Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Peuple de la nuit (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Peuple de la nuit (le)

Membres actifs : Frère Balai, Frère Chercheur, Frère Cool, Frère Dickens, Frère Fouettard, Frère Gant, Frère Harmonie, Frère Merveille (auparavant Frère Inquisiteur), Frère Œil-Rouge, Frère Piquet, Frère Puissance, Frère Tartelette, Jikjak, Sœur Douceur, Sœur Glaïeul, bien d’autres encore
Anciens membres : Frère D-Man, Frère Merveille (Abner Doolittle), Frère Sans Rien, Frère Super-Héros (ou Frère Faucon, alias Sam Wilson/le Faucon), Sœur Douceur (Leila Taylor)
Autres noms : The Night People (VO) ; le Groupe des Frères et Sœurs
Base d’opérations : Zerotown (dans des cavernes sous Central Park, New York, New York, Etats-Unis), autrefois Zero Street (sur un planétoïde de la Dimension Zéro), auparavant un institut psychiatrique à Zero Street (Manhattan, New York, New York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 201 (septembre 1976, par Jack Kirby) – VF : Captain América et Spider-Man n°1 (3ème trimestre 1980, avec Marvel Team-up (vol.1) # 52 ; Captain America # 201 est inédit en France)

Histoire : Le Dr Abner Doolittle était un physicien nucléaire qui fit une dépression nerveuse et fut alors placé dans un institut psychiatre à Zero Street, dans l’île de Manhattan, à New York. Comme thérapie, Doolittle reçut l’autorisation de poursuivre ses recherches et il finit par mettre au point une machine capable de franchir les barrières dimensionnelles. Grâce à sa « machine dimensionnelle » d’acclimatation vibratoire, Doolittle projeta l’institut entier et ses résidents dans une autre dimension (qui devait, par la suite, être baptisée « la Dimension Zéro », ou la Dimension de la folie) caractérisée par l’existence de planétoïdes flottants librement et dotée d’atmosphères respirables, au milieu d’un vide ambiant entouré de lointaines étoiles. Le centre de Zero Street se rematérialisa sur l’un de ces planétoïdes ; en échange, le trou laissé sur Terre fut remplacé par de la matière transférée depuis ce planétoïde, une substance extrêmement résistante qui empêcha toute tentative d’excavation ou de reconstruction de la zone. Les patients, se considérant eux-mêmes comme des innocents emprisonnés injustement par les autorités (qu’ils surnommaient « les méchants ») fondèrent une nouvelle société, les Frères et les Sœurs de Zero Street, et Doolittle fut nommé à leur tête, ou premier parmi les égaux, sous le nom de Frère Merveille. Les anciens patients choisirent de nouvelles identités similaires et Doolittle modifia l’équipement de l’institut pour son propre usage, y compris un système de thérapie par électrochocs capable d’effacer les souvenirs de ses sujets et de les reprogrammer afin d’être totalement loyal envers les Frères et Sœurs. Tandis que le sort des médecins, infirmières et autres membres du personnel de l’institut restait inconnu, il semble que la machine à électrochocs de Doolittle fut peut-être utilisée sur eux ; ou alors, certains ou tous furent emprisonnés voire même tués, même s’il reste encore à confirmer que les patients ne furent pas les seuls à être transporter vers la Dimension Zéro.

Quand un monstre originaire de la Dimension Zéro, à la force et la résistance surhumaines, crachant du feu, attaqua Zero Street, Frère Merveille utilisa une arme qui terrorisa la créature – que ce soit en provoquant une douleur, en projetant des hallucinations effrayantes ou directement en stimulant les centres nerveux de la peur – et réussit à la repousser, bien que la créature revint régulièrement attaquer les envahisseurs, faisant craindre à Doolittle qu’elle ne finisse par surmonter un jour leurs défenses et ne finisse par les blesser. Finalement, les Frères et Sœurs décidèrent de recruter l’un des super-héros de leur ancien monde afin de vaincre le monstre. Pendant ce temps, Doolittle utilisait sa machine dimensionnelle afin d’envoyer des groupes à New York pour y récupérer des victuailles. Tandis que certains des Frères et Sœurs les plus sensés rassemblaient de la nourriture et des objets utiles dans des supermarchés, d’autres volaient tout ce qui attirait leur attention, comme des instruments de musique, des mannequins, des comics, de vieux téléphones, une mappemonde, une montre, des animaux domestiques, des caméras de cinéma, un marteau de juge, etc. – sans jamais pour autant voler de l’argent, des bijoux ou d’autres objets de grande valeur. La machine dimensionnelle permettait à Doolittle de récupérer les groupes renvoyés sur Terre avant qu’ils ne soient arrêtés par les autorités. Parce que ceux-ci apparaissaient toujours après la tombée de la nuit, ils furent bientôt globalement surnommés le Peuple de la nuit, et de nombreux habitants de New York étaient intrigués par l’étrangeté de certains de leurs vols.

Après que les Frères Harmonie et Tartelette avaient entendu Leila Taylor discuter le fait d’être la petite amie du Faucon (Sam Wilson), ils grimpèrent pour s’introduire dans son appartement par la fenêtre et l’enlevèrent, la ramenant à Zero Street dans l’espoir que cela conduirait le Faucon à venir à eux. Après que Frère Inquisiteur avait interrogé Taylor, le scanner dimensionnel de Doolittle localisa le Faucon alors que celui-ci recherchait désespérément son amie et des indices sur son kidnapping ; en réaction, Doolittle ouvrit un portail dimensionnel devant lui. Un Faucon surpris arriva alors à Zero Street où il fut gazé, attaché et conduit devant Frère Inquisiteur. Puis Doolittle employa sa machine à thérapie d’électrochocs pour procéder à un lavage de cerveau sur le Faucon et Taylor, afin qu’ils intègrent le Peuple de la nuit, sous les nouvelles identités de Frère Super-Héros et Sœur Douceur.

Quand le monstre revint la fois suivante à Zero Street, Doolittle attacha une machine à ultrasons sur la ceinture de Frère Super-Héros et l’envoya arrêter la créature, ce qu’il fit, incapacitant cette dernière après une féroce bataille et la projetant hors du planétoïde dans « le profond gouffre de l’espace », et l’amenant peut-être à sa mort en se heurtant avec un champ énergétique bien plus bas. Pendant que le Peuple de la nuit se réjouissait de la victoire, Doolittle se demanda si chacun des milliers de planétoïdes à proximité n’abritait pas un autre monstre, ce qui finirait par submerger leur nouveau protecteur et les menacerait tous. Réalisant qu’il avait une autre solution que le combat, Doolittle décida d’employer sa machine dimensionnelle pour transporter toute créature s’approchant de Zero Street sur la Terre, à la fois protégeant le Peuple de la nuit et punissant les « méchants ». Alors que Doolittle testait sa machine, Captain América (Steve Rogers) et le richissime millionnaire « Texas Jack » Muldoon – qui recherchaient tous les deux le Faucon depuis sa disparition ainsi que sur la disparition de Zero Street à Manhattan – franchirent le portail, arrivant à leur tour à Zero Street, dans la Dimension Zéro.

Découvrant les nouveaux venus, Doolittle conduisit Captain América et Muldoon auprès des deux dernières recrues du Peuple de la nuit mais un Faucon amnésique se trompa sur le sens de l’accolade de Captain. Alors que Frère Inquisiteur obligeait Captain à se soumettre à la thérapie d’électrochocs et de rejoindre à son tour le Peuple de la nuit ou alors d’être tué, un nouveau monstre de la Dimension Zéro attaqua. Captain et le Faucon purent étourdir la créature mais les autres monstres s’unirent par télépathie afin de mener un assaut général pour chasser les envahisseurs de leur dimension. Alors qu’une nuée de monstres se précipitaient vers Zero Street pour détruire le bâtiment, le Peuple de la nuit, Captain et Muldoon se réfugièrent dans le laboratoire de Doolittle. Quand ce dernier activa sa machine dimensionnelle (qu’il venait de doter d’un système sonique afin de pousser les monstres à franchir le portail), Captain put le convaincre qu’il fallait d’abord tester la machine modifiée et lui fit renvoyer Muldoon, le Faucon et Taylor sur Terre. Continuant à manipuler l’instable Doolittle afin qu’il lui révèle l’existence d’un système d’autodestruction pour empêcher des usages non autorisés de la machine, Captain projeta Doolittle et Frère Inquisiteur à travers le portail, avant de convaincre le reste du Peuple de la nuit de fuir vers la Terre, après quoi il activa le système d’autodestruction, scellant ainsi le portail vers la Dimension Zéro.

Le Peuple de la nuit se retrouva ainsi de nouveau à Manhattan, où la plupart d’entre eux fut regroupée par la police de New York. L’un des monstres de la Dimension Zéro réussit à franchir le portail avant qu’il ne se referme définitivement et s’associa brièvement au mercenaire français appelé Batroc le Sauteur afin de voler une cargaison de trans-uranium appartenant au SHIELD mais, absorbant les radiations qui ne tardèrent pas à le mettre en surcharge, il perdit la raison et fut finalement détruit par Captain América et Spider-Man (Peter Parker). Doolittle et Frère Inquisiteur furent, de leur côté, confiés au SHIELD afin d’être maintenu en détention pendant leur thérapie. Les effets du lavage de cerveau sur le Faucon et Taylor purent être rapidement inversés par un scientifique du SHIELD, le Dr Daniel Hartman. Plus tard, Doolittle, ayant retrouvé sa santé mentale, fut recrutée par le Commandement Nth, une filiale de la Roxxon, participant à la mise au point de leur projecteur Nth, dont l’objectif était de débarrasser la Terre de tous ses héros costumés afin de faciliter la prise de pouvoir de la Roxxon ; mais Doolittle fut banni vers la réalité alternative de la Terre-8009 par Thundra et il ne put empêcher la Fémizone de voler la machine. Tandis que l’associé de Doolittle, Albert DeVoor, regagnait leur terre d’origine, le retour sur la Terre-616 de Doolittle semble aujourd’hui peu probable.

Dans des circonstances inconnues, le Peuple de la nuit finit par se retrouver et se réorganiser à Zerotown, une caverne souterraine sous Central Park, à Manhattan, qui avait autrefois été utilisée par l’organisation criminelle appelée la Conspiration et qui fut découverte par Frère Sans Rien, un mutant – ou un muté – capable de siphonner la force d’autres individus. L’ancien Frère Inquisiteur devint leur nouveau chef, reprenant à son compte l’identité de Frère Merveille, mais Sans Rien accrut progressivement son influence sur les autres, finissant par employer sa force artificielle absorbée auprès des autres pour faire rouler un rocher devant le tunnel de sortie de Zerotown et ne permettant qu’à ses plus proches partisans de l’accompagner pour les missions d’approvisionnement (par le vol) dans le monde extérieur. Quand Demolition-Man/D-Man (Dennis Dunphy), lui-même mentalement perturbé après avoir manqué de peu de mourir de froid, arriva à Zerotown par un réseau de rivières souterraines, Frère Merveille le soumit à la thérapie d’électrochocs afin de l’obliger à révéler comment il était arrivé sur place et pourquoi il était venu chez eux. Quand le processus se révéla incapable d’obtenir les résultats escomptés, Merveille envisagea d’exécuter Dunphy mais Sans Rien l’arrêta, souhaitant le maintenir en vie afin d’avoir à disposition une source de force surhumaine. Un jeune membre du Peuple de la nuit, Jikjak, informa D-Man de la tyrannie de Sans Rien et, au cours d’une mission « d’approvisionnement » dans les rues de New York, D-Man tenta de l’arrêter. Finalement, Demolition-Man réussit à réduire la force de Sans Rien en le combattant à distance, avant de le maîtriser en sautant sur lui d’une hauteur de plusieurs étages. Après cela, Dunphy décida de demeurer au sein du Peuple de la nuit, ses nouveaux amis, devenant leur nouveau chef et protecteur, déclinant même une demande d’aide de Captain América pour affronter l’AIM sur Boca Caliente. Après une période d’instabilité mentale, Dunphy finit par abandonner le Peuple de la nuit, reprenant contact avec les Avengers, avant de les combattre et finalement mourir après avoir été manipulé pour devenir le tueur appelé Scourge. Le sort du Peuple de la nuit depuis son départ demeure inconnu.

Commentaires : Quand Captain América arriva dans la Dimension Zéro, Doolittle lui révéla que Zero Street avait été transporté sur place « depuis plusieurs années ». Comme les journaux de New York n’avaient révélé que récemment les vols commis par le Peuple de la nuit quand Captain commença à enquêter, il n’est clairement établi si les vols commis par le Peuple de la nuit étaient devenus plus fréquents ou plus audacieux (peut-être en envoyant plus de personnes les commettre) ou si le temps de la Dimension Zéro s’écoule différemment de celui de la Terre, ou si, simplement, c’était un symptôme de la maladie mentale de Doolittle.


Frère Balai, Frère Cool, Frère Gant, Frère Œil-Rouge, Frère Piquet

Ces cinq membres du Peuple de la nuit étaient les plus farouches partisans de Frère Sans Rien, l’accompagnant à l’extérieur pour les missions « d’approvisionnement. »
Autres noms : (respectivement, en VO) Brother Broomstick, Brother Waycool, Brother Glove, Brother Redeye, Brother Post
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 418 (août 1993, par Mark Gruenwald & Rick Levins) – VF : Aucune apparition en France.




Frère Dickens
Ancien patient de Zero Street, Frère Dickens manqua de peu d’être capturé par des agents de sécurité lors d’une opération d’approvisionnement dans un magasin de jouets, mais il fut sauvé par ses Frères après les avoir appelés à l’aide.
Autres noms : Brother Dickens (VO)
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 201 (septembre 1976, par Jack Kirby) – VF : aucune apparition en France.

Frère Fouettard
Frère Fouettard fut le premier habitant de Zerotown à apercevoir le corps inanimé de Demolition-Man, attirant l’attention du reste du Peuple de la nuit sur ce dernier.
Autres noms : Brother Reeko (VO)
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 410 (décembre 1992, par Mark Gruenwald & Rick Levins) – VF : Aucune apparition en France.

Frère Harmonie
En compagnie de Frère Tartelette, Frère Harmonie découvrit que Leila Taylor était la petite amie du Faucon, avant de la kidnapper pour la ramener à Zero Street.
Autres noms : Brother Harmony (VO)
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 201 (septembre 1976, par Jack Kirby) – VF : aucune apparition en France.

Frère Inquisiteur/Merveille
Frère Inquisiteur tenait le rôle de juge et de jury au sein du Peuple de la nuit, lorsque celui-ci vivait dans la Dimension Zéro ; il réglait toutes les disputes et conflits entre les membres du groupe. Après avoir été détenu un temps indéterminé par le SHIELD, il retrouva la liberté et fut réuni avec le Peuple de la nuit à Zerotown, où il devint le nouveau Frère Merveille, chef officiel du groupe, même si Frère Sans Rien vint bientôt saper son autorité ; par la suite, il accepta Frère D-Man comme nouveau chef.
Autres noms : Brother Inquisitor, Brother Wonderful (VO)
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 201 (septembre 1976, par Jack Kirby) – VF : Captain América et Spider-Man n°1 (3ème trimestre 1980, avec Marvel Team-up (vol.1) # 52)

Frère Merveille (Doolittle)
Frère Merveille était le concepteur du transporteur dimensionnel qui projeta Zero Street et les patients de l’asile dans la Dimension Zéro ; c’est là qu’il adopta le pseudonyme de Frère Merveille, devenant le guide de la communauté. Après avoir été prisonnier du SHIELD, il finit par être recruté par le Commandement Nth, une agence appartenant à la Roxxon Oil Company, qui se consacrait aux recherches dimensionnelles. Au sein de la société, il adapta sa machine dimensionnelle pour concevoir le projecteur Nth, un système portable capable de transporter la matière dans d’autres réalités. A la même époque, la Roxxon proposa à la Fémizone Thundra de regagner sa propre Terre alternative, lui montrant qu’il existait encore des réalités où Fémizonia n’avaient pas fusionné avec le monde masculin de Machus, demeurant semblable au monde dont elle se souvenait. Mais, refusant de faire confiance à qui que ce soit, Thundra s’empara de la machine, l’utilisant pour envoyer Doolittle et ses associés (Albert DeVoor et peut-être John T. Gamelin, président de la Roxxon) à Fémizonia afin qu’ils ne puissent l’empêcher de voler le projecteur Nth. A ce jour, Doolittle n’est pas revenu sur la Terre-616.
Véritable nom : Abner Doolittle
Autres noms : Brother Wonderful (VO)
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 201 (septembre 1976, par Jack Kirby) – VF :Spécial Strange n°44 (mai 1986, avec Marvel Two-in-One # 67)

Frère Puissance
Frère Puissance était présent quand un agent de sécurité tenta de capturer Frère Dickens. Il maîtrisa physiquement le vigile pendant que les autres le submergeaient, permettant à Dickens de s’échapper.
Autres noms : Brother Powerful (VO)
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 201 (septembre 1976, par Jack Kirby) – VF : aucune apparition en France.


Frère Sans Rien
Frère Sans Rien fut celui qui découvrit et fonda Zerotown. Mutant ou muté dans des circonstances inconnues, il utilisait ses pouvoirs pour servir de héros, gros bras et défenseur du Peuple de la nuit. Cependant, même s’il disposait de fidèles soutiens au sein du groupe, il commença à imposer sa propre tyrannie à l’encontre du reste du groupe. Utilisant la force qu’il absorbait des autres membres du Peuple, il bloqua l’entrée de Zerotown avec un large rocher, ne permettant qu’à ses plus proches alliés de le suivre à l’extérieur afin d’approvisionner la ville, tandis que les autres demeuraient enfermés à Zerotown. Ce fut lui qui exigea que D-Man reste en vie parmi eux afin de disposer d’une source lui permettant d’accroître encore sa propre force physique, jusqu’à un niveau surhumain, convainquant – autant par force de conviction que par menace – Frère Merveille et les autres de ne pas exécuter le héros. Il augmentait sa propre force physique en absorbant celle d’autres personnes, les affaiblissant au cours du même processus.
Autres noms : Brother Have-Not (VO)
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 418 (août 1993, par Mark Gruenwald & Rick Levins) – VF : Aucune apparition en France.

Frère Tartelette
En compagnie de Frère Harmonie, il apprit que Leila Taylor était la petite amie du Faucon ; ils la kidnappèrent ensembles pour la ramener à Zero Street.
Autres noms : Brother Peach Pie (VO)
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 201 (septembre 1976, par Jack Kirby) – VF : aucune apparition en France.

Jikjak
Jikjak fait partie des quelques enfants ou adolescents qui vivent à Zerotown. Il s’y lia d’amitié avec Demolition-Man, l’encourageant à s’opposer à la tyrannie de Frère Sans Rien, pour le bien de la communauté.
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 418 (août 1993, par Mark Gruenwald & Rick Levins) – VF : Aucune apparition en France.










Sœur Douceur
Le nom choisi initialement par Leila Taylor durant son enlèvement par le Peuple de la nuit fut plus tard repris par une femme de Zerotown. Celle-ci était une farouche partisane de Frère Sans Rien.
Autres noms : Sister Sweet (VO)
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 418 (août 1993, par Mark Gruenwald & Rick Levins) – VF : Aucune apparition en France.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 3425

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 13
    Membre : 0