Encyclopédie - Silver Sable (Silver) - Marvel-World.com

Encylopédie - Silver Sable (Silver)

silver-sable-silver_0.jpg

  • Véritable nom : Silvija « Silver » Sablinova
  • Profession : Mercenaire, voleuse, mannequin, ancienne présidente de Silver Sable International, ancien chef du Wild Pack
  • Statut légal : Citoyenne de Symkarie, sans casier judiciaire
  • Identité : Publiquement connue
  • Autre identité : tante Silvija, tante Silver, la Cheffe de meute, Commandant Sable, le Vison
  • Lieu de naissance : la Symkarie (Europe centrale)
  • Situation de famille : Divorcée
  • Parents connus : Ernst Sablinova (Silver Sable, père), Anastasia Sablinova (mère, décédée), Mortimer « Morty » (nom de famille inconnu, oncle maternel), Fritz Sablinova (oncle paternel, décédé), Anna Sablinova (nièce), Basil (l’Etranger, ex-époux)
  • Appartenance à un groupe : Ancien agent du SHIELD, ancien chef du Wild Pack, ancien employeur des Hors-la-loi, des Intrus, ancienne dirigeante de Silver Sable International
  • Base d'opérations : New York (New York, Etats-Unis), autrefois la Symkarie, l’Ambassade de Symkarie à New York (New York, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : Amazing Spider-Man (vol.1) #265 (juin 1985, par Tom DeFalco & Ron Frenz) – VF : Strange n°203 (novembre 1986)
  • Taille : 1m65
  • Poids : 56,7 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Argentés, autrefois bruns

Histoire

Peu après la naissance de Silver Sablinova, son père Ernst Sablinova devint le commandant du Wild Pack, une unité militaire symkarienne chargée de traquer les criminels de guerre nazis. Quand Silver fêta son septième anniversaire, elle conduisit involontairement l’ex-nazi Ivan Trefkov à la base du Wild Pack. Sa mère fut prise entre deux feux et, dans son dernier souffle, fit promettre à sa fille de ne pas suivre les traces violentes de son père. Le choc de la mort de s amère sous ses yeux, combiné au stress de ses efforts ultérieurs pour intégrer le Wild Pack en dépit du dernier souhait de sa mère, donna prématurément une couleur blanche à la chevelure brune de la jeune fille, vers l’âge de douze ans. A l’âge de dix-sept ans, elle rejoignit enfin le Wild Pack et tua le fugitif nazi Wilhelm Schultz lors de sa première mission, sauvant également la vie de son père au cours de l’opération. Les missions ultérieures conduisirent à de nouvelles réussites, jusqu’à ce que Silver soit nommée commandant en second du Wild Pack. Entre temps, le roi de Symkarie offrit un château à Ernst Sablinova en remerciements de ses services pour l e pays ; le château fut baptisé Château Sable, un contraste ironique entre la couleur sable de l’héraldique, noire, et la blancheur des cheveux de Silver.

silver-sable-silver_1.jpgLes Sablinova, père et fille, entreprirent de traquer Trefkov quand celui-ci refit surface, désormais au service d’Hydra ; mais Ernest Sablinova trouva apparemment la mort au cours de la mission tandis que plusieurs membres du Wild Pack furent tués quand Silver leur ordonna de poursuivre un Trefkov en fuite, ignorant leur infériorité numérique et les avertissements de certains de ses hommes. Trefkov monta à bord d’un bateau pour fuir et Silver le prit en chasse, luttant avec lui après l’avoir rattrapé mais fut finalement jetée par dessus bord, voyant Trefkov lui échapper une nouvelle fois. Toutefois, en réalité, Ernst Sablinova avait été fait prisonnier et resta sous la surveillance de son propre frère, Fritz Sablinova, alors agent infiltré au cœur d’Hydra. Fritz Sablinova alla même jusqu’à sonder électroniquement le cerveau de son frère, afin de décrypter son génie tactique. Avec Fritz Sablinova porté disparu, Silver se retrouva la seule tutrice de sa fille, Anna Sablinova, qu’elle envoya immédiatement dans un pensionnat privé américain. Convaincue que son père était mort parce qu’il avait laisser ses émotions prendre le dessus, Silver s’efforça de combattre ses propres sentiments, faisant preuve du même comportement glacial aussi bien vis à vis de ses amis que de ses adversaires ; elle adopta à la même époque le surnom de « Silver Sable » et, devenue la cheffe du Wild Pack, elle se dévoua complètement à son devoir, poursuivant la tâche entamée par son père. Le nombre de criminels de guerre nazis diminuant progressivement, Silver fit évoluer les missions du Wild Pack, faisant de l’organisation une armée privée de mercenaires ; elle réforma aussi son organisation en créant la société Silver Sable International. Le Wild Pack commença à appréhender toute sorte de criminels, à récupérer des objets volés pour un grand nombre de divers clients, allant des grandes compagnies d’assurance aux petites nations. Néanmoins, dès que l’occasion se présentait, Silver n’hésitait jamais à revenir aux origines du Wild Pack, étendant même la mission de son équipe à tout groupe susceptible de menacer la paix mondiale. Sa première mission à la tête du Wild Pack la conduisit à retrouver et libérer des agents britanniques, retenues en Russie. Au cours de cette opération, Silver rencontra et se mit à fréquenter un homme apparemment prénommé Basil, et finit par l’épouser mais leur histoire d’amour fut de courte durée ; après avoir contré une tentative d’assassinat contre le président des Etats-Unis, Silver découvrit que le tueur à gages n’était autre que Basil, mieux connu sous le nom de l’Etranger, un assassin à louer extrêmement cher. Il lui échappa lors de cette opération et, au cours des années suivantes, il tenta régulièrement de la tuer, souvent au moyen de vases d’orchidées remplis d’explosifs. A une époque indéterminée, elle commença également à avoir des dîners annuels avec le Dr Victor von Fatalis, souverain de la Latvérie, une nation voisine de la Symkarie.

silver-sable-silver_2.jpgOpérant depuis Château Sable en Symkarie et, pour les missions en Amérique du nord, dans l’ambassade symkarienne à New York, Silver Sable International devint un élément essentiel de l’économie symkarienne. Les employés personnels de Silver incluaient son oncle maternel et responsable de la gestion de la société Morty, ainsi que Lorna Kleinfeldt, qui supervisait les opérations américains. Lors d’une mission à New York consistant à retrouver le voleur de bijoux appelé Blackfox, une incompréhension amena le Wild Pack à se heurter à Spider-Man (Peter Parker) ; bien que le butin de Blackfox put être récupéré, le voleur leur échappa. Plus furieuse d’avoir été mise en échec par un amateur que d’avoir raté sa cible, Silver fut malgré tout impressionnée par le tisseur de toiles. Restant à New York, Silver se lança sur les traces du terroriste international Jason Macendale, alias Jack O’Lantern, et tenta de recruter Spider-Man pour la seconder mais elle fut incapable de le contacter. Alors qu’elle attendait qu’il réponde à une annonce passée dans le Daily Bugle, elle assista à un cambriolage au cours duquel une jeune mère fut tuée. Se remémorant la mort de sa propre mère, Silver traqua personnellement les voleurs et les livra à la justice. Quand Spider-Man finit par répondre à l’appel de Silver, ils furent tous les deux attaqués à Coney Island par le Sinistre Syndicat, une coalition d’ennemis du tisseur engagée par Macendale et dirigée par le Scarabée (Abner Jenkins). Dépassés par le nombre, ils furent sauvés grâce à l’intervention de l’Homme-Sable (William Baker). Silver, impressionnée par le combat mené par Baker, l’engagea pour l’accompagner, elle et Spider-Man, dans la nation européenne de Belgriun, où le Dr Octopus (Otto Octavius) et le Sinistre Syndicat avaient été engagés par un mouvement révolutionnaire visant à déposer le monarque du pays, le roi Bogdan Radischev. Les révolutionnaires et le Syndicat furent vaincus et le roi et sa fille, qui avaient été capturés, furent libérés. Cependant, en détruisant l’hélicoptère que le Scarabée comptait utiliser pour fuir, elle éparpilla accidentellement le butin qu’il avait volé au roi sur les citoyens en contrebas, laissant Radischev extrêmement préoccupé. Lors de son engagement suivant, Silver fut engagé par l’éditeur du Daily Bugle J. Jonah Jameson pour traquer Spider-Man, qui était alors accusé du meurtre de Blaze (Kirk Donahue), en réalité assassiné par l’Etranger. Elle renonça au contrat une fois qu’elle eut réalisé que Jameson était animé de mauvaises intentions mais elle aida aussi l’Etranger à échapper à Spider-Man une fois sa supercherie révélée au grand jour, en souvenir de leur mariage. Peu après, Silver, ayant engagé l’Homme-Sable affronta Hawkeye (Clint Barton), avant de l’engager afin d’arrêter le second Crâne rouge (Albert Malik) ; au retour, Silver et les deux hommes firent échec à des preneurs d’otage, dans l’aéroport où ils devaient embarquer.

silver-sable-silver_3.jpgSilver fut personnellement engagée pour tester les systèmes de sécurité du Pruett Building à New York, ignorant que le directeur de la sécurité de l’immeuble était Frank Kruz, la nouvelle identité de Franz Kraus, fils d’Heinrich Kraus, un nazi que le Wild Pack avait arrêté des années auparavant. Kruz transforma le bâtiment en piège mortel, obligeant Spider-Man à y pénétrer pour sauver Silver. Après que le Wild Pack avait échoué à capturer Kruz, elle engagea de nouveau Spider-Man et l’Homme-Sable pour l’appréhender personnellement, avec son armée de néo-nazis. Plus tard, Silver engagea Spider-Man pour cambrioler l’homme d’affaires Winston Walker afin de dévoiler au grand jour ses liens avec la Maggia mais l’opération manqua de peu d’être compromise quand d’anciens alliés du tisseur, Feu follet (Jackson Arvad), le Puma (Thomas Fireheart), le Rôdeur (Hobie Brown) et le Roller-Skater (Robert Farrell), qui pensaient que Spider-Man était devenu un criminel. Spider-Man leur révéla la véritable nature de l’opération ; les vigilants partis, Silver exprima son intérêt à l’idée d’utiliser leurs talents dans un proche avenir. La tragédie frappa la Symkarie quand Dents-de-Sabre (Victor Creed) assassina le Premier ministre Klaus Limka tandis que le groupe terroriste ULTIMATUM tuait la reine Viviane, deux actions d’un vaste plan de Crâne rouge (Johann Schmidt) pour déclencher une guerre entre les Etats-Unis et la Symkarie. Avec l’aide de Spider-Man et du Paladin, Silver put démasquer les comploteurs et empêcher un incident international.

silver-sable-silver_4.jpgSilver se rendit en France pour y capturer le voleur Yves Chevrier, qu’elle avait été engagée d’arrêter et y croisa la route de Black Widow (Natacha Romanoff). Silver était à peine rentrée aux Etats-Unis quand le gouvernement du Bosqueverde, une nation sud-américaine, l’engagea pour arrêter l’ancien mercenaire Marc Spector, devenu depuis le justicier Moon Knight. Avec le Paladin, l’Homme-Sable et le Wild Pack, Silver captura le vigilant et le livra au Bosqueverde. Appréciant de plus en plus l’idée d’engager des êtres doués de capacités surhumaines, Silver reprit contact avec le Rôdeur, afin de tester ses talents pour un éventuel emploi au sein du Wild Pack, puis avec le Roller-Skater, dans le même but ; ses recherches dépassèrent les frontières puisqu’elle entra aussi en contact avec le Français Alain Racine, alias le Faucon pèlerin, peut-être rencontré lors d’un de ses précédents séjours dans le pays. Silver et son Wild Pack se lancèrent ensuite sur les traces de l’ex-nazi Wolfgang von Lundt, alias Simon Steele, mais se heurta à Dominic Fortune (Duvid Fortunov), l’ennemi récurrent du nazi durant la guerre, en ancien allié d’Ernest Sablinova. Avec le secours de Spider-Man, les deux mercenaires mirent de côté leurs différences et capturèrent Steele. Après avoir capturé des criminels avec l’aide de Memnon (Kyle Brock) et Rafale (Pamela Shaw) de la Force Terre, Silver fut engagée pour retrouver la fille kidnpappée d’un homme politique canadien et elle réunit pour cela Feu follet, le Roller Skater et le Rôdeur au sein des Hors-la-Loi pour accomplir la mission. Ils réussirent et recrutèrent même l’Homme-Sable, qui avait été infiltré au sein du groupe terroriste. Par la suite, elle envoya les Hors-la-loi, sans Feu follet, mais avec l’Homme-Sable et le Paladin, retrouver un simulateur bionucléaire symkarien volé dans le centre de recherches britannique de Darkmoor, ce qui les amena à se heurter à Excalibur et, peu après, au directeur du centre, le Dr Walshe, une création démente du généticien nazi appelé Arnim Zola.

silver-sable-silver_5.jpgLorsque l’école d’Anna Sablinova fut prise en otage par Hydra, Silver intervint personnellement, avec l’aide non sollicitée de Spider-Man et de l’Homme-Sable, et elle fut stupéfaite de découvrir que l’escouade d’Hydra était commandée par Dmitri Petrovich, l’un de ses anciens amants ; si l’opération fut globalement un succès, la meilleure amie d’Anna trouva néanmoins la mort au cours de la prise d’otages. Après cela, Silver réunit une équipe d’agents d’élite du Wild Pack pour l’accompagner lors de ses missions et qui comprenait l’ancienne prostituée devenue tueuse vietnamienne Amy Chen, le génie technologique consommateur d’héroïne Raul Quentino, et l’ancien garde du corps du Ku Klux Klan Doug Powell. Silver fut engagée pour protéger le télévangéliste Donald Smithfield, qui avait été pris pour cible par les terroristes des Chiens de garde et le tueur Gattling, lui-même engagé par un prêcheur rival, George Chesterford. Complétant le Wild Pack avec l’ancien agent d’Hydra sadomasochiste Carl « Crippler » Striklan, Silver simula la mort de Smithfield avec l’aide de l’Homme-Sable, juste avant de découvrir que son église n’était qu’une couverture pour un vaste réseau de trafic de drogues. Après avoir vaincu Gattling avec l’aide de Battlestar (Lemar Hoskins), qu’elle recruta aussitôt au sein du Wild Pack, elle livra Smithfield à la police, non sans que celui-ci ait réussi à faire assassiner Chesterford par l’intermédiaire de l’Etranger. Se rendant en Latvérie pour son dîner annuel avec Fatalis, Silver découvrit qu’il avait été remplacé par un doppelganger envoyé par le Magus (l’aspect maléfique incarné de la personnalité d’Adam Warlock), qui tua son chauffeur et le majordome de Château Fatalis. Après une course poursuite à travers le château, elle détruisit le prétendu Fatalis en utilisant l’armement d’un Fatalibot hors service. Quand la Statue de la Liberté fut volée par Cathode, une collectionneuse obsédée par l’idée de tout avoir, Silver s’associa à Deathlok (Michael Collins) pour la récupérer. Suivant un tuyau confié par le Paladin, Silver se rendit ensuite en Amérique du sud où elle découvrit les effroyables expériences génétiques menées par la Coalition Genèse, une faction dissidente d’Hydra. Elle y retrouva Petrovich, qui lui révéla que son père était vivant, avant de s’enfuir, profitant de la stupéfaction de Silver. Rentrant en Symkarie, ayant recruté l’un des cobayes de la Coalition, l’homme-tigre surnommé Man-Eater (Malcolm Murphy), Silver apprit que l’Homme-Sable avait été, de son côté, engagé par une escouade rivale de mercenaires, la Nouvelle Vague. Puis elle se heurta au Punisher (Frank Castle) en pistant le contrebandier appelé le Léviathan, qui lui révéla qu’Ivan Trefkov avait rejoint la Coalition Genèse. Tout en aidant Deathlok et Siège (John Kelly) contre une arme de mortels cyborgs, les Cyber-Guerriers, Silver apprit que la Coalition avait acheté plusieurs d’entre eux. Voyageant pour les détruire avant qu’ils ne puissent être utilisés, Silver coupa court à ses vacances avec son nouvel amant, Jacques Girard, et infiltra la base sous-marine de la Coalition avec l’aide de Stingray (Walter Newell) ; ils purent mettre hors de combat les Cyber-Guerriers mais pas avant qu’ils ne manquent d’être tous noyés par la Nouvelle Vague, qui avait été engagée par Hydra pour écraser la Coalition. Les deux équipes mirent en déroute d’autres Cyber-Guerriers au Mont Wundagore, aidées de Siège et des Chevaliers de Wundagore. Au terme des combats, l’Homme-Sable retourna au service de Silver Sable, emmenant avec lui Fin, un de ses coéquipiers de la Nouvelle Vague.

silver-sable-silver_6.jpgEngagée par le dément sybarite appelé Priape pour récupérer les éléments d’une relique appelée le Tryst de Vatsayana, elle croisa, en Egypte, la route de Luke Cage et du mercenaire mort-vivant Terreur (Shreck), qui avaient récupéré les autres éléments du Tryst. Les combinant les uns aux autres, elle présenta la relique complète à Priape mais il refusa de la payer et tenta de la tuer. Silver, Cage et Terreur suivirent Priape jusqu’au Venezuela, seulement pour lui donner les vastes pouvoirs mystiques du Serpent charnel. Tandis que Priape était brièvement ensorcelé par ses nouveaux pouvoirs, ses trois ennemis se libérèrent et réussirent à le tuer. La ville de New York engagea Silver et le Wild Pack pour arrêter la Torche humaine (Johnny Storm), alors recherché pour l’incendie involontaire de l’Empire State University ; la mission remit Silver en présence de Spider-Man, tandis que Storm finissait par accepter de se rendre aux autorités. Plus tard, Silver Sable forma les Intrus, une nouvelle équipe constituée d’agents surhumains, réunissant Man-Eater, Fin, l’Homme-Sable et le Paladin. Leur première mission les opposa à la nihiliste appelée la Vipère (Ophelia Sarkissian) et ses loyaux sosies, les Vipérines. Avec l’aide de Captain América (Steve Rogers), Silver fit échec aux plans de la Vipère de rendre aveugle la population américaine au travers des écrans de télévision. Au cours de la mission, Rogers découvrit que l’employeur de Silver n’était autre que Crâne rouge (Johann Schmidt) et les héros tentèrent de le capturer en lui livrant la Vipère mais l’opération échoua suite à l’intervention des Crocs, des agents surhumains de la Vipère, et d’un nouvel Iron-Monger engagé par le Crâne. Silver, le Wild Pack et les Intrus se rendirent ensuite en Somalie, où ils protégèrent des convois humanitaires de nourriture mais se retrouvèrent en conflit avec les Bio-Gènes, des mutants somaliens s'opposant à l’interférence occidentale dans leur pays. Alors que leur face à face connut un terme prématuré grâce à l’onde mondiale de bonne volonté répandue par la Déesse (l’aspect bénéfique incarné de la personnalité d’Adam Warlock), Hydra tenta de s’emparer de la Somalie. Silver sauva Crippler des griffes du Baron Wolfgang von Strucker et repoussa Hydra avec l’aide de Nick Fury et du SHIELD. Pendant ce temps, l’Etranger poursuivait sa vengeance contre Silver, engageant l’un de ses employés pour lui voler plusieurs millions, ainsi que confectionnant des photos nues d’elle avant de les envoyer à un magazine pornographique, réussissant à faire accuser Girard de la manipulation.

silver-sable-silver_7.jpgAprès que le Wild Pack avait été incapable de capturer Venom (Eddie Brock) pour le compte du Daily Bugle, une Silver désappointée conduisit son équipe contre le criminel réfugié à San Francisco mais fut contrainte de s’allier avec lui quand ils furent tous attaqués par des hordes démoniaques de Lilins, au cours des événements appelés le Siège des Ténèbres. En remerciements de l’aide de Brock contre les monstres, Silver le laissa s’échapper. Rentrée à New York, elle eut une brève altercation avec Daredevil (Matt Murdock) avant que Girard ne soit arrêté pour trahison. Le Wild Pack et les Intrus furent appelés à Beverly Hills, à Los Angeles, où une coalition de gangs urbains dirigés par la sournoise Latisha Arnold, financée par Justin Hammer, avait chassé les riches habitants du quartier hors de leurs domiciles. Quand le Wild Pack triompha des gangs, Hammer envoya plusieurs de ses agents surhumains, sous la direction du Scarabée : Afterburner, Boomerang (Fred Myers), Blizzard (Mickey Quaid), Cyclone (Gregory Stevens), l’Homme au Fouet (Mark Scarlotti) et Spymaster (Nathan Lemon). Ils furent néanmoins vaincus à leur tour, en dépit de la profonde inimitié du Scarabée à l’égard de Silver mais Quentino subit de graves blessures durant la bataille, qui le laissèrent paraplégique. Sur les recommandations de Quentino, Silver engage son vieil ami Larry Curtis comme remplaçant. Peu après, la Coalition Genèse réapparut dans la vie de Silver, quand elle manque de peu d’être assassinée par le mercenaire Deadpool (Wade Wilson) que les criminels venaient d’engager. Peu après, la Coalition elle-même attaqua Silver en Symkarie, la poussant à les poursuivre en Bosnie-Herzégovine, après avoir capturé Petrovich et découvrit que le véritable chef de l’organisation n’était autre que son oncle Fritz, qui tua Petrovich, captura Silver et le Wild Pack, avant de les emmener prisonniers dans sa base. Là, aidée de l’Etranger, Silver retrouva son père, le libéra pendant que Fritz Sablinova était tué par l’Etranger ; elle retrouva aussi Trefkov durant son évasion ; après l’avoir sévèrement battu, elle tua l’ancien nazi de sang froid.

silver-sable-silver_8.jpgTourmentée par la culpabilité pour cette exécution, Silver fut encore plus ébranlée quand Amy Chen réintégra la guilde de tueuses à laquelle elle avait autrefois appartenu. Silver eut une brève aventure avec l’Etranger afin d’obtenir des informations sur le sort de Chen et la sauve de ses propres anciennes coéquipières mal intentionnées. Une opération au Mexique pour capturer des profanateurs de sépultures se transforma en un combat désespérée contre un mystérieux groupe de Mayas contemporains. Après cela, Silver rentra à New York où elle fut immédiatement arrêtée ; pour être libéré, Girard avait menti sur sa maîtresse et la CIA ne demandait qu’à le croire, à cause du refus de Silver d’accepter les contrats d’assassinats de la CIA. Soumise à de constantes humiliations et violences en détention, Silver échappa de peu à la mort des mains d’autres prisonniers engagés par des agents gouvernementaux pour la tuer. Morty s’arrangea pour qu’elle soit libérée en demandant une faveur à l’Etranger, poussant une Silver en colère à renvoyer son oncle. Malgré cela, la mercenaire fut obligée d’accompagner l’Etranger lors d’une mission au Japon, afin de protéger ses investissements dans un nouveau train à très grande vitesse. A cette occasion, elle dut faire face aux forces du gangster américain Hammerhead et à la nouvelle que sa brève liaison avec l’Etranger l’avait laissée enceinte. Après que l’Homme-Sable l’avait aidé à battre Hammerhead et ses gros bras, il admit être amoureux de Silver ; celle-ci fut submergée par l’émotion et l’embrassa. Peu après, elle apprit que le test positif de grossesse était une erreur mais elle quitta malgré tout le Wild Pack, laissant son père aux commandes du groupe, jusqu’à ce qu’elle s’inquiète du manque de considération de celui-ci envers la vie de ses hommes, et reprit alors la tête du Wild Pack.

silver-sable-silver_9.jpgQuand Ben Reilly remplaça Peter Parker en tant que Spider-Man, Silver envoya l’Homme-Sable le tester mais sa tentative ultérieure de recruter le tisseur de toiles néophyte se conclut par une brusque rebuffade de la part du nouveau héros. Après que Parker avait repris l’identité de Spider-Man, elle l’engagea pour l’aider à déposer Dreadknight (Bram Velsing), qui venait de prendre le contrôle de la Latvérie lors d’une des absences du Dr Fatalis avec le soutien de la Roxxon Oil Company. Tandis que Silver battait les responsables de la Roxxon, Spider-Man triomphait de Dreadknight mais Silver refusa de la payer, arguant qu’il avait désobéi afin de sauver la journaliste Betty Brant. Elle envoya l’Homme-Sable seconder Spider-Man contre le Flag-Smasher (Karl Morgenthau) et ULTIMATUM en Angleterre et, au cours de l’opération, manqua de peu de voir ses systèmes informatiques piratés par le trafiquant d’informations appelé l’Autorité (Tito Mendez). Après avoir capturé Hydro-Man (Morrie Bench) à New York, ayant été innocentée de toutes accusations aux Etats-Unis, elle réunit une équipe d’assaut composée de l’Homme-Sable, du Chat (Shen Kuei), du Paladin et de Nomad (croyant recruter Jack Monroe alors qu’il s’agissait du criminel Madcap se faisant passer pour le vigilant), afin de défendre Wolfgang Hessler, un scientifique symkarien. L’équipe se retrouva face aux Héros à louer d’Oracle Inc. avant que les deux groupes n’unissent leurs efforts en tentant d’empêcher le Maître (Eshu) de kidnapper Hessler, grâce à la trahison de Madcap. Après que le Sorcier (Bentley Wittman) avait fait subir un lavage de cerveau à l’Homme-Sable, ce dernier quitta le service de Silver pour reprendre une vie de criminel. Silver et lui se retrouvèrent peu après quand il tenta de voler une relique extra-terrestre pour la sécurité de laquelle elle avait été engagée. Elle tenta en vain de le raisonner et ordonna à contre cœur au Wild Pack d’ouvrir le feu sur son ancien allié. Plus tard, elle s’associa aux Thunderbolts pour arrêter le Crimson Cowl (Justine Hammer) mais les Thunderbolts s’enfuirent quand Silver tenta d’arrêter leur chef, le Baron Helmut Zemo.

silver-sable-silver_10.jpgLasse d’apparentes incompétences du Wild Pack lors de plusieurs missions successives, Silver se retira et prononça la dissolution du groupe. Elle se retrouva bientôt prise pour cible pour être assassinée par son ancien bras droit Andreas Vadas, qui avait adopté le surnom de Silver Wolf et reconstitué le Wild Pack pour en faire une agence de tueurs à gages. Pour arrêter Vadas, Silver s’associa à un mystérieux individu habillé comme le mercenaire Dominic Fortune, bien qu’elle ignorait si cet homme était le Dominic Fortune qu’elle connaissait, rajeuni d’une manière ou d’une autre, ou une autre personne totalement inconnue ; ensemble, ils traquèrent et neutralisèrent l’armée d’assassins dormants, inconscients de leur rôle, que Vadas avait parsemé à travers le globe. Après avoir battu Vadas, Silver envisagea de former un partenariat durable avec Fortune mais, finalement, décida de rester indépendante. Désormais exilée autant du Wild Pack que de la Symkarie, à cause des machinations de Vadas, Silver fut contrainte d’accepter une mission de cambriolage à gages mais se retrouva au cœur d’un coup monté orchestré par l’agent du SHIELD, G. W. Bridge, qui la recruta au sein d’une escouade réunie pour capturer le Punisher (Frank Castle). Avec ses coéquipières Domino (Neena Thurman) et la Comtesse Valentina Allegra de Fontaine (en réalité un Skrull infiltré sur Terre), Silver se trouva au cœur d’un conflit avec le Punisher, Jigsaw (Billy Russo), la Main et les Démolisseurs, dont la mercenaire et ses alliées sortirent victorieuses, capturant non seulement Castle mais aussi Jigsaw.

silver-sable-silver_11.jpgAlors que la Symkarie connaissait une période révolutionnaire, Silver racheta le bâtiment de l’ambassade, en faisant son quartier général et commençant à travailler pour Interpol en capturant et leur livrant des criminels internationaux. Lorsque le prisonnier qu’elle ramenait fut assassiné avant qu’elle puisse le livrer aux autorités, Silver, furieuse, décida de mener son enquête, commençant par les insignes des ninjas de la Main laissés sur le lieu du meurtre ; ses recherches l’amenèrent à s’associer à la détective privée Misty Knight, au vigilant appelé le Suaire (Maximilian Coleridge) et au Paladin, tous les trois lancés sur d’autres assassinats de mafieux apparemment commis par la Main, alors dirigée par Daredevil. Les quatre enquêteurs réalisèrent que les indices étaient faits pour les tromper et remontèrent la piste jusqu’à un groupe de policiers en colère se faisant passer pour des membres de la Main pour commettre leurs assassinats. Ils démantelèrent le groupe, dont ils livrèrent les membres aux autorités. Avec Spider-Man, Silver affronta de nouveau ULTIMATUM, maintenant dirigé par un nouveau Flag-Smasher (Guy Thierrault). Lorsque le Dr Octopus (Otto Octavius) tenta de ravager la Terre, Silver Sable vint au secours de Spider-Man et Black Widow après la défaite des Avengers par les Sinister Six. Elle les accompagna au Sahara pour s’attaquer à une autre base d’Octopus, battant l’Homme-Sable mais elle sembla mourir noyée par le Rhino (Aleksei Sytsevich) lors de l’ultime bataille dans la base d’Octopus.

silver-sable-silver_12.jpgCependant, quelques semaines plus tard, Madame Web (Julia Carpenter) devait révéler à Spider-Man que la Symkarienne n’avait pas péri lors du combat dans la base sous-marine d’Octopus. Effectivement, Silver avait pu échapper au Rhino en utilisant le système de camouflage de son uniforme pour le duper. Profitant de son décès officiel, Silver entreprit de traquer ses anciens adversaires dans le plus grand secret. Malheureusement, sa ruse plongea les Symkariens dans le doute, une situation dont la comtesse Karkov, dernière membre de la lignée royale, tira parti pour prendre le pouvoir ; à cette fin, Karkov s’allia à Norman Osborn, exploitant ensemble les ressources de la Symkarie pour y développer une industrie de l’armement au bénéfice de l’armée des Bouffons d’Osborn. Ce faisant, elle instaura une véritable dictature, asservissant les Symkariens pour satisfaire son pacte avec Osborn. a la tête d’un nouveau Wild Pack, Silver organisa la résistance au règne de Karkov, finissant par recruter l’aide de Spider-Man pour faire face à Karkov et Osborn après avoir tenté d’assassiner ce dernier à Hong Kong. A cette occasion, Silver lui expliqua la manière dont elle avait échappé au Rhino ; ensemble, ils purent triompher de Karkov et repousser Osborn. Acclamée par les Symkariens libérés, Silver accepta leur demande de diriger le pays le temps de relever celui-ci après les souffrances infligées par Karkov.

Pouvoirs

Aucun.

Aptitudes

silver-sable-silver_14.jpgSilver Sable est une athlète extrêmement bien entraînée, et une excellente combattante à mains nues et une véritable artiste martiale. Elle a également appris maîtriser aussi bien les armes à feu que les armes blanches et est une escrimeuse accomplie. C’est une très bonne gymnaste, ainsi qu’un stratège hors pair. Elle parle couramment le symkarien, l’anglais, l’allemand, le français et peut-être d’autres langues.

Armes

Silver Sable, pour ses missions, est généralement équipée d’un revolver derringer, d’un katana et de plusieurs chaïs (des projectiles tranchants en forme de croissant de lune de sa propre conception), fixés à divers emplacements de son uniforme.

Equipement

Comme dirigeante du Wild Pack et de Silver Sable International, elle a accès à de nombreux équipements et technologies de pointe. Son costume est fait à partir de tissu extensible synthétique imprégné de kevlar.


ThierryM 13731

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !