Noël Marvelien avec Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 6 figurines Funko Pop pour fêter Noël comme il se doit.

De Captain Bonhomme de Neige à Groot de Noël en passant par Marvel Girl et Iceman en version anniversaire. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Foolkiller - Marvel-World.com

Encylopédie - Foolkiller

foolkiller_0.jpg

  • Véritable nom : (I) Ross G. Everbest, (II) Greg Salinger, (III) Kurt Gerhardt
  • Profession : (Everbest) Assassin, ancien prêcheur itinérant, -(Salinger) ancien vigilant, ancien soldat, ancien étudiant, (Gerhardt) vigilant, ancien employé de banque et d’agence de crédit, ancien serveur de restaurant
  • Statut légal : (Everbest) Citoyen des Etats-Unis, légalement décédé, (Salinger & Gerhardt) Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire
  • Identité : (Everbest) secrète, (Salinger) publiquement connue, (Gerhardt) connue des autorités
  • Autre identité : (Everbest) le Meilleur Guerrier des Cieux, (Salinger) Ian Byrd, (Gerhardt) Gregory Ross Curtis, Miles Fish, J.D. Pierre
  • Lieu de naissance : (Everbest) inconnu, (Salinger) Noblesville (Indiana)
  • Situation de famille : (Everbest & Salinger) célibataire, (Gerhardt) divorcé
  • Parents connus : (Everbest) des parents non identifiés (décédés), une grand-mère non identifiée (probablement décédée), (Salinger) aucun, (Gerhardt) William R. Gerhardt (père, décédé), Eleanor Gerhardt (ex-épouse)
  • Appartenance à un groupe : (tous) aucun
  • Base d'opérations : (Everbest) Actuellement aucune, autrefois mobile, (Salinger) actuellement le Centre Médical Central de l’Indiana, autrefois San Franciso, New-York, mobile auparavant, (Gerhardt) Actuellement inconnue, autrefois Albuquerque et New-York
  • Première apparition : (Everbest) Man-Thing (vol.1) # 3 (mars 1974, par Steve Gerber & Val Mayerik), (Salinger) Omega the Unknown (vol.1) # 8 (1978, par Steve Gerber & Jim Mooney), (Gerhardt) Foolkiller # 1 (1990, par Steve Gerber & J.J. Birch) – VF : (Everbest) Eclipso n°54 (3ème trimestre 1975), (Salinger) L’Inattendu n°21 (2ème trimestre 1980), (Gerhardt) Marvel Icons n°5 (septembre 2005, avec New Avengers # 1 ; Foolkiller reste inédit en France)
  • Taille : (Everbest) 1m82, (Salinger) 1m82, (Gerhardt) 1m77
  • Poids : (Everbest) 84 kg, (Salinger) 89 kg, (Gerhardt) 81,6 kg
  • Yeux : (Everbest & Salinger) Bleus, (Gerhardt) Verts
  • Cheveux : (Everbest & Gerhardt) Bruns, (Salinger) blonds

Histoire

Le premier Foolkiller, Ross Everbest, n’était rien d’autre qu’un croisé réactionnaire, bien plus que ses successeurs. Fils d’un soldat mort sur le champ de bataille le jour de la naissance de Ross, au cours des derniers jours du conflit ; sa mère servait également dans l’armée, comme infirmière de la Croix Rouge, et elle aussi perdit la vie au cours d’un conflit alors que Ross était âgé de neuf ans. Vénérant ses parents et leurs sacrifices jusqu’à l’obsession mais paralysé en dessous de la taille, Ross fut frustré au point de faire une dépression à l’idée de ne pas pouvoir devenir un soldat ou de servir l’armée comme ses parents avant lui. Recueilli par sa grand-mère, Ross fit de sa chambre un mémorial à ses parents. Lorsqu’un évangéliste du nom de Mike Pike traversa leur ville, la grand-mère de Ross conduisit celui-ci au prêcheur dans l’espoir qu’il puisse le guérir ; priant jusqu’à l’épuisement, Pike réussit à accomplir un miracle et, bientôt, Ross fut se tenir debout et marcher ; il eut alors une révélation et comprit que son destin était d’être un soldat au service de dieu. Il demande à Pike, bientôt connu simplement sous le nom du Révérend, de le prendre avec lui et l’accompagna lors de ses déplacements. Dès l’âge de 18 ans, Ross se révéla être un excellent prêcheur mais il fut de plus en plus troublé et furieux des manifestations contre la guerre du Vietnam et les mouvements de la contre-culture. Il en vint à croire que c’était autant de signes de la fin de la civilisation et passa plus d’une décennie à se demander pourquoi il ne pouvait pas sauver le monde et ce qu’il avait fait de mal pour ne pas en être capable. Il développa une philosophie religieuse extrémiste, reprochant aux « fous » (les pécheurs, dissidents et criminels) , autant d’agents du diable, la situation actuelle.

foolkiller_1.jpg Alors que la caravane du Révérend séjournait en Louisiane, Ross décida d’adopter l’identité de Foolkiller, qui éliminerait les « fous » afin de purifier le monde et, ainsi, de le sauver. Après s’être confectionné son uniforme, il se rendit dans la tente de Pike mais le surprit en plein beuverie avec une femme, dépensant ainsi l’argent que leur prêche leur avait permis d’obtenir. Pike expliqua à Ross qu’il prenait la vie trop au sérieux et qu’il lui fallait se détendre. Décidant alors que Pike avait rejoint les « fous », il l’étrangla jusqu’à la tuer. Mais, Pike demeurent néanmoins son modèle et son mentor, il conserva son cadavre, faisant de celui-ci un véritable autel du réservoir en plastique où il préserva le corps avec du formaldéhyde. Puis, traversant les Etats-Unis, il se lança dans sa campagne de purification du monde, obtenant un système de surveillance et un pistolet désintégrateur auprès d’un fournisseur non identifié. Il tua ainsi 72 personnes, des satanistes de la Californie à un éditeur d’un journal socialiste de l’Ohio. Sa campagne finit par attirer l’attention sur lui, surtout que Foolkiller avertissait en général 24 heures à l’avance ses futures victimes, par le biais d’une carte de visite « Foolkiller / e pluribus unum / Il vous reste 24 heures à vivre. Utilisez les pour vous repentir ou préparez vous à être damné pour l’éternité dans les puits de l’Enfer où finissent tous les fous. Aujourd’hui est le dernier jour du reste de votre vie. Utilisez le avec sagesse ou mourrez comme un fou. ». Un disk jockey de l’Ohio, Richard R. Rory, ridiculisa le comportement et les motivations de Ross sur les ondes et le tueur le prit alors pour cible, lui envoya sa carte. Prenant peur, Rory prit la fuite, partant pour Citrusville, en Floride.

foolkiller_2.jpg Foolkiller poursuivit sa victime, arrivant à son tour à Citrusville ; là, outre Rory, il décida aussi d’éliminer l’homme d’affaires Franklin Armstrong. Schist (dont l’enrichissement était basé sur des méthodes frauduleuses et profanait la création de Dieu en cherchant à exploiter le marais des Everglades) et le chercheur Ted Sallis (responsable à ses yeux d’avoir voulu usurper le rôle de Dieu avec ses recherches). Au cours de son exploration du marais, après avoir averti Schist qu’il viendrait le tuer 24 heures plus tard, Foolkiller croisa la route de l’Homme-Chose, décidant, après quelques hésitations, de l’éliminer, carbonisant le corps du monstre à l’aide de son arme. Cependant, le monstre se reconstitua bientôt grâce à la magie du marais, alors que Ross regagnait son véhicule pour prier devant le « tombeau » de Pike. Rory et Schist retrouvèrent sa trace mais ne purent maîtriser le tueur, jusqu’à ce que l’Homme-Chose arrive à son tour, attiré sur les lieux par les violents conflits émotionnels des protagonistes. Voyant la créature revenue à la vie, Ross perdit l’esprit, croyant que le monstre ne pouvait être que le Messie, ce qui le privait de ce rôle et commença à paniquer, tirant sans réfléchir sur l’Homme-Chose et finissant par faire exploser le réservoir en verre ; un éclat de verre lui perça le cœur, le tuant instantanément.

foolkiller_3.jpg Le passé de Greg Salinger demeure assez largement inconnu. Tout ce qui est connu est qu’il quitta l’université pour s’engager dans l’armée. Il y passa un nombre d’années non déterminées mais, quand il fut libéré, les médecins constatèrent qu’il faisait preuve d’un comportement instable. Celui-ci lui valut peu après d’être incarcéré pour diverses brutalités, même si Greg prétendit n’avoir fait que se défendre. Emprisonné en Floride, il eut comme compagnon de détention Richard Rory, lui-même condamné sur de fausses accusations d’enlèvement et de détournement de mineure. Rory lui raconta alors la vie de Ross Everbest et de son ami, Ruth Hart, à cause de laquelle il était en prison, et Greg écouta avec soins toute l’histoire de Foolkiller. Réalisant que le premier Foolkiller avait été dément, Greg décida de mener correctement sa mission et, à sa sortie de prison, il se soumit à un entraînement intensif, retrouvant sa forme de la période militaire de sa vie. Adoptant le nom et l’uniforme du Foolkiller, Greg reprit la mission de Ross mais, contrairement à celui-ci qui était inspiré par la religion, le nouveau Foolkiller définit les « fous » comme les matérialistes ou les médiocres, et, plus largement, toute personne ne faisant pas preuve d’une certaine poésie dans leur existence. Puis, il partit à la recherche de Rory, également libéré, pour le remercier de lui avoir donné son inspiration. Au passage, il s’empara de l’équipement du premier Foolkiller et adopta son identité masquée, utilisant à son tour le « pistolet purificateur ». A New-York, il retrouva la trace de Rory, qui le conduisit, par inadvertance, jusqu’à l’appartement de Ruth Hart et son amie Ambre Grant, ainsi que leur jeune protégé James-Michael Starling ; il avertit Rory de son arrivée en lui laissant l’une des cartes de Foolkiller. Après avoir tué deux personnes, Greg reprit contact avec Rory, avant de se relancer dans sa mission, flirtant quelques instants avec Grant. Il élimina alors le criminel surhumain Blockbuster (Bart Dietzel), coupable à ses yeux d’être un individu pathétique et sauvant du coup la vie du mystérieux Oméga l’Inconnu, promettant néanmoins de le garder sous surveillance. Cependant, il ne revint jamais le trouver, s’attaquant à d’autres individus considérés comme fous, parmi lesquels le petit ami de Merle Singer qui lui avait jeté de l’acide sulfurique au visage. Heureuse d’avoir été vengée, Singer se lia d’amitié avec Greg.

foolkiller_4.jpg Cependant, incapable de réellement changer la société, Greg commença à perdre totalement la raison ; après avoir renoncé à tuer plusieurs personnes, les jugeant finalement digne de survivre, il eut l’idée de s’attaquer au criminel Lunatik (sans lien avec l’extra-terrestre du même nom). Tombant par hasard sur le documentaire de Dollar Bill sur les Defenders, Foolkiller apprit que Lunatik était un ennemi récurrent des héros. Trouvant le reportage raté et que les Defenders étaient des fous incapables de stopper un criminel, il retrouva la trace de Bill mais, au lieu de le tuer, lui expliqua qu’il avait finalement compris que sa mission était d’éliminer les fous les plus dangereux, comme Lunatik. Craignant pour sa vie, Bill suggéra à Greg de l’accompagner pour rencontrer les Defenders afin de les aider dans leur lutte contre le criminel. Comptant en fait les éliminer également, Greg accepta avec joie. A peine arrivé à l’Académie Richmond où résidaient alors les Defenders, Foolkiller ne tarda pas à les attaquer, prenant Dollar Bill comme otage. Cependant, la Valkyrie profita de l’inattention de Greg pour libérer son ami et Foolkiller prit la fuite, incendiant l’Académie Richmond. Hellcat et la Valkyrie le rattrapèrent et l’Asgardienne put le maîtriser et l’assommer, juste avant l’arrivée de la police qui arrêta Greg.

Cependant, Greg s’échappa lors du trajet en ambulance, profitant d’un accident de la route. Se faisant discret pendant quelques temps, il réapparut comme étudiant à l’Empire State Univerity (ESU) de New-York, décidé à mieux étudier la poésie afin de pouvoir identifier plus facilement ses futures victimes. A l’ESU, l’assistant professoral Peter Parker (secrètement Spider-Man) sympathisa avec lui, ignorant sa double identité. Lorsque Greg replongea dans sa démence, tuant deux agents du FBI, il intervint comme Spider-Man, mettant un terme à sa campagne de meurtres. Quand un témoin de leur combat suggéra que seul un fou pouvait affronter Spider-Man, Greg craqua totalement et tenta de se suicider mais le héros l’en empêcha ; il fut de nouveau arrêté, déclaré mentalement dérangé et interné dans un hôpital psychiatrique une bonne fois pour toutes à l’Institution Mentale Centrale de l’Etat de l’Indiana. foolkiller_5.jpg Il y a fit plusieurs tentatives de suicide, prêt à utiliser n’importe quel accessoire pour arriver à ses fins, tentant même en une occasion de se percer la gorge avec un stylo. Quelques mois après, toujours interné, il fut interrogé brièvement par Captain América (Steve Rogers) sur son éventuelle participation dans l’affaire du Fléau de la pègre. Afin de l’aider à surmonter sa folie, Greg reçut la permission d’écrire ses mémoires sur un ordinateur, les mettant à la disposition de tous au travers d’un blog. Il attira ainsi l’attention du présentateur Runyan Moody, qui l’interviewa pour son émission télévisée. Par cette soudaine popularité, Greg fut remarqué par Kurt Gerhard, qu’il conseilla alors pour devenir le nouveau Foolkiller, jusqu’à ce que leurs échanges à distance ne soient découverts par le Dr Mears, son psychiatre, et la police. Plusieurs mois après, Greg fut brièvement libéré par un agent du gouvernement malhonnête, Mike Clemson, afin de se lancer dans une nouvelle vague d’assassinats dans le but de faire accuser à tort le vigilant Vengeance (Michael Badilino). Cette tentative fut cependant un échec et Greg se retrouva de nouveau interné.

Kurt Gerhardt était un employé de banque à la Silver Eagle Bank de New-York quand son père, William E. Gerhardt, fut tué par des voyous, furieux de voir qu’il ne disposait que de six dollars sur lui quand ils l’agressèrent. Kurt perdit son emploi trois mois plus tard, suite à une restructuration induite par la crise financière, et il plongea dans une profonde dépression, après plusieurs mois à chercher en vain un nouvel emploi. C’est alors que son épouse, Eleanor, le quitta sans prévenir, divorçant en emportant avec elle tous leurs biens, ne lui laissant que ses vêtements et un ordinateur. Finalement, Kurt obtint un emploi de serveur au Burger Clown, un restaurant fast food. Après avoir été battu en tentant d’empêcher un cambriolage, Kurt eut une sorte de révélation lorsqu’il assista à l’interview télévisée de Greg Salinger par Runyan Moody. Inspiré par Greg, Kurt commença à lui écrire et à communiquer discrètement avec lui au travers d’un bulletin quotidien paraissant sur internet , Kurt adoptant le nom de « Miles Fish » et Greg celui de « Ian Byrd ». Après avoir décrit le premier Foolkiller, Greg indiqua à Kurt la manière de trouver son associé, Merle Singer ; celui-ci donna à Kurt des copies de l’uniforme de Foolkiller ainsi que le « pistolet-purificateur ». foolkiller_6.jpg Kurt devint ainsi le troisième Foolkiller, utilisant son arme contre les trafiquants de drogues, les braqueurs, les voleurs à l’arraché et les violeurs. Quand il se lança à l’attaquer d’une proie plus conséquente, le tueur criminel Backhand, Kurt fut maîtrisé, battu et presque tué par le garde du corps de Backhand, Warren. S’échappant de justesse, Kurt se soumit à un entraînement intensif et rigoureux, après quoi il se confectionna un nouvel uniforme, au profit de vêtements et d’un masque en cuir, dans un style bondage, et changea les cartes de visite pour une formule plus courte : « Foolkiller / e pluribus unum / Toute action a des conséquences. ». En même temps que ses capacités s’amélioraient, sa vie civile connaissait aussi une amélioration : il trouva un nouvel emploi dans une agence de crédit, la TRX Corporation, et commença à sortir avec son ancienne collègue du Burger Clown, Linda Klein. Continuant à communiquer avec Greg, Kurt révisa sa définition des fous et envoya un message au Daily Bugle : « Les sains doivent hériter de la Terre : à partir de maintenant, la sanction pour une violence injustifiée, pour la concupiscence irréfléchie, pour l’ambition sans limite, pour la destruction gratuite afin d’obtenir une gratification ou un profit momentanés sera la mort. » Ainsi, Kurt orienta sa campagne de vigilant contre les violents criminels, devenant ainsi plutôt populaire auprès du public mais sa colère envers les abus et les négligences en général l’amena à tuer des mères droguées négligeant leurs enfants et même leurs enfants au comportement violent, dans une escalade de massacres. Sa définition de plus en plus large des « fous » qui méritaient de mourir finit par recouvrir tous ceux coupables de ce que Kurt jugeait être de l’hypocrisie ou de la stupidité.

Après avoir collectionné une longue série de meurtres, Kurt prit pour cible Darren Waite, un millionnaire impliqué dans le déboisage de l’Amazonie, ainsi que dans le trafic de drogues et les expulsions de locataires impécunieux afin de construire des appartements de haut standing. Waite engagea Emilio Mendosa, à travers lequel il prit le contrôle de Backhand et d’autres criminels. Après avoir assassiné Waite, Kurt passa du statut de héros applaudi par le public à ennemi public numéro un. Kurt tua Backhand et son garde du corps Warren également, ainsi que Runyan Moody, puis fit accuser Mendosa d’être Foolkiller, que la police abattit en tentant de l’arrêter. Se défigurant à l’aide d’acide obtenu auprès de Singer, Kurt se confectionna une nouvelle, et fausse, identité, Gregory Ross Curtis, et se réinstalla à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, partant à la recherche d’un spécialiste de la reconstruction faciale. Finalement, Kurt fut repéré par les autorités et arrêté ; il se retrouva au Raft, la prison pour surhumains de New-York – même s’il ne possédait pas de capacités particulières. Dans sa cellule, il passa son temps à graver sur les murs, des centaines de fois, deux phrases : « Quand le monde accueille trop de fous, la nature engendre toujours un Foolkiller » et « Les actions ont des conséquences. » Quand Electro organisa une évasion massive, Kurt s’attaqua à Spider-Man comme d’autres détenues, avant de prendre la fuite. Récemment, Foolkiller fut recruté par Hood pour intégrer sa nouvelle organisation criminelle destinée à prendre le contrôle de la pègre de New-York, profitant de la scission de la communauté héroïque consécutive au vote du Superhuman Registration Act. Comme le reste de l'équipe, il fut vaincu par le Dr Strange lors de l'attaque sur le Saint des Saints du Sorcier Suprême. Kurt fut alors arrêté et envoyé à la Prison de Crossmore pour les Déments criminels ; là, il entra en conflit avec le mercenaire Deadpool, également détenu à Crossmore à l’époque. Si Deadpool s’est depuis évadé, le troisième Foolkiller y réside encore probablement.

Pouvoirs

Aucun.

Aptitudes

Tous les Foolkiller sont ou ont été des hommes athlétiques mais sans capacités surhumaines, tous relativement compétents dans le combat à mains nues et le tir au pistolet ; ils sont tous clairement déments. Everbest étaient un prêcheur charismatique et Salinger un poète amateur ; Kurt Gerhardt ne présent pas de talent particulier, du moins à ce jour.

Armes

foolkiller_7.jpg Les trois Foolkiller utilisent ou utilisaient principalement un « pistolet-purificateur », capable de projeter un rayon d’énergie semblable à un laser et capable d’incinérer totalement un être humain en l’espace de quelques secondes du moment que le rayon frappe une partie centrale du corps.

Equipement

Les Foolkiller utilisaient également un système d’ordinateurs et de surveillance mobile, afin de repérer et traquer leurs futures victimes, l’ensemble étant installé dans une camionnette blindée.

Commentaires

Le personnage de Foolkiller fut inspiré par une légende du Sud ; celle-ci fut aussi la base d’une courte nouvelle par O. Henry, qui inspira à son tour un roman à Helen Eustis. Celui-ci fut adapté au cinéma dans un film avec Anthony Perkins. Un personnage du même nom apparaît aussi dans The Enchanted Island of Yew de L. Frank Baum.


ThierryM 18280

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !