Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Technoforgeron (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Technoforgeron (le)

technoforgeron-le_0.jpg

  • Véritable nom : Samuel Saxon
  • Profession : Criminel professionnel, mercenaire, ancien expert en cybernétique, ancien terroriste
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire, légalement décédé
  • Identité : Pas de double identité
  • Autre identité : Machinesmith (VO) ; l’Inventeur (Lug), Mr Fear, « Starr » Saxon, Smith
  • Lieu de naissance : Memphis (Tennessee, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : un père non identifié (décédé), une mère non identifiée (décédée)
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre de l’Armée du mal du Baron Zemo, d’Ant-Man Security Solutions, de Vil-Anon (Villains Anonymous), des Maîtres du Mal, du Skeleton Crew, des Demi-Hommes, ancien employé de la Corporation, de « Biggie » Benton
  • Base d'opérations : Actuellement South Beach (Miami, Floride, Etats-Unis), autrefois un laboratoire secret à Hell’s Kitchen, New York (New York, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : (Saxon) Daredevil (vol.1) #49 (février 1969, par Stan Lee & Gene Colan), (Mr Fear) Daredevil (vol.1) #54 (juillet 1969, par Roy Thomas & Gene Colan), (Technoforgeron) Marvel Two-in-One #47 (janvier 1979, par Bill Mantlo & Chic Stone)– VF : (Saxon) Strange n°48 (décembre 1973), (Mr Fear) Strange n°53 (mai 1974), (Machinesmith) Spécial Strange n°23 (mars 1981)
  • Taille : 1m85
  • Poids : 80 kg
  • Yeux : Verts (originellement marrons)
  • Cheveux : Roux (originellement bruns)

Histoire

Né à Memphis, Samuel Saxon vécut dans le quartier du Queens alors qu’il était un jeune adolescent. A l’âge de quatorze ans, Samuel Saxon découvrit l’un des robots du Dr Victor vo Fatalis abandonné dans un tunnel du métro et l’emmena morceau par morceau dans le garage de son père, où il étudia pendant des mois ses composants jusqu’à maîtriser ses principes de fonctionnement. Il finit par construire son propre robot à partir de pièces de récupération. Bien que le jeune Samuel ait fait référence au robot du Dr Fatalis en terme de « Servobot », son apparence est bien plus proche de celle des « Robots-Tueurs » que le Latvérien n’inventa que des années plus tard, ce qui laisse supposer un déplacement temporel du robot découvert par Samuel, très probablement par le biais de la propre plate-forme temporelle de Fatalis. Dans tous les cas, suite au décès de sa mère qui désapprouvait ses activités dans un supposé accident de laboratoire, Samuel utilisa l’argent de l’assurance pour – en quelques années – se distraire en construisant une série de robots et d’androïdes de plus en plus avancés. Quand l’argent commença à lui manquer, il envoya ses androïdes appelés les Demi-Hommes, dirigés par une réplique androïde du mutant appelé Magnéto, voler de l’argent tout se faisant passer pour un terroriste mutant en coopérant avec Mesméro (Vincent). Cependant, les Demi-Hommes furent vaincus par les X-Men, qui ne découvrirent que leur principal ennemi était un robot que des années plus tard, quand Magnéto lui-même découvrit la tromperie. Le robot fut lui-même détruit par une Sentinelle de Larry Trask.

technoforgeron-le_1.jpgToujours un novice dans le monde du crime, Samuel fut pris sous l’aile du vieux Bricoleur (Phineas Mason), un autre génie du monde de la pègre. Avec l’assistance du Bricoleur, Samuel, adoptant le surnom de « Starr » obtint un contrat avec un gangster emprisonné, « Biggie » Benson, pour prendre pour cible Daredevil (Matt Murdock) avec un robot tueur, le Plastoïde. Bien qu’ignorant la véritable identité de Daredevil, Samuel utilisa des « aromagraphes » spécifiques de l’individu pour que le Plastoïde traque sa cible. Le robot confronta Murdock dans son propre appartement et triompha de lui au cours d’un bref combat, juste avant que sa programmation des plus limitées ne l’oblige à quitter les lieux du combat quand il fut interrompu par l’arrivée de Willie Lincoln, un ami de Murdock. Revenant peu après, le Plastoïde combattit une nouvelle fois Murdock, désormais dans son uniforme de Daredevil, un bataille qui ravagea le gymnase de l’avocat, avant de s’étendre dans les rues adjacentes. Quand ses banques mémorielles furent endommagées, le robot cessa le combat et, avec Daredevil sur ses traces, retourna au laboratoire de Samuel, qui envisageait avec enthousiasme une carrière de fournisseur de robots pour criminels. Quand le duo arriva sur place, Samuel, furieux de la présence du héros, reprogramma par erreur le Plastoïde afin qu’il tue Benson, ce qu’il fit en forçant la cellule du commanditaire, malgré les efforts de DD pour le protéger. Samuel, furieux de l’interférence de Daredevil, retraça les déplacements de son androïde, jusqu’à l’appartement de Murdock et, sa chance tournant alors, découvrit que Murdock et Daredevil ne faisaient qu’un. Cherchant à se venger, Samuel enleva la petite amie de Murdock, Karen Page, et la garda en otage dans l’appartement de Murdock, puis attendit l’arrivée du héros. Alors qu’il se vantait de ses nouvelles activités criminelles devant Page, il fut pris par surprise par l’arrivée de la Panthère noire (T’Challa), venue chercher Daredevil pour une autre affaire. Quand Daredevil arriva peu après, Samuel prit la fuite devant les deux héros costumés mais fut bientôt capturé, avant de se moquer de l’incapacité de Daredevil de prouver aucune de ses activités criminelles, le provoquant en lui annonçant avoir découvert sa véritable identité.

technoforgeron-le_2.jpgCette victoire à l’arraché ne fit qu’accroître le désir de Samuel d’action et, organisant en sous-main l’assassinat du prisonnier Zoltan Drago – également connu comme Mr Fear – il reprit à son compte l’identité costumé de Drago. Prétendant être un Zoltan Dragon cherchant à s’amender, il offrit des milliers de dollars à une œuvre de charité si Daredevil répondait à son défi public. Daredevil céda à sa demande mais la technologie améliorée de Samuel le prit par surprise et ce nouveau Mr Fear lui infligea une cuisante défaite publique. Se prenant à son propre jeu, Samuel, toujours à la recherche du frisson, et toujours sous l’identité de Mr Fear, se lança dans une campagne de vols mais dut bientôt faire face à un Daredevil plus déterminé que jamais qui, au-dessus de la plate-forme flottante de Samuel, démasqua le criminel lors d’une lutte qui se termina par la chute mortelle de Samuel, laissant l’identité de Mr Fear libre d’être reprise par d’autres successeurs.

Cependant, plusieurs des robots de Samuel, installés à proximité en cas d’urgence et programmés pour protéger leur créateur à n’importe quel prix, retrouvèrent le cadavre de Samuel Saxon et, incapables de soigner son corps, transférèrent sa conscience dans un corps robot primitif. Samuel, désormais connu sous le nom du Technoforgeron, transféra bientôt son esprit dans un robot à l’apparence plus humaine, bien que celle-ci n’ait que peu de ressemblances avec son corps originel. Il retourna au crime, vendant des agents androïdes à diverses organisations. Engagé par la première incarnation de la Corporation, par l’intermédiaire de leur agent Carnation, afin d’attaquer la Chose (Ben Grimm) des Quatre Fantastiques, il s’occupa personnellement de ce travail, employant des gangsters pour obliger le gang de Yancy Street, les habitants du quartier d’enfance de la Chose, à lui obéir. Ils attirèrent la Chose à Yancy Street, où il fut attaqué par les robots du Technoforgeron. Aidé par l’ennemi de la Corporation appelé le Valet de Cœur (Jack Hart), la Chose triompha des forces du Technoforgeron et le gang de Yancy Street se débarrassa lui-même du criminel, qui projeta simplement sa conscience dans le corps d’un autre robot et reprit bientôt ses opérations ailleurs. Au cours des mois qui suivirent, il agit principalement sans se faire remarquer, utilisant divers agents, comme l’androïde appelé le Manipulateur, qui attaque le Fauve (Hank McCoy) et Captain América (Steve Rogers). Il fit également l’acquisition de la réplique androïde du héraut de Galactus appelé Air-Walker et, bien qu’incapable de le réparer, il réussit à activer ses systèmes d’auto-réparation, ce qui amena le robot à combattre Thor Odinson. Ses autres agents androïdes inclurent Norm, qu’il confia au scientifique Jonothon Cayre, et Ken, qu’il vendit à Mystique (Raven Darkhölme) de la Confrérie des Mauvais Mutants. Finalement, se fatiguant de son existence dans un corps androïde dont la programmation l’empêchait de se détruire, le Technoforgeron ranima le gigantesque androïde appelé l’Homme-Dragon et l’envoya, avec d’autres androïdes à l’imitation de criminels qu’il avait construits au fil des ans, attaquer Captain América, afin de le manipuler pour qu’il détruise les ordinateurs du Technoforgeron pendant que sa conscience était à l’intérieur, espérant ainsi que cela mettrait un terme à son existence. Mais, malgré son plan, après que Captain avait détruit l’ordinateur où résidait la conscience du Technoforgeron, celui-ci se « réveilla » dans le corps d’un autre robot ; il renonça alors à toute idée de mettre un terme à son existence et accepta sa nouvelle nature. Il déclara, probablement pour renforcer inconsciemment son renoncement au suicide, que les formes de vie mécaniques étaient supérieures à l’humanité et il reprit très vraisemblablement ses activités de fournisseurs de robots.

technoforgeron-le_3.jpgDes mois plus tard, le Technoforgeron fut contacté par Crâne rouge (Johann Schmidt), lui-même dans un corps cloné récemment acquis, qui lui proposa un poste au sein de son organisation ; toujours ouvert aux nouveaux défis, le Technoforgeron accepta. Le Crâne l’envoya réactiver le robot nazi appelé le Dormeur – quatrième modèle – immatériel depuis sa défaite face à Captain América des années auparavant. Projetant de nouveau sa conscience, le Technoforgeron prit possession, répara et solidifia le Dormeur, que les Avengers, sans rien soupçonner, emmenèrent, ignorant la présence du Technoforgeron à l’intérieur. Au quartier général des héros, sur l’HydroBase, le Technoforgeron activa le Dormeur et plusieurs autres robots qu’ils conservaient sous leur garde – le Super-Adaptoïde, TESS-One, la Sentinelle kree et le Dernier androïde (plus tard connu sous le simple d’Andy) – pour provoquer de vastes dégâts, provoquant Captain América avant de servir le Crâne durant la conspiration des « Actes de vengeance » contre les Avengers. le Technoforgeron finit par s’attacher au Dormeur, auquel il raconta son histoire tout en le réparant et l’améliorant, et, quand il fut affecté par Crâne rouge à son équipe d’agents spéciaux, le Skeleton Crew, il prit le contrôle à distance du Dormeur lors des opérations, allant même jusqu’à l’occuper lui-même mentalement.

Quand Magnéto (Max Eisenhardt) enleva Crâne rouge pour le punir de ses crimes de guerre, le Technoforgeron utilisa son androïde de Magnéto, réparé depuis sa destruction par la Sentinelle, afin d’attirer le vrai maître du magnétisme afin que le Skeleton Crew puisse le suivre ou le capturer, mais l’androïde fut vaincu par Captain América et le Skeleton Crew retrouva finalement Crâne rouge par d’autres moyens. Peu après, le Technoforgeron et ses coéquipiers, Mère Nuit (Susan Scarbo) et le Pasteur Sang (Melvin Scarbo), hypnotisèrent les employés des Avengers afin qu’ils implantent des systèmes de surveillance au nouveau Manoir des Avengers mais la Vision (« Victor Shade ») découvrit leurs machinations et l’immobilisa temporairement, avant de faire échec à une tentative désespérée des criminels d’utiliser les employés des héros comme des kamikazes porteurs de bombes. Quand Crâne rouge fut à nouveau enlevé, cette fois par les héros allemands du Schutz-Heiliggruppe, le Skeleton Crew fut à son tour capturé peu après, Blitzkrieger (Franz Mittelstaedt ) surchargeant les systèmes électriques du Technoforgeron ; ils furent cependant libérés par des répliques artificielles des Avengers conçues par Arnim Zola et qui prétendirent emmener les criminels aux Etats-Unis pour les juger. Malgré s’être bien comporté durant cette affaire, le Technoforgeron décida qu’il n’était pas fait pour les opérations de terrain et le Crâne l’autorisa à restreindre ses activités en conséquence.

technoforgeron-le_4.jpgL’un des corps du Technoforgeron, habité par une portion oubliée de son programme, devint l’assistant d’Iron-Man (Tony Stark) durant les événements appelés le Passage, qui conduisit les Avengers à croire que le criminel s’était amendé. Plus tard, le véritable Technoforgeron prétendit avoir récupéré ce fragment perdu de sa conscience et l’avoir ré-assimilé. Quoi qu’il en soit, le vrai Technoforgeron, de son côté, utilisa son alliance avec Crâne rouge pour analyser Captain América pendant qu’il était prisonnier de Crâne rouge, et téléchargea toutes les connaissances du héros dans une « pièce ». Avec celle-ci, après la disparition de son employeur lors de son affrontement avec le Kübekult, il fit accuser le héros de trahison puis tenta de faire écraser l’héliporteur du SHIELD avec l’arme anti-aérienne appelée l’Argus, pendant que, simultanément, l’un de ses corps tentait d’assassiner le président des Etats-Unis, cherchant à plonger la planète dans un holocauste nucléaire. Tous les projets du Technoforgeron furent déjoués par Captain América et Sharon Carter, qui récupérèrent la pièce.

Suite à cette aventure qui lui rappela que les opérations en solitaire n’étaient pas son fort, le Technoforgeron rejoignit la dernière incarnation des Maîtres du Mal, dirigés par la fille de Justin Hammer, le Crimson Cowl. Il illustra ce changement d’orientation en adoptant une apparence plus métallique. Lui et ses coéquipiers enlevèrent l’hybride d’humain et végétal appelé Blackheath (Samuel Smithers) afin de l’obliger à déclencher une arme biologique abandonnée derrière lui par un Justin Hammer décédé. Cependant, l’arme se révéla être un composant biologique que Hammer avait implanté dans tous les surhumains à son service et les maîtres durent œuvrer avec les Thunderbolts de Hawkeye (Clint Barton) pour empêcher le Crimson Cowl d’utiliser la procédure pour son propre compte. Avec la dernière incarnation des Maîtres du mal défunte, le Technoforgeron décida de se faire plus discret. Plus tard, il fut attaqué dans sa base par les New Warriors du second Night-Thrasher (Donyell Taylor). Utilisant un corps robotique, il réussit à piéger plusieurs d’entre eux avant que leurs coéquipiers ne réussissent à les libérer, ne pouvant empêcher le Technoforgeron de disparaître. Quelques semaines plus tard, apparemment employé par le mystérieux Conseil de l’ombre, Machinesmith organisa un plan compliqué afin de piéger Steve Rogers – qui avait abandonné son identité masquée de Captain América pour la laisser à son ancien coéquipier Bucky (James Barnes). Utilisant un descendant d’Abraham Erskine, Jacob Erskine, et des robots évoquant plusieurs souvenirs des héros, il put le capturer et le priver provisoirement de ses pouvoirs. Cependant, Rogers, face à la menace de sa mort et prêt à tout pour contrecarrer les projets de son adversaire, put réactiver le sérum en lui, redevant un super-soldat et triomphant des robots du Technoforgeron et réussit même à piéger sa conscience numérique dans l’un de ses corps, semblant mettre un terme provisoire à ses activités. Cela ne l’empêcha pas d’avoir une brève altercation avec les X-Men et Danger.

technoforgeron-le_5.jpgToutefois, quelques mois après, le Technoforgeron fut réactivé par Sharon Carter elle-même afin de comprendre pourquoi Captain América subissait fréquemment des régressions vers sa forme physique originale, mettant en danger sa vie. Monnayant sa libération, le Technoforgeron lui avoua avoir été en contact avec un vieux compagnon du héros, Bravo (Richard) et que Captain América était infecté d’une nanotechnologie agissant sur son flux sanguin. Mais, sans s’en douter, le Technoforgeron avait lui-même été infecté par Carter d’un virus qui effaça ses souvenirs, mettant un terme au moins provisoire à la menace qu’il représentait. Le Technoforgeron bénéficia néanmoins d’une amnistie prononcée par le gouvernement américain après l’avoir aidé à pirater le réseau informatique latvérien. Il décida de se réinstaller à Miami où il commença par travailler comme artiste pour diverses fêtes d’anniversaires d’enfants. Ayant intégré le programme Vil-Anon (Villains Anonymous) de réhabilitation des criminels costumés, il y fut contacté par le Grizzly (Maxwell Markham) pour venir en aide à Scott Lang (Ant-Man) afin de secourir sa fille, Cassie Lang, prisonnière de Darren Cross et gardée à Cross Technological Enterprises. Le Technoforgeron accepta, à la condition d’obtenir un emploi stable au sein de l’entreprise de Lang, Ant-Man Security Solutions. Mais, ses mauvaises habitudes reprirent vite le dessus et il accepta secrètement une offre d’Augustine Cross de pirater les données du second Marchand de pouvoir afin de récupérer l’algorithme utilisé pour créer l’application Hench.

Quand Hydra s’empara brièvement du pouvoir aux Etats-Unis, le Technoforgeron et le Grizzly rejoignirent l’Armée du mal organisée par le Baron Helmut Zemo pour Hydra. Après la chute d’Hydra, le Technoforgeron tourna son attention vers un symposium dédiée à la technologie et organisée à Nagayo, au Japon, en l’honneur du roi T’Challa du Wakanda et de l’académie des sciences du Wakanda. Le criminel tenta d’infiltrer le cyberespace pour accéder aux données collectées par le Wakanda, espérant répandre ensuite une épidémie biotechnologique capable de cybernétiser des civilisations entières.

Pouvoirs

A l’origine, Starr Saxon était un génie scientifique mais totalement dépourvu de capacités surhumaines. Après être mort, sa conscience fut numérisée et implantée dans une réplique robotique de lui-même, programmée avec ses schémas cérébraux complets et capable d’activité créative de sa propre initiative. Sa nature désormais robotique lui donne un certain nombre de capacités surhumaines, dont une force physique, une vitesse, une endurance, une résistance, une agilité et des réflexes qui sont tous supérieurs à ceux d’un être humain standard. Désormais, le Technoforgeron existe ainsi en tant que programme cybernétique vivant de système (une conscience artificielle) qui est équipé pour transmettre son programme par le biais d’un rayon laser à infrarouge dans à peu près n’importe quel système électronique qu’il souhaite ; ainsi, il peut se transférer d’un corps robotique vers un autre en environ 0,25 secondes. Le Technoforgeron peut même placer son programme personnel (sa personnalité) dans plusieurs corps en même temps, bien que le nombre de gestes complexes qu’il peut faire accomplir par ses automates de manière simultanée est limité. Ses propriétés physiques varient selon la forme robotique qui l’héberge. Certains robots du Technoforgeron possèdent des capacités surhumaines, comme des bras ou des jambes télescopiques, des projecteurs d’explosives, des yeux à infrarouges ou télescopiques. Cependant, à ce jour, il ne s’est jamais transféré dans un corps robotique aux capacités largement supérieures à celles d’un robot standard à l’image des humains. Si un système électronique s’éteint avant qu’il ait eu une chance de se projeter dans un autre système, il peut rester piéger à l’intérieur de ce système.

Aptitudes

Depuis son enfance, Saxon est doté d’une extraordinaire intelligence et a développé ses connaissances principalement dans le domaine de la robotique ; il est aujourd’hui l’un des plus doués concepteurs de robots et d’androïdes de la planète, et a étendu son champ de compétence à la cybernétique et la bionique.

Armes & Equipement

Le Technoforgeron a également conçu un vaste arsenal d’armes, de systèmes de défense ou de surveillance, dont les concepts sont régulièrement améliorés.

Commentaires

Barry Windsor-Smith expliqua que, dès Daredevil (vol.1) #50, Starr Saxon était supposé être présenté comme homosexuel. Cependant, il admet que son dessin n’était pas assez bon pour rendre cet aspect vraiment compréhensible. D’autres épisodes ultérieures ont depuis révélé sa sexualité d’une manière plus directe, tels que Captain America (vol.1) #368 et Iron-Man (vol.1) #320.


ThierryM 8472

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !