Encyclopédie - Cohen, Isadore - Marvel-World.com

Encylopédie - Cohen, Isadore

Temps estimé pour la lecture de cet article : 4 minutes.

cohen-isadore_0.jpg

  • Véritable nom : Isadore « Izzy » « Brooklyn » Cohen
  • Profession : Mécanicien, ancien militaire
  • Statut légal : Citoyen américain
  • Identité : Pas de double identité
  • Autre identité : Aucun
  • Lieu de naissance : Probablement New York (New York, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Marié
  • Parents connus : Une épouse non identifié, deux fils non identifiés, une fille non identifiée, Emile Geldberg (oncle, décédé), Selma Geldberg Cohen (mère, probablement décédé), Irving Cohen (probablement décédé), une sœur non identifiée
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre des Bowling Commandos de la Seconde Guerre mondiale, brièvement membre du SHIELD
  • Base d'opérations : Actuellement inconnue, autrefois le Garage Cohen (Brooklyn, New York, Etats-Unis), auparavant la base de l’Able Compagny (Angleterre, Royaume-Uni)
  • Première apparition : VO : Sgt. Fury and His Howling Commandos #1 (mai 1963, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Choc (Pocket) n°1 (1er trimestre 1972)
  • Taille : Inconnue
  • Poids : Inconnu
  • Yeux : Marrons
  • Cheveux : Noirs (chauve dans la vieillesse)

Histoire

Originaire du quartier de Brooklyn, à New York, Isadore « Izzy » Cohen y grandit en compagnie de Kevin Kenner, son meilleur ami, avec lequel il se heurtait fréquemment à Chris Macek, surtout que Izzy et ce dernier tombèrent amoureux de la même jeune fille, Ellen. Izzy ne se douta cependant jamais que Kenner entretenait la rivalité entre Izzy et Macek pour son propre divertissement. Dès l’entrée en guerre des Etats-Unis, Isadore s’engagea et devint l’un des membres fondateurs de la Première Escouade d’attaque, surnommée les Howling Commandos, constituée au cours de la Seconde Guerre mondiale par le capitaine Samuel Sawyer. Au sein de la base de l’Able Company, en Angleterre où il rencontra les autres membres du commando, le sergent Nicholas « Nick » Fury, Timothy « Dum Dum » Dugan, Gabriel Jones, Robert Ralston, Jonathan Juniper et Dino Manelli. Après sa formation, Izzy suivit son unité, dirigée sur le terrain par Fury, derrière les lignes ennemies, en France occupée, pour en ramener un savant britannique capturé par les Allemands et détenu près de Paris, le Dr McMillan. Bien qu’en infériorité numérique, le commando réussit sa mission, notamment en trompant les nazis à l’aide de haut-parleurs qui firent croire aux Allemands que leur groupe était beaucoup plus nombreux. Revenus en Angleterre avec McMillan, le commando y gagna le surnom de « Howling Commandos » à cause de la ruse utilisée pour accomplir leur mission. Cette réussite devait conduire Izzy et les Howlers à mener plusieurs missions dans les régions occupées par les forces de l’Axe. Ainsi, ils ne tardèrent pas à retourner en France pour y récupérer un membre de la Résistance française qui avait été capturé par les soldats nazis ; la mission était d’une importance vitale car le résistant détenait des informations relatives au débarquement futur des forces alliées en Normandie. Avec le soutien d’autres résistants, les commandos purent libérer le prisonnier des nazis avant qu’il ne cède à la torture.

cohen-isadore_2.jpgIzzy eut des dizaines de missions au sein des Howling Commandos, en général sur le front européen et mais Izzy et les Howlers furent néanmoins régulièrement envoyés sur le front du Pacifique ou en Afrique du nord. Juniper trouva la mort lors des premières missions des Howlers, marquant profondément l’équipe, qui s’élargit par la suite avec Erik Koenig et Percival Pinkerton. Au cours de ses aventures, Cohen se retrouva souvent opposé à un aristocrate prussien, le Baron Wolfgang von Strucker, qui devait devenir l’ennemi récurrent des Howlers et, plus tard, de Fury lui-même une fois la guerre terminée ; Strucker réunit même l’Escouade Blitzkrieg pour s’opposer aux Howling Commandos, mais sans guère de succès. Avec les Howlers, Isadore combattit également le colonel Klaue ou encore l’Agent aux 1000 Visages. Izzy et les Howling Commandos se battirent aussi aux côtés du capitaine Simon Savage, et ses « Cols de Cuir » et des Maulers de « Bull » McGiveney, un autre commando d’élite, même s’il n’atteignit jamais la réputation des Howlers. Avec ces derniers, Isadore croisa aussi la route de plusieurs surhumains de l’époque ou même parfois, déplacés dans le temps. Naturellement, Captain América (Steve Rogers) et Bucky (James Barnes) furent les compagnons d’armes les plus fréquents des Howlers, affrontant ensemble notamment l’agent nazi appelé Crâne rouge (Johann Schmidt). Mais le groupe croisa aussi la route du seigneur des vampires Dracula, du Dr Stephen Strange et sa disciple Cléa venus de l’avenir – même si cette rencontre fut effacée de la mémoire des Howlers par le Sorcier suprême.

Lors d’une opération en Asie du sud-est, les Howling Commandos furent capturés par les Japonais. Avec l’aide de Savage et de Rolfe Harrison, un agent ayant des informations sur les armées japonaises, le groupe put s’évader mais Isadore, qui avait été emmené pour être interrogé, demeura prisonnier. Après avoir été interrogé à Tokyo, Izzy fut transféré dans un camp de travail en Birmanie ; après une vaine tentative d’évasion, Cohen fut finalement libéré par Savage et les Cols de Cuir qui attaquèrent le camp avec les marines. Après avoir été transféré en Australie, Izzy rentra en Angleterre où il retrouva les Howlers. Peu après, Koenig sembla trahir les Howlers au profit de l’Allemagne ; mais, après avoir ramené Koenig en Angleterre, Sawyer leur expliqua qu’il avait été envoyé en mission secrète pour les Alliés. En revanche, ce fut un véritable traître que les Howlers démasquèrent quand ils travaillèrent avec Kenner, le vieil ami d’Izzy, qui se révéla être un espion au service des nazis. Kenner fut tué par Isadore lui-même, furieux de découvrir qu’il avait été manipulé par « son ami » durant toutes ces années. Lors du débarquement de juin 1944, les Howlers furent envoyés préparer les opérations en occupant l’état-major allemand avec l’aide de la résistance française, avant d’assister au débarquement où ils retrouvèrent Captain América.

cohen-isadore_1.jpgLa guerre terminée, Izzy rentra à Brooklyn et s’y installa avec son épouse, avec laquelle il eut trois enfants, deux fils et une fille. Il reprit le garage de son père, qu’il développa en une chaîne de concessions automobiles, qu’il finit par léguer à ses fils. Izzy reprit brièvement du service au cours de la Guerre de Corée, puis de celle du Vietnam, retrouvant à chacune de ces deux occasions, ses compagnons des Howling Commandos ; à l’issue de la Corée, il fut promu au grade de sergent. Même en dehors de la guerre, Izzy connut son lot d’aventures. En 1972, lors d’une réunion des Howling Commandos, un inconnu lui tira dessus lors d’une tentative d’assassinat à l’encontre de son ami, Robert Ralston, maintenant sénateur. Plusieurs années après, il retrouva de nouveau les Howling Commandos, ainsi que Captain América (Steve Rogers), pour combattre un LMD (Life Modey Decoy / Simulacre de Vie Modélisé) à l’image de leur vieil ennemi et criminel de guerre, le Baron Wolfgang von Strucker, une confrontation qui s’acheva par la mort de Sam Sawyer. Quand l’agence dirigée par Nick Fury, le SHIELD, fut quasiment détruite de l’intérieur par des agents conditionnés mentalement par Hydra, Izzy accepta d’intégrer l’agence à la demande de Jones, le temps que Fury la remette sur pied.

Au fil des ans, Izzy et les anciens Howlers ont plusieurs fois fait face à la « mort » de leur sergent, Fury, finissant par être systématiquement convaincus qu’il s’agissait d’une ruse de sa part et que le cadavre était celui d’un LMD. Izzy et ses amis furent néanmoins trompés quand le Punisher (Frank Castle) tua apparemment Fury, lors d’un accès de démence. Quelques mois après, alors que Fury se révéla être, une nouvelle fois, bien vivant, Izzy, vieillissant, retrouva une fois encore ses amis pour une célébration, se déplaçant maintenant en fauteuil roulant.

Pouvoirs

Aucun.

Aptitudes

Isadore Cohen était un mécanicien expert, spécialiste des automobiles ; il était néanmoins capable de saboter ou bricoler à peu près n’importe quel mécanisme. Au sein de l’armée, il était spécialisé dans l’usage d’explosifs. Dans sa vie civile, il se révéla également être un excellent gestionnaire, développant une affaire familiale en entreprise d’ampleur nationale.


ThierryM 318

Facebook Twitter Instagram Youtube

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !