Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Jae Lee - Marvel-World.com

Encylopédie - Jae Lee

Nom : Lee
Prénom : Jae
Né le : 22 Juin 1972
Lieu de naissance : Corée du Sud
Nationalité : Naturalisé américain
Métier : Dessinateur
Lieu de résidence : Virginie, Etats-Unis d’Amérique.


Jae Lee est né en Corée du Sud, et a émigré avec ses parents à l’âge de six ans pour les Etats-Unis. Il a finit par rentrer dans une école d’art en 1990, mais qu’il a laissé de côté pour travailler pour Marvel Comics. Il est ainsi le plus jeune auteur entré chez Marvel Comics de tous les temps. Marvel commence par lui confier de petites histoires, dans son magazine Marvel Comics Present. Pendant huit numéros, il dessine le personnage du Fauve.

Lee a fait sa place dans le monde du comics, et a commencé à être connu, avec la série Namor the Submariner. Ce fût d’ailleurs l’occasion de vifs échanges entre lecteurs. Certains lui reprochaient une anatomie approximative et un abus des larges plages noires et des yeux fluos. Les autres, y voyaient les préludes d’un dessin sombre et gothique.
Il suivra la série scénarisée par John Byrne pendant un peu plus d’un an, en réalisant quelques épisodes bouche-trou pour la série X-Factor.


En 1993, à la création de l’éditeur Image, Jae Lee réalise quelques petits travaux, pour les séries Wild CATS et Youngblood. Mais l’expérience n’est pas concluante, et Jae Lee revient chez Marvel, qui lui confie quelques numéros de la série Spider-Man. Jusqu’à ce que Lee s’en retourne vers Image, mais cette fois-ci pour éditer sa propre série, à savoir Hellshock, l’histoire d’un homme croyant qu’il est un ange descendu sur Terre. De 1994 à 1998, il ne produit que huit numéros, et c’est l’arrivée chez Marvel de Joe Quesada et du label Marvel knights, qui va réellement relancer Jae Lee.
Avec Paul Jenkins au scénario, ils réalisent douze numéros d’une série qui sera unanimement plébiscitée par les critiques et le public. Le dessin de Lee est beaucoup plus précis, beaucoup plus travaillé, et ses détracteurs du temps de Namor doivent s’incliner devant la maîtrise du dessinateur. Jae Lee obtiendra même un Eisner Award, l’oscar de l’industrie de la bande dessinée, pour son travail sur Inhumans.


Par la suite, Jae Lee est considéré comme une valeur sûre pour Marvel. Avec Paul Jenkins encore, il retrouve les hauteurs du classement des ventes, grâce à la série Sentry, une création de Jenkins, mais présentée comme un personnage oublié de l’univers Marvel. Le succès est immédiat, et la côte de Jae Lee progresse encore.

Régulièrement, les commandes de Marvel tombent pour lui. On lui confie les plus grands personnages, Quatre Fantastiques, Captain America, et il travaille avec des grands comme Grant Morrison.

En 2003, alors que le monde des comics est parcouru par une vague de nostalgie, comme une bonne part de la société, Image lui propose de réaliser un crossover entre GI Joe et les Transformers.
Mais il ne délaisse pas Marvel pour autant, qui lui confie la mini-série Hulk and Thing : Hard knocks, dans laquelle il retrouve et Hulk, et la Chose.

En 2005, il fait aussi un petit tour par l’univers Ultimate, et l’Annual de Ultimate Fantastic Four. C’est donc lui qui est chargé de donner la version ultimate des Inhumains. Bel hommage à sa contribution au succès de cette « équipe » assez souvent sous-utilisée. 2005 est aussi l’année où Lee tente l’expérience DC Comics, qui lui propose une série rien que pour lui. Batman : Jekyll and Hide, scénarisé par Paul Jenkins (encore lui), semble toute indiquée pour Jae Lee tant l’histoire sombre et glauque gagne sous les traits du coréen. Mais il ne terminera pas la série, et fera un arrêt de deux années.


Deux années, au bout desquelles Marvel lui propose un nouveau projet de premier plan. L’éditeur a signé avec l’auteur à succès Stephen King, pour adapter des pans de l’univers de son œuvre intitulée La Tour Sombre. Avec Peter David et Robin Furth au scénario, et Richard Isanove aux couleurs, Jae Lee est donc une fois de plus sous les projecteurs, grâce à Dark Tower : Gunslinger Reborn.
Plusieurs numéros sont d’ors et déjà sortis et les retours sont à la hauteur tant du roman que des artistes chargés de la série.

Yaneck Chareyre 5618

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 15
    Membre : 0