Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Baron Mordo (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Baron Mordo (le)

baron-mordo-le_0.jpg

  • Véritable nom : Karl Amadeus Mordo
  • Profession : Prétendu conquérant, ancien disciple mystique
  • Statut légal : Citoyen de Transylvanie
  • Identité : Secrète
  • Autre identité : Clive Bentley, Stephen Strange, Magellan, d’autres personnes dont il a adopté l’apparence
  • Lieu de naissance : Varf Mandra (Transylvanie)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Nikolaï Mordo (père, décédé), Sara Krowler Mordo (mère, décédée), Heinrich Krowler (grand-père, décédé), Lilia (demi-sœur), Lilia « II » (nièce), Astrid Mordo (fille)
  • Appartenance à un groupe : Allié récurrent de Dormammu, ancien prince consort d’Umar, ancien disciple de l’Ancien, ancien employeur des Laquais de Mordo, ancien membre des Agresseurs
  • Base d'opérations : Varf Mandra (Transylvanie)
  • Première apparition : VO : Strange Tales (vol.1) # 111 (août 1963, par Stan Lee & Steve Ditko) – VF : Etranges Aventures n°23 (novembre 1971, avec Strange Tales # 117 ; Strange Tales # 111 a été publié dans Marvel : Les Origines n°1, décembre 2002)
  • Taille : 1m82
  • Poids : 113,4 kg
  • Yeux : Marrons
  • Cheveux : Gris

Histoire

Né en 1921, Karl Amadeus Mordo est le fils de Nikolaï Mordo, un aristocrate (ou boyard) transylvanien qui fut fait « Baron » quand ses terres tombèrent sous le contrôle de l’Empire austro-hongrois, peu avant la Première Guerre Mondiale. Amer après la défaite de l’Empire à la fin de la guerre, furieux envers ses généraux et politiciens et le développement de la technologie moderne, Nikolaï chercha à restaurer le passé glorieux de la Transylvanie grâce à la magie noire. Il fut formé dans les arts mystiques par sa maîtresse de l’époque, Miarka, Reine-Sorcière des Roms. Miarka lui donna une fille illégitime, Lilia. Le mystique allemand, le Vicomte Heinrich Krowler, avait, de son côté, besoin d’un petit-fils afin de réaliser ses projets et arrangea l’union de sa fille, Sara, avec Nikolaï. Ce mariage produisit un fils, Karl Amadeus, en 1921. Quand les plans de Nikolaï Mordo de recréer un nouveau royaume des Carpathes par des moyens magiques commencèrent à donner des résultats, le Vicomte Krowler ordonna à sa fille d’assassiner Nikolaï, ce qu’elle fit joyeusement, prenant son mari par surprise et canalisant le pouvoir de son père. Sara emmena son fils, quitta Varf Mandra et vécut dès lors dans le château de son père. Cependant, un jour, le jeune homme, alors adolescent, surprit une conversation entre sa mère et son grand-père au sujet du meurtre de son père ; il jura de le venger, jurant que, sous l’identité du second Baron Mordo, il réaliserait les projets de son père, et bien plus encore.

Alors que Krowler enseignait les rudiments de la magie noire à Karl, il aida également Adolf Hitler à arriver au pouvoir en lui présentant un cénacle de riches industriels et de pratiquants de la magie noire. Finalement, en 1939, Heinrich Krowler envoya son petit-fils âgé de dix-huit ans au Tibet pour qu’il y devienne le disciple de l’Ancien, le Sorcier suprême de la Terre. Krowler avait secrètement placé un sort de transfert sur Karl Mordo afin que toute la magie qu’il allait apprendre devienne également celle du Vicomte. L’Ancien sentit le grand potentiel de Mordo à la fois pour le pouvoir mystique et pour le mal, mais il accepta le jeune comme disciple autant pour réfréner ses ambitions que pour le former. Il savait que son véritable successeur était destiné à être Stephen Strange, qui était alors un enfant. Jaloux du fait que Strange était prédestiné à le supplanter, Mordo tourmenta l’enfant avec des démons dans ses rêves durant toute sa jeunesse. Pendant ce temps, le lien de Krowler avec Mordo lui permettait de découvrir l’existence du puissant tyran et sorcier extradimensionnel, Dormammu le Terrible, ainsi que la manière de le conjurer.

baron-mordo-le_1.jpg En 1943, Krowler s’allia à Sir Anthony Baskerville. Il se réinstalla secrètement à Château Baskerville, en Cornouailles, avec un escadron d’Allemands, utilisant le Karl Mordo de l’avenir pour lui livrer la sorcière Cléa en 1943 et capturer le Dr Strange. Krowler et Baskerville comptaient utiliser la terreur et la haine produite par l’apogée du Blitz, ainsi que le sacrifice de Cléa, pour provoquer la matérialisation de Dormammu sur Terre. Krowler demanda à Dormammu de libérer son petit-fils, mais le Terrible transforma au contraire le Baron Mordo de l’avenir en une boule d’énergie, qu’il offrit à Baskerville. Dormammu prit ensuite le contrôle de Krowler. Plus tard, Baskerville s’arrangea pour le Mordo du futur s’empare du corps de Morgana Blessing, qui avait aussi remonté le temps jusqu’en 1943 et restait aux côtés de Lady Pamela Hawley. Cela attira l’attention de l’amant de Hawley, le Sergent Nick Fury, qui conduisit ses Howling Commandos à l’assaut de Château Baskerville. Finalement, la puissance de l’amour qui unissait Strange à Cléa, Morgana ) Strange et Fury à Pamela fut suffisant pour contrer la haine engendrée par le bombardement de Londres. Morgana rejeta la haine du Mordo de l’avenir et expulsa de manière simultanée Dormammu du corps de Krowler, permettant au Dr Strange (dont la forme astrale avait échappé à l’attaque initiale de Krowler) de franchir les pièges de Dormammu et de frapper Krowler à son tour. Dormammu fut banni et l’esprit de Krowler, annihilé.

Après que Krowler fut ramené en Allemagne, Sara Mordo prit soin de son père désormais invalide. Le jeune Karl Mordo, qui s’était révélé être un prodige en sorcellerie comme disciple de l’Ancien, conserva malgré tout son intérêt dans la magie destructrice, tout en continuant à espionner secrètement sa mère et son grand-père. Voyant enfin une opportunité de tenir sa promesse envers son défunt père, il se rendit au Château Krowler, captura sa mère et son grand-père, et sacrifia leurs deux vies à Dormammu le Terrible, scellant ainsi son alliance avec le noir seigneur. Sentant que Mordo était désormais au-delà de tout espoir de rédemption, l’Ancien se mit à craindre que son propre pouvoir se révèle insuffisant pour le vaincre, mais ne put néanmoins agir, sans forcer la main de son pupille.

baron-mordo-le_2.jpg Vingt ans plus tard, Stephen Strange, désormais un chirurgien arrogant et menant une vie dissolue, et à la recherche de soins pour ses mains blessées, arriva au sanctuaire de l’Ancien. Perturbé par l’arrivée de son rival prédestiné, Mordo lança une attaque mystique secrète conter l’Ancien, l’affaiblissant de manière significative. Cependant, découvrant la duplicité de Mordo, Strange offrit à l’Ancien ses propres services comme disciple, mettant ainsi en route la destinée que Karl Mordo avait cherchée à contrer. Mordo resta le collègue étudiante de Stephen Strange pendant plusieurs années mais finit par partir, espérant amasser un pouvoir plus traditionnel pour maîtriser et tuer les deux hommes.

Retournant en Transylvanie, Karl Mordo devint le maître de son village natal, sacrifiant de nombreux de ses habitants dans sa quête du pouvoir. Après plusieurs années, il apprit l’existence d’Il Libro di Cagliostro (Le Livre de Cagliostro), un grimoire contenant de vastes connaissances magiques, y compris des méthodes pour voyager à travers le temps. Il avait été écrit par un grand sorcier, deux siècles auparavant. Le livre était conservé par Lilia, la Reine-Sorcière, qui était la fille de Nikolaï Mordo et de Miarka, dont la rumeur disait qu’elle était elle-même la propre fille de Cagliostro. Parfaitement au courant de ses liens du sang avec Lilia, Karl séduisit celle-ci pour s’emparer du livre, puis l’attaqua et la laissa pour morte, ignorant qu’elle était enceinte de leur fille. Mordo fut incapable d’attendre jusqu’à ce qu’il ait parfaitement maîtrisé son nouvel ouvrage et commença immédiatement sa campagne contre l’Ancien et le Dr Strange. Mordo et Strange devinrent bientôt les pires ennemis, même si la plupart de leurs premières batailles demeurent encore inconnues.

La rivalité entre Mordo et Strange perdura jusqu’à l’époque moderne, quand il lança plusieurs attaques contre l’Ancien et le Dr Strange, commençant par une tentative d’empoisonner celui-ci. Peu après, il se fit passer pour un allié décédé du Dr Strange, Clive Bentley, et piégea son ennemi dans des vapeurs paralysantes mais fut mis en échec par l’apparition particulièrement à point nommé de la fille de Bentley, Victoria. Quelques semaines plus tard, il téléporta le Saint des Saints du Dr Strange dans une autre dimension, dans l’espoir de priver l’Ancien de la protection de son disciple, mais sans réussir. Il ne réussit pas mieux quand il tenta de s’emparer de la forme physique du Dr Strange, le Maître des Arts mystiques se révélant capable de tromper Mordo et de le battre sur le plan magique.

baron-mordo-le_3.jpg Quand deux criminels eurent la chance de voler la mystique Lanterne de Lantarr, Mordo les utilisa comme pions pour enlever des victimes sacrificielles afin d’obtenir les faveurs d’une mystérieuse entité. Cependant, à la fois le Dr Strange et le héros Spider-Man intervinrent, sauvant les prisonniers de Mordo, et l’entité, qui se révéla être un Dormammu peu impressionné par les manœuvres de Mordo, projeta celui-ci dans une autre dimension pour le bannir. Réussissant malgré tout à revenir sur Terre, le Baron Mordo envoya ses laquais en masse à la poursuite du Dr Strange et captura l’Ancien en profitant de la distraction ainsi provoquée, avant d’être repoussé une fois de plus par la puissance de l’amulette du Dr Strange, l’Œil d’Agamotto, dont la « lumière de justice » repoussa Mordo.

Quand Dormammu chercha à se venger lui-même du Dr Strange, il recruta malgré tout le Baron Mordo comme laquais. Ses pouvoirs accrus par son employeur, Karl viola le sanctuaire de l’Ancien et aurait tué le vieux mystique si Strange, dont les pouvoirs n’étaient pas de taille face à ceux augmentés de son ennemi, ne s’était pas précipité pour sauver son mentor et l’emmener en sécurité. Alors que Strange parcourait le monde à la recherche des moyens de vaincre son adversaire, Mordo, qui avait recruté plusieurs sorciers à travers la planète prêts à se soumettre à sa volonté, le poursuivit jusqu’à Hong Kong, en Angleterre et encore ailleurs. Après une longue bataille faite de duplicité, Mordo finit par capturer l’Ancien et attira le Dr Strange dans la Dimension Noire, le domaine de Dormammu. Mais, alors que Dormammu exprimait sa colère à l’encontre de Strange, le Baron Mordo frappe son rival dans le dos, provoquant la colère du Terrible, au nom de son sens de l’honneur personnel. Refusant de supporter son laquais un instant de plus, Dormammu bannit une nouvelle fois Mordo dans une autre dimension, avant d’être vaincu lui-même quand son honneur lui imposa de combattre encore une fois le Dr Strange, sans utiliser sa puissance. Peu après, quand le Dr Strange vint en aide à d’autres victimes de Dormammu, il libéra par inadvertance le Baron Mordo ; ne s’attendant, ni ne recevant, de gratitude de la part du Baron, Strange laissa son ennemi aux bons soins de l’Ancien, mais Karl put s’échapper, avant de se retrouver une nouvelle fois exilé après avoir quitté la protection de son ancien mentor.

Des mois plus tard, le Dr Strange libéra accidentellement une vague de magie incontrôlée sur la planète, éveillant les pouvoirs de sorcellerie dormants d’un grand nombre d’individus à travers le monde. Le Tribunal vivant, gardien du multivers et de l’équilibre des forces mystiques et cosmiques, déclara que la Terre devait être détruite à moins que le statu quo ne soit restauré. Mordo, par inadvertance, libéra la même magie incontrôlable, et rallia les nouveaux sorciers derrière lui. Pour sauver la Terre, le Dr Strange obligea le Baron Mordo à coopérer, absorbant tous les deux les pouvoirs des novices en eux-mêmes. L’excédent de magie dissipé, Mordo, très prévisible, chercha à la récupérer pour lui seul, mais il fut banni juste avant par Strange.

baron-mordo-le_4.jpg Quand Strange abandonna brièvement ses fonctions de défenseur de la Terre, Mordo réapparut une fois de plus, se faisant passer pour Strange lui-même afin d’obliger le sorcier à reprendre du service, mais fut vaincu encore une fois. Réalisant qu’il n’avait fait que répéter son erreur initiale en ramenant le Dr Strange vers sa destinée, Mordo, ayant enfin déchiffré l’ensemble du Livre de Cagliostro et de ses secrets sur le voyage temporel, il décida de littéralement tout recommencer en altérant la ligne temporelle afin que lui, et non le Dr Strange ou l’Ancien, fut le plus grand mystique du monde. Ironiquement, le Dr Strange apprit son projet quand, étant devenu le Sorcier suprême à la mort de l’Ancien, il chercha à se réconcilier avec son vieux rival, avant de le suivre dans le passé pour découvrir ses projets. Au dix-huitième siècle, les deux sorciers rencontrèrent un homme qui leur parut être Cagliostro lui-même. Il se révéla néanmoins être Sise-Neg, un sorcier de l’avenir, rassemblant l’énergie mystique des époques passées pour altérer non pas la ligne temporelle mais le temps lui-même en se rendant jusqu’à l’instant de la naissance de l’univers. Mordo et Strange le suivirent, le premier espérant devenir son serviteur, le second tentant de l’empêcher de réaliser son projet mais quand Sise-Neg obtint enfin le pouvoir dont il rêvait, il admit la futilité de ses propres ambitions et laissa la création de l’univers se dérouler comme précédemment, sans effectuer le moindre changement. Mordo fut plongé dans un état catatonique, devenu fou après assisté à ces événements, et Strange, prenant pitié de son adversaire, le ramena dans le présent, prenant soin de lui dans son Saint des Saints.

Cependant, la folie du Baron Mordo lui permit d’entrer en contact mentalement avec le Vieux Genghis, lui-même un ancien sorcier rendu fou par la longueur de sa vie millénaire. Mordo prit le contrôle de Genghis, mais ses ambitions furent mises en échec quand l’incarnation de l’univers appelé Eternité, sous l’influence de Cauchemar, décida d’exécuter la menace du Tribunal vivant, en détruisant la Terre. Strange et l’esprit de l’Ancien intervinrent, permettant à Eternité de recréer toutes les choses et tous les êtres qui avaient disparu. Mordo, ayant retrouvé ses esprits, prit la fuite en laissant une illusion de lui-même dans le Saint des Saints de Strange afin de ne pas éveiller ses soupçons.

baron-mordo-le_5.jpg Le Baron Mordo initia alors un de ses projets les plus ambitieux, ayant été présent à l’aube des temps, il prit la décision de mettre un terme au temps en ouvrant les redoutables Sept Portes du Chaos, détruisant ainsi l’univers tout en restant le seul être vivant afin de trouver une terre alternative où l’histoire s’était déjà déroulée selon ses préférences. Rassemblant des êtres à sacrifier une fois de plus, il transforma l’allié du Dr Strange, Lord Julian Phyffe en la mortelle menace d’Azraël, l’envoyant attaquer le magicien. Malgré cela, le Dr Strange put remonter la trace de Mordo jusqu’au Nexus des Réalités, dont le gardien, l’Homme-Chose, avait été manipulé par le Baron pour ses propres projets. Mordo fut cependant la cause de sa propre défaite quand il restaura la personnalité humaine de l’Homme-Chose en éveillant l’esprit de Ted Sallis afin d’en faire un sacrifice acceptable. Incapable de supporter les forces conjurées, Sallis perturba la cérémonie de Mordo, le plongeant une nouvelle fois dans un exil extradimensionnel.

Le sort de Mordo s’avéra être un coup de chance car le pouvoir invoqué le conduit vers un point focal dimensionnel, d’où il put tirer des énergies d’innombrables dimensions afin de restaurer sa puissance. Optant pour la subtilité, il manipula le Dr Strange afin qu’il rencontre l’écrivain Morgana Blessing, qui rendit visite à Strange accompagnée de ce qu’elle croyait être son chat domestique Magellan, en fait un Mordo transformé. Ayant ainsi pénétré dans le Saint des Saints du Sorcier suprême et franchi ses défenses, le Baron Mordo attaqua mais quand Strange se révéla encore une fois plus puissant que lui, il se retira dans le passé en compagnie de Blessing et de la maîtresse de Strange, Cléa, pour être finalement attiré en 1943 par Dormammu dans le cadre du complot organisé par le Vicomte Krowler ; destiné à jouer un rôle dans les projets de son grand-père, ce fut le propre pouvoir de Karl qui, à travers le sort de transfert de Krowler, fut utilisé par Krowler et Baskerville pour invoquer le Terrible afin de conquérir la dimension terrestre à une époque précédant l’avènement du Dr Strange. Réduit avec condescendance en sa plus simple essence par Dormammu, Mordo prit mystiquement possession de Blessing dont Krowler, à présent possédé par Dormammu lui-même, avait fait le point focal de la puissance dérobée à Mordo, alors même qu’il se préparait à sacrifier Cléa. Alors que les Howling Commandos attaquaient la forteresse de Krowler, l’amour grandissant de Blessing pour Strange lui permit d’échapper à ceux qui la contrôlaient tout en permettant à Strange de chasser Dormammu du corps de Krowler et mettre ainsi un terme au danger. Ayant jouer les rôles que l’histoire leur avait assignés, Strange, Cléa, Blessing retournèrent vers le présent.

Mordo revint également vers le présent et se retrouva parmi les criminels rassemblés par Méphisto pour éliminer l’omnipotent Beyonder. Puis, il attira sur lui l’attention d’entités plus puissantes, vendant son âme à deux seigneurs infernaux, Méphisto et Satannish, sachant le combat des deux démons au sujet de son âme contraindrait le Dr Strange à les chasser de la dimension terrestre, l’affaiblissant ainsi suffisamment pour que Mordo puisse le tuer ; mais, après que Strange eut effectivement triomphé des deux démons, le Baron Mordo fut assommé d’un seul coup de point par le Dr Strange, l’une des fins les plus ignominieuses qu’il eut jamais connue.

L’exil extradimensionnel s’étant révélé à plusieurs reprises peu fiables, le Dr Strange emprisonna le Baron Mordo dans son sanctuaire, mais, au fil des semaines, le Baron s’attira progressivement la sympathie de l’associée du Sorcier suprême, Sara Wolfe. Quand Dormammu, ayant été déposé par la disciple de Strange, Cléa, envahit une fois de plus la Terre et sembla tenir Strange à sa merci, Wolfe libéra Mordo, espérant qu’il lui viendrait en aide mais le Baron Mordo se rallia au contraire à Dormammu, seulement le temps nécessaire pour obtenir le patronage de sa sœur, Umar l’Indicible. Après que Strange et Cléa eurent finalement triomphé de Dormammu, Umar leur proposa une trêve qui faisait d’elle la souveraine de la Dimension Noire, avec Mordo comme prince consort, abandonnant ainsi ce monde qu’il avait tellement cherché à conquérir. Cependant, la bonne fortune de Karl Mordo fut de courte durée car Cléa prit bientôt la tête de puissants alliés pour récupérer la Dimension Noire ; mais, avec Umar déposée, Dormammu fut libre de reprendre son trône. Finalement capable de réaliser quand il était face à des adversaires trop puissants pour lui, le Baron Mordo se retira de nouveau sur la Terre et ne joua plus aucun rôle dans les combats ultérieurs du Dr Strange avec le Terrible.

baron-mordo-le_6.jpg Son pouvoir magique réduit à presque rien, Mordo fut stupéfait d’apprendre qu’il avait développé un cancer. A son grand mérite, ses pensées ne se tournèrent pas vers l’organisation d’un nouveau complot mais vers l’obtention de l’absolution pour toutes ses erreurs passées. Il se rendit au sanctuaire de l’Ancien, espérant y terminer ses jours en paix parmi les moines qui s’y étaient installés. Mais Strange, lui-même presque un homme brisé après ses dernières avanies, vint également chercher un réconfort spirituel au Tibet. Ce fut alors Strange qui ranima leur ancienne rivalité, battant presque Karl à mort avant d’être chassé par les moines.

Sans qu’aucun des deux hommes ne le sache, un troisième joueur s’était mis en place pour mettre un terme final à leur rivalité et ils furent tous les deux surpris par l’intervention d’Astrid Mordo, la fille non reconnue et oubliée de Karl Mordo et de Lilia. Espérant réussir là où son père avait échoué, Astrid Mordo transféra le cancer de Mordo vers Strange, espérant l’affaiblir. Ramenant à la fois le Dr Strange et le Baron Mordo dans le château depuis longtemps abandonné de Nikolaï Mordo, Astrid Mordo laissa à son père l’opportunité de tuer Strange lui-même mais le Baron, sincère dans sa repentance, restaura la santé de Strange en absorbant de nouveau son cancer. Il plongea ensuite sa fille dans le coma avec une dague mystique avant de la transporter dans une autre dimension. Le Baron Mordo mourut peu après, ayant sacrifié sa propre existence pour l’homme qui avait été son ennemi pendant près d’un demi-siècle.

Cependant, quelques mois plus tard, quand le Dr Strange fut contraint d’interférer avec le flot temporel afin de sauver son ami Spider-Man, le Baron Mordo fut apparemment ressuscité. Il reste à découvrir si ses ambitions maléfiques ont également été revivifiées. De plus, récemment, les Doyens de l’univers appelés le Grand Maître et le Collectionneur, ont utilisé le Baron Mordo, au sein des Agresseurs, lors d’un duel opposant le Hulk vert au nouveau Hulk rouge ; toutefois, plusieurs participants de ce tournoi avaient été prélevés à différentes époques et il est donc possible que le Baron Mordo, lui aussi, ait extrait du passé par les deux Doyens. Quoi qu’il soit, c’est bien le Baron Mordo du présent qui organisa le kidnapping du politicien Cartier St. Croix dans le but de tendre un piège à sa fille, la mutante Monet St. Croix (alias M). Celle-ci partit effectivement au secours de son père, accompagnée de Malabar (Guido Carosella), son coéquipier d’X-Facteur Investigations. Toutefois, si les deux mutants tombèrent dans le piège de Mordo, les trois adversaires, ainsi que Cartier St. Croix, tombèrent ensembles dans une embuscade tendue par les Purificateurs, des miliciens anti-mutants. Finalement, les deux mutants purent s’échapper, avec Cartier St. Croix, tandis que Mordo était blessé, se vengeant en exterminant les Purificateurs. Ses activités actuelles sont inconnues.

Pouvoirs

Le Baron Mordo est l’un des plus puissants sorciers existant sur la Terre, tirant son pouvoir de trois sources principales : l’invocation de puissantes entités (les principats) ou d’objets mystiques, la manipulation de l’énergie magique ambiante de l’univers et ses propres ressources psychiques. Les nombreux effets qu’il peut obtenir incluent la projection et la manipulation d’énergie, la transformation de la matière, l’animation des objets inanimés, la téléportation, la projection d’illusions, le mesmérisme, la projection de pensées, la projection astrale, le voyage vers d’autres dimensions ou d’autres époques et la possession mentale.


ThierryM 24452

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 20
    Membre : 0