Partagez nous


Encyclopédie - Dormammu - Marvel-World.com

Encylopédie - Dormammu

News » Marvel » Encyclopédie (10324 lectures)


Véritable nom : Dormammu
Profession : Despote, conquérant
Statut légal : Citoyen de la Dimension noire, ancien citoyen de la Dimension de la Faltine
Identité : Pas de double identité mais son existence n’est pas connue du grand public de la Terre
Autre identité : le Terrible, le Dévoreur d’Ames, le Seigneur du Chaos, le Seigneur des Ténèbres, la Grande Enigme, Flyx
Lieu de naissance : la Dimension de la Faltine
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Sinifer (parent/géniteur, décédé), Umar (sœur), Cléa (nièce), Stephen Strange (le Dr Strange, neveu par alliance), Satannish (prétendu fils)
Appartenance à un groupe : Membre des Seigneurs du Désagrégat, des Seigneurs infernaux, allié occasionnel d’Umar, de Loki, du Dr Fatalis, du Sous-Enfant, d’autres encore
Base d'opérations : la Dimension noire
Première apparition : VO : Strange Tales (vol.1) # 126 (novembre 1964, par Stan Lee & Steve Ditko) – VF : Eclipso n°25 (décembre 1972, avec Strange Tales # 127 ; Strange Tales # 126 a été publié dans Eclipso n°43 d’août 1974)
Taille : Variable (en général, 1m85)
Poids : Variable
Yeux : Jaunes (verts sous forme humaine)
Cheveux : Aucun (noirs sous forme humaine)

Histoire : Né il y a des milliers d’années, voire peut-être même des millions d’années, dans la Dimension des entités énergétiques extrêmement puissantes appelées la Faltine, Dormammu et sa sœur Umar décidèrent de rassembler de la matière pour accroître leur propre puissance, une pratique anathème et hérétique aux yeux des autres membres de la Faltine. Finissant par tuer leur géniteur Sinifer, ils furent chassés de leur dimension natale et adoptèrent une forme humanoïde pour explorer les autres dimensions. Leur recherche de pouvoir et de conquêtes finit par les amener dans la Dimension noire, un royaume mystique doté de distorsions naturelles vers des univers de poche, à l’intérieur de la Dimension elle-même. A l’époque de leur arrivée, la société composée de plusieurs espèces de la Dimension noire avait été en paix pendant presque 28 000 ans et le règne du roi Olnar en était à son troisième millénaire.

En dépit des avertissements de ses conseillers sorciers, les Mhuruuks, Olnar offrit à Dormammu et Umar sanctuaire et pouvoir en échange de leurs connaissances sur la manière de briser les barrières dimensionnelles et absorber les autres dimensions dans son domaine. Après des décennies de conquêtes, Dormammu, que ce soit par chance ou par dessein, conduisit Olnar dans la dimension des Incérébrés, des humanoïdes indestructibles et destructeurs qui tuèrent Olnar et de nombreux autres habitants de la Dimension noire. Dormammu et Umar repoussèrent et purent contenir les créatures, utilisant la confusion pour assassiner la plupart des Mhuruuks et ils furent accueillis en héros par les habitants de la Dimension Noire, dont ils furent proclamés les régents ; le fils encore enfant d’Olnar, Orini, de représentant aucun danger, ils le laissèrent vivre, se chargeant de son éducation. Comme souverain, Dormammu reprit partiellement sa forme enflammée de la Faltine et fusionna son essence avec celle des énergies mystiques innées de la Dimension Noire, augmentant considérablement sa puissance.

Peu de choses sont connues du début du règne de Dormammu et comme les habitants de la Dimension Noire ont une espérance de vie de plusieurs millénaires terrestres dans un univers dont l’écoulement du temps n’est pas identique à celui de la Terre, il est presque impossible de savoir depuis quand exactement Dormammu règne sur la Dimension Noire. Il fit en tout cas la guerre à plusieurs souverains extradimensionnels et s’allia avec d’autres, formant un pacte avec Odin d’Asgard et s’associant à l’incarnation d’Eternité pour bannir la terrible menace occulte appelée Zom dans une amphore des mondes infernaux. Il observa apparemment la Terre pendant plusieurs millénaires, et fut peut-être même responsable de la création du démon Satannish durant la préhistoire de la Terre. Il se heurta à plusieurs reprises à Agamotto, l’entité extradimensionnelle qui se proclama lui-même le premier Sorcier Suprême de la dimension de la Terre, et son disciple, un extra-terrestre tentaculaire anonyme. Immensément puissante, l’amulette appelée l’Œil d’Agamotto fut utilisée contre Dormammu, de même que le mystérieux Bâton de l’Unicité, mais Dormammu connut rarement, si même il en connut, la défaite et, avec le temps, il fit partie de ces êtres mystiques dont le patronage était sollicité par les sorciers mortels.

Lorsqu’Umar devint folle après avoir donné une fille à Orini, maintenant un adulte âgé de plusieurs millénaires, Dormammu utilisa la ruse pour l’exiler dans une poche dimensionnelle, devenant le seul souverain de la Dimension Noire et continuant ses conquêtes. Orini devint le disciple le plus dévoué de Dormammu et éleva sa fille, Cléa, pour qu’elle serve le Terrible.

Finalement, poussé par des événements qui demeurent inconnus, Dormammu prit pour cible la dimension de la Terre pour ses nouvelles conquêtes en 1666, provoquant le grand incendie de Londres et utilisant l’énergie vitale de ses victimes pour lier les deux dimensions à Stonehenge. Cependant, Dormammu subit sa première défaite quand il fut forcé de retourner dans la Dimension Noire par le Mystique, le Sorcier Suprême de la Terre. En 1692, Dormammu se heurta également à l’exorciste Hiram Shaw, qui souhaitait obtenir le titre de Sorcier Suprême et d’autres ennemis terrestres s’opposèrent à lui au fil des siècles mais le Mystique – devenu avec le temps l’Ancien – devint la vraie obsession de Dormammu ; en effet, l’influence de l’Ancien se répandit à travers le multivers, protégeant d’autres royaumes de l’ambition du Terrible. Incapable de franchir les barrières mystiques érigées par son ennemi afin de protéger la dimension terrestre, Dormammu agit occasionnellement à travers des pions terrestres comme lorsque, en 1888, il fut impliqué dans la naissance de Jack l’Eventreur, peut-être en coopérant avec le cerveau criminel Fu Manchu, par l’intermédiaire d’un parasite mystique plus tard appelé le Zaniac.

En 1943, Dormammu accepta le Baron (Karl) Mordo, disciple de l’Ancien, comme service après le sacrifice de la propre mère et du grand-père de Mordo. Une année plus tard, l’Œil d’Agamotto fut volé, que ce soit suite à la trahison de Mordo ou non, par des agents nazis et donné à Crâne rouge, qui se rendit par inadvertance dans la Dimension Noire grâce au pouvoir de l’amulette. Quand Captain América et Bucky arrachèrent l’amulette des mains du Crâne, le criminel pactisa avec Dormammu pour obtenir son pouvoir en échange de lui ramener l’amulette mais l’Ancien, le sergent Nick Fury et ses Howling Commandos aidèrent Captain et Bucky, et Dormammu rejeta avec dédain la proposition de Crâne rouge, renvoyant celui-ci. Ironiquement, Jack l’Eventreur fut l’un de plusieurs criminels déplacés dans le temps par le sorcier Terdu qui combattirent Captain et Bucky plus tard au cours de la même année. Finalement, Mordo, sous la tutelle de Dormammu, commença à affaiblir lentement les pouvoirs de l’Ancien, un plan qui connut une fin brutale en 1963 par le Dr Stephen Strange, qui devint le véritable disciple de l’Ancien et allait lui succéder comme Sorcier Suprême de la Terre ; cependant, Mordo continuait à fournir à Dormammu des sacrifices humains.

Ces dernières années, Mordo, manifestement insatisfait de ses progrès comme serviteur de Dormammu, accomplit des sacrifices pour une mystérieuse entité, la Grande Enigme. Ses efforts attirèrent sur lui l’attention du Dr Strange et du héros Spider-Man et Mordo prit la fuite à travers un portail dimensionnel, arrivant devant l’Enigme elle-même qui se révéla être Dormammu lui-même, qui avait peut-être utilisé cette ruse pour tester la loyauté de son serviteur. Mais l’opposition de Strange intrigua Dormammu, qui se demanda si la puissance de l’Ancien n’était pas très affaiblie si seul son successeur poursuivait Mordo.

Peu après, Dormammu envoya un messager spectral à l’Ancien pour lui annoncer son ambition renouvelée de conquérir la dimension de la Terre. Quand Strange se rendit alors dans la Dimension Noire en réaction à ce message, Dormammu, surpris que son défi ne pousse pas l’Ancien à agir directement, envoya des serviteurs surnaturels pour ensorceler le nouveau venu. Quand Strange triompha de tous ses adversaires, Dormammu l’affronta lui-même lors d’un combat mystique mais Strange se révéla plus puissant que prévu. Alors qu’il faisait appel aux énergies de la Dimension Noire, Dormammu affaiblit par inadvertance les barrières retenant les Incérébrés et abandonna le duel pour les repousser. Ne souhaitant pas que les sujets de Dormammu ne pâtisse de leur combat, le Dr Strange renforça la puissance de Dormammu avec la sienne, repoussant avec succès les créatures. Ayant désormais une dette envers Strange pour son aide, Dormammu se sentit contraint de renoncer au combat et Strange lui fit jure de ne plus menacer la dimension de la Terre. Furieux de la tournure des événements, Dormammu jura de se venger de Strange, développant envers celui-ci une haine dépassant celle qu’il éprouvait pour l’Ancien.

Dormammu trouva bientôt un moyen de contourner son serment en accordant à Mordo plus de pouvoirs que jamais, car l’assassinat de Strange par un tiers annulerait ainsi leur pacte. Mordo et ses laquais traquèrent Strange à travers le monde pendant des semaines jusqu’à ce qu’ils finissent par enlever l’Ancien afin d’attirer le Dr Strange dans un traquenard et l’attirer dans la Dimension Noire. Mais la vantardise de Mordo finit par agacer Dormammu, qui amena les trois sorciers avec lui dans un royaume neutre où, par pur orgueil, il conjura les différents Seigneurs du Désagrégat, ses pairs dans la souveraineté dimensionnelle, afin qu’ils assistent à son triomphe sur Strange lors d’un combat à mains nues. Cependant, lorsque Strange sembla prendre le dessus, Mordo le frappa d’une décharge mystique dans le dos, insultant le sens de l’honneur du Terrible. Bannissant Mordo pour son comportement, Dormammu fit face au Dr Strange pour une revanche, mais la plus grande familiarité de son ennemi avec les techniques de combat à mains nues provoqua sa défaite. Devant les Seigneurs rassemblés, Strange contraint Dormammu à jurer de ne plus menacer la Terre, même par un intermédiaire, renforçant l’humiliation de Dormammu. Cependant, celui-ci se vengea presque immédiatement en bannissant la jeune Cléa, Dormammu ayant découvert l’attachement de Strange envers la jeune femme – dans une autre dimension, et puis manipula un de ses pairs, Tazza, pour qu’il attaque le sorcier.

Rendu fou furieux par son humiliation, Dormammu, pour des raisons qui restent peu claires, osa défia le tout puissant Eternité lui-même. Même la puissance de Dormammu ne pouvait rivaliser avec l’incarnation abstraite de l’univers et Eternité bannit son adversaire vers le Royaume de l’Inconnu, la même dimension où, ironiquement, Cléa le rejoignit plus tard, après y avoir été envoyée par le Dr Strange pour échapper à Umar qui avait repris le contrôle de la Dimension Noire depuis l’absence de son frère. Prenant le contrôle des démoniaques Dykkors, bannis dans cette dimension par l’Ancien depuis bien longtemps, Dormammu envoya des êtres spectraux pour absorber la puissance du Dr Strange, parti à la recherche de Cléa, et l’emprisonna. Cependant, Cléa put s’échapper vers la Terre et influença mystiquement Umar pour qu’elle libère Strange. Le sorcier fit face à son ennemi devant le portail conduisant à la Terre que Dormammu comptait franchir, pour constater que celui-ci était brutalement paralysé par la force de son propre serment d’épargner la Terre.

Des mois plus tard, ayant repris le trône de la Dimension Noire, Dormammu chercha un nouveau moyen de contourner sa promesse en prenant possession du Dr Strange lui-même mais fut vaincu par celui-ci et ses nouveaux alliés, les Defenders. Pensant faire des amis propres amis de Strange ses dupes, il s’allia au dieu asgardien Loki, le fils adoptif d’Odin, pour manipuler les Defenders afin d’obtenir le talisman appelé l’Œil du Mal, dont il espérait utiliser la puissance pour fusionner la dimension de la Terre avec la sienne. Cependant, Loki n’avait aucune intention de partager le pouvoir et manipula de son côté les Vengeurs pour qu’ils retrouvent l’Œil pour son compte, amenant les deux équipes à s’affronter, dans ce qui fut plus tard baptisé la Guerre Vengeurs/Defenders. Lorsque les deux équipes découvrirent le complot, elles firent face aux deux menaces et, suite à un sortilège de la mutante Sorcière rouge, l’Œil-du-Mal absorba Dormammu comme de l’énergie et la renvoyant sur Loki, expulsant le dieu du champ de bataille. Cependant, une étincelle de la conscience de Dormammu subsista et, avec l’aide d’Umar, il put renaître sur la Terre elle-même. Ayant ainsi contourné son serment, et certainement sur un nuage en apprenant la récente mort de l’Ancien lors d’une bataille avec le monstrueux démon Shuma-Gorath, Dormammu fut malgré tout trahi par Umar avant d’être banni par Strange, désormais le Sorcier Suprême à la place de l’Ancien, et l’esprit de la Terre, Gaea. Une tentative ultérieure, amenant le Dr Strange à combattre le démoniaque Ghost Rider (John Blaze) et le Chasseur de primes spectral, ne connut guère plus de succès.

Tentant une nouvelle stratégie, Dormammu s’allia au Dr Fatalis pour canaliser la puissance d’une mystérieuse confluence mystique, la Courbe Sinistre, avec le pion de Fatalis, Lucius Dilby, tentant d’utiliser Strange comme sacrifice humain. Cependant, Spider-Man perturba le rituel, libérant Strange mais laissant Dormammu dans une situation pas moins pire que précédemment. Se souvenant peut-être de la défaite de Mordo des années auparavant des mains de Strange et Spider-Man, après avoir rituellement maintenu un équilibre universel lors d’une partie d’échec avec Odin, Dormammu influença subtilement Mordo pour qu’il remonte le temps jusqu’en 1943 où le grand-père de Mordo, le Vicomte Krowler, quelques mois avant sa mort, avait absorbé la puissance du Mordo cette époque. La Cabale Noire de Krowler se prépara alors à ouvrir un accès vers la Terre à Dormammu en canalisant la terreur et la haine provoquées par des bombardements nazis sur l’Angleterre. Heureusement, Strange suivit Mordo dans le passé et obtint l’aide de Nick Fury et de ses Howling Commandos ; Dormammu eut trop peu de temps pour rassembler ses souvenirs des Commandos quand Strange et Fury perturbèrent la cérémonie, dispersant l’essence mystique de Dormammu à travers le temps et l’espace.

Des mois plus tard, Strange, après sa propre difficile confrontation avec Shuma-Gorath, soignait ses blessures par le biais d’un processus qui lui fit traverser diverses dimensions ; sans qu’il sans rende compte, une portion d’un Dormammu à présent désincarné s’attacha de lui-même à son ennemi lors de l’un de ses passages et, quand Strange revint sur Terre, prit possession du corps du sorcier comme il l’avait imaginé des années plus tôt. La possession d’un corps humain libérait Dormammu de son serment, et il conjura des sorciers extra-terrestres, y compris le disciple tentaculaire d’Agamotto désormais renégat, pour en faire ses lieutenants. Dormammu jura de chasser les énigmatiques Célestes eux-mêmes comme puissance supérieure de la dimension terrestre, mais Strange, sa conscience s’étant réfugiée dans un rat, trompa Dormammu afin qu’il lui projette une décharge de puissance mystique, lui permettant de reconstruire sa forme astrale pendant que son alliée Topaze exorcisait la présence de Dormammu.

N’étant pas découragé, Dormammu retourna dans la Dimension Noire, attirant Strange en envoyant les Incérébrés sur Terre, puis en le piégeant dans une symbiose avec Cléa, les incapacitant tous les deux. Peut-être par nostalgie, il invita Umar à partager son règne une fois de plus, puis la bannit de nouveau quand elle se retourna, de manière prévisible, contre lui. L’invasion de la Terre par Dormammu fit face à l’inattendue résistance du Baron Mordo, enfin lassé des abus de Dormammu et espérant s’emparer de la Terre pour lui-même. Alors que Strange et Cléa se libéraient eux-mêmes, Umar, avec Mordo comme champion, obligea Dormammu à accepter un compromis, lui promettant sa propre dimension où il pourrait recommencer ses conquêtes, sans lui dire que la dimension promise était celle des Incérébrés, qui furent aussi prompts à attaquer Dormammu dans leur domaine qu’ils l’avaient été dans la sienne. Umar revendiqua la souveraineté sur la Dimension Noire, avec Mordo comme consort, mais bientôt, Dormammu, sous l’apparence de la Faltine Flyx, dupa Cléa en lui faisant réunir des alliés mystiques parmi les Seigneurs du Désagrégat afin de renverser sa mère. Cela permit alors à Dormammu de réclamer le trône pour lui-même, devenant plus puissant que jamais. Strange, bien que grandement affaibli après avoir perdu l’essentiel de son propre pouvoir en renonçant aux Principats qui lui fournissaient ses pouvoirs, fit face une nouvelle fois à Dormammu avec une nouvelle équipe de Defenders. Ivre de pouvoir, Dormammu argua que la propre nature maléfique de l’humanité – démontrée par les horreurs de la guerre au cours de laquelle il avait affronté Strange et Fury – prouvait que celle-ci avait besoin de son autorité, puis renvoya négligemment ses adversaires et, peu après, permit à Strange et à l’hybride d’humain et d’extra-terrestre Darkhawk de sceller une brèche entre la Dimension Noire et le cyberespace technologique de la Terre, une faveur qu’il dut sûrement regretter par la suite.

Lorsque les Gardiens de la Galaxie, des aventuriers héroïques originaires du trente-et-unième siècle de la Terre-691, se rendirent à l’époque contemporaine du Dr Strange de la Terre-616, Dormammu, par caprice, les suivit jusqu’à leur époque natale et attaqua leur quartier général de Drydock, exigeant la présence du Dr Strange, désormais connu comme l’Ancien à l’époque des Gardiens. Le Strange de l’avenir et son disciple, l’extra-terrestre Krugarr, relevèrent le défi mais ni Krugarr, ni les Gardiens, ni leurs alliés, les Gardiens galactiques ne purent empêcher Dormammu de combiner son propre pouvoir avec celui de sa contrepartie future et, enfin, de tuer le Dr Strange. Cependant, savourant sa victoire, Dormammu fut négligeant et se laissa dépasser quand les Gardiens, d’une manière imprévisible, le téléportèrent à bord de leur vaisseau et l’attaquèrent au cours d’une succession de pouvoirs non mystiques avec lesquels il était peu familier, l’obligeant à retourner dans son propre domaine et à sa propre époque.

Que ce soit la conséquence de ces voyages à travers le temps ou l’altération de la réalité résultant de la Guerre des Sept Sphères, Dormammu, malgré sa victoire sur non pas un mais deux Dr Strange, subit une sévère réduction de sa puissance, le réduisant à une carcasse humanoïde pendant que Cléa menait une révolte contre lui. Conservant son trône mais récupérant lentement son pouvoir, le Terrible lia son essence à un démon mineur, le Sous-Enfant, afin de pénétrer dans la dimension de la Terre sans être repéré ; il y manipula le mutant Jonathan Whyte pour qu’il accorde des pouvoirs mystiques à d’autres, renforçant son maître grâce à des millions d’adorateurs. Bien que le Dr Strange mit bientôt un terme à cette manœuvre, un Dormammu revitalisé organisa son projet le plus ambitieux à ce jour en déclenchant une guerre avec les démons et dieux de la mort qui régnaient sur les Enfers, escomptant ensuite atteindre la Terre. Avec Satannish comme lieutenant, et manipulant le sorcier Nicholas Scratch, il captura les deux cinquièmes des régions convoitées mais fut repoussé par la puissance unie de ses adversaires, ralliés par l’héroïne Hellcat. Le propre domaine de Dormammu subit alors l’attaque de l’extraordinaire puissance de l’Archennemi, que même les Incérébrés furent incapables de repousser, l’obligeant à s’allier à Méphisto et des douzaines d’autres Seigneurs du Désagrégat avant que la créature ne soit finalement détruire par la sorcière Magik (Amanda Sefton), mais non sans que tous les royaumes impliqués ne subissent de vastes dévastations.

Espérant peut-être compenser ses pertes, Dormammu attaqua une nouvelle fois la dimension de la Terre, envoyant les Incérébrés à New York où ils rencontrèrent l’opposition du Dr Strange et de Spider-Man. Strange dispersa encore une fois l’essence de Dormammu à travers les dimensions mais le Terrible, anticipant cette réaction, libéra les Incérébrés sur Terre ; quand Mr Fantastic des Quatre Fantastiques utilisa sa technologie pour obliger les Incérébrés à regagner leur dimension, il ramena par inadvertance Dormammu sur Terre. Strange put néanmoins le vaincre de nouveau, prenant le risque de jouer avec le temps pour garantir sa victoire, mais Dormammu refit surface quelques mois plus tard, ayant manifestement perdu la raison et parlant d’une enfance et de parents qu’il n’avait jamais eus. Umar le tourna en dérision alors que, grâce à un glissement de l’Axe Cosmique, la puissance du couple augmenta à tel point qu’ils furent capables de complètement maîtriser Eternité. Immergé dans l’essence d’Eternité, Dormammu fit de la Terre son propre domaine infernal, avec un double du Dr Strange à son service ; il rencontra cependant l’opposition du véritable Dr Strange et des Defenders mais ce fut finalement Umar, s’étant étrangement attaché à l’incroyable Hulk, qui fit vraiment échec à son frère, s’emparant de son pouvoir pour elle-même et restaurant la Terre à sa forme originelle. Dormammu fut apparemment réduit à un simple humain, mais réussit cependant à retrouver sa puissance, redevenant l’un des puissants seigneurs infernaux, participant à plusieurs réunions d’entre eux.

Cherchant toujours à ajouter la Terre à son empire, Dormammu dota secrètement le jeune Parker Robbins de pouvoirs surhumains grâce à divers objets magiques, faisant de lui son pion dans la dimension terrestre. Devenu Hood, Robbins réussit à s’imposer comme nouveau seigneur de la pègre de New York, constituant une véritable armée de criminels surhumains, alors que l’influence de Dormammu sur lui-même devenait de plus en plus importante. Il aida Hood à ressusciter plusieurs criminels décédés afin d’attaquer le Punisher, puis, découvrant que le Dr Strange avait perdu le titre de Sorcier suprême de la dimension terrestre, décida de mettre à profit cette situation pour faire de Hood le nouveau Sorcier suprême, l’envoyant combattre Daimon Hellstromm. Pendant ces événements, il tenta aussi de prendre le contrôle du virus « zombie » originaire de la Terre-2149 et qui venait d’arriver sur la Terre-616. Mais, ces deux plans finirent par de nouveaux échecs : malgré avoir brièvement possédé Jennifer Kale, le virus « zombie » lui échappa finalement, tandis que Hood allait être purgé de sa propre corruption mystique par l’association du Dr Strange, du Dr Vaudou – nouveau Sorcier suprême – et de Daimon Hellstrom. Malgré cet échec, Dormammu devait, peu après, tourner en dérision le Dr Vaudou, refusant de voir en lui un adversaire digne de lui, ce qui permit néanmoins au nouveau Sorcier suprême de renforcer les sceaux protégeant la dimension terrestres des incursions extradimensionnelles.

Pouvoirs : Composé de pure énergie mystique, Dormammu possède plus de pouvoir brut que le plus doué des sorciers, bien qu’il soit souvent desservi par sa propre impatience et son orgueil ; son pouvoir peut encore s’accroître grâce à la vénération d’autres personnes. Parmi ses différentes capacités figurent la transmutation de matière, la téléportation interdimensionnelle, l’altération de sa taille et de son apparence, le contrôle des éléments, la télépathie, la création d’êtres artificiels et le transfert de pouvoirs à d’autres êtres. Dormammu peut faire appel aux énergies mystiques de la Dimension Noire entière, aussi bien qu’à son propre pouvoir inné, et il en dirige toutes les immenses ressources comme souverain ; cependant, ses capacités sont néanmoins limitées quand il est physiquement présent dans un autre univers, à moins qu’il ne puisse directement puiser dans ses énergies par une forme de symbiose ou en y renaissant. Comme ceux de diverses autres entités, le pouvoir inné de Dormammu peut être en partie invoqué par les sorts de sorciers indépendants, y compris le Dr Strange lui-même.

Par ThierryM

Fiches Relatives