Redevenons tous enfants avec Kid Avenue !



Kid-avenue.com, chasseur d'idées et Marvel World vous proposent 6 lots exceptionnels !



Tentez dès maintenant de remportez une lampe 3D Spider-Man, la trottinette Avengers, la clé USB Hulk, le drap de plage Spider-Man ou la montre digitale Spider-Man en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Code : Bleu - Marvel-World.com

Encylopédie - Code : Bleu

Membres actifs : Lieutenant Marcus Stone, Daniel « Fireworks » Fielstein, Samuel « Maman » Majowski, Julius « Mad Dog » Rassitano, Margarita « Rigger » Ruiz, d'autres non identifiés
Anciens membres : Capitaine Shelley Conklin (ancien officier supérieur), Andrew « Jock » Jackson (décédé)
Autres membres (honoraires, réservistes…) : Détective Warren Curazon (affectation temporaire à Code : Bleu, décédé)
Base d’opérations : New-York (New-York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : Thor (vol.1) # 426 (novembre 1990, par Tom DeFalco & Ron Frenz) – VF : Thor (Semic VI) n°27 (février 1993)


Histoire : Code : Bleu est une équipe d’élite du SWAT de la police de New-York, conçue spécifiquement pour combattre les menaces surhumaines. Le lieutenant Stone assista en une occasion Thor, le Dieu du Tonnerre, contre le Troll des Roches Ulik et fut convaincu par cette altercation que les hommes ordinaires pouvaient malgré tout faire face à de telles menaces extraordinaires, s’ils avaient l’équipement et l’entraînement suffisants. Stone aida alors à lancer la création de Code : Bleu, qui fut supervisée initialement par le chef O’Grady, puis par le capitaine Shelley Conklin, qui participa à certaines opérations de l’équipe sur le terrain. A l’origine, Code : Bleu était une petite équipe dirigée sur le terrain par Marcus Stone et composée d’hommes choisis directement par lui. Les membres de l’équipe d’origine étaient Daniel « Fireworks » Fielstein, un expert en électronique et démolition, Samuel « Maman » Majowski, un technicien expert paraplégique généralement installé à l’intérieur de leur véhicule pour superviser les opérations à distance, Julius Anthony « Mad-Dog » Rassitano, un tireur d’élite, Margarita Allegra « Rigger » Ruiz, une spécialiste en armement lourd, et « Jock » Jackson, un expert en techniques de combat. Equipés de l’attirail traditionnel du SWAT et d’une quantité limité de haute technologie, dont une partie fut conçue par Fielstein. Code : Bleu devint rapidement une force respectée et efficace au sein de la police de New-York et même dans la communauté héroïque de la ville.

Leur première mission fut d’arrêter les Démolisseurs. Cerné par la police alors qu’il avait pris un otage, le Démolisseur (Dirk Garthwaite) essaya d’utiliser ses nouvelles capacités de magie asgardienne pour trouver le Troll des Roches Ulik mais son inexpérience en ce domaine donna suffisamment de temps à Code : Bleu pour sécuriser ses positions autour du bâtiment et attaquer. Le coup de force organisé permit aux officiers de libérer l’otage tout en ralentissant les Démolisseurs. Finalement, le Démolisseur utilisa son pied-de-biche pour téléporter ses alliés au loin, laissant néanmoins Code :Bleu sur une réussite pour leur première mission. Cependant, les Démolisseurs poursuivirent leur rechercher d’Ulik, désormais associé à Loki et à l’Enchanteresse. Par ailleurs, l’équipe britannique d’Excalibur se rendit aux Etats-Unis à la recherche du Fléau (Cain Marko) mais se retrouva, à la place, face aux Démolisseurs. Ce choc provoqua l’arrivée de Code : Bleu et du Dieu du Tonnerre asgardien Thor, compliquant sérieusement la situation. Le Démolisseur utilisa la magie de son pied-de-biche pour donner, aux yeux des membres d’Excalibur, l’apparence du Fléau à Thor ; le groupe anglais l’attaqua immédiatement mais Code : Bleu, qui n’était pas affecté par la magie, se retrouva coincé entre les deux groupes, tout en tentant de protéger un Thor à présent prisonnier. L’Enchanteresse provoqua une nouvelle escalade quand elle attaque, dissimulée, les Démolisseurs, les plongeant dans une rage incontrôlée. Thor put se libérer et rejoignit la bataille contre Excalibur, laissant Code : Bleu faire face aux Démolisseurs. C’est alors que Lockheed, le dragon de Shadowcat d’Excalibur, remarqua la présence de l’Enchanteresse et d’Ulik sur un toit voisin et les attaqua, signalant leur présence et renversant le cours de la bataille. Le Démolisseur tourna alors sa colère contre eux, les obligeant à prendre la fuite et une fois Ulik parti, le Démolisseur téléporta le Boulet et le Compresseur loin du champ de bataille. Avec le Démolisseur parti, sa magie se dissipa et Excalibur réalisa son erreur, mettant un terme aux hostilités. Code : Bleu emmena Bulldozer, inconscient, sous bonne garde et Thor accompagna Excalibur à la recherche du vrai Fléau. Alors que Bulldozer était transféré à la Voûte, Rassitano et Ruiz tombèrent dans une embuscade tendue par les trois autres Démolisseurs et Bulldozer fut libéré. Les officiers se retrouvèrent dépassés par le nombre et menacés d’une rude correction, mais l’intervention inespérée du Ghost Rider (Dan Ketch) obligea les Démolisseurs à faire retraite.

Mais Loki n’en avait pas fini avec le Démolisseur et il l’enleva pour tenter de siphonner toute la puissance asgardienne qui était en Garthwaite pour ses propres projets maléfiques. Au cours des insupportables tortures subies par le Démolisseur, Thor sentit que son demi-frère se livrait à des actes peu recommandables et se prépara à lui faire face. Pendant ce temps, l’Enchanteresse et Ulik enlevèrent le fils d’Eric Masterson, Kevin, afin de l’utiliser pour une autre partie du plan de Loki. Sur l’ordre de celui-ci, Ulik défia Thor afin de donner au dieu de la ruse le temps nécessaire pour absorber la puissance du Démolisseur. Ulik fut finalement défait et l’inévitable bataille entre Thor et Loki s’approchait. Le conflit provoqua suffisamment de dégâts et de chaos pour attirer Code : Bleu sur les lieux. Se rendant à l’intérieur de l’immeuble devenu un champ de bataille, Marcus Stone et son équipe sauvèrent Kevin Masterson et Stone lui-même fut témoin de la mort de Loki des mains de Thor. Celui-ci, défiant un ordre direct de son père Odin de ne jamais tuer un autre Asgardien, fut banni de la Terre et d’Asgard pendant plusieurs mois, laissant Eric Masterson prendre sa place comme nouveau Thor. Ulik, ignorant ces derniers développements postérieurs à sa défaite, partit à la recherche de Thor pour se venger mais il ne réussit qu’à se faire arrêter et emprisonner après avoir été vaincu par le nouveau Thor et Code : Bleu.

Les hommes de Code : Bleu tentèrent ensuite d’arrêter les criminels appelés l’Homme-Absorbant et Titania (Mary McPherran) lors de leur combat contre Thor et Spider-Man. Les officiers découvrirent rapidement que leurs armes n’étaient pas de taille contre l’Homme-Absorbant car celui-ci absorbait les propriétés des projectiles qui lui étaient lancés mais Titania fut provisoirement capturée par l’un des systèmes mis au point par Ruiz jusqu’à ce que l’Homme-Absorbant vienne libérer sa coéquipière. Thor triompha de l’Homme-Absorbant et Titania fut plus inquiète à l’idée des blessures de son amant que désireuse de poursuivre le combat ; le couple fut ainsi arrêté et envoyé par les autorités. Les célébrations furent de courte durée car Uroc l’Invincible pénétra bientôt dans la prison de Ryker’s Island pour en libérer Ulik prisonnier. Le lieutenant Stone et Code : Bleu furent appelés à l’aide pour contrecarrer l’évasion et partirent en urgence, refusant la proposition d’aide de Thor. La force combinée d’Ulik et d’Uroc se révéla trop importante pour Code : Bleu et Stone aurait même été tué ce jour-là sans l’intervention du dieu du tonnerre, qui avait décidé de suivre les policiers malgré leur refus de son aide. Malheureusement, Majowski fut moins chanceux que son lieutenant et il fut sérieusement blessé quand Ulik renversa sa camionnette avant que le policier ne puisse percuter le prisonnier évadé avec le véhicule. Peu après l’arrivée de Thor, Uroc et Ulik partirent bientôt pour Asgard mais Code : Bleu était déterminé à les pourchasser. Acceptant finalement de permettre aux officiers de l’accompagner sur Asgard, Thor s’empressa d’aller faire face au supposé traître du royaume – Heimdall – alors que Code : Bleu mettait tous ses efforts dans sa traque d’Ulik. Les policiers s’infiltrèrent dans le repaire souterrain du Troll mais furent finalement découvert et durent combattre également l’extraordinaire puissance d’Uroc. Même quand Fielstein et Rassitano réussirent à détruire l’une des mains de leur ennemi, le groupe ne put résister à sa sauvagerie débridée. Uroc provoqua un éboulement dans la caverne où avait lieu le combat, séparant le lieutenant Stone du reste de son équipe mais le chef de Code : Bleu ne pensait plus qu’à capturer Ulik. Cherchant le Troll tout seul, il fut maîtrisé et presque tué une seconde fois mais réussit, par une manœuvre désespérée, à glisser une grenade dans la bouche du Troll. L’explosion qui en résultat épargna Stone mais Ulik se retrouva accrochée à une corniche, incapable de se défendre. Marcus Stone commença à lui lire ses droits, mais Ulik, refusant de retourner sur Terre et surtout en prison, lâcha prise, faisant apparemment une chute mortelle dans l’immense gouffre. Bien que profondément déçus que leur cible ait put leur échapper, Code : Bleu resta en Asgard le temps des célébrations données en l’honneur de la défaite du traître et du retour d’Odin sur le trône.

Revenu sur Terre, Code : Bleu fut appelé pour intervenir quand la menace de Bloodaxe vint à terroriser les rues new-yorkaises. Avec la puissance combinée de la Force Terre et une projection astrale invisible du Dr Strange, Bloodaxe fut défait et son otage fut sauvé. Code : Bleu fut également sollicité quand un nouveau gang de criminels, conduit par un homme appelé Carjack, commença une campagne de vols à New-York et, peu après, une nouvelle fois quand un mystérieux vigilant appelé Sangre commença à abattre tout individu impliqué dans des affaires criminelles. Code : Bleu allait cependant bientôt subir leur première perte lorsque le groupe se retrouva impliqué dans une bataille avec une femme appelée Pandore. Alliée au Déviant Tantale, elle fut arrêtée par Code : Bleu, avec l’aide de Thunderstrike (la nouvelle identité héroïque d’Eric Masterson, après le retour du vrai du Thor) et le SHIELD. Mais Tantale envoya bientôt ses laquais pour la libérer et, au cours de son évasion, l’officier Andrew Jackson fut tué en accomplissant son devoir quand il se jeta entre Pandora et Thunderstrike encaissant l’essentiel d’une décharge énergétique qui aurait tué le héros. Avec un homme tué et toujours en deuil de leur équipier, le lieutenant Stone et Code : Bleu durent accepter une nouvelle réglementation du département de police de New-York sous la forme d’un robot baptisé Officier ZERO, le premier prototype d’une série de policiers robots. Stone était particulièrement mal à l’aise avec l’idée d’une machine effectuant le travail d’un officier bien entraîné et ses doutes furent bientôt confirmés quand le robot échappa à tout contrôle. L’Officier ZERO avait été mis au point par Thomas Rizzo, le frère de l’ancien partenaire de Rassitano, mort sur le terrain. Inconsciemment, Thomas Rizzo reprochait à Rassitano la mort de son frère et son ressentiment se manifesta à travers l’Officier ZERO, par l’interface utilisée pour contrôler le robot, qui fut bientôt hors de tout contrôle et menaça la vie des membres de Code : Bleu et, surtout, celle de Stone. Pour sauver Code : Bleu de sa propre création, Rizzo se suicida, coupant ainsi d’un seul coup l’interface et mettant un terme à la menace.

Après cet incident et d’autres événements en liaison avec le SHIELD, la ville vit le budget du département de police réduit de 12 millions de dollars, suite à une enquête de Jim Young, un délégué de la marie de la ville, ce qui entraînait inévitablement la dissolution de Code : Bleu. Cependant, après avoir arrêté un Doombot réactivé, leurs problèmes devinrent encore plus graves quand un cabinet juridique décida de poursuivre la ville pour les dégâts provoqués par Code : Bleu. Cela n’arrêta pas les policiers de l’équipe de se lancer dans l’action quand le Démolisseur revint d’une autre dimension pour partir à la recherche de son père afin de se venger de la violence qu’il avait subie durant toute son enfance. Thor commença à attaquer mais il fut appelé ailleurs, laissant Code : Bleu seul face au criminel pour achever le travail. Grâce au travail en équipe et une stratégie promptement établie, Code : Bleu fut capable d’arrêter le Démolisseur en le renvoyant dans la dimension dont il venait de s’échapper. Il n’y eut pourtant pas de repos pour le lieutenant Stone et ses hommes car, à Redfield Industries, une compagnie d’ingénierie où travaillait l’époux du capitaine Conklin, l’Homme-Thermique fut réactivé et bientôt hors de tout contrôle. Entre Code : Bleu et Thunderstrike, l’Homme-Thermique fut désactivé de nouveau mais non sans avoir auparavant causé la mort du mari de Conklin. Le directeur de la société, Jim Redfield, fut arrêté pour activités criminelles mais, peu après, la nouvelle fut communiquée aux héros que Code : Bleu était officiellement dissous et que le capitaine Conklin était suspendue. Lors de l’audition du lieutenant Stone au cabinet Krask & Krask, l’esprit de Kronin Krask, supposé mort depuis des années, réussit à se recomposer sous la forme d’une vie électronique qui revendiqua la propriété du cabinet au détriment de son propre fils mais menaça également de ruiner les marchés financiers de New-York. Sans l’union de Code : Bleu, dirigé directement par Conklin, de Daredevil et d’autres individus baptisés Code : Gris par Stone, Kronin Krask aurait probablement réussi dans ses projets. Avec Krask éliminé, le cabinet juridique s’arrangea pour un accord à l’amiable avec la ville de New-York, et Code : Bleu fut finalement maintenu, les officiers retrouvant leur poste, même si Conklin hésitait à reprendre son travail après le récent chambardement de son existence et devant désormais s’occuper seule de ses deux enfants, Amy et Paul Jr. Cependant, après avoir montré les erreurs de jugement de Young, Stone et Conklin eurent la satisfaction de voir Code : Bleu maintenu, avec des effectifs bientôt plus nombreux, recrutant une douzaine d’officiers de police supplémentaires dans la force de choc de la police new-yorkaise.

Afin de contrebalancer l’importance de leur budget, Code : Bleu fut officiellement breveté afin que des produits dérivés puissent être conçus afin de financer en partie leurs activités. Leur première mission après avoir été reformé fut de venir en aide à Thunderstrike alors qu’il affrontant la Mangouste, Sable mouvant et Bloodaxe. Code : Bleu arriva sur les lieux juste au moment où les deux premiers étaient vaincus et les placèrent rapidement en arrestation. Ils assistèrent alors à la révélation de l’identité de Bloodaxe, terrassé par Thunderstrike, et emmenèrent la criminelle, Jackie Lukus, sous bonne escorte avant de voir Thunderstrike possédé par la hache de Bloodaxe, perdre toute raison et se lancer dans sa dernière mission : faire échec aux projets de génocides de Seth. Mais, leur proximité avec les dieux et la magie d’Asgard ne s’arrêta pas avec la mort de Thunderstrike ; peu de temps après, le lieutenant Stone se retrouva impliqué au cœur d’un mystère entourant Thor et une armée de créatures biomécaniques. Un détective britannique appelé Curazon fut provisoirement détaché auprès de Code : Bleu afin d’aider à résoudre le mystère et les policiers arrivèrent à la conclusion que ces événements auguraient de la disparition de tous les dieux et peuples d’Asgard. Heureusement, ce fut finalement Thor, avec l’aide de l’Enchanteresse, qui purent empêcher le désastre ; mais Curazon fut tué au cours des événements par l’Enchanteresse elle-même.

Après avoir de nouveau fait face aux Démolisseurs, aux côtés des Asgardiens réincarnés en mortels, Code : Bleu, après quelques mois plus calmes, durent intervenir, aux côtés des tous nouveaux Thunderbolts, de Mr Fantastic et de Namor, pour protéger le bâtiment des Nations Unies d’une terrible explosion. Le lieutenant Stone fut, peu après, l’officier chargé de l’arrestation du Shocker (Hermann Schultz) après que lui et Speed-Demon aient organisé un important cambriolage. Puis, les membres de Code : Bleu se retrouvèrent sous la coupe de l’Homme-Pourpre quand il tenta de retourner toute la ville de New-York contre les Thunderbolts. Code : Bleu, comme les autres pions de l’Homme-Pourpre, fut libéré de son influence quand il fut vaincu par les héros qu’il cherchait à éliminer. Entre autres adversaires, Code : Bleu s’est retrouvé également opposé au Bouffon noir, au Cadre, à Cardiac, Devil-Dino, Diablo l’alchimiste, le Dr Octopus (Otto Octavius), D’Spayre, Evilhawk, la Gargouille grise, Klaw, Phage, Ren-Tech, les Résistants, le Scorpion (McGargan, aujourd’hui Venom), Thornn et Venom (Eddie Brock). Ainsi, le lieutenant Stone et ses hommes de Code : Bleu continuent à intervenir pour les cas les plus difficiles ou dangereux, se révélant un atout indispensable pour la lutte de la police new-yorkaise contre le crime, principalement les criminels surhumains. De son côté, Stone tente de maintenir à distance les héros lors des opérations de Code : Bleu et surtout de nouer avec eux des liens amicaux, sachant que s’ils venaient à changer de camp, Code : Bleu serait en première ligne pour s’opposer à eux.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 6647

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 11
    Membre : 0