Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Homme-Molécule (l') - Marvel-World.com

Encylopédie - Homme-Molécule (l')

homme-molecule-l_0.jpg

  • Véritable nom : Owen Reece
  • Profession : Ouvrier dans une centrale atomique, ancien technicien de laboratoire, ancien criminel mégalomane
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis avec un casier judiciaire et psychiatrique
  • Identité : Le grand public de la Terre ignore que Reece dispose de capacités surhumaines
  • Autre identité : The Molecule Man (VO)
  • Lieu de naissance : Brooklyn, New-York (New-York, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : une mère non identifiée (décédée)
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre de l’armée de criminels du Dr Fatalis lors des premières Guerres secrètes
  • Base d'opérations : Actuellement inconnue, autrefois le Raft (New-York), Denver (Colorado, Etats-Unis), autrefois New-York (Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : Fantastic Four (vol.1) # 20 (novembre 1963, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Marvel (Lug) n°2 (mai 1970)
  • Taille : 1m70
  • Poids : 63,5 kg
  • Yeux : Marrons
  • Cheveux : Bruns
  • Caractéristiques particulières : L’Homme-Molécule possède une série de cicatrices en forme d’éclairs et qui rayonnent à partir de son nez. Ces cicatrices sont la conséquence de l’accident responsable de ses pouvoirs. Il peut utiliser ceux-ci pour dissimuler ses cicatrices à volonté.

Histoire

Owen Reece était un enfant petit, frêle et timide, attaché de manière obsessionnelle à sa mère. Il grandit pour devenir un adulte sans guère de volonté, amer et solitaire après le décès de sa mère et plein de peur et de haine envers un monde qu’il considérait particulièrement inamical. Owen devint un technicien de laboratoire insignifiant, travaillant dans une centrale nucléaire appartenant à l’Acme Atomics Corporation. Owen était mécontent des horaires pénibles de son travail et de son maigre salaire. Un jour, étant peu précautionneux et maugréant sur la vacuité de son existence, Owen, par distraction, activa accidentellement un générateur expérimental de particules qui le bombarda d’une forme de radiation inconnue. Les radiations auraient tué un être humain normal mais elles eurent un effet mutagène sur Owen, libérant son potentiel pour des pouvoirs psioniques à l’échelle cosmique. Owen pouvait désormais contrôler toute la matière, jusqu’au niveau moléculaire, et toutes les formes d’énergie. Les radiations lui marquèrent également le visage, tels des éclairs de foudre à travers celui-ci. Owen se rebaptisa l’Homme-Molécule à cause de son pouvoir sur celles-ci.

homme-molecule-l_1.jpg Les énormes forces libérées par l’accident qui transformèrent Owen en le surhumain Homme-Molécule ouvrirent également une « déchirure » entre le dimension de la Terre et la dimension contenait l’entité immensément puissante plus tard connue sous le nom de Beyonder, ou Créatrice. Au cours des années suivantes, ce Beyonder allait observer la Terre et le multivers à travers la « déchirure » ainsi constitué. Le lendemain de l’accident, sans même connaître le nom d’Owen, le président de l’Acme Atomics renvoya Owen pour sa négligence. Furieux, l’Homme-Molécule recouvrit le président et son bureau de glace qu’il forma à partir des molécules de l’air. Owen était désormais prêt à utiliser ses pouvoirs pour se venger du monde qui, selon lui, l’avait mal traité et persécuté. Néanmoins, Owen continuait à douter de lui-même, à avoir peur tout en se méprisant et, de manière subconsciente, il refusa d’admettre la véritable étendue de ses pouvoirs. Il se rendit lui-même vulnérable en s’interdisant d’utiliser son pouvoir de certaines manières, se persuadant qu’il ne pouvait affecter que les molécules non organiques (et donc était incapable d’utiliser ses pouvoirs sur les êtres vivants) et se créa une dépendance psychologique avec sa baguette, utilisée pour concentrer son pouvoir, comme s’il n’était pas capable de manipuler les molécules sans l’aide de cet instrument totalement facultatif.

Uatu le Gardien, dont la tâche était d’observer la Terre, identifia immédiatement la terrible menace que l’Homme-Molécule faisait peser sur le multivers, un danger si important que Uatu se sente contraint de violer son serment de non-interférence avec les autres races. Il alerta ainsi l’équipe de surhumains des Quatre Fantastiques de la menace d’Owen. L’Homme-Molécule prit le contrôle du Baxter Building du quatuor, l’arrachant du sol, annonçant qu’il prenait le contrôle de la ville. Après avoir pris la fuite, les FF découvrirent sa faiblesse, son apparente incapacité à contrôler la matière organique ; ils recrutèrent l’aide d’Alicia Masters, l’amie de la Chose, qui recouvrit les quatre héros de plâtre pour les faire passer pour des statues. Owen, à la recherche de ses ennemis, tenta de manipuler les prétendues statues mais le choc en retour du à son incapacité de manipuler la matière organique lui provoqua une immense douleur et Uatu apparut et transporta alors Owen en réclusion dans une autre dimension où le temps s’écoulait à un rythme accéléré. Le Gardien ne blessa pas Owen physiquement mais renforça néanmoins ses blocages mentaux qui restreignaient l’usage de ses pouvoirs et perturbait sa perception de lui-même.

homme-molecule-l_2.jpg Se croyant incapable de s’échapper, Owen créa un être artificiel humanoïde pour lui servir de compagnon et, d’une manière inconnue, le dota de conscience. Owen laissa croire à cet être qu’il était son fils. Mourant de vieillesse à cause de l’écoulement rapide du temps dans cette dimension, Owen transféra sa conscience et ses pouvoirs dans la baguette dont son « fils » hérita. Non contraint par les limitations humaines, l’être artificiel, considéré comme un nouvel Homme-Molécule, échappa à cette dimension et se rendit sur Terre, emmenant la baguette avec lui. Le Gardien expliqua plu tard qu’il escomptait qu’Owen s’évade mais croyait qu’il ne posait plus une menace aussi terrible qu’auparavant ; peut-être, Uatu pensait-il que c’était effectivement le cas à cause des doutes et des blocages permanents qu’Owen s’imposait à lui-même. En tentant de venger son « père », ce nouvel Homme-Molécule affronta la Chose des Fantastiques, utilisant le pouvoir d’Owen par l’intermédiaire de la baguette. Mais, dépendant de la baguette métallique pour maintenir son existence dans la dimension de la Terre, ce nouvel Homme-Molécule se désintégra quand la baguette lui fut arrachée des mains par le héros.

Cependant, la conscience et les pouvoirs de l’Homme-Molécule originel restèrent dans la baguette et l’Homme-Molécule était désormais capable de s’emparer de l’esprit de toute personne touchant la baguette et de prendre le contrôle de leur corps. La baguette passa ainsi entre les mains d’une succession de propriétaires : une jeune femme du nom de Cynthia McClellan, un lutteur appelé Aaron Stankey et même Red Richards des Quatre Fantastiques, affrontant l’Homme-Chose, Iron-Man, les Micronautes et une nouvelle fois les Fantastiques. Lorsque la baguette se retrouva entre les mains du Surfeur d’argent, qui ressentit immédiatement sa puissance potentielle ; rejetant celle-ci, il permit néanmoins à l’esprit d’Owen de recréer son corps, avec son apparence mutée (alors même qu’il continuait en même temps à se croire incapable de contrôler les molécules organiques) et transféra enfin sa conscience et ses pouvoirs de la baguette vers son nouveau corps. Il menaça de détruire le monde, s’inspirant des souvenirs du Surfeur concernant Galactus, mais fut convaincu par Tigra, alors membre des Vengeurs dont le Surfeur avait sollicité l’aide, de se livrer aux forces de l’ordre et de chercher une aide psychiatrique.

Owen agit ainsi et commença à changer. Il avait désormais des objectifs plus raisonnables : tomber amoureux, se faire des amis et avoir une maison agréable. Cependant, Owen fut envoyé par le Beyonder sur Battleworld, une planète créée par l’entité, et se retrouva au sein d’une armée de criminels surhumains destinée à participer aux premières « Guerres secrètes » du Beyonder, combattant une armée de héros surhumains, identiquement rassemblés par le même Beyonder. Impressionné par la présence charismatique du Dr Fatalis, Owen accepta de suivre les ordres de celui-ci et devint l’un de ses plus solides partisans. Le Beyonder, lors de la création de Battleworld, avait transporté un quartier de Denver, dans le Colorado, sur la planète artificielle et Fatalis recruta deux de ses résidentes, Mary McPherran et Marsha Rosenberg, dans son armée, faisant d’elles les surhumaines Titania et Volcana. Au cours du conflit, Owen et Rosenberg tombèrent amoureux l’un de l’autre. Fatalis réussit finalement à s’emparer du pouvoir du Beyonder, mais ne le conserva que temporairement. Se croyant, lors de l’ascension de Fatalis, abandonné par celui-ci, Owen menaça de le tuer. Cependant, Fatalis aida alors Owen à dépasser ses blocages mentaux, lui faisant réaliser qu’il avait, depuis toujours, la faculté d’agir aussi sur les molécules organiques et sur l’énergie, lui révélant que son pouvoir était encore plus grand que ce qu’il imaginait. Sa colère envers Fatalis apaisée, Owen utilisa ses nouveaux pouvoirs pour se transporter, lui, Rosenberg, la plupart des criminels de l’armée de Fatalis et même le quartier de Denver sur la Terre. Là, Owen et Rosenberg s’installèrent ensembles, menant une vie tranquille, loin des conflits entre surhumains, Owen trouvant un emploi d’ouvrier dans une centrale atomique. Ayant réalisé son véritable potentiel et trouvé le bonheur grâce à Rosenberg, Owen ne vit aucune raison à continuer d’utiliser ses vastes pouvoirs, ne les utilisant qu’occasionnellement.

homme-molecule-l_3.jpg Mais alors, quelques mois à peine après leur retour, le Beyonder, à nouveau en possession de toute sa puissance, vint lui-même sur Terre, prenant une forme humanoïde. Au début, le Beyonder chercha conseil auprès d’Owen alors qu’il menait une quête pour comprendre la nature du désir et trouver une satisfaction émotionnelle pour lui-même. Mais, plus tard, furieux de son absence de réussite dans la satisfaction de sa recherche, le Beyonder décida de se débarrasser du problème en annihilant entièrement le multivers. Owen tenta de sauver l’univers en détruisant le Beyonder mais l’immense pouvoir de celui-ci surpassait même les fabuleuses capacités de l’Homme-Molécule. Pour sauver la vie de son compagnon, que le Beyonder allait tuer, Rosenberg prétendit l’abandonner, et Owen, se sentant rejeté une fois de plus, fit une dépression nerveuse, s’effondrant sur le sol. Persuadé que l’Homme-Molécule ne représentait plus aucune menace pour lui, le Beyonder l’épargna alors, conformément à ce qu’espérait Rosenberg, bien qu’il continua d’entretenir l’idée d’annihiler le multivers. Mais c’est alors qu’Owen trouva une nouvelle force émotionnelle en lui-même et se réconcilia bientôt avec Rosenberg dès qu’il eut compris sa ruse. Owen décida d’affronter de nouveau le Beyonder et unit cette fois ses forces à celles de l’ensemble des héros surhumains de la Terre. Mais l’Homme-Molécule épuisa ses propres énergies lors du combat, qui libéra une décharge immensément puissante d’énergie pour détruire Owen et ses alliés. L’explosion déchira la croûte terrestre sur la longueur des Montagnes Rocheuses et aurait provoqué une incroyable instabilité à l’échelle planétaire sans la puissance du Beyonder. L’Homme-Molécule, de son côté, utilisa sa puissance pour se protéger, ainsi que ses alliés, et retirer juste à temps tous les êtres vivants de la région dévastée. Mais, à cause de cet effort monumental, Owen s’était sérieusement blessé, souffrant de plusieurs dégâts internes.

Ses ennemis vaincus, le Beyonder élabora un nouveau plan, cherchant à obtenir satisfaction en utilisant une machine complexe afin de se transformer en un être mortel doté de toute sa puissance. La machine absorba la puissance du Beyonder en elle-même, le transforma en un bébé mortel puis commença à lui restituer ses énergies. L’enfant allait bientôt redevenir un adulte, quand l’Homme-Molécule et ses alliés découvrirent la machine et Owen, considérant qu’ils ne pouvaient pas prendre le risque que le Beyonder nouvellement né envisage un jour de détruire le multivers, décida de le tuer alors qu’il était encore vulnérable. Owen détruisit la machine, provoquant la mort du bébé, et dévia l’immense pouvoir du Beyonder, que la machine continuait à libérer, à travers un portail dimensionnel vers la dimension d’où était venu le Beyonder. Là, ces énergies créèrent un nouvel univers, peuplé d’habitants.

homme-molecule-l_4.jpg Avec la mort du Beyonder, l’instabilité planétaire provoqué par la déchirure de la croûte terrestre se manifesta de nouveau et menaçait de détruire la planète. L’Homme-Molécule blessé réussit à ralentir le processus qui conduisait à la destruction de la Terre, mais se jugeait trop faible pour tenter d’arrêter complètement le processus sans mourir durant la tentative. Mais, finalement, Owen décida de tenter malgré tout l’opération. Avec l’aide du Surfeur d’argent, unissant tous les deux leurs pouvoirs respectifs, Owen répara les dégâts causés à la Terre, restaurant les montagnes et la partie de la croûte que le Beyonder avait détruite. Grâce à l’aide du Surfeur, Owen ne mourut pas, ni n’épuisa totalement son pouvoir en sauvant la Terre ; cependant, persuadé que tant que les héros de la Terre sauraient qu’il détiendrait de tels pouvoirs, ils s’inquiéteraient d’un mauvais usage possible, il prétendit les avoir perdu au cours de l’opération. Parmi ses alliés, seuls le Surfeur et Volcana apprirent la vérité. Peu à peu, Owen retrouva l’intégralité de ses pouvoirs, continuant à vivre avec Rosenberg, à Denver.

Des mois plus tard, Owen dut faire face à Kubik, un être conscient né du Cube cosmique créé des années auparavant par l’AIM (Advanced Idea Mechanics). Kubik révéla à Owen que ses pouvoirs semblaient avoir la même origine que les siens, de même que ceux du Beyonder – ayant finalement survécu et s’étant réincarné dans sa dimension d’origine – auquel Kubik fit également face, détruisant presque l’univers de poche de ce dernier. Kubik aurait pu détruire le Beyonder, mais le Façonneur de Mondes – un autre Cube cosmique évolué – l’en empêcha, lui demandant de cesser le combat. Chaperonnés par le Façonneur, Kubik, l’Homme-Molécule et le Beyonder réalisèrent qu’ils partageaient une origine commune et Owen et le Beyonder fusionnèrent pour créer un nouveau Cube cosmique – leurs pouvoirs respectifs étant une intelligence virtuelle comme celle de Kubik mais qui avait été fractionnée au cours des origines de l’Homme-Molécule : Owen avait été muté pour devenir l’Homme-Molécule alors que le reste de l’énergie s’était développé à part, acquérant finalement une conscience pour devenir le Beyonder. Kubik partit avec le Façonneur dans l’espace afin de superviser le développement de ce nouveau Cube, qui devait finir par éclore comme Kubik l’avait fait peu de temps auparavant.

Volcana, persuadée qu’Owen était après sa fusion avec le Beyonder, avait été en fait secrètement dotée par Owen lui-même d’une partie de son pouvoir, quelques instants avant sa transformation. Rosenberg tenta de reprendre une vie normale mais découvrit bientôt que ses pouvoirs avaient évolué et s’étaient diversifiés, une conséquence des pouvoirs de l’Homme-Molécule désormais en elle. Finalement, le Cube devint l’entité Kosmos et expulsa l’essence d’Owen de la sienne propre, le renvoyant sur Terre, dépourvu de pouvoir. Volcana retrouva Owen par hasard, alors qu’il vivait comme un misérable dans son ancien appartement. Se sachant sans aucune capacité, il préférait vivre dans l’anonymat le plus complet plutôt que de ne rien avoir à offrir à celle qu’il aimait. Avant qu’ils ne puissent se réconcilier, l’organisation criminelle l’AIM, qui traquait depuis quelques temps Volcana précisément à cause de ses fluctuations de pouvoirs, attaqua Rosenberg et Owen en envoyant leur agent, Klaw. Les pouvoirs de l’Homme-Molécule dissimulés en Rosenberg évoluèrent alors brusquement quand elle émit le souhait qu’Owen retrouve ses capacités ; immédiatement, le pouvoir se transféra du corps de Volcana à celui d’Owen. Redevenu l’Homme-Molécule, il triompha aisément de Klaw, prenant plaisir à montrer sa supériorité. Cependant, Rosenberg refusa de renouer avec lui, voyant en lui une simple brute, prenant plaisir à faire mal et dépendant complètement de sa puissance pour avoir une relation normale. Owen la laissa partir, jurant néanmoins de l’aimer et de trouver un moyen de lui prouver sa valeur.

homme-molecule-l_5.jpg Depuis lors, Owen a clairement fait une fixation sur Rosenberg, cherchant désespérément un moyen de lui prouver son amour et de la reconquérir. Peu à peu, ce nouveau désir obsessionnel replongea Owen dans de nouvelles difficultés psychologiques. Après avoir de nouveau combattu la Chose, s’alliant alors au Maître des Maléfices, il connut une première crise, tentant d’éliminer Kosmos pour reprendre l’intégralité de la puissance du Beyonder mais Kubik put finalement le convaincre de cesser son attaque quand Owen réalisa que Kubik était amoureux de Kosmos, comme lui l’était de Volcana. Peu après, il fut invité au mariage de « Crusher » Creel (l’Homme-Absorbant) et Mary McPherran (Titania), croisant à l’occasion Rosenberg ; apparemment, ces retrouvailles accrurent son instabilité mentale, et Owen altéra même le Mont Rushmore pour honorer son amie. Réalisant finalement qu’il avait besoin à nouveau de thérapie, il enleva Doc Samson pour que celui-ci devienne son psychiatre ; bien que peu satisfait de son enlèvement, Samson accepta d’aider Owen à faire face à sa psychose et de le soigner. Dans des circonstances inconnues, Owen se retrouva incarcéré dans la prison du Raft à New-York ; toutefois, il fit partie des détenus ayant pu s’échapper lors de l’évasion massive organisée par Electro pour le compte des Skrulls. L’Homme-Molécule disparut de la circulation pendant plusieurs mois, jusqu’à ce qu’un nombre croissant de disparitions inexpliquées dans la petite ville de Dinosaur, dans le Colorado, pousse Norman Osborn, alors directeur de l’Initiative, à enquêter sur place avec ses Vengeurs (noirs). Sentry arriva le premier et fut instantanément désintégré. Owen isola chaque Vengeur les uns des autres, montrant bientôt qu’il avait de plus en plus de mal à distinguer la réalité de ses hallucinations, développant les propres craintes hallucinatoires des Vengeurs noirs pour les mettre hors de combat. Alors que les Vengeurs étaient vaincus, Victoria Hand, bras droit d’Osborn, se rendit à Owen et réussit à le convaincre de restaurer tout ce qu’il avait détruit en échange d’être laissé tranquille à l’avenir. L’Homme-Molécule s’exécuta mais, dès qu’il eut réapparut, Sentry attaqua Owen, l’emmenant avec lui dans les airs. Owen réagit en le détruisant une nouvelle fois mais, cette fois, Sentry se reconstitua immédiatement ; après une brève bataille entre les deux, Sentry – dominé par Void – désintégra apparemment le corps de l’Homme-Molécule, qui n’est pas réapparu depuis lors.

Pouvoirs

Selon Uatu le Gardien, l’Homme-Molécule est l’un des êtres les plus puissants du multivers. Tous les humains ont un potentiel génétique latent pour développer de vastes pouvoirs psioniques et, selon le Gardien, Owen possède un potentiel supérieur à n’importe quel autre être humain, un potentiel libéré dans l’accident qui lui a conféré ses pouvoirs.

L’Homme-Molécule peut psioniquement manipuler toutes les formes de la matière et toutes les formes connues d’énergie (à ce jour, il reste à déterminer si l’énergie mystique est, ou non, une exception à ce contrôle). Il peut affecter la matière à une échelle atomique et subatomique, par exemple, lorsqu’il transmute une substance en une autre, ainsi qu’à une échelle moléculaire quand il change mentalement la forme d’un objet. Il peut également affecter les objets matériels comme un ensemble, sans les changer à une échelle moléculaire ou atomique, par exemple, en faisant léviter les montagnes. En fait, l’Homme-Molécule peut mentalement faire de la matière et de l’énergie tout ce qu’il désire. Il a soulevé des montagnes et, avec l’aide du Surfeur d’argent, réparé des dégâts provoqués à la Terre qui auraient détruit la planète. La seule limite connue à son pouvoir est la quantité de matière et/ou d’énergie qu’il peut contrôle simultanément, un niveau inférieur à celui que le Beyonder pouvait atteindre.

Initialement, l’Homme-Molécule s’imposait des blocages mentaux qui l’empêchait d’utiliser pleinement ses pouvoirs. Il pensait ne pas être capable d’agir sur les molécules organiques ou d’affecter l’énergie. Il a depuis découvert qu’il se trompait. Pareillement, il s’appuyait, à l’origine, sur l’utilisation d’un bâton ordinaire en acier (sa « baguette ») afin de concentrer son pouvoir mais, là aussi, il a découvert qu’il pouvait contrôler et diriger ses pouvoirs directement, sans aucun intermédiaire. Au début, il était incapable de recréer les technologies qu’il ne comprenait (par exemple, l’armure d’Iron-Man qu’il fut incapable de reformer intégralement) mais, ayant développé la maîtrise de son pouvoir, il peut à présent manipuler les technologies les plus complexes.

Une fois que l’Homme-Molécule a effectué un changement dans la matière, celle-ci conserve sa nouvelle apparence jusqu’à ce qu’il la change volontairement. Même s’il perd conscience, la matière conservera sa nouvelle forme. L’Homme-Molécule peut aussi affecter la matière dotée de propriétés mystiques – comme le marteau de Thor – celle façonnée par de vastes pouvoirs cosmiques – comme la planche du Surfeur d’argent – et les matières les plus indestructibles connues et conçues par l’homme – comme le bouclier de Captain América. L’Homme-Molécule peut convertir la matière en énergie et inversement, et créer des distorsions spatiales lui permettant de se rendre dans l’hyperespace. Cependant, malgré l’étendu de ses pouvoirs, les pouvoirs de l’Homme-Molécule restent inférieurs à ceux des Cubes cosmiques et n’ont pas montré la faculté de contrôler la réalité comme ceux-ci, se limitant ainsi à la simple manipulation de la matière et de l’énergie.

Aptitudes

Owen Reece possède quelques connaissances scientifiques.

Equipement

Au début de sa carrière, l’Homme-Molécule portait une baguette qu’il pensait indispensable pour concentrer son pouvoir. Il lui fut plus tard prouvé qu’il était dans l’erreur et que c’est seulement son subconscient qui limitait ses capacités réelles.


ThierryM 19354

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 19
    Membre : 0