Spider-Man tisse sa toile chez Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 6 figurines Funko Pop pour fêter la sortie de Spider-Man : Far from Home.

De Spider-Gwen à Prowler en passant par Miles Morales et le Bouffon Vert. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Leader (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Leader (le)

leader-le_0.jpg

  • Véritable nom : Samuel « Sam » Sterns
  • Profession : Prétendu conquérant, ancien laborantin
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire, reconnu irresponsable pénalement
  • Identité : Publiquement connue
  • Autre identité : Aucune
  • Lieu de naissance : Boise (Idaho, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Philip Sterns (le Madman, frère)
  • Appartenance à un groupe : Membtre de l’Intelligencia, chef et créateur des Humanoïdes, employeur du Riot Squad, de Demi-Vie, du Caméléon, de l’Abomination, de Roc et Rédempteur, des U-Foes
  • Base d'opérations : Mobile, autrefois un satellite en orbite autour de la Terre, diverses bases à la surface de la planète parmi lesquelles la ville de Freehold
  • Première apparition : VO : Tales to Astonish (vol.1) # 62 (décembre 1964, par Stan Lee & Steve Ditko) – VF : Etranges Aventures n°25 (mai 1972)
  • Taille : 1m77
  • Poids : 63,5 kg
  • Yeux : Verts
  • Cheveux : Noirs
  • Caractéristiques particulières : Le Leader possède un crâne démesuré, ainsi qu’une peau verte.

Histoire

Pour chaque yin, il y a un yang. Les radiations gammas libérèrent la rage inconsciente de Bruce Banner, lui donnant une forme physique qui devint l’incroyable Hulk, une incarnation de la force brute. Ainsi, c’était peut-être le désir de Samuel Sterns, qui avait toujours été un nullard au lycée de ressembler à son frère scientifique, Philip, qui provoqua sa transformation en un génie à l’intelligence fabuleuse qui se rebaptisa le Leader, lorsqu’il fut, à son tour, exposé aux rayons gammas. Né à Boise, dans l’Idaho, il connut une enfance difficile, dans l’ombre de son frère, et, à l’âge adulte se retrouva simple laborantin dans un centre de recherches chimiques du gouvernement, au cœur du désert du Nevada. Alors qu’il déplaçait des matériaux radioactifs dans une zone de stockage souterraine, certains de ces matériaux explosèrent, bombardant Sam de radiations gammas. Récupérant à l’hôpital, il découvrit qu’il était désormais animé d’une insatiable soif de savoir et lut rapidement tous les livres sur lesquels il pouvait mettre la main. Quelques semaines plus tard, Sam subit une transformation physique, sa peau acquérant une coloration verte et son crâne se développant vers le haut, afin de contenir son cerveau de plus en plus gros.

leader-le_1.jpg Se rebaptisant le Leader, il organisa un réseau d’espion afin de voler des secrets scientifiques et renverser le gouvernement américain. Rapidement, il réalisa que Hulk était un obstacle à la réalisation de ses projets. Désirant étudier préalablement son ennemi, il commença par envoyer le Caméléon puis des Humanoïdes, des êtres humanoïdes artificiels en plastique, dotés d’une force surhumaine et presque totalement invulnérables, pour capturer le titan vert, initiant ainsi une rivalité qui allait marquer durablement sa vie ultérieure. Quand ses premiers Humanoïdes échouèrent, il envoya une véritable horde d’eux contre le géant de jade, afin de vaincre Hulk et, surtout, de s’emparer de l’Absorbatron de Bruce Banner, une machine capable d’absorber l’énergie d’une explosion nucléaire, ce qui rendrait toute nation ou organisation la possédant invulnérable aux attaques nucléaires. Le Leader réussit finalement à capturer son ennemi et le ramena à son laboratoire où ils se firent face à face pour la première fois. Mais Hulk finit par se libérer et ravagea l’essentiel du laboratoire de son ennemi, y compris l’Absorbatron mais le Leader put s’échapper. Souhaitant vendre ses Humanoïdes aux nations de la planète, il fit la démonstration de leur puissance en activant un Humanoïde d’une hauteur de 150 mètres, l’envoyant attaquer une base de missiles à proximité. Hulk affronta ce géant et fit de nouveau échec aux plans du Leader. Désireux d’en apprendre encore plus sur son ennemi, Sam sauva alors Hulk de l’armée, alors que celle-ci avait réussi à le piéger au fond d’une caverne. Après avoir opéré le titan, lui sauvant ainsi la vie, le Leader manipula son ennemi, soulignant qu’il avait désormais une dette envers lui. Ainsi, il contraint Hulk à accepter de se rendre sur la Lune, dans la demeure d’Uatu le Gardien, afin d’en piller la technologie avancée stockée sur place. Hulk réussit à s’emparer de la Machine Ultime (également appelée le Globe du Savoir Ultime) mais quand le Leader accéda alors à des millions d’années de connaissances accumulées, même son cerveau extrêmement développé fut submergé par la masse des données et il s’effondra sur le sol, inanimé ; le voyant ainsi, Hulk supposa que son ennemi était mort à cause du choc nerveux. Peu après, le général Thaddeus Ross « la Foudre » découvrit la base abandonnée du Leader et activa accidentellement « l’Anti-Hulk », un énorme humanoïde conçut pour vaincre Hulk. Le titan vert affronta l’androïde et réussit malgré tout à vaincre son adversaire, le réduisant en pièces.

Le Leader réapparut et se lança dans une série de projets les plus divers, dans l’unique but d’éliminer Hulk. Il commença par proposer au général Ross son aide afin de neutraliser l’incroyable Hulk. Le criminel envoya son Super-Humanoïde assister Ross à prendre le contrôle de l’arsenal nucléaire des Etats-Unis. Puis il pirata le véhicule modulaire de l’armée américaine, l’utilisant contre le titan vert. Libérant par la suite le Rhino de sa prison, il l’envoya combattre Hulk. Puis, ce furent le Glob qu’il envoya contre son ennemi, avant de projeter des images mentales de divers ennemis du titan – le Chaînon manquant, Namor, le Rhino, Xéron et d’autres encore – pour perturber Hulk mais il fut alors victime d’une dépression nerveuse, probablement provoquée par le stress. Il récupéra mentalement de ce choc mais en demeura totalement paralysé pendant un temps. Récupérant de la situation, le Leader créa des androïdes du Président, du Vice-Président et du personnel militaire de la Base Gamma dans le but d’enlever les originaux pour les remplacer par ses répliques et, ainsi, prendre le contrôle des Etats-Unis. Il réussit à prendre le contrôle de la Base en se faisant passer pour le major Glenn Talbot mais fut bientôt de nouveau mis en échec par Hulk. Il renoua alors avec le Rhino, prenant le contrôle mental de la brute pour l’envoyer combattre Hulk. Vaincu de nouveau, il entra en duel avec le Xantha Kurrgo, le « Maître de la Planète X » ; afin de régler leur différent, chacun d’eux choisit un « champion » pour se battre à sa place : le Leader décida d’utiliser Hulk alors que Kurrgo se tourna vers la Chose (Ben Grimm). Mais, au lieu de se battre pour les deux criminels, les deux colosses détruisirent le vaisseau de Kurrgo. Ce dernier fut probablement tué dans l’explosion mais le Leader réussit à survivre.

leader-le_2.jpg Décidant de retrouver l’usage de son corps, le Leader mit au point un nouveau plan, consistant à régresser volontairement vers sa forme originale ; la transformation le rendit amnésique mais il s’était implanté des ordres mentaux dans son subconscient qui le poussèrent à se rendre à la Base Gamma, où il escomptait utiliser les machines pour s’exposer de nouveau aux radiations gammas et redevenir ainsi le Leader. Approchant de la base, il fut repéré par les militaires et conduit directement à la base, où Doc Samson et le général Ross s’intéressèrent à son cas. Profitant d’une inattention de leur part, Samuel se rendit au laboratoire et, conformément à son projet, retrouva ses pouvoirs mentaux et son intelligence surhumaine. Il reprit alors le contrôle de la base militaire mais Samson et Ross s’allièrent à Hulk pour combattre le Leader qui fut une nouvelle fois vaincu. A de nombreuses reprises, les projets du Leader ont impliqué la transformation d’autres individus à l’aide des rayons gammas et placés sous son contrôle. C’est ainsi que, sous le prétexte de trouver un remède pour Banner, il trompa le Dr Rikki Keegan, un ancien ami du lycée de Banner, pour que celui-ci obtienne un échantillon du sang de son ennemi. A partir de cet échantillon, le Leader contamina les réserves d’eau de Manhattan, déclenchant une « Grippe verte » qui mutait ceux qu’elle ne tuait pas. Cependant, Keegan à son tour se transforma en un être semblable au Leader, mais bien plus puissant que son créateur ; afin de l’empêcher d’utiliser ses pouvoirs télékinésiques et de détruire son laboratoire, le Leader fut obligé de lui administrer l’antidote, qui put alors être utilisé pour mettre un terme à l’épidémie et soigner les autres victimes. Utilisant un ordinateur appelé Arsenal, le Leader se rendit par la suite dans le passé lointain de la Terre pour altérer l’évolution de l’humanité, infectant la boue primordiale avec des radiations gammas afin de créer des êtres humains à son image, lui-même devenant leur souverain. Ce plan l’amena à combattre les Vengeurs, ainsi que son vieil ennemi Hulk, et il sembla périr en tombant au cœur d’un volcan de la préhistoire. Cependant, grâce à un système de téléportation qu’il portait sur lui, Sam survécut.

leader-le_3.jpg Revenu dans le présent, la mutation du Leader se déstabilisa ; initialement, il attribua ces difficultés de concentration au surmenage, cherchant en permanence de nouveaux moyens de vaincre son pire ennemi, Hulk. Mais, avant que Sam ne réalise ce qui lui arrivait réellement, l’essentiel de l’intelligence qui aurait pu l’aider à résoudre le problème avait disparu et des textes qui avaient été l’enfance de l’art à décrypter étaient désormais au-delà de ses capacités de réflexion ; il en oublia même le code d’accès de son propre laboratoire. De nouveau avec sa forme humaine d’origine, il gagna sa vie tant bien que mal, jusqu’à ce qu’il croise le chemin du Hulk gris de l’aider à retrouver son intelligence, lui promettant de lui venir à son tour en aide pour lui permettre de conserver sa forme de Hulk de manière permanente, au lieu de ne l’être que la nuit. A la même époque, Rick Jones était affecté d’une situation similaire à celle de Banner/Hulk ; Hulk, utilisant les souvenirs de Banner des radiations gammas, conçut une machine capable de transférer les radiations de Jones vers Samuel. Celui-ci put retrouver ses pouvoirs et redevenir le Leader mais avec une nouvelle apparence, un crâne ressemblant à un cerveau géant ; de plus, la peau était devenue un peu claire et il partageait à présent un lien mental avec Rick Jones. Peu après, le Leader s’empara du cadavre de Thaddeus Ross, alors qu’il était emmené en ambulance et fut capable par la suite de le ranimer, privé de volonté propre, avant de l’utiliser comme homme de main.

Avant peu, le Leader, sous sa nouvelle apparence, s’attaqua de nouveau à Hulk, envoyant Demi-Vie contre lui. Puis, après l’échec d’une armée de robots à quatre bras, il créa Roc et Rédempteur, deux anciens associés de Banner qui en voulaient à Hulk pour la mort d’une de leurs amies, et les envoya bientôt affronter leur ennemi. Puis, le Leader manipula son ennemi afin de l’attirer dans la ville de Middletown, en Arizona où il déclencha une bombe gamma pendant que le titan la tenait au-dessus de sa tête, causant la mort de plus de 5000 personnes. Persuadé que son ennemi était enfin mort, le Leader rassembla une poignée de survivants de Middletown et fit d’eux la Riot Squad, un groupe d’agents surhumains qui lui étaient totalement dévoués... et autant de cobayes pour ses recherches. Avec leur aide, il construisit une ville totalement autarcique, baptisée Freehold et construite sous les terres gelées de l’Alberta, au Canada. Il la peupla d’êtres qui mourraient d’expositions aux radiations. Le Leader prétendait que Freehold allait être le noyau d’une nouvelle société après que la pollution et la guerre auraient éliminé le reste de l’humanité ; mais, en réalité, il utilisait certains des victimes de radiations pour ses propres expériences, créant par exemple les cyborgs appelés les Têtes. Peu après, ayant découvert que Hulk avait survécu à la bombe, le Leader s’associa à lui pour combattre son propre frère, Philip, devenu le surhumain connu sous le nom de Madman, apparemment par pitié pour son frère dont la personnalité de Philip Sterns disparaissait lentement au profit de celle de Madman.

leader-le_4.jpg Quand l’organisation terroriste Hydra menaça sa ville, le Leader alla chercher l’aide du Panthéon et conclut un accord avec son chef, Agamemnon. Celui-ci envoya alors la dernière recrue de l’organisation, Hulk lui-même, pour venir en aide au Leader. Cependant, l’attaque d’Hydra coïncida avec un autre événement : le Leader, toujours lié télépathiquement avec Jones depuis la récupération de ses pouvoirs, commença à être affecté par le chagrin du jeune homme provoqué par le récent décès de Marlo Chandler, sa compagne ; cette émotivité commença à provoquer un inconfort croissant chez le Leader, qui le poussa alors à reprendre contact avec Rick et lui proposer de la ramener à la vie grâce aux pouvoirs de Soulman, l’un de ses fidèles, originaire de Middletown. Même si le Leader était sincère dans sa proposition de ressusciter Chandler, il comptait aussi exploiter cette occasion afin d’analyser les pouvoirs de Soulman dans l’espoir de devenir immortel et invincible. Cependant, il vécut apparemment une forme d’épiphanie tout en assistant à la résurrection de Chandler, juste quelques secondes avant que Hulk, qui s’était débarrassé des forces d’Hydra attaquant Freehold, vint régler ses affaires avec le criminel. Apparemment mortellement blessé quand Hulk l’utilisa comme bouclier pour arrêter les balles du Rédempteur, le Leader sembla mourir quelques instants plus tard dans une énorme explosion, de même que Soulman. Cependant, Chandler devait effectivement revenir à la vie et finir par épouser Jones.

Cependant, le Leader survécut à l’explosion mais sous une forme non corporelle. Il réussit à prendre le contrôle d’Omnibus, l’un des mutés gammas de Freehold, et créa une nouvelle organisation terroriste, « l’Alliance », avec laquelle il comptait déstabiliser le monde et le plonger dans la guerre. Mais, il fut de nouveau mis en échec par l’incroyable Hulk. La population de Freehold, refusant de croire que le Leader l’avait obligé à agir ainsi, l’exila afin qu’il meure sur les étendues enneigées cernant la ville. De son côté, le Leader disparut de la circulation.

leader-le_5.jpg Quelques mois plus tard, alors que Banner se mourrait de la SLA (sclérose latérale amyotrophique), Hulk reçut un appel mental qui le conduisit dans le désert. Là, il découvrit le Leader, qui avait reconstitué son corps physique en utilisant les cellules des animaux morts et la flore locale. Sam informa son vieil ennemi qu’il avait atteint l’illumination et était sur le point de transcender ce plan d’existence. Après avoir donné à Hulk le remède à la maladie de Banner, il demanda à son ancien adversaire d’assister à son ascension. Cependant, au moment critique, quelque chose sembla mal se dérouler et le nouveau corps du Leader explosa. Une vision ultérieure de Banner au cours de laquelle le Leader le suppliait de lui venir en aide semble suggérer qu’il ait rencontré une chose plutôt déplaisante là où se trouvait alors son esprit.

leader-le_6.jpg Néanmoins, peu de temps après, à un moment où Bruce Banner et Hulk, qui avaient commencé à fusionner leurs esprits, devaient se cacher, le héros fut pris en chasse par une organisation secrète du nom de Home Base, qui souhaitait apparemment acquérir son matériel génétique. Vers la fin, quand les multiples tentatives de l’organisation avaient échoué les unes après les autres, il apparut que le Leader, bien vivant et revenu sur Terre, était derrière cette entreprise ; quand toutes ses autres manœuvres eurent échoué, il réussit finalement à prendre le contrôle mental de Hulk et le conduisit alors vers sa base secrète, dans l’intention de s’emparer de son corps indestructible pour lui-même. Mais grâce aux interventions de Nadia Blonsky, Betty Ross, Doc Samson et même Iron-Man (Tony Stark), le plan du Leader échoua et il mourut de nouveau. Néanmoins, peu de temps après, ces événements étranges et nébuleux furent revendiqués par le démon de Cauchemar comme une simple manipulation et création artificielle de sa part, simplement dans le but de torturer le géant de jade.

leader-le_7.jpg Dans tous les cas, c’est bien vivant, et avec un corps mêlant des traits de ses deux apparences traditionnelles, qu’il fut repéré par les Hulkbusters du SHIELD, dans le cadre du Projet Achille. Arrêté, il fut traduit en justice pour ses crimes et défendu par l’avocate Mallory Book de l’ancien cabinet de Miss Hulk (sous son identité de Jennifer Walters), Goodman, Lieber, Kurtzberg & Holliway. Au cours du procès, Book plaida que le Leader n’était pas responsable pénalement de ses actes car son exposition aux rayons gammas avait modifié sa personnalité d’origine. Pour prouver ses dires, Book compara le comportement de Miss Hulk à celui de Jennifer Walters, montrant que l’héroïne était beaucoup libérée sous sa forme d’héroïne et timide et réservée sous son apparence d’origine. Le second jour du procès, les Humanoïdes du Leader vinrent à sa rescousse mais, au lieu de s’échapper, Sam décida de rester, afin de pouvoir connaître la conclusion du procès, pensant, avec justesse, que sa défense allait l’emporter. Déclaré effectivement non coupable au terme du procès, des doutes furent jetés sur ses origines quand, très peu de temps après, il fut révélé que de nombreux surhumains originaires de la Terre-A étaient venus en visite sur la Terre-616 quelques mois avant le début du procès. Quoi qu’il en soit, ce Leader – original ou non – fut libéré conformément au verdict ; quelques semaines après, au terme de la Guerre de Hulk, il téléporta les alliés du titan, les Liés en Guerre, au Nevada. Là, il utilisa Hiroim, canalisant ses pouvoirs tectoniques pour activer un bouclier alimenté à l’énergie gamma sur une portion du désert. Révélant qu’il était agonisant, le Leader avoua avoir conçu ce dôme afin de se soigner. Cependant, à cause d’une erreur de calcul, l’énergie du dôme ne fit qu’accélérer sa maladie. Combattant alors les Liés en Guerre, le Leader fut frappé en pleine poitrine par un tuyau métallique. Absorbant alors la puissance du dôme, il se transforma un géant à la peau grise mais Hiroim, absorbant à son tour cette énergie, l’affronta en duel, provoquant l’épuisement de leurs pouvoirs respectifs. Agonisant, Hiroim canalisa ses pouvoirs vers Kate Waynesboro, qui attaqua alors le Leader et l’obligea à prendre la fuite, en se téléportant.

Le Leader, apparemment de nouveau en bonne santé et ayant retrouvé son apparence d’origine, ne tarda pas à réapparaître, cette fois avec des vues sur le fils de Hulk, Skaar. Mais, pour la première fois, il décida d’agir en collaboration avec d’autres génies criminels au sein du groupe de l’Intelligencia, une cabale qu’ils avaient formé des années auparavant, l’utilisant occasionnellement dans le plus grand secret. Avec l’Intelligencia, le Leader provoqua la transformation de Rick Jones en A-Bomb, de Thaddeus Ross en le Hulk rouge, qui fut initialement un allié de l’Intelligencia, le changement provisoire de Marlo Chandler Jones en une nouvelle Harpie, et réussit à corrompre l’esprit de Doc Samson. Cependant, Bruce Banner, Skaar et Ross s’allièrent contre l’Intelligencia et firent échec à leurs plans de conquérir les Etats-Unis (une idée de MODOK, un autre membre de l’Intelligencia) en utilisant les rayons gammas. Au terme de l’affrontement, le Hulk rouge put suffisamment s’approcher du Leader pour absorber complètement les radiations gammas de son corps – selon un processus déjà utilisé contre Banner – afin de le punir d’avoir fait de sa fille Betty Ross Banner la Miss Hulk rouge. Le Hulk rouge laissa Samuel vivant afin qu’il souffre de sa nouvelle existence, se rappelant la personne et le génie qu’il avait été sans être capable de recréer l’accident à l’origine de ses pouvoirs gammas. Il fut alors arrêté et incarcéré, réclamant, en vain, une dose d’irradiations gammas.

Pouvoirs

Le Leader possède une capacité mentale surhumaine, conséquence de son exposition à une explosion de déchets irradiés aux rayons gammas. Il possède une intuition extrêmement fine ; ses capacités à résoudre les problèmes, à retenir l’information dans sa mémoire et à y accéder, ses réflexions philosophiques et logiques sont bien supérieures à celles d’un être humain normal. Sa capacité à prédire l’issue probable de scénarii stratégiques et tactiques est si avancée qu’elle frôle la divination. Le Leader possède une mémoire parfaite avec la faculté de se souvenir de tous les instants de sa vie depuis l’accident qui est à l’origine de ses pouvoirs. En plus de son intelligence surhumaine, le Leader possède des capacités télékinésiques réduites mais efficaces ainsi que des pouvoirs télépathiques. Il peut contrôler mentalement les individus mutés par les rayons gammas après un simple toucher et ses pouvoirs télékinésiques lui permettent d’affronter directement l’incroyable Hulk.

Aptitudes

Grâce à ses lectures, ses réflexions et ses recherches, le Leader possède d’immenses connaissances dans les domaines de la génétique, de la physique et de la robotique. Le savoir que possède le Leader lui a permis de concevoir un vaste nombre d’armes, véhicules, ordinateurs, androïdes et humanoïdes synthétiques particulièrement sophistiqués. Il est spécialement doué pour l’ingénierie génétique et la manipulation des radiations pour en obtenir les effets les plus divers.

Armes & Equipement

Ainsi qu’évoqué ci-dessus, le Leader a mis au point d’innombrables armes technologiques extrêmement avancées ou des systèmes informatiques bien plus avancés que ceux contemporains. Ainsi, il a construit un robot programmé spécialement pour ramener le Leader à la vie dans l’hypothèse où il viendrait à mourir. L’une des ses plus grandes réussites dans le domaine de l’informatique est la conception et la construction de l’ordinateur extrêmement avancé et complexe baptisé Omnivac, qui contrôlait la station orbitale que le Leader utilisa pendant un temps comme base d’opérations. Sur le plan robotique, il a développé une armée d’êtres artificiels, simplement baptisés par lui-même ses « Humanoïdes » ; ils sont des robots construits d’un plastique particulièrement résistant et dotés de programmes variés, leur permettant d’accomplir diverses tâches. Cependant, ces Humanoïdes n’ont que peu, voire pas, de capacités à la réflexion autonome ; en revanche, leur corps est extrêmement élastique, leur permettant d’absorber les impacts et de se déformer afin de mieux y résister.

Caractéristiques particulières

Les pouvoirs et l’intelligence du Leader sont limitées par son immaturité et son impatience, qui le poussent à agir trop rapidement et à oublier ainsi les précautions les plus simples, tout particulièrement quand il affronte l’incroyable Hulk, provoquant ainsi lui-même l’échec de ses projets.


ThierryM 16821

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 13
    Membre : 0