M'enregistrer  |  Connexion
Encyclopédie - Gardiens (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Gardiens (les)

News » Marvel » Encyclopédie (16534 lectures)

Représentants connus : Acba, Aron le Renégat, Atul, Celui-Qui-Appelle, les Critiques, Ecce, Edda, Egma, Eihu, Emnu, Engu, Ikor, Ingu, Ocam, Otmu, Qyre, Talmadge, Ualu, Uatu, l’Unique, Vartu, Xavi, Xecu, Zoma ; Uilig et Ute sont originaires de terres parallèles

Autres noms : The Watchers (VO)

Base d’opérations : une planète non identifiée, dans une galaxie autre que la Voie lactée et dont l’emplacement est également inconnu ; chaque Gardien vit dans un système stellaire distinct. La Planète des Gardiens – ainsi qu’elle est habituellement désignée – est une planète de végétation luxuriante, semblant n’abriter aucune habitation ; elle est habitée par des Chats-Cerfs, de grands félins (ou du moins qui semblent s’y apparenter) qui ressemblent à des lions des montagnes avec des bois de cerfs. Depuis leur vœu de non-intervention, les Gardiens ne vivent plus sur leur monde, s’étant tous installés dans le secteur de l’univers qu’ils ont choisi d’observer. Lors des rares occasions où tous les Gardiens se rendent sur leur planète, ils utilisent leur technologie avancée pour créer des habitations temporaires qu’ils font disparaître une fois qu’ils ont terminé de les utiliser. Il est extrêmement peu probable que la planète que les Gardiens considèrent comme la leur soit leur planète d’origine ; si tel était le cas, l’âge de la race des Gardiens serait relativement faible, une fraction de la durée de vie d’un seul système solaire. Il est beaucoup plus probable qu’après la disparition de leur planète originelle, les Gardiens ont choisi une autre planète comme lieu de rassemblement – il se peut que plusieurs planètes aient joué ce rôle depuis la naissance des Gardiens.

Première apparition : VO : (Uatu) Fantastic Four (vol.1) # 13 (avril 1963, par Stan Lee & Jack Kirby), (les Gardiens) Tales of Suspense (vol.1) # 53 (mai 1964, par Stan Lee & Larry Lieber) – VF : (Uatu) Marvel (Lug) n°2 (mai 1970, avec Fantastic Four # 20 ; Fantastic Four # 13 a été publié la première fois dans Fantastic Four : L’Intégrale n°2), (les Gardiens) Strange n°82 (octobre 1976, avec Captain Marvel (vol.1) # 39 ; Tales of Suspense # 53 a été publié dans Sub-Mariner n°1)


Traits : Les Gardiens sont une race extra-terrestre extrêmement ancienne et dont les membres sont dotés d’immenses pouvoirs, faisant d’eux des êtres presque omnipotents. Chacun d’entre eux possède de vastes pouvoirs mentaux, physiques et de manipulations d’énergies. Les Gardiens sont télépathes, capables de scanner les esprits d’à peu près n’importe forme de vie consciente connue et de projeter leurs pensées dans n’importe quel cerveau. Ils peuvent modifier leur apparence à volonté, adoptant le déguisement de leur choix. Il semble s’agir d’une capacité mentale ou psionique et non d’un talent de métamorphose physique comme celui des Skrulls. Les Gardiens peuvent convertir leurs corps en une forme inconnue d’énergie afin de se « téléporter » à travers l’espace à des vitesses supra luminiques (il est très probable qu’ils traversent un espace de distorsion pour le faire). Les Gardiens peuvent également manipuler psioniquement l’énergie du spectre électromagnétique. Les limites de ces talents sont inconnues mais il est fort probable qu’ils se situent au niveau des plus puissants dieux de la Terre, tels que Zeus ou Odin ou encore d’autres races extra-terrestres telles que les Elans. Les Gardiens sont apparemment immortels (même s’il existe manifestement des degrés de maturité différents), ayant poussé à l’extrême les limites de leur énergie vitale par le biais de « rayons delta ». Il est probable qu’une explosion qui disperserait toutes les molécules de leur corps sur une distance de milliers de kilomètres se révélerait fatale. Enfin, il semble n’y avoir aucune différence sexuelle visible entre les hommes et les femmes de l’espèce ; néanmoins, les Gardiens continuent à se reproduire de manière sexuée et des relations familiales rudimentaires semblent perdurer, fournissant éducation et expérience pour les plus jeunes des Gardiens. L’énergie vitale qui anime les Gardiens est suffisante pour rassasier Galactus et lui faire épargner une planète entière.

Physiquement, tous les Gardiens sont chauves et portent des vêtements semblables à des tenues religieuses portées par les prêtres ou les moines de la Terre. Selon les standards humains, les têtes des Gardiens sont disproportionnées par rapport à leurs corps, en général extrêmement maigres. Cependant, selon les circonstances, ils adoptent une apparence plus conforme à celle des humains, gommant ainsi leurs particularités physiques. Cependant, leurs traits semblent rigoureusement identiques les uns aux autres et les humains peuvent extrêmement difficilement distinguer un Gardien d’un autre, excepté pour les plus jeunes.

Hauteur : Variable
Poids : Variable
Yeux : Variables
Peau : Rose

Histoire : Il y a des millions d’années – peut-être même des milliards d’années – les Gardiens prirent la décision d’observer de manière strictement passive les phénomènes et l’histoire de l’univers. Compte tenu de leur éparpillement à travers l’univers, il est impossible de calculer le nombre de Gardiens existants. Les Gardiens furent parmi les premières races intelligentes à apparaître dans l’univers – peut-être même la première. Ils développèrent ainsi leur savoir et leur technologie des millions voire des milliards d’années avant toutes les autres espèces. Peu après avoir atteint une quasi immortalité et avoir maîtrisé des disciplines telles que la conversion de leurs corps en énergie pour se déplacer à travers l’hyperespace, le Haut Tribunal des Gardiens débattit de leur devoir, ou non, d’intervention auprès des autres races moins avancées afin de partager avec eux le secret de leurs découvertes. Le Gardien appelé Ikor argua qu’il était du devoir de leur peuple d’aider les autres peuples, alors que le chef du Tribunal, Emnu, s’opposa à lui, sous prétexte que les Gardiens ne devaient rien aux autres peuples, ne les considérant pas comme leurs égaux. Ce fut finalement le fils d’Ikor, Uatu, qui réussit à persuader la majorité du Tribunal de voter en faveur de la position de son père.

Une délégation de quatre Gardiens, comprenant Uatu, quitta leur monde et se rendit sur la première planète abritant une forme de vie intelligente, la planète Prosilicus. Les Gardiens offrirent aux Prosiliques, les habitants de la planète, leurs connaissances en énergie atomique, une science des plus rudimentaires pour les Gardiens mais susceptibles d’élever considérablement le niveau technologique des Prosiliques. Ceux-ci acceptèrent le cadeau des Gardiens et furent formés pendant plusieurs mois par les quatre Gardiens afin de maîtriser cette technologie. Les tests réussis, les quatre Gardiens quittèrent la planète Prosilicus. Quelques temps après le départ des Gardiens, les Prosiliques développèrent un armement nucléaire, qu’ils utilisèrent immédiatement au cours de guerres, d’abord sur leur propre planète puis avec une autre race extra-terrestre ; le résultat fut que la planète Prosilicus fut bientôt dévastée et les Prosiliques se retrouvèrent au bord de l’extinction. Des années après, les quatre Gardiens revinrent sur Prosilicus pour regarder les progrès des Prosiliques et furent horrifiés de découvrir les résultats des conflits nucléaires, insultés par les rares Prosiliques survivants qui leur reprochaient de leur avoir donné la technique sans leur confier la sagesse de savoir s’en servir. Au vu de cette seule expérience, les Gardiens décidèrent de ne plus jamais intervenir dans les affaires de n’importe quelle autre race. La honte de l’expérience de Prosilicus était, aux yeux des Gardiens, si grande qu’ils conçurent un code d’éthique prônant une stricte non interférence et une observation uniquement passive des évènements. Ce code, qui fut rédigé par Ikor lui-même pour réparer son rôle dans l’interventionnisme des Gardiens, était si strict que si un être d’une autre race agonisait aux pieds d’un Gardien, celui-ci devait s’abstenir de toute réaction et ne pas perturber l’ordre des choses de l’univers en venant en aide au mourant. Au lieu d’intervenir, le Gardien se contenterait de simplement constater la mort de l’être agonisant.

Peu après l’expérience et la rédaction de leur code, la race des Gardiens quitta leur monde natal et ils se réinstallèrent à travers la galaxie et bientôt dans celles avoisinantes. Chaque Gardien choisit comme nouvelle demeure un système solaire où la vie intelligente s’était développée ou était en train de le faire. Extrêmement motivé par la recherche de la connaissance, les Gardiens commencèrent leur tâche d’observation de l’univers (avec une attention toute particulière pour les races intelligentes y vivant), enregistrant mentalement tout ce qu’ils observaient afin de pouvoir le partager plus tard avec leurs congénères. Emnu devint l’autorité suprême des Gardiens pour les rares situations où les violations du serment des Gardiens sont jugées. Cependant, Emnu n’est pas le chef suprême des Gardiens, ce rôle étant occupé par un Gardien répondant au nom de Celui-Qui-Appelle, qui est en lien direct avec un autre Gardien, connu uniquement sous le nom de l’Unique et qui est physiquement beaucoup plus grand que n’importe quel autre Gardien, semble être considéré comme leur dirigeant ou du moins l’incarnation la plus parfaite d’entre eux. Toutes les observations des Gardiens sont concentrées en l’Unique, qui sert ainsi de réceptacle pour tous les enregistrements et données collectés par les Gardiens. Par ailleurs, à une époque indéterminée mais postérieure, un groupe de Gardiens se sépara de la branche principale ; en plus de leurs observations, ils se lancèrent dans des commentaires approfondis des situations étudiées et acquirent bientôt le surnom de Critiques.

Le premier Gardien jamais rencontré par les habitants de la Terre fut Uatu, le Gardien chargé de l’observation du système solaire. Il n’est pas établi depuis combien de temps exactement Uatu observe la Terre ; sa présence semble néanmoins être antérieure à l’apparition de l’humanité. Dans tous les cas, Uatu réside dans la Cité bleue sur la Lune, le satellite de la Terre, une ancienne colonie dotée de sa propre atmosphère et construite par les extra-terrestres Krees il y a des millions d’années. Depuis ces dernières années, Uatu partagea la Zone bleue avec les Inhumains, originaires de la Terre, quand ils réinstallèrent leur cité, Attilan, sur la Lune pour échapper à la pollution terrestre. La première rencontre entre Uatu et un Terrien eut lien lorsque Red Richards et les autres membres des Quatre Fantastiques se rendirent sur la Lune pour examiner la Zone bleue et se retrouvèrent aux prises avec le Fantôme rouge. Le Gardien, ainsi que Uatu allait être principalement connu des Terriens, brisa son serment de non-interférence en apparaissant devant les Terriens et en leur permettant de se souvenir de son existence une fois leur combat avec le Fantôme rouge terminé.

Il n’y a que le premier pas qui coûte. Ainsi, ayant violé l’esprit du serment de son peuple, Uatu commença à le violer dans les faits. Pour d’inexplicables raisons, Uatu développa une profonde sympathie envers les Quatre Fantastiques et les aida lors du mariage de Red Richards et Jane Storm en leur permettant de repousser les hordes d’ennemis qui menaçaient de perturber la cérémonie. Peu après, lors de la première venue de Galactus sur Terre, il tenta d’abord de dissimuler la planète aux yeux du Surfeur d’argent, le héraut de Galactus, puis le confronta pour tenter de le convaincre d’épargner la Terre et, enfin, envoya la Torche humaine retrouver l’Anéantisseur Ultime, seule arme capable de contraindre Galactus à quitter la Terre. Finalement, après être intervenu aux côtés des Krees pour combattre le premier Captain Marvel (alias Mar-Vell), Uatu fut convoqué par ses pairs et emmené sur leur planète pour y être jugé pour ses transgressions. Déclaré coupable, il fut cependant libéré contre la promesse de ne plus jamais transgresser son serment ; bien qu’il n’ait plus adopté une attitude aussi directe que lors de l’affaire de Galactus ou de Mar-Vell, Uatu s’évertue, par sa simple présence, son silence, à affecter les événements en faveur des Fantastiques en particulier et des héros de la Terre en général.

Ironiquement le procès d’Uatu déclencha chez un jeune Gardien, Aron, le désir d’intervenir dans les affaires de l’univers. Tournant le dos à tous les enseignements des Gardiens, Aron, un neveu d’Uatu, devint connu comme un Gardien renégat, se mêlant à plusieurs reprises des affaires terrestres, avant de disparaître lors d’une tentative de destruction de l’univers. De son côté, Uatu (mais peut-être n’est-il pas le seul Gardien dans cette situation) a étendu son champ d’observation aux réalités alternatives, dont les événements divergent de la réalité dans laquelle il vit, après être entré en contact avec les Gardiens du Temps, qui lui offrirent une machine susceptible de lui permettre de voir à travers les frontières dimensionnelles.

En dehors d’Uatu, Ikor, Emnu et Aron, de rares Gardiens sont connus par leur nom. Ecce fut le Gardien qui assista à l’incubation et l’éclosion de Galactus qui eut l’opportunité de détruire le futur Dévoreur de Mondes, mais, en application de l’éthique des Gardiens, décida de ne pas intervenir. Un autre Gardien, Vartu, s’aventura dans une autre dimension il y a des millénaires, où il muta et, corrompu par les formes de vie locales – les Corps noirs – chercha à s’emparer de la puissance de l’Uni-Seigneur, devenant ainsi le Conseiller Noir ; ces dernières années, il fut vaincu par le Surfeur d’argent et mourut. Lorsqu’elle servit le Tribunal vivant au sein du corps des Magistrati, Miss Hulk (alias Jennifer Walters) rencontra les Gardiens Qyre et Zoma, lors du procès impliquant la race extra-terrestre connue sous le nom des Reclus. Enfin, un jeune Gardien du nom de Talmadge fut envoyé sur Terre où il fut l’objet d’une lutte entre les Krees et les Skrulls avant d’être sauvé par la Chose des Quatre Fantastiques et récupéré par un groupe de Gardiens, venu le ramener pour le reconditionner après ses interactions avec d’autres êtres vivants.

Lorsqu’il tenta de précipiter la destruction de l’univers, l’hybride d’Inhumain et de Déviant appelé Maelström tenta d’éliminer les Gardiens, afin d’empêcher que ses projets puissent être remarqués par eux et courir ainsi le risque d’être arrêté. Ainsi, avec l’aide du Néant – et de son héraut Deathurge – il déclencha une profonde crise parmi les Gardiens en entrant en contact avec Otmu, un Gardien installé dans la Galaxie shi’ar en le convainquant que la simple présence des Gardiens, ainsi que leurs observations, affectait le déroulement de l’univers. Cette philosophie, appelé le Vœu de l’Ultime Non Interférence – et bientôt surnommée la Peste du Néant – provoqua la mort de plusieurs Gardiens, qui choisirent de mettre eux-mêmes un terme à leurs fonctions vitales afin de ne plus interférer avec l’univers. L’entité cosmique appelée l’Etranger enquêta sur cette épidémie mais ce fut finalement le héros de la Terre Quasar qui résolut le problème, démontrant aux Gardiens que leur disparition dans l’univers affectait celui-ci comme leur existence le faisait et que, de deux maux, il fallait choisir le moindre et donc continuer à observer de manière neutre les autres civilisations. Convaincus, les Gardiens morts revinrent à la vie et l’ensemble de leur espèce reprit ses fonctions d’observateurs.

Ces dernières années, il apparut que les Gardiens sont en rivalité directe avec une autre puissante et ancienne race extra-terrestre de l’univers : les Célestes, toutes deux étant au service d’une entité appelée le Fulcrum. L’agenda cosmique de ces derniers, la manipulation génétique des espèces en voie de développement, est en opposition directe avec l’agenda de non interférence des Gardiens. Les deux races sont ainsi engagées dans un conflit qui dure depuis des millions, ou des milliards, d’années. Probablement à cause de ce non interventionnisme, les Gardiens furent jugés indignes de survivre en tant qu’espèce par les Célestes ; cependant, compte tenu de leurs pouvoirs, les Célestes sont incapables d’appliquer instantanément leur sentence – contrairement aux autres espèces. En conséquence, ils amassent depuis leur jugement une immense puissance en l’un des leurs Exitar afin d’éliminer les Gardiens. Ce conflit culmina ces dernières années lorsque les deux races, chacun avec son champion – l’Unique et Exitar – se retrouvèrent face à face. Grâce à l’intervention des Quatre Fantastiques, et surtout aux pouvoirs de la Femme-Invisible, les deux champions de chaque race furent annihilés ; si le conflit entre Gardiens et Célestes ne fut donc pas résolu ce jour-là, sa progression recula de plusieurs millions d’années, réinstallant une sorte de statu quo antérieur. Vraisemblablement, leur lutte a repris depuis lors. Il est à noter que cette lutte n’empêche pas les Gardiens d’observer les Célestes ; ainsi l’un des Gardiens, anonyme, était présent lors de la naissance d’un nouveau Céleste au sein de la Galaxie noire.

Par ailleurs, des Gardiens d’autres réalités sont également connus. Il est possible ainsi de citer Uilig – surnommé le Dernier Gardien – de la Terre-691, le dernier de son espèce après avoir échappé au massacre des Gardiens par le Dieu-Oiseau, une entité cosmique. Ute, originaire de la Terre-374, révéla l’histoire de Proctor aux Vengeurs de la Terre-616 puis recréa leur Manoir traditionnel avant de sacrifier sa vie lors du combat final contre Proctor.

Par ThierryM

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 7
    Membre : 0