Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Atlantis - Marvel-World.com

Encylopédie - Atlantis

Nom officiel : l’Empire d’Atlantis
Population : environ 9000 habitants
Capitale : la Cité de Thakorr
Sites notables : la Caverne des ombres, la Grotte des Anciens, la Tombe de Lady Dorma, la Tombe de la Princesse Fen
Gouvernement : monarchie constitutionnelle
Principales langues : l’atlante
Unité monétaire : Inconnue
Principales productions : algues, produits chimiques, pétrole, produits industriels
Défense nationale : Les Forces Armées d’Atlantis maintiennent l’ordre civil. L’équipement atlante comprend divers vaisseaux capables de servir aussi bien sous l’eau que dans l’air. Plusieurs modèles aquatiques peuvent être modifiés afin de leur donner l’apparence de diverses créatures ou objets marins. La défense de la capitale est assurée par la Garde Royale Atlante.

Première apparition : (partielle) Motion Pictures Funnies Weekly # 1 (1939), (complète) Marvel Comics # 1 (1939) – VF : Marvel (Lug) n°7 (octobre 1970, avec Fantastic Four (vol.1) # 33 ; Marvel Comics # 1 a été publié dans Marvel : Les Origines n°1 de décembre 2002)

Relations internationales : Atlantis passe par l’intermédiaire des Nations Unies pour l’essentiel de ses contacts diplomatiques avec le monde de la surface. Atlantis a des relations tendues avec les autres civilisations aquatiques, parmi lesquelles Mu, Neptunia, les terres du Peuple Phoque, le Peuple de la Mer Noire et les deux civilisations de la Lémurie. Atlantis participa à une époque à la construction de la cité sous-marine Hydropolis afin d’améliorer ses relations avec le monde de la surface. Attilan et la Latvérie ont été des alliés occasionnels d’Atlantis. Plusieurs tentatives d’invasions des Etats-Unis, du Canada et de l’Argentine ont été des échecs ; en revanche, la récente invasion du Mazikhandar fut un succès, faisant du pays un protectorat atlante. Les Quatre Fantastiques et les Avengers sont, en général, des invités bien accueillis à Atlantis, du moins jusqu’à la récente Guerre Civile des Etats-Unis.

Relations extra-terrestres : Des membres de la fraternité des Banari arrivèrent en Atlantis il y a quelques années pour y chercher de l’aide face à l’extinction prévisible de leur espèce. Cependant, des gardes atlantes, redoutant ces étrangers à la peau rouge, les massacrèrent jusqu’au dernier ; seule Tamara Rahn de la sororité des Banari survécut et vint finalement s’installer à Atlantis, devenant une proche et solide alliée de Namor. Certaines des créatures servant les Banari, les Haabs, ont également été amenés à Atlantis par les extra-terrestres, mais ils furent, eux aussi, finalement tués. Virago, du monde extradimensionnel de Zéphyrland, est, autrefois, entré en guerre avec Atlantis.

Population non humaine : Les Atlantes sont une branche de l’humanité, une partie de l’espèce connue sous le nom des Homo Mermani. Ils possèdent la faculté de vivre indéfiniment sous l’eau, respirant à l’aide de deux branchies, dont les ouvertures se situent sur leur cous, et qui leur permettent d’extraire l’oxygène de l’eau. Ils sont aussi capables de résister aux extraordinaires pressions des profondeurs océaniques, peuvent nager à la vitesse de 50 kilomètres par heure, supporter les froids abyssaux et voir même en l’absence de luminosité. Les Atlantes de pur-sang ont la peau bleue ; la plupart ont une espérance de vie d’environ 150 ans. Les Atlantes ont également accès à de puissantes créatures mutées aquatiques, comme le Béhémoth, le Mégasaure et l’espèce de cétacé appelé Giganto, ainsi que la progéniture de celui-ci. De telles créatures suivent les ordres des Atlantes grâce à un objet magique appelé la Corne de Protée. La science atlante a développé une poignée de robots, notamment les Retrievers d’Atlantis (consistant en Aéristron, Capiotron, Ducotron, Electron, Scyphozotron et Thermatron).

Surhumains locaux : Deathcharge est un mercenaire qui obtint ses capacités de canalisation de l’énergie grâce à un accident. Mako était une guerrière créée par ingénierie génétique dans les années 1960 par le scientifique Vyrra afin d’aider à défendre Atlantis en l’absence de Namor ; elle mourut en aidant les héros de la Terre de la First Line contre une invasion des Skrulls. Namor a souvent été roi d’Atlantis ces dernières années, et il a appartenu aux groupes des Défenseurs et des Avengers. Namora, la cousine de Namor, l’accompagna dans plusieurs de ses aventures à la fin des années 1940 et durant les années 1950 ; récemment, elle a rejoint les Agents d’Atlas. La fille de Namora, Namorita, fut un membre des New Warriors et mourut en combattant Nitro à Stamford. Orka était un citoyen de Skarka qui assista à plusieurs reprises Attuma. Protée était un métamorphe qui vint en aide à Jacqueline Trufaut contre Namor. Le groupe de Surf (composé de l’Anguille, le Courant et Peau-de-Requin) était un trio de jeunes mutants atlantes, ayant obtenu leurs pouvoirs suite à l’exposition de leurs parents à des tests atomiques. Tavéra est une sorcière. Tyrak est l’un des lieutenants d’Attuma et vit sa force s’accroître suite à diverses expériences d’améliorations physiques. Les Amphibiens (parmi lesquels Henry Croft, Joseph Jennings et Betty Dean Prentiss) furent des victimes de mutations effectuées par le Dr Hydro et vécurent quelques temps à Atlantis avant d’être finalement soignés.

Citoyens notables : Andromède est la fille d’Attuma et appartint également aux Défenseurs. Lord Arno est l’un des principaux chefs d’Attuma. Celui-ci est un barbare originaire de Skarka et qui a régné brièvement sur Atlantis durant l’un des exils de Namor ; son ancêtre fut Attumacht. Brodar, Burka, le général Epititus et Wurta étaient tous des fidèles d’Attuma. Byrrah est un cousin de Namor et a souvent cherché à s’emparer du trône d’Atlantis pour lui-même. Dorma fut la fiancée puis l’épouse de Namor, avant d’être assassinée par Llyra. Le mère de Namor, la Princesse Fen, le grand-père de Namor, l’empereur Thakorr, et l’époux de Namora, Talan, furent tous tués lors de l’attaque de Destinée contre Atlantis. Hana est l’ambassadeur atlante auprès de la Lémurie. Ikthon était l’un des plus grands scientifiques d’Atlantis. Kamuu fonda l’Atlantis océanique sur les ruines de l’Atlantis antédiluvienne et épousa Zartra. Le seigneur de la guerre Keerg s’empara en une occasion du pouvoir, lors d’une autre absence de Namor. Le seigneur de la guerre Krang a souvent été le rival de Namor, pour l’amour de Dorma d’abord, pour le trône d’Atlantis ensuite. Rémora était un pillard qui se lia d’amitié avec le Requin-Tigre. Sibyl était une jeune femme de la surface qui fut transformée en Atlante afin qu’elle puisse survivre à la noyade et devint une prêtresse de Neptune. Sulumor participa à l’invasion et l’occupation du Mazikhandar, avant d’être tué par Wolverine (James Howlett). U-Man (Meranno de son vrai nom) servit les nazis durant la Seconde Guerre Mondiale, avant de se placer au service d’Attuma ces dernières années. Lord Vashti fut longtemps le principal conseiller de Namor et un de ses proches amis. Vyrra était un généticien qui améliora le processus de clonage des Atlantes. Le fils de Namor, Kamar, fut le chef d’agents dormants du royaume qui affrontèrent les autorités américaines ; d’autres agents dormants du royaume incluent Arath, Janus et Krakos. Parmi les autres Atlantes connus, il est possible de citer : le général Argos, Arkus, Ashur, Askid, le prince Balaal, Banara, Beemer, Bobo, Cirin, Corak, Numara D’athahr, Daka, le colonel Dakkor, Lord Dara, Elanna, Fara, Gorgul, l’ambassadeur Govan, Jakka, Kalen, Karal, Kavor, le grand prêtre Kormok, la reine Korra, Korro, Kyral, Maddox, Morel, Nautak, Nereus, Orelem, Orrek, le roi Ossem, Politus, Raman, Ramin, Rennar, Ronga, Ruthar, Lord Seth, Shalak, Shem, Stégor, Tanas, le seigneur de la guerre Thakos, le roi Thallo, Timoran, Tornaga, Volpan, Xiomara, Zantor, Zarina, Zoga et Zoran.

Résidents surhumains : A l’époque où Attuma régna sur Atlantis, il accueillit la Lémurienne Nagala, le Pirahna, l’Oursin (Jeremy SwimmingBear) et le Requin-Tigre (Todd Arliss) à Atlantis, qu’il réunit au sein du groupe des Six Profonds.

Criminalité locale : L’organisation terroriste At’la’tique (consistant en Bloodtide, Dragonrider, Llyron, Nagala, le Léopard des mers, la Physalie et Shakkoth) a effectué des attaques à la fois contre Atlantis et contre le monde de la surface, certains sympathisants d’Atlantis rejoignant leur groupe. Dans le passé d’autres éléments subversifs de la société atlante vénérèrent l’Ancien Dieu Set ; la plupart de ceux-ci finirent par quitter Atlantis pour fonder la Lémurie océanique. L’Ecole (formée de l’Algue, du Calmar, du Crabe, de l’Hippocampe, de la Moule et du Vairon) était un gang de jeunes adolescents atlantes, vivant dans les quartiers défavorisés de la ville. Dans un passé plus lointain, le clone Delta-9 provoqua une insurrection des clones, qui conduisit à l’interdiction de cette branche de la science atlante.

Criminalité internationale : Le criminel surhumain Nitro (Robert Hunter) fut fait prisonnier d’Atlantis au cours de la Guerre Civile pour le meurtre de Namorita. Parmi les envahisseurs venus de la surface figurent l’AIM (Advanced Idea Mechanics), le Dr Lemuel Dorcas, Magnéto, la Fée Morgane et l’Allemagne nazie. Des Lémuriens, parmi lesquels Llyra, ont depuis longtemps des visées sur le trône d’Atlantis ; la princesse Rathia poussa, en une occasion, Namor à faire la guerre contre la surface. Suma-Ket a conduit des armées d’Atlantes morts-vivants (les Morts Sans Pardon), les Néréides séductrices et les anthropophages Sans-Visages contre Atlantis, d’abord aux alentours de 5800 avant notre ère et, une seconde fois, ces dernières années.

Histoire : Il y a plus de vingt deux mille ans, alors que déclinaient les sept grands empires de la Thurie forgés après la libération de l’humanité des races démoniaques qui régnaient jusque là sur la Terre – la Commorie, le Farsun, le Grondar, la Thulé, la Valusie, la Vérulie et le Zarfhaana – l’île atlantique d’Atlantis était une région sauvage, non tant gouvernée que péniblement domestiquée par des tribus barbares. En 19500 avant notre ère, les Atlantes s’étaient étendus sur les continents voisins, comme mercenaires barbares lors des luttes politiques et religieuses des grandes puissances de ce monde. Cinq siècles plus tard, Atlantis était le siège d’un petit empire, basé sur le commerce et l’artisanat, et dont la richesse fluctua au cours des siècles suivants. Aux alentours de 18500 avant Jésus-Christ, un barbare né à Atlantis acquit une réputation sur les sept mers d’aventurier et de guerrier, et devint une figure prééminente sous le nom de Kull, le légendaire Roi Tigre de la proche Cité des Merveilles, capitale de la Valusie. Peu après, un culte atlante, bientôt connu sous le nom de Darkholdeurs, adorateurs de l’Ancien Dieu Chthon, créa le premier vampire, Varnaë. Au cours des siècles qui suivirent, Atlantis, à présent partagée entre les humains, les centaures et d’autres êtres, atteint un niveau technologique inégalé par l’humanité avant ou après elle, utilisant des puits de magma contrôlés comme source presque illimitée d’énergie. Les légendes racontent que les dix provinces d’Atlantis étaient dirigées par dix dieux, enfants de la déesse mère Cleito elle-même, à partir de la Cité sacrée des Portes d’or. Elles racontent aussi que la terre prospérait de la présence de quasi-divinités primordiales, appelées les autochthons (ou « engeance du sol »), tel que Evénor. En parallèle à la progression de la science, la sorcellerie atlante atteignait les mêmes réussites, produisant sortilèges, talismans et maîtres sorciers, encore sans rivaux à l’heure actuelle ; certaines de ces reliques – comme la Tablette de Vie, la Chimère de C’Thundra et l’Onironde capable de lire les esprits – ont survécu jusqu’à l’époque actuelle. Les navires atlantes répandirent l’influence de leur empire sur la planète, y compris sur le reculé continent antarctique et son enclave luxuriante appelée le Pays sauvage. Là, les Atlantes établirent des colonies humaines et non humaines, étendant la région de jungles pour créer Pangéa, un parc de loisirs pour la société atlante. Alors que les Déviants conquéraient le reste de la planète petit à petit, les Atlantes résistaient, formant le dernier bastion libre de l’humanité.

En 18000 avant Jésus-Christ, Atlantis, gouvernée par le roi Kamuu et son épousa Zartra, une réfugiée de la Lémurie (qui était tombée sous le joug des Déviants), déclinait, frappée par la guerre civile, faisant d’elle une proie tentante pour les Déviants. Une poignée d’années après une prophétie de la chute d’Atlantis faite par Zhered-Na, l’une des magiciennes les plus puissantes de cette époque, le dragon mystique Kometès apparut dans les cieux, annonçant la fin, alors même que des mercenaires au service de la Lémurie dévastaient la ville. Malgré les avertissements, Kamuu ordonna l’ouverture des puits de magma, ensevelissant les envahisseurs sous la lave et déclenchant des séismes à travers toute la région. Tragiquement, un mercenaire survivant, Nolem de Lémurie, pénétra le palais et assassina Zartra, avant de tomber lui-même face à Kamuu.

Cliquez ici pour voir le plan d'Atlantis en grand
Alors que Kamuu attendait la fin d’Atlantis, les Déviants attaquèrent la Seconde Armée des Célestes, les êtres semblables aux dieux et qui avaient créé leur race presque un million d’années plus tôt. Les Célestes répondirent avec une force époustouflante qui, en conjonction avec l’instabilité sismique provoquée par Atlantis, déclencha le Grand Cataclysme. D’immenses raz de marée frappèrent les continents, refaisant la Terre et éradiquant à la fois Atlantis et la Lémurie de la surface du globe en moins d’une semaine, leurs majestueuses tours écrasées par les vagues des océans. Même l’autrefois puissant continent thurien fut fragmenté. Cependant, la culture des Déviants survécut dans un réseau de cavernes souterraines. Quelques avant-postes atlantes, comme ceux du Pays sauvage (protégés par la chaîne de montagne cerclant la région) et la cité sous dôme de Néthéria protégèrent quelques poignées de survivants. D’autres réfugiés gagnèrent les îles épargnées – comme Antillia, Avalon, Mayapan, Opar, Ptahuacan, Ruta ou Zothique – ainsi que ce qui allait devenir le continent européen. Cinq siècles plus tard, de nouveaux séismes eurent lieu, remodelant encore un peu plus les continents. Mais, ce fut un second Cataclysme, neuf mille cinq ans après les derniers bouleversements géographiques, qui donna au monde son apparence actuelle, submergeant et dévastant à nouveau la société qui s’était développée, effaçant presque toute trace de l’existence de l’ère hyborienne, ainsi que fut baptisée cette époque. La Cité des Portes d’or, qui était considérée comme perdue depuis le Grand Cataclysme, survécut malgré tout à tous ces bouleversements, continuant à exister en secret comme la demeure d’Evénor et Cleito ; cette dernière épousa le dieu de l’Olympe Neptune. Les Négari, une autre tribu de survivants de l’ancienne Atlantis, se réinstalla, elle, dans ce qui allait devenir le continent africain.

Plus de dix mille ans après le Grand Cataclysme, une race d’humanoïdes sous-marins, dont les origines demeurent encore un mystère à ce jour, apparurent dans les fonds océaniques de la Terre. Cette race, plus tard baptisée Homo Mermani, avait adopté un mode de vie de nomadisme tribal, combattant les autres habitants des océans et s’affrontant mutuellement pendant plusieurs siècles. Aux alentours de 6000 avant Jésus-Christ, deux de ces factions, l’une conduite par Tanas de la Mer occidentale et l’autre par Stégor de la Mer orientale, découvrirent les ruines de l’archaïque Atlantis au cœur de l’océan atlantique, et entrèrent en guerre pour posséder ces ruines. Stégor tua Tanas, mais fut rapidement tué lui-même par Elanna, la veuve de Tanas, qui revendiqua les ruines d’Atlantis et se proclama la reine de la ville. Cependant, Elanna, qui était une magicienne, avait vu dans l’avenir que les deux tribus devaient s’unir pour former une puissante nation, et elle s’arrangea pour que sa fille Zartra rencontre et épouse Kamuu, le fils et héritier de Stégor. Les Atlantes, ainsi que les deux tribus, désormais unies, s’appelaient à présent, rebâtirent la cité et la consacrèrent à leur dieu Neptune, essaimant bientôt d’autres colonies et accueillant les immigrants venus d’autres tribus, et, parfois, d’autres races.

La paix d’Atlantis dura presque un siècle, jusqu’à ce que, au cours de la trentième année du règne de Harran, le fils de Kamuu et Zartra, les monstrueux Sans-Visages n’infestent la cité, massacrant d’innombrables Atlantes. Suma-Ket, chef d’une tribu étrangère appelée les Morts Sans Pardon, bannit mystiquement les Sans-Visages en échange d’un sanctuaire pour son peuple au sein de la cité. Cependant, son exploit impressionna tellement les Atlantes qu’ils assassinèrent Harran et proclamèrent Suma-Ket souverain du royaume. Ket inaugura un règne de terreur, ses fidèles important une religion sanglante au cœur d’Atlantis, sacrifiant des centaines d’individus à leurs sombres dieux, les Anciens (un nom parfois revendiqué également par le peuple de Ket lui-même). Plusieurs années après, le règne de Suma-Ket fut interrompu par Kalen, petit-fils de Kamuu, qui, aux côtés de Neptune en personne, rallia son peuple pour bannir leurs oppresseurs dans un vide mystique. Cependant, la victoire ne fut pas sans prix, car les Atlantes devinrent, à compter de ce jour, méfiants, isolationnistes voire xénophobes. Moins de cinq siècles plus tard, une faction abandonna Atlantis pour coloniser les restes de la Lémurie, formant bientôt une nation indépendante, et une menace occasionnelle pour la sécurité atlante. C’est peut-être au cours de ces années de suspicions et de méfiances que les Atlantes exilèrent hors de leurs murs les pacifiques adorateurs d’un culte minoritaire, des réfugiés télépathes qui allaient être connus sous le nom du Peuple de la Mer noire.

Il y a un peu plus de deux mille ans, au lendemain de dévastatrices attaques menées par les barbares de Skarka, les Atlantes se détournèrent de nouveau de Neptune quand le prince Balaal répondit le culte du maléfique Ancien Dieu Set, en dépit de l’opposition de son père Ossem. Leur tentative de conjurer sur Terre l’Ancien Dieu fut interrompu par un Neptune enragé, qui tua lui-même les blasphémateurs et chassa de nouveau Set de la dimension terrestre. Le fidèle Ossem redressa l’esprit de son peuple et, à sa mort, Neptune décida de vivre quelques années au milieu des Atlantes, les conduisant à la victoire contre leurs ennemis et inaugurant un véritable âge d’or pour son peuple. Il est possible que ce soit Neptune qui, à cette époque, donna aux Atlantes la Corne de Protée, un accessoire mystique permettant d’invoquer de gargantuesques créatures marines.

Avec la paix vint le temps de se consacrer au développement culturel, et, en l’espace d’un millénaire et quelque, la science atlante était suffisamment avancée pour qu’un homme appelé Kyral puisse cloner la classe inférieur des ouvriers. Cependant, au seizième siècle, les Atlantes se retrouvèrent largement en infériorité numérique face à leurs clones ; ceux-ci, conduits par Delta-9, demandèrent alors à être traités de manière égale, comme de vrais citoyens. En réaction, le roi de l’époque, Thallo, ordonna ce qui allait être appelée la Nuit des Longues Lances, massacrant les clones et proclamant l’interdiction d’en concevoir de nouveaux. La société atlante souffrit alors d’une nouvelle forme d’oppression, les libres penseurs devenant souvent des parias religieux. L’inimitié entre Atlantis et Aérie, la demeure du Peuple Oiseau, date peut-être de cette époque, de même que l’hostilité des Atlantes envers le monde de la surface prend peut-être ses racines dans cette attitude culturelle. A l’aube du dix-neuvième siècle, Atlantis avait re-découvert la science, en partie grâce à l’influence de Déviants réfugiés. Vers le milieu du même siècle, Skarka lança son attaque la plus dévastatrice contre Atlantis, tuant de nombreux Atlantes et poussant les survivants loin de leur ville. Thakorr, fils du roi tué au combat Immanu, conduisit alors son peuple jusqu’à l’océan antarctique où les Atlantes bâtirent une nouvelle cité, repoussant les invasions du Peuple Phoque et d’autres races aquatiques. Cette nouvelle ville fut bientôt baptisée Thakorr, en honneur de son empereur.

Au début de 1920, l’Atlantis antarctique fut endommagée par une série d’explosions provoquées par une expédition antarctique de la surface. Enquêtant, la fille de Thakorr, la princesse Fen, découvrit le navire de la surface et tomba bientôt amoureuse de son capitaine, Leonard McKenzie. Elle épousa rapidement celui-ci et il lui donna un fils, Namor, qui naquit dans l’année qui suivit. Durant l’enfance de Namor, une troisième importante cité atlante fut fondée dans l’océan Pacifique, jetant peut-être les fondations d’un empire pluri océanique et la famille royale elle-même présida à la colonisation. Cependant, cette ville du Pacifique fut décimée par une pollution au pétrole en 1936 et les Atlantes regagnèrent leur ville antarctique.

Quand la Seconde Guerre Mondiale éclate en 1939, Namor, désormais âgé de dix huit ans, intervint poussé par son impulsivité, s’opposant aussi bien aux forces de l’Axe qu’à celles des Alliés. Cependant, l’Allemagne nazie attaqua la cité de Thakorr en 1941, mais fut repoussée par des vaisseaux atlantes construits à avec l’apparence de cétacés et d’icebergs. Cependant, Thakorr fut blessé lors de l’attaque et Namor prit alors la tête des armées. Il noua, de manière insensée, une alliance avec d’autres races sous-marines dans le but de conquérir le monde de la surface, mais il se repentit rapidement de sa décision. En réaction à son apparente faiblesse, son oncle Daka s’empara à son tour du pouvoir et s’allia au Peuple Phoque et aux Nazis avant que Namor ne puisse récupérer le trône. En 1942, après avoir rejoint les héroïques Envahisseurs, Namor conduisit des raids atlantes contre les territoires occupés par les nazis, mais fut brièvement arrêtés quand Fen, persuadée que les nazis allaient remporter la guerre, renoua une alliance avec l’Allemagne. Le rôle ultérieur d’Atlantis au cours du conflit demeure peu connu, mais la nation fut représentée à la Conférence de Potsdam en 1945.

En 1949, bien que Thakorr eut récupéré de ses blessures et soit remonté sur le trône, Namor abandonna toute activité à la surface pour adopter un rôle plus actif chez lui. L’expansion atlante de cette époque peut avoir contribué à l’agitation parmi les autres peuples océaniques, provoquant divers conflits locaux. Cependant, en 1958, trois ans après une vaine tentative d’Atlantis de rejoindre les Nations Unies, la cité de Thakorr fut détruite, entraînant la mort de milliers d’Atlantes, par le dément appelé Destiné (Paul Destine) qui priva Namor de sa mémoire, l’envoyant à New York, amnésique, le condamnant à des décennies de vie parmi les déshérités de la ville. Trois ans plus tard, la colonie de Maritanis fut détruite par inadvertance lors d’un essai nucléaire. Alors que quelques survivants cherchaient refuge en Lémurie, la plupart des Atlantes de ces deux villes reprirent le mode de vie nomade de leurs lointains ancêtres.

Ces dernières années, Namor, ayant enfin retrouvé la mémoire, découvrit un avant-poste atlante détruit aux abords de la côte de New York. Il rallia peu après son peuple pour rebâtir Atlantis et restaurer l’empire océanique atlante. Le second règne de Namor s’est révélé être l’une des périodes les plus difficiles et mouvementées de l’histoire atlante, caractérisé par des menaces de pollution originaires de la surface, des contacts accrus – et souvent hostiles – avec ce même monde de la surface, et un recrudescence des attaques de barbares aquatiques ; Namor lui-même abdiqua ou perdit le pouvoir à plusieurs reprises, finissant à chaque fois par retrouver son trône, fondant, lors de l’un de ses exils, la colonie de Déluvia. L’Atlantis de Namor subit son coup le plus rude quand la sorcière Morgane provoqua l’émergence de la ville, la ramenant à la place qui avait été la sienne plus vingt mille ans auparavant, et la rendant du coup inutilisable pour des êtres aquatiques. La cité fut cependant submergée de nouveau, quand un missile russe frappa une ligne de faille qui provoqua l’effondrement de l’île recréée par Morgane. Une petite colonie, peut-être sur l’ancien site de Maritanis, fut désignée pour devenir la nouvelle Atlantis mais certains des sujets de Namor ont renoué la tendance belligérante d’Atlantis et, formant l’organisation terroriste At’la’tique, menacent désormais à la fois Atlantis et le règne de Namor mais aussi le monde de la surface.

A l’époque de la Guerre civile de la communauté héroïque, des agents dormants atlantes implantés aux Etats-Unis, et qui restaient en réserve depuis plusieurs décennies pour certains, furent mobilisés peu après la mort de Namorita. Les actions de ces agents, bientôt éliminés par le Bouffon vert (Norman Osborn), influèrent sur l’opinion de la surface vis à vis d’Atlantis, et l’ensemble de la communauté de la surface exprima le souhait exprès qu’Atlantis accepta d’être mise sous surveillance constante, pour l’empêcher d’infiltrer de nouveaux agents dans les populations du globe. Pour éviter cette situation, Namor simula la mort de son peuple en provoquant la destruction de la ville d’Atlantis, utilisant son prisonnier Nitro pour déclencher une gigantesque explosion. Désormais privés de leur cité, les Atlantes furent accueillis en partie par le Dr Fatalis en Latvérie, dans le plus grand secret vis à vis de la communauté mondiale, tandis que les autres s’intégraient, de manière anonyme, dans les différentes sociétés de la surface. Cependant, quelques temps après, Namor forma une alliance avec les X-Men, les aidant à échapper à Osborn en s’installant sur l’île artificielle d’Utopia, désormais refuge de la communauté mutante mondiale ; en échange de son aide pour la stabilisation d’Utopia, les X-Men accueillirent les Atlantes éparpillés à travers les océans, construisant une nouvelle Atlantis autour et au pied de la colonne de soutien de l’île artificielle. Bientôt des centaines de rescapés atlantes vinrent s’installer dans la Nouvelle Atlantis. Peu après, Namor découvrit l’existence du Vieux Royaume d’Atlantis, avec lequel il entra rapidement en guerre, avant de s’arrêter aussi rapidement qu’elle avait débuté quand la Femme-invisible ne soit choisie pour devenir la régente du royaume. La Nouvelle Atlantis fut successivement menacée par Attuma, devenu Nerkkod le Briseur d’Océans durant la Guerre du Serpent, puis par les vampires de Xarus et notamment les anciens Aqueos ; à chaque fois, l’alliance de Namor et des X-Men contribua à la défaite des différentes menaces. Lorsque Captain América et les Avengers se rendirent sur Utopia à la recherche de Hope Summers, dans l’espoir de protéger la Terre du Phénix, la situation dégénéra rapidement en une guerre entre les X-Men et les Avengers. Suite aux tentatives des Avengers de maîtriser le Phénix, celui-ci se retrouva éclaté entre cinq X-Men, parmi lesquels Namor. Utilisant leurs pouvoirs, les Cinq Phénix tentèrent de faire de la Terre une véritable utopie, tout en faisant d’Utopia une gigantesque structure, flottant au large de la baie de San Francisco, tandis que la Nouvelle Atlantis demeurait sous les flots. Mais la puissance du Phénix corrompit progressivement les cinq X-Men et Namor lui-même ravagea le Wakanda, qui s’opposait, avec les Avengers, aux activités des Cinq Phénix, avant d’être vaincu par les Avengers. Avec la défaite de Cyclope, devenu brièvement le Phénix noir, Utopia, réduite en ruines, plongea dans l’océan, poussant les Atlantes à fuir une Nouvelle Atlantis dévastée. Les reliquats firent, peu après, l’objet d’une attaque vengeresse du Wakanda, poussant les Atlantes à renouer avec leur style de vie nomade. Seul Namor demeure au sein des ruines de la Nouvelle Atlantis, souverain ermite privé de son peuple.

Iron Sim & ThierryM 15538

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 18
    Membre : 0