Partagez nous


Encyclopédie - Ransak - Marvel-World.com

Encylopédie - Ransak

News » Marvel » Encyclopédie (3583 lectures)

Véritable nom : Ransak
Profession : Guerrier, parfois acteur de cinéma, ancien gladiateur
Statut légal : Citoyen honoraire d’Olympia, citoyen de la Nouvelle Lémurie
Identité : La nature de Déviant de Ransak n’est pas connue du grand public de la Terre
Autre identité : Ransak the Reject (VO) : Ransak le Rejeté, la Machine à tuer, « Beau Prince », Warhead
Lieu de naissance : la Cité des Crapauds, (la Lémurie des Déviants, profondeurs de l’Océan Pacifique)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Maelström (père, décédé), Médula (mère, décédée), Phaeder (grand-père, décédé), Morga (grand-mère, décédée)
Appartenance à un groupe : Membre du Réseau Delta, allié régulier des Eternels de la Terre, ancien membre de la Néo-Génération
Base d'opérations : Aujourd'hui la Lémurie des Déviants, autrefois Olympia (Mont Olympe, Grèce), pendant un temps le Japon, avant la Cité des Crapauds (la Lémurie des Déviants, Océan Pacifique)
Première apparition : VO : Eternals (vol.1) # 8 (février 1977, par Jack Kirby) – VF : Ombrax Saga n°253 (février 1987, avec Thor (vol.1) # 285 ; Eternals # 8 a été publié dans Les Eternels Omnibus de novembre 2007)
Taille : 1m87
Poids : 150 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Noirs

Histoire : Le jeune être appelé Ransak, et surnommé le Rejeté, est le fils secret de Maelström et de la Déviante Médula. La race des Déviants est une branche de l’humanité caractérisée par son instabilité génétique et Maelström lui-même était un hybride d’Inhumain (une autre branche de l’humanité conçue par les extra-terrestres Krees) par son père Phaeder et de Déviant, par sa mère Morga. Ainsi, Ransak est génétiquement trois quarts un Déviant et un quart Inhumain. Ce quart eut une conséquence inattendue pour l’enfant et devait définir le reste de son existence : alors que tous les autres Déviants connus présentent une apparence inhumaine, plus ou moins monstrueuse, Ransak eut, dès son plus jeune âge, l’apparence d’un être humain « normal », séduisant ou celle d’un séduisant membre de la race des Eternels, une autre branche évoluée de l’humanité, tout cela en réalité un héritage du sang inhumain coulant dans ses veines. Du coup, selon les critères des Déviants, Ransak était monstrueusement laid. Or, les Déviants jugés trop extrêmes dans leurs différences génétiques étaient surnommés les « Rejetés » et étaient soit condamnés à être exécutés par le clergé des Déviants (du moins officiellement puisque, dans le plus grand secret, ils étaient placés en animation suspendue en attendant leur utilisation au sein d’une vaste armée destinée à attaquer les Célestes), soit contraints à devenir des gladiateurs pour divertir le reste de la population des Déviants. Par ailleurs, l’union de Médula avec un non Déviant ne fut jamais pleinement acceptée et, peu après la naissance de Ransak, celle-ci fut assassinée par les Déviants lors d’une absence de Maelström. Ransak fut, de son côté, épargné et choisi pour participer aux jeux depuis sa plus tendre enfance, devenant une véritable « machine à tuer » dans les arènes de gladiateurs. Trop petit pour se souvenir de ses parents, Ransak grandit en ignorant tout de ses origines exactes.

Ainsi, Ransak le Rejeté grandit sans savoir ce que signifiait aimer et être aimé. Privé de toute amitié, de tout sentiment généreux, il développa une personnalité véritablement animale, devenant un être brutal, rusé et cruel, ne vivant que pour combattre d’autres Déviants et détestant ceux qu’il considérait comme ses oppresseurs. Dès qu’il se livrait à un combat, Ransak était capable de se laisser aller à une véritable frénésie de violence, afin de tuer son adversaire. En même temps, cette férocité faisait de lui le gladiateur le plus redoutable des arènes et le maître des combats, inégalé par les autres guerriers. Néanmoins, à cause de l’apparence humaine inhabituelle de Ransak, Frère Tode, le souverain des Déviants à l’époque, fut incité à prononcer la condamnation à mort du Rejeté. Tode obligea Ransak à prouver sa valeur et son droit à vivre e se battant une fois de plus dans l’arène, sachant que, s’il perdait, il serait immédiatement exécuté. Comme adversaire du Rejeté, Tode sélectionna le gigantesque Déviant « muté » appelé Karkas. Puis, au cours de sa frénésie de meurtre, Ransak se retourna contre les gardes et même les spectateurs, avant d’être stoppé net par les rafales d’énergie de l’Eternelle nommée Théna, qui avait été invitée à assister aux jeux de gladiateurs par le Déviant Kro, lors d’une ambassade des Eternels chez les Déviants.

Théna éprouva immédiatement de la compassion à l’égard de Ransak, ainsi qu’envers son adversaire Karkas, convaincue que le Rejeté n’était pas responsable de sa sauvagerie et que seule l’éducation qu’il avait reçue était la source de sa violence. Ransak se sentit étrangement sensible à la compassion de Théna à son égard et même par la simple présence de l’Eternelle. En même temps, Théna fut stupéfaite de découvrir en Karkas un être plein de sagesse et philosophe, à la propre sensibilité exacerbée, en dépit de sa monstrueuse apparence. Quand Karkas demanda à Théna de leur offrir, à lui et Ransak, un sanctuaire, la fille de Zuras accepta et utilisa ses pouvoirs pour se téléporter elle et les deux Déviants à Olympia, où elle réussit à convaincre son père de les accepter parmi eux.

Depuis lors, Ransak devint un fidèle allié des Eternels de la Terre, et tout particulièrement de Théna, envers laquelle il a développé une loyauté sans faille. Les Eternelles, non sans une certaine ironie, surnommèrent rapidement Ransak « Beau Prince », allusion à son apparence inhabituelle pour un Déviant. Ransak, de même que Karkas, accompagna à plusieurs reprises Théna lorsqu’elle s’aventura hors d’Olympia ; c’est ainsi que Ransak se rendit à New-York avec elle pour y traquer le tristement célèbre Zakka, un concepteur d’armes des Déviants qui cherchait à utiliser une machine temporelle pour ramener de nombreux assassins originaires du passé à l’époque contemporaine. Cependant, Zakka fut finalement tué par l’un de ces mêmes tueurs, le monstrueux Tutinax. Ransak et Karkas affrontèrent ce dernier et purent le renvoyer dans le passé. Ransak accompagna de nouveau Théna lors de la mission à la Nouvelle Lémurie, construite sous New-York, puis, revenu à Olympia, il se battit aux côtés des Eternels et de Thor quand la cité fut envahie par les Olympiens menés par Zeus et Odin.

Quand la majorité des Eternels quitta la Terre pour suivre leur destin dans l’espace, l’Eternel Kingo Sunen décida de discipliner le Déviant et l’emmena avec lui au Japon ; là, Ransak devint un acteur de cinéma et de séries télévisées. Kingo eut, au départ, un succès mitigé avec son élève mais Ransak le Rejeté finit par trouver un centre d’intérêts en combattant les Déviants et, quelques temps après son arrivée au Japon, combattit seule une flotte des Déviants dans l’Océan Pacifique, tuant 137 d’entre eux sans le moindre remords. Quelques années plus tard, de passage à la Cité des Crapauds, alors en paix avec les Eternels, Ransak retrouva Tutinax, ou du moins une version plus âgée du Déviant, l’affrontant dans les arènes, avant que le combat ne soit interrompu par Quasar (Wendell Vaughn), qui était à la recherche de l’Eternel Elo. Quand Kro forma le Réseau Delta, un groupe de Déviants luttant pour la coexistence entre les différentes branches de l’humanité, principalement en s’opposant à la tyrannie sévissant parmi les autres Déviants, Ransak accepta de rejoindre l’équipe. Avec le Réseau, Ransak s’opposa à plusieurs reprises au grand prêtre des Déviants Ghaur, venant en aide aux Vengeurs. Plus tard, c’est aux côtés des Eternels et des Quatre Fantastiques que Ransak rencontra Maelström, qui ignorait, tout comme son fils, la nature des liens l’unissant à Ransak. Cependant, quand Maelström effectua un test génétique sur le Déviant, il découvrit la vérité et, refusant alors d’être responsable de la mort de celui-ci renonça provisoirement à ses projets d’anéantissement universel. Quelques mois après, alors que Ghaur avait réussi à prendre le contrôle mental de Ransak, les Héros à Louer de Jim Hammond vinrent à son aide et purent restaurer son esprit, après avoir fait échoué les plans de Ghaur de créer une version « déviante » du Grand Esprit mais Ransak, comme Karkas, tomba alors entre les griffes du mutant immortel Apocalypse ; celui-ci provoqua une profonde mutation physique chez les deux Déviants et Ransak devint un monstre ressemblant aux Hommes de lave de Subterrania. Quand les Eternels le retrouvèrent, ils réussirent à lui restituer son apparence originelle et Ransak accompagna alors le groupe dirigé par Ikaris (sous le nom de code de Souverain) et baptisé la Néo-Génération ; il adopta lui-même l’identité de Warhead et participa au combat contre Karkas, lui aussi devenu un monstre incontrôlé, avant d’être lui aussi guéri.

Quand Ransak apprit que Kro avait récupéré le trône de la Lémurie des Déviants, il décida de quitter Olympia et les Eternels dans l’espoir de participer à la construction d’une société plus pacifique pour les siens. Depuis lors, de même que Karkas, il sert de bras droit à Kro.

Pouvoirs : Bien qu’aucun élément ne permette de l’établir avec certitude, Ransak semble disposer d’une force surhumaine, dont les limites restent à déterminer, comme le montre le fait qu’il fut capable de renverser Karkas, qui, lui, dispose d’une force surhumaine. Excepté cela, Ransak ne possède aucune capacité surhumaine particulière.

Aptitudes : Ransak le Rejeté est un redoutable guerrier au combat à mains nues et un véritable maître d’armes dans le maniement des épées et des autres types de lames. Cependant, lors de situations de combat, il a tendance à plonger dans une sorte de frénésie incontrôlée, qui nuit à sa maîtrise des techniques de combat.

Equipement : Pour les situations de combat, Ransak porte habituellement une tenue faîte d’acier flexible qui couvre tout son corps, à l’exception de la tête et lui fournit un certain degré de protection contre ses adversaires.

Caractéristiques particulières : Ransak est le seul être connu à être, génétiquement, ¾ un Déviant et ¼ un Inhumain (par son père Maelström, lui-même hybride d’un Inhumain, Phaeder, et d’une Déviante, Morga).

Par ThierryM

Fiches Relatives