Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Deathlok (Manning) - Marvel-World.com

Encylopédie - Deathlok (Manning)

deathlok-manning_0.jpg

  • Véritable nom : Colonel Luther Manning
  • Profession : Aventurier, ancien mercenaire, agent de la CIA, colonel de l’armée américaine
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis (de la Terre-7484), légalement décédé
  • Identité : Connue des autorités de la Terre-7484, secrète sur la Terre-616
  • Autres identités : Deathlok the Demolisher (VO) ; le Démolisseur
  • Lieu de naissance : Detroit (Michigan, Etats-Unis, Terre-7484)
  • Situation de famille : Séparé
  • Parents connus : Janice Manning (ex-épouse), Richard Manning (fils)
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre de la CIA, des « Hérauts », du Projet : Alpha-Mech, de l’armée américaine, ancien allié de Godwulf et de ses Rédempteurs
  • Base d’opérations : Actuellement New-York (Etats-Unis, Terre-616), autrefois les Etats-Unis (Terre-7484), la base de X-51 (sur la Lune de la Terre-9997), le laboratoire de la Brand Corporation (Terre-616)
  • Première apparition : VO : Astonishing Tales # 25 (août 1974, par Rich Buckler & Doug Moench) – VF : Frankenstein (Arédit) n°9 (1er trimestre 1978)
  • Taille : 1m82
  • Poids : 179 kg
  • Yeux : (œil droit, organique) marron, (œil gauche, cybernétique) rouge
  • Cheveux : Bruns grisonnants
  • Cheveux : Le corps de Deathlok est en partie composé d’implants cybernétiques (œil gauche, partie gauche du visage, bras droit, divers organes internes)

Histoire

Sur la Terre-7484, l’Ère héroïque s’acheva brutalement en 1983 quand le Commandement Nth, une branche de la Roxxon Oil Company, lança l’Opération Purge, utilisant leurs projecteurs Nth pour bannir les surhumains de la Terre dans des régions extradimensionnelles mortelles. Ayant cependant épuisé leurs projecteurs au cours de l’opération, la Roxxon tenta de conquérir ensuite les Etats-Unis par des moyens conventionnels, une tactique qui dégénéra rapidement en un gigantesque chaos et une troisième guerre mondiale, avec de mystérieuses explosion dévastant Manhattan et une douzaine d’autres villes américaines. L’armée américaine finit par reprendre le contrôle des Etats-Unis mais la CIA, ainsi que d’autres organisations ayant fait sécession, rivalisaient pour s’emparer du pouvoir.

deathlok-manning_1.jpgLe colonel Luther Manning avait rejoint l’armée au cours des années 1970, quelques années avant l’Opération Purge mais, en 1985, son corps fut déchiqueté par une bombe à fragmentation lors d’exercices d’entraînements. Souhaitant préserver les connaissances et l’expérience de Luther, le supérieur de Manning, le Major Simon Ryker le choisit comme cobaye pour le Projet : Alpha-Mech lorsque Luther fut déclaré mort sur la table d’opération où les médecins avaient essayé de le soigner. Ce projet de la CIA, dirigé par Simon Ryker et son frère Harlan, devait concevoir une armée de cyborgs capables de servir de super-soldats. Cependant, chacun des deux frères Ryker avait en fait ses propres projets, ce qui les amena à rompre avec la CIA. Simon Ryker souhaitait utiliser les cyborgs pour la domination mondiale alors que Harlan Ryker considérait les cyborgs comme une forme parfaite et souhaitait bâtir une armée d’Homo Ascendant afin de remplacer toute l’humanité par des cyborgs. Après cinq années passées en stase, le corps de Luther fut ranimé sous la forme du cyborg Deathlok, son cerveau, son système nerveux et ses tissus encore vivant transplantés dans un corps synthétique. Il fut baptisé ainsi parce qu’il était piégé (lock) dans un état proche de la mort. Harlan Ryker supervisa la construction de Deathlok mais abandonna bientôt le Projet pour se consacrer à ses propres plans, se transformant en un autre cyborg, Hellinger, continuant à concevoir des guerriers Alpha-Mech. L’entraînement et les premières missions de Deathlok se déroulèrent sans écueil mais le cyborg commença à rêver de son humanité perdue, et, enfin, à se rebeller contre sa programmation alors que ses souvenirs humains reprenaient le dessus. Echappant au contrôle de Ryker, Deathlok affronta Simon Ryker et le premier Loup-Guerrier ; il apprit alors qu’il avait été déclaré légalement décédé et que son épouse, Janice Manning, avait épousé en secondes noces son vieil ami Mike Travers, tous deux élevant son fils. Désespéré mais incapable de se suicider à cause de l’ordinateur implanté dans son cerveau, Deathlok se consacra alors à la destruction de son ancien maître. Ayant été lui-même transformé en un cyborg par Harlan Ryker après avoir subi des blessures au cours de l’Ère héroïque lors d’une altercation avec le Dr Victor von Fatalis de cette réalité, Simon Ryker cherchait à fusionner son esprit avec l’Omni-Ordinateur qui supervisait la ville, devenant la puissante entité du cyberespace appelé la Machine Salvatrice. Cependant, Deathlok le contraignit, avec l’aide de la CIA, à sortir de l’Omni-Ordinateur, laissant Simon Ryker complètement incohérent, la conséquence des rapides changements qu’il avait subis. La CIA tenta de restaurer Deathlok à la vie en transférant son esprit dans un clone intact de Luther Manning mais ne réussit qu’à créer une réplique de ses souvenirs dans ce corps, laissant Deathlok virtuellement inchangé.

deathlok-manning_2.jpgDeathlok travailla alors pour la CIA, se concentrant sur la menace d’Hellinger, mais peu après avoir rencontré Spider-Man (Peter Parker) de la Terre-616, alors perdu dans le temps et les réalités alternatives, Luther croisa la route de l’énigmatique Godwulf. Rebelle œuvrant pour libérer les Etats-Unis, Godwulf était un ancien membre repentant du Commandement Nth. Tentant d’empêcher Hellinger de localiser Deathlok, Godwulf l’envoya à travers le temps, à une époque antérieure à l’Opération Purge. Arrivant sur la Terre-616, Deathlok aida l’agent de l’occulte appelé l’Exorciste contre les adorateurs de démons du Culte de Véra Gemini. De son côté, Godwulf tenta de ramener Deathlok à sa propre époque mais Hellinger avait observé l’exil de son ennemi et essaya de retrouver le cyborg lui-même. « Pendant ce temps », Deathlok fut capturé par le Fixer (Norbert Ebersol) et Mentallo (Marvin Flumm), qui implantèrent un nouveau système de contrôle en lui pour l’utiliser dans leur projet d’assassinat du président des Etats-Unis. Mis en échec par les Quatre Fantastiques et le métamorphe Homme-Impossible, Deathlok fut capturé lorsqu’il tomba en catatonie et son système de contrôle fut démantelé par le meilleur cybernéticien et bio-généticien de Londres, le professeur Louis Kort. Restant malgré tout dans un état de stupeur, Deathlok fut placé sous la garde du SHIELD, avant d’être volé par des agents de la Roxxon Oil Company. Deathlok fut étudié ainsi par le Harlan Ryker de la Terre-616, un employé de la Brand Corporation, une autre filiale de la Roxxon ; ce Ryker effectua une biopsie rigoureuse de Deathlok afin de comprendre son fonctionnement et put ainsi concevoir, avec l’appui du Département M (pour « Mutagénique ») de la Roxxon un nouveau Deathlok entièrement robotisé.

deathlok-manning_3.jpgConfié au Commandement Nth, le robot fut envoyé au Projet : PEGASUS pour espionner et détruire le centre de recherches mais il fut finalement détruit par la Chose (Ben Grimm) et Quasar (Wendell Vaughn) avant d’avoir pu mener à bien sa mission. Le Deathlok original fut reprogrammé par un agent du Commandement Nth, qui était en train de mettre au point leur Opération Purge. « Pendant ce temps », en l’an 1993 de la Terre-7484, Godwulf envoya le clone de Luther Manning sur la Terre-616 pour localiser le vrai Deathlok. Celui-ci, contrôlé par le Commandement Nth, l’élimina mais la vision d’un Manning agonisant réveilla les souvenirs du cyborg, qui neutralisa alors sa programmation. Puis, Deathlok conduisit Captain America (Steve Rogers), qui avait été recruté par le clone défunt de Manning, à travers un portail conduisant vers la Terre-7484 où ils retrouvèrent Godwulf et ses Rédempteurs – Big Man, Gentle Sam, Iron Butterfly, Sage et Swashbuckler – afin de vaincre Hellinger avant que son armée de Fatali-Mechs n’attaquent et n’exterminent l’humanité. Hellinger réussit à prendre le contrôle des systèmes cybernétiques de Deathlok mais la partie humaine de son esprit résista et il tua Hellinger. Captain América regagna la Terre-616, utilisant ce qu’il venait d’apprendre pour démanteler le Commandement Nth et empêcher ainsi l’Opération Purge d’advenir sur la Terre-616, provoquant la divergence des deux réalités. De son côté, le Harlan Ryker de la Terre-616 se mit à travailler pour Cybertek et conçut plus tard son propre Deathlok pour l’armée américaine, à l’intérieur duquel fut placé le cerveau du soldat John Kelly. Cependant, quand ce dernier refusa d’obéir aux ordres de sa mission, l’ordinateur installé dans son corps lobotomisa la partie humaine de son esprit. Une copie informatique de l’esprit de Kelly prit par la suite le contrôle du cyborg Siège, également mis au point par ce Ryker. Le Deathlok suivant fut le pacifiste Michael Collins, dont le cerveau fut greffé à un cyborg contre sa volonté ; il échappa à son tour au contrôle de Cybertek et devint un justicier de la Terre-616.

Sur la Terre-7484, Deathlok et les Rédempteurs suivirent Godwulf contre le monarque étranger appelé Timestream qui, sans que quiconque le sache à l’exception de Godwulf, avait reçu ses pouvoirs au cours de l’Opération Purge et avait aidé à la défaite d’Hellinger. La base de Timestream fut détruite mais les Rédempteurs moururent et l’assaut déclencha une riposte nucléaire de trois camps différents. Deathlok abandonna Godwulf après avoir appris qu’il leur avait caché des informations. Il travailla par la suite aux côtés d’un Déviant extra-terrestre réhabilité, Lord Tantale, mais ne réussit finalement pas à conduire son monde vers un avenir plus brillant. Apprenant que Crâne rouge (Johann Schmidt) avait financé le Commandement Nth et que ses agents étaient en train de rebâtir l’Opération Purge sur la Terre-616, Deathlok retourna dans cette réalité, où ses systèmes furent soudainement coupés par le SHIELD, qui le captura de nouveau. Le croyant sous le contrôle du SHIELD, le Dr Parker améliora le cyborg mais Deathlok relança soudainement tous ses systèmes et s’échappa, détruisant la technologie de l’Opération Purge et retournant sur la Terre-7484.

deathlok-manning_4.jpgA une époque indéterminée après cela, Deathlok fut recruté par le X-51 de la Terre-9997 (surnommée la « Terre-X ») qui l’amena sur sa base lunaire. Là, Deathlok intégra les « Hérauts », divers autres héros prélevés sur d’autres terres alternatives, rassemblés par X-51 pour avertir les autres réalités de la menace des Célestes en contactant leur Reed Richards respectifs. En échange de la promesse d’X-51 de rendre silencieux son ordinateur, Deathlok accepta la mission de l’androïde. Après s’être rendu, avec Killraven, sur une Terre contrôlée par une femme du nom de Sat-Yr-9, Deathlok revint sur la Terre-9997 et se rendit, avec les Hérauts, à Attilan. Luther assista à la satisfaction des souhaits de plusieurs de ses coéquipiers – Spider-Girl (May Parker) puis Bloodstorm (Ororo Munroe) – avant de se rendre au Baxter Building où il vint en aide aux héros contre les Gardiens de la Galaxie et des envahisseurs de la Zone Négative. Ensuite, il accompagna Richards pour tenter de résoudre le problème de l’extension du Paradis créé par Mar-Vell dans la Zone Négative. Rappelé par X-51 sur la Lune, Deathlok assista au départ de Killraven et des Gardiens vers leur propre Terre, et dut regagner la sienne peu de temps après.

En 2011, dix-huit ans après la défaite d’Hellinger, le cyborg Manning luttait pour survivre sous la simple identité du Démolisseur, son ordinateur ayant depuis longtemps été mis hors circuit. Il fut recruté par Timestream (secrètement le monarque étranger qu’il avait combattu des années auparavant) et accepta de l’aider en échange de l’altération du temps afin d’empêcher sa transformation en Deathlok. En réalité, le projet dément de Timestream menaçait l’existence même de la Terre-616, de la Terre-7484 et du temps lui-même, ce qui décida l’autorité de régularisation temporelle, la Time Variance Authority (TVA), à envoyer Godwulf pour l’arrêter. Timestream recruta le Luther Manning de la Terre-616 pour seconder ses agents, pendant que Godwulf recrutait Siège (John Kelly) et Deathlok (Michael Collins), tous deux de la Terre-616. Après plusieurs expéditions à travers le temps, le Démolisseur apprit les secrets de Timestream et se retourna contre lui, avant que Collins ne détruise finalement Timestream. Réprouvant toujours l’attitude de Godwulf, le Deathlok de la Terre-7484 lui vola l’un de ses gantelets temporels et se rendit de nouveau sur la Terre-616 où il vécut, solitaire, dans les égouts de New York, après avoir brièvement travaillé avec la société des Habitants des Tunnels. Il se retrouva impliqué dans un combat mettant aux prises les héros Daredevil (Matt Murdock), Blackwulf (Lucian), les Habitants des Tunnels et le Peacekeeper, depuis longtemps en retraite, contre des hommes du Caïd (Wilson Fisk), le mercenaire Bushwacker, le dément Roi des Egouts et son culte et le Dévoreur maya. Après avoir sauvé les innocents vivants sous les rues, le Démolisseur repartit, décidé à continuer à vivre seul et à réfléchir sur son existence.

Le Démolisseur fut finalement repris par le SHIELD, qui le garda sous surveillance jusqu’à ce que le criminel appelé le Hibou (Leland Owlsley) ne s’empare de lui, l’immobilise et procède à sa vente aux enchères en tant qu’arme. Avant que la vente ne soit achevée, Deathlok fut volé par le nouveau seigneur de la pègre appelé Hood (Parker Robbins), qui l’envoya accomplir une mission kamikaze en cambriolant Brown Brothers Harrison & Co. Il convient toutefois de noter que l’apparence de ce Deathlok correspond à celle de son arrivé à l’époque contemporaine ; il n’est donc pas certain que le Deathlok employé par Hood ne soit qu’une réplique, comme celle envoyée au Projet : PEGASUS ou encore semblables à celles utilisées au Wakanda.

Pouvoirs

deathlok-manning_5.jpgDeathlok possède une force, une endurance, une agilité une vitesse et des réflexes surhumains (enviorn 20 fois plus rapide qu’un humain standard) ; il est capable de réparer ses dégâts corporels et peut suivre à la trace plusieurs objets de manière simultanée. Sa force cybernétique dérive de son squelette renforcé en acier et de sa musculature synthétique artificielle ; il est ainsi capable de soulever environ 2 tonnes dans des conditions optimales. L’ordinateur qui a été fusionné à son cerveau lui permet de réfléchir de manière plus rapide et de procéder à des analyses simultanées plus précises que le cerveau humain. Son bras droit et la partie gauche de son visage sont des implants cybernétiques. Son œil artificiel lui donne une vision télescopique, microscopique et la capacité de percevoir les infrarouges. Il est possible que ses facultés aient également été accrues lors des opérations ultérieures qu’il a subies. Un générateur interne, thermo-nucléaire, lui fournit son énergie et les capacités de son cerveau ont été améliorées par le biais d’un ordinateur (cependant, celui-ci semblait être hors-circuit lors de ses dernières apparitions, ramenant ses capacités cérébrales à leur niveau normal). Cet ordinateur lui donne de larges capacités d’analyses et de scannage, des talents mentaux et physiques améliorés (par une meilleure coordination de son cerveau et de ses muscles) et un large répertoire d’informations. L’ordinateur agit cependant comme une seconde personnalité, autonome, et qui est souvent en conflit avec sa personnalité humaine ; les deux personnalités sont capables de discuter, à voix haute, entre elles. Pendant un temps, Deathlok eut apparemment une troisième personnalité (apparemment une manifestation de son Ça) s’exprimant sous la forme de divagations ; cependant, il apparut par la suite qu’il s’agissait d’un pisteur implanté par Simon Ryker en Deathlok et le système fut finalement neutralisé. Deathlok a toujours besoin d’oxygène, de nourriture et de sommeil pour fonctionner correctement. Son corps continue à produire des déchets ; il est cependant amélioré par un système de filtrage des déchets qui améliore son endurance par un facteur de 5 par rapport à un corps biologique standard. En revanche, il n’est plus capable de procréer suite à l’ablation des organes correspondants.

Aptitudes

Luther Manning était un diplômé de l’académie militaire et un brillant stratège militaire. Il est un formidable combattant à mains nues et également compétent dans l’emploi des dagues, couteaux, pistolets et revolvers. Toutes ses capacités naturelles ont été améliorées par son ordinateur interne.

Armes

deathlok-manning_6.jpgDeathlok utilise en général un pistolet à laser de mélange hélium-néon, qui a été mis au point par l’armée américaine de son époque ; il possède également une dague de jet de 22 cm qui est magnétisée afin de tenir contre sa jambe en attendant son usage. Il possède également diverses armes blanches, à balles ou à énergie qu’il peut fixer sur ses membres modulaires.

Equipement

Il porte un uniforme de mailles métalliques tissées qui augmente encore sa résistance ; son uniforme est également doté de plusieurs pochettes ou caches dans lesquelles sont stockées ses armes. Après sa capture par le SHIELD, il fut encore amélioré par les chercheurs de la Terre-616 qui implantèrent des bottes dotées de mini-réacteurs lui permettant de sauter à de grande hauteur. Pendant un temps, il porta l’un des Gants temporels de Godwulf, pouvant dès lors voyager dans le temps.

Caractéristiques particulières

Des inhibiteurs dans son corps ralentissent la division cellulaire normale de son corps, en deçà du seuil d’efficience. Le résultat est que toutes ses cellules organiques se dégradent progressivement sans être suffisamment renouvelées par d’autre. Deathlok a donc besoin de remplacer périodiquement certaines de ses parties organiques par de nouveaux systèmes cybernétiques. Les différents filtres de ses systèmes doivent être nettoyés tous les 2 à 3 ans pour conserver leur efficacité.

Commentaires

Depuis Manning, deux autres Deathlok sont apparus, tous sur la Terre-616 : Michael Collins et Jack Truman. Par ailleurs, des Deathlok anonymes (des cadavres réanimés) ont fait leur apparition dans Black Panther (vol.4) # 1-6.


ThierryM 12644

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 7
    Membre : 0