Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Chevalier noir (le) (Percy) - Marvel-World.com

Encylopédie - Chevalier noir (le) (Percy)

Véritable nom : Sir Percy de Scandie
Profession : Chevalier de la Table ronde, amuseur
Statut légal : Sujet du royaume anglais de Camelot
Identité : Secrète ; le grand public contemporain considère le Chevalier noir arthurien comme un personnage légendaire
Autre identité : The Black Knight (VO) ; Gwynn, la Main du Destin
Lieu de naissance : Château de Camelot, Angleterre
Situation de famille : Marié lors de son décès
Parents connus : Lady Rosamund (épouse, décédée), Geoffrey (fils, décédé), Edward le Posthume (fils, décédé), Sir Dandel (père, décédé), Lady Evaine (mère, décédée), Sir Raston (neveu) ; Agravain, Altéria, Anna, Arthur Pendragon, Clarissant, Elaine, Gaheris, Galeshin, Gareth, Gauvain, Mordred, Morgane la Fée, Morgause, Sir Reginald, Soredamour, Yvain (cousins éloignés, décédés) ; Aurélius Ambrosius, Amlawdd, Constans, Constantin, Gorlais, Gweert, Hector, Igraine, Kay, Lot, Maines, Méléhen, Nentres, Uriens, Uther Pendragon (parents éloignés, décédés) ; Eobar Garrington, Sir William, Sir Henry, Nathan Garrett (le Chevalier noir) (descendants, décédés) ; Dane Whitman (le Chevalier noir), Dafydd ap Iowerth (descendants) ; Ernst Wythum (le Dernier Chevalier, descendant dans un futur alternatif)
Appartenance à un groupe : ancien membre des Chevaliers de la Table ronde, (peut-être) de la Légion des Morts-vivants
Base d'opérations : Actuellement aucune, autrefois l’Angleterre arthurienne (Camelot puis Garrett Castle)
Première apparition : (historique) Black Knight # 1 (mai 1955, par Stan Lee & Joe Maneely), (moderne) Marvel Super-Heroes (vol.1) # 17 (novembre 1968, par Roy Thomas & Howard Purcell) – VF : Les Vengeurs (Artima) n°3 (1er trimestre 1981, avec Avengers (vol.1) # 71 ; Marvel Super-Heroes # 17 est inédit en France)
Taille : 1m80
Poids : 81,5 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Blonds

Histoire : Sir Percy de Scandie naquit au château du Roi Arthur Pendragon, à Camelot, en Angleterre, au cours du des premières années du règne de celui-ci, durant le sixième siècle. Le père de Percy était un cousin distant d’Arthur Pendragon et fut l’allié du roi durant les batailles de la jeunesse du souverain, ainsi que l’ami du principal conseiller de celui-ci, le sorcier Merlin. Quand Percy n’était encore qu’un enfant et Arthur déjà solidement installé sur son trône, Percy et ses parents s’installèrent dans leur domaine de Scandie, dans la région aujourd’hui appelée la Scandinavie. Merlin savait que Mordred allait conspirer contre le roi, pour le tuer et s’emparer du trône pour lui-même. Merlin allait avoir besoin d’un guerrier pour arrêter Mordred mais dont l’identité serait cachée afin que Mordred ne puisse le faire assassiner. Merlin connaissait l’attachement d’Arthur à son fils illégitime et qu’il refuserait de croire les avertissements relatifs aux agissements conspirateurs de Mordred. Alors que Percy était encore enfant, sa mère, Lady Evaine, reçut la visite de Gwynn – un esprit du printemps qu’elle priait et vénérait – et qui conseilla et put convaincre Evaine, une défenderesse de la paix, de former Percy dans les arts de la guerre, afin qu’il devienne la Main du Destin et protège le monde. Avec l’accord d’Evaine, Sir Dandel, le père de Percy commença alors à entraîner leur fils, conformément aux projets de Merlin pour le jeune homme. Bientôt Percy maîtrisa toutes les formes connues de combat de l’époque et fut adoubé, durant son adolescence, chevalier, devenant Sir Percy de Scandie. Percy n’étant cependant pas encore prêt, Merlin, à Camelot, anima une armure, à l’image du Chevalier noir, grâce à sa magie pour combattre Sir Mogard.

Peu après la mort des parents de Percy, Merlin envoya un message à Sir Percy, exigeant sa présence à Camelot et lui expliquant ce qu’il devait faire dès son arrivée sur place, l’incitant à dissimuler ses vrais talents afin que personne ne se doute de la raison de sa présence en Angleterre. A Camelot, Sir Percy demande et obtint un sanctuaire auprès d’Arthur Pendragon, lui expliquant que ses terres de Scandie avaient été conquises par le Baron d’Emsore. En fait, son domaine demeurait bel et bien sous son contrôle A la cour, Percy joua le rôle d’un dandy timide, sur les instructions de Merlin, afin que personne ne puisse se douter quel adversaire dangereux Sir Percy pouvait être. Merlin, pendant ce temps, prit Percy à part, lui expliqua le danger que représentait Mordred et lui donna une armure et le nom de Chevalier noir. Rapidement, caché sous son armure, Percy s’opposa à une tentative d’assassinat contre lui et Merlin, par trois hommes de Mordred. Comme Chevalier noir, il put les repousser aisément ; reprenant son identité de Percy, il continua à jouer au bouffon, agaçant rapidement des chevaliers de valeur, comme Lancelot du Lac. Rapidement séduit par Lady Rosamund, pupille du roi Arthur, il fut régulièrement repoussé dans ses tentatives de séduction à cause de son manque de virilité, alors qu’au contraire, elle était séduite par le mystérieux Chevalier noir. Plus tard, lors d’une chasse, le Chevalier sauva la vie d’Arthur lors d’une embuscade organisée par Mordred. Arthur fut reconnaissant à son sauveur et, malgré les insinuations de Mordred, adouba le chevalier, sous le nom de Sir Chevalier noir, et acceptant qu’il garde le secret de son identité. Merlin expliqua par la suite à Percy la chute inévitable de Camelot et ils convinrent tous les deux de retarder cette échéance funèbre le plus possible.

C’est alors que Merlin réussit à acquérir un étrange météore, la Pierre des Etoiles, récemment tombé des cieux et la transporta au Lac de Sang, dans une caverne souterraine. Puis, il amena Percy à son tour dans la caverne, et lui fit forger des armes à partir de la Pierre : une épée, un bouclier, une lance et un calice ; Merlin expliqua à son champion qu’un seul de ses objets permettrait de sauver Camelot, lui-même ignorant lequel, et demanda à Percy de choisir. Le Chevalier noir s’empara de l’épée, qui allait devenir connu sous le nom du Glaive d’Ebène, priant avoir choisi sagement puis Merlin utilisa sa magie pour détruire les trois autres objets afin qu’ils ne puissent être utilisés contre le porteur du Glaive. Cependant, secrètement, ils avaient été espionnés par Morgane la Fée et Mordred ; la sorcière utilisa sa magie pour récupérer la lance, à partir de laquelle, plus tard, Mordred allait forger la Dague d’Ebène. Le Glaive fut initialement confié à sept hommes, tous chevaliers honorables, mais ils furent tous rendus fous par l’arme et durent être tués ; le propre cousin du roi, Sir Réginald, fut le huitième détenteur de l’épée mais succomba également à son influence. Après le décès de Réginald, Merlin constata que seul lui, Arthur et Percy étaient suffisamment noble pour manier le Glaive ; Arthur était irremplaçable comme roi, Merlin pensait que s’il cédait malgré tout à la corruption de l’arme, personne sur Terre ne pourrait l’arrêter. C’est alors que Mordred réussit à faire kidnapper Arthur, le gardant sous bonne surveillance dans son propre château. En désespoir de cause, Merlin donna le Glaive d’Ebène à Percy pour qu’il puisse libérer Arthur. Libéré, Arthur put reprendre son trône, mais Percy et Merlin ne purent prouver l’implication de Mordred dans l’enlèvement et préférèrent se taire.

Le Chevalier noir joua également un rôle dans la défaite de divers autres ennemis de Camelot et d’Arthur. Accompagnant Lady Rosamund, Percy dut revêtir son armure de Chevalier noir pour la libérer de Vikings venus piller l’Angleterre, allant jusqu’à charger avec sa lance de tournoi un drakkar pour libérer la jeune femme. Comme Chevalier noir, il affronta également Mordred lors d’un tournoi truqué, brisa une alliance de celui-ci avec des envahisseurs normands en assurant la défense de Camelot aux côtés de Sir Gillis, jusqu’au retour d’Arthur et de ses Chevaliers partis accomplir certains rites religieux. Mordred, et ses agents – Hawkes et Sir Guy de Gascombe – tenta à plusieurs reprises de découvrir l’identité de son adversaire, mais, à chaque tentative, Percy put déjouer les manœuvres du traître, souvent avec l’appui et la magie de Merlin. Au fil des années, le Chevalier noir affronta Sir d’Arcy, Simon le Fort, Sir Guy Wanderell, Kevin McCaul, Sir Gilles, les pirates de Le Ponneau (d’autres alliés de Mordred), Sir Joshua Costain. Il empêcha également le dernier empereur romain, Romulus Augustule, chassé de Rome, de s’emparer de l’Angleterre avec l’aide de Pluton, le dieu olympien des morts, que le Chevalier noir, bien que blessé, put repousser en le blessant à son tour avec le Glaive d’Ebène. C’est alors que Gwynn apparut et soigna Percy, l’avertissant cependant que toute chose avait son temps et devait finir par laisser la place à la nouveauté. Livré à Arthur et Merlin, Augustule fut condamné à être exilé à Subterrania, où il allait devenir l’immortel Tyrannus.

Mais son plus grand adversaire, au-delà de Mordred, allait être Morgane la Fée. A une occasion, le Chevalier noir accompagna Merlin hors d’Angleterre pour combattre la sorcière, probablement lorsque celle-ci tenta de conjurer Chthon sur le Mont Wundagore, au cœur de l’Europe centrale, dans ce qui allait devenir la Transie. Revenus à Camelot, Percy et Merlin, et le reste du royaume d’Arthur, durent faire face à une invasion de dragons (en fait des extra-terrestres de la race des Makluens) ; avec l’aide de la Dame du Lac, Percy fut se rendre dans l’avenir et chercher l’aide de son successeur de l’époque, Dane Whitman. Accompagné du groupe de héros Excalibur, Whitman suivit Percy à son époque et, ensembles, les champions purent sauver Camelot en plongeant les Makluens dans un profond sommeil. Quelques temps après, cédant à ses sentiments pour Lady Rosamund, Percy lui révéla sa double identité et lui déclara son amour ; ils se marièrent peu après et Rosamund conserva le secret de son identité. Utilisant sa fortune personnelle, Percy fit construire un château en Angleterre, qu’il baptisa Castle Scandia (et aujourd’hui connu sous le nom de Garrett Castle). Percy et Rosamund s’y installèrent pour y fonder leur famille. Finalement, le royaume de Camelot fut plongé dans la guerre civile après la révélation de la liaison adultère entre l’épouse du roi, Guenièvre, et le chevalier Sir Lancelot du Lac. Morgane et Mordred rassemblèrent une armée pour attaquer Camelot en profitant de son affaiblissement ; Percy reprit son identité de Chevalier noir et conduisit les armées d’Arthur lors d’une immense bataille contre les armées des deux ennemis. Mordred prit rapidement la fuite, de peur que sa duperie soit dévoilée au grand jour. La bataille se termina par la défaite des ennemis de Camelot et Merlin lança alors un sortilège empêchant Morgane d’exister dans cette dimension en dehors de son château, au sein duquel elle demeura ainsi emprisonnée.

Cependant, Merlin fut à son tour emprisonné dans une caverne enchantée par Nimue – également appelée la Fée Viviane. Mordred, de son côté, reçut bientôt l’aide de la mystérieuse entité maléfique appelée le Dragon de la Lune ; montant une nouvelle armée, il partit à nouveau à l’assaut des armées d’Arthur. Le Chevalier noir vint prêter main forte aux armées arthuriennes, de même que l’Eternel appelé l’Intrus, ennemi ancestral du Dragon de la Lune ; cette fois, la tricherie et l’ambition de Mordred étaient enfin révélés au grand jour mais le neveu d’Arthur réussit à s’échapper. De son côté, Rosamund donnait son premier fils à Percy, Geoffrey. Mordred revint bientôt à l’assaut de Camelot, avec une nouvelle armée, renforcée par des envahisseurs saxons. Percy chevaucha pour rejoindre Arthur à la bataille prévue, prévenu par la forme astrale de Merlin qui lui demandait un dernier effort comme Chevalier noir. Alors que le roi Arthur se dirigeait avec ses hommes vers Castle Scandia, son armée affronta celle de Mordred, sur la plaine de Salisbury. La bataille fut terrible et nombre de chevaliers et guerriers tombèrent de part et d’autre. Arthur et Mordred se blessèrent mutuellement mortellement, même si Mordred ne mourut pas de suite de ses blessures. De son côté, Percy fut retardé par la sorcellerie utilisée contre lui et d’autres menaces lancées à son encontre par Mordred et ne put participer à la bataille de Salisbury. Mordred, agonisant, demanda à ses hommes restés fidèle de l’emmener à Castle Scandia pour y tuer son adversaire de toujours, Percy ; outre son identité, il avait également appris que le Chevalier noir ne pouvait pas être tué tant qu’il tenait en mains son Glaive d’Ebène, sauf par une arme faite de la même matière. A cette fin, il avait transformé l’ancienne lance forgée dans le météorite pour créer la Dague d’Ebène. Pénétrant Castle Scandia, le Chevalier noir fut attaqué par les hommes de Mordred ; il put les repousser mais le félon le frappa alors par traîtrise dans le dos avec la Dague d’Ebène ; au dernier instant, Percy fut prévenu par l’esprit de Merlin qui si Camelot perdurait, le royaume finirait par être corrompu et maléfique et se laissa ainsi tuer, comprenant que l’époque de Camelot était arrivé à son terme et que lutter pour le royaume était désormais inutile. L’effort fut fatal pour Mordred qui mourut sur le coup mais Percy était également mortellement touché ; l’esprit de Merlin apparut alors devant le Chevalier noir agonisant et lança un sort sur lui permettant à l’esprit du héros de revenir sur Terre à partir du moment où l’esprit de Mordred reviendrait à son tour pour se livrer au mal et menacer le monde. Ainsi, l’esprit de Percy se réincarna en Gwynn, son sacrifice en faveur de l’avenir lui ayant gagné le droit d’être une partie intégrante de Gaea, la Mère Nature. Quelques jours plus tard, Rosamund mettait au monde leur second fils, Edward, héritier d’un digne héros.

Quelques décennies plus tard, au tournant du sixième et septième siècle, l’esprit de Percy apparut à Sir Raston, son descendant, le conduisant jusqu’au Glaive d’Ebène. Raston devint ainsi un nouveau Chevalier noir, finissant sa carrière au sein des Anachronautes de Kang le Conquérant. Au douzième siècle, le Glaive se retrouva entre les mains d’Eobar Garrington, autre descendant de Percy, qui devint le Chevalier noir durant l’époque des Croisades et de Richard Cœur-de-Lion. Au vingtième siècle, après avoir essayé de faire de son descendant Nathan Garrett un nouveau héros, l’esprit de Sir Percy assista à la naissance d’un digne successeur Dane Whitman, qui devint un nouveau Chevalier noir héroïque. Il lui offrit le Glaive d’Ebène, avec lequel il put combattre LeSabre, un criminel dans lequel l’esprit de Mordred s’était réincarné. De temps en temps, l’esprit de Sir Percy continua à conseiller son successeur, par l’intermédiaire d’un brasier magique, le Brasier de Vérité, installé dans une chambre secrète de Garrett Castle, comme lorsque Whitman eut besoin de retrouver le Glaive qui avait été perdu à travers le temps, pour se retrouver sur l’Olympe. Finalement, avec l’aide du Dr Strange, le nouveau Chevalier noir décida de briser la malédiction du Glaive d’Ebène et, sur les conseils du Sorcier suprême, il plongea l’épée magique dans le cœur du Brasier de Vérité. Le Brasier fut ainsi brisé et l’esprit de Sir Percy fut enfin libéré du plan terrestre et put se rendre dans l’au-delà. En revanche, la malédiction du Glaive perdura malgré tout, plus puissante encore que la magie de Merlin. Ainsi, Whitman finit par succomber à la malédiction, se retrouvant entièrement paralysée. Le Dr Strange intervint de nouveau, conjurant l’esprit de Percy et le lia à l’épée elle-même, pensant qu’il annulerait la malédiction. Si Whitman put ainsi retrouver sa mobilité – après que son corps eut été quelques temps possédé par Percy lui-même pour combattre Mordred et Morgane – le Glaive demeura maudit et provoqua bientôt la transformation de l’écuyer de Whitman, Sean Dolan, en le Spectre rouge, qui devait devenir un ennemi des Vengeurs. Il n’est pas établi que l’esprit de Percy réside encore dans le Glaive ou s’il a, depuis, regagné l’au-delà.

Pouvoirs : Aucun quand il était en vie ; néanmoins, Percy était immunisé contre la malédiction sanglante du Glaive d’Ebène qui frappa Dane Whitman puis Sean Dolan au vingtième siècle ; l’origine de cette immunité est inconnue. Cependant, comme esprit, Sir Percy pouvait être conjuré par l’intermédiaire du Brasier de Vérité et possédait certaines facultés oraculaires qu’il partageait avec ses descendants. Il a également fait la preuve de pouvoir prendre le contrôle du corps d’un être vivant., à partir du Glaive d’Ebène où son esprit résidait.

Aptitudes : Le Chevalier noir était un maître escrimeur, de l’équitation, de la joute et de toutes les formes de combat connues en Angleterre à l’ère de Camelot.

Armes : Comme Chevalier noir, Percy portait une armure complète, faite de cotte de mailles, et portait le magique Glaive d’Ebène. Cette épée, forgée en partie par magie à partir d’un métal trouvé sur une mystérieuse météorite, était virtuellement invulnérable et capable de trancher à peu près n’importe quelle matière. De plus, Merlin avait rajouté des sorts magiques sur la lame, lui permettant ainsi de dissiper les barrières, les attaques et les enchantements magiques ainsi que de repousser, absorber ou rediriger les autres attaques énergétiques. Percy était capable de conjurer la lame pour qu’elle revienne automatiquement dans sa main s’il en était séparé, même si elle était hors de vue. Le Glaive d’Ebène contient au moins deux propriétés mystiques établies ; d’une part, si un ennemi du Chevalier s’empare de l’arme, celle-ci infligera une violente douleur à l’individu ; d’autre part, Percy était protégé de la mort tant qu’il tenait en main son épée, même s’il restait cependant vulnérable aux attaques utilisant une arme forgée dans la même matière que le Glaive. En revanche, le Glaive portait également la « malédiction du sang », qui conduisait tout utilisateur du Glaive ayant pris une vie à connaître la tragédie dans sa vie ou à perdre tout contrôle de lui-même (cependant, Percy était apparemment immunisé à cette malédiction).

Commentaires : Un Chevalier noir est apparu au sein de la Légion des Morts-vivants constituée par le Grand Maître. Compte tenu du grand nombre d’individus à avoir porté l’armure et le Glaive d’Ebène, il est difficile, voire impossible, d’avoir la certitude qu’il s’agissait de Sir Percy de Scandie.
http://www.marvunapp.com/Appendix2/blackknightpercy.htm
ThierryM 12367

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 16
    Membre : 0