Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Ghost Rider (le) (2099) - Marvel-World.com

Encylopédie - Ghost Rider (le) (2099)

ghost-rider-le-2099_0.jpg

  • Véritable nom : Kenshiro "Zero" Cochrane
  • Profession : Aventurier
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis (de la fin du vingt-et-unième siècle de la Terre-928)
  • Identité : Secrète
  • Autres identités : Z-Man, Zeddboy, Zeroman
  • Lieu de naissance : Inconnu
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Harrison Cochrane (père), Shinobu Cochrane (mère), une mère porteuse non identifiée
  • Appartenance à un groupe : Ancien membres des Hotwire Martyrs
  • Base d’opérations : Transverse City (Etats-Unis, Terre-928)
  • Première apparition : VO : Ghost Rider 2099 # 1 (mai 1994, par Len Kaminski & Chris Bachalo) – VF : 2099 n°18 (janvier 1995)
  • Taille : (Zéro) 1m75, (Ghost Rider) 1m95
  • Poids : (Zéro) 68 kg, (Ghost Rider) 306 kg
  • Yeux : (Zéro) Marrons, (Ghost Rider) rouges (variables)
  • Cheveux : (Zéro) Bruns, (Ghost Rider) aucun

Histoire

Kenshiro Cochrane était synonyme de problèmes avant même sa naissance en 2080 à Transverse City (qui s’étendait de ce qui fut, au siècle précédent, Detroit et Chicago). Sa mère, Shinobu, souhaitait porter l’enfant elle-même, mais son époux, Harrison Cochrane refusa, ne désirant que les autres puissent penser qu’il n’avait pas les moyens de se payer une mère porteuse, ce qui était devenu la norme à cette époque. La mère de naissance de Kenshiro essaya pendant de nombreuses années de rester en contact avec lui et Harrison Cochrane en vint à se demander régulièrement si elle n’avait pas corrompu son fils. Alors que Harrison Cochrane insistait pour avoir une vie parfaitement ordonnée, Shinobu cherchait l’évasion et, quand Harrison eut fêté ses cinq ans, elle s’était reliée de manière permanente à son poste 3V (la télévision du futur) et devint accro à Sérénévil©. Souffrant de l’attitude de son père qui avait laissé sa mère dans cet état, Kenshiro, surnommé « Zéro », devint de plus en plus rebelle et hors de tout contrôle. Apprenant l’implication de Kenshiro dans le vol de données informatiques, Harrison le chassa de sa maison et effaça toutes les preuves de son existence. Zéro rejoignit les Hotwire Martyrs, d’autres pirates informatiques, devenant tout particulièrement proche de ses camarades surnommés Warewolf et 2600. Zéro sortit également avec Kylie Gagarin, même si leur relation manquait de véritable profondeur émotionnelle ; Zéro craignait de trop s’impliquer et de montrer ses vrais sentiments, alors que Gagarin appréciait de ne pas avoir à s’inquiéter de trop s’attacher à lui à cause de ses nombreux défauts.

ghost-rider-le-2099_1.jpgEn 2099, Zéro et les Martyrs piratèrent certains fichiers de la mégacorporation D/MONIX (Data Manipulation and Organization Networld) durant un transfert d’informations bancaires, à partir d’un réseau de fibres optiques. Ces fichiers étaient l’Archive de Singapour, qui s’effaçait elle-même au fur et à mesure qu’elle se transférait d’un système vers un autre, assurant ainsi l’existence d’une seule copie des fichiers à n’importe quel instant. Ces archives contenaient des informations sur l’existence d’une section secrète du cyberespace appelé les Ghostworks ; les intelligences artificielles habitant les Ghostworks commencèrent à planifier la destruction de ces archives. Harrison Cochrane, un employé de D/MONIX, repéra le vol, constata que ses propres codes de sécurité avaient été utilisés et réalisa que le voleur ne pouvait être que son propre fils, Kenshiro. Harrison informa immédiatement ses supérieurs, et D/MONIX engagea les Artificial Kidz, un groupe de mercenaires cyborgs dirigés par Jeter Warlord, pour récupérer ces archives et éliminer les voleurs. Zéro réalisa rapidement que l’Archive était trop volumineuse et protégée contre une lecture forcée, et la téléchargea sur un disque en vue de la décrypter ultérieurement, puis la stocka dans une biopuce d’origine latvérienne implanté dans son propre crâne. Les Artificial Kidz tendirent bientôt une embuscade aux Martyrs, qu’ils massacrèrent ; au courant de l’existence de la biopuce, Jeter tira dans l’épaule de Zéro une fléchette induite de mycotoxine. Zéro prit la fuite mais la toxine se répandit et provoqua bientôt le crash de sa moto. Sombrant dans le délire, Zéro appela Kylie Gagarin et téléchargea en secret les fichiers convoités de sa biopuce vers les systèmes de son amie. Quand Jeter le rattrapa, Zéro – sachant que son corps affaibli ne pourrait lutter contre le corps cyborg de son poursuivant – se projeta de lui-même dans le cyberespace, escomptant une totale fusion de son esprit avec celui-ci, ce qui n’aurait laissé derrière lui rien d’autres que des systèmes informatiques brûlés et un implant bousillé. Zéro disparut ainsi dans le cyberespace dans un éclat de lumière.

Le corps de Kenshiro mourut mais les habitants du Ghostworks préservèrent sa conscience sous la forme de codes digitaux. Ils le choisirent à cause de son comportement brutal et arrogant, son manque de respect de l’autorité, ce qui ferait de lui un agent idéal dans le monde physique. Sauvant et cryptant le matériel source, ils créèrent une copie qu’ils activèrent depuis les Ghostworks, le reprogrammant pour en faire un meilleur agent. Zéro 2.0 accepta de leur devenir leur agent « anti-viral » contre les agences sociales et économiques qui dysfonctionneraient, suite aux manipulations de dirigeants corrompus qui conduisaient le programme de la culture humaine vers un crash ultime. Ils téléchargèrent alors Zéro 2.0 dans la forme du robot Ghost Rider qu’ils avaient créé. Ghost Rider commença par pister les Artificial Kidz, obligea Jeter à révéler que D/MONIX l’avait engagé, puis démembra celui-ci. Combattant les Systèmes de Sécurité Centrale (SSC) et une version transformée et contrôlée par D/MONIX de Warewolf – qui finit par s’autodétruire – Ghost Rider envahit D/MONIX, fit face à Harrison Cochrane, détruisit l’Archive et libéra Kylie et son ami, le Dr Néon, qui avaient été tous deux capturés par D/MONIX pour leur tentative d’accès à l’Archive Singapour. Ghost Rider envisagea brièvement de récupérer son ancien corps dans l’espoir de le ramener à la vie mais décida finalement de l’incinérer après décidé qu’il avait définitivement évolué au-delà de toute incarnation humaine.

ghost-rider-le-2099_2.jpgDécouvrant que Kylie Gagarin avait été droguée par D/MONIX, Ghost Rider obtint de l’aide d’anciens alliés, Anesthesia Jones (propriétaire du cyber-saloon, le Code Bar) et le Dr Sandoz, afin d’identifier la cause et chercher l’aide du trafiquant et concepteur de drogues Max Synergy. Sous la direction de ce dernier, Ghost Rider se rendit à Nueva York et y vola une drogue antérieure à Alchemax, malgré les efforts de Spider-Man (Miguel O’Hara) et des forces de sécurité de l’Œil Public. Synergy put ainsi fabriquer un antidote, contre la promesse d’un futur service de la part de Ghost Rider. Quand Gagarin resta inerte malgré le traitement, Ghost Rider se connecta à son cerveau et y découvrit qu’elle avait décidé elle-même de rester dans cet état afin de ne pas avoir à faire face à la perte de Zéro (elle ne pouvait pas accepter qu’elle ait perdu le choix de le quitter à sa place). Se faisant passer pour Zéro, Ghost Rider traita brutalement le moi psychique de Gagarin, diminuant son chagrin et elle reprit enfin connaissance, bien qu’elle se mit à suspecter que Ghost Rider avait été basé sur Zéro à cause de son caractère.

Après avoir été attaqué par un Jeter Warlord reconstruit, qu’il décapita, Ghost Rider fut pris pour cible par les Prédateurs, qui projetèrent leurs esprits dans des corps monstrueux afin de libérer leurs pulsions violentes. Ghost Rider détruisit le Prédateur de Diana Matin, qui fut rendue folle à cause du choc psychique en retour et aida Ghost Rider en éliminer les autres membres du groupe pendant que le héros détruisait les modules des Prédateurs. Les SSC employèrent alors leur super-agent, Coda, qui triompha et détruisit Ghost Rider et tous ses systèmes. Pendant que Ghost Rider se reconstruisait à l’aide de nanotechnologie, Zéro 1.0 – la source originelle de l’esprit de Zéro – s’échappa de la prison des Ghostworks. Pendant ce temps, le nouveau dirigeant des Etats-Unis, Fatalis s’alliait avec les entités des Ghostworks, qui lui accordèrent les moyens de manipuler la programmation et la mémoire de Ghost Rider. Fatalis reprogramma ainsi ce dernier afin qu’il lui serve de marshall fédéral à Transverse City, après quoi il affronta les Anarquistadores, un gang dont les membres avaient été améliorés grâce à une drogue semblable au sérum du super-soldat, la Chaleur blanche. Suivant la trace de la drogue jusqu’à Max Synergy, Ghost Rider le sauva de l’assassin Heartbreaker mais fit ensuite arrêter Synergy. Celui-ci considéra cela comme une trahison vis à vis de la dette que Ghost Rider avait envers lui et – avec l’aide secrète de Zéro 1.0 – libéra involontairement L-Cypher, une création antérieure des Ghostworks. L-Cypher s’empara du parc de loisirs de Thrillsville, emprisonnant ses employés et visiteurs et en mutant certains pour en faire ses serviteurs, les Archidémons. Ghost Rider se rendit à Thrillsville et fut capturé par les Archidémons mais put infiltrer les systèmes de L-Cypher et l’éteindre de l’intérieur, même si son ennemi réussit à télécharger secrètement sa personnalité dans une forme humaine, avant de s’échapper.

ghost-rider-le-2099_3.jpgAlors que Ghost Rider était occupé à Thrillsville, Kabal, un membre paranoïaque d’une société secrète de l’internet appelée l’Undernet, organisa un raid sur le Caveau des Sciences Interdites afin d’obtenir une technologie pour laquelle il engagea Bone Mechanix afin de l’utiliser pour concevoir le guerrier cyborg Vengeance. Dirigeant le corps de Vengeance était le cerveau de Colt Wagner, un ancien agent des SSC, dont le corps avait été détruit lors d’un combat avec Ghost Rider. Vengeance tendit une embuscade à Ghost Rider, le maîtrisa mais les systèmes faisant fonctionner Vengeance cessèrent brutalement de fonctionner quand il apprit que, désormais, Ghost Rider était un agent officiel des autorités. Fatalis ayant perdu le pouvoir, Ghost Rider abandonna alors son travail de marshall, mais ses récentes batailles le laissaient dans un état d’affaiblissement extrême. Incapable d’obtenir de l’aide dans la rue, il partit à la recherche du Dr Néon, s’évanouissant à son arrivée, sans réaliser que Néon s’était désormais associé à Zéro 1.0 contre Ghost Rider, dans l’espoir de pouvoir conquérir Kylie Gagarin pour lui. Néon répara et rechargea Ghost Rider et Zéro 1.0 chassa Zéro 2.0 du Ghost Rider, le piégeant dans un disque informatique.

Désormais Ghost Rider, Zéro 1.0 attaqua et renversa D/MONIX, tuant apparemment Harrison Cochrane lors de son assaut. Libéré de l’influence des Ghostworks, Ghost Rider quitta Transverse City, à la recherche de nouvelles aventures. Zéro 2.0, cependant, avait été libéré de la reprogrammation de ses créateurs des Ghostworks et, s’échappant du piège du Dr Néon, tendit un piège à ses propres créateurs, les soumettant à sa propre volonté. Un Ghost Rider semblable fut préservé sur la planète artificielle de Battleworld créée par le Dr Fatalis après la destruction du multivers par les Beyonders. Les origines et le sort ultérieur de ce Ghost Rider, qui participa à des courses dans la capitale de Fatalis, demeurent inconnus à ce jour.

Dans l’un des futurs de cette réalité, en paix avec lui-même et sa nouvelle incarnation, Zéro 2.0 reprit contact avec Kylie Gagarin puis passa le millénaire suivant à agir comme « le Fantôme dans les rouages », aidant secrètement Miguel O’Hara (qui était devenu le PDG d’Alchemax et, plus tard, le dirigeant unique de la Terre) et d’autres à conduire la planète vers une ère de paix et de sagesse, avant de l’étendre à d’autres mondes. En 3099, Zéro libéra ses créateurs, qui avaient atteint le statut d’intelligences pures, sans support informatique. Existant désormais dans tout le cyberespace, Zéro continue à observer, alors que la destinée de l’humanité s’accomplit.

Pouvoirs

Ghost Rider est un robot qui possède un châssis Cybertek 101 modifié composé d’acier de carbone et de silicium, de fibres optiques et de nano processeurs multi fonctionnels super-denses. Il peut transformer sa main droite en une électro-scie, une scie électrique à énergie avec une lame de céramique et graphite composés. Sa main gauche est formée d’un alliage de nanomères polymimétiques qui lui permet de la refaçonner à volonté, en général sous la forme de griffes longues et tranchantes, effilées jusqu’au niveau submoléculaire et capable de trancher à travers la plupart des matériaux. Il peut également projeter des lasers optiques.

Son Unité Centrale (UC) abrite un réseau multi fonctionnel neuro mimétique, doté d’une grande variété de fichiers de secours installés dans sa mémoire. Son système de camouflage programmable à base de solidogramme lui permet de se faire passer pour Zéro, de scanner les autres personnes avant d’imiter leur apparence, de projeter des flammes cosmétiques autour de sa tête et de modifier son costume. Il peut également activer un champ furtif qui le rend invisible à l’œil nu et pour la plupart des systèmes informatiques, bien que ce système soit extrêmement gourmand en énergie. Il avait initialement besoin de recharger quotidiennement ses batteries afin de rester parfaitement opérationnel et devait remplacer les cellules de stockage de sarrium ou courrait le risque de provoquer un crash complet de ses systèmes. Cependant, il se débarrassa de ses restrictions après s’être emparé d’une batterie à haute énergie de type « Mr Fusion ». S’il est sévèrement endommagé, ses composants nanotechnologiques peuvent le restaurer vers un état parfaitement fonctionnel.

Aussi bien Ghost Rider que Zéro pouvaient exister comme personnalité humaine semblable à l’intérieur du cyberespace, piratant et manipulant ou observant la plupart des autres systèmes informatiques sans difficultés. Sous sa forme ultime, Zéro 2.0 englobait la totalité de l’internet (ou de son équivalent en 3099) de la Terre et des points les plus éloignés de la frontière de la civilisation humaine.

Aptitudes

Zéro était un cyber surfeur extrêmement expérimenté et un pirate informatique, bien avant de devenir Ghost Rider.

Equipement

Ghost Rider monte une moto de 900 centimètres-cube, de type Ford Vélociraptor qu’il a modifié à sa convenance ; elle est dotée d’une propulsion anti gravitique, de réacteurs à turbine et est couverte d’un matériau imitant le cuir.


ThierryM 17519

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 16
    Membre : 0