Partagez nous


Encyclopédie - Bélasco - Marvel-World.com

Encylopédie - Bélasco

News » Marvel » Encyclopédie (5045 lectures)

Véritable nom : Bélasco (nom complet inconnu)
Profession : Serviteur des N’Garaï, prêtre-sorcier, ancien souverain des limbes
Statut légal : Citoyen de la République florentine
Identité : Pas de double identité
Autre identité : Belasco (VO) ; Sire Bélasco des Corrompus, Lucas, « Lucifer », le Maître des Mondes intérieurs, Sonny ; il s’est également fait passer pour Sabu et Wend
Lieu de naissance : Florence (République florentine, Italie du treizième siècle)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Ananym (Witchfire, supposée fille), de nombreux enfants démoniaques et leurs descendants
Appartenance à un groupe : Membre des Seigneurs du Désagrégat
Base d'opérations : les Limbes, autrefois Pangéa
Première apparition : VO : Ka-Zar the Savage # 11 (février 1982, par Bruce Jones & Brent Anderson) – VF : Ka-Zar (Arédit) n°5 (décembre 1983)
Taille : 1m92
Poids : 113 kg
Yeux : Noirs sans iris (autrefois marrons)
Cheveux : Bruns
Caractéristiques particulières : Humain d’origine, depuis sa transformation physique par les N’Garaï, Bélasco possède une peau rougeâtre, une queue préhensile, suffisamment musclée pour soulever un homme d’une corpulence moyenne, des oreilles pointues, des griffes sur ses mains – à la place de ses ongles – et des cornes sur son front. Pendant un temps, son bras manquant fut remplacé par un bras démoniaque.

Histoire : Alchimiste et sorcier florentin, Bélasco nourrissait une passion secrète pour Bice « Béatrice » di Folco Portinari. Son contemporain, le sorcier Ebrok, transforma des chats domestiques en humanoïdes intelligents, le Peuple-Chat, puis les montra à ses collègues thaumaturges, parmi lesquels Bélasco, Orann et Yanthon ; Ebrok leur offrit à chacun leur propre serviteur du Peuple-Chat mais les félins se multiplièrent rapidement et, bientôt, se révoltèrent contre leurs maîtres, qui bannirent la nouvelle espèce dans une autre dimension, le Pays intérieur. L’un des sorciers, peut-être Bélasco lui-même compte tenu que le Peuple-Chat exilé continua à le considérer comme leur maître à l’époque moderne, conjura par la suite l’un d’entre eux, le premier Balkatar, sur la Terre pour en faire son serviteur. Bélasco entra aussi en contact avec des entités qu’il ne connaissait que sous le nom d’ « Anciens Dieux » (en réalité, les Mabdhara, les maîtres des N’Garaïs, qui sont la progéniture du véritable Ancien Dieu Chthon), acceptant de les aider de manière permanente à pénétrer la dimension de la Terre en échange de puissance et de l’immortalité ; ils le transformèrent alors, ajoutant cornes et queue à son corps et le chargèrent d’engendrer une nouvelle race démoniaque pour repeupler la Terre. Accusé d’hérésie, Bélasco fut condamné en 1289 au bûcher mais son familier ensorcelé (peut-être le Balkatar) le sauva de la prison ; il enleva alors Béatrice, alors mariée au banquier Simone dei Bardi et prit la fuite en bateau.

Sous la conduite de ses maîtres, Bélasco fit voile vers Pangéa, une jungle maintenue artificiellement sur le continent antarctique – et, autrefois parc de loisirs pour les premiers Atlantes – que ses maîtres avaient jugé parfait pour accomplir la cérémonie destinée à les libérer. Poursuivi de près par Durante « Dante » Alighieri, un poète amoureux lui aussi de Béatrice, Bélasco épousa rapidement et illégalement la jeune femme, la viola, puis lui donna un médaillon contenant 4 des 5 pierres de sang (des fragments d’âmes) requises pour le sort de libération alors qu’il conservait sur lui la cinquième pierre. Le temps qu’ils arrivent à Pangéa, Béatrice était enceinte de neuf mois et, avec Dante juste derrière eux, ils fuirent sous le volcan appelé le Mont Flavius dans un labyrinthe souterrain qui servait de parc d’amusement se voulant ressembler à l’Enfer. Dante les rejoignit à Dis, la Cité des Damnés, où Béatrice mourut en mettant au monde sa monstrueuse progéniture ; approchant pour récupérer le médaillon sur son corps et achever le sortilège, Bélasco découvrit qu’il avait été perdu durant leur descente dans le labyrinthe. Dante, affligé, tira son épée et attaqua son ennemi mais la force et les talents supérieurs de Bélasco prévalurent ; levant son épée pour finir son adversaire, il trancha involontairement un tuyau de refroidissement et se retrouva prisonnier d’un liquide glacé non identifié. Dante repartit et rentra en Italie où il rédigea peu après son œuvre la Divine Comédie, s’inspirant de son séjour antarctique pour rédiger l’Enfer. A peu près deux décennies plus tard, un accident électrique fit fondre la gangue de glace qui retenait Bélasco, mais il fut incapable de retrouver le médaillon et, ainsi, également incapable de conclure son pacte avec ses maîtres. A un moment non précisé, son bras droit fut tranché par sa propre épée dans des circonstances qui demeurent inconnues et il eut également une fille, Ananym, qui allait devenir l’héroïne Witchfire d’Alpha Flight.

Ces dernières années, l’aventurière Shanna la Diablesse tomba par hasard sur le médaillon de Béatrice alors qu’elle explorait les tunnels du Mont Flavius avec son amant Ka-Zar, l’Aérie Buth, l’androïde atlante Dherk et le tigre à dents de sabre Zabu. Bélasco fit face au groupe et hypnotisa Shanna, comptant faire d’elle sa nouvelle épouse et achever le sort pour libérer ses maîtres. Les compagnons de Shanna intervinrent, et Ka-Zar jeta le médaillon dans la cheminée du volcan, détruisant les quatre pierres de sang ; l’Engeance ancienne, furieuse du nouvel échec de Bélasco, l’enveloppèrent de flammes, le condamnant à vivre dans des limbes interdimensionnelles (une région également appelée l’Autre-Lieu et dimension liée en partie au Nexus des Réalités d’un côté et aux Limbes, domaine d’Immortus, de l’autre) comme punition. Le temps s’écoulant différemment dans cette dimension, le « temps » exact que Bélasco passa dans celle-ci demeure difficile à définir mais, dans tous les cas, il finit par devenir le souverain des habitants démoniaques de ces limbes. Entrant en contact avec une île du Triangle des Bermudes, sur la Terre, et qui avait été la demeure d’une ancienne race depuis longtemps disparue avant d’être récupérée par les X-Men, qui en avait fait leur base, Bélasco les espionna un certain temps et enleva la jeune et innocente Illyana Raspoutine, alors âgée de sept ans, la jeune sœur de l’X-Man Colossus. Les X-Men réussirent à la suivre dans les limbes, sauvèrent Illyana et la ramenèrent sur Terre mais ils furent piégés dans les limbes. Le principal serviteur de Bélasco, S’Ym, tua Wolverine, alors que Diablo se plongeait dans les arts occultes avant de devenir le laquais servile de Bélasco ; ce dernier corrompit Etincelle (Kitty Pryde), la transformant en un être semi-félin Pakith puis tua Colossus quand il tenta de lui venir en aide. De son côté, Tornade devint l’apprentie, en sorcellerie, de Bélasco, espérant trouver un moyen de le vaincre ; plus tard, elle eut l’impression de le tuer en combinant sa magie et ses pouvoirs de mutante avant de réaliser que Bélasco avait simplement feint la défaite pour mieux la corrompre en lui faisant tuer un ennemi impuissant ; cependant, Pakith et Tornade purent s’échapper et réussir à retrouver finalement leurs âmes.

Des décennies subjectives plus tard, Illyana et les X-Men réapparurent dans les limbes, récemment kidnappés mais, cette fois, les événements prirent un tour différent car la Tornade âgée aida les jeunes X-Men à s’enfuir alors que Bélasco piégeait à leur place Illyana (provoquant ainsi une divergence avec la réalité des X-Men prisonniers, la Terre-8280). Bélasco comptait faire de la jeune fille son épouse une fois qu’elle serait adulte et il refaçonna une partie de son âme à sa propre image, l’utilisant pour former une nouvelle pierre de sang. Malgré les tentatives de la Tornade âgée et de Pakith pour protéger Illyana contre lui, elle passa sept années dans les limbes, dont deux d’entre elles comme apprentie de Bélasco (une époque au cours de laquelle il tomba secrètement amoureux d’elle) et celui-ci put remplacer deux pierres de sang supplémentaires, une à partir de l’âme d’Illyana, l’autre de celle de Tornade. Après que Pakith eut tué le Diablo démoniaque, Bélasco lui retira totalement son humanité, faisant d’elle un animal domestique ; plus tard, Illyana fut obligée de tuer Pakith ainsi que Tornade. Lorsqu’elle eut atteint l’âge de treize ans, Bélasco localisa une autre voie potentielle pour sortir des limbes, et manipula Dherk afin de retrouver la dernière pierre de sang originelle dans les tunnels du Mont Flavius mais, ce faisant, Illyana profita de sa distraction pour l’attaquer. Alors qu’elle était en train de remporter leur duel, Bélasco reprit sa forme humaine alors qu’Illyana devenait de plus en plus démoniaque dans son apparence ; elle put cependant résister à la tentation de le tuer, retrouvant ainsi son humanité. Se moquant de sa faiblesse, Bélasco lui permit de regagner la Terre, où elle réapparut à peine quelques secondes après le retour du second groupe d’X-Men venu la délivrer. Elle rejoignit peu après les Nouveaux Mutants sous l’identité de Magik, avant de retrouver finalement sa forme innocente d’une petite fille de sept ans puis de mourir ensuite du Virus Legacy. Pendant ce temps, à Pangéa, Dherk confiait la pierre de sang à Ka-Zar, serti dans une alliance destinée à Shanna ; quand Ka-Zar la passa au doigt de son épouse, Bélasco fut de nouveau libre de revenir sur Terre. Il corrompit l’âme de la fille adoptive de Shanna, Leila, afin d’obtenir la dernière pierre de sang mais Shanna put le bannir une nouvelle fois avec un sortilège tiré de son propre grimoire après que Ka-Zar l’eut empalé avec sa propre épée ; Leila conserva sa pierre de sang, empêchant Bélasco de libérer ses maîtres. En l’absence de celui-ci, Magik, S’Ym et N’Astirh devinrent souverain des limbes l’un après l’autre.

Alors qu’ils exploraient Subterrania, les Quatre Fantastiques tombèrent par hasard à travers un portail interdimensionnel qui les amena à Dis où ils rencontrèrent Bélasco. Lui échappant, ils passèrent à travers un autre portail qui les conduisit au Pays intérieur et découvrirent le Peuple-Chat mais Bélasco les poursuivit. Les héros purent cependant s’échapper quand le sorcier fut momentanément distrait, sentant une confrontation dans une autre dimension entre le Dr Strange et Shuma-Gorath, qui menaçait de faire effondrer tous les Royaumes inférieurs. Bélasco, adoptant l’identité de Lucifer, manipula ensuite le chef de culte révolutionnaire Samuel Smith, surnommé le Rév, afin qu’il récolte la plante vénézuélienne Peña, escompter l’utiliser pour ses propriétés addictives afin de rendre l’essentiel de la Terre stérile ; après que le vigilant appelé le Punisher (Frank Castle) eut fait exploser le Rév et la plantation de peña, Bélasco abandonna son projet, fatigué de ce jeu. Il s’amusa ensuite en contrôlant sa fille Witchfire, la poussant à attaquer ses coéquipiers d’Alpha et Bêta Flight. Quand S’Ym étendit le Nexus des Réalités, menaçant alors d’englober la Terre entière, Bélasco recruta l’aventurier Cable et son amie Aleytis « Lee » Forrester pour arrêter son ancien serviteur. Cherchant à accroître son pouvoir pour lui-même plutôt que pour ses maîtres, Bélasco complota ensuite pour conquérir les N’Garaï eux-mêmes (manquant de s’apercevoir qu’il s’agissait en fait de ses propres maîtres) et fusionna leur domaine avec la Terre, trompant le mutant vampirique Bloodscream afin qu’il l’assiste ; réalisant qu’il avait été dupé, Bloodscream vint en aide à Lee Forrester et aux X-Men pour faire échec à Bélasco. Pensant que les barrières qui contenaient ses maîtres étaient plus fragiles de leur côté terrestre, Bélasco pensa que l’X-Woman Malicia avec ses pouvoirs de réplication des capacités d’autres individus pouvait franchir ces barrières si elle copiait les pouvoirs des N’Garaï. Il prit le contrôle d’une assemblée de vampires, envoyant l’un de ses membres, Carla Spelvin, provoquer des dévastations sous l’apparence de Malicia afin de distraire les autres X-Men, pendant qu’il poussait la vraie Malicia à absorber les pouvoirs d’un autre vampire, Helen Purvis, afin qu’elle se retrouve sous son pouvoir ; cependant, le seigneur des vampires, Dracula, entra en colère en observant les actions de Bélasco et aida les X-Men et Excalibur afin de l’arrêter.

Bientôt, de nouveau souverain des limbes, Bélasco captura la magicienne Margali Szardos, et mit à l’épreuve ses ennemis d’Excalibur – les anciens X-Men Colossus, Diablo et Kitty Pryde – en les amenant à combattre des versions alternatives d’eux-mêmes puis le démon Cauchemar. Ignorant que Szardos avait échangé de corps avec sa propre fille Jimaine (également connue comme Amanda Sefton, l’ancienne amie de Diablo), Bélasco provoqua Diablo en lui parlant de la captivité de « Margali » mais Diablo et « Amanda » pénétrèrent dans les limbes pour la libérer. L’échange effectué par Margali Szardos fut alors dévoilé, la captive libérée, et après que Bélasco eut été apparemment banni, Amanda Sefton prit le contrôle des limbes, adoptant à son tour le nom de la défunte Illyana Raspoutine, Magik.

Peu après avoir reconnu Noble Kale comme l’un des nouveaux Seigneurs infernaux, Bélasco conclut un nouvel accord avec les N’Garaï afin d’utiliser les âmes des X-Men pour reformer les pierres de sang, son bras manquant étant remplacé par le bras d’un N’Garaï mais la nouvelle Magik et le magicien des Ru’taï, Pilgrimm, aidèrent les X-Men à faire échouer son dernier plan. Récemment, Illyana fut ressuscitée lors la réalité de la Terre fut altérée par la Sorcière rouge ; Bélasco perçut sa réapparition mais après la correction de la réalité, il fut incapable de la localiser. Désespéré de l’avoir une nouvelle fois perdue, Bélasco recréa son corps et son esprit, sous la forme de l’Enfant des Ténèbres, mais fut incapable de restaurer son âme. Il enleva alors la toute dernière génération d’élèves de l’Institut Xavier, les emmenant dans les limbes, persuadé qu’ils pourraient le renseigner sur le sort d’Illyana mais il fut vaincu par les Nouveaux X-Men, avec l’aide de l’Enfant des Ténèbres, qui s’empara alors de son trône.

Pouvoirs : Bélasco est un puissant sorcier ; il peut se téléporter, hypnotiser ses victimes, transmuter et transformer la chair, produire des boucliers énergétiques, projeter des illusions, lancer des décharges mystiques, conjurer des démons, créer des tentacules qui immobilisent leurs cibles ou des cages magiques – pouvant alors séparer le squelette et la chair de sa victime – et même ressusciter les morts dans certaines circonstances. Les N’Garaï l’ont rendu immortel et l’ont doté d’une grande invulnérabilité, même si sa propre épée, forgée par les démons eux-mêmes, peut néanmoins le blesser, de même que l’épée magique d’Illyana Raspoutine quand elle lui succéda à la tête des limbes. Pendant un temps, Bélasco perdit l’essentiel de son pouvoir magique et son immortalité.

Aptitudes : Bélasco est un excellent escrimeur et dispose de connaissances approfondies concernant la technologie atlante antédiluvienne.

Commentaires : Bélasco est clairement originaire de la Terre-616. Les limbes de Bélasco sont également distinctes des Limbes sur lesquelles règne Immortus (en fait, le terme « limbes » est utilisé régulièrement pour décrire une dimension au sein de laquelle le temps s’écoule différemment, voire pas du tout). Les limbes de Bélasco semblent être une poche dimensionnelle, apparemment une partie du plus grand Nexus des Réalités, et doté d’un lien ténu avec les vraies Limbes. Compte de la nature extrêmement inhabituelle de ces limbes, il est difficile de savoir si le premier groupe d’X-Men enlevés vient d’une réalité alternative ou s’il a enlevé les X-Men de la Terre-616, pour les faire apparaître à deux reprises (voire même plus) dans ses limbes. Dans le second cas, alors soit la première Illyana à s’échapper provoqua la divergence de sa ligne temporelle par rapport à la Terre-616, soit elle était la même Illyana qui remplaça physiquement Magik des Nouveaux Mutants quand elle rejeta définitivement son côté démoniaque au cours des événements d’Inferno.

Par ThierryM

Fiches Relatives