Les Gardiens de la Galaxie version Funko Pop sont chez 1001LOOT !



1001loot.com, la référence des objets des passionnées de la pop culture vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop Marvel.

De Taserface à Drax le Destructeur en passant par Gamora et Nébula sans oublier Rocket. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Wild Pack (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Wild Pack (le)

Membres actifs : Aucun
Anciens membres : Larry Arnold, Battlestar, Berecz (prénom ou nom de famille inconnu), Joanes Boros, Amy Chen, Crippler, Jaworski (prénom inconnu), Lorna Kleinfeldt, Loup argenté, Mortimer (nom de famille inconnu), Doug Powell, Samantha Powell, Raul Quentino, Ernst Sablinovia, Fritz Sablinovia, Silver Sablinovia, Artur Sobczak, d’autres non identifiés
Autres membres (honoraires, etc.) : le Chat (Shen Kuei), Deathlok (Michael Collins), l’Etranger, le Faucon pèlerin, Feu follet, Fin, Hawkeye (Clint Barton), l’Homme-Sable, Lightbright, Madcap, Man-Eater, le Paladin, le Puma, le Rôdeur (Hobie Brown), le Roller-Skater, Spider-Man (Peter Parker), Stingray
Autres noms : The Wild Pack (VO) ; la Horde sauvage (Lug/Semic)
Base d’opérations : Actuellement aucune, autrefois le quartier général du Wild Pack (Symkarie) et l’ambassade symkarienne à New York (New York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : Amazing Spider Man (vol.1) # 265 (juin 1985, par Tom DeFalco & Ron Frenz) – VF : Strange n°203 (novembre 1986)

Histoire : Le Wild Pack fut fondé par le Symkarien Ernst Sablinovia, un Symkarien qui désirait livrer les criminels de guerre nazis à la justice de son pays ; au fil du temps, avec la disparition progressive de ces criminels, Sablinovia orienta la politique du Wild Pack vers la traque d’autres criminels internationaux, la récupération d’objets volés pour les compagnies d’assurance ou autres clientèles richissimes, voire même d’autres nations. Encore jeune enfant, la fille d’Ernst Sablinovia, Silver, assista à la mort de sa mère des mains d’un groupe terroriste, ce qui la détermina à succéder à son père à la tête du Wild Pack, afin de pouvoir traquer les terroristes en général, et retrouver les assassins de sa mère et leurs complices. Dès l’âge de dix-sept ans, Silver Sablinovia rejoignit le Wild Pack de son père, gravissant rapidement les rangs de la hiérarchie grâce à sa détermination et ses talents, devenant bientôt le numéro deux du groupe. Finalement, Ernst Sablinovia partit lui-même sur les traces de l’assassin de sa femme ; Silver Sablinovia et le Wild Pack réussirent à retrouver Ernst juste à temps pour le voir être tué par le meurtrier, qui prit la fuite avec le cadavre d’Ernst Sablinovia. Convaincue que son père était mort, Silver prit officiellement la tête du Wild Pack. Silver poursuivit la reconversion du Wild Pack vers des activités plus lucratives, vendant les services de son groupe à travers le monde ; elle put aussi convaincre le gouvernement symkarien de soutenir officiellement son groupe qui, au travers de la société Silver Sable International, devint bientôt la première source de revenus de la Symkarie.

Bien que traditionnellement composé de soldats mercenaires d’élite, Sable commença à engager occasionnellement des agents surhumains après une première rencontre avec Spider-Man, lors de la traque du voleur Blackfox. Ainsi, au-delà du tisseur, Silver entra en contact avec Paladin ou le Faucon pèlerin, des mercenaires réputés, mais aussi des héros comme Hawkeye (Clint Barton) ou d’anciens criminels cherchant à s’amender comme le Roller-Skater, le Puma, Feu follet, le Rôdeur (Hobie Brown) ou l’Homme-Sable, celui-ci devenant l’un de ses employés réguliers. Progressivement, tout en continuant à diriger le Wild Pack sur le terrain, Silver prit même l’habitude de constituer des équipes plus réduites mais formées uniquement de surhumains – d’abord avec les Hors-la-loi – qui s’opposèrent à Spider-Man puis le groupe britannique Excalibur – puis avec les Intrus, recrutés sur une base permanente au sein de Silver Sable International. Silver appliqua aussi la même méthode avec le Wild Pack lui-même, formant des versions plus réduites du groupe, comme l’Equipe Delta, placé temporairement sous l’autorité d’une autre personne que Silver.

Silver prit alors l’habitude de s’entourer d’une équipe d’agents essentiels pour les missions du Wild Pack : l’ancien agent fédéral américain Battlestar, l’ancien vigilant Crippler, l’ancienne tueuse Amy Chen, le spécialiste technique Raul Quentino et le sudiste Douglas Powell. Vers la même époque, le Wild Pack commença à affronter à plusieurs reprises la Coalition Genèse, une branche dissidente d’Hydra. Le groupe dut aussi combattre les Chiens de garde, avant d’être impliqué dans la Guerre du pouvoir. Le Wild Pack fit ensuite échec à la terroriste Cathode puis combattit la Nouvelle Vague, un autre groupe de mercenaires, employé par la Coalition et ses Cyber-Guerriers, un affrontement qui les amena à croiser le cyborg Siège. Peu après avoir contré les efforts du dieu Priape, le Wild Pack fut recruté pour arrêter la Torche humaine (Johnny Storm), alors poursuivi pour avoir incendié l’université de New York. Silver et ses hommes poursuivirent leurs activités en Somalie, où ils recrutèrent la mutante Lightbright, qui intégra rapidement les Intrus, un groupe d’agents surhumains affilié au Wild Pack. Engagé pour traqué Venom (Eddie Brock), le Wild Pack fit face à l’invasion démoniaque du Siège des ténèbres, puis se rendit à Los Angeles, affrontant plusieurs mercenaires de l’industriel véreux Justin Hammer. Blessé à cette occasion, Quentino fut remplacé par son ami Larry Arnold. Le Wild Pack livra alors son ultime bataille avec la Coalition Genèse et Silver découvrit que son père était bien vivant ; elle le Wild Pack réussirent à le ramener en Symkarie tandis que le Wild Pack mettait un terme aux actions de la Coalition. Peu après, il sembla que Silver était enceinte et Ernst reprit la tête du Pack à la place de sa fille, qui réalisa bientôt que l’annonce de sa grossesse était une erreur. Progressivement, Silver réintégra les rangs actifs du Wild Pack, admettant qu’elle avait besoin d’un rôle actif dans le groupe et que ses coéquipiers étaient devenus sa seconde famille. Quelques temps après, les principaux agents d’élite du Pack quittèrent le groupe, laissant Silver seule à la tête de son équipe qui commença à faire preuve de relâchement et même d’incompétence. Après quatre missions ratées, et même la trahison de plusieurs agents, Silver décida que le groupe était trop abîmé pour se retrouver et, après une ultime mission, elle annonça aux derniers membres qu’elle prenait sa retraite du Wild Pack et que le groupe lui-même allait être dissous.

Les membres du Wild Pack étaient équipés d’un costume tissé en kevlar, assurant ainsi une protection maximale contre les balles et disposaient des armes et équipement à la pointe de la technologie, comme des filets capables de prendre leurs ennemis au piège ou des systèmes informatiques de piratage électronique (conçus principalement par Raul Quentino). Pour les déplacements, le groupe disposait d’un jet privé, doté d’une technologie de dissimulation aux radars et de packs dorsaux à propulsion pour chaque membre du groupe.

Commentaires : Le Wild Pack symkarien n’a aucun lien avec l’équipe homonyme de l’Initiative dans l’état de l’Ohio.


Larry Arnold
Statut légal : Citoyen américain (peut-être avec un casier judiciaire)
Taille : 1m65
Poids : 79 kg
Première apparition : VO : Silver Sable & the Wild Pack # 21 (février 1994, par Gregory Wright & Steven Butler) – VF : Aucune apparition en France
Larry Arnold était un membre particulièrement brutal du gang de Los Angeles South Central ; bien qu’ami depuis des années avec Raul Quentino, les deux hommes se perdirent de vue quand Quentino intégra le Wild Pack de Silver-Sable. Ils se retrouvèrent face à face quand Latisha Arnold – sans lien avec Larry – tenta d’envahir Beverly Hills avec l’appui financier de Justin Hammer. Apprenant l’implication de Sable, Hammer envoya un groupe de surhumains pour les contrer, avant d’abandonner Latisha Arnold à son sort. Quentino réussit à vaincre son ami grâce à son équipement de haute technologie, avant de lui proposer de quitter LA pour mettre à profit ses talents au sein de Silver Sable International. Peu après, Quentino fut lui-même blessé par le Spymaster et, même s’il survécut à ses blessures, se retrouva incapable de poursuivre ses activités sur le terrain. Il proposa alors Larry comme remplaçant au sein du Wild Pack, une offre que Silver-Sable accepta. A partir de là, Larry se révéla être un membre solide du Wild Pack, excellent coéquipier, et compensant sa petite taille par une incroyable robustesse, lui permettant même de renverser Battlestar d’un seul coup.

Amy Chen
Véritable nom : Amelia Chen
Statut légal : Citoyenne vietnamienne, sans casier judiciaire
Appartenance à un groupe : Ancien membre du Wild Pack, du Club 1400, de différentes guildes d’assassins professionnels
Taille : 1m65
Poids : 52 kg
Caractéristiques particulières : Amy Chen porte de nombreux tatouages, principalement sur les bras et sur le dos.
Première apparition : Silver Sable & the Wild Pack # 2 (juillet 1992, par Gregory Wright & Steven Butler)– VF : Nova n°194 (mars 1994, avec Fantastic Four vol.1 # 372 ; Silver Sable & the Wild Pack # 2 est inédit en France)
Amelia « Amy » Chen naquit au Vietnam mais fut vendue comme esclave alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Grandissant comme esclave agricole, violée et battue par son propriétaire, elle finit par tuer celui-ci avec une pointe de bambou taillée, alors qu’elle n’était encore qu’une jeune adolescente, avant de prendre la fuite, gardant une oreille de son bourreau comme trophée. Ses activités au cours des années suivantes demeurent inconnues, ne réapparaissant qu’âgée d’une vingtaine d’années, comme serveuse dans un bar de Bangkok. Ayant déjà la réputation d’avoir tué plusieurs hommes en diverses occasions, Amy attira l’attention d’une guilde locale d’assassins. Recrutée et entraînée, elle devint ainsi une tueuse professionnelle, gravissant les échelons de la guilde pour devenir l’une des meilleures tueuses en activité dans l’Asie du sud-est. Sa réputation crut également pour sa manière unique d’exprimer son mécontentement envers un employeur donné ou un responsable de la guilde, en les tuant sans hésitation avant de tourner son attention vers autre chose. C’est ainsi que, réalisant qu’elle était en fait devenue la propriété de cette guilde, elle élimina tous les autres membres du groupe, le seul vrai moyen pour retrouver sa liberté. Elle quitta alors l’Asie pour les Etats-Unis, devenant une tueuse indépendante. Amy finit par intégrer le Club des 1400, une guilde dirigée par l’Etranger (un tueur international), respectant suffisamment son employeur pour ne pas le tuer. Toutefois, elle quitta le Club avec quatre autres tueuses – Maria, Roberta, Sheila et Sophia – pour former leur propre guilde, Amy bénéficiant alors d’une autonomie qu’elle n’avait jamais connue jusque là. Elle profita quelques années de cette liberté, avant d’accepter une proposition d’emploi au sein du Wild Pack par Silver-Sable, devenant alors une mercenaire plus classique, lassée des assassinats qu’elle commettait. Il est possible que l’attrait d’Amy envers sa nouvelle patronne ait été à l’origine de son acceptation de sa proposition, même si Amy se révéla également attirée, quelques temps après, par Lightbright, une autre recrue de Sable.Tueuse expérimentée, Amy est essentiellement une spécialiste des armes blanches, même si elle maîtrise des armes à feu conventionnelles. Le précédent groupe d’Amy tenta de la récupérer de force mais la Vietnamienne et Silver-Sable purent repousser les anciennes associées d’Amy, qui demeura au sein du Wild Pack.

Crippler
Véritable nom : Carl Stricklan
Appartenance à un groupe : Ancien membre du Wild Pack, d’HYDRA
Première apparition : VO : Daredevil annual # 7 (1991, par Gregory Wright & Jackson Guice) – VF : Nova n°194 (mars 1994, avec Fantastic Four vol.1 # 372 ; Silver Sable & the Wild Pack # 2 est inédit en France)
Carl Striklan est un ancien Marine des Etats-Unis qui fut renvoyé de l’armée pour comportement déshonorant. Il retrouva un poste au sein de la police de New York, avant d’être une nouvelle fois renvoyé pour brutalité excessive. Adoptant le pseudonyme de Crippler, il devint un agent au sein de l’organisation terroriste HYDRA, affecté à la Division de Prime d’élite, alors en pleine restructuration après la résurrection du Baron Strucker. Il fut alors envoyé en mission par Strucker afin de retrouver et ramener Sathan, un autre agent d’HYDRA qui venait d’être soumis à un processus visant à faire de lui un surhumain. Après avoir affronté Sathan et Daredevil, Crippler quitta finalement HYDRA, devenant brièvement un vigilant et combattant alors les Wildboys. Peu après, il fut recruté par Silver Sable au sein du Wild Pack et sa première mission l’amena à combattre les Chiens de garde. Il accompagna alors le Wild Pack au cours de ses différentes missions, avant de finalement quitter le groupe dans des circonstances inconnues. Carl fut considéré comme une recrue potentielle de l’Initiative peu après la création de celle-ci mais ne fut apparemment jamais recruté officiellement. Ses activités actuelles sont inconnues.
Armes et équipements
Outre l’équipement fourni par Silver Sable comme membre du Wild Pack, Crippler maniait un « cobtraton » conçu par HYDRA, c’est-à-dire un bâton d’acier téléscopique à sections.

Lorna Kleinfeldt
Première apparition : VO : Silver Sable & the Wild Pack # 1 (juin 1992, par Gregory Wright & Steven Butler) – VF : Aucune apparition en France
Citoyenne de Symkarie, Lorna Kleinfeldt assurait la gestion courante des affaires de Silver Sable International.







Loup argenté
Véritable nom : Andreas Vadas
Première apparition : VO : Sable and Fortune # 1 (mars 2006, par Brendan Cahill & John Burns) – VF : Aucune apparition en France
Après le départ des agents d’élite du Wild Pack, Andreas Vadas fut recruté au sein du Wild Pack, devenant le bras droit de Silver Sable. Cependant, Andreas trahit la Symkarienne en développant ses propres opérations criminelles secrètes, cherchant à commercialiser un sérum hypnotique à l’organisation terroriste appelée l’Epée de Gloire. Sable, associée au mercenaire Dominic Fortune, mirent un terme aux opérations d’Andreas mais celui-ci leur échappa. Ses activités actuelles sont inconnues.

Mortimer
Oncle de Silver Sable (probablement par la mère de celle-ci), il était le bras droit de sa nièce dans la direction du Wild Pack et de Silver Sable International, s’efforçant de conserver un certain sang froid face à une Silver portée à s’emballer.










Doug Powell
Véritable nom : Douglas Powell
Première apparition : VO : Silver Sable & the Wild Pack # 1 (juin 1992, par Gregory Wright & Steven Butler) – VF : Spécial Strange n°102 (novembre 1995, avec Daredevil (vol.1) # 328 ; Silver Sable & the Wild Pack # 1 est inédit en France)
Le passé de Doug Powell demeure largement inconnu, en dehors du fait qu’il est originaire de l’Alabama et qu’il fut peut-être le garde du corps d’un Grand Sorcier du Ku Klux Klan (même s’il ne fut jamais membre de l’organisation raciste) ; affublé d’une réputation peu flatteuse, il fut recruté par Silver Sable à un moment où aucun autre employeur ne souhaitait plus travailler avec lui. Doté d’une formidable endurance, bien qu’humaine, Doug intégra le cercle premier des agents de Silver, travaillant à ses côtés. Cette situation ne tarda pas à générer des tensions entre Doug et deux autres de ses coéquipiers, l’Asiatique Chen et l’Afro-américain Battlestar, une tension qui crût encore quand ce dernier et Samantha Powell, la sœur de Doug, se rapprochèrent sentimentalement. Cependant, au fil des missions, les tensions s’apaisèrent, les agents du Wild Pack apprenant à se respecter et Doug fit preuve de retenue vis à vis de ses penchants sexistes et racistes.

Samantha Powell
Première apparition : VO : Silver Sable & the Wild Pack # 15 (août 1993, par Greg Wright & Steven Butler) – VF : Aucune apparition en France
Sœur de Doug Powell, Samantha « Sam » Powell fut recrutée par Silver Sable lors d’une visite à son frère. Dotée d’un sens naturel de la communication, Sam se retrouva en charge des relations publiques de Silver Sable International. Pour le plus grand dépit de son frère, Sam ne possédait pas les mêmes préjugés que Doug et noua rapidement des liens de proximité avec Battlestar, provoquant la colère de Doug.
Commentaires : Samantha Powell fut inventée par Greg Wright suite aux réactions de nombreux fans du sud des Etats-Unis vis à vis du personnage de Doug Powell, un stéréotype du sudiste raciste et sexiste.




Raul Quentino
Autres noms G-Wiz
Première apparition : VO : Silver Sable & the Wild Pack # 3 (août 1992, par Gregory Wright & Steven Butler) – VF : Nova n°194 (mars 1994, avec Fantastic Four vol.1 # 372 ; Silver Sable & the Wild Pack # 3 est inédit en France)
Raul Quentino appartenait à un gang de Los Angeles, sous le pseudonyme de « G-Wiz » avant d’être recruté par Silver Sable au sein du Wild Pack. Doué en électronique et ingénierie, Raul devint rapidement le fournisseur de la technologie avancée du groupe, utilisant également lui-même ses propres inventions. Sérieusement blessé lors d’une bataille à Los Angeles, il lui devint impossible de suivre le Wild Pack sur le terrain et il proposa alors à Silver Sable de recruter un de ses vieux amis des gangs, Larry Arnold, pour le remplacer sur le terrain.

Ernst Sablinovia
Première apparition : VO : Silver Sable & the Wild Pack # 1 (juin 1992, par Gregory Wright & Steven Butler) – VF : Aucune apparition en France
Père de Silver Sable, Ernst Sablinovia est le fondateur du Wild Pack et en fut le premier chef sur le terrain mais servit un temps avec les Avengers des années cinquante, avant de créer le groupe symkarien. Il entama la conversion de l’équipe vers des missions de mercenaires, une politique poursuivie et amplifiée par sa fille. Considéré mort lors d’une mission visant à arrêter le meurtrier de son épouse, Ernst fut en réalité sauvé et enlevé par le chef de ce qui allait devenir la Coalition Genèse, Dmitri Petrovich. Ainsi, c’est lors du dernier affrontement entre le Wild Pack et la Coalition que Silver retrouva son père, qu’elle ramena avec elle en Symkarie, faisant de lui son plus proche conseiller.

Fritz Sablinovia
Première apparition : VO : Silver Sable & the Wild Pack # 24 (mai 1994, par Gregory Wright & Gordon Purcell) – VF : Aucune apparition en France.
Frère jumeau d’Ernst Sablinovia, il l’aida à fonder le Wild Pack avant de devenir de plus en plus jaloux de la réussite de son frère, autant professionnelle que familiale. C’est ainsi qu’il finit par rejoindre la Coalition Genèse, contribuant à la capture et l’emprisonnement d’Ernst. Lors du dernier combat opposant le Wild Pack et la Coalition Genèse, il tenta de duper Silver Sable afin de prendre lui-même le contrôle de Coalition mais il fut tué, durant les affrontements, par l’Etranger, l’ex-mari de Silver Sable.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 3743

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 26
    Membre : 0