Encyclopédie - Warlock - Marvel-World.com

Encylopédie - Warlock

warlock_7.jpg

  • Véritable nom : Warlock (approximation anglaise de son nom)
  • Profession : Aventurier, ancien tuteur, ancien croisé, ancien « prince » en exil volontaire
  • Statut légal : Citoyen de la Technarchie
  • Identité : Pas de double identité
  • Autre identité : ‘Lock, Douglock, Locke, Warlox ; il a brièvement imité les apparences de nombreuses autres personnes, réelles ou fictives
  • Lieu de naissance : La crèche de la Technarchie, planète Kvch
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Magus (« Siredam », père), Tyro (fils adoptif), de nombreux Phalanx aujourd’hui détruits et conçus à partir des cellules de Warlock, un « frère » non identifié
  • Appartenance à un groupe : Membre des Nouveaux Mutants, ancien membre de Facteur X, de Techno Inc., des X-Men, d’Excalibur, de la Phalanx, des Egarés
  • Base d'opérations : Actuellement aucune, autrefois Serval Industries (Virginie, Etats-Unis), le centre de recherches de Techno, Inc. (Houston, Texas, Etats-Unis), 1128 Mission Stret (San Francisco, Californie, Etats-Unis), Utopia (la Baie de San Francisco, Californie, Etats-Unis), Kvch, un héliporteur du SHIELD, l’Ile de Muïr (Ecosse, Royaume-Uni), le Manoir Xavier (Comté de Wetchester, Etat de New York, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : New Mutants (vol.1) #18 (août 1984, par Chris Claremont & Bill Sienkiewicz) – VF : Titans n°76 (mai 1985)
  • Taille : Variable
  • Poids : Variable
  • Yeux : Noirs (variables)
  • Cheveux : Aucun (variable)

Histoire

Warlock naquit dans la crèche royale de la race extra-terrestre des Technarques, destiné à grandir et finalement combattre son père, le Magus, pour obtenir le droit de régner sur la Technarchie. Mutant, Warlock possédait des émotions inconnues des autres Technarques et, de peur de mourir, prit la fuite quand vint le temps de faire face à son père. Alors que celui-ci dévorait des étoiles entières pour accroître ses pouvoirs lors de la poursuite de son fils, Warlock lui-même était de plus en plus affamé et, après avoir percuté l’Astéroïde M de Magnéto (Max Eisenhardt), s’écrasa presque mort dans le manoir de Charles Xavier, siège de son Ecole pour Jeunes Surdoués, attiré là par la technologie des Shi’ar utilisée par Xavier. Les étudiants de Xavier, les deux équipes des X-Men et des Nouveaux Mutants le découvrirent et, après avoir cru à une attaque d’une nouvel adversaire face au comportement erratique d’un Warlock désorienté par ce nouveau monde organique, commencèrent par le combattre, avant que les Nouveaux Mutants ne fasse appel à leur ami Doug Ramsey, qui réussit à initier une communication avec le jeune Technarque ; comprenant leur erreur, Xavier décida d’accueillir Warlock dans son école et l’extra-terrestre intégra les Nouveaux Mutants, de même que Ramsey, sous le nom de code de Cypher.

warlock_1.jpgLes Nouveaux Mutants devinrent les proches amis de Warlock et il leur vint en aide contre le Roi d’ombre (Amahl Farouk) et d’autres ennemis. Initialement, Warlock connut des difficultés pour comprendre la bizarre culture et les mœurs sociaux de la Terre et devint rapidement le clown de l’équipe, adoptant une variété de tics et de traits de caractères tirées de la télévision alors qu’il tentait de trouver sa place sur sa planète d’accueil. Malgré sa compassion, il eut ainsi beaucoup de mal à comprendre que les autres êtres vivants de la Terre – humains et animaux – n’étaient pas des sources d’énergie malgré leur « lueur vitale ». Il apprit à se restreindre parce que ses amis le souhaitaient, même s’il leur désobéit lors de leur premier séjour à Asgard, où il tua et absorba l’énergie vitale d’un dragon, alors qu’il était perdu dans la dimension d’Hel, le royaume des morts de la déesse Héla. Il apprit aussi à restreindre son comportement et son exubérance après avoir perdu le contrôle de ses actes en plein cœur de New York avant d’être sauvé par Spider-Man (Peter Parker). Il forma un lien particulièrement solide avec Doug Ramsey, devenu Cypher au sein des Nouveaux Mutants, adoptant parfois la forme d’une armure de combat pour son ami dépourvu de capacités de combat, même s’il ne faisait que renforcer Ramsey dans son propre sentiment d’inadaptation. Ramsey fusionna même temporairement au niveau génétique avec le Technarque afin de lui sauver la vie sur Asgard, puis, une nouvelle fois, afin de partager leurs sens et leurs talents pour sauver Psylocke (Betsy Braddock) et d’autres Nouveaux Mutants, prisonniers de Mojo et Spirale (Rita Wayword).

warlock_2.jpgQuand le Magus retrouva finalement la trace de son fils, les Nouveaux Mutants prirent la fuite tous ensembles, à travers le temps, l’espace et les dimensions, jusqu’à ce que Warlock et Ramsey « fusionnent leurs âmes » en une seul être et reprogramment l’ADN du Magus afin de le ramener à l’état d’enfant puis le renvoyer dans la crèche royale des Technarques. L’exubérant Warlock s’engagea ensuite dans un tournoi de métamorphoses avec l’Homme-Impossible, une bataille que le jeune Technarque remporta en étant le seul capable de changer de couleurs. Warlock et son coéquipier Solar (Roberto da Costa) quittèrent pendant un bref temps les Nouveaux Mutants, rejoignant et travaillant pour le Vanisher (Telford Porter) au sein de son jeune groupe de mutants, les Egarés. Après quelques aventures avec ces derniers, Warlock et Solar finirent par revenir au Manoir de Xavier. Sans que personne ne s’en doute, Ramsey avait été légèrement infecté par le technovirus des Technarques mais il fut bientôt tué en affrontant les créations monstrueuses de l’Ani-Mator (Frederick Animus) et les chasseurs de mutants de Cameron Hodge, les Justes. Ne comprenant pas le concept de la mort, et après avoir vu le film « La Nuit des morts-vivants », Warlock ranima brièvement le corps de Cypher mais s’arrêta quand il réalisa les souffrances émotionnelles qu’il provoquait ainsi chez ses autres amis.

warlock_3.jpgEn l’espace de quelques semaines, les jeunes étudiants passèrent de la direction de Xavier à celle de Magnéto, de Facteur X puis, enfin, de Cable (Nathan Dayspring Summers) peu après les événements appelés Inferno, en partie du au fait que plusieurs démons des Limbes – N’Astirh et S’Ym – avaient été infectés par le virus techno-organique de Warlock, que celui-ci avait insufflé dans les Limbes en, fuyant le Magus avec ses coéquipiers. Après être retourné sur Asgard pour combattre Héla. Warlock et plusieurs autres membres des Nouveaux Mutants furent enlevés par Cameron Hodge, qui utilisa le mutant Canal pour les transporter électroniquement sur la nation insulaire de Génosha. Ce transfert laissa Warlock presque sans énergie, et Hodge tenta presque aussitôt d’absorber les pouvoirs de transmodification de Warlock afin de se créer pour lui-même un corps techno-organique pour remplacer son corps cyborg de l’époque. Warlock put s’échapper mais se rendit bientôt afin de permettre à d’autres Nouveaux Mutants de fuir et Hodge absorba alors toutes ses énergies, ne laissant de lui qu’une poussière inerte. Les efforts de Hodge pour acquérir lui-même les pouvoirs de transmodification furent cependant un échec. La mort de Warlock fut diffusée à la télévision sur l’ensemble de la planète et eut un effet dévastateur pour l’image publique de Génosha, la population mondiale pensant que Warlock était un mutant terrien « normal ». En l’espace de quelques semaines, les différents alliés de Génosha prirent leur distance avec leur nation insulaire. De leur côté, après avoir vaincu Hodge, Félina (Rahne Sinclair), qui décida de rester à Génosha, donna les cendres de Warlock à son amie Big Bang (Tabitha Smith) pour qu’elle les dépose sur la tombe de Doug Ramsey.

warlock_4.jpgVoyant néanmoins une certaine valeur dans les cellules techno-organiques desséchées de Warlock, le gouvernement génoshéen les revendit à diverses organisations scientifiques à travers le monde. L’un de ces groupes réussit à réactiver le virus de transmodification et l’injecta à Steven Lang, un chasseur de mutant qui avait été autrefois fusionné avec le robot appelé le Moule Initial et semblait ainsi le candidat idéal pour contrôles les techno-organismes. Lang devint ainsi un Phalanx, un être indépendant infecté par la transmodification et il commença à créer d’autres Phalanx, d’abord à partir de sa propre forme puis à partir des cellules et des engrammes d’anciens associés des X-Men décédés, avant finalement d’infecter des volontaires (y compris Cameron Hodge) avec le virus. Lang ressuscita Warlock, lui rendant ses pouvoirs, mais l’infecta également de cellules de Phalanx, créant un être hybride. Suspectant qu’un Warlock entièrement conscient et autonome menacerait ses projets, Lang effaça son esprit et le remplaça par les schémas cérébraux fragmentaires et l’ADN du défunt Doug Ramsey. Lang utilisa « Ramsey » comme traducteur jusqu’à ce que le cyborg Zéro, venu du futur, ne repère Warlock et ne le libère de l’influence des Phalanx, profitant du fait qu’un esprit autonome ne pouvait perdurer au sein de la Phalanx et que l’esprit de Ramsey favorisait une certaine indépendance et autonomie chez Warlock. Incertain sur qui ou ce qu’il était, « Ramsey » accompagna Zéro et rencontra l’équipe britannique de mutants Excalibur ; quand les laquais de Stryfe attaquèrent Zéro, il téléchargea ses propres fichiers (et tout particulièrement ceux ayant un lien avec le Virus Legacy) dans l’esprit confus du techno-organisme. Se faisant maintenant appeler Douglock, l’amalgame de Doug Ramsey et Warlock, il rejoignit Excalibur. La Phalanx de la Terre dirigée par Lang atteignit rapidement sa masse critique et construisit une Tour de Babel sur un pic des Alpes italo-suisses ; cette tour, construite suite à un impératif génétique des Phalanx, devait appeler un membre de la Technarchie qui se rendrait sur Terre pour détruire la planète. Douglock transporta Forge, Rocket (Samuel Guthrie) et Félina dans les Alpes, et le quatuor détruisit la Tour de Babel et restaura les humains contrôlés par la Phalanx pendant que de leur côté, les X-Men éliminaient Lang, Hodge et le reste des Phalanx de la Terre, n’épargnant que Douglock.

N’étant certain que du fait qu’il n’était pas Doug Ramsey revenu à la vie mais demeurant de sa nature et identité exactes, Douglock resta avec Excalibur et adopta un programme rigoureux de logique afin de s’explorer lui-même. Il accepta bientôt le fait qu’il n’était pas un être mécanique et tenta d’adopter une manière de pensée plus humaine, mais fut alors enlevé par Margali Szardos et Black Air, une organisation secrète britannique, afin d’être utilisé comme conduit pour conjurer un puissant démon, emprisonné sous Londres. Après avoir eu sa conscience provisoirement effacée, Douglock fut libéré par Excalibur et se réveilla complètement réintégré mentalement, avec une conscience plus humaine. Il convainquit ses coéquipiers d’Excalibur de cesser de le traiter comme s’il était Doug Ramsey et commença même une brève liaison avec sa coéquipière Félina. Après avoir rencontré son incarnation antérieure venue du passé – un Warlock de ses tous premiers jours parmi les Nouveaux Mutants – Douglock se purgea complètement ses dernières cellules de Phalanx afin de restaurer des membres blessés de la race extra-terrestre des Sidri, qui étaient piégés sur Terre.

Excalibur finit par se séparer mais Douglock resta néanmoins sur l’Ile de Muïr. C’est là qu’il fut capturé par des agents de Crâne rouge (Johann Schmdit), qui prirent le contrôle mental de Douglock afin de l’obliger à les aider à s’emparer d’un héliporteur du SHIELD. Douglock prit effectivement le contrôle des agents en utilisant des implants non trans-modificateurs mais il réussit en même temps à contourner les contraintes de contrôle du Crâne, libérant deux prisonniers de l’héliporteur : Machine-Man (Aaron Stack) et un nouveau Deathlok (Jack Truman), récemment mis au point. Son propre esprit maintenant fusionné avec les fichiers du SHIELD mais incapable de résister à Crâne rouge, Douglock ordonna à Deathlok de le tuer mais les X-Men vinrent à la rescousse des captifs, repoussèrent le nazi et libérèrent Douglock. Cependant, le fait de puiser à la fois dans les fichiers du SHIELD et l’immense unité centrale d’énergie de l’héliporteur réveilla le potentiel génétique de Technarque de Douglock et il retrouva d’un coup tous les souvenirs qui avaient été enfouis après sa « mort », comprenant qu’il était bel et bien Warlock, revenu à la vie.

warlock_5.jpgDésormais conscient, grâce aux données du SHIELD, que d’autres échantillons du virus de transmodification subsistaient sur Terre, Warlock commença à partir sur leurs traces, les détruisant les uns après les autres, afin d’empêcher la construction d’une nouvelle Tour de Babel. Un ancien agent du SHIELD transformé en cyborg, Mainspring, avait effectué des expériences sur le technovirus ; Warlock s’attaqua à Mainspring Industries, et sauva une jeune mutante, Hope (Esperanza Ling), qui possédait un « toucher de Midas » capable de transmoder aussi bien la matière organique que non organique, créant des techno-mécanismes ; en fait, elle était une mutante capable de transmuter la matière et qui faisait une fixation sur le techno-virus après avoir vu ses parents être transformés en Phalanx. Elle était accompagnée d’un singe Phalanx, Chi-Chee, et Warlock ne put se résoudre à les tuer. Avec ses deux-là à ses côtés, Warlock se retrouva pris dans une guerre opposant Mainspring, tentant de retrouver Hope, et les PsiCops, une organisation qui cherchait à détruire tous les techno-organismes ; l’un des PsiCop, Psimon, abandonna son équipe pour rejoindre Warlock. Au cours de leurs déplacements, ils rencontrèrent Spider-Man, Shadowcat (Kitty Pryde) puis Iron-Man (Tony Stark) et affrontèrent l’extradimensionnel appelé Psycho-Man. Quand Mainspring fit l’acquisition de la tête de Bastion, le cyborg anti-mutant radical formé par la fusion de la Sentinelle Nimrod et du Moule Initial, et l’utilisa, avec un Chi-Chee capturé, pour créer une nouvelle forme de vie techno-organique, Template, les trois alliés tentèrent de l’arrêter. Dans la station spatiale de Mainspring, l’équipe put convaincre Mainspring que Template allait détruire le monde ; Mainspring arrêté sa création en détruisant sa source d’énergie, le propre cœur nucléaire de Mainspring ; cependant, Template continuait à se répandre sur Terre, ayant bâti une nouvelle Tour de Babel au cœur de New York. Warlock fusionna alors avec Template et réussit à détourner l’énergie qui courrait à travers son ennemi en lui-même, et avec Template privé de puissance, la Sorcière rouge (Wanda Maximoff) des Avengers fut capable de mystiquement le transformer en une poussière inoffensive.

Malheureusement, la seconde Tour de Babel avait émis un signal qui atteignit un Magus redevenu adulte. Celui-ci venait juste de répondre à l’appel d’une autre Tour et de détruire le dernier Phalanx « pur » qui avait dévasté l’empire shi’ar. Il suivit donc le signal jusqu’à la Terre où il fut choqué de découvrir son propre fils aussi corrompu par l’intégration d’éléments des Phalanx et des humains. Il infecta Warlock avec le même virus infantilisant que Warlock avait autrefois utilisé sur lui mais la présence des cellules de Ramsey en Warlock permirent aux souvenirs de Ramsey de devenir dominants et de maintenir l’intégrité du corps de Warlock malgré la portion de Technarque qui rajeunissait. Warlock enveloppa Hope, s’injecta lui-même, avec elle, à l’intérieur du Magus où Hope transmit à ce dernier le même mélange « abominable » d’humain/Phalanx/Technarque qui caractérisait à présent Warlock. Le Magus, horrifié, fut chassé ainsi de la Terre et Warlock, Hope, Psimon et Chi-Chee, accompagnés par la vieille amie du Technarque, Félina, reprirent leur quête pour purge la Terre de tous les éléments techno-organiques afin qu’aucune future Tour de Babel ne puisse être construite et menacer de nouveau la Terre. Les activités ultérieures de Warlock sur Terre demeurent inconnues mais, à un moment non déterminé, il regagna sa propre planète, Kvch, désireux d’aider les Technarques à devenir comme lui.

warlock_6.jpgDurant la guerre contre les Phalanx, Nova (Richard Rider) se rendit sur Kvch, la planète des Technarques, dans l’espoir d’y trouver un remède contre l’infection des Phalanx dont il était lui-même victime. Nova trouva une planète couverte de cités, de nature techno-organique elles aussi, avant de rencontrer Warlock, en compagnie d’un jeune Technarque qu’il avait pris sous son aile, Tyro. Warlock avait transféré à Tyro sa forme non agressive de virus transmodal dans l’espoir de changer lentement mais sûrement la société des Technarques pour en faire une civilisation plus bénéfique et pacifiée. Cependant, il révéla être incapable de soigner Nova et, a fortiori, d’arrêter les Phalanx, sans sacrifier sa propre existence, ce qu’il se refusait à faire dans l’espoir de sauver les Technarques. C’est alors que Drax le Destructeur (Arthur Douglas) et Gamora, eux-mêmes totalement sous le contrôle des Phalanx, arrivèrent sur Kvch, à la poursuite de Nova. La présence de leur virus conduisit à la formation d’une Tour de Babel qui appela un adulte Technarque, un Siredam. Réalisant cela, Warlock fut contraint de prendre des mesures désespérées pour s’assurer de la survie de Tyro, l’envoyant à distance de Kvch, et utilisant son énergie vitale pour soigner Nova, faisant promettre au héros de retenir le Siredam afin de donner suffisamment de temps à Tyro pour fuir. Mais, alors que Nova affrontait le Siredam, Tyro, frappé par le sacrifice de son père adoptif, revint pour combattre le Technarque, risquant sa vie dans le but de s’emparer du corps de son ennemi en « reprogrammant » le corps de celui-ci, utilisant toute son énergie vitale. Réussissant son pari, Tyro put posséder la forme du Siredam, doté désormais de pouvoirs inimaginables. Tyro put alors sacrifier une partie de ses immenses réserves d’énergie vitale pour ressusciter Warlock. Celui-ci, avec Tyro, accepta du coup de rejoindre Nova dans sa bataille contre les Phalanx, dirigés par Ultron, pensant que, comme avec Tyro, sa forme mutante du virus transmodal lui permettrait de perturber la souche des Phalanx et d’expulser Ultron du corps d’Adam Warlock, permettant la défaite du robot. Avec Tyro, Warlock demeura avec le Kree appelé le Spectre (Zak-Del) dans les zones qui avaient été occupées par les Phalanx, afin de soigner toutes les personnes infectées avec l’énergie vitale de Tyro et l’exolon du Spectre.

warlock_0.jpgUne fois l’empire kree purgé de l’influence des Phalanx, Warlock décida de rendre visite à ses amis de la Terre. Quand il arriva sur place, il fut presque aussitôt attaqué par le HAMMER de Norman Osborn, qui tira plusieurs missiles sur lui. Prenant le contrôle de ceux-ci, Warlock se rendit au Manoir des X-Men. Parmi les ruines qu’il découvrit, il retrouva une vieille photo de l’époque des jeunes Nouveaux Mutants, avant de se rendre sur la tombe de Doug Ramsey qu’il eut la mauvaise surprise de trouver ouverte, le corps de son ami ayant disparu. Apprenant que ses amis s’étaient réinstallés à Utopia, sur la côte ouest, au large de San Francisco, Warlock s’y rendit, arrivant en plein combat entre les Nouveaux Mutants – qui venaient de se reformer – et un Doug Ramsey ressuscité mais entièrement dévoué à Séléné. Warlock tenta de parler à son ancien ami mais détecta immédiatement la présence d’éléments techno-organiques dans le corps de Cypher. Warlock essaya de le « réparer », ne réussissant qu’à réveiller de vieux souvenirs de l’ancien Nouveau Mutant. En revanche, Warlock fut, en retour, affecté par un virus pirate, commençant à perdre le contrôle de son propre corps, ce dont Ramsey tira partie, le décapitant avant de jeter les morceaux de Warlock dans l’océan. Mais, le Technarque absorba l’énergie vitale de plusieurs petits crustacés et, ayant récupéré, revint sur l’île, découvrant plusieurs Héllions, également ressuscités et au service de Sélène, aux côtés de Cypher. Warlock, avec l’aide des autres Nouveaux Mutants, réussit à sauver Ramsey, réveillant ses anciens souvenirs, avant de vaincre les Héllions puis de contribuer à la défaite de Sélène. Réintégrant les Nouveaux Mutants, Warlock les accompagna contre une base des Justes de Hodge ; alors que les Nouveaux Mutants étaient submergés par leurs adversaires, Cypher convainquit Warlock d’absorber l’énergie vitale de Hodge et de ses soldats pour leur venir en aide puis le groupe alla prêter main forte à Cable, menacé par William Stryker et ses Purificateurs. La mort de Hodge marqua Warlock qui relâcha peu après l’énergie vitale ainsi prise, refusant de se nourrir de celle-ci. Après avoir repoussé l’attaque de Bastion contre Utopia, le groupe prit quelques congés pour récupérer jusqu’à ce que Magie (Illyana Raspoutine) sente que la jeune mutante Pixie (Megan Gwynn) avait été capturée. Raspoutine envoya Warlock prévenir les X-Men, la sorcière préférant éviter que son ami ne prenne le risque d’infecter une nouvelle fois les Limbes de son virus techno-organique. Les Nouveaux Mutants survécurent à une attaque de démons et des Anciens Dieux et Magie ramena Légion (David Haller) dans la réalité afin de l’utiliser contre les Anciens Dieux que le genéral Ulysses et son Projet : Purgatoire comptaient libérer contre les mutants.

Peu après, Cyclope (Scott Summers) demanda à Warlock de surveiller les communications des polices à travers le monde afin d’être informés de crimes qui échapperaient aux moyens d’intervention des forces classiques de police, sans être repérés par les autres héros tels que les Avengers. Quelques temps après, Warlock fut recruté au sein de la nouvelle incarnation de Facteur X, financée par Serval Industries, accédant à la sollicitation de son ami Cypher. Au cours de son séjour chez Facteur X, Warlock tomba entama une liaison amoureuse avec sa coéquipière Danger mais il paniqua quand Danger lui demande de coucher avec elle et refusa. Se sentant rejetée, Danger se tourna vers Doug Ramsey ; le sollicitant alors qu’il était à moitié endormi, il accéda à sa demande, provoquant la jalousie et la colère de Warlock envers Ramsey. Il tenta aussi de reconquérir Danger, allant jusqu’à modifier son langage mais le groupe se sépara avant qu’il ne puisse réussir. Dans des circonstances inconnues, Warlock fut capturé par une organisation contre les mutants et fut soumis à de nombreuses expériences, qui aboutirent à la fusion de Warlock avec l’une des répliques de l’Homme-Multiple (Jamie Madrox), un amalgame qui fut baptisé Warlox. Entre temps, les mutants avaient presque totalement disparus et même effacés des souvenirs de l’humanité lors d’un affrontement avec X-Man (Nate Grey), à l’exception de l’O*N*E qui envoya des Sentinelles attaquer les rares mutants survivants, dirigés par Cyclope et Wolverine (Logan/James Howlett). Warlox, qui venait d’être libéré par les deux mutants comme d’autres prisonniers, tenta de pirater les systèmes des robots mais, quand il se connecta, les Sentinelles ouvrirent le feu sur lui. Hope Summers le retrouva agonisant sur place et, ayant tout oublié, il n’eut que le temps d’entendre Hope Summers l’appeler « ami » avant de mourir.

Pouvoirs

Warlock est mutant de la race extra-terrestre des Technarques et il est capable d’éprouver une palette d’émotions bien plus grandes et variées que les autres membres de sa race. Comme tout Technarque, Warlock est capable de contrôle un virus techno-organique de transmodification qu’il utilise pour transformer les matériaux organiques en techno-organismes. Il peut soit absorber l’énergie vitale (« lueur vitale ») afin de se nourrir lui-même ou les animer pour son propre avantage. S’il soumettait un être vivant au virus de transmodification (une chose que Warlock a fait très rarement, pour des raisons morales), celui-ci resterait un être conscient, mais soumis au contrôle de Warlock. Les Technarques peuvent absorber diverses formes d’énergie y compris la lumière et l’électromagnétisme afin de se nourrir. Ils peuvent changer de taille, de forme et de couleur à volonté ; leur seule limite est leur imagination et leur niveau de puissance. Warlock peut se faire passer entièrement pour un humain si nécessaire. En absorbant de l’énergie, les Technarques peuvent accroître leur taille jusqu’à une échelle planétaire, convertissant cette énergie en masse. Il est capable de survivre dans le vide de l’espace, sans aucun soutien extérieur, pouvant tirer sa subsistance directement des étoiles.

Après avoir été « tué », Warlock fut privé de toute énergie, son esprit effacé et reprogrammé avec les engrammes de Doug Ramsey, avant d’être infecté par les techno-organismes de la Phalanx, des dérivés de sa propre espèce. La configuration génétique de Warlock est désormais principalement celle d’un Technarque, mais contient également des éléments des Phalanx et des gênes humains. Warlock possède la capacité de mutant de Doug Ramsey de traduire toutes les langues et formes de communication, et il contient l’ensemble des fichiers du SHIELD sans sa mémoire.

Armes & Equipement

Techniquement, Warlock ne possède pas d’armes, ni d’équipement particulier. Cependant, ses capacités de métamorphoses lui permettent d’imiter non seulement les autres formes vivantes mais également les armes et autres objets divers qu’il a pu observer. Ainsi, il est capable de modifier son corps pour produire un projecteur d’énergie ou des champs de force, par exemple.


ThierryM 17746

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !