Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Death-Stalker - Marvel-World.com

Encylopédie - Death-Stalker

death-stalker_0.jpg

  • Véritable nom : Phillip Wallace Sterling
  • Profession : Criminel professionnel, scientifique
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, sans casier judiciaire, légalement décédé
  • Identité : Publiquement connue après sa mort, secrète quand il était en vie
  • Autres identités : The Death-Stalker (VO), the Exterminator (VO) ; l’Exterminateur, Death’s-Head (imposteur), le Chasseur (Lug), le Dr Herschel Thatcher (fantôme)
  • Lieu de naissance : Riverdale (le Bronx, New York, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Elizabeth Dawes Sterling (mère, décédée), des ancêtres non identifiés
  • Appartenance à un groupe : Ancien chef et employeur des Ani-Men (première et seconde incarnations), ancien membre du gang de l’Organisateur
  • Base d’opérations : Actuellement aucune, autrefois New York (New York, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : (non vu) Daredevil (vol.1) # 10 (octobre 1965, par Stan Lee, Wally Wood & Bob Powell), (Exterminateur) Daredevil (vol.1) # 39 (avril 1968, par Stan Lee & Gene Colan), (Death-Stalker) Daredevil (vol.1) # 113 (septembre 1974, par Steve Gerber & Bob Brown) – VF : (non vu) Strange n°10 (octobre 1970), (Exterminateur) Strange n°38 (février 1973), (Death-Stalker) Strange n°110 (février 1979)
  • Taille : 1m82
  • Poids : 84 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Blancs
  • Caractéristiques particulières : Après avoir été exilé dans le vide interdimensionnel accessible par sa machine, la peau de Death-Stalker acquit une couleur blanchâtre, semblable à celle de la craie.

Histoire

Le nom des Sterling fut l’un des premiers sur le continent nord-américain et la famille Sterling développa une extraordinaire richesse. Cherchant peut-être le frisson du danger, Phillip Sterling utilisa son expertise scientifique au service du criminel appelé l’Organisateur (Abner Jonas), le chef de son propre gang, l’Organisation, cherchant à placer plusieurs membres du parti réformiste à des postes politiques clés afin de prendre le contrôle de la ville de New York. Etant resté discret dans son implication, Phillip quitta la ville après la divulgation de la double identité de Jonas et son arrestation ; il échappa ainsi aux poursuites et au procès pour son rôle, qui peut avoir été lié au système de communication de l’Organisateur et/ou les uniformes améliorant les capacités physiques des agents de Jonas appelés les Ani-Men (le Chat, le Faucon, le Gorille et le Triton).

death-stalker_1.jpgPar la suite, Phillip mit au point une technologie capable de déplacer les individus vers un vide interdimensionnel avec son pistolet à « rayon de déplacement temporel » (ou rayon-T), alimenté par un cylindre de « formule spécial de gaz-T ». Phillip était convaincu que le pistolet-T déplaçait ses victimes dans un autre continuum espace-temps. Décidant d’utiliser son arme pour bâtir sa propre puissance criminelle et politique, Phillip adopta l’identité costumée de l’Exterminateur, cherchant à maintenir l’illusion que ses victimes bannies avaient été désintégrées. Gardant secrète sa véritable identité ainsi que son implication passée avec l’Organisateur, l’Exterminateur recruta le Chat, le Faucon et le Gorille sous le nom de Renégats et ils se lancèrent dans une vague de crimes sous la conduite de Phillip. Après que le trio fut obligé de fuir devant Daredevil (Matt Murdock), l’Exterminateur les équipa de pistolets-T portables. Il les envoya bannir Debbie Harris, permettant aux trois criminels de se venger de la jeune femme qui avait contribué à les envoyer en prison et à l’Exterminateur un levier sur le petit ami de Harris, le district attorney potentiel Franklin « Foggy » Nelson. Les Renégats exilèrent Harris et plusieurs autres personnes, parmi lesquels finalement Daredevil, qui reçut une dose bien plus importante de radiation-T, mais quand les effets se dissipèrent chez les autres victimes, elles restèrent légèrement désynchronisés avec la réalité, capables de voir et entendre ce qui se passait sur Terre mais incapables d’avoir des interactions avec quoi que ce soit ; identifiant cet effet inattendu, l’Exterminateur en tira la conclusion que cela rendait son arme encore plus dangereuse. Pendant ce temps, Nelson, suspectant avec justesse un lien avec les précédents employeurs des Renégats, apprit l’existence du scientifique qui avait échappé à la justice. Menaçant de révéler publiquement la véritable identité de l’Exterminateur afin d’attirer les Renégats pour que la police puisse les arrêter, Nelson fut, au lieu de cela, capturé à son tour. Alors que l’Exterminateur se préparer à exiler de manière définitive Nelson, Daredevil – dont les sens affûtés et les capacités athlétiques lui avaient permis de se synchroniser de nouveau avec la réalité – arriva et réussit à maîtriser les Renégats puis l’Exterminateur. comptant simuler sa propre mort pour mettre un terme à sa triple identité (Matt Murdock, Daredevil et son prétendu frère aîné Mike Murdock), DD provoqua une surcharge dans le mécanisme de l’Exterminateur, déclenchant une explosion qui détruisit l’équipement de déplacement temporel. Daredevil passa brièvement pour mort quand un Nelson qui venait juste de reprendre conscience retrouva des fragments de son uniforme parmi les décombres.

death-stalker_2.jpgS’étant précipité pour arrêter Daredevil, Phillip fut le plus proche de l’explosion, qui l’irradia avec une quantité extraordinaire d’énergie de déplacement temporel, donnant une coloration blanche comme la craie à son épiderme et le laissant prisonnier d’un vide interdimensionnel (probablement le même dans lequel il avait banni ses victimes jusque là) si proche de la Terre qu’il pouvait voir ce qui s’y passait – sans jamais être repéré. Phillip finit par découvrir qu’il pouvait se matérialiser sur Terre puis revenir dans le vide interdimensionnel simplement en souhaitant le faire. Cependant, il était incapable de rester sur Terre plus de quelques heures à la fois, car la radiation-T le ramenait invariablement vers le vide interdimensionnel. Cherchant les moyens de revenir sur Terre de manière permanente tout en reconnaissant que cette situation lui donnait un fabuleux potentiel pour ses activités criminelles, Phillip commença à voler des inventions, des documents, etc. dans des lieux réputés inaccessibles. Après avoir volé les plans de « serres » cybernétiques mortelles à l’AIM (Advanced Idea Mechanics), Phillip conçut un lien électronique entre ce mécanisme et ses gants, lui permettant de tuer d’un simple toucher. Il adopta alors la nouvelle identité du Death-Stalker.

death-stalker_3.jpgLe Death-Stalker partit à la recherche des notes de Ted Sallis – qui contenaient des informations sur l’Opération : Soufre et la formule SO-2, qui devaient transformer les hommes en des créatures des marécages capables de respirer la pollution (et qui avait secrètement fait de Sallis l’Homme-Chose) qui pourraient aussi être insensibles à la guerre biologique. Se faisant passer pour le chef d’une « Organisation » intruse dans tous les secteurs (un prétendu réseau d’espionnage), le Death-Stalker utilisa la peur de son toucher mortel pour obliger le Gladiateur (Melvin Potter) à travailler pour lui. Le Gladiateur kidnappa la sœur de Foggy Nelson, Candace Nelson, qui avait mis la main sur les documents de Sallis en effectuant des recherches et la ramena à la base de Phillip dans l’ancienne cabane de Sallis au cœur des Everglades de la Floride. Incapacitant à la fois l’Homme-Chose, dont les pouvoirs empathiques l’avaient attiré vers les violentes émotions de Phillip, et Daredevil, venu à la rescousse de Candace Nelson, avec des versions amoindries de son toucher mortel, le Death-Stalker abandonna le Gladiateur et se rendit à Manhattan. Là, il utilisa une usine abandonnée d’Osborn Chemicals et recruta le chimiste Milo Ross dans l’espoir de recréer la formule du SO-2. Daredevil pista le Death-Stalker sur place et, réalisant que son toucher mortel nécessitait qu’il se matérialise complètement, le projeta dans une cuve d’acide hydrochlorique. Les papiers de Sallis furent détruits et Phillip retourna dans le vide interdimensionnel.

death-stalker_4.jpgCherchant par la suite à reconstruire le rayon à lentilles conçu par le sorcier pré-cataclysmique C’Thunda dans l’espoir de détruire Atlantis, le Death-Stalker réunit les lentilles volées dans différents musées et expositions scientifiques. Reconstituant le rayon, le Death-Stalker croisa de nouveau la route de Daredevil, venu sur place à cause de la présence, par pure coïncidence, et la décharge énergétique du mystérieux Marcheur céleste, qui cherchait de son côté à regagner le « micro-monde » de Starron. Après que Daredevil avait détruit l’arme du Death-Stalker, Phillip tomba sur le Marcheur céleste ; blessé par la décharge énergétique qui en résulta, Phillip battit en retraite dans le vide interdimensionnel. Cherchant à découvrir les recherches du scientifique décédé Paxton Page dans le domaine du déplacement temporel et son théorème du cobalt sur la quatrième dimension, le Death-Stalker se fit passer pour Death’s Head, l’identité criminelle utilisée par Paxton Page et place une prime d’un million de dollars pour kidnapper sa fille, Karen Page. Après que les criminels costumés le Piégeur (Peter Petruski) et Orb (Drake Shannon) furent mis en échec par l’ami de Karen Page, le Ghost Rider (John Blaze), « Death’s Head » dota apparemment de ses propres pouvoirs le Smasher (Jon Peahl) pour qu’il dérobe d’autres matériaux pour son compte et le Smasher affronta et triompha de Daredevil, l’ancien petit ami de Karen Page, venu enquêter sur sa disparition. Phillip le fit alors placer dans un piège mortel élaboré. Daredevil s’en échappa et entendit et libéra Karen Page avec l’aide du Ghost Rider, découvrant alors que « Death’s Head » n’était autre que le Death-Stalker. « Death’s Head » tenta de reprendre Karen Page, se lassant et tuant Smasher avec son toucher mortel quand celui-ci se trouva accidentellement sur son chemin. Abandonnant complètement son déguisement, le Death-Stalker fut furieux d’apprendre que Karen Page ignorait tout des secrets de son père, mais il fuit de nouveau dans le vide interdimensionnel quand le Ghost Rider se révéla insensible à son toucher mortel avant de projeter sur lui son feu infernal.

Une tentative ultérieure du Death-Stalker pour réunir plusieurs criminels sous ses ordres échoua quand l’un d’eux mourut après avoir touché sa main lors d’un combat contre Daredevil, venu enquêter. Cherchant à se venger de celui-ci mais manquant de temps pour s’occuper lui-même du héros, le Death-Stalker créa un nouveau Smasher (Michael Lehr) qu’il envoya tua Daredevil. Ne réussissant pas à convaincre le Smasher de se méfier du Death-Stalker, Daredevil triomphe de lui à deux reprises mais empêcha qu’il soit arrêté, de peur que le Death-Stalker ne vienne le tuer en prison.

death-stalker_5.jpgAprès avoir volé un composant depuis longtemps convoité dans une branche de Los Angeles de Stark International, Phillip tenta de se solidifier dans une dimension grâce à une machine interdimensionnelle mais, au lieu de cela, se transporta dans l’avenir. Apprenant sa mort des mains de Daredevil, il conçut un gaz hallucinogène, tua plusieurs personnes aléatoirement, puis en enleva d’autres pour tendre un piège à Daredevil. Détectant l’activité dans les gants du Death-Stalker conservé dans un entrepôt du SHIELD, Nick Fury envoya Captain América (Steve Rogers) capturer Phillip afin que celui-ci puisse être renvoyé dans le passé. Faisant face au Death-Stalker comme anticipé, Daredevil fut gazé et plongé dans une folie furieuse. Pistant le Death-Stalker grâce au signal énergétique de ses gants, Captain donna l’antidote à Daredevil et ils triomphèrent ensembles du Death-Stalker, qui tenta de créer un paradoxe temporel en se suicidant. Mais, au lieu de cela, il fut renvoyé à sa propre époque avec son équipement endommagé et aucun souvenir de ce qui venait de lui arriver.

Cherchant à associer le puissante disrupteur spatial d’un laboratoire du New Jersey et un convertisseur de proton pour créer une puissante arme, le Death-Stalker créa des illusions de démons afin d’obtenir par la contrainte les composants auprès du Dr Herschel Thatcher. Après que Thatcher avait mentionné ces démons à un Kyle Richmond venu enquêter, comme actionnaire principal du laboratoire, Phillip tua apparemment le savant. Puis, le Death-Stalker se fit passer pour le fantôme de Thatcher, effrayant l’assistant de Thatcher, H. Howard Bradley, afin qu’il lui livre la technologie convoitée. Sous l’identité de Nighthawk, Richmond recruta l’aide de son allié le sorcier Dr Stephen Strange, qui empêcha le Death-Stalker de fusionner les deux machines. Le Death-Stalker attaqua alors avec le convertisseur à proton mais Strange retourna l’arme contre elle-même, provoquant son explosion et le Death-Stalker regagna le vide interdimensionnel.

death-stalker_6.jpgSuivant dans l’ombre son ennemi détesté, Phillip découvrit la véritable identité de Daredevil. Tandis que celui-ci se reposait à l’hôpital suite à une crise hallucinatoire en récupérant d’un coma provoqué par une violente explosion, le Death-Stalker tenta de le tuer mais dut repartir après que les Avengers, qui montaient la garde sur la chambre du héros, s’étaient précipités dans la pièce. Ses Renégats ayant péri en combattant Iron-Man (Tony Stark), le Death-Stalker donna les uniformes du Chat, du Faucon et du Gorille à trois autres hommes, Roy McVey, Achille DiBacco et Sebastian Patane, qui devinrent les nouveaux Renégats. Sans leur révéler la double identité de Daredevil, le Death-Stalker leur proposa cent mille dollars pour capturer Matt Murdock. Surprenant celui-ci dans une pièce bondée qui perturbèrent ses sens, les Renégats purent le capturer, l’attacher et fuir avec lui, même si son alliée et amie Black Widow (Natacha Romanoff) put mettre le Faucon hors de combat lors de sa fuite. Ils se rendirent en banlieue, conduisant Murdock au cimetière de St. Stephen, l’attachant à une pierre tombale, ignorant ses avertissements à l’égard du Death-Stalker en apprenant qu’il était en route. Ayant préparé une tombe pour Murdock, le Death-Stalker fut ravi du succès du Chat et du Gorille. Révélant alors ses origines et son ancienne identité de l’Exterminateur à Murdock, le Death-Stalker se détourna alors de lui, lui donnant délibbérement le temps de se libérer de ses liens tandis qu’il tuait lui-même le Chat et le Gorille avec son toucher mortel. Ayant revêtu son uniforme, Daredevil affronta le Death-Stalker, qui se dématéralisa à chaque attaque avant de se matérialiser par surprise jusqu’à ce que Daredevil éteigne les lumières des lampadaires avec son bâton, les plongeant dans les ténèbres et rééquilibrant ainsi ses chances. Plongé dans le noir, le Death-Stalker paniqua et se jeta de manière répétée sur Daredevil mais alors qu’il se maintenait sur le plan terrestre, Daredevil pouvait l’entendre et sentir les crépitements de ses gants. Daredevil trompa Phillip de manière à ce qu’il plonge sur une statue puis lui brisa alors les mains, avant de l’étourdir avec son bâton. Phasant partiellement hors du plan terrestre, le Death-Stalker passa incomplètement à travers une pierre tombale. Alors que Daredevil s’approchait et lui demandait de se rendre, Phillip, à moitié fou, se matérialisa dans la réalité, espérant tuer son ennemi avec son toucher mortel mais, au lieu de cela, mourut presque instantanément quand il se solidifia avec la pierre tombale traversant encore son corps.

Après la mort de Phillip Sterling, le SHIELD étudia ses gants cybernétiques, découvrant que le toucher mortel du système ne fonctionnait pas avec d’autres utilisateurs. A la mort de son fils, sa mère, Elizabeth Dawes Sterling, maintenant la seule survivante de la famille Sterling et qui aimait profondément son fils tout en désapprouvant sa carrière et ses actions criminelles, utilisa l’essentiel de sa fortune pour transformer sa demeure ancestrale de Riverdale, dans le Bronx, en un immense piège mortel, s’inspirant du concept de téléprésence du professeur Marvin Minsky pour son laboratoire d’intelligence artificielle, dans le seul but de tuer Daredevil pour venger la mort de son fils. A sa mort, environ une année plus tard, le piège fut activé. En l’espace de quelques jours, l’un des robots piégés à l’apparence d’une petite fille mena Daredevil jusqu’au manoir, mais il réussit à échapper à l’explosion du robot. Plusieurs autres robots, à la même apparence, cernèrent bientôt la résidence de Murdock mais il échappa à chacun d’eux et les ramena jusqu’aux ruines du manoir, où les robots furent tous détruits. Un vieil ami d’enfance de Murdock, Johnny Squarejohn, sacrifia sa propre vie pour sauver DD de l’un des derniers robots explosifs.

Le criminel surhumain Dead-Ringer (Lou Dexter), capable d’assumer l’apparence et les pouvoirs des morts, récupéra plus tard un échantillon du corps de Phillip, l’utilisant pour imiter les pouvoirs du Death-Stalker. Il tenta de tuer Captain América mais, à la place, provoqua la mort de son allié, le Super-Patriote (Mike Farrell). Un nouveau Death-Stalker est récemment apparu ; de sexe apparemment féminin, sa véritable identité demeure inconnue à ce jour. Elle fut recrutée par l’Homme-Pourpre (Zebediah Killgrave) pour l’aider à bâtir son empire criminel. Elle manque de peu de recevoir une balle en pleine tête, tirée par Crossbones, avant de fuir, non sans avoir averti son agresseur qu’il était impossible de tuer ce qui était déjà mort. Ce Death-Stalker survécut à l’explosion du bateau où elle se trouvait mais il reste à découvrir s’il s’agit vraiment d’un fantôme ou d’un mort-vivant d’un autre genre.

Pouvoirs

Physiquement imprégné de radiations-T, le Death-Stalker existait dans un vide interdimensionnel dépourvu de temps, semblable aux Limbes, mais si proche de la Terre qu’il pouvait y observer et y entendre ce qu’il s’y passait, même s’ils ne pouvait pas être détecté depuis la Terre selon des méthodes conventionnelles. Par sa seule volonté, il pouvait retourner dans la dimension terrestre à différents degrés, devenant visible mais intangible, visible et tangible ou invisible et intangible ; d’un simple effort mental, il pouvait instantanément changer et il pouvait disparaître de la dimension terrestre. Ceux passant à travers sa forme intangible ressentait parfois un froid glacial à l’intérieur de son corps et étaient généralement désorienté après l’expérience. Il ne pouvait pas rester sur Terre plus de quelques heures d’affilée. Le cadre spatial variait apparemment dans le vide car il pouvait se déplacer d’un lieu situé sur Terre, retourner dans le vide puis réapparaître à un lieu très éloigné sur Terre (comme, par exemple, les Everglades en Floride, et New York) en l’espace de quelques minutes, voire moins. Probablement à cause de son existence partielle en déphasage avec le monde tangible, le Death-Stalker était capable de voir les formes astrales sur Terre, même quand il était totalement matérialisé. Sa peau avait acquis une couleur blanchâtre dans l’explosion du rayon-T.

En certaines occasions, le Death-Stalker a fait apparemment la preuve d’une force surhumaine, comme en projetant des objets de plusieurs centaines de kilogrammes dans l’air sans sembler fournir le moindre effort. Comme sa force apparaît habituellement se situer dans les limites humaines naturelles, il est probable que ce résultat était obtenu par des moyens technologiques, plutôt qu’un effet secondaire de sa mutation aux radiations-T.

Aptitudes

Phillip était un brillant génie criminel, un inventeur doué et un scientifique accompli, doté de vastes connaissances dans le domaine de l’équipement scientifique évolué.

Armes

Le Death-Stalker portait des gants cybernétiques qui lui permettait de tuer tous ceux qu’il touchait. Son « toucher cybernétique mortel » était électroniquement relié à ses gants ; par un ordre mental, ils inondaient la cible d’un niveau de micro-ondes qui était instantanément fatal. Phillip devait être pleinement matérialisé pour utiliser le toucher mortel de ses gants, ce qui le rendait alors susceptible d’être blessé au même moment. Bien que son toucher marchant généralement de manière instantanée, certaines victimes étaient, parfois, simplement étourdies, affaiblies ou évanouies, parfois même avec plusieurs secondes de contact direct ; il est possible que le Death-Stalker utilisait parfois une puissance non létale pour ses propres raisons. En plusieurs occasions, ceux survivants à ce contact décrivaient la sensation comme un froid glacial, comme si leur sang s’était figé dans leurs veines (ce qui semble en contraste avec l’effet calorifique habituel des micro-ondes). Peut-être ses attaques non mortelles étaient complètement un autre effet, absorbant la chaleur ou l’énergie de sa victime. Apparemment, seul Phillip Sterling pouvait actionner les gants, peut-être à cause de facteurs uniques liés à sa forme imprégnée de radiations-T, parce qu’ils étaient conçus spécifiquement pour lui ou parce que des implants cybernétiques placés ailleurs sur son corps étaient indispensables pour activer les gants. Le Dead-Ringer, en dupliquant la forme et la technologie du Death-Stalker, se révéla capable d’imiter ce toucher mortel.

Sous l’identité de l’Exterminateur, Phillip Sterling maniait le « rayon de déplacement temporel » ou pistolet-T. Il tirait une décharge énergétique qui exilait ses cibles, pendant une durée limitée, dans un vide interdimensionnel semblable aux Limbes, à proximité de la dimension terrestre. Phillip prétendait (et, initialement, devait probablement croire lui-même) que le rayon exilait ses cibles dan un « autre continuum espace-temps. » Il pouvait contrôler la durée de l’exil, en général une trentaine de minutes mais pouvant aller jusqu’à plusieurs jours. Une immense quantité de radiation de « déplacement » (ou « radiations-T ») pouvait bannir la cible de manière permanente. Dans certaines circonstances, même après l’épuisement de l’énergie, les victimes se retrouvaient désynchronisées avec la dimension terrestre. Pour accroître l’effet terrifiant de son arme, Phillip encourageait les témoins à croire que les victimes étaient littéralement désintégrées par l’arme. En ajustant les paramètres du pistolet-T, il pouvait aussi l’utiliser pour projeter une force destructrice, brisant la salle forte d’une banque avec aisance. L’Exterminateur avait doté ses Renégats de pistolets-T portatifs mais conserva pour lui un système de contrôle pouvant rendre toutes les armes inutiles.

Equipement

Probablement par des moyens technologiques, le Death-Stalker pouvait projeter des illusions et/ou adopter l’apparence d’une autre personne. Il employa brièvement un spray qui provoquait des hallucinations déclenchant la folie et la paranoïa ; les effets pouvaient être inversés par la stélazine, une drogue anti-psychotique de la classe des phénothiazines. Il utilisa aussi brièvement un mortel convertisseur à proton qui pouvait libérer des décharges énergétiques dévastatrices et pouvait même pénétrer, avec un temps nécessaire, les boucliers mystiques du Dr Strange. Cette machine devait être combinée avec un disrupteur spatial, ce qui l’aurait rendu encore plus puissant.

L’Exterminateur utilisait d’autres équipements, comme des disques métalliques magnétisés qui pouvait attirer différentes formes de matière, dont les tissus humains. Il pouvait empêcher une personne se tenant dessus d’en sortir. Ses Renégats portaient des casques radio doté de transmetteurs permettant de recevoir les ordres de leur employeur et de lui répondre.


ThierryM 7553

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 26
    Membre : 0