Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Voûte (la) - Marvel-World.com

Encylopédie - Voûte (la)

voute-la_0.jpg

  • Véritable nom : la Voûte
  • Autres noms : The Vault (VO) ; l’Installation de Sécurité Maximale pour l’Incarcération des Criminels Surhumains des Etats-Unis
  • Concepteurs : divers ingénieurs et architectes, y compris Forge et Andrew Lewis
  • Propriétaire : le gouvernement fédéral des Etats-Unis
  • Localisation : un emplacement tenu secret dans les Montagnes rocheuses du Colorado
  • Caractéristiuques : Des tours de sécurité autonomes et un bâtiment administratif ; une citadelle principale (avec une piste d’atterrissage et des bureaux administratifs), des cellules individuelles souterraines (chacune d’elle possédant des murs pouvant être reconfigurés pour s’adapter à la taille des détenus), des puits d’isolation, un générateur autonome alimenté par l’énergie nucléaire
  • Personnel : Howard G. Hardman (directeur), Mr Jzemlico (directeur), Truman Marsh (directeur, décédé), Dr Henri Sorel (sous-directeur scientifique), les 35 Gardes dont Frank Ensign (chef des Gardes), Gonzalez, Hugh Taylor (décédé) et Scott Washington
  • Première apparition : VO : Avengers annual # 15 (1986, par Mark Gruenwald, Steve Englehart, Danny Fingeroth & Steve Ditko) – VF : Strange n°243 (mars 1990, avec Amazing Spider-Man (vol.1) # 315 ; Avengers annual # 15 est inédit en France)

Histoire

La Voûte est le surnom d’une ancienne prison fédérale des Etats-Unis dédiée à l’emprisonnement des criminels surhumains. Le nom officiel de la prison est l’Installation de Sécurité Maximale pour l’Incarcération des Criminels Surhumains des Etats-Unis. La Voûte fut la première prison fédérale spécifiquement consacrée à la détention des criminels surhumains, devant remplacer les quartiers de haute sécurité des autres prisons du pays comme Ryker’s Island ou Seagate. La prison fut cependant définitivement fermée après avoir été largement détruite lors d’une évasion fomentée par le Maître du monde.

voute-la_1.jpgAvant la construction de la Voûte, les criminels surhumains arrêtés et condamnés aux Etats-Unis étaient habituellement emprisonnés dans les quartiers spéciaux des autres prisons, principalement à Ryker’s Island. Cependant, l’inquiétude croissante induite par le danger posé aux prisonniers non surhumains par les fréquentes évasions de cette population de détenus conduisit à la fermeture de ces quartiers spéciaux et l’idée d’une prison consacrée aux surhumains. Le centre de recherches sur l’énergie appelé le Projet : PEGASUS fut aussi brièvement utilisé pour détenir certains prisonniers mais l’incapacité de cette institution à assurer une sécurité satisfaisante ou à accueillir un grand nombre de détenus conduisit à l’abandon de cette solution. Le gouvernement fédéral conçut alors le projet de construire un centre pénitentiaire unique consacré et spécialement adapté à la détention des criminels surhumains. Utilisant les recherches, expériences et technologies initialement développés par PEGASUS sous la conduite du Dr Henri Sorel et des matériaux extrêmement robustes, comme l’adamantium ou un alliage d’acier appelé l’osmium, le gouvernement fit construire une structure souterraine de 12 mètres sous le sol, dans la chaîne des Montagnes Rocheuses du Colorado, en un lieu tenu secret en dehors des officiels concernés, assurant ainsi une autre forme de sécurité contre les tentatives d’évasion.

Les 35 surveillants de la prison portaient des uniformes des Gardes. Ces armures, similaires en apparence à l’armure porté par le second Garde (Michael O’Brien), utilisaient une technologie adaptée de l’armure d’Iron-Man de Tony Stark. Au départ, Stark s’opposa à cet usage non autorisé de son travail et cela le conduisit même (sous son armure d’Iron-Man) à retirer toute trace de sa technologie de ces armures, durant les événements appelés la Guerre des Armures. Cependant, avec le temps, l’opinion de Stark évolua et, après les événements des Actes de Vengeance, il finit par contribuer à la conception d’un nouveau modèle d’armures, limitées au travail dans la Voûte elle-même et les proches environs de celle-ci. Parmi les 35 Gardes, six d’entre eux – les Récupérateurs – étaient chargés des transports de prisonniers. Outre un directeur, successivement Howard Hardman, Truman Marsh et Mr Jzemlico, la Voûte était gérée par le Dr Henri Sorel, responsable des équipements scientifiques et médicaux du centre, chargé, entre autre, de scanner tous les prisonniers lors de leur arrivée à la Voûte.

voute-la_2.jpgIroniquement, les premiers individus à être incarcérés à la Voûte ne furent pas des criminels reconnus mais les onze membres des branches des côtes Est et Ouest des Avengers, suspectés de trahison après avoir été piégés par Vif argent puis capturés par la Freedom Force. Bien qu’ils purent finalement s’échapper, ce ne fut qu’avec une aide extérieure, celle de Spider-Woman (Julia Carpenter), ayant découvert l’intérieur de la prison virtuellement impénétrable. Après cette évasion, ils furent lavés de tout soupçon. Après ces événements, la prison se remplit rapidement de prisonniers alors que des criminels surhumains étaient transférés des quatre coins du pays à la Voûte. Naturellement, la prison parfaite n’existant pas, les tentatives d’évasion se multiplièrent, à commencer par Venom (Eddie Brock) qui fut le premier à s’échapper et y arriva au moins à deux reprises, tuant plusieurs personnes au cours de ses évasions. Puis, alors qu’il était de nouveau emprisonné à la Voûte, il prit la tête d’une révolte de prisonniers qui nécessita l’intervention conjointe des Avengers et de la Freedom Force. Truman Marsh, alors le directeur de la prison, perdit la raison à cause du stress de cette évasion et déclencha le système d’auto-destruction de la Voûte et, à cause de ses erreurs de manipulation, menaçait de détruire la moitié du Colorado, tuant des millions de personne. Au moment où Venom finit par tuer lui-même Marsh, celui-ci était prêt à sacrifier tous ces innocents afin de détruire les criminels. Iron-Man, Hank Pym et l’un des prisonniers, le Boulet (Elliot Franklin), unirent leurs efforts et neutralisèrent la bombe. Un Garde appelé Hugh Taylor fut tué par Venom lors de sa première évasion ce qui conduisit le père du défunt, le général Orwell Taylor, à rassembler un groupe de Gardes de la Voûte désireux de se venger du tueur. Se baptisant le Jury, le groupe utilisa des versions modifiées de l’armure des Gardes et traquèrent Venom ; plus tard, sous la direction de l’USAgent, le groupe s’amenda.

Ce fut sur le trajet le conduisant à la Voûte que le mutant criminel appelé Mentallo fut libéré par un groupe de mutants s’opposant au récent Mutant Registration Act : les Résistants. Ceux-ci purent incapaciter ou tuer les Gardes escortant le prisonnier et Mentallo rejoignit leur équipe sous le nom de Think-Tank. Après avoir été jugé et condamné pour le meurtre accidentel de son père, Vance Astrovik (Marvel-Boy) fut à son tour incarcéré à la Voûte. Alors qu’il était en route pour la prison, ses coéquipiers des New Warriors maîtrisèrent les Gardes, avec lesquels Astrovik avait sympathisé, dans l’espoir de libérer. Mais le jeune homme décida de rester prisonnier et d’effectuer sa condamnation. En prison, il aida à mettre en échec une émeute de prisonniers et, en même temps, réussit à convaincre l’administration de la Voûte d’améliorer les conditions de détention de certains prisonniers. Par exemple, Végétor, un membre de la Force de la Nature, put accueillir des plantes dans sa cellule, conformément à ses souhaits. Astrovik put lui obtenir l’un des bureaux du directeur, que le criminel put rendre vivant grâce à ses pouvoirs. Finalement, Astrovik fut libéré avant le terme de sa condamnation, pour bonne conduite après avoir aidé les Gardes à faire échec à une nouvelle tentative d’évasion massive, et adopta alors le nom de Justice avant de rejoindre les New Warriors, puis les Avengers.

voute-la_3.jpgDes évasions de masse eurent lieu à la Voûte à au moins quatre reprises. La première fut la conséquence de l’attaque d’Iron-Man sur la prison au cours de laquelle il mit hors d’usage leurs armures, au cours de la Guerre des Armures ; toutefois, les prisonniers furent rapidement repris peu après par le Captain (Steve Rogers) et ses alliés – Démolition-Man, le Faucon (Sam Wilson), Nomad (Jack Monroe) et Vagabond. La seconde, et plus grosse, évasion fut supervisée secrètement par Loki, dans le cadre de ses Actes de Vengeance afin de s’assurer la collaboration de nombreux criminels surhumains ; les gardiens appelèrent par erreur Damage Control avant les Avengers, ce qui permit à nombre de prisonniers d’éviter d’être repris avant l’arrivée des héros. La Voûte fut de nouveau rendue opérationnelle en quelques jours et, au terme des Actes de Vengeance, plusieurs des évadés furent reconduits en prison après l’éclatement de la coalition organisée par Loki. Une troisième évasion massive fut organisée par les Maîtres du Mal du Baron Helmut Zemo, dans le but d’organiser la supercherie des Thunderbolts en recrutant Opale (Karla Sofen), alors enfermée à la Voûte. Finalement, la dernière évasion de masse fut organisée par le Maître qui envoya les U-Foes pour aider les prisonniers à fuir ; les Avengers étant alors officiellement décédés – après les événements d’Onslaught – ce furent Luke Cage, Hercule et Iron-Fist (Daniel Rand) qui intervinrent mais la prison fut très sévèrement abîmée et les autorités renoncèrent à la reconstruire au vu des récents échecs qu’elle avait connus et abandonna l’idée d’un seul centre de détention pour les criminels surhumains, les dispersant de nouveau à travers des prisons régulières, principalement Seagate et le Raft, une nouvelle centrale rattachée à la prison de Ryker’s Island mais bâtie sur une île adjacente. Naturellement, les technologies développées à PEGASUS puis à la Voûte, furent transférées vers ces prisons.

Successeurs

Cependant, l’idée d’une prison consacrée à cette population perdurait ; la première tentative, drastiquement différente de la Voûte, fut le Pénitencier Mémorial de Lang, également surnommé « la Fourmilière » et « le Clapier » ; les criminels, par l’utilisation des particules Pym, voyaient leur taille considérablement réduite, permettant à la fois de réduire la superficie consacrée aux cellules tout en assurant, a priori, une forme de sécurité. Mais un androïde réplique du Penseur fou déduisit une méthode d’évasion et, après cette première évasion massive, mise partiellement en échec par Miss Hulk (Jennifer Walters) qui put reprendre plusieurs détenus, le projet fut abandonné. Une autre prison dédiée aux surhumains est « la Cage », localisée sur une île isolée, dans les eaux internationales, et dotée d’un champ de force qui annuler toutes les capacités surhumaines. Le Raft a récemment été victime d’une évasion massive, déclenchée par Electro pour le compte d’un mystérieux employeur ; cependant, malgré cet incident, il demeure ouvert et accueille toujours des criminels surhumains.

voute-la_4.jpgCependant, peu avant l’adoption du Superhuman Registration Act (SRA) et les événements de la Guerre civile, une prison sur le modèle de la Voûte fut construite dans la Zone Négative sur l’idée de Reed Richards (Mr Fantastic) et avec la participation d’Andrew Lewis, concepteur de la prison du Colorado. En fait, il s’avéra que Lewis était manipulé par le Penseur fou et une guerrière la Zone Négative appelée Threska afin de rassembler en un seul lieu un grand nombre de criminels. La tentative d’évasion qui s’en suivit fut mise en échec par les Quatre Fantastiques, avec l’appui d’Hercule et Miss Hulk mais le projet de prison aurait été abandonné sans le vote, quelques semaines plus tard, du SRA et les événements consécutifs de la Guerre civile. Au cours des premiers jours suivant le vote de la loi, Hank Pym (en réalité le Skrull Criti Noll), Reed Richards et Tony Stark se réunirent pour imaginer plusieurs idées afin de restaurer la confiance du public dans ses héros surhumains ; au cours du brainstorming, il fut imaginé de réactiver cette prison pour incarcérer les surhumains particulièrement puissants et dangereux ; surnommé « l’Ile fantastique » par les détenus, et « la Prison 42 » par ses concepteurs – cette idée étant la quarante-deuxième d’une liste de cent – la Prison commença par accueillir les héros et vigilants refusant de s’enregistrer selon le SRA et capturés par Iron-Man et les forces légales (lors d’une interview avec Sally Floyd et Ben Urich, Stark reconnut que cette incarcération des héros n’avait qu’un but exemplaire, pour la durée du conflit, et que le but de ce pénitencier demeurait l’incarcération des criminels et non des héros, qui auraient été vraisemblablement transférés dans d’autres prisons au terme de la Guerre civile). La Prison 42 fut cependant victime d’une évasion massive, orchestrée par Captain América (Steve Rogers) et ses Secret Avengers par le biais de l’infiltration de Hulkling dans la prison, qui permit à la plupart de ces justiciers de retrouver leur liberté mais son but initial, la détention de criminels surhumains, demeure intact. La Prison 42 fut spécialisée dans les surhumains les plus puissants, alors que les autres prisons des Etats-Unis continuent à accueillir les surhumains classiques, par exemple au Raft. Par la suite, elle devait tomber entre les mains de Blastaar et elle fut alors abandonnée par la Terre.

Détenus connus

  • la Voûte : la Baronne Zemo, Bullet, le Contrôleur, le Corrupteur, Crossfire, les Démolisseurs (le Boulet, le Bulldozer, le Compresseur, le Démolisseur), Electro, un Enregistreur, l’Epouvantail (Ebenezer Laughton), Frenzy (Johanna Cargill), la Gargouille grise, Goliath (Erik Josten), le Griffon, l’Homme-Gorille (Arthur Nagan), l’Homme-Radioactif (Chen Lu), Hydro-Man, Justice (Vance Astrovik), Klaw, le Mandrill, Mentallo, le Minotaure, MODAM, Mr Fear (Alan Fagan), Mr Hyde, Néfarius, Nekra, Opale (Karla Sofen), Orka, le Penseur fou, Powderkeg, le Rhino, le Sorcier, Speed-Demon, le groupe Starstealth (Stug Bar, le Major Kalum Lo, Zamsed), Tarentula (Luis Alvarez), le Tatou, Titania (Mary McPherran), les U-Foes (Ironclad, Vapor, Vector, X-Ray), Végétor, Venom (Eddie Brock), la Vermine, Yétrigar
  • la Prison 42 :Dévos le Dévastateur, Diablo (Esteban Corazon), Dreadface, le Fantôme rouge, la Gargouille grise, l’Homme-Dragon, l’Homme-Molécule, l’Homme-Taupe, Hydro-Man, l’Iconoclaste, Kang le Conquérant, Klaw, Lady Deathstrike, Mahkizmo, le Maître des corvées, le Maître des maléfices, MODOK, Occulus, l’Overmind, le Penseur fou, le Piégeur, Psycho-Man, les Ruines (B’arr, Exalt, Stem), le Sorcier, le Sphinx, Staak, les Super-Singes (Igor, Mikiho, Peotor), le Super-Skrull, Terrax, Threska
  • héros détenus durant la Guerre civile : Arachné (Julia Carpenter), Battlestar, Black Crow, Coldblood-7, Daredevil (Daniel Rand), Digitek, Gladiatrix, Griffe d’argent, Lectronn, Lightbright, la Momie vivante, Network, le Phone-Ranger, Prodigy (Ritchie Gilmore), le Rôdeur (Hobie Brown), Solo, Speedball, le Suaire, le Typographe, Wildstreak

ThierryM 15920

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 10
    Membre : 0