Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Homme-Plante (l') - Marvel-World.com

Encylopédie - Homme-Plante (l')

homme-plante-l_0.jpg

  • Véritable nom : Samuel Smithers
  • Profession : Prisonnier, ancien aventurier, scientifique, criminel professionnel, jardinier
  • Statut légal : Citoyen du Royaume-Uni et des Etats-Unis (par naturalisation), avec un casier judiciaire
  • Identité : Connue des autorités
  • Autre identité : The Plant Man (VO) ; Blackheath, Prisonnier n°278704, Prisonnier n°671950, Mr Smith ; l’un des simuloïdes de Smithers a aujourd’hui connu sous le nom de Végétor.
  • Lieu de naissance : Londres (Angleterre)
  • Situation de famille : Divorcé
  • Parents connus : des parents non identifiés (décédés), Desdemona Smithers (ex-épouse)
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre des Thunderbolts, du Gang des Chaînes 421-011, des Nouveaux Enforcers, de la Maggia, ancien allié du Sorcier ; des simuloïdes de l’Homme-Plante ont participé à la Fraternité de l’effroi, aux Faux Defenders, à la Force de la Nature, etc.
  • Base d'opérations : Prison de Seagate, autrefois mobile
  • Première apparition : VO : Strange Tales (vol.1) # 113 (octobre 1963, par Joe Carter, Stan Lee & Dick Ayers) – VF : Strange n°22 (octobre 1971, avec X-Men (vol.1) # 22 ; Strange Tales # 113 est inédit en France)
  • Taille : 1m82
  • Poids : 87,5 kg
  • Yeux : Verts
  • Cheveux : Gris

Histoire

Samuel Smithers fut toujours un amoureux des plantes, une passion qui finit par devenir une dangereuse obsession. Grandissant dans l’un des quartiers pauvres et déshérités de Londres, Samuel fut orphelin à un très jeune âge, ne se souvenant à l’âge adulte de ses parents comme d’un couple sans argent, travaillant pour gagner juste de quoi vivre jusqu’à l’épuisement (bien qu’il se souvienne également avec tendresse de sa mère en train de lui chanter des berceuses quand il était enfant). Fasciné par les plantes, le jeune Samuel vint, peu à peu, à les considérer comme plus fiables que les êtres humains, et bientôt supérieures à ceux-ci, même si ses idées furent rapidement tournées en ridicule par ceux qui les découvraient. Adolescent, il quitta l’orphelinat où il avait été envoyé et trouva un emploi d’assistant de laboratoire auprès d’un célèbre botaniste londonien, qui effectuait des recherches sur l’activité mentale limitée de la vie végétale. Au cours des dix années qui suivirent, tout en aidant le botaniste dans ses recherches, Samuel chercha à développer suffisamment l’intelligence des plantes pour pouvoir communiquer avec elles. homme-plante-l_1.jpg A la mort du botaniste, Samuel émigra aux Etats-Unis, espérant poursuivre ses recherches ; cependant, ne disposant pas de financements suffisants et sans aucun diplôme pour accréditer ses connaissances, ses théories furent rejetées et considérées ridicules ; finalement, Samuel dut se contenter d’un simple emploi de jardinier, dans la banlieue de New-York, à Glenville, sur Long Island. Engagé, entre autres, par un prospère joaillier, Morris Evans, Samuel fut rapidement renvoyé parce qu’il passait trop de temps à bricoler sur ses inventions cherchant à développer les plantes plutôt qu’à faire le travail pour lequel il était payé. Cherchant à se venger, Samuel continua ses expériences avec son invention jusqu’à ce qu’il fut apparemment frappé par un éclair ; cependant, sans que Samuel ne s’en rende compte, la « foudre » était en réalité une énergie projetée par des êtres végétaux d’une autre dimension, appelés l’H’Ylthri, des ennemis de toute forme de vie animale en général, et des humanoïdes en particulier. Les H’Ylthri avaient détecté depuis un certain temps les premières expériences de communication avec les plantes de Samuel à travers les barrières dimensionnelles et avaient décidé de donner à son projecteur de rayon original certaines capacités, dans l’espoir que l’humain deviendrait leur agent sur Terre, contre le reste de l’humanité. Son rayon de développement végétal désormais totalement opérationnel après le coup de foudre, Samuel se retrouva capable d’animer et de manipuler les plantes et Samuel décida de devenir un criminel, adoptant l’identité de l’Homme-Plante.

homme-plante-l_2.jpg Sous cette identité, Samuel fit accuser à tort Evans de vol, prit le contrôle de Central Park et envisagea de s’emparer du reste du monde en s’appuyant sur les plantes ; cependant, la fille de Morris Evans, Dorrie, était, à l’époque, la petite amie de Johnny Storm, alias la Torche humaine des Quatre Fantastiques. Celui-ci s’intéressa aux fausses accusations dont était victime Evans et fit échec aux plans de l’Homme-Plante, détruisant son revolver à rayon végétal ; Samuel put cependant prendre la fuite. Reconstruisant son invention, en la rendant encore plus puissante, Samuel cambriola un hôtel, avant de reprendre ses projets de vengeance, cette fois à l’encontre de la Torche humaine ; défiant celui-ci pour un match revanche, il fut de nouveau vaincu par la Torche, cette fois aidé de ses coéquipiers des FF et envoyé en prison pour la première fois. Là, il fut libéré de prison peu de temps après et contacté par le Comte Luchino Nefaria, le chef de la famille Nefaria de la Maggia ; il rejoignit d’autres criminels – l’Anguille (Leopold Stryke), l’Epouvantail (Ebenezer Laughton), la Licorne et le Porc-épic (Alex Gentry) – pour assister le Comte dans son projet, afin qu’il retrouva sa prééminence au sein du syndicat du crime après sa défaite face aux Vengeurs. Lui servant de lieutenants, ils l’aidèrent à prendre en otage la ville de Washington, tentant de faire porter le chapeau aux X-Men mais ils furent mis en déroute par l’union des X-Men et de l’armée américaine. Rentrant chez lui à bord d’un sous-marin de haute technologie qu’il avait volée à Nefaria, Samuel attaqua Londres avec d’immenses plantes animées ainsi qu’un énorme Léviathan, constitué exclusivement de coraux, mais Namor et l’Inhumain Triton purent détruire ses créations, l’obligeant à nouveau à prendre la fuite.

Quelques temps après, poursuivant ses recherches, l’Homme-Plante découvrit et effectua de nouvelles expériences sur des graines extra-terrestres d’origine inconnue ; celles-ci se révélèrent capables de produire des plantes modifiées par bio-ingénierie afin de s’adapter à toutes les conditions et Samuel commença à utiliser ses plantes comme bases de ses « simuloïdes », des plantes à la forme humanoïde capables d’adopter une apparence humaine si nécessaire. Développant alors toute une série de simuloïdes à son image, Samuel commença à les envoyer pour accomplir à sa place ses activités criminelles risquées. Ainsi, un premier simuloïde retrouva l’Anguille, l’Epouvantail et le Porc-épic, ainsi que la première Vipère (Jordan Dixon), pour organiser la Fraternité de l’effroi pour le compte du Commandant masqué. Cependant, Captain América et le Faucon triomphèrent du groupe.homme-plante-l_3.jpg Plus tard, un autre simuloïde, toujours envoyé par Samuel, enleva Kyle Richmond (alias Nighthawk) pour obtenir une rançon mais les Defenders, auquel appartenait Nighthawk, vinrent en aide à leur coéquipier et firent échec au projet de l’Homme-Plante. Samuel se tourna alors vers l’organisation subversive de l’A.I.M. (Advanced Idea Mechanics) pour obtenir un appui financier et un nutriment volé accélérant la croissance végétale pour établir un quartier général de haute technologie, rempli de plantes mutées, utilisant l’une d’elles pour plonger Captain América dans le coma ; mais le Faucon et Spider-Man (Peter Parker) vinrent à l’aide du héros et démasquèrent les projets de Samuel, mettant un terme à ses recherches et sauvant ainsi la vie de Captain América. Peu de temps après, un simuloïde de Samuel s’associa à Batroc le Sauteur, le Colosse, Electro, le Pillard, le Porc-épic, le Scarabée (Abner Jenkins) et le Tourbillon, se mettant au service de l’androïde Sagittarius pour organiser une vague de crimes à New-York, en usurpant le nom des Defenders. Cependant, le vrai groupe intervint rapidement et triompha des criminels coalisés. Plus tard, un simuloïde séduisit la fleuriste du magasin Fawn’s Flora, dans le but d’utiliser sa boutique comme nouvelle base pour accomplir divers cambriolages, mais il fut vaincu par les Micronautes et arrêté.

Samuel forma alors une alliance avec le Sorcier, qui donna à l’Homme-Plante une technologie mécanique extrêmement avancée ; en échange de quoi, Samuel l’aida à s’échapper de prison, laissant à sa place un simuloïde à l’image du Sorcier pour dissimuler son évasion. Développant une véritable armée de simuloïdes, l’Homme-Plante les envoya s’emparer d’une importante base du SHIELD, remplaçant alors tout son personnel par des simuloïdes, et prenant le directeur du SHIELD Nick Fury et le Président des Etats-Unis en otage ; cependant, les Vengeurs détruisirent les simuloïdes de Samuel et sa dernière création, un monstre végétal géant, sauvant les deux otages. Prenant la fuite, l’Homme-Plante découvrit que le Sorcier avait piégé son système de sauvetage afin de l’envoyer en orbite si Samuel échouait dans ses plans ; mais celui-ci fut sauvé, et arrêté, par les Vengeurs, qui capturèrent le Sorcier peu de temps après. homme-plante-l_4.jpg Bâtissant un immense laboratoire mobile, baptisé le « Dôme de la Vie », rempli d’une végétation luxuriante et de technologie avancée, Samuel escomptait utiliser une série de ces Dômes pour répandre ses graines extra-terrestres sur l’ensemble de la planète mais ses recherches furent interrompues par l’arrivée du héros costumé Œil-de-Faucon (Clint Barton) et de son adversaire, le Globe, qui tombèrent par hasard sur son laboratoire. L’Homme-Plante tenta de se débarrasser des intrus mais ils purent lui échapper, non sans que le Vengeur n’ait auparavant endommagé la machinerie du Dôme. Sentant peut-être qu’ils en savaient désormais trop, Samuel envoya ses simuloïdes éliminer et remplacer les membres du gang du Globe, avant de les envoyer contre les deux fugitifs. Le Globe fut apparemment tué mais Œil-de-Faucon triompha des simuloïdes, avec, au dernier moment, l’appui des Vengeurs de la Côte ouest partis à sa recherche.

homme-plante-l_5.jpg Arrêté de nouveau après avoir été mentalement contrôlé par le Dr Fatalis pour lancer un inutile assaut contre les Quatre Fantastiques au cours des Actes de Vengeance, Samuel envoya un simuloïde attaquer ses anciens ennemis des Vengeurs mais celui-ci fut maîtrisé par le simple ouvrier du bâtiment Francis Barnum. Un autre simuloïde de l’Homme-Plante finit par développer sa propre conscience et ses propres pouvoirs de manipulation végétale ; abandonnant le service de Samuel, il adopta le nom de Végétor et rejoignit le groupe écologiste radical appelé le Projet : Terre, intégrant l’équipe de surhumains de celui-ci, la Force de la Nature. Quand le groupe fut vaincu par les New Warriors, Firestar déshydrata Végétor d’une manière si sévère qu’il retrouva sa forme non humanoïde, se plongeant en une forme d’hibernation végétale, finissant par récupérer mais adoptant alors une apparence plus végétale et moins humaine. Après avoir rencontré les Warriors comme ennemis puis comme alliés (lors de leur incursion dans la guerre civile du Trans-Sabal), la Force fut finalement arrêtée et emprisonnée dans la prison fédérale pour surhumains de la Voûte. Pendant ce temps, un simuloïde mineur de l’Homme-Plante fut engagé par le chef de la pègre Bono, en compagnie de l’Homme-Radioactif, Luminex et le Tourbillon pour voler un vase, mais ils furent arrêtés par Miss Hulk et l’agent indépendant défenseur de la paix, Death’s Head, qui triomphèrent aisément du quatuor.

Vers la même époque, le véritable Samuel Smithers fut libéré de prison par les H’Ylthri, qui lui révélèrent avoir été ses bienfaiteurs secrets depuis le début de sa carrière, évoquant leur rôle dans la conception de son arme végétale (et, bien qu’ils ne l’évoquèrent pas directement, ils sont peut-être aussi à l’origine de la transmission des graines extra-terrestres à l’Homme-Plante). homme-plante-l_6.jpg Samuel accepta avec empressement de les aider dans leur conquête de la Terre, mais l’agent des H’Ylthri Sssesthugar se retourna contre l’Homme-Plante et tenta de le tuer après avoir décidé que Samuel n’était plus utile dans leurs plans. Sévèrement blessé mais encore plus profondément blessé sur le plan moral à l’idée d’avoir été trahi par la vie végétale, Samuel aida à résister à l’invasion des H’Ylthri, qui furent finalement détruits par Namorita, Namor, Wolverine et le sorcier appelé Maître Khan. Rejoignant brièvement les Nouveaux Enforcers (bien qu’il ait put s’agir d’un autre simuloïde), l’Homme-Plante affronta la Rose rouge (Richard Fisk) et Spider-Man, qui triomphèrent de lui ; puis il participa à une vente aux enchères illégales, organisée au Canada par l’Echiquier. Sa fierté sérieusement entamée après avoir été vaincu les élèves mutants de Génération-X, l’Homme-Plante se vengea en transformant le membre du groupe Synch en une créature monstrueuse, faisant subir le même sort à Spider-Man quand celui-ci intervint, mais Samuel fut contraint de partager son antidote à la mutation avec eux quand les deux héros réussirent à retourner son transformateur de plantes contre lui, le transformant en une créature végétale. L’antidote restitua apparemment à tout le monde sa forme première mais, Samuel réalisa bientôt que sa physiologie avait été profondément affectée et qu’il conservait désormais en lui une partie végétale, lui permettant de disposer à présent de pouvoirs naturels et innés sur le monde végétal.

Emprisonné à Seagate, Samuel fut enchaîné électroniquement aux autres prisonniers Cottonmouth, Headlok et, ironiquement, Clint Barton, autrefois son ennemi comme Œil-de-Faucon, formant le Gang des Chaînes 421-011 afin qu’ils soient tous les quatre transférés vers une autre prison. Le quatuor put s’échapper lors du transit et, sous la direction de Mentallo (un autre prisonnier de Seagate qui contrôlait mentalement Headlok depuis la prison), ils partirent à la recherche d’une arme mise au point par le financier criminel Justin Hammer et abandonné par lui après sa disparition. En réalité, Barton travaillait secrètement pour le SHIELD, afin d’obtenir sa libération ; c’est alors que Songbird, ancienne coéquipière de Barton lorsqu’il dirigeait les Thunderbolts – un groupe de criminels cherchant à s’amender – fut envoyée retrouver les criminels ; le Gang des chaînes fut finalement maîtrisé par Songbird et Œil-de-Faucon et Cottonmouth et Headlok/Mentallo furent rapidement repris par les forces de l’ordre. homme-plante-l_7.jpg Cependant, ayant découvert entre temps que l’arme de Hammer était une toxine biologique qui avait été ingérée par tous les criminels ayant travaillé pour Hammer et qui ne pouvait être activé que par les pouvoirs de contrôle végétal de Samuel. L’Homme-Plante, encore plus proche de la vie végétale depuis sa récente mutation, envisagea d’utiliser la toxine pour éliminer toute l’humanité et créer un paradis dominé par les plantes mais décida finalement d’aider les deux héros à neutraliser la toxine et, ainsi, de sauver l’humanité. Œil-de-Faucon, Songbird et un Samuel de plus en plus coopératif, poursuivirent leur quête à la recherche de l’activateur de la toxine, afin qu’il ne tombe pas entre de mauvaises mains. Le trio forma bientôt le noyau central d’une nouvelle incarnation des Thunderbolts avec un groupe de Maîtres du Mal redoutant d’être manipulés par la toxine, et, dans ce cadre, Samuel adopta l’identité de Blackheath, afin de s’accorder avec ses nouvelles orientations et montrer son désir d’abandonner sa carrière criminelle de l’Homme-Plante. Torturé et servant de cobaye pour les expériences des Maîtres du Mal du Crimson Cowl, alias Justine Hammer, la propre fille de l’industriel, qui tentait de s’assurer le contrôle de la toxine, Blackheath, qui manqua de peu d’être tué lors du combat, muta à nouveau, adoptant une forme végétale encore plus pure après avoir échappé à la mort en absorbant l’humidité du criminel Hydro-Man et aida les Thunderbolts à triompher des Maîtres du Mal.

homme-plante-l_8.jpg Après avoir participé à d’autres missions et projets des Thunderbolts, retrouvant peu après l’affaire du Crimson Cowl l’équipe originelle des Thunderbolts, Blackheath fut sévèrement blessé lors d’un combat avec sa coéquipière Moonstone (Karla Sofen), devenue folle après avoir absorbé un trop plein d’énergie, pendant une confrontation entre les Vengeurs et les Thunderbolts. Rejeté par les « Champs verdoyants » (la conscience collective de la vie végétale terrestre) à cause des dégâts infligés à la planète par sa coéquipière Moonstone, Samuel abandonna son identité de Blackheath, retrouva une forme plus humaine durant sa guérison et décida qu’il lui fallait redécouvrir ce que signifiait être humain. Dans le cadre de son voyage d’introspection, Samuel retourna volontairement à Seagate pour y terminer sa condamnation.

Pouvoirs

L’Homme-Plante peut mentalement animer et manipuler les plantes, des mousses et spores végétales les plus microscopiques jusqu’aux arbres les plus grands ou d’immenses étendues de végétaux. Il peut provoquer la croissance rapide des plantes, même au-delà de leurs tailles habituelles. Son corps est à présent partiellement constitué de végétaux et il peut régénérer n’importe quelle partie de son corps à volonté (ce qui peut être fait de manière encore plus rapide en assimilant de la végétation externe afin de provoquer un accroissement rapide de ses tissus), même si cela demeure un processus douloureux, Samuel conservant la capacité humaine à ressentir la douleur. Sa faculté d’assimiler la végétation externe lui permet, théoriquement, d’accroître sa masse et sa force dans une certaine mesure. Il est capable de communiquer mentalement avec les plantes, recevant de cette manière des impressions émotionnelles rudimentaires ou des informations basiques. En projetant des racines à partir de son corps et en liant à d’autres personnes, il peut partager ses propres impressions mentales et celles qu’il reçoit du monde végétal. Pendant un temps, il fut en communion avec le champ bio-végétal de la planète, surnommé « les Champs verdoyants », une sorte de conscience collective formée par les longueurs d’onde bioélectriques combinées de la vie végétale de la Terre ; en étant en parfaite harmonie avec les Champs, Samuel était conscient de l’ensemble de la vie végétale de la planète et pouvait même ressentir un douloureux feedback psychique de la végétation en détresse. Sous la forme de Blackheath, Samuel était capable de produire un solide réseau de racines et de vignes et d’émettre des résines et produits médicinaux. Il reste à déterminer s’il conservera l’ensemble de ses facultés s’il redevient pleinement humain.

Aptitudes

Samuel est un jardinier expérimenté mais surtout un brillant botaniste amateur, avec une aptitude certaine pour les gadgets mécaniques. En revanche, il est un combattant à mains nues médiocre, qui se repose essentiellement sur ses pouvoirs ou ses armes.

Armes

Au début de sa carrière, l’Homme-Plante utilisait un projecteur, à l’apparence d’un revolver, et qui émettait un champ d’énergie d’une nature inconnue et capable de stimuler le champ psionique naturel produit lors du processus chlorophyllien de la photosynthèse végétale ; au fil de sa carrière, Samuel modifia, répara et améliora son projecteur initial. Une fois stimulée ainsi, une plante devenait réceptive aux pensées et aux ordres humains du manipulateur du projecteur. Par ailleurs, l’arme de l’Homme-Plante lui permettait aussi d’animer les racines d’une plante pour en faire des membres préhensiles, de déraciner les arbres pour qu’ils se déplacent, de provoquer la croissance des vignes à un rythme accéléré pour étrangler ses adversaires, d’obliger les arbres à perdre leurs feuilles ou d’absorber leur humidité. Selon la taille de plante utilisée, elle demeurait environ une heure au maximum sous l’influence de l’Homme-Plante après avoir été exposée au rayon. La portée de la dernière version connue de son manipulateur est de 500 mètres environ.

Equipement

L’Homme-Plante a développé de nombreux simuloïdes – des constructions végétales à forme humanoïde, constituée de bois pour l’essentiel, et capables de se déplacer, de parler et pouvant être « programmés » aussi bien que des robots de haute technologie. Deux principaux types de simuloïdes ont été développés par l’Homme-Plante : les « répliques » (qui jouent le rôle de Samuel ; au moins l’une d’entre elles a acquis son autonomie pour devenir Végétor) et les « poids lourds » qui sont, pour l’essentiel, des hommes de mains utilisés pour affronter les ennemis de l’Homme-Plante.


ThierryM 9769

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 16
    Membre : 0