Redevenons tous enfants avec Kid Avenue !



Kid-avenue.com, chasseur d'idées et Marvel World vous proposent 6 lots exceptionnels !



Tentez dès maintenant de remportez une lampe 3D Spider-Man, la trottinette Avengers, la clé USB Hulk, le drap de plage Spider-Man ou la montre digitale Spider-Man en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Club des Damnés (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Club des Damnés (le)

Membres actifs : (Cercle intérieur) Courtney Ross (Reine blanche) ; (autres) Jacqueline Crichton (Spitfire), Bianca LaNeige, Ronald Parvenue, Anthony Stark (Iron-Man), Wo-Han, Warren Worthington III (Archangel)
Anciens membres : Vance Astrovik (Justice), Blackheart (Roi noir), Elias Bogan (Lord Impérial), Brian Braddock (Captain Britain, Fou noir), Elizabeth Braddock (Psylocke), Sir James Braddock Sr (Fou noir, décédé), James Braddock Jr (décédé), Edward Buckman (Roi blanc, décédé), Emmanuel da Costa (Tour noire, décédé), Roberto da Costa (Solar, Lord impérial), Trevor Fitzroy, Adrienne Frost (prétendue Reine blanche), Emma Frost (Reine blanche), Rachel Grey (Marvel-Girl), Daimon Hellstrom (Hellstrom, Roi blanc contesté), Benazir Kaur, Sénateur Robert Kelly (décédé), Benedict Kine, Harry Leland (Fou noir, décédé), Magnéto (Roi blanc, puis Roi gris), Angus Munro (décédé), Ororo Munroe (Tornade, Roi blanc), Norman Osborn (le Bouffon vert), Reeva Payge, le Phénix (sous l’apparence de Jean Grey, Reine noire, décédé), Gordon Phillips (Lord Impérial, décédé), Donald Pierce (Fou blanc, Roi blanc), Madelyne Pryor (Tour noire), Ophelia Sarkissian (la Vipère, Princesse blanche), Scribe (Tour rouge), Séléné (Reine noire), Paris Seville (Reine blanche, décédée), Sebastian Shaw (Roi noir), Shinobi Shaw (Roi noir), Ms Steed (Reine noire), Margali Szardos (Reine rouge), Dwayne Taylor (Night-Thrasher, décédé), Tessa (Sage), Gerhard van Ostamgen, Friedrich von Roehm (Tour noire, décédé), Jason Wyngarde (Mastermind, décédé), d’autres non identifiés (Fou noir, Roi noir, Roi rouge)
Autres membres (honoraires, réservistes, etc.) : John Braddock (décédé), Lourdes Chantel (décédée), Oliver Ryland, Candace Southern (décédée), Howard Stark, Wallace (Kingmaker), Kathryn Worthington (décédée), Warren Worthington Jr (décédé), Voldemir Zhivago
Membres des siècles précédents : (Londres, 1746) Sir Francis Dashwood, Francis Duffield, Charles Grey, Duncan Munro, Thomas Potter, John Stuart, Edward Thompson, Robert Vansittart, Paul Whitehead ; (Philadelphie, 1780-81) Sir Patrick Clemens (Roi), Commandant Clinton, Lady Grey (Reine), Lady Diana Knight (Reine), Elizabeth Shaw-Worthington, Major Général Wallace Worthington ; (Londres, 1857-1859) Lord Braddock, Eleonore Grey, Malkin Grey, Mr Shaw (père de Cornelius Shaw, prénom inconnu) ; (Boston, 1872-74) Anton Pierce ; (Londres, 1915) Brigadier Général Cornelius Shaw, Sir Harry Manners, Waltham Pierce
Gardes et employés : (gardes) Chet Andrews (décédé), Randall Chase (décédé), les Chevaliers d’ébène de Shinobi Shaw, les Chevaliers d’ivoire de Benedict Kine, Wade Cole, Samuel Guthrie (Rocket), Angelo Macon, Murray Reese, Richard Salmons (décédé) ; (hôtesse) Sharon Kelly (Rutledge, branche londonienne, décédée)
Autres noms : The Hellfire Club (VO)
Base d’opérations : Le Club des Damnés possède des manoirs privés à Londres, New-York, Hong Kong, Paris et ailleurs.
Première apparition :
- Conseil des Elus : VO : Uncanny X-Men # 100 (août 1976, par Chris Claremont & Dave Cockrum) – VF : Spécial Strange n°11 (mars 1978)
- (cité nommément) : VO : Uncanny X-Men # 122 (juin 1979, par Chris Claremont & John Byrne) – VF : Spécial Strange n°25 (août 1981)
- (Cercle intérieur) : VO : Uncanny X-Men # 129 (janvier 1980, par Chris Claremont & John Byrne) – VF : Spécial Strange n°28 (juin 1982)
- (branche londonienne) : VO : Excalibur vol.1 # 9 (juin 1989, par Chris Claremont & Alan Davis) – VF : Titans n°136 (mai 1990)
- (Cercle intérieur londonien) : VO : Excalibur vol.1 # 96 (avril 1996, par Warren Ellis & Carlos Pacheco) – VF : X-Men (Panini) n°8 (septembre 1997)

Histoire : Le Club des Damnés fut initialement créé comme un club réservé aux gentlemen britanniques par l’Anglais Sir Francis Dashwood, l’Ecossais John Stuart (troisième Comte de Bute) et Duncan Munro, ainsi que d’autres en mai 1746, une extension de la Société des Dilettantes de Dashwood ; le Club porta initialement d’autres noms, dérision de titres religieux, comme la Fraternité de Saint Francis de Wycombe ou l’Ordre des Chevaliers de West Wycombe puis les Moines de Medmenham. Un premier Club des Damnés fut fondé à Londres en 1719 par Philip, Duc de Wharton mais il ne possède aucun lien avec celui de Dashwood. Originellement, les membres s’adressaient entre eux par le titre de « Frères », alors que Dashwood, seul, était appelé « l’Abbé ». Après l’accession au trône de George III, Dashwood fut nommé en 1762 Chancelier de l’Echiquier par le Comte de Bute ; il devait cependant démissionner l’année suivante, suite à une impopularité croissante. Alors que le club londonien connaissait ainsi des difficultés, entre 1760 et 1770, les membres Sir Patrick Clemens et Lady Diane Knight émigrèrent peu après en Amérique du nord, où ils fondèrent la branche new-yorkaise du Club des Damnés, dans une église abandonnée, localisée sur ce qui est aujourd’hui la Cinquième Avenue dans l’East Side de Manhattan. D’autres branches, dont l’autonomie n’est pas confirmée à ce jour, existent également à Paris et Hong Kong.

Aujourd’hui, le Club des Damnés est une organisation mondiale et vivant en plein jour. Célèbre pour ses galas annuels lascifs, le Club est réservé aux hommes d’affaires, politiciens et célébrités de la haute société les plus riches et les plus influents ; habituellement, l’appartenance au Club est transmise à l’héritier ou héritière de la fortune. Au sein du Club existe une cabale secrète, connue par seuls quelques rares élus. Ces Cercles intérieurs, dont il existe traditionnellement un ou deux à tout moment, désirent dominer le monde, par leur influence politique et économique, des actions subversives et le recrutement de forces mercenaires et d’agents surhumains. Les membres de ces Cercles, qui continuent à se vêtir dans les vêtements traditionnels du dix-huitième siècle, portent souvent des titres correspondant aux pièces d’un jeu d’échec, pour signifier leur rôle les uns par rapport aux autres ; ainsi, chaque Cercle intérieur est dirigé par ses Reines et ses Rois, qui portent le nom de Lords Cardinaux (l’ordre descendant d’influence au sein du Cercle est Roi, Reine, Fou, Tour). A leur tour, ils sont soumis à l’autorité du Lord Impérial, qui est aussi chargé des activités publiques de toutes les différentes branches du Club. Jusqu’à une date récente, le Lord Impérial du Club était Sir Gordon Phillips, au-dessus des branches et des Cercles intérieurs du Club.

Entourée de mystères, seuls des fragments de l’histoire du Cercle intérieur sont connus. Au cours de la Guerre d’Indépendance des Etats-Unis, une tentative des membres de Philadelphie d’obtenir des informations stratégiques grâce à l’influent Major-Général Wallace Worthington échoua, avec des conséquences mortelles pour Worthington. En 1859, le Cercle intérieur londonien fut contraint à une brève alliance avec le mutant conquérant Apocalypse. En 1915, le généticien fou Mr Sinistre exploita les rivalités à l’intérieur de la branche londonienne, trouvant un sujet volontaire pour ses expériences interdites en la personne du jeune et envieux Jacob Shaw. Un acte de sabotage par Sir Harry Manners, de la branche londonienne, dans le but de permettre la victoire de l’Allemagne au cours de la Grande Guerre, fut mis en échec par le héros costumé Union Jack (Montgomery, Lord Falsworth) plus tard, la même année. Le Club possède de nombreux manoirs, clubs et autres bâtiments, dont un club de strip-tease à New-York depuis une dizaine d’années.

Vers la fin du vingtième siècle, les tensions croissantes entre mutants et humains « ordinaires » finirent par se répercuter sur le Club des Damnés, alors que le Roi blanc de la branche new-yorkaise, Edward Buckman, finança le Projet Armageddon du chercheur Steven Lang. Leur but était d’éliminer la « menace mutante », à commencer par les X-Men, en envoyant les robots appelés Sentinelles, des chasseurs de mutants, contre eux. Parmi le Conseil des Elus de Buckman – sa version du Cercle intérieur – figurait l’industriel autodidacte Sebastian Shaw, lui-même un mutant, et auquel Buckman avait dissimulé ses vraies intentions. Une fois que les Sentinelles furent lancées, Shaw fut lui-même attaqué et il réalisa qu’il avait été trahi. Alors que Shaw survivait à l’attaque, sa fiancée, Lourdes Chantel, fut tuée. Furieux, Shaw tua Buckman et ses partisans, prenant le contrôle du Cercle intérieur en tant que nouveau Roi Noir. Aidé de l’énigmatique Tessa, Shaw fit de l’avocat Harry Leland son nouveau Fou noir alors que la télépathe Emma Frost, présentée au Club par Leland, devenait la Reine Blanche. Ils furent bientôt rejoints par le cyborg Donald Pierce, qui devint le Fou Blanc, ainsi que le mutant illusionniste Jason Wyngarde, alias Mastermind.

Considérant les activités des X-Men comme une menace pour son propre objectif de domination mondiale et de contrôle des mutants, le Cercle intérieur se prépara à les éliminer. Après avoir envoyé le mercenaire Warhawk pour installer un système de surveillance dans le Manoir des X-Men, Wyngarde, avec ses pouvoirs hypnotiques, commença à manipuler secrètement l’X-Woman Phénix, la corrompant lentement mais sûrement. Pendant ce temps, Frost réussit presque à capturer les X-Men mais succomba finalement à Phénix lors d’un brutal duel qui la laissa traumatisée pour les années à venir. Espérant en apprendre plus sur leurs nouveaux ennemis, les X-Men infiltrèrent le Club des Damnés de Manhattan mais furent bientôt découverts. Dans le combat qui s’en suivit, la corruption de Phénix par Wyngarde porta ses fruits et elle se retourna contre ses coéquipiers, intégrant le Club des Damnés comme la Reine Noire. Même si Phénix réussit finalement à ébranler et surmonter l’influence de Wyngarde, ce qui conduisit à la défaite du Cercle intérieur, les X-Men remportèrent une victoire à la Pyrrhus : alors que Phénix se vengeait de Wyngarde avec ses pouvoirs mentaux, le laissant dans un état catatonique, les manipulations mentales dont elle avait été victime servirent de catalyseur pour sa transformation en l’entité destructrice du Phénix noir.

Le conflit entre le Club des Damnés et les X-Men connut une forme de trêve au cours des mois qui suivirent, le Cercle intérieur connaissant ses propres frictions. Pierce fit une tentative pour renverser Shaw mais échoua et fut exclu. Alors que Shaw utilisait ses contacts pour influencer des hommes politiques, comme son ami le Sénateur Robert Kelly, et relancer des projets gouvernementaux de création de Sentinelles. Frost, de son côté, tenta de recruter les plus jeunes étudiants de Xavier, les Nouveaux Mutants, dans son propre groupe, les Héllions. Peu après, le Cercle intérieur fut rejoint par l’ancienne sorcière Séléné, qui devint la nouvelle Reine Noire, pendant que Emmanuel da Costa devenait la Tour Blanche et Friedrich von Roehm la Tour Noire. Quand Leland fut tué par Nimrod, une Sentinelle venue du futur, le Cercle intérieur et les X-Men acceptèrent de former une alliance afin de survivre dans un monde de plus en plus hostile aux mutants. Magnéto, alors directeur de l’école de Xavier à Wetchester, devint le nouveau Roi Blanc du Cercle, une position qu’il partagea initialement avec le chef des X-Men, Tornade (Ororo Munroe). Les différences philosophiques entre Shaw et Magnéto finirent par provoquer la chute de Shaw comme Roi Noir et le couronnement de Magnéto comme « Roi Gris ». Cependant, le maître du magnétisme tourna son attention vers les luttes permanentes et quotidiennes entre humains et mutants et se désintéressa bientôt des affaires du Cercle intérieur.

Ainsi affaibli, le Cercle intérieur fut attaqué par les Parvenus, un groupe de jeunes mutants assoiffés de pouvoir et parmi lesquels figurait le propre fils de Shaw, Shinobi. Rassemblés à l’origine par Séléné pour former la génération suivante de chefs des mutants, les attaques surprises des Parvenus provoquèrent apparemment les morts de Sebastian Shaw, Magnéto, Donald Pierce, Emma Frost et les Héllions alors que Séléné elle-même se retrouvait prisonnière de ses anciens protégés. Persuadé d’avoir tué son père, Shinobi Shaw s’empara de la position de Roi Noir mais son règne fut de courte durée. Ses tentatives pour recruter des mutants d’importance, comme Archangel et Tornade, échouèrent et, bien qu’il réussit à former son propre Cercle intérieur, une longue série de combats futiles et vains avec d’autres surhumains l’empêchèrent d’asseoir sa position et de renforcer son pouvoir. Quand il apprit que son père était finalement bien vivant, Shinobi Shaw abandonna sa place et partit se cacher. Pendant ce temps, le Cercle intérieur du Club des Damnés londonien, qui manipulait depuis un certain temps le Parlement britannique ainsi que l’agence gouvernementale Black Air, avait tenté de s’emparer du pouvoir d’un ancien démon, incarcéré sous la capitale de l’Angleterre. Leurs plans fut mis en échec par Brian Braddock (Captain Britain) et ses coéquipiers d’Excalibur. Braddock infiltra le groupe en tant que Fou Noir, une place qu’il avait héritée de son défunt père, Sir James Braddock.

Sebastian Shaw reprit rapidement sa position de Roi Noir de la branche américaine du Club, recrutant la puissante Madelyne Pryor, le voyageur temporel Trevor Fitzroy – lui-même un ancien Parvenu – et même, brièvement, son ancien rival Donald Pierce, formant ainsi un nouveau Cercle intérieur. Quand Shaw échoua, d’abord à développer un remède efficace contre le mortel Virus Legacy puis, ensuite, à s’emparer de la technologie avancée d’Apocalypse, il accepta cependant de soutenir un mystérieux employeur doté de capacités impressionnantes, qui amenèrent bientôt à sa démission du Cercle intérieur. Au cours des mois suivants, Shaw refit brièvement surface, dirigeant un établissement appelé « Le Club des Damnés », une boîte de nuit réservée aux mutants ayant de l’argent à dépenser. Durant son absence, l’ancienne assistance de Shaw, Tessa, rejoignit les X-Men, sous l’identité de Sage, révélant qu’elle avait été une espionne œuvrant pour Xavier depuis toujours. Suite au retrait de Shaw, Séléné saisit sa chance et revint au sein du Cercle intérieur, reprenant son rôle de Reine Noire ; sa nature maléfique l’amena à s’associer avec le démon Blackheart, qui devint le Roi Noir, et elle contraignit même l’ancien étudiant de Xavier, Roberto da Costa, d’intégrer lui aussi son Cercle intérieur, comme Tour Noire, héritant ainsi de la position de son père. Néanmoins, les capacités de ce Cercle intérieur d’agir restèrent très limitées à cause de la présence indésirable d’un Roi Blanc particulièrement hostile, l’exorciste et ancien héros Daimon Hellstrom. Finalement, une fois ce Cercle intérieur dissous à cause de ses propres dissensions, Sebastian Shaw fit son retour au sein du Club, cette fois comme Lord Impérial mais il perdit immédiatement sa position au bénéfice de Roberto da Costa quand une attaque conduite par Pierce le conduisit à être hospitalisé. Peu avant sa chute, Shaw dut faire face à l’enquête de la journaliste Irene Merryweather sur le Club des Damnés ; afin de la détourner de ses projets, il alterna menace et flatteries, lui proposant même d’intégrer elle-même les rangs du Club mais aucune de ses tentatives ne dissuada Merryweather de cesser son enquête.

Alors que Séléné et la banquière et investisseur britannique Courtney Ross (ou peut-être la despote extradimensionnelle Opul Lun Sat-Yr-9), qui avait aussi rejoint les Lords Cardinaux comme leur nouvelle Reine Blanche, poursuivaient leurs propres projets criminels, l’objectif affiché de da Costa est d’améliorer la situation des mutants à travers le monde, en utilisant pour cela les ressources du Club des Damnés. Son assistante, Tessa, dont les actions lui avaient gagné la méfiance autant de Shaw que de ses anciens coéquipiers des X-Men, apparut jouer un rôle significatif au sein des nouveaux dirigeants du Club des Damnés. Une fois de plus, le Cercle intérieur du Club fut un marais d’ambitions secrètes, de projets dissimulés, qui en font un groupe imprévisible, autant pour ses ennemis que pour ses propres membres. Cependant, après le Jour-M, da Costa s’éloigna du Club et le Cercle intérieur périclita, perdant son apparente unité. Ainsi, la Vipère se désintéressa de l’organisation, tournant son attention vers l’île de Madripoor, alors que Sage intégrait Excalibur puis les Exilés.

Plusieurs mois après, il sembla que le Club des Damnés refaisait surface. Cette fois, il affronta l’équipe d’X-Men dirigée par Cyclope, dans le propre Manoir des héros. Ce nouveau Cercle intérieur réunissait Sebastian Shaw, Emma Frost, Perfection, Cassandra Nova et Negasonic Teenage Warhead. Il apparut cependant bien vite que ce nouveau Club n’était rien d’autre qu’une illusion mentale créée par Emma Frost elle-même, sous l’influence de Nova. Peu après que les X-Men eurent découvert ce fait, ils furent projetés dans l’espace par le SWORD, marquant la disparition de ce « nouveau » Cercle intérieur. Quelques semaines après, quand les X-Men et de nombreux mutants s’installèrent à San Francisco, une branche née du Club des Damnés et baptisée le Culte des Damnés fit son apparition ; si dans un premier temps Empath sembla être le chef du groupe, il apparut bien vite que le véritable meneur du Culte n’était autre que Madelyne Pryor, qui fut vaincue par les X-Men quelques temps après. Pendant ce temps, Sebastian Shaw, avec une mystérieuse incarnation féminine de Mr Sinistre, et logiquement appelée Miss Sinistre, cherchèrent à s’attirer les grâces de Daken, le fils de Wolverine, mais celui-ci échappa à leurs manipulations. Par la suite, Emma Frost fit semblant d’assassiner Shaw, afin de gagner Namor à la cause des X-Men ; cependant, l’ancien Roi noir fut simplement fait prisonnier et détenu sur Utopia pendant plusieurs. Mais, lorsque Frost chercha à se débarrasser définitivement de lui, Shaw s’échappa, manquant de peu de la tuer, elle, ainsi que Fantomex et Shadowcat. Cependant, le trio put vaincre Shaw dont Frost manipula la mémoire pour assurer sa sécurité.


Les effectifs des Cercles intérieurs

Le Conseil des Choisis : il s’agit du Cercle intérieur avant la prise de pouvoir de Sebastian Shaw et Emma Frost au sein de la branche américaine du Club. Les membres connus en étaient : Edward « Ned » Buckman (le Roi Blanc), Paris Seville (la Reine Blanche) et Sebastian Shaw (le Fou Noir). A l’exception de Shaw, ils sont tués par balle par Buckman lui-même, contrôlé mentalement par Emma Frost. Buckman était à l’origine de la création des Sentinelles Mark-III et de la mort de la fiancée de Shaw, Lourdes Chantel, lors de l’assaut de ces mêmes Sentinelles contre la résidence balnéaire de celui-ci.

Les Lords Cardinaux : Il s’agit du Cercle formé par Sebastian Shaw pour succéder au Conseil de Buckman. Il comprenait : Sebastian Shaw (Roi Noir), Emma Frost (Reine Blanche), Donald Pierce (Fou Blanc), Phénix (sous l’apparence de Jean Grey, Reine Noire), Harry Leland (Fou Noir), Jason Wyngarde (Mastermind, membre en probation, destiné vraisemblablement à devenir une Tour), Tessa (assistante personnelle de Shaw), Warhawk (employé). Après l’échec de Shaw et Mastermind, le titre de Reine Noire redevient vaquant alors que Pierce devient le Roi Blanc, avant d’être exclu. De nouveaux membres sont recrutés : Séléné (la Reine Noire), Emmanuel da Costa (Tour Blanche), Friedrich von Roehm (Tour Noire), Magnéto (Roi Blanc, en partage avec Tornade, puis Roi Gris), Tornade (Roi Blanc, en partage avec Magnéto).

Le Cercle intérieur de Shinobi Shaw : A l’origine, Séléné escomptait créer un nouveau Cercle intérieur avec les Parvenus mais ils se retournèrent contre elle. Shinobi Shaw, croyant avoir tué son père, pris brièvement la tête de la branche new-yorkaise du Club, apparemment avec le soutien de l’Externelle Candra. Il proposa à Archangel et Tornade d’intégrer son Cercle mais ils refusèrent. Peu après, son Cercle intérieur incluait : Shinobi Shaw (Roi Noir), Benedict Kine (Roi Blanc), Benazir Kaur (probablement Reine Noire), Reeva Payge (probablement Reine Blanche), Candra (associée), Cordelia Frost (membre en probation). Si les titres exacts de Payge et Kaur ne sont pas confirmés, en revanche, lorsque Cordelia Frost proposa sa candidature, Shaw lui rétorqua que le titre de Reine Blanche était déjà pris. Ce Cercle intérieur disparaît rapidement, laissant la place au second Cercle intérieur de Sebastian Shaw.

La Branche londonienne : Le Cercle intérieur du Club londonien opéra brièvement en parallèle de celui de Shinobi Shaw. Apparemment, dans cette branche, les couleurs blanches et noires du Club new-yorkais sont remplacées par le rouge et le noir. Ses effectifs incluaient : Ms Steed (la contrepartie sur la Terre-616 de Damask de l’Ere d’Apocalypse, Reine Noire ; probablement prénommée Emma), Margali Szardos (Reine Rouge), Scribe (possédée par Mountjoy, Tour Rouge, probablement Jane Hampshire), le Roi Noir (probablement Quentin Templeton), le Roi Rouge (probablement Alan Wilson), Brian Braddock (alias Captain Britain, Fou Noir), le Fou Rouge (probablement Conrad Strathdee). L’appartenance de Braddock au Club est héréditaire ; il intégra le Cercle intérieur londonien à la demande de Shinobi Shaw, celui-ci souhaitant découvrir les agissements de la branche londonienne. Ce Cercle intérieur fut neutralisé après une tentative ratée de s’emparer de l’essence d’un démon pour contrôler la ville.

Le second Cercle de Sebastian Shaw : Après avoir repris le contrôle du Club, Sebastian Shaw reforma son Cercle intérieur, avec l’espoir de lui redonner son ancienne puissance et influence. Ses membres étaient : Sebastian Shaw (Roi Noir), Séléné (Reine Noire), Madelyne Pryor (ou la Reine Jean, Tour Noire), Trevor Fitzroy (Tour Blanche), Donald Pierce (candidat pour le poste de Fou Blanc), Tessa (assistante personnelle de Shaw), Ella (assistante personnelle de Séléné), Holocauste (associé), Miss Hoo (associée).

Le Cercle infernal de Séléné : Avec Pierce exclu une nouvelle fois, Madelyne disparue et Shaw et Fitzroy s’étant retiré, Séléné forma son propre Cercle intérieur, un reflet de sa propre nature maléfique, s’associant ainsi avec des démons. Son règne fut cependant de courte durée. Le Cercle infernal comptait : Séléné (Reine Noire), Blackheart (Roi Noir), Daimon Hellstrom (Roi Blanc), Solar (Roberto da Costa, Tour Noire). Quand Adrienne Frost se rendit chez sa sœur Emma, alors en charge de Génération-X, elle prétendait porter le titre de Reine Blanche. Cependant, elle n’utilisait que le nom, indépendamment de toute affiliation au Club des Damnés ; de plus, la nature de ses pouvoirs s’accordait peu aux nouveaux thèmes – démons, feux et Enfers – de Séléné. Suite à la défaite de Séléné, Hellstrom demeura le Roi Blanc ; bien qu’il ne soit plus apparu comme membre du Club, le titre de Roi Blanc n’a été attribué à personne d’autre depuis lui. Solar rejoignit le Cercle intérieur après la défaite de Séléné et Blackheart ; la mutante éternelle avait toujours montré un certain intérêt dans le jeune da Costa et le fit chanter pour qu’il accepte son appartenance héréditaire au Club.

Le Cinquième Cercle intérieur : Avec la mort de Sir Gordon Phillips, assassiné par Mystique et Dents-de-Sabre, Sebastian Shaw eut alors le projet de devenir le nouveau Lord Impérial du Club, devenant son chef suprême. Pour cela, il forma un nouveau Cercle intérieur : Sebastian Shaw (Lord Impérial), Roberto da Costa (Solar, Roi Noir, puis Lord Impérial), Courtney Ross (peut-être Opul Lun Sat-Yr-9, Reine Blanche), la Vipère (Princesse Guerrière Blanche), Tessa (Sage, assistante personnelle de Shaw puis conseillère personnelle de da Costa), Séléné (Reine Noire), Lotus Rouge (associé). Lors d’une confrontation entre Ross/Sat-Yr-9 et Emma Frost, il est révélé que cette dernière continua à appartenir au Club même après son rapprochement avec les X-Men, et conservait ainsi son titre de Reine Blanche ; si elle reste membre du Club, elle a, en revanche, perdu son titre. Théoriquement, Séléné demeure prisonnière dans les sous-sols du quartier général new-yorkais du Club et ne fait pas, à proprement parler, du nouveau Cercle intérieur ; néanmoins, son titre n’a pas été repris. La manière dont elle put apparaître à Solar demeure inexpliquée. Alors que Shaw venait d’atteindre son but, une confrontation brutale avec Donald Pierce le laissa grièvement blessé et il dut être hospitalisé. Solar prit alors son rôle comme Lord Impérial, ce qui était le plan de Sage depuis le départ. Malgré les bonnes intentions de ces derniers, Ross/Sat-Yr-9 et la Vipère ont leurs propres objectifs, bien moins nobles. Au lendemain du Jour-M, Sage quitta le Club, toujours dirigé par Solar, et rejoignit Excalibur. Shaw, remis de ses blessures, est redevenu le Roi Noir et semble comploter pour retrouver son influence.

Le Cercle intérieur imaginaire : Ce Cercle n’eut aucune existence réelle. Il consistait exclusivement d’images mentales créées par Emma Frost, à cause d’un « programme » mental implanté en elle par Cassandra Nova, dans le but de se libérer. Ses « effectifs » comprenaient : Perfection (la Reine Blanche), Sebastian Shaw, Cassandra Nova, Negasonic Teenage Warhead et Emma Frost.

Les Lords Impériaux : N’appartenant à aucun Cercle intérieur, d’aucune branche particulière du Club des Damnés, le Lord Impérial « trône », seul, au sommet du Club. Peu d’individus ont porté ce titre. Le Lord Impérial est le véritable chef du Club des Damnés et supervise toutes les branches de celui-ci. Ces dernières années, le Lord Impérial était Sir Gordon Phillips. Récemment décédé, il fut remplacé par Elias Bogan, puis Sebastian Shaw et Roberto da Costa, qui occupe actuellement cette position.

Commentaires : Le Club des Damnés est directement basé sur la version qui apparaît dans l’épisode de la série télévisée The Avengers (Chapeau Melon et Botte de Cuir) « A Touch of Brimstone ». C’est pour cela que la Reine Blanche est prénommée Emma (en référence à Emma Peel, qui joue cependant plus le rôle de Phénix comme reine contrainte dans l’épisode) et que Mastermind reçut le nom de Jason Wyngarde (le chef du Club dans cet épisode est joué par l’acteur Peter Wyngarde, qui incarna également Jason King). D’autres membres furent également inspirés d’acteurs : Sebastian Shaw avec Robert Shaw, Harry Leland avec Orson Welles (le prénom est une référence à Harry Lime dans The Third Man, Leland à Jed Leland dans Citizen Kane), Donald Pierce avec Donald Sutherland (le nom est une allusion à Hawkeye Pierce dans M*A*S*H). Lorsque Jean Grey devient la Reine Noire, son uniforme est similaire à celui d’Emma Peel dans l’épisode de The Avengers. L’allusion est encore plus directe avec le nom de la Reine Noire de la branche londonienne, Ms Steed ; de même, Sir Patrick Clemens et Lady Diane Knight du Club de Philadelphie des années 1780 sont prénommés d’après les acteurs Patrick McNee et Diana Rigg.

Cet épisode de The Avengers était lui-même directement inspiré du véritable Club des Damnés fondés par Dashwood et qui a donné lieu à de nombreuses autres inspirations dans la plupart des médias (donc un film avec Peter Cushing ; la série radiophonique Doctor Who ; des romans de Peter Straub, Kathy Reichs, Karen Moline, Diana Gabaldon ; des groupes de musique ou des titres de chanson), diverses communautés contemporaines (artistique en Floride, BDSM en Australie). Le seul Club des Damnés existant se situe à Sydney et est dirigé par Craig Donarski et Jackie McMillan.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 17354

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 12
    Membre : 0