Partagez nous


Encyclopédie - Jeffries, Madison - Marvel-World.com

Encylopédie - Jeffries, Madison

News » Marvel » Encyclopédie (4890 lectures)


Véritable nom : Madison Jeffries
Profession : Scientifique, ingénieur, aventurier, ancien terroriste, agent gouvernemental, ingénieur, terrassier, militaire, mécanicien
Statut légal : Citoyen du Canada sans casier judiciaire
Identité : Secrète (connue des autorités canadiennes et d’autres agences gouvernementales)
Autre identité : Box, Gemini
Lieu de naissance : Une localité inconnue au Canada
Situation de famille : Veuf
Parents connus : Lilian Crawley-Jeffries (Diamond-Lil, épouse, décédée), Lionel Jeffries (Scramble/Oméga, frère, décédé), des parents non identifiés (décédés)
Appartenance à un groupe : Membre du Club-X, des X-Men, ancien membre de l’Arme-X, du Zodiaque, d’Alpha Flight, de Bêta Flight, de Gamma Flight, de l’armée américaine
Base d'opérations : Ile d’Utopia (au large de San Francisco), autrefois la base du Zodiaque, la base du Projet Arme-X, le Département H, l’Ile de Tamarind (Canada)
Première apparition : VO : (Jeffries) Alpha Flight (vol.1) # 1 (août 1983, par John Byrne), (Box) Alpha Flight (vol.1) # 48 (juillet 1987, par Bill Mantlo & Terry Shoemaker), (Gemini) Alpha Flight (vol.2) # 12 (juillet 1998, par Steve Seagle & Duncan Rouleau)– VF : (Jeffries) Strange n°179 (novembre 1984), (Box) Strange n°229 (janvier 1989), (Gemini) Marvel Select n°23 (janvier 2000)
Taille : (Jeffries) 1m85, (Box) variable (habituellement 3m)
Poids : (Jeffries) 88,5 kg, (Box) variable (habituellement 550 kg)
Yeux : Bleus
Cheveux : Noirs

Histoire : Madison Jeffries et son frère cadet Lionel étaient deux mutants dotés de pouvoirs psioniques de transmutations. Alors que Madison détestait sa maîtrise de mutant sur tous les métaux, plastiques et même le verre qui le rendait différent des autres humains – cherchant à fuir son caractère de mutant, tout en devenant néanmoins ingénieur grâce à ses pouvoirs – Lionel, lui, prenait plaisir à le posséder, acceptant sa faculté de refaçonner les matières organiques et devint un médecin et chirurgien respecté. Dans des circonstances inconnues, Madison développa aussi une phobie de l’eau. Comme de nombreux autres Canadiens, l’un et l’autre s’engagèrent dans l’armée américaine, Madison comme mécanicien, Lionel comme docteur. Les deux frères servirent dans la même unité jusqu’à ce qu’ils furent pris au piège dans une embuscade où l’essentiel de leur groupe mourut dans une explosion qui éparpilla les corps en morceaux. Horrifié, Lionel Jeffries tenta désespérément d’utiliser ses pouvoirs pour recomposer les cadavres et les ramener à la vie mais perdit alors la raison, submergé par la futilité de ses efforts. Madison fut obligé alors d’utiliser ses propres pouvoirs pour créer des liens afin de maîtriser son frère. Lionel Jeffries, démobilisé, fut interné par son frère dans une cellule capitonné de l’Hôpital Général de Montréal où il fut privé de tout contact avec les autres êtres humains, gardé prisonnier d’un casque isolant et d’une camisole de force.

Lui-même psychologiquement traumatisé par la guerre, Madison Jeffries fut aussi démobilisé et se retrouva dans un établissement psychiatrique, la Clinique pour Surhumains Socialement Inadaptés où les médecins tentèrent de lui faire surmonter ses sentiments concernant ses pouvoirs. Sur place, Madison rencontra Roger Bochs, un inventeur de génie qui avait construit un vaste robot humanoïde appelé « Box » par ironie sur son propre nom. Bochs ne possédait pas de membres inférieurs et reprochait au reste du monde son handicap. Madison et Bochs devinrent rapidement des amis alors qu’ils résistaient ensembles aux efforts des docteurs pour les soigner. Lorsque James McDonald-Hudson (qui allait devenir Guardian), du Département H du gouvernement canadien, commença à rechercher des surhumains pour intégrer son équipe de héros d’Alpha Flight, il proposa à Madison et Bochs de le rejoindre. Ayant été déclaré sain d’esprit malgré leurs problèmes d’adaptation, ils devinrent des recrues au sein de Gamma Flight, le premier niveau de formation du Département H. Là, Madison se lia bientôt amoureusement avec sa coéquipière Lilian Crawley – alias Diamond-Lil – pendant que Roger réussissait ses tests et passait au degré supérieur, Bêta Flight.

Quand le gouvernement canadien décida de la dissolution du Département H, les équipes de Bêta et Gamma Flight furent, elles aussi, dissoutes, alors qu’Alpha Flight devenait une équipe indépendante, intégrant certains anciens membres de Bêta Flight. Madison, Bochs et Lilian Crawley reprirent chacun leur vie, perdant rapidement contact les uns avec les autres. Crawley et Bochs furent, quelques temps après, contacté par Delphine Courtney – l’assistante androïde de Jerome Jaxon, un ancien ennemi de Hudson – afin de rejoindre l’équipe d’Oméga Flight, un groupe destiné à se venger d’Alpha Flight en général et Hudson en particulier. Redoutant le pouvoir de Madison sur les métaux, Courtney s’abstint de le contacter et annonça sa mort aux autres membres d’Oméga Flight pour éviter les questions. Demeuré loyal à Hudson, Bochs rejoignit le groupe dans le but de l’infiltrer mais Jaxon s’empara de Box pour pouvoir lui-même affronter physiquement Hudson et fut responsable de la mort apparente de Guardian au cours du combat entre Alpha et Omega Flight.

Six semaines plus tard, après avoir découvert que Madison était en vie, Bochs vint solliciter son aide pour concevoir un nouveau robot Box que seul Bochs serait capable d’utiliser. Tous les deux escomptaient utiliser le robot pour retrouver la trace de Courtney, et Jaxon dont ils ignoraient la mort. Madison et Bochs mirent ainsi au point un nouveau robot au sein duquel Bochs pouvait « phaser » (fusionner ses propres molécules avec celles du robot) pour le contrôler de l’intérieur. Bochs finit par intégrer peu après Alpha Flight pendant que Madison traquait Courtney de son côté ; il la retrouva finalement alors qu’elle prenait la fuite, en compagnie d’Oméga Flight qui venait d’affronter une nouvelle fois Alpha Flight. Grâce à ses pouvoirs, Madison triompha des criminels, y compris son ancienne amie Diamond-Lil et détruisit totalement Courtney, vengeant ainsi la mort de Hudson. Réalisant qu’il était capable d’utiliser ses pouvoirs d’une manière plus importante que la simple ingénierie, Madison entra en contact avec Alpha Flight et devint rapidement l’assistant de Bochs pour trouver, à travers une myriade de dimensions, un nouveau corps susceptible d’héberger l’âme de Walter Langkowski, qui avait été placée provisoirement à l’intérieur de Box. Localisant une cible potentielle, Bochs la ramena dans la dimension de la Terre, découvrant avec horreur qu’il s’agissait de l’incroyable Hulk, en pleine crise de fureur, et qui attaqua immédiatement les héros canadiens. Le titan vert endommagea sérieusement Box mais, après le combat, Madison put réparer les dégâts causés à Box par Hulk, permettant à son ami de s’extraire du robot puis il accompagna l’équipe sur l’Ile de Tamarind, emplacement de leur nouveau quartier général. Madison et Bochs réparèrent l’armure endommagée de Guardian, qui avait été portée brièvement par Courtney avant sa destruction, et celle-ci fut alors récupérée par l’apparente veuve de Hudson, Heather McNeil-Hudson, qui devint Vindicator, le chef officiel d’Alpha Flight.

Apprenant l’existence de Lionel Jeffries, mais ignorant son état mental, Heather Hudson partit à sa recherche, dans l’espoir de le recruter au sein d’Alpha Flight. Elle le libéra par inadvertance et celui-ci, revendiquant le nom de Scramble, transforma rapidement l’ensemble du personnel et des patients de l’hôpital en de véritables horreurs biologiques. Madison et le reste d’Alpha Flight sauvèrent Vindicator et découvrirent Scramble dans la morgue de l’hôpital, tentant une fois de plus de ressusciter les morts. Finalement, Madison obligea son frère à utiliser son pouvoir sur lui-même, restaurant apparemment sa santé mentale. Plus tard, Madison accompagna Alpha Flight lors de leur combat contre Attuma et ses armées atlantes, réussissant à surmonter son aquaphobie en se façonnant un sous-marin miniature avec ses pouvoirs, et aidant Alpha Flight contre le monstrueux partenaire de l’ancienne membre du groupe, Marrina. Madison aida aussi ses amis contre Lily Dorée et son amant, l’alchimiste Diablo, avant d’être officiellement intégré au sein d’Alpha Flight en tant qu’ingénieur et mécanicien du groupe. Peu après, Madison rencontra la jeune mutante Kara Killgrave – également surnommée la Fille pourpre puis Persuasion – qui utilisa initialement ses pouvoirs de contrôle mental pour obliger Madison à la conduire à Toronto. Là, ils furent capturés par le Commissaire-priseur qui chercha à les vendre au plus offrant. Ils furent sauvés par le reste d’Alpha Flight et triomphèrent de leur ennemi. Madison proposa alors de restaurer Bêta Flight dont la Fille pourpre fut la première recrue, tandis qu’il devenait une sorte de père adoptif pour la jeune fille.

Lorsque Roger Bochs commença à désespérer à l’idée d’être bloqué dans son robot après leur mission aquatique, Madison fut obligé d’utiliser ses pouvoirs pour maîtriser son ami. Après avoir aidé Alpha Flight contre un escadron de Sentinelles qui poursuivaient le mutant hypnotiseur Mesméro, Alpha Flight conduisit Bochs à Scramble, qui avait établit la Clinique de la Nouvelle Vie, à Vancouver, en Colombie britannique. Scramble réussit à libérer Bochs de son robot puis utilisa secrètement ses pouvoirs pour transformer la chair de cadavres en de nouvelles jambes pour Bochs. Malgré sa mobilité retrouvée, Aurora – qui avait été la maîtresse de Bochs depuis quelques temps – l’abandonna dès la réapparition de son ancien amant, Walter Langkowski. Furieux, et avec ses nouvelles jambes en train de se décomposer, Bochs perdit la raison et se retourna contre Alpha Flight, tentant de tuer Aurora. Madison utilisa alors ses pouvoirs pour contraindre Bochs à sortir du robot, prenant sa place à l’intérieur de Box. Se tournant encore une fois vers Scramble pour lui demander à nouveau son aide, Madison apprit que Lionel Jeffries escomptait créer une nouvelle race supérieur et que Roger Bochs avait été sa première tentative. Incapacité par son frère, Madison ne put qu’assister à la fusion physique de Scramble et Roger Bochs pour donner naissance à Oméga, utilisant l’inventivité de Bochs pour lui donner une apparence effroyable. Oméga combattit le reste d’Alpha Flight, ainsi que le propre assistant de Scramble, Whitman Knapp, lui-même un mutant dont les pouvoirs latents émergèrent au cours du combat. Avec l’aide de Knapp et de la Fille pourpre, Madison put phaser à l’intérieur de Box et reconfigura alors le robot pour ses propres besoins. Quand l’esprit de Bochs tenta de retrouver son autonomie au sein d’Oméga, Scramble le lobotomisa. Du coup, réalisant que son frère était au-delà de tout espoir et que son ami était psychiquement mort, Madison transforma Box en un gigantesque canon et détruisit Oméga.

Désormais le nouveau Box, Madison combattit aux côtés d’Alpha Flight des ennemis tels que le maléfique Sabre noir, Bedlam (William Nowlan) aux vastes pouvoirs psychiques, la sauvage Goblyn et les Grands Monstres. Madison et Heather Hudson commencèrent aussi à se rapprocher, entamant finalement une relation amoureuse ; Heaher finit par demander Madison en mariage, ce qu’il accepta avec empressement. Cependant, Alpha Flight se retrouva bientôt dans une autre dimension, combattant Insomnia, puis, revenu sur Terre, dut faire face à la menace mystique de Llan le Sorcier qui menaçait l’équilibre cosmique de la dimension terrestre. Au cours de ces événements, Lilian Crawley réapparut dans la vie de Madison ; celle-ci, ayant payé sa dette pour sa participation à Oméga Flight, souhaitait renouer avec son ancien ami, ignorant sa nouvelle liaison avec Heather Hudson. Madison rejeta ses avances, alors que Crawley intégrait néanmoins Alpha Flight comme Diamond-Lil, suscitant quelques tensions au sein du couple. Finalement, Madison, Diamond-Lil et le héros mutant Windshear, secondé du mutant américain Forge, pénétrèrent dans une ancienne base de la Roxxon Oil Company où ils découvrirent James McDonald-Hudson bien vivant. Avec James et Heather Hudson réunis, Madison céda enfin aux avances de Lilian Crawley et ils renouèrent leur ancienne relation. Il la demande à son tour en mariage et celle-ci accepta. Quittant les rangs d’Alpha Flight, Madison promit à sa nouvelle épouse qu’il se réfrénerait de phaser dans le robot Box ; cependant, il ne put tenir longtemps sa promesse et, lorsque Lilian le surprit en train de redevenir Box, la situation provoqua quelques tensions dans le jeune couple même si celui-ci surmonta ces difficultés.

Plusieurs mois après, un Département H restructuré rouvrit ses portes et reforma Alpha Flight, qui s’était séparé quelques temps auparavant. Madison accepta avec joie de rejoindre la nouvelle équipe bien qu’il abandonna alors son identité de Box. Au lieu de cela, il confia le robot au Département H qui l’utilisa pour la création de Manbot. Cependant, lors de la première mission de la nouvelle formation, Madison fut capturé par l’organisation criminelle du Zodiaque qui lui fit subir un lavage de cerveau et l’intégra dans ses rangs comme moitié des jumeaux Gemini, l’autre moitié étant, probablement, une créature automatisée placée sous son contrôle (bien que certains éléments laissent imaginer que le second Gemini n’était autre que Lionel Jeffries). C’est comme tel que Madison, avec le reste du Zodiaque, attaqua le Département H, s’emparant du puissant Projecteur Nth et libérant une créature qui tua le nouveau et monstrueux Sasquatch. Madison fut démasqué par ses anciens coéquipiers mais ils furent incapables d’empêcher le Zodiaque de se téléporter en emmenant Madison avec eux. Peu après, le Zodiaque fut à son tour attaqué par l’organisation subversive du Programme Arme-X qui espérait, et réussit, à leur enlever Madison. Le directeur de l’Arme-X, Macolm Colcord, fit subir un nouveau lavage de cerveau à Madison pour s’assurer de sa loyauté exclusive envers lui. Farouche anti-mutant, Colcord confia à Madison la tâche de créer « Neverland », un camp de concentration pour les mutants, placé sous la surveillance de robots à l’image de Box, les Boxbots. Le directeur dissimula néanmoins à Madison les assassinats systématiques de mutants, ainsi que le fait que Diamond-Lil avait aussi été capturée et était détenue à Neverland où elle fut durement battue par les Boxbots.

Quand le Programme Arme-X fut attaqué par la résistance secrète conduite par le soldat mutant Cable, Madison s’opposa à celle-ci avec une armée de Boxbots. Durant l’attaque, Colcord fut chassé de la direction du projet. Décidés alors à s’enfuir, Madison et Colcord cherchèrent l’appui d’un autre membre conditionné de l’Arme-X, l’ancienne coéquipière de Madison du temps d’Alpha Flight, Aurora, que Colcord avait lui-même battu pour l’obliger à lui obéir. Aurora les aida à s’échapper puis se retourna contre Colcord, évitant aisément les vaines tentatives de Madison de la maîtriser. Après qu’Aurora les eut laissés pour morts, Madison emmena Colcord au premier et ancien complexe, depuis longtemps abandonné, de l’Arme-X où il soigna le directeur, qui put guérir totalement mais commença à s’inquiéter de la santé mentale du Directeur. Madison répara ensuite le complexe entier, le rendant de nouveau opérationnel afin de produire une armée d’un nouveau modèle de Sentinelles pour Colcord, dans sa folle quête de détruire tous les mutants. Lors du Jour-M, Madison conserva ses pouvoirs de mutants ; dans des circonstances inexpliquées, il sembla retrouver ses propres esprits et fut séparé du Directeur, s’installant dans un laboratoire secret, au cœur du Yukon, au Canada. Là, il recouvra peu à peu ses esprits et mena des expériences pour créer des robots plus intelligents. Cependant, Madison dut faire face à une insurrection de ses machines dotées d’intelligence artificielle qui avaient appris à se répliquer et s’adapter, puis tentèrent à plusieurs reprises de le tuer après l’avoir enfermé dans son propre bunker. Avant qu’il ne puisse détruire son laboratoire pour arrêter les robots rebelles, Madison y fut retrouvé par un groupe d’X-Men menés par le Fauve (Hank McCoy), qui le recruta alors au sein de son « Club-X », une équipe spécialisée au sein des X-Men pour se consacrer à la recherche d’un moyen d’inverser les effets du Jour-M sur les mutants.

Encore traumatisé par les différents lavages de cerveau qu’il avait subis, Madison fut soulagé d’être libéré de ses créations homicides et emballé à l’idée d’intégrer le Club-X. Arrivé à San Francisco, il utilisa son arrivée chez les X-Men pour éviter de faire face à Diamond-Lil, pensant qu’elle serait plus heureuse sans lui et redoutant d’évoquer sa participation à la création de Neverland. Madison aida le Club-X dans ses études sur les différentes solutions possibles pour annuler les effets du Jour-M, et il aida à construire une machine à voyager dans le temps que le chef des X-Men, Cyclope (Scott Summers), utilisa pour envoyer les X-Men dans un futur alternatif. Suite à cela, Madison suggéra que le Club-X se rende dans le passé afin de rechercher des réponses pour la réactivation du gène X ; le groupe se rendit en 1906 afin d’examiner la naissance du premier mutant moderne ; la mission se révéla cependant un échec, ne permettant d’obtenir aucune information utile pour restaurer les pouvoirs des mutants. Lors de la tentative de l’industriel corrompu Norman Osborn de faire le siège des mutants, Madison et le Club-X exécutèrent les ordres de Cyclope et retrouvèrent les restes de la base orbitale du terroriste mutant Magnéto, l’Astéroïde M, échoué au fond de l’Océan Pacifique. Après l’avoir ramené à la surface, il fut transformé en un sanctuaire insulaire flottant, ouvert à tous les mutants survivants de la planète ; la petite « nation » fut bientôt baptisée Utopia. Durant l’affrontement final avec Osborn et ses forces, Madison seconda le Dr Némésis et Psylocke contre Dark Beast. Madison joua un rôle essentiel dans la conception de plans pour faire d’Utopia un lieu habitable, comme l’air, l’eau, l’énergie, la flottaison, la communication, les systèmes de défense et l’intégrité structurelle de l’île. Madison inventa la plupart des équipements utilisés pour ces besoins. Peu après, Diamond-Lil vint chercher refuge sur Utopia mais, quand ils se retrouvèrent enfin face à face, elle menaça de le tuer pour le punir de ce qui était arrivé à Neverland. Madison lui-même se jeta dans le travail afin d’éviter sa femme et de faire face à ses émotions contradictoires.

Madison ne tarda pas à rencontrer Danger, une intelligence artificielle humanoïde, dotée de conscience, et qui avait été servi autrefois les X-Men comme salle d’entraînement dotée de la technologie des Shi’ar. Madison fut surpris par les systèmes hyper évolués de Danger (qu’il était incapable de comprendre complètement) et, avec la permission de Danger, il l’examina afin d’en apprendre plus. Madison devint bientôt fasciné par Danger. Quand le mutant vampirique Emplate (Marius St. Croix) attaqua Utopia, Madison aida à ériger un mur de feu pour empêcher sa fuite extradimensionnelle, ce qui conduisit finalement à sa défaite par les X-Men. Tout en cherchant une solution pour la submersion progressive de l’île, Madison découvrit qu’Utopia était infestée de nanobots qui avaient été envoyés par la Sublime Corporation pour étudier les X-Men. Madison collecta et désactiva les nanobots. Cependant, le jour où Madison et son épouse semblaient enfin surmonter leurs différences et admettre qu’ils s’aimaient encore, la sorcière immortelle Sélène envoya ses lieutenants et une armée de mutants ressuscités attaquer Utopia. A peine une heure après s’être promis de donner une nouvelle chance à leur mariage, Diamond-Lil fut apparemment tuée par Mortis (Lois London) et son toucher fatal. Madison construisit un cercueil en verre pour le corps indestructible de sa défunte femme et lui donna des funérailles en mer, au cœur de l’Océan Pacifique. Vers la même époque, Madison créa une chambre émettant un petit champ électromagnétique empêchant les pouvoirs incontrôlables de l’X-Woman Kitty Pryde (Shadowcat) de conduire à l’éparpillement de ses atomes, puis mit au point un costume qu’elle devait porter pour sortir de la chambre. Lors de l’infestation de vampires de San Francisco, les X-Men capturèrent l’un d’eux pour qu’il soit étudié par le Club-X, dans l’espoir de trouver un remède au vampirisme. A un moment, le vampire infecta apparemment Jeffries avec un biosignal télépathique qui fit de Madison son laquais. Le vampire utilisa Madison pour augmenter ses pouvoirs grâce à la nanotechnologie. Cependant, quand Emma Frost activa télépathiquement les centres de douleur de Madison, cela le libéra de l’influence du vampire qu’il tua alors.

Plus tard, quand le cyborg Bastion lança une immense offensive sur San Francisco, le Club-X alla enquêter sur une plate-forme pétrolière que Bastion avait placée au large de la côte californienne ; là, un Graydon Creed contrôlé par Bastion les prit au piège grâce à une illusion holographique et tenta de pousser le Dr Kavita Rao à recréer son « remède » contre les mutations afin que Bastion puisse priver les derniers mutants de leurs pouvoirs. Cependant, Rao comprit qu’il s’agissait d’une illusion et le Club-X put s’échapper. Après la défaite de Bastion, Emma Frost chercha à enlever secrètement l’un des prisonniers qui était sous la garde de Danger. Elle fit apparemment hypnotiser Madison par Fantomex afin que le Canadien demande à Danger de faire un tour avec lui pour qu’ils apprennent à se connaître. Bien que consciente des intentions de Frost, Danger accéda à la demande de Madison, afin de pouvoir étudier le comportement de Frost dans le cadre de ses études sur le caractère humain. Danger et Madison allèrent donc faire un pique-nique le soir même. Puis, le Club-X reçut la mission de mettre au point une méthode pour atteindre les Limbes, un domaine qui avait régulièrement causé des problèmes aux X-Men, afin qu’ils puissent désormais intervenir rapidement en cas de crise future. Cependant quand Madison activa la machine, un dysfonctionnement provoqua l’explosion de la machine, blessant sérieusement Madison et projetant momentanément Cyclope, Hope Summers, Namor et le Dr Némésis (James Bradley) dans la Zone négative. Madison continua à travailler avec les X-Men, demeurant sur Utopia après la scission du groupe ; avec le Club-X, il continue à résoudre les problèmes scientifiques auxquels Utopia doit faire face, tout en cherchant un moyen de restaurer les pouvoirs des mutants.

Pouvoirs : Madison Jeffries peut psioniquement faire léviter les métaux, les plastiques et le verre ainsi que les manipuler aux niveaux atomiques et moléculaires afin de créer divers et nouveaux systèmes, n’étant limité que sa par son imagination et sa compréhension de la technologie impliquée. Madison est particulièrement doué pour créer des formes qui imitent l’apparence et les fonctions du corps humain. Madison possédait également un lien psychique avec son frère, permettant à chacun d’eux de détecter la présence de l’autre.

Aptitudes : Madison Jeffries est un mécanicien et un ingénieur extrêmement doué et compétent.

Equipement : Autrefois, Madison utilisait Box, un robot extrêmement puissant, formant un lien psychique avec lui, lui permettant de phaser dans le robot pour le contrôler de l’intérieur. Le robot Box était équipé de propulseurs dans ses pieds, lui permettant de voler. Le robot était doté d’une force surhumaine permettant de soulever environ 85 tonnes et était particulièrement résistant aux dégâts physiques. Une fois à l’intérieur de Box, Madison pouvait « voir » et « entendre » par l’intermédiaire de capteurs sensoriels intégrés au robot. Il ressentait, sous forme de douleur psychique, les dégâts endommageant le robot. Grâce à ses pouvoirs de mutants, Madison pouvait modifier en permanence l’apparence et les capacités de Box selon les besoins, augmenter sa taille en absorbant d’autres sources de métaux, de plastiques ou de verre.

Caractéristiques particulières : Madison Jeffries possède aussi une peur instinctive de l’eau, l’aquaphobie.

Par ThierryM

Fiches Relatives