Les futurs fans Marvel sont chez Popnbaby.com !



Popnbaby.com, la référence des vêtements rock pour bébé et Marvel World vous proposent une collection de 10 grenouillères Marvel.

Transformez votre bambin adoré en Deadpool, Wolverine ou Thor avec ces grenouillères. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Afghanistan (l') - Marvel-World.com

Encylopédie - Afghanistan (l')

Nom officiel : République islamique d’Afghanistan (Jamhuri-ye islami-ye Afganistan)
Population : 31 420 000
Capitale : Kaboul
Sites notables : Hérat, Jalalabad, Kandahar, Mazari Sharif, le Minaret de Jam
Gouvernement : République islamique
Principales langues : le pachto, le dari, l’ouzbek, le perse afghan, le turkmène
Unité monétaire : l’afghani
Principales productions : l’opium, le blé, les fruits, les noix, la laine, le mouton, le cuir de mouton, le cuir d’agneau, les textiles, le savon, les chaussures, les fertilisants, le ciment, les tapis, le gaz naturel, le charbon, le cuivre
Défense nationale : l’Armée nationale afghane et la Force aérienne afghane, qui cumulent ensembles plus de 4 millions de militaires

Relations internationales : Membre d’Interpol, de l’Association sud-asiatique pour la coopération régionale (ASACR), de l’UNESCO et des Nations Unies. Les actions terroristes des talibans et de leurs alliés ont conduit à l’occupation du pays par une coalition des forces des Nations Unies, menée par les Etats-Unis, qui contribue également à la reconstruction du pays. Le Pakistan voisin cherche à élever des barrières et miner la frontière afghane. L’Afghanistan et la Russie ont eu une histoire de rivalités et le pays possède une dette envers la Russie.
Relations extra-terrestres : Quand le scientifique Arize du « Mojovers », un monde extradimensionnel, s’évada vers la Terre, il émergea en Afghanistan, où il se retrouva sous la garde des mujahidin. Mojo dépêcha une armée de guerriers pour le récupérer mais ils furent repoussés par les X-Men.
Population non humaine : Aucune connue.
Surhumains locaux : La mutante Dust (Sooraya Qadir) fut kidnappée par des esclavagistes, mais sauvée par les héros Fantomex et Wolverine ; du coup, elle se retrouva comme étudiante à l’Institut Xavier, servant au sein des escouades des Hellions puis des « Nouveaux X-Men ». Les mujahidin reçurent un temps l’aide d’un sorcier gnostique qui utilisa ses pouvoirs pour contrôler la Gargouille (Isaac Christians), comme arme contre la Russie.
Citoyens notables : La mère de Dust, Mirah Qadir, réside dans le camp de réfugiés de Maslak.
Résidents surhumains : La mutante Sage (Tessa) servit au sein des mujahidin jusqu’à sa rencontre avec Charles Xavier qui la conduisit à devenir l’une de ses X-Men. Le premier Blazing Skull (Mark Todd) passa plusieurs années, volontairement emprisonné, en Afghanistan, jusqu’à ce qu’il soit recruté par les Envahisseurs de l’USAgent (John Walker). Le criminel mutant appelé Stryfe, le clone de Cable, disposa autrefois d’une base à la Passe de Khyber, jusqu’à ce qu’elle soit détruire lors d’un affrontement avec le Six Pack.
Criminalité locale : Les tueurs ritualistes appelés Thugs, des membres du Culte de Kali, opérèrent en Afghanistan au cours des siècles passés ; ils sont maintenant actifs comme membres du cartel criminel des Si-Fans, depuis que Fu Manchu les a recrutés. L’Afghanistan est un importante producteur d’héroïne et d’opium, attirant de nombreuses activités illégales, dans lesquelles plongea l’agent corrompu de la CIA appelé Robert Bethel.
Criminalité internationale : L’histoire tendue entre l’Afghanistan et la Russie a conduit à de nombreux combats entre les deux pays. Des agents surhumains russes furent envoyés pour combattre les mujahidin afghan, parmi lesquels le cyborg Black Brigade, le redoutable sniper Dragunov (Dima Alekov Kaganitzky), l’agent d’infiltration Skull-Jacket, les SPACs (des soldats lourdement revêtus d’armures de combats) et les Warborgs, de puissants super-soldats cybernétiques. Les forces afghanes ont aussi croisé la route de Hulk (Bruce Banner) alors que celui-ci se trouvait en Russie. L’aventurier canadien Puck (Eugene Judd) se rendit en Afghanistan avant de devenir un héros costumé. X-23 fut envoyée en missions en Afghanistan alors qu’elle était encore sous le contrôle du Centre. Le groupe de mutants X-Statix a séjourné en Afghanistan pendant l’occupation du pays par la coalition des Nations Unies, afin de participer au combat contre les talibans. Le Seigneur de l’Eclair vivant fournit des armes aux talibans, jusqu’à ce qu’il soit chassé par l’unité des Howling Commandos du SHIELD.

Histoire : Bien le pays possède une historie plurimillénaire, l’Afghanistan moderne émergea de l’alliance formée en 1747 par des tribus régionales, unifiée par la dynastie Durrani ; cependant, suite à plusieurs guerres civiles entre 1770 et 1820, le territoire du pays fut considérablement réduit et le pays restait isolé de ses voisins. Le pays servit de zone tampon dans la région entre les empires expansionnistes de la Russie au nord et de la Grande-Bretagne au sud. L’empire britannique envahit l’Afghanistan en 1839, déclenchant la première anglo-afghane. Les Britanniques durent battre en retraite en 1842 à cause des lourdes pertes qu’ils subissaient. De son côté, l’empire russe progressait en Asie centrale au cours des trois décennies suivantes, amenant les Britanniques à s’inquiéter de la progression russe et à vouloir à tout prix s’imposer en Afghanistan, qu’ils envahirent de nouveau en 1878. La seconde guerre anglo-afghane dura jusqu’en 1880, remportée par les Britanniques, qui ne purent cependant que s’emparer de territoires relativement réduits ; par ailleurs, si l’Afghanistan demeurait formellement indépendant, contrôlant son territoire intérieur, le pays céda à l’empire britannique le contrôle de ses relations internationales. Une troisième guerre anglo-afghane éclata en 1919 et s’acheva cette fois par la victoire des Afghans, dont le pays redevint totalement indépendant. De 1919 à 1973, les monarques afghans essayèrent de moderniser leur pays, se tournant vers les standards occidentaux, mais s’aliénant ce faisant les chefs tribaux conservateurs. Le pays demeura lui-même neutre durant la Seconde Guerre Mondiale puis le début de la Guerre froide, retrouvant une place pivot entre ce qui était à présent l’Union soviétique et le camp occidental, avec les Etats-Unis à sa tête.

En 1973, Mohammed Daoud Khan, un membre mineur de la famille royale, renversa le souverain, plongeant le pays dans une instabilité politique dont il n’est pas encore véritablement sorti. Déclarant que l’Afghanistan était désormais une République, dont il était le Président, il fut initialement soutenu dans ses efforts par le parti communiste local, luttant ensembles contre un mouvement fondamentaliste musulman croissant. Daoud tenta par la suite de s’éloigner de ses alliés communistes, et donc de l’Union soviétique, cherchant à se rapprocher des Etats-Unis, de l’Iran, de l’Egypte, de l’Inde et de l’Arabie saoudite, tendant les relations avec le voisin pakistanais. Finalement, en 1978, il fut à son tour renversé par un coup d’état communiste et lui et la plupart des membres de sa famille furent exécutés. Le parti communiste afghan, soutenu par l’Union soviétique, proclama que l’Afghanistan était désormais une république démocratique socialiste ; mais le nouveau gouvernement communiste fut rapidement combattu par les mujahidin afghans, dont de nombreux militants islamistes. L’Union soviétique intervint directement dans la guerre civile à partir de 1979, envoyant ses propres forces de l’Armée rouge, alors que les mujahidin recevaient financement, équipement et parfois même entraînement de la part des Etats-Unis, du Pakistan, de la Chine, de Taïwan, d’Arabie saoudite, d’Iran et de divers autres pays occidentaux. En 1989, l’Union soviétique se retira d’Afghanistan, épuisée financièrement, économiquement et moralement ; le conflit est considéré comme un accélérateur de la chute de l’Union soviétique en 1991. Pendant ce temps, la guerre civile afghane se poursuivit jusqu’en 1992, durant laquelle le gouvernement communiste s’effondra à son tour, incapable de faire face aux difficultés financières et à l’isolement international qui le frappaient.

L’Afghanistan fut déclaré état islamique par les vainqueurs. Cependant, les mujahidins, jusque là unis contre un ennemi commun, ne tardèrent pas à se fragmenter en factions, puis milices, rivales, selon leurs différences ethniques, claniques ou religieuses. L’Afghanistan était à présent confronté à un risque d’anarchie pendant que des seigneurs de la guerre locaux se combattaient les uns les autres. Profitant de cette situation, une nouvelle puissance se développa dans le pays, à partir des communautés rurales pachtounes, les Talibans. Pour l’essentiel, des fondamentalistes islamiques, les Talibans défendaient l’une des plus strictes interprétations de la charia – la loi islamique – connue dans le monde musulman. En 1996, ils s’emparèrent de Kaboul, la capitale du pays, et déclarèrent que l’Afghanistan était à présent un émirat islamique. En 2000, ils contrôlaient environ 95% du pays, les 5% restant demeurant sous le contrôle des derniers mujahidins. Le régime des Talibans acquit bientôt une sinistre réputation internationale pour les traitements extrêmement durs imposés aux femmes et aux minorités locales, ethniques ou religieuses. En 2001, après l’attaque terroriste du 11 septembre, les Etats-Unis accusèrent ouvertement les Talibans de collaborer activement avec la nébuleuse terroriste internationale Al-Qaida d’Oussama ben Laden, architecte des attentats du 11 septembre, et accueilli en Afghanistan par les Talibans durant leur conquête du pays. A la tête d’une coalition issue des Nations Unies, pilotée par l’OTAN, les Etats-Unis menèrent une invasion de l’Afghanistan, renversant le gouvernement des Talibans et s’appuyant sur les mujahidins ; l’Afghanistan redevint alors officiellement une république islamique et la coalition entreprit des réformes constitutionnelles afin d’aboutir à un état et un gouvernement stables. Pendant la réorganisation du gouvernement central et de l’armée d’Afghanistan, le pays demeure occupé par les troupes étrangères de la coalition, qui commencent lentement à se retirer du pays. Toutefois, les Talibans ont commencé une guérilla contre les forces d’occupation depuis 2003, et leur influence est à nouveau croissante, même si le régime républicain se maintient pour le moment.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 2807

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 26
    Membre : 0