M'enregistrer  |  Connexion
Encyclopédie - Cabale des Scrier (la) - Marvel-World.com

Encylopédie - Cabale des Scrier (la)

News » Marvel » Encyclopédie (7977 lectures)

Membres actifs : Scrier, Martin « Z » Zantz (Outrider)
Anciens membres : Charles Bates (décédé), Matthew DeRoma (« Scrier Jr »), décédé), Paul « D » Dunne (décédé), Samuel Fox, Donald Menken, Norman Osborn (le Bouffon vert), Mendell Stromm (Gaunt)
Autres noms : The Cabal of Scier (VO) ; la Fraternité des Scrier, l’Ordre secret des Scrier
Base d’opérations : divers quartiers généraux à travers le monde, avec une centralisation en Europe
Première apparition : VO : Amazing Spider-Man (vol.1) # 394 (octobre 1994, par John M. DeMatteis & Mark Bagley) – VF : Spider-Man (VI Semic) n°17 (décembre 1995)


Histoire : La Cabale des Scrier est une organisation vieille de plusieurs siècles, inspiré par un être qui lui a laissé son nom, une ancienne entité extrêmement puissante qui prétend avait été déjà vieux alors que Galactus était encore jeune et aussi être l’architecte de l’apparition de la vie sur Terre. Bien qu’il fut considéré comme étant détruit 18500 ans avant Jésus-Christ, cinq siècles avant l’engloutissement d’Atlantis lors du Grand Cataclysme, Scrier – l’un des nombreux noms utilisés par cette entité au cours de sa longue existence – il resta endormi pendant des milliers d’années sous un ancien temple cachée dans la chaîne de l’Himalaya. Les membres de la Cabale se vêtent tous de manière identique avec des robes à capuchon, d’une couleur noire, qui leur donne une apparence fantomatique. Les membres de ce groupe sont extrêmement dévoués à celui-ci, faisant preuve d’une détermination quasi religieuse, organisant rituels et cérémonies. Enracinée en Europe, les « Scriers » sont liés au crime organisé européen et partagent le but commun de maximiser l’accumulation de richesses et de pouvoir, et cela, par n’importe quel moyen disponible.

Après le meurtre brutal de la petite amie de Peter Parker, Gwen Stacy, Norman Osborn (alias le premier Bouffon vert) fut empalé par son aile volante lors de son ultime affrontement avec Spider-Man (alias Parker). Osborn régénéra de ses blessures presque fatales grâce au « sérum du Bouffon » qui courrait dans ses veines et prit secrètement le chemin de l’Europe, se faisant passer pour mort. Là, il bâtit un vaste réseau de communications afin de surveiller ses affaires aux Etats-Unis où tout le monde le croyait mort. Grâce à ce réseau, Osborn découvrit, et rejoignit, la Cabale des Scrier. Découvrant que le groupe était au bord de l’asphyxie et de la disparition, Osborn gravit rapidement les échelons à l’intérieur de la société secrète, jusqu’à ce qu’il s’empare par la violence du Premier Scrier, alors en poste. Osborn pensait qu’il pourrait utiliser la Cabale pour devenir le Caïd du crime de l’Europe, et rivaliser avec Wilson Fisk. Il transforma la Cabale – développant les talents de combattants des Scrier, améliorant leurs techniques d’espionnage et les équipant de nombreuses armements sophistiqués de haute technologie. La Cabale forgea de nouvelles alliances avec d’autres groupes criminels, comme l’AIM (Advanced Idea Mechanics), Hydra et la Main.

Norman Osborn envoya un Scrier, Samuel Fox, au professeur Miles Warren (alias le Chacal) de l’Empire State University afin de l’aider dans ses expériences de clonage sur Gwen Stacy – la mère des deux derniers enfants jumeaux d’Osborn – et Peter Parker. Utilisant des informations et une technologie acquises auprès des communautés scientifiques souterraines de l’Europe, Fox aida Warren à réussir la création de clones des deux jeunes gens, après de nombreux échecs dont le clone défiguré de Parker, Kaine. Sous son identité criminelle du Chacal, Warren cherchait à punir Parker de la mort de Stacy, son ancienne étudiante dont le professeur était tombé amoureux. Après le combat de Parker et de son clone au Shea Stadium, le Chacal envisageait de convaincre le clone qu’il était le héros originel génétique. Cependant, Fox reçut l’ordre d’Osborn de trahir Warren, dont les projets entraient en conflit avec ceux, plus lents, de l’ancien homme d’affaires. Fox fit chanter l’assistant de Warren, Seward Trainer, pour qu’il modifie l’équipement du professeur afin de truquer les résultats du processus d’identification du clone. Ainsi, le clone de Parker devint un vagabond, adoptant l’identité de Ben Reilly alors que le Chacal était persuadé qu’il s’agissait du vrai héros, remplacé par un clone. Fox ordonna à Trainer de suivre les activités du clone, Osborn escomptant l’utiliser plus tard comme élément clé de ses prochaines machinations. Trainer finit par entrer en contact avec Reilly et devint son ami, confident et mentor.

Presque une année plus tard, Osborn découvrit l’apparent retour de son ancien partenaire, Mendell Stromm. Alors que celui-ci se révéla n’être qu’un simple robot, créé précédemment par le véritable Stromm, les Scriers découvrirent que celui-ci avait utilise la « formule du Bouffon » sur lui-même peu avant son décès. Comme la formule avait sauvé la vie d’Osborn, les Scriers furent envoyés à la tombe de Stromm où ils découvrirent le corps desséché mais bien vivant, dans un état semblable à l’animation suspendue. Créant un nouveau pion pour ses projets, Osborn ranima Stromm, le rebaptisa Gaunt, l’équipa d’un système de survie artificiel et lui promit de lui rendre son apparence normale en échange de ses services au sein de la Cabale. Les talents scientifiques de Stromm fournirent le groupe en nouvelle technologie avancée : armes, effets spéciaux, technologie d’hologrammes et systèmes de transports afin de créer l’illusion de pouvoirs mystiques et de téléportation, faisant passer chaque Scrier pour une puissante entité magique.

Quand le psychiatre spécialisé en criminologie et de réputation mondiale, Judas Voyageur, émergea de sa réclusion volontaire après une dépression nerveuse, ses pouvoirs latents de mutant furent déclenchés, lui permettant de modifier les perceptions qu’un individu a de la réalité. Comprenant immédiatement l’utilité de ce pouvoir, Osborn envoya l’un des Scrier, Charles Bates, se lier d’amitié avec Voyageur, devenant son confident, tout en participant à ses fantasmagories et illusions comme quoi ils étaient amis depuis des siècles. A travers Bates, Osborn associa Voyageur à une équipe d’agents spéciaux appelés l’Host. Après la mort de Harry Osborn, le fils de Norman et la réapparition d’un Miles Warren génétiquement modifié, Norman Osborn décida qu’il était temps de mettre en route son plan de vengeance contre Parker. Gaunt obligea Trainer à modifier une nouvelle fois l’équipement du Chacal afin que Parker fut, cette fois, reconnu comme le clone – et, par voie de conséquence, Reilly comme l’original – plongeant le héros dans le désespoir le plus profond. Quand le Chacal se lança dans un projet de génocide mondial pour l’humanité entière à l’exception de ses clones, Osborn envoya le Fox arrêter Warren. Après avoir appliqué un remède psychotrope spécial pour clarifier l’esprit d’un clone amorphe et dérangé de Parker, Spidercide, Bates recruta son aide contre le Chacal ; à la fois Spidercide et le Chacal furent apparemment tués. Peu après, Judas Voyageur fut furieux de découvrir un lien entre le Scrier de son Host et Gaunt. Pour qu’il ne puisse être démasqué par Voyageur, Osborn ordonna l’élimination de celui-ci. Spider-Man (alors Ben Reilly) découvrit la vraie nature des Scriers et affronta plusieurs membres de la Cabale pendant que Parker sauva Voyageur d’une pièce se remplissant peu à peu d’eau. Voyageur et sa nouvelle maîtresse, Chakra, purent s’échapper pendant que plusieurs Scriers et les autres membres de l’Host étaient arrêtés et livrés à la police. Après cet échec et un échec ultérieur à conclure un accord avec la Rose (Jacob Conover), Gaunt tua Bates.

Norman Osborn rentra alors aux Etats-Unis, révélant publiquement qu’il était en vie, et commençant à harceler de manière agressive Parker. Sous son identité du Bouffon vert, Osborn tua Ben Reilly et utilisa Alison Mongrain pour que Mary-Jane Parker perde son premier enfant. Osborn ordonna alors à celle-ci de monter la garde sur un prisonnier de valeur, sur un yacht de la Mer Egée. Plus tard, quatre Scriers vinrent récupérer le « paquet » conservé par Mongrain, faisant exploser le yacht en partant ; Mongrain survécut à l’explosion et retourna aux Etats-Unis dans le but d’y retrouver Parker afin de lui révéler que Norman Osborn détenait sa tante May Parker comme prisonnière, malgré la mort apparente de celle-ci. Avec les Scriers, Osborn fit subir un lavage de cerveau à l’Homme de Métal afin qu’il élimine Mongrain avant qu’elle ne puisse informer Parker. Assoiffé de pouvoir, Osborn accomplit alors un rituel mystique appelé le Rassemblement des Cinq. Escomptant acquérir le don de la puissance, il reçut à la place celui de la folie, ce qui ne fit que perturber encore son état mental déjà déséquilibré. Ses loyaux Scrier lui virent bientôt en aide, en lui permettant de s’échapper de l’institut mental où il avait été interné après un combat contre Spider-Man et s’arrangèrent pour lui appliquer des patchs dermiques qui lui restituèrent un semblant de santé mentale.

Le Scrier originel fut récemment éveillé par le Surfeur d’argent. Scrier refuse de lui expliquer ses intentions, prétendant avoir une perspective plus élevée que celle de l’humanité. Il offrit au Surfeur la restauration de ses émotions supprimées et une apparente restauration de la vie sur sa planète natale, Zenn-La, en échange de devenir son agent. Bien que le Surfeur accepta de suivre les requêtes de Scrier sans poser de question, il échoua dès son premier test, refusant de prendre le bébé Edward Cross à sa mère droguée, Emily. Reconnaissant l’amour inconditionnel de la mère pour son enfant, le Surfeur d’argent ne put justifier l’enlèvement aux dépens de celle-ci. Après une attaquer sur le Surfeur par le collectif extra-terrestre appelé l’Autre, Scrier réapparut, offrant son aide à Alicia Masters. Alicia, craignant les intentions de Scrier, refusa son aide alors que le Surfeur commençait à agoniser, infecté par un virus de l’âme. Plus tard, ayant eu une seconde chance, Alicia accepta l’aide de Scrier. Avec la sorcière Agatha Harkness, Scier concocta un plan pour purger le virus du Surfeur, permettant la mort de son corps tout en protégeant le monde de l’infection par ce même virus. Aidé par Masters et Harkness, Scrier retrouva l’âme du Surfeur tout en empêchant le seigneur infernal Méphisto de s’en emparer. Scrier et Harkness retournèrent l’âme du Surfeur dans son corps désormais délivré du virus. Scrier et le Surfeur s’aventurèrent dans une autre dimension pour construire la Grande Barrière afin de temporairement contenir la conscience maléfique appelée l’Autre.

Scrier repartit pendant un temps pour rester seul mais revint pour prendre le contrôle de la Cabale. L’un des membres, Martin Zantz, le reconnut pour ce qu’il était malgré le scepticisme de ses frères Scriers, dont l’un d’entre eux, Paul Dunne, fut tué par Scrier. Scrier transforma Zantz en Outrider afin d’en faire son agent dans son projet de s’emparer du Nexus des Réalités afin de refaçonner la création selon son envie. Scrier détruisit l’Homme-Chose, gardien du Nexus – qui abritait à l’époque par l’esprit de l’ancien être Adam K’Admon – et usurpa la source de son pouvoir, le légendaire Bâton du Créateur. L’esprit du précédent Homme-Chose, Ted Sallis, avait fusionné avec celui de son épouse, Ellen, à l’intérieur du Nexus lui-même mais K’Admon put convaincre Sallis de redevenir l’Homme-Chose pour s’opposer à Scrier. Alors que celui-ci envoyait Outrider pour s’emparer du Nexus aux dépens d’Ellen Sallis, l’Homme-Chose fusion de K’Admon et Sallis recruta Spider-Man pour défendre le Nexus contre Outrider en pleine lutte avec Ellen. L’Homme-Chose, doté du pouvoir de K’Admon fit face à Scrier mais réalisa que leurs puissances équivalentes mettaient en danger la Terre s’ils venaient à se battre. Ils acceptèrent à la place que leurs agents se combattent : si Spider-Man triomphait, Scrier quitterait le Nexus seul et restituerait le Bâton du Créateur. Spider-Man fut occupé en étant transporté dans une autre réalité, permettant à Outrider de battre Ellen Sallis et de pénétrer au cœur du Nexus. S’échappant vers le Nexus au dernier instant, Spider-Man plongea en son cœur et combattit directement Outrider. Au cours de la lutte, Ellen Sallis rentra sur Terre, emmenant le Nexus avec elle et fusionnant celui-ci et elle-même avec Ted Sallis à l’intérieur de la forme de l’Homme-Chose. Scrier fut furieux devant ce qui semblait être une trahison mais Sallis expliqua que K’Admon avait, certes, donné sa parole mais que lui, Sallis, ne l’avait pas fait. Scrier abandonna l’Homme-Chose, laissant entendre que toute cette affaire n’avait été qu’un test pour son nouveau disciple et un moyen de manipuler l’Homme-Chose afin qu’il fusionne avec le Nexus. Scrier repartit ensuite avec Outrider et obtint bientôt de nouveaux fidèles qui désertèrent la Cabale.

La Cabale connut une nouvelle crise quand Matthew DeRoma, un jeune membre du groupe surnommé « Scrier Jr » par Spider-Man (Peter Parker), prit la tête d’une faction rebelle du groupe, constituée principalement de jeunes membres souhaitant ramener l’organisation vers ses voies traditionnelles. Les associés de DeRoma, des experts en technologie informatique, créèrent un hologramme animé de Harry Osborn doté d’intelligence artificielle. Cherchant à se venger de Norman Osborn pour son exploitation de la Cabale pour ses propres projets, DeRoma enleva son petit-fils, Norman Osborn Jr, espérant utiliser la version holographique de son père Harry pour le retourner contre son grand-père. Cependant, doté des souvenirs de Harry, l’hologramme refusa que son fils soit manipulé et finit par se retourner contre DeRoma, offrant à Spider-Man la clé de la victoire, court-circuitant les gantelets de DeRoma. Dans les ombres, un individu – peut-être Norman Osborn lui-même – surprit DeRoma et le tua de ses mains nues, avant de sauver Norman Jr.

Peu après, Norman Osborn rassembla les Scriers qui lui étaient fidèles et forgea avec eux un nouveau groupe : l’Ordre du Bouffon, bénéficiant de l’aide du loyal associé d’Osborn, Donald Menken. D’autres Scriers continuent cependant à rester loyaux envers l’ancienne Cabale ou même au premier Scrier. Le sort de l’Ordre du Bouffon depuis les derniers événements de la vie d’Osborn : incarcération puis réhabilitation au sein de la Commission aux Activités Surhumaines et nomination à la tête de l’Initiative et du HAMMER, demeure inconnu.

Par ThierryM

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 6
    Membre : 0