Encyclopédie - Tarentula (Rodriguez) - Marvel-World.com

Encyclopédie - Tarentula (Rodriguez)

Temps estimé pour la lecture de cet article : 7 minutes.

tarentula-rodriguez_0.jpg

  • Véritable nom : Anton Miguel Rodriguez
  • Profession : Criminel professionnel, ancien révolutionnaire, terroriste, agent du gouvernement delvadien
  • Statut légal : Citoyen du Delvadia, avec un casier judiciaire international, légalement décédé
  • Identité : Publiquement connue
  • Autres identités : (tous) Tarantula (VO) ; Mr Valdez, El Araña
  • Lieu de naissance : Santa Maria (Delvadia, Amérique du Sud)
  • Situation de famille : Probablement célibataire
  • Parents connus : Hildalgo Rodriguez (frère), Jacinda Rodriguez (Tarentula, fille)
  • Appartenance à un groupe : Ancien allié du Maître de la lumière, de Kraven le Chasseur, du Chacal (Miles Warren), du second Señor Suerte, ancien agent de la Brand Corporation, ancien membre de l’armée delvadienne
  • Base d’opérations : New York (New York, Etats-Unis), autrefois le Delvadia
  • Première apparition : VO : Amazing Spider-Man (vol.1) # 134 (juillet 1974, par Gerry Conway & Ross Andru) – VF : Strange n°109 (janvier 1979)
  • Taille : (humain) 1m85
  • Poids : (humain) 84 kg
  • Yeux : (humain) Marrons
  • Cheveux : Noirs

Histoire

Anton Miguel Rodriguez était un membre d’une petite armée révolutionnaire qui s’opposait à la dictature fasciste sévissant en Delvadia, un petit Etat d’Amérique du Sud. Anton et ses associés menaient des actions terroristes, faisant sauter les trains d’approvisionnement, enlevant des responsables politiques pour les rançonner ou les tuant si la rançon ne venait pas et, surtout, cambriolant les banques pour financer leur mouvement, des tâches dans lesquelles Anton excellait. Cependant, Rodriguez était bien plus assoiffé de sang que ses collègues et ceux-ci finirent par l’expulser de l’armée révolutionnaire peu après qu’il avait assassiné un gardien, pour le simple plaisir de tuer, pendant l’un de ces cambriolages. Anton ne se laissa pas démonter et passa immédiatement dans le camp ennemi, rejoignant l’armée officielle du dictateur, prête à exploiter ses talents de tueur. Le gouvernement lui créa l’identité costumée de Tarentula afin de servir de symbole au Delvadia, à l’image de Captain América pour les Etats-Unis, s’inspirant d’un héros légendaire delvadien des années 1890, César Mendivil, surnommé Tarentula et qui avait trouvé la mort au combat avec l’aventurier espagnol el Aguila (Paco Montoya) lors d’une guerre avec la nation voisine du Boca del Dios. Le nouveau Tarentula fut envoyé traquer ses anciens camarades révolutionnaires, une mission qu’il accomplit avec un plaisir non dissimulé, éliminant ses anciens alliés les uns après les autres.

tarentula-rodriguez_1.jpgMais Tarentula ne pouvait pas réprimer son envie de violence et de meurtres. Au cours de l’interrogatoire d’un révolutionnaire capturé, Tarentula assassina un garde qui ne voulait pas le laisser passer à tabac le prisonnier autant qu’il le voulait. Du coup, l’armée se retourna contre Tarentula et Anton fut obligé de fuir son pays. Après une série d’exploits non révélés à ce jour, Tarentula arriva à New York, emmenant avec lui son frère Hidalgo, spécialiste du maniement du fouet, et leur homme de main, Juan, maître des bolas, deux hommes qui avaient précédemment pour le révolutionnaire delvadien appelé el Condor.

Décidant de consacrer ses talents à une nouvelle carrière criminelle, Anton prit contact avec la pègre de New York, croisant la route du mercenaire appelé le Maître de corvées (Tony Masters). Tarentula et ses deux partenaires piratèrent un ferry touristique de l’Hudson pour voler les passagers et obtenir une rançon pour leur libération. Mais, parmi les passagers figurait le héros Spider-Man, sous son identité civile de Peter Parker ; cependant, Tarentula réussit à le mettre rapidement hors de combat en blessant un homme d’équipage avant de jeter celui par dessus bord. Spider-Man n’eut d’autre choix que de plonger à sa suite pour le sauver et, sa réserve de toile épuisée, se retrouva dans l’incapacité de rattraper le ferry. Tarentula exigea une rançon d’un million de dollars à la ville ; tandis qu’il attendait la réponse des autorités, il ordonna à Hidalgo et Juan de voler les passagers. Pendant qu’ils luttaient avec un passager récalcitrant, Eugene « Flash » Thompson, Spider-Man put regagner le bateau et désarma les deux hommes de main mais Tarentula le frappa à deux reprises avec ses lames enduites de poison – juste au moment où le vigilant appelé le Punisher (Frank Castle) arrivait à bord à son tour. Tarentula prétendit que Spider-Man était son complice et, profitant du combat entre le héros et le vigilant, Anton et ses hommes s’échappèrent, montant à bord d’un hélicoptère. Ils fuirent vers un immeuble de Manhattan, où Spider-Man et le Punisher, leur différent réglé, les retrouvèrent. Le Punisher mit hors de combat Hidalgo et Juan tandis que Spider-Man triomphait de Tarentula.

tarentula-rodriguez_2.jpgEnvoyé en prison, Anton y fut contacté par le criminel appelé le Chacal (Miles Warren), qui s’arrangea pour aider le criminel à s’évader. Dans l’atelier de la prison, Anton se confectionna une paire de bottes dotées d’une pointe acérée, qu’il utilisa pour poignarder un garde, avant d’escalader un mur de la prison, sautant sur le fourgon du Chacal qui l’attendait de l’autre côté. Peu après, Tarentula attaqua Spider-Man, l’attirant dans un bus conduit par le Chacal, où Tarentula drogua le tisseur avec ses pointes empoisonnées. Les deux criminels enchaînèrent Spider-Man, avant de le jeter du haut du pont de Brooklyn ; le tisseur échappa à la mort en utilisant sa toile pour stopper sa chute mais Warren, qui, dans le civil, était le professeur et l’ami de Parker, le manipula pour lui faire croire que le Chacal était son ancien assistant Anthony Serba. Tarentula tendit une nouvelle embuscade au tisseur dans l’appartement de Serba mais le monte en l’air manœuvra Tarentula pour qu’il fracasse un château d’eau avec ses bottes, s’étourdissant lui-même avec la projection brutale d’eau. Le Chacal surprit Spider-Man et l’enleva, permettant à Anton de s’enfuir après avoir repris conscience.

Tarentula fut ensuite engagé par un homme masqué se faisant appeler « el Lider » afin de kidnapper le vice-doyen de l’Empire State University (ESU), Edward Lansky. Tarentula, échappant à Spider-Man, enleva Lansky, avant de réaliser que ce dernier, qui rêvait de devenir le doyen de l’ESU et restaurer son financement par l’université, était en réalité el Lider. Lansky ordonna ensuite à Anton de tuer le maire lors d’une fausse tentative d’enlèvement. Mais cette fois, Tarentula échoua, même s’il réussit à échapper une fois de plus à Spider-Man. Furieux de l’échec de Tarentula, Lansky recruta Kraven le Chasseur (Sergei Kravinoff) pour l’aider à enlever le doyen de l’ESU, Richard Gorman. En, dépit de leur antipathie réciproque, Tarentula et Kraven kidnappèrent Gorman, mais Kraven abandonna la mission pour traquer Spider-Man. Seul, Anton livra Gorman à Lansky, avant de repartir avec l’intention de monnayer ses informations sur les activités illégales de Lansky. Mais, avant de pouvoir quitter le repaire de Lansky, une capsule de gaz soporifique placé dans son butin explosa. Lansky attacha un Tarentula inconscient mais ce dernier réussit rapidement à se libérer de ses liens, avant d’être étourdi par Lansky lui-même, qui était devenu le Maître de la lumière, doté de ses propres pouvoirs surhumains. Tarentula récupéra et s’associa au criminel portoricain Señor Suerte (Phillip Garcia), se faisant passer pour son frère Ramon, afin de détourner les Bombes à folie, provoquant la démence chez ceux qui y étaient exposés, que le gouvernement américain avait récupérer dans l’arsenal de l’organisation subversive appelée les Forces royales d’Amérique. Captain América (Steve Rogers) et l’agent fédéral Ken Astor tentèrent d’infiltrer le gang des deux criminels mais succombèrent au toucher électrique de Señor Suerte. Tarentula empoisonna Captain América avec du venin d’araignée brésilienne, avant de jeter son corps dans une rivière ; puis il tortura Astor à mort pour apprendre tout ce qu’il savait du convoi transportant les bombes à folie. Grâce à son sérum du super-soldat, Captain América survécut au poison mais perdit brièvement le souvenir de sa rencontre avec les deux criminels ; une fois qu’il avait retrouvé la mémoire, Captain América put faire échec au détournement et assomma Tarentula d’un seul coup.

tarentula-rodriguez_3.jpgEchappant à son incarcération, Anton se réinstalla à Miami Beach, où il adopta le nom de « Mr Valdez » pour dissimuler sa véritable identité et échappé à l’attention de la communauté delvadienne locale, gagnant péniblement sa vie comme contrebandier. Il redevint un criminel costumé quand des agents de la Brand Corporation, une filiale de la Roxxon Oil Company, l’engagèrent pour assassiner Arthur « Nose » Norton, un informateur pour la presse et qui détenait la preuve des activités illégales de la Brand. Les agents de cette dernière retrouvèrent la trace de Norton dans le port de Staten Island et firent venir Tarentula. Toutefois, avant qu’il ne puisse tuer Norton, Anton fut attaqué par Spider-Man, également sur les traces de l’informateur. Spider-Man battit Tarentula, lui brisant plusieurs côtes, avant de le projeter dans une barge contenant des déchets. Tandis que les agents de la Brand tiraient sur Norton, Anton prit la fuite. La Brand propos à un Anton convalescent de le doter de véritables pouvoirs arachnides afin qu’il puisse éliminer le tisseur pour leur compte ; humilié par sa dernière défaite, Anton accepta immédiatement. Dans un laboratoire de la Brand à Jamaica, dans le Queens, Anton reçut un sérum permettant de développer des capacités arachnides, avant de le plonger dans un bain d’électrolyte. Cependant, avant que le traitement ne soit achevé, Feu follet (Jackson Arvad), un ancien employé de la Brand qui souhaitait se venger d’