Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Stane, Obadiah - Marvel-World.com

Encylopédie - Stane, Obadiah

stane-obadiah_0.jpg

  • Véritable nom : Obadiah Stane
  • Profession : Homme d’affaires, industriel, entrepreneur, président et directeur du conseil d’administration de Stane International, ancien champion d’échec
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis sans casier judiciaire (décédé mais non reconnu officiellement)
  • Identité : Publiquement connue (mais secrète comme Iron-Monger)
  • Autres identités : Iron-Monger
  • Lieu de naissance : Inconnu
  • Situation de famille : Inconnu
  • Parents connus : Zebediah Stane (père, décédé), une mère non identifiée (décédée), Ezekiel Stane (fils)
  • Appartenance à un groupe : Ancien président de Stane International, ancien directeur et président de diverses organisations européennes et asiatiques, ancien allié de Mme Masque
  • Base d’opérations : Actuellement aucune, autrefois diverses bases disséminées à travers le monde
  • Première apparition : VO : (main & voix uniquement) Iron-Man (vol.1) # 163 (octobre 1982, par Dennis O’Neill & Luke McDonnell), (en entier) Iron-Man (vol.1) # 166 (janvier 1983, par les mêmes), (Iron-Monger) Iron-Man (vol.1) # 200 (novembre 1985, par Dennis O’Neill & Mark Bright)– VF : (main & voix uniquement) Strange n°168 (décembre 1983), (en entier) Strange n°172 (avril 1984), (Iron-Monger) Nova n°108 (janvier 1987)
  • Taille : (Stane) 1m95, (Iron-Monger) 2m40
  • Poids : (Stane) 105 kg, (Iron-Monger) 2 tonnes
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Chauve

Histoire

Obadiah Stane était le fils de Zebediah Stane, un alcoolique qui avait échoué dans toutes ses tentatives pour réussir sa carrière. Une nuit, alors que Obadiah était encore un enfant, son père revint dans la chambre d’hôtel où ils résidaient, ayant, pour une fois, gagné une forte somme au jeu. Apparemment fou de joie, Zebediah Stane raconta à son fils que sa chance avait enfin tourné et, pour le lui prouver, chargea une seule balle dans son revolver, fit tourner le barillet pour jouer à la roulette russe, sous les yeux de son fils. Zebediah Stane se tua ainsi avec une seule balle, sous les propres yeux d’Obadiah, traumatisant ce dernier. Plus tard, Obadiah Stane en vint à la conclusion que son père avait compris que le monde était un adversaire contre lequel il ne pouvait pas gagner et s’était ainsi résolu à se suicider pour échapper à ses échecs. Désormais orphelin, Obadiah fut élevé par une succession de familles d’accueil.

stane-obadiah_1.jpgA l’âge de huit ans, Obadiah Stane était déjà entièrement chauve, probablement une conséquence de son traumatisme d’enfance. Tourné en ridicule par les autres élèves de sa classe à cause de sa calvitie, Obadiah se referma peu à peu sur lui-même, devenant totalement introverti. Il commença à être fasciné par les jeux de hasard, mais aussi les échecs. Obadiah fut bientôt convaincu que la vie n’était qu’une vaste partie d’échecs, une partie que son père avait perdue ; Obadiah se promit que lui-même ne perdrait jamais à aucun jeu. Plus tard, l’un des autres élèves de l’école suivie par Obadiah, Bernie Devlin, se révéla être un meilleur joueur d’échecs que lui. Devlin avait battu Obadiah lors du pénultième match d’un tournoi d’échecs de l’école. Le vainqueur de la partie suivante devait être déclaré vainqueur du tournoi. Obadiah trancha en secret la gorge du chien de Devlin, Ruffer, et cacha le cadavre de l’animal dans le casier de l’élève dans leur école. Après avoir découvert le corps de l’animal le jour du dernier match, Devlin fut si choqué par sa découverte qu’il ne put se concentrer suffisamment et Obadiah remporta facilement le tournoi. Cet épisode fut le premier exemple d’importance de l’utilisation par Obadiah de la guerre psychologique afin d’obtenir ce qu’il désirait en exploitant les faiblesses de ses ennemis pour triompher. Obadiah devint, au cours des années suivantes, un joueur d’échecs international alors qu’il n’avait pas encore atteint vingt ans.

Tout juste âgé d’une vingtaine d’années, Obadiah travailla pour un industriel qu’il jugea vite incompétent. Relevant que la principale faiblesse de son employer était son amour pour sa jeune épouse, Obadiah truqua des photographies afin de montrer celle-ci en train d’avoir, apparemment, une liaison avec le meilleur ami de l’industriel. Celui-ci s’effondra moralement et Obadiah put ainsi prendre le contrôle de la société, avant de la racheter lui-même. Ainsi commençait l’établissement de la fortune d’Obadiah Stane ; à 25 ans, il obtenait son premier million de dollars. Obadiah commença à vendre des armes fabriquées par sa compagnie à n’importe quel acheteur, du moment qu’il était le plus offrant, entretenant souvent des relations commerciales avec diverses dictatures. Finalement, Obadiah fit de sa société une corporation multinationale produisant diverses armes et munitions et basée à Salt Lake City, dans l’Utah mais disposant de bureaux et de nombreuses filiales dans divers lieux des Etats-Unis et du monde en général. Obadiah décida de se créer une équipe de gardes du corps spéciaux, l’Echiquier, dont les uniformes et les identités dérivaient directement de la passion d’Obadiah pour les échecs.

stane-obadiah_2.jpgObadiah tenta de former une organisation d’industriels européens et asiatiques, dirigée par lui-même et qui agirait en dépit des lois contre les trusts et même allait tenter d’arracher le pouvoir aux autorités en place dans certains pays. Anthony Stark, le président et directeur du conseil d’administration de Stark International, l’une des principales entreprise innovantes des Etats-Unis dans le domaine de l’électronique et de la conception d’équipements, s’opposa aux efforts d’Obadiah en ce sens. Obadiah était depuis longtemps à la recherche d’un adversaire à sa hauteur avec lequel entrer en conflit au sein d’un nouveau « jeu » de manœuvres économiques, et décida que Stark était l’homme qu’il cherchait. Obadiah connaissait également la faiblesse de son adversaire : Stark était un alcoolique repenti. Toutefois, il ignorait que Tony Stark et Iron-Man n’étaient qu’une seule et même personne. Pour commencer, Obadiah envoya un agent au nom de code Tattoo pour accomplir des actes de sabotage à grande échelle au quartier général de Stark International à Long Island. Iron-Man fit échec à Tattoo, mais ce dernier mourut lors de leur confrontation, ayant été en fait empoisonné secrètement par Obadiah. Une autre agent infiltrée de l’industriel, une jeune femme appelée Indries Moomji, rencontra bientôt Stark et le séduisit, l’amenant à tomber amoureux d’elle au cours des semaines qui suivirent.

Durant cette même période, Iron-Man dut combattre divers membres de l’Echiquier. L’un de ceux-ci, la Tour, kidnappa le meilleur ami de Stark, Jim Rhodes, et l’empoisonna avec des araignées venimeuses. Iron-Man intervint de nouveau, triompha d’autres membres de l’Echiquier et put sauver Rhodes, qui dut être néanmoins hospitalisé. Iron-Man découvrit alors que Obadiah était derrière tous ces agissements – contre lui et sa compagnie – et alla trouver son ennemi, mais ne put rien faire contre lui, en l’absence de preuves. A présent, l’alliance d’entreprises étrangères organisées par Obadiah avait réussi à priver Stark International de certains contrats majeurs à l’étranger. Puis, des hommes travaillant pour Obadiah tentèrent d’enlever ou de tuer Rhodes sur son lit d’hôpital ; Rhodes put s’enfuir mais Stark restait dans l’ignorance du sort de son ami. Stark rencontra Obadiah, qui le provoqua avec arrogance. De plus en plus déprimé et au bord du désespoir, Stark retrouva Indries Moomji, qui, après lui avoir révélé être la Reine de l’Echiquier, le rejeta avec froideur et cruauté, niant avoir jamais éprouvé le moindre sentiment à son égard, exactement comme elle et Stane l’avaient imaginé. Pour Stark, ce fut le coup de grâce : il recommença à boire de manière inconsidérée, et commença rapidement à s’effondrer moralement en conséquence.

A cause de ses divers récents revers financiers, Stark International se retrouva largement endettée. Obadiah racheta toutes les dettes de la société et initia également une série de poursuites judiciaires d’une nature non révélée contre la compagnie de Stark. Tony Stark lui-même ne cherchait même plus à lutter contre l’évidente tentative de prise de contrôle d’Obadiah sur sa société et cherchait, au contraire, le réconfort au fond de la bouteille. Du coup, Obadiah Stane réussit à prendre le contrôle de Stark International et en devint le nouveau président et directeur du conseil d’administration, succédant à Stark dans ces deux fonctions. Obadiah rebaptisa la société Stane International et chassa de Stark de sa nouvelle acquisition.

Un certain nombre d’employés de Stark International, loyaux envers leur ancien patron, s’opposèrent à la prise de contrôle de Stane et donnèrent rapidement leur démission, parmi lesquels Rhodes lui-même, Yvette Avril, et la secrétaire de Tony Stark, Bambi Arbogast. Rhodes avait également secrètement succédé à Stark dans son rôle d’Iron-Man, Stark étant désormais continuellement ivre. Obadiah tenta initialement de s’emparer de l’armure récupérée par Rhodes avant de tourner son attention vers d’autres modèles mais Rhodes s’assura que les autres armures conçues par Stark échappent à Obadiah, ainsi qu’au SHIELD. Stark avait autrefois fourni de nombreux équipements à l’agence internationale mais avait mis un terme la vente de munitions quelques temps auparavant. Stane International reprit rapidement la fabrication d’armements et de munitions et renouvela ses contrats de vente avec le SHIELD ; il est possible que la prise de contrôle par Obadiah de Stark International ait ainsi été secrètement appuyée par diverses factions du SHIELD afin de renouer avec l’entreprise de Stark, et ce d’autant que le SHIELD commençait vers la même époque à être lui aussi miné de l’intérieur par l’infiltration d’agents ennemis. En revanche, Obadiah s’arrangea pour qu’un jugement du tribunal gèle tous les avoirs financiers de Stark, le privant ainsi de toute sa fortune et l’obligeant à vivre dans la rue. Finalement, Obadiah s’associa à l’ancienne maîtresse et désormais ennemie de Tony Stark : Madame Masque (Whitney Frost), qui avait, de son côté, repris le contrôle de la « famille Nefaria » de la Maggia.

stane-obadiah_3.jpgAprès avoir passé plusieurs mois comme un alcoolique dans les rues de New York, Stark prit finalement la résolution de ne plus boire un verre après avoir aidé son amie, une autre alcoolique appelée Gretl Anders, à mettre son bébé au monde en pleine tempête de neige. Anders mourut durant l’accouchement et, en tentant de protéger le nourrisson contre le froid mordant, Stark reprit conscience de l’importance de la vie. Stark et le bébé furent tous les deux emmenés à l’hôpital où Rhodes vint le retrouver, sous l’armure d’Iron-Man ; Stark lui annonça alors son désir de reconstruire sa vie. Peu après, Tony Stark, de nouveau sobre, rejoignit Jim Rhodes et la fratrie Erwin, Morley et Clytemnestra, et, ensembles, ils fondèrent Circuits Maximus, une nouvelle firme en électronique, basée en Californie. Peu après, Stark triompha lui-même du Termite, un criminel surhumain qui avait été engagé par Obadiah pour saboter Fetison Electronics. Obadiah demeurait convaincu que Stark était un alcoolique invétéré, sans espoir de guérison et ignorait totalement que celui-ci s’était relancé dans une entreprise ou même de sa victoire sur le Termite. Il apprit que Stark était recherché par son ancienne maîtresse, Bethany Cabe. Intrigué par les raisons pour lesquelles elle le recherchait, Obadiah fit kidnapper Cabe. A présent, Obadiah et Madame Masque étaient sur le point de devenir amants. De plus, Obadiah avait correctement deviné que Tony Stark avait été l’Iron-Man des origines, ce que lui confirma la criminelle. Obadiah supposa que l’Iron-Man en activité depuis la chute de Stark ne pouvait être que Jim Rhodes ou l’un des deux Erwin, ignorant que Stark lui-même venait de récemment porter, avec réticences, l’armure en certaines occasions. Mme Masque informa son allié que ses informateurs lui avaient raconté que Stark avait cessé de boire et était de nouveau actif et en pleine forme.

Cherchant à détruire le nouvel Iron-Man, Obadiah envoya le Briseur de Circuits, une machine avec laquelle il escomptait tuer Rhodes et les Erwin. Stark et Rhodes, tous les deux en armure, s’opposèrent à la machine, et Rhodes put la détruire. Obadiah Stane réalisa alors que l’un des deux Iron-Men ayant combattu sa machine ne pouvait être que Stark lui-même, effectivement remis de ses épreuves. Pour des raisons qui demeurent peu claires, peut-être dans le cadre de sa guerre psychologique contre Stark, Obadiah confia à son employé, le Dr Theron Atlanta, la tâche d’échanger les esprits de Cabe et Mme Masque. Puis, Obadiah fit enlever d’anciens amis de son adversaire : Virginia « Pepper » Potts Hogan et Bambi Arbogast, ainsi que le bébé de Gretl Anders, Timothy Anders. Rhodes, comme Iron-Man, put empêcher la première tentative d’enlèvement d’un autre ami de Stark, Harold « Happy » Hogan. En réaction, Obadiah tenta de détruire Iron-Man en posant une bombe dans le quartier général de Circuits Maximus. Celle-ci explosa, tuant Morley Erwin et blessant sérieusement Rhodes. Puis les hommes de Stane réussirent leur deuxième tentative d’enlèvement contre « Happy » Hogan.

stane-obadiah_4.jpgObadiah était convaincu que ces nouvelles épreuves replongeaient Stark dans l’alcoolisme mais une confrontation entre ce dernier et la sœur de Morley eut exactement l’effet inverse et décida Stark à revêtir une nouvelle version de l’armure d’Iron-Man. Stark se reprocha de ne pas avoir arrêté Stane plus tôt, ce qui aurait évité la mort de Morley Erwin et empêché les autres kidnappings. Désormais déterminé à tout mettre en œuvre pour arrêter Obadiah, Stark décida de retourner à sa vie de héros en armure, portant une nouvelle version de celle-ci, améliorée et à la pointe de la technologie qu’il venait de mettre au point. Après que Obadiah eut pris le contrôle de Stark International, un carnet de Stark y avait été retrouvé, avec des notes incompréhensibles sur le fonctionnement et la construction d’une armure d’Iron-Man. Obadiah engagea une équipe de chercheurs pour construire une armure de combat, baptisé Iron-Monger, en s’inspirant de ces notes. Obadiah escomptait ensuite la produire en série, peut-être pour constituer sa propre armée et prendre le contrôle d’un ou deux petits Etats de la planète. Apprenant qu’Iron-Man avait envahi le quartier général de Stane International à Long Island, Obadiah réalisa que le héros en armure ne pouvait être que Stark lui-même et envoya contre lui un nouveau Briseur de Circuits et une équipe de son Echiquier contre lui. Après que Iron-Man eut facilement triomphé de ces menaces, Obadiah revêtit l’armure d’Iron-Monger et partit affronter lui-même son adversaire. Comme Iron-Monger, Obadiah se révéla incapable de vaincre Iron-Man et décida d’utiliser ses otages pour triompher de son ennemi, l’obligeant à se rendre sous peine de voir ses amis être électrocutés. Cependant, le héros détecta la source d’énergie qui maintenait ses amis prisonniers et put la détruire à distance, faisant échec à la nouvelle tentative d’Obadiah. Pendant que ce dernier fuyait, Stark libéra alors les prisonniers avant de poursuivre son adversaire. Ayant gardé avec lui Timothy Anders, Obadiah menaça de le tuer si Stark continuait à lutter. Réalisant que l’armure d’Iron-Monger était contrôlée par un ordinateur installé dans un proche bâtiment, Iron-Man détruisit le bâtiment vide, amenant Iron-Monger à rester immobile. Obadiah lâcha le bébé, qu’Iron-Man put alors récupérer et amener en sécurité. Obadiah réussit à retrouver un léger contrôle sur l’armure d’Iron-Monger, mais pas suffisamment pour éviter un crash.

Définitivement vaincu, Obadiah se suicida en retirant son casque puis utilisant un rayon répulseur à bout portant sur sa propre tête. Iron-Man fut ainsi la seule personne à assister à la mort d’Obadiah et le personnel de la sécurité de Stane International enleva rapidement le cadavre de leur ancien patron de la scène du combat.

stane-obadiah_5.jpgPeu après la mort d’Obadiah, Cabe et Mme Masque retrouvèrent chacune leur propre corps. Stark reprit le contrôle de sa fortune personnelle mais décida de ne pas essayer de récupérer la présidence et la direction de Stane International. Au lieu de cela, il préféra créer une nouvelle société, les Entreprises Stark, basée en Californie. La mort d’Obadiah Stane ne fut jamais annoncée officiellement ; seuls Tony Stark, quelques uns de ses associés, le personnel de la sécurité de Stane International et des hauts responsables du SHIELD sont au courant de son décès. Stane International continua à rester le fournisseur principal du SHIELD jusqu’à ce que Stark, finalement, décide de récupérer son ancienne société, l’intégrant à son conglomérat des Entreprises Stark.

Pouvoirs

Aucun.

Aptitudes

Obadiah Stane était doté d’une intelligence très supérieure à la moyenne, et était un joueur d’échecs confirmé et un maître de la guerre psychologique, n’hésitant pas à utiliser les moyens les plus illégaux pour parvenir à ses fins.

Armes & équipement

L’armure d’Iron-Monger était dotée de plusieurs équipements offensifs. Entre autres, elle contenait des unités d’émission de rayons de particules (ou « rayons répulseurs ») qui pouvait projeter une force de concussion considérable. Un rayon laser intense, capable de vaporiser du métal en quelques secondes, pouvait être projeté à partir d’une unité installée sur la poitrine de l’armure.

Avec l’armure d’Iron-Monger, Obadiah Stane possédait une force surhumaine, lui permettant de soulever (ou d’exercer une pression équivalente) environ 50 tonnes. L’armure était globalement basée sur les mêmes principes que celle portée à l’époque par Jim Rhodes comme Iron-Man, bien qu’elle fut considérablement plus imposante. L’armure était extrêmement résistante aux dégâts – constituée d’un alliage d’acier omnium – et à chaque botte contenait deux turbines alimentées par électromagnétisme qui comprimait l’air ambiant jusqu’à l’incandescence afin de produire une poussée suffisante pour permettre à l’armure de voler. L’armure présentait cependant une faiblesse, étant partiellement contrôlée par un ordinateur extérieur à l’armure.

Obadiah Stane utilisa également le Briseur de Circuits, une arme robotisée et volante capable de projeter des missiles air/terre. Il utilisa également une machine conçue par le Dr Theron Atlante et capable d’échanger les esprits de deux corps humains.


ThierryM 9864

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 23
    Membre : 0