M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Warheads (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Warheads (les)

News » Marvel » Encyclopédie (2931 lectures)

Membres connus :
- le Bataillon Kether : le colonel Tigon Liger (et Clémentine) ; Stacy Arnheim, Athena, Bell, Misha Bushida, Alexis Cale, Chalmers, Che, Connor, Corey, DeCosta, Desdemona, Desmond, Draft, Dreyfuss, Shawn Duncan, Evone, Grierson, Johnny Heaven, Jenna, Leona McBride, McManus, Martinez, Moxham, O’Leary, Gregory O’Sullivan, Guillermo Perez, Peters, Prizzi, Ross, Samuels, Sapperstein, Julian De Tosca
- le Bataillon Bina : le colonel Matt Travers ; Cornell, Diana, Rogers
- le Bataillon Cesad : le colonel Jane Sumner
- le Bataillon Gebu : le colonel James Cleveland
- le Bataillon Hesod : le colonel Mary Kidd
- le Bataillon Hod : le colonel Henry Morgan
- le Bataillon Kockmar : le colonel James Sands
- le Bataillon Malkuth : Che ; Boot, Byrne, Leigh, Jackson, O’Connell, Smolenski
- le Bataillon Net : le colonel Arthur Drake
- le Bataillon Tifaret : le colonel Bonnie Reid
- le Bataillon Ubu : le colonel Bonnie Reid ; Grierson
non précisé : Hawthorne, McElroy, Ortega, Takeshi Otomo
Autres noms : The Warheads (VO) ; les Ravageurs
Base d’opérations : Mys-Tech Central (sous le Musée des Antiquités païennes, East End, Londres, Angleterre)
Première apparition : VO : Warheads # 1 (juin 1992, par Paul Neary, Nick Vince, Gary Erskine & John Beeston) – VF : Marvel Top (vol.2) n°14 (juillet 2014, avec Revolutionary War : Alpha # 1 ; Warheads # 1 est inédit en France)

Histoire : Au cours de ses recherches mêlant science et sorcellerie, l’organisation subversive Mys-Tech découvrit l’existence des « trous de vers », des portails permettant d’accéder à d’autres lieux, d’autres dimensions voire d’autres époques. Mys-Tech entreprit de développer les moyens de canaliser d’immenses quantités d’énergie électrique afin d’ouvrir des trous de vers, utilisant plusieurs adeptes, chacun d’eux surnommé la Clé maîtresse de son bataillon, afin de concentrer cette énergie et, ainsi, permettre de contrôler les sauts à travers les portails. Ceci fait, Mys-Tech entama la formation d’agents pour franchir ces portails :les Warheads, chargé d’acquérir une technologie avancée ou de l’équipement magique en visitant différents mondes et époques grâce aux trous de ver. Mercenaires au service de Mys-Tech, et basés à ce titre dans sa principale base, un quartier général souterrain situé sous le Musée des Antiquités païennes de Londres, les Warheads sont rémunérés par un part du profit produit par Mys-Tech grâce à l’exploitation du matériel ramené par les Warheads. La première mission d’entraînement des Warheads commença avec un trou de ver naturel, qui les envoya en l’an 1383 du Monde de l’Arène, où ils causèrent de très lourdes pertes à la population indigène. Ce monde devint le centre d’entraînement des Warheads, chaque nouvelle recrue devant y demeurer six mois avant d’être officiellement intégré aux expéditions des Warheads. Au cours des neuf années qui suivirent, le conseil de direction de Mys-Tech fit construire plusieurs bases sur des planètes accessibles au moyen de trous de ver naturels. Durant cette époque, Takeshi Otomo fut recruté au sein d’un détachement non précisé des Warheads, y demeurant trois années au cours desquelles il accumula pour lui-même une immense quantité de technologie futuriste. Les découvertes des Warheads devaient, à l’occasion, se retourner contre Mys-Tech, notamment quand le jeune Killpower s’empara d’une arme découverte par les Warheads pour se débarrasser de l’agent de Mys-Tech appelé Mr Skyler, qui le harcelait. Mys-Tech organisa les Warheads en différents bataillons, chacun placé sous le commandement d’un officier supérieur, responsable devant le comité de direction de Mys-Tech.

Presque une dizaine d’années après l’ouverture du premier trou de ver, le Bataillon Kether – l’un des détachements des Warheads, dirigés par le colonel Liger – ramenèrent d’un de leurs saut, du Protosilicon, qui allait être confié à Jonathan Bryant de Nakasoni Corporation et contribuer à la naissance de Digitek et des Bacilicons, avant d’être repris par le Dr Oonagh Mullarkey lors de ses expériences qui conduisirent à la création de Génétix et des Harpies ; la technologie ramenée par les Warheads fut aussi exploitée par Dark Angel (Shevaun Haldane), qui confectionna ainsi son phaseur à gravitons. Les Warheads tenaient aussi le rôle d’informateurs pour leurs employeurs, constituant des dossiers sur les menaces potentielles envers Mys-Tech, notamment les Chevaliers de Pendragon, observés par Ortega. Un autre groupe, non identifié, de Warheads s’empara de la Clé Clavis détenue par l’un des agents du Gardiens du Temps, tandis que l’Automate était ramené sur Terre depuis l’avenir par une autre équipe. Une tierce équipe se rendit dans les locaux de l’Asuza Cynergétic Engineering (ACE), y dérobant cinq unités « DIME » (Dématérialisation Individuelle Manœuvrée par l’Esprit), ce faisant détruisant involontairement toute information sur la technologie des DIME et tuant leur inventeur, le directeur des recherches d’ACE, Yahn Cobert. De leur côté, le Bataillon Kether (Arnheim, Cale, Gregory, Liger, Misha, Perez) se rendirent dans la cité de Numéropolis, sur la planète Septimus Primo III, dans les Nuages de Magellan, à la recherche d’un pistolet inestimable. Ils y affrontèrent les gardes cybernétiques de la ville, avant de localiser et voler l’arme que Liger s’appropria.

Environ dix ans après la découvert des trous des ver, le Bataillon Kether (Arnheim, Cale, Corey, Draft, Liger, Misha, Perez) remontèrent le temps, se rendant dans l’outback australien, à l’époque où les X-Men y vivaient, considérés comme morts par le reste de la planète. Quand les Warheads se retrouvèrent face à Wolverine, qui avait autrefois défiguré le colonel Liger de ses griffes lors d’une précédente rencontre pour Liger mais à venir pour l’X-Man. Liger se souvint que Wolverine avait alors évoqué la mort de trois agents de Liger et, réalisant que les Warheads se trouvaient dans une boucle temporelle, Liger laissa son ennemi tuer Draft, Cale et Corey, afin de respecter la chaîne des événements, tandis que les autres Warheads regagnaient leur époque. Dernière recrue en date des Kéther, Leona McBride rejoignit Johnny Heaven et Gregory afin d’accompagner Arnheim, Liger, Misha et Perez pour leur nouvelle mission, dans la dimension des « manifestations », où ils furent rapidement attaqués par une série de créatures monstrueuses. Heaven fut possédé par l’une des créatures démoniaques, obligeant McBride à le tuer. Pendant ce temps, Misha avait correctement déduit que cette dimension permettait aux peurs de se manifester, convainquant ses coéquipiers de se concentrer sur des choses plus heureuses, ce qui mit un terme au danger. Mais, alors que les Warheads s’apprêtaient à repartir, McBride fut à son tour possédée par un golem de cette dimension. Plus tard, alerté par la Voix (en réalité le démon Blackeart), Misha put avertir à temps les Kéther pour faire face à une attaque de Badhand, puis de deux ninjas, ce qui n’empêcha pas Mr Grant, superviseur des Kéther, de sanctionner Misha pour ne pas avoir prévenu le groupe suffisamment tôt.

Pendant ce temps, le Bataillon Malkuth, après avoir franchi un autre trou de verre, se retrouvaient opposés à Cable, à bord de sa station spatiale Greymalkin. Tous les membres du groupe furent tués, à l’exception de leur chef Che, et l’un d’eux, Boot, fut renvoyé, mort, à travers le trou de ver ; son corps fut alors récupéré par Vorin, qui le ramena à la vie au sein de ses Chevaucheurs d’ombre, un groupe organisé afin de combattre Mys-Tech. Fait prisonnier par Cable, Che fut interrogé, avant d’être convaincu de devenir un agent double au sein de Mys-Tech pour le compte de Cable, dans le but de limiter les activités criminelles et malfaisantes de l’organisation. Avec l’élimination des Malkuth, le détachement fut dissous et Che intégra les Kether. De leur côté, le Bataillon Gebu ramenaient une créature apparemment inoffensive de l’un de leurs voyages ; baptisée Pellis Globus (« boule de poil »), elle fut confiée aux chercheurs pour clonage dans le but d’en faire un animal de compagnie pour les enfants. Mais quand McBride et Arnheim décidèrent d’aller voir la créature, Pellis Globus cracha un puissant acide dans le laboratoire, tuant le laborantin Henry Beaker. McBride poursuivit la créature qui fut finalement stoppée par Rathcoole et ses pouvoirs temporels, qui lui brisa le cou, conservant un échantillon d’acide pour le faire examiner. Alors que McBride regagnait ses quartiers, le golem qui la possédait sortit de son corps, prenant possession de Mr Grant.

S’interrogeant sur les perturbations dimensionnelles détectées, Nick Fury engagea Iron-Man (Tony Stark) pour enquêter sur Mys-Tech et les Warheads. Le Bataillon Kether (Gregory, Liger, McBride, Misha et plusieurs autres, dont le remplaçant Grierson, détaché du Bataillon Ubu, ainsi que Chalmers, Peters et Samuels) partirent pour Saint Domingue, en République dominicaine, pour s’y préparer pour un nouveau saut. Iron-Man, suivant les instructions de Fury, se rendit également sur place, tendant une embuscade à Grierson, qu’il remplaça alors, utilisant un inducteur d’images. Les Warheads et l’Avenger se rendirent alors sur une petite planète du bord extérieur de la Voie lacté, où leurs uniformes pressurisés se révélèrent indispensables pour survivre à l’atmosphère empoisonnée. Chalmers, Peters et Samuels furent tués tandis que Misha réalisait que « Grierson » n’était autre qu’Iron-Man, grâce à sa Voix, en combattant le Corps, une forme de vie centrale à l’intérieur d’un vaisseau qui cherchait à adapter ses spores symbiotiques à ce monde. Les efforts pour arrêter les attaques du Corps se révélèrent inutiles et les Warheads repassèrent donc le portail, Gregory réussissant à grappiller quelques « biens » pour satisfaire leurs employeurs. Une fois sur Terre, Misha garda secret l’implication d’Iron-Man et, quand Grierson, ayant repris conscience, retrouva ses coéquipiers, les exploits d’Iron-Man lui furent attribués, tandis que Misha expliquait qu’il souffrait de pertes de mémoire à cause des attaques énergétiques qu’il avait encaissées durant la bataille.

De son côté, le bataillon Hod « libéra » un ordinateur doté de pouvoirs mystiques, afin que le Maître Clé puisse finalement automatiser les rituels de localisation des portails. Utilisant le processus de scanning de l’Orrey, une machine qui montrait les mouvements des planètes et des étoiles, afin de permettre son usage en conjonction avec le nouvel ordinateur, les techniciens de Mr Grant commirent apparemment plusieurs erreurs, même s’il semble probable que celles-ci aient été en fait le résultat des actions du golem possédant Mr Grant.

Le bataillon Kether (Arnheim, Gregory, Liger, McBride, Misha, Perez) furent envoyés ensuite sur la « Planète de la guerre » où ils découvrirent que les dirigeants de ce monde employaient des casques à réalité virtuelle afin de manipuler leurs concitoyens, contrôlant ce qu’ils voyaient afin de perpétuer la guerre pour pouvoir plus aisément imposer les lois de leurs choix. Après avoir détruit le dôme à partir duquel les casques étaient contrôlés, les Warheads regagnèrent la base de Mys-Tech. Grant fit alors de nouveau scanner l’Orrey par Misha, qui en purgea tous les défauts. Le bataillon Kether repartit presque aussitôt pour enquêter sur un trou de ver naturel à Glasgow, et qui était relié à un autre trou de ver naturel, situé dans les montagnes Adirondacks qui, sans qu’ils ne s’en doutent, avait projeté Shatterstar de X-Force de l’autre côté, le héros étant rapidement suivi par ses coéquipiers (Cable, Big Bang, Domino – probablement Copycat – Rocket, Féral et Warpath). Franchissant le trou de ver de Glasgow, les Warheads arrivèrent sur une terre dévastée, où ils se retrouvèrent face à X-Force ; les deux équipes s’attaquèrent immédiatement jusqu’à ce Misha (grâce à sa Voix) téléporte ses coéquipiers au sommet d’une montagne voisine. Là, ils se retrouvèrent face à une sorcière, Aeish, qui les attaqua à son tour. Pris par surprise, les Warheads furent capturés et emprisonnés par la sorcière. Aeish leur révéla qu’elle avait créé les trous de ver, espérant attirer de quoi manger pour elle et ses enfants, avant de les utiliser pour quitter son monde ravagé pour un monde doté de forces magiques plus stables afin d’accroître ses pouvoirs. Aeish tenta d’explorer les pouvoirs psychiques de Stacy Arnheim mais elle fut affaiblie par la riposte inattendue d’Arnheim. Malgré cela, Aeish prit le contrôle mental des membres masculins des Warheads, abandonnant son repaire avec eux ; Leona réussit alors à libérer ses coéquipières. De son côté, X-Force combattait à présent les félins géants d’Aeish, alors que Féral – grâce à son affinité avec les énergies félines de ce monde – obtenait le pouvoir temporaire de projeter des décharges optiques. Mais ces énergies corruptrices commençaient à en affecter tous les visiteurs, les rendant assoiffés de violence et de sang. Aeish n’eut ainsi pas beaucoup d’efforts à faire pour pousser les membres masculins des Warheads à attaquer X-Force alors qu’elle-même enfantait ses enfants, jaillissant du propre cou de la sorcière ; mais cette distraction l’affaiblit suffisamment pour permettre aux Warheads d’échapper à son contrôle. Clémentine, l’arme consciente de Liger, détruisit alors les félins géants qui les attaquaient pendant que X-Force profitait du répit pour prendre le contrôle du trou de ver et regagner la Terre. Quand Aiesh regagna son château pour attaquer les Warheads féminines, Stacy utilisa sa télékinésie pour détruire les enfants d’Aeish. Celle-ci utilisa son bâton pour ouvrir un nouveau trou de ver et s’échapper avant de revenir une fois sa puissance restaurée mais Leona réussit à lui arracher le bâton des mains alors qu’Aeish franchissait le trou de ver, la laissant piégée de l’autre côté. Les Warheads regagnèrent à leur tour la Terre. De son côté, le bataillon Malkuth avait été massacré, poussant Rathcoole à ordonner à Mr Grant l’élimination de Che, seul survivant de l’équipe ; mais, toujours sous l’influence du golem, Grant désobéit aux ordres, transférant Che au bataillon Kether.

Après une autre mission sur Numéropolis, le bataillon Kether (Arnheim, Liger, McBride, Misha, Perez) localisèrent une boîte magique dont la puissance fut suffisante pour étourdir Misha qui venait simplement de l’effleurer. Prenant les précautions nécessaires, les Kether purent ramener la boîte au quartier général de Mys-Tech. La boîte fut confiée à l’empathe Bysshe, dont le toucher libéra les esprits des plus grands guerriers de la planète Kamos, qui avaient été enfermés et fusionnés avec la boîte. L’un des Kamosiens prit forme, alors que les autres se retrouvaient absorbés en Bysshe. Le bataillon Kether (Liger, McBride, Misha) arriva sur place, sur l’ordre de Rathcoole, pour contenir le chaos qui se propageait mais Bysshe les empêcha de tuer le dernier Kamosien, qu’il réussit enfin à absorber à son tour en lui. Bysshe fut alors placé sous la surveillance étroite de Rathcoole, qui, avec un autre directeur – Gryffn – s’interrogeait sur les motivations de Bysshe. Le bataillon Kether (Arnheim, Evone, Grierson, Liger, Misha, Prizzi) fut dépêché sur le monde d’Arakne, chargé de s’y emparer du Nucléolus. Les Warheads, vite surnommé les Ravageurs par les Araknoïdes – les habitants de ce monde – massacrèrent la population locale, pillant, brûlant et tuant tout ce qu’il rencontrait. Le vice-praetor Malekyth envoya du coup toute la puissance du Corps des paladins contre les Warheads. Au terme d’une bataille qui dura plusieurs semaines, les Warheads exterminèrent les paladins, ne laissant qu’un seul survivant, Arrakhyl, qui leur échappe an utilisant un système de translation, qui le transporta sur la Terre-616. Là, il rencontra Spider-Man (Peter Parker), qui, se méprenant sur ses intentions, l’attaqua, obligeant Arrakhyl à battre en retraite jusqu’à Avalon où il pénétra dans la Chapelle verte, la base des Chevaliers de Pendragon de la Terre-616. Le Chevalier vert transmit les suppliques d’Arrakhyl au Pendragon Albion, qui réunit ses coéquipiers à Avalon. Après une méprise initiale où Arrakhyl prit les Chevaliers de Pendragon pour les Ravageurs, Albion apaisa la situation et Arrakhyl leur exposa la tragédie de son monde, alors que les Chevaliers comprenaient que les Ravageurs n’étaient autre que les Warheads de Mys-Tech. Ayant installé leur campement autour du Nucléolus, les Warheads purent repousser l’attaque d’Arrakhyl et des Chevaliers de Pendragon, menés par ce dernier. Crown sembla trouver la mort, avant d’être sauvé in extremis par les Spiridkin, des Araknoïdes qui avaient fui devant les Warheads. Plusieurs Chevaliers durent retourner sur Terre pour empêcher Malekyth et le Fléau de tuer Spider-Man pendant Gauvain et Breeze James, avec Arrakhyl, restaient en arrière pour empêcher les Warheads de s’emparer aussi de la Tour filandreuse. Le tisseur et les Chevaliers repoussèrent Malekyth et le Fléau, qui retournèrent sur Arakne, leurs ennemis sur leurs traces. Arrakhyl et les autres Chevaliers réussirent à convaincre les Warheads que les Araknoïdes formait une race intelligente et que les priver du Nucléolus provoquerait un véritable génocide. Du coup Liger, Misha et Stacy décidèrent de rallier les Chevalier de Pendragon pendant que Grierson, Evone et Prizzi s’associaient au Fléau. Crown, de son côté, réapparut à la tête des Spiridkin, pour combattre au nom d’Arakne. Le Fléau affronta les assauts des héros et de leurs alliés mais quand le groupe de Spider-Man commença à prendre l’avantage, Malekyth déclencha une bombe à retardement susceptible de détruire le Nucléolus, et provoquer la réapparition de Tarashk ; puis, adoptant une apparence plus robuste, il partit rejoindre le champ de bataille à son tour. Mais, unissant leurs forces au travers d’un assaut conjugué, les héros purent défaire le Fléau ; le tisseur et les Pendragon œuvrèrent ensembles pour projeter Malekyth dans une caverne en contre bas du Nucléolus, avant de jeter sa bombe dans un infra-espace où elle explosa apparemment sans causer de dégâts. Liger tua lui-même Grierson, tandis que Prizzi et Evone tombaient au combat également.

Sur Terre, Gregory commença à avoir des rêves mettant en scène Méphisto, alors que Rathcoole reprochait à Grant de ne pas avoir obéir en laissant survivre, même s’il refusa de le punir ayant désormais de nouveaux plans pour Che qu’il exigea de voir immédiatement. C’est alors que le golem obligea Grant à envoyer à Rathcoole Gregory à la place de Che, pendant que lui-même envoyait le bataillon Kether, avec Che, en France, avant de prendre la fuite pour échapper à la colère de Rathcoole. Après avoir découvert les actions de Grant, Rathcoole ordonna qu’il soit retrouvé et éventré, avant de confier à Gregory la mission qu’il avait prévue pour Che : utiliser une épée formée à partir du bâton cristallin d’Aeish – dont les origines remontaient en fait à l’Atlantis antédiluvienne – pour tuer l’archidémon Méphisto. Rathcoole espérait ainsi mettre un terme au contrat liant les directeurs de Mys-Tech au démon et les rendant immortels. Rathcoole et Gregory se rendirent à Darkmoor, où le directeur de Mys-Tech conjura Méphisto, permettant à Gregory de l’empaler avec l’épée mystique ; mais Méphisto survécut sans difficulté à l’attaque, révélant que le bâton utilisé n’était en réalité qu’une réplique de celui dont ils avaient vraiment besoin. Le démon emmena ses deux agresseurs en Enfer, où il les tortura, commençant par déchirer Gregory en deux et liant chacune de ces moitiés avec la moitié d’un autre démon déchiré de la même manière par Méphisto. Puis celui-ci renvoya Rathcoole et un Gregory/démon au quartier général de Mys-Tech, avant de révéler les actions de Rathcoole aux autres directeurs et de retirer au traître sa protection contre l’écoulement du temps pendant un quart d’heure, le laissant à la merci de l’impitoyable comité de direction de Mys-Tech. Le reste du bataillon Kether (Liger, Misha, Athena, Desmond et d’autres) accueillirent avec réticences Che parmi eux, avant de se rendre à Paris, comme ordonné. Sur place, ils attrapèrent un trou de ver les menant sur le monde du majestrix sorcier Genghis. Après qu’un Desmond bravache avait tué un des autochtones, les gardes de Genghis mirent les Warheads hors de combat avec des fléchettes, même si Che réussit à s’échapper juste à temps. Genghis commença à interroger ses prisonniers, tuant plusieurs Warheads, dont Athena et Desmond ; alors que seuls survivaient encore Liger et Misha, Che vint à leur secours, utilisant Clémentine pour éliminer Genghis et ses tueurs. Puis Clémentine permit aux trois Warheads de retrouver le Lotus de saphir, la source de pouvoir de Genghis et de sa cité. C’est alors que le mercenaire Tête-de-Mort et son associée Tuck arrivèrent à leur tour sur ce monde, afin de s’emparer de Clémentine ou d’une rançon équivalente pour le compte de leurs employeurs de Numéropolis ; le retard causé par leur soudaine apparition permit aux habitants de la cité de former une armée afin de récupérer le Lotus de saphir. Pendant ce temps, sur Terre, le comité de direction de Mys-Tech décidait de punir Rathcoole en lui coupant la main gauche et en l’aveuglant. Sur le monde de Genghis, les Warheads voyaient d’immenses armées s’approcher de leurs positions quand Misha, grâce à sa Voix intérieure, découvrit qu’ils pouvaient canaliser la puissance de Lotus ; ce faisant, ils purent repousser provisoirement les armées attaquantes ainsi que Tête-de-Mort et Tuck. Tandis que de nouveaux renforts apparaissaient, le cosmiquement puissant Audit (en réalité un Mr Grant transformé) arrive sur place pour « rééquilibrer » la situation ; les Warheads utilisèrent une nouvelle fois la puissance du Lotus pour se protéger mais la situation semblait sans espoir. Cependant, désireux de s’emparer du Lotus de saphir et ayant observé la situation, les directeurs de Mys-Tech ordonnèrent au Gregory/démon d’utiliser le bâton d’Aeish pour l’emmener lui, Arnheim, McBride et Perez au secours de leurs coéquipiers. Lorsque Tête-de-Mort demande une nouvelle fois qu’on lui donne Clémentine, Liger ouvrit le feu sur lui et Tuck. Cependant, alors que les Warheads étaient distraits par la soudaine apparition des entités cosmiques Maître Ordre et Seigneur Chaos, Tête-de-Mort reprit ses esprits, s’emparant du Lotus de saphir, avant de s’enfuir avec lui et Tuck. Pendant ce temps, le conflit avait ébranlé la cohésion de la planète qui éclata en fragments et les Warheads se retrouvèrent sur un morceau différent de celui où se trouvait le trou de ver pouvant les ramener chez eux.

En désespoir de cause, Gregory utilisa les pouvoirs de sa moitié démoniaque pour stimuler la télékinésie d’Arnheim qui réussit à rapprocher le fragment portant le trou de ver. En le traversant, les Kether se retrouvèrent transportés au cœur d’un cauchemar de Wolverine, risquant d’être détruits s’ils s’y trouvaient encore à son réveil. Croisant le mutant griffu dans un rêve se déroulant immédiatement après son évasion du Projet Arme X, et ignorant qu’ils étaient dans un rêve, Liger ordonna à ses hommes de ne pas le tuer, de peur de créer un paradoxe temporel ; mais, à moitié dément, le Gregory/démon n’hésita pas à ouvrir le feu sur le mutant. Le rêve de Wolverine se peupla des X-Men et Psylocke utilisa sa lame psychique pour mettre un terme aux attaques du Gregory/démon et, quand Wolverine s’éveilla, les Warheads furent déplacés dans les rêves de Psylocke, qui était en train de vivre une expérience de rêve partagé sous la houlette du Professeur X. Là, les Warheads firent face aux attaques de Slaymaster contre la division psi du SHIELD jusqu’à ce que Misha réussisse à se confronter à Psylocke et lui faire réaliser qu’ils étaient dans un rêve. Psylocke, avec l’aide du Gregory/démon, réussit à attirer le trou du ver jusqu’aux Warheads, qui purent regagner la Terre. A peine eurent-ils regagné la base de Mys-Tech que Rathcoole leur présente leur nouveau superviseur, Mr Lee. S’inquiétant de la durée de la mission précédente, Rathcoole ordonna de tester les capacités du bataillon Kether ; mais l’entraînement fut vite perturbé par des énergies mystiques projetées par Blackheart dans le but de tuer Che, en qui il voyait une menace pour ses plans. Au cours de l’agression, le Warhead Ross fut tué mais l’exercice fut bientôt une nouvelle fois interrompu, cette fois par le directeur Crowe, qui commençait à craindre de nouvelles trahisons de la part de Rathcoole, qui était en fait sous l’influence de Blackheart. Ainsi, discrètement, Rathcoole annonça au Gregory/démon que le bataillon Kether allait prochainement se rendre dans les Enfers afin d’y éliminer Méphisto.

En attendant, le bataillon Kether (Liger, McBride, Misha, Bell, Jenna et 2 nouvelles recrues) durent se rendre sur la planète Moana, dans un futur alternatif du vingt-sixième siècle. Arrivant sur le sol océanique, ils repérèrent rapidement l’unité centrale de l’ordinateur qu’ils étaient venus récupérer. Misha expliqua au groupe comment détruire les drones de défense sur leur chemin. Mais Liger réalisa que la principale fonction du cœur de l’ordinateur était de préserver des milliers d’individus placés en cryogénie et que le retrait de ce noyau se révélerait fatale pour toutes ces personnes. Du coup, Liger décida de laisser l’unité centrale en place et ramena les Warheads à la base de Mys-Tech. Lui et McBride furent interrogés par un Rathcoole soupçonneux mais les deux Warheads s’étaient entendus sur la version à tenir, l’explosion de l’ordinateur à cause d’un système de protection non repéré. Bien que se doutant que les deux Warheads lui mentaient, Rathcoole ne put rien prouver et dut les laisser repartir.

Peu après, McBride et Perez se retrouvèrent sous le prétexte de discuter de l’amélioration de la rapidité de traitement de l’ordinateur de Mys-Tech mais, en réalité, pour mettre la main sur la technologie des trous de ver et la confier à des personnes de confiance. Cependant, ils furent interrompus par un appel de Liger. Dans la salle de réunion, les trois Warheads, ainsi que Che, Arnheim, Misha et le Gregory/démon apprirent de Rathcoole qu’ils allaient partir pour l’enfer de Méphisto afin d’y mettre la main sur l’autre bâton de cristal, qui avait été transformé en une épée, afin de l’utiliser pour éliminer Méphisto. Devant la réticence des Warheads à cette annonce, Rathcoole lança un sortilège qui menaçait de les consumer littéralement s’ils persistaient à lui désobéir. Peu après le départ des Warheads, Rathcoole retrouva deux démons pour tuer le reste du comité de direction ; mais, avant d’agir, il dut faire face à Crowe qui tua les deux démons avant de se préparer à avertir Méphisto de l’attaque en cours. les Warheads se frayèrent un chemin à travers les légions de Méphisto et furent, ce faisant, trompés par Blackheart (sous l’apparence du Dr Strange) pour qu’ils le libèrent. Le Gregory/démon localise alors et l’épée et ses deux autres moitiés qu’il percuta de plein fouet, amenant chacun d’eux à retrouver son apparence humain. Gregory tua immédiatement le démon. Leona fut, de son côté, blessée par une autre attaque de démon et Perez, qui venait s’occuper de ses blessures, fut à son tour tué par les hordes démoniaques. Furieux de la mort de Perez car il avait besoin de sept mortels pour utiliser l’épée contre Méphisto, Blackheart révéla sa véritable nature. Les Warheads affrontèrent Blackheart jusqu’à ce que Méphisto apparaisse à son tour, renvoie les mortels sur Terre et absorbe son fils, comme il l’avait déjà fait précédemment. Privé de l’influence de Blackheart, Rathcoole retrouva ses esprits et ses récentes actions furent pardonnées par le comité directeur de Mys-Tech.

Quand les Techno-sorciers de Mys-Tech entamèrent leur plan ultime pour fusionner la Terre avec la Non-Terre (une sorte de poupée vaudou de la Terre), ils envoyèrent un escadron de Psycho-Spectres pour empêcher les Warheads d’interférer avec leur plan. Le bataillon Kether (Arnheim, Che, Gregory, Liger, McBride et Misha) fut envoyé sur la Non-Terre pour y éliminer une anomalie, qui se révéla être Tête-de-Mort. Après une courte bataille, ils unirent leurs forces contre un groupe de puissants démons natifs de la Non-Terre. Quand les Warheads et Tête-de-Mort découvrirent que Mys-Tech comptait sacrifier la Terre et tous ses habitants à ces démons, ils décidèrent d’empêcher les Techno-sorciers de réaliser leur projet. Pendant ce temps, Dark Angel rencontrait les Avengers, les Quatre Fantastiques et les X-Men, les menant jusqu’à Londres, au quartier général de Mys-Tech, où ils affrontèrent ensembles les Psycho-Spectres, prenant soin de ne tuer aucun membre du comité directeur car leurs énergies vitales avaient été liées à la réalité et leur mort aurait pu détruire toute forme d’existence. Alors que les héros se battaient vaillamment, plusieurs d’entre eux tombèrent sous les assauts des Psycho-Spectres. Dark Angel réalisa que Mys-Tech était en train de déformer la réalité, remplaçant progressivement les habitants de la Terre-616. C’est alors que les Warheads et d’autres renforts – Tête-de-Mort, les Chevaliers de Pendragon, Motormouth, Killpower – débarquèrent, permettant d’arriver jusqu’au centre de contrôle. Mais, rendus fou furieux par la mort de plusieurs de leurs compagnons, Tête-de-Mort et Wolverine tuèrent respectivement Porlock et Crowe du comité de direction et Dark Angel sentit immédiatement que la réalité commençait à s’effondrer sur elle-même. La jeune femme se révéla capable de maintenir temporairement la cohésion de la réalité, donnant aux autres le temps nécessaire pour repousser une vague de Psycho-Spectres et atteindre la Non-Terre. Là, six héros servirent de membres de remplacement pour que les Techno-Sorciers réparent la faille de la réalité : Dark Angel, le Professeur X, Albion, le Dr Strange, Tête-de-Mort et Motormouth. Ils réussirent ensembles à colmater la brèche et reformèrent les Techno-Sorciers, remontant le temps afin que les nombreux morts des combats et l’activation de la Non-Terre soient annulés, avant de placer un champ de force autour de la Non-Terre pour interdire à Mys-Tech d’y accéder à l’avenir. L’inversion du cours du temps fit oublier les événements à tous les participants, hormis les six héros qui avaient sauvé le monde.

Le calme revenu, Liger et Misha emmenèrent de nouvelles recrues (dont Dreyfuss, Martinez, Sapperstein) à travers un trou de ver du nord du Canada vers un monde où ils se rencontrèrent un extra-terrestre appelé Ashmael, dernier survivant de l’Organix, qui avait accédé aux dinosaures du passé de la Terre afin de les utiliser comme une armée contre le Mécanix. Ashmael tenta de recruter les Warheads dans sa lutte contre le Mécanix, mais, après la mort de toutes les recrues hormis Dreyfuss, Liger l’étourdit et le groupe prit la fuite par le trou de ver. De son côté, Mr Lee faisait des efforts pour améliorer l’armement et les armures des Warheads, ce qu’il annonça à Liger quand celui-ci en vint à se plaindre des dernières recrues. Demandant à examiner Clémentine dans l’espoir de la dupliquer, Lee ignora les avertissements de Liger sur le fait que l’équipement était moins en cause que l’expérience et la formation des nouvelles recrues. Arnheim, Che, Liger et McBride accompagnèrent un groupe de nouveaux Warheads (dont un dénommé McManus) pour un exercice de test pour les nouvelles armures ; cependant, Lee n’avait pas informé que les « drones » qu’ils détruisaient étaient en fait des ennemis de Mys-Tech reprogrammé par hypnose et dont Rathcoole avait décrété l’exécution. Une nouvelle fois, les recrues, sauf une, furent tués, en dépit de leur nouvel équipement, confirmant le jugement de Liger. Pendant ce temps, Clémentine éliminait elle-même un groupe de techniciens qu’elle jugea trop « familiers » avec elle. Peu après, le bataillon Kether (Arnheim, Liger, McBride, Misha, DeCosta, Duncan et d’autres) repartit sur le terrain, dans un monde marécageux où ils y rencontrèrent un groupe d’hommes-reptiles dotés d’une technologie de pointe. Les créatures réussirent à capturer Liger mais il réussit à se libérer et alerter les autres Warheads, emmenant avec lui une des armes des hommes-reptiles qu’il ramena à Mys-Tech ; cependant, Duncan perdit son bras droit durant la mission, arraché d’une morsure de leurs ennemis, bras qui fut bientôt remplacé par un membre cybernétique.

Lors d’un nouveau déplacement dans un trou de ver localisé dans le désert de Mojave, les Kether (Arnheim, DeCosta, Duncan, Gregory, Liger, McBride, Misha), Misha fut attaquée par des créatures spectrales, qui se révélèrent être les Warheads tombés lors de missions antérieures. Les spectres essayèrent de convaincre le bataillon de les aider à se venger de Mys-Tech. Devant le refus des Warheads vivant, les fantômes prirent le contrôle de Misha et animèrent des cadavres pour attaquer les Kether. McBride finit par étourdir Misha, mettant un terme à l’attaque des spectres ; immédiatement, le bataillon saisit l’occasion pour sortir du trou de ver. Sur le chemin du retour vers le quartier général de Mys-Tech, le bataillon décida collectivement qu’il ne pouvait plus demeurer au service de Mys-Tech ; quand plusieurs d’entre eux révélèrent néanmoins être devenus accrocs au sauts par trou de ver, Misha leur révéla que sa possession par les spectres lui avait permis d’acquérir le pouvoir d’ouvrir elle-même des trous de ver ; du coup, les Warheads décidèrent de ne pas rentrer et furent bientôt considérés comme des fugitifs par Mys-Tech.

L’ex-bataillon Kether (Arnheim, Liger, DeCosta, Duncan, Gregory, McBride et Misha), désormais simplement les Warheads, arrivèrent sur une Terre alternative où Manhattan (et peut-être le reste de la planète) était dominé par des vampires. DeCosta fut rapidement tué par l’un d’eux et dut être détruit par ses coéquipiers mais le groupe fut alors assailli par une légion de vampires. Les Warheads purent les repousser avec l’aide d’un homme appelé Shrike, qui se présenta à eux comme l’un des derniers non-vampires libres de la ville. Au cours d’une nouvelle attaque de vampires, McBride fut capturée et emmenée vivante pour servir de source de sang ; mais l’une des vampires ne put résister à la tentation et vampirisa McBride. Partis sauver leur amie, Arnheim, Liger, Duncan, Gregory et Misha tendirent une embuscade aux vampires ; ils purent les mettre en déroute mais retrouvèrent McBride agonisante. Liger découvrit aussi que l’un des meneurs des vampires n’était autre que son propre frère, Lynx, disparut des années auparavant. Alors que les deux hommes s’affrontaient, Lynx supplia Liger de le tuer avant qu’il ne perde tout contrôle mais Liger hésita, permettant à Lynx, par instinct, de s’échapper. Les Warheads emmenèrent McBride avec eux, après avoir fait exploser la base des vampires mais leur alliée se transforma bientôt en vampire et, leur échappant, rejoignit le chef des vampires qui avait réussi à échapper à l’explosion ; mais ce dernier fut bientôt tué par Shrike. Les Warheads réussirent à reprendre McBride, déterminés à l’emmener avec eux ; mais, alors qu’ils s’apprêtaient à passer le trou de ver, Shrike leur arracha des mains, la gardant dans cette réalité pour qu’elle ne contamine pas une autre, leur révélant qu’il était lui-même un vampire, mais qui refusait de céder à ses instincts.

Après le départ du bataillon Kéther, Che fut réaffecté au rôle de formateur pour les futurs Warheads. Il se retrouva alors impliqué dans un complot organisé par Porlock, l’un des dirigeants de Mys-Tech, pour prendre au piège et détruire le Vorin et les Chevaucheurs d’ombre. Les recrues confiées à Che (dont Hawthorne et McElroy) furent dépêchées sur le Monde de l’Arène où ils furent rapidement tués par les Six Massacreurs, des agents de Porlocks, pour tester leurs pouvoirs. Che fut envoyé seconder les efforts de Porlocks contre les Chevaucheurs d’ombre sur le Monde de l’Arène mais il continuait à n’obéir qu’aux ordres directs, laissant ainsi l’opportunité aux Chevaucheurs d’ombre de s’opposer à chaque tentative des forces de Porlock. Lorsque les Chevaucheurs, secondé de Cable, un allié temporaire, créèrent une éphémère distorsion temporelle pour échapper à Porlock et son allié extradimensionnel, Abadon, ils emmenèrent Che avec eux. Cable le convainquit de s’associer à leur propre combat mais le Warhead trouva rapidement la mort lors d’une tentative d’évasion du Monde de l’Arène. Vorin le ramena alors à la vie, le transformant pour qu’il devienne à son tour l’un des Chevaucheurs d’ombre.

Quelques temps après, le Gardien du temps réunit Tigon Liger, Stacy Arnheim, Tête-de-Mort, Dark Angel, Killpower, Motormouth, Ultra-Marine et Albion dans son refuge, les baptisant globalement la Garde noire. Quand il leur expliqua qu’il voulait qu’ils empêchent Mys-Tech de se répandre à travers l’univers, Arnheim tenta de fuir mais fut apparemment détruite en basculant dans le Sans-Espace, amenant le Gardien à avertir les autres membres de la Garde qu’ils subiraient le même sort s’ils refusaient de lui obéir, avant de disparaître à son tour, non sans les envoyer sur Eopia pour combattre Mys-Tech sur cette planète. L’organisation avait infiltré les deux nations rivales, les Egaliternes et la Technarchie, entretenant une guerre civile permanente dans l’espoir de détruire la planète, après avoir implanté des récepteurs empathiques à la surface de la planète qui leur permettraient d’absorber le hurlement de mort d’Eopia, énergie qui serait réemployée sous la forme d’une énergie de pure agonie mortelle afin de régler entièrement leur dette à Méphisto. Quand Liger et Killpower furent faits prisonniers par la Technarchie au cours des affrontement, l’agent sur place du Gardien du temps, le Supraconducteur, laissa la Garde noire se rendre à la surface d’Eopia pour secourir les deux prisonniers, juste avant de découvrir, pour leur plus grande surprise, Arnheim, bien vivante dans la Chambre des carrefours, dépourvue de son exosquelette habituel. De leur côté, Albion et Dark Angel s’étaient rendus auprès de Trusivor, meneur des Egaliternes ; découvrant qu’il était sous l’influence des agents de Mys-Tech Permafrost et Sunder, Dark Angel tua le premier tandis qu’Albion, avec l’aide d’Ultra-Marine, éliminaient le second et réussirent à convaincre Trusivor de les écouter. C’est alors que Tyburn, un dirigeant de Mys-Tech, se manifesta sur place, se moquant de leurs vaines tentatives pour faire échouer le plan de Mys-Tech ; quand Dark Angel réalisa que Tyburn n’était qu’une réplique, celle-ci changea de forme pour les attaquer mais Dark Angel la détruisit à son tour. Pendant ce temps, le reste de la Garde arrêtait le chef dément de la Technarchie, Tansteele, l’empêchant de lancer des armes nucléaires contre les Egaliternes. Tête-de-Mort et Motormouth vinrent à la rescousse de Liger et Killpower, détruisant Collapsar durant l’opération. Puis, le groupe plaça Montano comme successeur de Tansteele, qui ouvrit immédiatement des discussions diplomatiques avec les Egaliternes, mettant véritablement un terme à la menace de Mys-Tech. Quand la Garde noire regagna le Refuge, les héros ne purent retrouver ni le Gardien du temps, ni le Supraconducteur. Seule Stacy Arnheim était là, affirmant n’avoir aucune idée du lieu où ils se trouvaient, ainsi que ne pas reconnaître ses anciens alliés.

De son côté, Mys-Tech maintenant le programme des Warheads et c’est ainsi que, sur ordre de Rathcoole, Diana Rogers et le colonel Matt Travers, du bataille Bina, furent envoyés conduire le professeur Daniel Jones à la South Central Bank de San Francisco, utilisant un trou de ver situé sur place, dans le but d’y accéder au « Supercordage », le corridor d’espace-temps reliant les trous de ver. Là, Jones muta, devenant un être appelé Force-G, unissant ses forces à celles de l’aventurier Die-Cut pour combattre le Premier Artefact et ses Cyberdrones. L’Artefact prit le contrôle du bataillon Bina, les envoyant se battre aux côtés des Cyberdrones dans une autre réalité, « l’univers-G » où Die-Cut et Force-G eux-mêmes avaient été envoyés. Les deux héros purent vaincre leurs agresseurs, tandis que Diana Rogers utilisait ses capacités psychiques pour se libérer du contrôle de l’Artefact, après quoi elle put expliquer comment ce dernier pouvait être utilisé en même temps que l’Activateur pour amplifier la puissance des Cyberdrones au point de leur permettre de conquérir n’importe quel monde. Mais Travers demeurait sous le contrôle de l’Artefact et tua alors Rogers ; en réaction, Die-Cut lui trancha un bras mais les Cyberdrones se réactivèrent, greffant un bras artificiel sur Travers, avant de relancer leur attaque. Force-G s’associa à Die-Cut pour stopper les Cyberdrones, juste avant qu’un nouveau portail s’ouvre, laissant passer plusieurs Warheads de Mys-Tech. Ceux-ci invitèrent Force-G et Die-Cut à les suivre rapidement mais, quand les Cyberdrones se ranimèrent, Force-G se sacrifia pour fermer le portail derrière les autres, empêchant les Cyberdrones d’atteindre la Terre. Die-Cut envisagea de tuer Rathcoole, avant de réaliser que les pouvoirs de ce dernier le protégeaient de la mort et il se contenta de quitter le quartier général de Mys-Tech.

Commentaires : Dix des onze bataillons de Warheads identifiés (Bina, Cesad, Kether, Gebu, Hesod, Hod, Kockmar, Malkuth, Net et Tifaret) sont baptisés à partir des dix séphiroth de la Kabbale. Naturellement, le bataillon Kether qui est celui qui se rebelle contre Mys-Tech correspond à la séphiroth la plus proche de la divinité, Kether.

Plusieurs chefs de bataillon portent un nom qui sont des allusions à des pirates ou corsaires célèbres : Mary Kidd, Henry Morgan, Arthur Drake, Bonnie Reid.

Par ThierryM

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 19
    Membre : 0