Encyclopédie - Jann de la Jungle - Marvel-World.com

Encylopédie - Jann de la Jungle

Temps estimé pour la lecture de cet article : 6 minutes.

jann-de-la-jungle_0.jpg

  • Véritable nom : Jane Hastings
  • Profession : Aventurière, ancienne cascadeuse
  • Statut légal : Citoyenne des Etats-Unis
  • Identité : Secrète
  • Autre identité : Jann of the Jungle (VO) ; Jungle-Girl
  • Lieu de naissance : Los Angeles (Californie, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Jane (patronyme inconnu, grand-mère, probablement décédée), une mère non identifiée
  • Appartenance à un groupe : Ancienne alliée des G-Men
  • Base d'opérations : le Congo belge (aujourd’hui la République démocratique du Ciongo) et les régions alentours, autrefois Los Angeles (Californie, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : Jungle Tales #1 (juin 1954, par Dan Rico & Jay Scott Pike) – VF : Aucune apparition en France.
  • Taille : Inconnue
  • Poids : Inconnu
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Noirs

Histoire

La grand-mère de Jane Hastings, prénommée Jann, qui, pour des raisons personnelles, quitta ses proches pour se réinstaller dans les jungles de la région alors appelée le Congo belge (aujourd’hui la République démocratique du Congo), où elle vint en aide aux différentes tribus et communautés vivant dans ces régions. Elle devint une personne respectée parmi les tribus et des légendes furent mêmes forgées sur son histoire mais elles ont été oubliées depuis. Jann avait laissé derrière elle une fille, qui éleva elle-même sa propre fille, Jane, lui narrant les exploits africains de sa grand-mère. Devenue adulte, Jane rejoignit un cirque où elle devint une artiste du trapèze et une dresseuse d’animaux. Jann se tourna par la suite vers Hollywood et en 1954, elle fut engagée comme cascadeuse pour un film se déroulant en Afrique sous la direction du réalisateur Pat Mahoney. Le tournage les conduisit dans les jungles du Congo où Jane réalisa les cascades pour l’actrice principale du film. Peu après le début du tournage, des tribus vinrent avertir l’équille de tournage que plusieurs animaux présentaient un comportement étrange et violent et qu’ils étaient susceptibles de les attaquer. Lors de leur visite, les représentants des tribus constatèrent la ressemble entre Jane et sa grand-mère et, du coup, commencèrent à surnommer la première Jann. Jane, trouvant le prénom plus professionnel, se mit à le porter volontairement, sans réaliser les liens avec sa grand-mère. Quand une charge d’animaux menaça le camp de l’équipe de tournage, Jane utilisa ses talents d’acrobate pour détourner la charge et sauver ses associés. Le calme revenu, les représentants des tribus lui parlèrent de celle qui l’avait précédée et Jane Hastings réalisa qu’ils lui parlaient de sa propre grand-mère. Sentant qu’elle était arrivée chez elle, Jane quitta l’équipe de tournage et toute envie d’une carrière à Hollywood pour rester dans la jungle et reprendre l’héritage de sa grand-mère, sous le pseudonyme de Jann de la Jungle. Tombé amoureux, Mahoney décida aussi de rester en Afrique, autant pour veiller sur elle que pour rester proche d’elle. Ce fut Mahoney qui demanda peu après à Jann de retrouver une rare orchidée rouge dans une région appelée le Marais noir. Mais, l’orchidée rouge se révéla produire une odeur qui déclenchait fièvre et folie chez ceux qui y étaient trop exposés et Jann dut retourner dans le marais pour en ramener un antidote, une orchidée noire encore plus rare.

jann-de-la-jungle_1.jpgPlus tard, Jann de la Jungle défendit la jungle et ses habitants contre la Terreur hurlante, un robot télécommandé construit à partir d’ossements d’éléphants et dirigé par un agent soviétique qui cherchait à prendre le contrôle de la région. Puis, elle vint en aide à un lionceau, menacé par deux lions adultes ; Jann éleva le lionceau, qu’elle baptisa Coga, pour la plus grande inquiétude de Mahoney qui l’avertit qu’une fois adulte le lion risquait de se retourner contre elle. Cela sembla être le cas une fois Coga devenu adulte mais Jann expliqua avoir été attaquée par le père de Coga, venu ramener son fils dans la nature. Peu après, Jann et Mahoney démasquèrent un nouvel agent communiste, Krueger, qui tentait de soulever les tribus locales contre le couple. Plus tard, alors que Mahoney risquait de devoir rentrer aux Etats-Unis, rappelé par ses employeurs, lassés de son absence de production, Jann accepta avec réticence de le laisser photographier un troupeau de rhinocéros blancs mais leur expédition tourna court quand les rhinocéros les chargèrent. Malgré cela, Mahoney conserva son emploi et resta aux côtés de Jann. Par la suite, Jann découvrit un autre agent communiste qui manipulait un gorille afin qu’il attaque les populations locales, pour les éloigner d’une mine secrète d’uranium.

Jann de la Jungle continua à protéger aussi bien les humains que la faune sauvage de la région, veillant à ce que les deux groupes cohabitent pacifiquement. Elle vint au secours de Mahoney quand il partit seul à la recherche de la Rivière perdue, se retrouvant face à une troupe de lions blancs. Elle vint ensuite au secours d’une tribu locale, manipulée par un groupe qui utilisait une idole tribale pour les obliger à travailler dans un mine de radium. Elle empêcha un conflit entre les Vappi et les Robaï, exposant au grand jour la lâcheté du chef des premiers, Kakouro. Elle dut éliminer un étrange lézard volant, qui empoisonnait les autres animaux pour s’en nourrir puis assura la protection d’une énorme perle contre des pillards. Jann et Mahoney désamorcèrent un nouveau conflit entre les Kalu et une autre tribu, suite aux manipulations d’un dénommé Keller. Elle vint ensuite en aide à un gorille dont la compagne était malade avant, une nouvelle fois, de restaurer la paix entre tribus rivales, qui se disputaient sur un point d’eau empoisonné, dévoilant que les vrais coupables étaient des mineurs qui cherchaient à cacher l’existence d’un gisement d’uranium et de croiser la route de gigantesques lézards qui vivaient dans des cavernes souterraines. Elle contra un nouveau complot impliquant les Kabubi et un contrebandier prénommé Paulo qui les poussait à attaquer les Makasi pour contrôler la région, puis secourut un chasseur égaré dans la jungle. De nouveau, elle aida un gorille, à la recherche de sa progéniture, découvrant que cette dernière était un enfant sauvage enlevé par les grands singes ; Jann réussit à faire accepter par les gorilles de laisser l’enfant rentrer parmi les siens, auprès de son père. Soupçonnée par les Kobuki de s’être attaqué à leur idole du dieu du feu, Jann dut démontrer son innocence et la responsabilité d’un troupeau de rhinocéros, regagnant leur confiance. Elle s’opposa aux agissements d’un braconnier surnommé le Professeur, qui traquait et tuait les lions de la région. Elle fit ensuite face à une invasion de vignes sauvages, reliant leur soudaine expansion au botaniste Gerald Thorn, engagé par des communistes pour éliminer la vie locale et permettre l’invasion de la région. Jann de la Jungle détruisit les machines de Thorn, avant de l’obliger à détruire ses créations pour restaurer la jungle.

Les mêmes agents communistes engagèrent en réaction une femme pour se faire passer pour Jann de la Jungle, afin de tromper les Azuzi et les Bongi pour les amener à mener une révolution dans la région. Découvrant le complot, Jann traqua l’imposteur, triomphant d’elle devant les tribus coalisées et faisant échouer le complot. Quand une sécheresse frappa la région, Jann partit à la recherche de nouveaux points d’eau pour sauver la faune et les tribus locales ; peu après, elle empêcha des pillards de profaner d’anciennes tombes pour y trouver l’or qui avait été enterré avec les défunts. Puis Jann de la Jungle fut prise pour cible par le chasseur Ward Blayne et son assistant, Mr Jason, dont elle avait causé le renvoi après l’avoir surpris en train de braconner. Mais, après les avoir sauvés d’une charge d’éléphants, elle exigea qu’ils quittent définitivement l’Afrique. Mahoney fut accusé par les Bokubi d’être responsable d’une nouvelle sécheresse à cause de ses reportages photographiques mais, avec Jann, il put déclencher artificiellement une pluie en traversant des nuages avec un avion. Jann de la Jungle s’opposa ensuite aux agissements d’un dresseur de lions appelé Carter, qui enlevait les animaux pour les revendre à l’étranger, lui sauvant malgré tout la vie en l’empêchant de basculer du haut d’une falaise, gagnant ainsi sa reconnaissance et sa promesse de cesser ses actions.

jann-de-la-jungle_2.jpgQuand Jann de la Jungle découvrit que le chasseur de légendes Moss Kane avait perdu la raison après qu’un gorille sauvage avait été aperçu dans la région, elle l’aida à éliminer l’animal en folie, lui laissant recueillir tous les honneurs et lui permettant de retrouver confiance en lui-même. Jann et Mahoney s’opposèrent ensuite à un hypnotiseur, Ned Mungo, qui manipulait un grand léopard pour se venger de ceux qui l’avaient envoyé en prison. Le couple protégea par la suite une rare orchidée noire, empêchant des braconniers de mettre la main dessus. Après avoir été empêché par Jann de piller un cimetière d’éléphant pour son ivoire, un pillard nommé Carson tenta de se venger de l’héroïne par l’intermédiaire de la magie vaudou. Mais la magie se retourna contre Carson, qui ne dut sa survie qu’à Jann de la Jungle ; renonçant à sa vengeance, il quitta aussitôt l’Afrique. Jann arrêta ensuite deux trafiquants de diamants avant d’aider les adorateurs d’un dieu nocturne à trouver un nouvel approvisionnement en eau après que leur source avait été détournée par deux criminels, Yancy et Bull, qui voulaient obliger la tribu à leur donner leur or contre de l’eau. En 1958, Jann de la Jungle fut contactée par l’agent du FBI James Woo afin de l’aider à recruter Ken Hale qui s’était isolé au cœur des jungles du Congo depuis sa transformation en l’Homme-Gorille, afin de le recruter au sein de ses G-Men.

Pouvoirs

Aucun.

Aptitudes

Jann de la Jungle est une combattante expérimentée et une spécialiste de la survie dans les jungles équatoriale et tropicales. Jann de la Jungle semble avoir une affinité, une complicité naturelle avec les animaux sauvages, réussissant à communiquer avec eux et à les comprendre de manière rudimentaire ; elle a ainsi pu, à de nombreuses reprises, apaiser des animaux en colère, les amenant à être plus amicaux. Il est possible qu’elle ait acquis ce don, d’abord au sein du cirque où elle commença à travailler, puis au cœur de la jungle en les fréquentant de manière presque quotidienne.


ThierryM 802

Facebook Twitter Instagram Youtube

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !