Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Olympiens (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Olympiens (les)

olympiens-les_0.jpg

  • Représentants connus (dieux) : Achéloos, Aphrodite (Vénus), Apollon (Phébus), Arès (Mars), Artémis (Diane), Asclépios (Esculape), Athéna (Minerve), Bellone, Cupidon (Eros), Déméter (Cérès), Dionysos (Bacchus), les Furies (Alecto, Mégère, Tisiphone), Hébé, Héphaïstos (Vulcain), Héra (Junon), Hermès (Mercure), Hippolyte, Joya, Livilla, Momos, Neptunia, Pan, Perséphone (Proserpine), Pluton (Hadès), Poséidon (Neptune), Priape, Psyché, Tharamus, Vesta (Hestia), Zeus (Jupiter), de nombreux autres
  • Demi-dieux : Enée, Bia, Deimos, Hercule (Héraklès), Kratos, Phobos, Tantale, de nombreux autres
  • Titans : Atlas, Cronos, Epiméthée, Japet, Ménoetius, Mnémosyne, Ouranos, Prométhée, Rhéa, Tityus, Typhon, de nombreux autres (la plupart est confinée au Tartare)
  • Autres : les Amazones, les Centaures (Centaurion, Nessus), Cerbère, Cérébrus (Cérébus), Chaga, Charon, Charybde, le Chasseur, les Cyclopes (Argès, Argus, Polyphème), les Gorgones, les Harpies, les Hécatonchires (Kottus), les héros grecs, les Minotaures, les Moires, les Oracles delphiques (Cylla, Sibylla, Thaléia), les Satyres, Scylla, les Sirènes, les Titans à crête d’or, d’autres encore
  • Base d’opérations : Actuellement la Terre, autrefois l’Olympe (ainsi que la dimension adjacente de l’Hadès, et sa prison du Tartare)
  • Première apparition : VO : (historique) Human Torch Comics # 5A (1941), (moderne) Journey into Mystery Annual # 1 (1965, par Stan Lee, Jack Kirby & Joe Simon) – VF : Thor (Pocket) n°3 (novembre 1977 avec Thor (vol.1) # 128 ; Journey into Mystery Annual # 1 a été publié dans Strange Spécial Origines n°199 de juillet 1986)
  • Taille : (en moyenne) 1m82
  • Poids : (en moyenne) 225 kg
  • Yeux : la même variété que celle des humains
  • Peau : la même variété que celle des humains

Traits

olympiens-les_1.jpg Cliquez ici pour voir les Olympiens en grand Les Olympiens sont tous bien plus robustes que les mortels de la Terre ; un dieu typique peut soulever ainsi 25 tonnes. Ils ne vieillissent plus une fois qu’ils ont atteint l’âge adulte (et certains d’entre eux sont même nés entièrement adultes), sont immunisés contre toutes les maladies terrestres et sont extrêmement résistants aux dégâts. Avec le temps, ils sont capables de récupérer d’à peu près n’importe quelle blessure. Certains dieux ont, en plus, des pouvoirs « magiques » comme, par exemple, Neptune qui, en tant que dieu des océans, possède un contrôle étendu sur l’eau. Virtuellement tous les dieux de l’Olympe tirent leur puissance par l’intermédiaire de Zeus et sont ainsi liés à la Flamme prométhéenne, qui est localisé dans le Temple de la Flamme prométhéenne dans le Palais de Zeus sur l’Olympe. Depuis l’époque des Titans, cette flamme a fourni leur puissance aux Olympiens ; si elle est éteinte, ou même affaiblie, les Olympiens se retrouvent bannis dans la dimension de l’Hadès sous la forme d’esprits sans substance jusqu’à ce que la Flamme soit rallumée.

Les Olympiens ont été vénérés par diverses cultures mais principalement par les peuples de la Grèce et de la Rome antiques, ainsi que par les Atlantes modernes. Il n’est pas inhabituel pour eux de porter des noms différents selon les langages utilisés par leurs adorateurs. La cité Olympia des Eternels de la Terre est localisée à proximité du Mont Olympe, qui est doté d’un portail interdimensionnel conduisant vers l’Olympe et plusieurs de ces Eternels ont été confondus avec des Olympiens portant des noms proches des leurs (comme Zeus et Zuras, Ouranos et Uranos, Théna et Athéna) mais les deux peuples n’ont aucun lien entre eux.

Virtuellement tous les Olympiens peuvent faire remonter leurs origines jusqu’à Ouranos, même si tous les descendants de celui-ci ne sont pas considérés comme des dieux. Le titre de « dieu » est, peu à peu, devenu plus une référence sociale plutôt qu’un lien de filiation, même si ceux qui sont les plus proches de la lignée de Zeus bénéficie, en général, d’un statut plus élevé sur l’Olympe. Il existe aussi un grand nombre de « demi-dieux » - qui sont issus de l’union d’un dieu de l’Olympe et de quelqu’un ou quelque chose d’autre – mais, à nouveau, la seule différence significative entre les dieux et les demi-dieux est désormais une question de statut social.

Histoire

olympiens-les_2.jpg Aux premières époques de la Terre, une force vitale consciente se développa, devenant avec le temps une entité appelée le Démiurge. Il engendra les Anciens Dieux, qui finirent par se déchirer au sein de guerres et de massacres jusqu’à ce que l’un d’eux, Atûm, ne se transforme en le Démogorge et ne les détruise tous ou les exile dans d’autres dimensions, à l’exception de lui-même et sa mère Gaea, également appelée Mère Nature. Atûm reprit sa forme d’origine et quitta la Terre pour s’installer au cœur du soleil, dispersant les énergies qu’il avait absorbées en affrontant les Anciens Dieux dans l’atmosphère terrestre, où elles furent bientôt absorbées par la planète elle-même. Lorsque l’humanité commença à se développer et acquérir une conscience, leurs rêves donnèrent forme aux énergies abandonnées ; ceci transforma ceux qui allaient devenir les géniteurs des dieux de l’humanité, notamment les Olympiens, considérés comme des divinités par les peuples de la Grèce antique puis de l’Empire romain.

olympiens-les_3.jpg Selon les récits mythologiques, Gaea, seule survivante des Anciens Dieux, donna naissance à Ouranos. Puis, elle s’unit à lui et ils engendrèrent la première génération d’Olympiens : les Titans. Ceux-ci s’installèrent dans un univers de poche interdimensionnel dans la cité qui allait être appelée l’Olympe, même si les origines de la cité demeurent inconnues. Ouranos fut finalement tué par son fils, Cronos, qui, craignant de subir le même traitement de la part de ses propres enfants après une prophétie prononcée par Ouranos lui-même, commença à les emprisonner dans le sombre monde souterrain connu sous le nom de l’Hadès. Mais, avant que Cronos ne put bannir de la même manière son sixième enfant, Zeus, son épouse Rhéa prit la fuite par un portail interdimensionnel la conduisant vers la Terre, arrivant près du Mont Olympe, en Grèce, où elle accoucha et confia l’enfant à des bergers. Une fois devenu adulte, Zeus libéra ses frères et sœurs de l’Hadès et prit leur tête pour faire la guerre à leur père, un conflit de dix ans qu’ils finirent par remporter. Zeus emprisonna la plupart des Titans survivants dans l’Hadès et se proclama le nouveau souverain de l’Olympe, épousant successivement Métis, Mnémosyne puis sa sœur Héra dont il fit sa reine. Pluton reçut la tâche de régner sur l’Hadès, montant la garde sur ses prisonniers, pendant que Zeus et le reste de sa fratrie décidaient de monter la garde sur la planète où il avait grandi : Poséidon reçut les océans et les mers, Déméter les terres et Vesta les habitants. Ses rivaux potentiels ainsi occupés, Zeus régna pacifiquement sur l’Olympe pendant des siècles pendant que lui, sa fratrie et d’autres descendants des Titans, peuplaient l’Olympe en s’unissant entre eux, et avec d’autres races – humains, extradimensionnels, Titans et d’autres encore. Le règne de Zeus fut menacée à quelques reprises au début par une tentative d’invasion menée par les géants olympiens, à la demande de Gaea, furieuse de l’emprisonnement au Tartare de ses enfants, puis par le monstre Typhoeus qui contraignit Zeus à prendre la fuite avant de revenir pour triompher. Zeus forma ensuite le Panthéon, un haut conseil des Olympiens, réunissant lui-même, Héra, Neptune, Déméter, Vesta et ses enfants Apollon, Arès, Artémis, Athéna, Héphaïstos, Hermès et Vénus. Par la suite, Vesta devait céder sa place à Dionysos, un autre fils de Zeus. Avec le temps, certains mortels exceptionnels ou des extra-terrestres furent parfois ajoutés au panthéon, certains recevant divers pouvoirs de Zeus lui-même.

olympiens-les_4.jpg Cliquez ici pour voir les Olympiens en grand Après la fin de l’ère hyborienne, et sous le regard bienveillant des Olympiens, les adorateurs de ceux-ci se multiplièrent, particulièrement au sein des civilisations grecques, romaines et atlantes, durant une époque allant, à peu près, de 2500 avant Jésus-Christ jusqu’au sixième siècle de notre ère. Les Olympiens se retrouvèrent bientôt en conflits avec d’autres races de dieux, en particulier les Asgardiens de l’Europe du nord ou l’Ennéade de l’Afrique septentrionale, même si toutes ces races sont finalement liées les unes aux autres compte tenu de leurs liens avec Gaea. Cependant, la venue des Célestes, les mystérieux Dieux de l’espace, se révéla être une menace sans commune mesure avec les dangers rencontrés jusque là par les Olympiens et les diverses races de dieux réalisèrent qu’il existait des dangers bien plus importants pour leur monde que les autres races de dieux. Zeus et les autres souverains des panthéons créèrent à cette occasion le Grand Aréopage pour discuter de politiques à mener en commun, à commencer par les Célestes. Les différents panthéons firent un pacte entre eux, malgré leurs conflits individuels, promettant de ne plus jamais se lancer dans des guerres ouvertes, coopérant au contraire pour altérer les esprits de tous les guerriers impliqués, les amenant à croire brièvement qu’ils étaient victorieux. L’existence des Célestes attira également l’attention de Zeus sur les Eternels, une branche de l’humanité aux pouvoirs impressionnants créée par les Célestes, semblant ainsi être des dieux aux yeux des mortels. Leur cité d’Olympia était bâtie près du Mont Olympe et Zeus et sa fille Athéna rencontrèrent les Eternels pour négocier un accord entre les deux peuples, laissant les Eternels agir comme représentant des dieux sur la Terre ; l’accord fut scellée par le changement de nom d’Azura, la fille du souverain des Eternels Zuras, qui devint désormais connue sous le nom de Théna, en honneur à la déesse de la sagesse. Mais, malgré les bonnes intentions initiales, cela amena à plusieurs confusions entre les Olympiens et les Eternels, développant un ressentiment croissant entre les deux peuples. Quand vint le temps de la confrontation avec les Célestes, lors de leur troisième visite de la Terre, Zeus utilisa la frustration de son peuple pour les motiver dans une invasion d’Olympia, bien qu’il retira rapidement ses forces quand cette conquête se révéla peu utile.

A l’exception de Poséidon, qui continue à veiller activement sur les peuples atlantes, Zeus et le reste des Olympiens se retira progressivement des affaires terrestres au cours des siècles, essentiellement à partir du développement du christianisme et de son extension dans l’ensemble de l’empire romain et au-delà. Cela changea de manière dramatique au cours du vingtième siècle où certains humains commencèrent à développer eux-mêmes des caractéristiques les rapprochant des dieux ; certains Olympiens commencèrent à enquêter et s’impliquèrent progressivement dans les affaires humaines, principalement Aphrodite, la déesse de l’amour (parfois imitée par une sirène transformé mystiquement et se faisant appeler Vénus), Arès, le dieu de la guerre, Dionysos, le dieu de l’ivresse et Hercule, un prince guerrier qui rejoignit bientôt les Avengers, une équipe principalement constitué de mortels. olympiens-les_5.jpg Comme toujours, Zeus laissa faire, principalement parce que lui-même commençait à s’inquiéter du ressentiment croissant de Pluton qui, fatigué de son règne sur l’Hadès, convoitait désormais l’Olympe. Quand la déesse d’Asgard appelée l’Enchanteresse prit le contrôle d’Arès, l’amenant à voler la Flamme prométhéenne, et ainsi bannir l’ensemble des Olympiens en Hadès, Hercule conduisit ses coéquipiers des Avengers sur l’Olympe pour rallumer la Flamme et restaurer les dieux. Les Avengers furent acclamés comme des héros mais quand d’autres mortels, comme les Champions ou la Chose, vinrent eux aussi en aide aux Olympiens, Zeus s’inquiéta des effets des interventions de l’humanité sur son domaine. Finalement, quand son fils Hercule fut brutalement battu au cours d’un combat des Avengers et se retrouva dans le coma, Zeus tint injustement les héros responsables de l’état de son fils, il les fit capturer et enfermer en l’Hadès ; cependant, non seulement les héros s’échappèrent et envahirent l’Olympe, retournant plusieurs Olympiens contre Zeus et faillirent même lui tenir tête lors de la bataille qui s’en suivit. Après avoir accepté de laisser partir les Avengers, Zeus décida que les Olympiens ne seraient plus autorisés à se rendre sur Terre à moins d’être prêt à renoncer à leur divinité ; cependant, les liens établis entre les dieux et les mortels étaient désormais trop solides et, au cours des années qui suivirent, les Avengers vinrent à deux reprises à l’aide des Olympiens. Réalisant la futilité de ses tentatives d’isolation, Zeus annula son précédent édit, suite à l’apparente destruction du panthéon d’Asgard lors de Ragnarok et commença même à étudier l’humanité lui-même, fondant l’Olympus Corporation avec plusieurs des plus importantes déités du panthéon.

Cependant, les plus grandes menaces auxquelles firent face les Olympiens ne devaient pas venir de l’humanité. D’abord, l’Olympe fut envahi par les Dieux Obscurs, d’anciens ennemis des Asgardiens, qui ravagèrent l’Olympe ; ensuite, et d’une manière plus redoutable, les Olympiens furent assiégés par Mikaboshi, un dieu du panthéon des Amatsu-kami, et qui avait pris la tête des esprits japonais, après avoir détruit l’essentiel de son propre panthéon. L’Olympe fut dévastée par les deux invasions mais la dernière attaque ne se termina par la victoire des Olympiens qu’au prix apparent de la vie de Zeus lui-même lors de l’affrontement final. L’Olympe ravagée, privé de leur souverain, les Olympiens décidèrent de se réinstaller sur Terre, profitant de l’Olympus Group, une entreprise privée, créée quelques temps plus tôt par Zeus afin de se préparer justement à de telles possibilités. Tandis qu’Athéna se retirait dans une résidence au Vermont, prenant un intérêt tout particulier envers Hercule et son jeune compagnon Amadeus Cho, Héra se chargea de l’Olympus Group, récupérant les parts des principaux autres dieux et, avec l’aide de son frère Pluton, se retrouva bientôt à la tête du groupe. Les deux déesses prétendaient en fait toutes les deux succéder à Zeus, l’une en tant que fille aînée, l’autre en tant que veuve du souverain. Ses positions raffermies, Héra entreprit d’éliminer Athéna, lui tendant un piège avec ses alliés mais, avec l’aide involontaire des Avengers de Norman Osborn, la déesse de la stratégie et ses alliés réussirent à échapper aux autres Olympiens, même si le Chasseur éliminait le jeune Aegis, un autre protégé d’Athéna. Celle-ci envoya alors Hercule et Cho en Hadès, afin d’y retrouver Zeus ; après avoir affronté plusieurs autres morts, au service de Pluton, Hercule réussit sa mission mais Zeus refusa de le suivre, préférant plonger dans le Léthé, le fleuve de l’oubli, qui l’amena à être réincarné sous la forme d’un jeune garçon, sans souvenir de son passé. Peu de temps après, la rivalité entre Héra et Athéna pour la souveraineté sur les Olympiens entra dans sa phase finale, quand la veuve de Zeus tenta de détruire la dimension terrestre au profit d’une autre réalité au moyen d’une arme appelée le « Continuum », une réalité sur laquelle elle serait toute-puissante alors qu’Athéna mobilisaient ses propres forces. Initialement dépassées, les troupes d’Athéna sortirent finalement vainqueurs du conflit quand Hercule réussit à vaincre Typhon, devenue le bras droit d’Héra, mais au prix de sa vie ainsi que celles de Zeus et d’Héra. Athéna put alors prendre le pouvoir comme Athéna Panhellénios, faisant d’Amadeus Cho son nouveau champion.

Les Olympiens, comme le reste de l’univers, durent, peu après, faire de nouveau face à Amatsu-Mikaboshi, devenue le Roi Chaos, et qui détruisait peu à peu l’univers, asservissant tous les dieux et démons affrontés et vaincus au cours de sa progression. Convaincue qu’il ne pourrait être arrêtée, Athéna avait prévu d’employer l’arme d’Héra du Continuum pour créer une nouvelle réalité quand Mikaboshi aurait détruit intégralement celle actuelle, une réalité qu’elle comptait confier à un Hercule ramené à la vie et tout puissant, grâce à l’intervention d’Amadeus Cho. Cependant, Hercule refusa le plan de sa sœur et celle-ci résolut alors de le tuer, s’étant officiellement ralliée à Mikaboshi. Cependant, les immenses pouvoirs d’Hercule étaient à présent accrus par ceux de Gaea et la déesse Pélé et il annihila instantanément sa sœur avant de combattre directement le Roi Cgaos. Incapable de le vaincre, Hercule le manipula afin de le précipiter à travers le Continuum, avant de sceller définitivement l’accès, sauvant ainsi l’univers. Puis, Hercule utilisa toute sa puissance pour restaurer intégralement l’univers ravagé par Mikaboshi, ramenant même à la vie les Olympiens disparus, y compris son père, Héra et probablement Athéna, perdant ce faisant toute cette puissance. Depuis lors, Zeus règne de nouveau sur les Olympiens dont le domaine a été entièrement restauré par Hercule.


ThierryM 33470

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 23
    Membre : 0