Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Reine Lépreuse (la) - Marvel-World.com

Encylopédie - Reine Lépreuse (la)

Véritable nom : Page (prénom inconnu)
Profession : Criminelle et terroriste
Statut légal : Non révélé
Identité : Secrète
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : Inconnu
Situation de famille : Inconnu
Parents connus : Lucia Page (fille, décédée)
Appartenance à un groupe : Fondatrice de la Ligue des Sapiens et membre du Conseil humain
Base d'opérations : Actuellement aucune ; autrefois : mobile
Première apparition : VO : Décimation : House of M # 1 (janvier 2006, par Chris Claremont et Aaron Lopresti) – VF : X-Men n°116 (septembre 2006)
Taille : 1m77
Poids : 59 kg
Yeux : Marrons
Cheveux : Chauve, elle portait une perruque noire


Histoire : On ignore quasiment tout du passé de Madame Page alias la Reine Lépreuse. Sa haine des mutants lui vient d’un tragique accident qui lui enleva sa fille quelques années auparavant.
Lorsqu’elle était enceinte, Madame Page sentait dans son ventre comme une vague de chaleur. Sa fille à naître était une mutante et avait manifesté ses pouvoirs alors qu’elle n’était qu’un fœtus. Quelque mois après sa naissance, sa fille Lucia allumait déjà des étincelles, puis de véritable petits feus. Encore enfant, Lucia perdit le contrôle de ses pouvoirs et mis le feu à sa maison. Sa mère traversa les flammes pour tenter de la sauver mais arriva trop tard. La petite était morte tandis qu’elle-même était défigurée par les flammes. Elle ne retrouva que le petit corps calciné de sa fille.

Défigurée, elle prit le nom de Reine Lépreuse et jura de se débarrasser des mutants. Elle se confectionna un costume composé d’un masque, de vêtements amples et de gants pour cacher sa peau brûlée. Elle réunit autour d’elle la Ligue des Sapiens, par opposition à l’Homo-Supérior, composée d’humains qui comme elle vouent une haine profonde aux mutants. Lorsque le Jour-M prive 99% des mutants de leurs pouvoirs, la Reine Lépreuse mène la ligue des sapiens chasser les derniers mutants encore en possession de leurs pouvoirs. Elle capture ainsi les mutants Erg, Mammomax et Peepers aux portes de l’institut Xavier où elle ordonne de dresser des bûchers pour les brûler vifs tous les trois. Mais les mutants sont sauvés par les X-Men Colossus et Wolverine et la Reine Lépreuse et ses hommes doivent battre en retraite. Mais ils ne partent pas bien loin et se mettent à observer l’institut Xavier depuis la forêt toute proche. Aussi lorsque l’X-Man Iceberg s’enfuit dans les bois à la recherche de sa partenaire Polaris projetée par une Sentinelle, la Reine Lépreuse le capture et essaie de le tuer. Mais Iceberg lui gèle le bras et prend la fuite. Elle tente alors d’assassiner les mutants Peepers et Outlaw qui tentent de retourner à l ‘institut Xavier mais elle perd son masque dans la bataille et prend la fuite.

Peu après, lorsque l’ex-mutante Polaris décide de quitter l’institut Xavier avec Havok, la Reine Lépreuse les suit. Elle les suit jusqu’au Costa Rica. Au cours de la filature, elle se confie à un de ses hommes et lui montre son visage avant de l’assassiner pour préserver son secret. Elle attaque alors Polaris et Havok alors que ces derniers viennent de découvrir l’étrange alien Daap au fin fond de la jungle du Costa Rica. Havok l’empêche de tuer Polaris mais à ce moment, Daap se réveille et enlève La Reine Lépreuse et Polaris et les conduit dans le sphinx du mutant éternel : Apocalypse. Apocalypse était à la recherche d’une victime pour faire d’elle son cavalier Pestilence. La Reine Lépreuse lui propose d’assumer le rôle de Pestilence mais Apocalypse rejète sa candidature, lui préférant Polaris.

Après une énième défaite d'Apocalypse face aux X-Men, la Reine Lépreuse parvient à échapper à son vaisseau céleste. Elle reprend ses activités anti-mutantes avant d'être arrêtée au Guatemala pour y avoir agressé deux petites filles et tué l'une d'entre elle. Reconnue coupable, elle est condamnée à mort. Assise sur la chaise électrique, elle déclare regretter de ne pas avoir vu sa seconde petite victime succomber. Elle est cependant sauvée de l'exécution par l'intervention du Révérend Craig et des Purificateurs qui éliminent les gardes de la prison et les témoins de l'exécution. Exfiltrée, la Reine Lépreuse rejoint le Conseil humain de Bastion, un rassemblement des pires terroristes anti-mutants rassemblés ou ressuscités par le virus technarque. La Reine Lépreuse elle-même est infectée par le virus.

Lorsque le Conseil humain est attaqué à la fois par X-Force et par le Choeur, un groupe de purificateurs renégats menés par Matthew Risman, la Reine Lépreuse et ses camarades doivent prendre la fuite. Dans les jours qui suivirent, la Reine Lépreuse, comme les autres membres de la cabale de Bastion, reforme la Ligue des sapiens, un vaste mouvement anti-mutants.

Pour le compte de Bastion, elle capture la Morlock Joli-Rêves, qui était alors en route pour San Francisco, où les mutants s'étaient rassemblés sous la protection des X-Men, et l'infecte avec une variante plus virulente du virus legacy avant de la relâcher dans un rassemblement anti-mutants, à Ames, dans l'Iowa, y faisant plus de 1 100 victimes. Elle réitère l'opération peu après avec le mutant Fever Pitch à Jakson Hole dans le Wyoming. Ces attentats ont alors pour objectif d'attiser la haine anti-mutants. Mais la Reine Lépreuse n'accepte guère plus longtemps les exigences et les manières de faire de Bastion. Elle décide alors que ses prochaines victimes seront des recrues des X-men : les mutants Surge (Noriko Ashida), Hellion (Jullian Keller) et Boom-Boom (Tabitha Smith). Elle injecte alors le virus legacy à Surge et Hellion qu'elle envoi au siège de l'ONU. Lorsque X-Force intervient, elle menace de faire la même chose à Boom-Boom à moins qu'ils ne la tuent, espérant ainsi mettre fin à son calvaire. Avant qu'ils ne puissent agir, Cyclope (Scott Summers) téléporta brusquement X-Force dans le futur, laissant la Reine Lépreuse tuer Boom-Boom. Cependant, X-23 (Laura Kinney) parvient à retourner dans le passé juste avant que la Reine Lépreuse n'exécute Boom-Boom et la tue, mettant fin à l'emprise de Bastion sur elle. Cette action eut pour effet de créer une réalité parallèle : alors que Boom-Boom survit dans la l'univers de la terre-616, une réalité-95313 où elle meurt apparaît. Le corps de la Reine Lépreuse est plus tard aperçu comme possession des X-Men.

Aptitudes : La Reine Lépreuse connaissait le maniement des armes à feu et des armes blanches. Elle semblait être une experte du combat au corps à corps. L'exposition au virus technarque avait fait d’elle une créature techno-organique extrêmement résistante aux dégâts physiques.

Pouvoirs : Aucun.


Ineris 7839

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 15
    Membre : 0