Le Père Noël arrive chez Series-Stores.fr



Series-Store.fr, boutique en ligne spécialiste des la vente de produits dérivés de séries TV et films vous propose une collection de 5 mugs Marvel mettant à l'honneur vos héros préférés.

Hulk, Captain America, Iron Man, Deadpool et les Avengers vous attendent dans ce concours ! Tentez dès maintenant de remportez l'un d'eux en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Peuples du Pays sauvage (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Peuples du Pays sauvage (les)

Après avoir créé le Pays sauvage pour le compte des mystérieux Beyonders, les Nuwali – des extra-terrestres – y transplantèrent plusieurs formes de vie de la Terre, permettant la survie de ces espèces après leur extinction sur le reste de la planète. Ils y amenèrent aussi des Hommes-Singes, des hominidés antérieurs à l’Homo Sapiens, ainsi que des représentants de ces derniers. Puis, les Beyonders comme les Nuwali se désintéressèrent du Pays sauvage, le laissant survivre par lui-même, coupé du reste du monde. Au cours des siècles qui précédèrent le Grand Cataclysme, Atlantis construisit un vaste empire à travers la planète et développa un niveau technologique qui demeure sans égal, même par rapport à la science contemporaine. Plusieurs petites tribus d’Atlantes nomades firent voile vers l’Antarctique et s’installèrent dans de vastes cavernes situées sous les terres glacées bordant le Pays sauvage. Finalement, ces Atlantes découvrirent une immense caverne contenant les machines qui aidaient à maintenir le climat artificiel du Pays sauvage. Les scientifiques atlantes firent d’importantes améliorations aux systèmes mécaniques et purent étendre la portée des machines au-delà de la région couverte jusque là. Les scientifiques employèrent ensuite d’autres outils technologiques abandonnés par les Nuwali derrière eux pour créer d’incroyables moyens de divertissements pour leur peuple. Les Atlantes baptisèrent bientôt leur colonie antarctique du nom de Pangéa, d’après le mot désignant « le paradis » dans leur langue.

La nouvelle de l’existence de Pangéa se répandit en Atlantis, ainsi que dans d’autres nations de l’époque, comme la Valusie. Rapidement, Pangéa devint un centre incontournable du commerce et le premier centre de divertissement et de loisir du monde. Le Pays sauvage joua le rôle de réserve pour les différentes espèces de la faune et de la flore et de nombreux représentants de ces derniers furent importés à Pangéa. Les scientifiques atlantes de Pangéa continuèrent leurs travaux en tournant leur attention vers l’ingénierie génétique, effectuant des expériences sur les Hommes-Singes qu’ils avaient ramenés du Pays sauvage, à l’aide des technologies laissées par les Nuwali. Ainsi, les scientifiques atlantes modifièrent génétiquement les corps de ces hominidés afin de créer des hommes-oiseaux (les Aéries), des hommes-lémuriens (le Peuple des arbres), des hommes-poissons (les Tubanti) et plusieurs autres races, toutes dotées d’une intelligence de niveau humain. Initialement, les Atlantes employèrent ces nouveaux peuples comme ouvriers dans le centre de loisirs de Pangéa.

Mais les hommes-animaux devinrent de plus en plus rétifs à leur emploi comme esclaves, et finalement, les Atlantes de Pangéa construisirent des machines totalement autonomes, capables de s’auto-entretenir, faisant disparaître la nécessité d’utiliser les hommes-animaux comme ouvriers. Mais, du coup, les Atlantes isolèrent leurs créations dans un secteur de Pangéa très éloigné du leur. Finalement, la tension éclata quand les hommes-animaux se révoltèrent contre leurs créateurs et, après des semaines de guerre, triomphèrent des Atlantes de Pangéa. Les hommes-animaux exigèrent de bénéficier des mêmes droits que les Atlantes, en tant qu’êtres pensants et, pour les satisfaire, les Atlantes étendirent encore la portée des machines entretenant l’environnement artificiel, faisant de toutes le terres gelées au-dessus de la colonie pangéenne une région tropicale. Les hommes-animaux s’installèrent dans ces régions inoccupées et développèrent leurs propres civilisations. Quand le Grand Cataclysme frappa la Terre, le continent d’Atlantis fut englouti sous les flots, mettant un terme à l’empire atlante. Le Cataclysme ébranla aussi le continent antarctique, amenant le Pays sauvage et Pangéa à se retrouver sous le niveau des mers ; mais, grâce aux montagnes cernant la région, aucun de deux ne fut submergé par les eaux. De plus, les machines construites par les Nuwali étaient si solides qu’elles résistèrent aux séismes et continuèrent à entretenir le climat tropical de la région. Cependant, les trois quarts des habitants du Pays sauvage et de Pangéa furent tués par les secousses, éboulements et autres conséquences du cataclysme. Les survivants plongèrent rapidement dans la barbarie et, rapidement, suite à une violence de plus en plus répandue, seul un dixième de la population d’autrefois demeurait encore en vie. La paix finit par réapparaître et les êtres humains et humanoïdes du Pays sauvage et de Pangéa luttèrent pour retrouver un semblant de leurs civilisations passées, formant des tribus comme celle du Peuple des chutes, au Pays sauvage.

A l’époque contemporaine, l’aristocrate britannique Kevin Plunder et l’Américaine Shanna O’Hara, plus connus sous les pseudonymes de Ka-Zar et Shanna, vinrent s’installer au Pays sauvage et, au cours de leurs explorations de celui-ci, découvrirent l’existence de Pangéa, croisant les diverses espèces et tribus peuplant les deux régions tropicales. Par la suite, un Déviant appelé Jorro, se faisant passer pour le ravageur extra-terrestre nommé Terminus, s’attaqua à la région, déclenchant une réaction en chaîne, qui détruisit les machines contrôlant le climat, tout en ensevelissant les volcans cernant la région. « Terminus » massacra d’innombrables habitants de Pangéa avec les immenses énergies destructrices auxquelles il avait accès et, les volcans éteints et les machines démolies, quasiment tous les autres habitants de ces deux régions succombèrent rapidement au froid antarctique, dont les neiges recouvrirent bientôt le Pays sauvage et Pangéa. Ka-Zar, Shanna, leur tigre à dents de sabre Zabu et une poignée d’indigènes purent survivre, de même que ceux qui avaient depuis longtemps quitté la région. Par la suite, le Maître de l’évolution, aidé de la puissance de Garokk, devait réussir à réparer et relancer les machines atlantes, permettant la restauration du climat tropical artificiel de la région. Utilisant ses connaissances, il fut capable de recréer de nombreux habitants du Pays sauvage par clonage, tandis que les exilés et aussi un groupe de survivants qui avait fuit grâce à l’extradimensionnelle appelée M’Rin et sa créature géant, C’Jime. A plusieurs reprises, le Pays sauvage et Pangéa ont été des terres d’accueils pour des peuples en errance, comme les Sauriens, originaires des Etats-Unis, et les Hauk’ka, venus d’une réalité alternative. Après une guerre déclenchée par ces derniers lors de leur arrivée, Ka-Zar réussit à instaurer une fédération unissant plusieurs groupes et appelée les Tribus Unies, au sein desquels les conflits peuvent désormais être réglés de manière pacifique, par la diplomatie. C’est cette union qui facilite désormais l’alliance des peuples du Pays sauvage contre d’éventuels agresseurs, des scientifiques de l’AIM aux Skrulls extra-terrestres.

Les principaux peuples du Pays sauvage et de Pangéa sont décrits ci-dessous mais cette liste ne revêt aucun caractère exhaustif. Ainsi, il est possible d’évoquer aussi les Durammi (du Pays sauvage), les Jeriens (des humanoïdes à l’apparence de ptérosaures), les Kantos (des humains primitifs vivant près d’une rivière souterraine), les Locots et les Noweks (deux peuples en guerre du Pays sauvage), les Néo-Hommes (des humains mutés par la technologie des Nuwali), le Peuple Chat nomade de Pandori (en Pangéa, et sans lien avec le Peuple-Chat auquel Tigra est associée), les Peuples de l’Eau ou des Falaises (du Pays sauvage), les Tokchis (connus seulement par des allusions de Ka-Zar) ; le nombre exact de peuples distincts vivant dans ces deux régions demeure inconnu.

Les Aéries
Représentants connus :
Buth, Chan, Dephine, Gavan, K’lm Fhet, Khup, L’Nep, Sep, Tal, Seigneur M’Dom Typ, Wend
Autres noms : The Aerians (VO)
Base d’opérations : Aerie Shalan (Shalan, Pangéa)
Première apparition : VO : Ka-Zar the Savage # 2 (mai 1981, par Bruce Jones & Brent Anderson) – VF : Ka-Zar n°1 (juin 1982)
Traits & histoire : Les Aéries sont des hommes-oiseaux dotées de larges ailes de plumes dans leur dos et qui leur permettent de voler. Chacun d’eux possède une carnation différente et des ailes dont le plumage est en accord avec la couleur de l’épiderme. Ils sont dirigés par un conseil scientifique, lui-même présidé par un chef scientifique, qui préside aux destinées des siens, dans la cité d’Aerie Shalan, qui se dresse sur une colonne de pierre, dominant l’ensemble du paysage de Pangéa. Cependant, la stabilité du gouvernement fut remise en cause à deux reprises durant le séjour de Ka-Zar parmi eux. Les Aéries disposent d’une technologie très avancée, parfois plus évoluée, dans certains domaines, que celle actuellement développée par les civilisations humaines hors de Pangéa. Les visiteurs dépourvus d’ailes, ou d’autres moyens de voler, se voient présenter un Skite, une espèce de chauve-souris géant, au pelage rosé, qui sont équipés d’une selle. Au fil des siècles, ils ont ainsi retrouvé, adapté et parfois amélioré les inventions employées par les anciens Atlantes avant le Grand Cataclysme. Lors de leur séjour en Pangéa, Ka-Zar et Shanna rencontrèrent les Aéries qui devinrent leurs principaux alliés dans la région ; en échange, le seigneur du Pays sauvage et son amie aidèrent les Aéries dans leur guerre contre les Ptérons.

Les Awakilius
Représentants connus :
Aucun
Base d’opérations : le Pays sauvage
Première apparition : VO : Ka-Zar the Savage # 16 (juillet 1982, par Bruce Jones & Ron Frenz) – VF : Ka-Zar n°6 (mars 1984)
Traits & histoire : Les Awakilius sont une tribu de pygmées du Pays sauvage. Ka-Zar et Shanna croisèrent leur route en revenant de Pangéa, prenant la défense d’un lémurien – qui devait s’avérer être un extra-terrestre égaré sur Terre – qu’un prêtre des Awakilius était sur le point de sacrifier.

Les Bhadwuens
Représentants connus :
Zira
Autres noms : The Bhadwuans (VO)
Base d’opérations : sur les bords du Pays sauvage
Première apparition : VO : Ka-Zar (vol.2) # 1 (mai 1997, par Mark Waid & Andy Kubert) – VF : Marvel Select n°3 (mai 1998)
Traits & histoire : Les Bhadwuens forment une société très avancée de la région, dont les membres qui descendent des anciens Atlantes se sont spécialisés dans la magie ; celle-ci leur permet de voler et de projeter des décharges énergétiques quand ils œuvrent à l’unisson. Ils vivent dans le domaine de Bhadwuan, veillant sur le Pays sauvage et la Terre depuis au moins un millier d’années. Quand certains d’entre eux souhaitèrent modifier l’environnement du Pays sauvage, Ka-Zar s’opposa à eux, obligeant le seigneur du Pays sauvage à quitter quelques temps la région, avec sa compagne, son fils et Zabu.

Les Botor
Représentants connus :
Jeerka, Jolis, Kalpa, Leila, Malpa, Mele, Nula, Paru, Raza, Rhuza, Tari
Autres noms : The Tree People (VO) ; le Peuple des Arbres Base d’opérations : Botor (un village au cœur de la forêt pangéenne)
Première apparition : VO : Ka-Zar the Savage # 13 (avril 1982, par Bruce Jones & Brent Anderson) – VF : Ka-Zar n°5 (octobre 1983)
Traits & histoire : Organisé de manière tribale, le Peuple des Arbres est le résultat des expériences génétiques des anciens Atlantes, en mêlant gènes humains et gènes de lémuriens. Vivant isolé de la plupart des autres peuples de Pangéa, le Peuple des Arbres a développé une technologie primitive, utilisant souvent des lances pour chasser. Après une dispute avec Ka-Zar, Shanna se perdit dans la jungle et fut recueillie par le Peuple des Arbres. Passées plusieurs semaines sans nouvelles de l’extérieur, Shanna perdit tout espoir de retrouver ses amis et accepta d’épouser Mele du Peuple des Arbres. Malheureusement, l’arrivée de Ka-Zar, à la recherche de Shanna, déclencha une série d’événements malheureux qui conduisirent à la mort de Mele. Le couple humain dut alors fuir le Peuple des Arbres, qui jugeait Ka-Zar coupable de la mort de Mele.

Les Enfants de Dis
Représentants connus :
Aucun
Autres noms : The Children of Dis (VO), The Disians (VO) ; les Disiens
Base d’opérations : les cavernes sous Pangéa
Première apparition : VO : Ka-Zar the Savage # 10 (janvier 1982, par Bruce Jones & Brent Anderson) – VF : Ka-Zar n°4 (mai 1983)
Traits & histoire : Les Enfants de Dis sont des humanoïdes à la peau jaunâtre, qui vivent dans les vastes cavernes sous le domaine de Pangéa. Leurs origines sont obscures : selon Bélasco, ils seraient les descendants des anciens dieux qu’ils vénèrent mais il est aussi possible que les Disiens soient les descendants de l’équipage du navire de Dante Alighieri, mutés par la magie de Bélasco, ou une branche isolée des Moloïdes de Subterrania. Les Enfants de Dis habitent l’ancien parc d’attraction construit par les Atlantes ; lorsque Bélasco arriva à Pangéa, il soumit les Enfants de Dis pour en faire ses esclaves, affirmant de manière erronée qu’ils étaient les descendants des anciens dieux. Certains d’entre eux sont capables d’émettre des rayons énergétiques à partir de leurs yeux globuleux. Lors du second affrontement entre Bélasco et Ka-Zar, les Disiens se révoltèrent contre le sorcier, aidant le seigneur du Pays sauvage à échapper aux démons et créatures libérés par son ennemi.

Les Gondoriens
Représentants connus :
Montgomery Ford, Fried, Gomo, Kamil, Mando, Ro, Sandratha, Tul, Yiri
Autres noms : The Gondorans (VO)
Base d’opérations : Gondora (le Pays sauvage)
Première apparition : VO : Ka-Zar, Lord of the Jungle # 8 (mars 1975, par Gerry Conway & John Buscema) – VF : Etranges Aventures n°64 (4ème trimestre 1979)
Traits & histoire : Les Gondoriens sont une tribu humaine qui habite1a cité de Gondora, nichée dans un volcan endormi. Cette cité était dirigée par l’Homme-Dieu, alias Montgomery Ford, un scientifique renégat du monde extérieur. Il utilisa la technologie pour ériger une cité et régner sur ses habitants d’une main de fer, jusqu’à ce que Ka-Zar vienne perturber ses plans, à la recherche de Zabu qui avait été enlevé par les Gondoriens pour divertir Ford. Gondora fut finalement détruite, tandis qu’une partie de ses habitants réussissaient à s’échapper.

Les Gorankiens
Représentants connus :
Etuban
Autres noms : The Gorankians (VO)
Base d’opérations : le Pays sauvage
Première apparition : VO : Ka-Zar (vol.2) # 1 (mai 1997, par Mark Waid & Andy Kubert) – VF : Marvel Select n°3 (mai 1998)
Traits & histoire : Les Gorankiens sont des humanoïdes à la peau grisâtre, au corps simiesque, dotés d’une intelligence moyenne, d’oreilles pointues et de petits défenses jaillissant de leur mâchoire inférieure. De nature tribale, ils sont dirigés par un chef, Etuban. Les Gorankiens étaient des ennemis ancestraux des Uruburiens, jusqu’à ce que Ka-Zar réussisse à leur trouver un terrain d’entente en les amenant à remplacer leurs régulières batailles par des tournois de jeux, parmi lesquels le base-ball.

Les Gwundas
Représentants connus :
Aucun
Base d’opérations : le Pays sauvage
Première apparition : VO : Ka-Zar (vol.2) # 1 (mai 1997, par Mark Waid & Andy Kubert) – VF : Marvel Select n°3 (mai 1998)
Traits & histoire : Les Gwundas sont des humains primitifs, vivant en tribus ; ils pratiquent la chasse et la cueillette pour survivre. Ka-Zar leur est, à l’occasion, venu en aide afin de sauver leur tribu d’un tyrannosaure qu’ils avaient accidentellement libéré.

Les Hauk’ka
Représentants connus :
Kaidan, Ma’sa’no, Raina, R’Chel, Vikram
Base d’opérations : le Pays sauvage, auparavant une réalité alternative
Première apparition : VO : Uncanny X-Men (vol.1) # 455 (avril 2005, par Chris Claremont & Alan Davis) – VF : X-Men (Panini, vol.1) n°109 (février 2006)
Traits & histoire : D’origine extradimensionnelle, les Hauk’kas sont une race reptilienne qui a évolué depuis les dinosaures vers la même époque durant laquelle l’humanité apparaissait à partir des singes. Les Hauk’kas possèdent une technologie, une culture et une civilisation qui fait concurrence à celle de l’humanité actuelle. Ils ont aussi de solides connaissances des capacités surhumaine développées par certains humains, un reflet des propres pouvoirs détenus par certains Hauk’kas. Un conseil de Hauk’kas âgés préside aux destinées des Hauk’kas ; ils semblent carnivores et n’ont pas hésité à se nourrir de leurs prisonniers humains ou humanoïdes. Fuyant leur monde, ils essayèrent de conquérir la Terre mais furent défaits par les X-Men et une alliance de plusieurs tribus du Pays sauvage ; ils acceptèrent finalement de s’installer pacifiquement au Pays sauvage, développant des alliances avec d’autres peuples autochtones.

Les Hommes-Lézards
Représentants connus :
Aucun
Autres noms : The Lizard-Men (VO)
Base d’opérations : le Pays sauvage
Première apparition : VO : Astonishing Tales # 9 (décembre 1971, par Stan Lee & John Buscema) – VF : Etranges Aventures n°51 (1er trimestre 1976)
Traits & histoire : Les Hommes-Lézards est le nom donné à un peuple humanoïde à l’apparence reptilienne, et sans lien avec les habitants de la cité de Vala-Kuri. Les Hommes-Lézards sont des humains magiquement altérés physiquement et qui disparurent de leurs propres tribus et villages après leur transformation par la reine Iranda. Quand Ka-Zar partit enquêter, il échappa de justesse aux Hommes-Lézards, avant de réussir à fuir avec la couronne d’Iranda ; privée de celle-ci, Iranda retrouva la forme d’un simple lézard tandis que les Hommes-Lézards retrouvaient leurs apparences originales.

Les Hommes des Marais
Représentants connus :
les Mutés du Pays sauvage
Autres noms : The Swamp Men (VO)
Base d’opérations : les régions marécageuses du Pays sauvage
Première apparition : VO : X-Men (vol.1) # 10 (mars 1965, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Strange n°10 (octobre 1970)
Traits & histoire : Organisés en plusieurs tribus, les Hommes des Marais du Pays sauvage disposent d’une technologie similaire à celle du Haut Moyen Age, faisant preuve d’une grande inventivité en matière d’armement. Dotés d’une importante pilosité, les Hommes des Marais sont des adversaires fréquents de Ka-Zar, sans atteindre cependant le degré de rivalité qui anime les relations entre Ka-Zar et les Hommes-Singes. Durant une très grande part de leur histoire, les Hommes des Marais vénérèrent Umbu, ce qui leur apparaissait être une gigantesque statue au cœur de leurs territoires, avant de se révéler être un robot construit par les extra-terrestres appelés les Sagittariens. Ils sont aussi des alliés réguliers du Peuple du Soleil, ayant aidé Zaladane lors de ses tentatives de conquête du Pays sauvage. Plus tard, leur chef eut une liaison avec la reine Leanne des Lémuréens, qui lui donna une fille. Plusieurs Hommes des Marais furent asservis par une faction renégate du SHIELD – contrôlée par les Skrulls – afin d’exploiter les mines de vibranium du Pays sauvage.

Les Hommes des Neiges
Représentants connus :
Aucun
Autres noms : The Snowmen (VO)
Base d’opérations : les régions montagneuses de Chatorée (Pangéa)
Première apparition : VO : Ka-Zar the Savage # 28 (octobre 1983, par Bruce Jones, Michael Carlin & Armando Gil) – VF : Aucune apparition en France
Traits & histoire : Les Hommes des Neiges vivent sur les steppes d’altitude de Pangéa et ressemblent à des Yétis de l’Himalaya. Ils vivent en petits groupes de chasseurs et cueilleurs. Deux d’entre eux furent rencontrés par Ka-Zar et Shanna quand le couple essaya de détourner la lave du Mont Flavius.

Les Hommes-Reptiles
Représentants connus : Aucun
Autres noms : The Reptile-Men (VO)
Base d’opérations :
les marécages du Pays sauvage
Première apparition : VO : Marvel Super-Heroes # 19 (mars 1969, par Stan Lee & Arnold Drake) – VF : Aucune apparition en France
Traits & histoire : Les Hommes-Reptiles sont une race de sauriens, à la peau verte, et qui habitent les marais du Pays sauvage. Vivant en tribu, ils pratiquent la chasse et la cueillette. Lorsque l’extra-terrestre Quor s’écrasa sur Terre et rencontra les Hommes-Reptiles, il put les convaincre de faire de lui leur chef, leur fournissant une technologie avancée. Les Hommes-Reptiles commencèrent alors à s’attaquer aux réserves de vibranium du Pays sauvage, se heurtant à d’autres peuples, comme le Peuple dorée. Leur conflit attira l’attention de Ka-Zar, qui affronta et triompha de Quor, poussant, avec l’aide du Peuple doré, les Hommes-Reptiles à se retirer dans les marécages.

Les Hommes-Singes
Représentants connus :
Maa-Gor
Autres noms : The Man-Apes (VO)
Base d’opérations : le Pays sauvage
Première apparition : VO : X-Men (vol.1) # 10 (mars 1965, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Strange n°10 (octobre 1970)
Traits & histoire : Ressemblant physiquement à des hommes de Néanderthal, les Hommes-Singes vivent selon une structure tribale où la loi est définie par le plus fort d’entre eux. Hominidés antérieurs à la naissance de l’Homo Sapiens, ils présentent une lourde carrure, parfaitement adaptée aux efforts physiques. Primitifs, les Hommes-Singes n’ont guère développé de technologie, en dehors de la confection d’armes rudimentaires (comme les lances ou les haches) en utilisant seulement pierre et bois, alors même qu’ils furent les premiers habitants humains du Pays sauvage. Habitants en général des cavernes, ils firent partie des premiers êtres humains à être installés au Pays sauvage. Plus tard, les Atlantes manipulèrent leurs gènes afin de créer les diverses races humanoïdes de Pangéa. A l’époque moderne, le brutal Maa-Gor s’imposa au sein de sa tribu pour en devenir le chef. Sa tribu fut bientôt réputée être la dernière tribu d’Hommes-Singes du Pays sauvage. Pour venger la mort de son propre père, Ka-Zar tua tous les mâles de la tribu, à l’exception de Maa-Gor lui-même.

Les Karems
Représentants connus :
Bel, Schoeder, Smoot
Base d’opérations : le Pays sauvage
Première apparition : VO : Ka-Zar the Savage # 33 (août 1984, par Michael Carlin & Paul Neary) – VF : Aucune apparition en France
Traits & histoire : Tribu d’hommes primitifs, les Karems habitent le Pays sauvage. De nombreux Karems furent récemment enlevés par le Pillard (Parnival Plunder) et les Nuwali, utilisant la magie de l’Os Motyka (un os permettant la téléportation), une relique qui avait été égarée depuis des décennies. Ils furent sauvés par Ka-Zar et Shanna qui durent se rendre sur la planète Tomriv pour ramener les Karems au Pays sauvage.

Les Klantorr
Représentants connus :
Aucun
Base d’opérations : le Pays sauvage
Première apparition : VO : Savage Tales # 9 (mars 1975, par Gerry Conway & Steve Gan) – Une Aventure de Ka-Zar n°2 (3ème trimestre 1976)
Traits & histoire : Semi-humanoïdes, les Klantorr sont un peuple de créature sauriennes, dotées d’ailes de ptérosaures et qui demeurent dans les forêts entourant la cité de Palandor. Ils vivent de la chasse et ont une attirance particulière pour la chair humaine. Ils sont très probablement le résultat des expérimentations génétiques des anciens Atlantes.

Les Lémuréens
Représentants connus :
Kamin, Leanne, Ular
Autres noms : The Lemurans (VO)
Base d’opérations : Lémuria (Zarhan, Pangéa)
Première apparition : VO : Ka-Zar the Savage # 1 (avril 1981, par Bruce Jones & Brent Anderson) – VF : Ka-Zar n°1 (juin 1982)
Traits & histoire : Les Lémuréens sont les descendants directs d’une colonie de Lémuriens, installée à Pangéa à l’époque du développement de la région par les Atlantes antédiluviens ; il est possible que ces Lémuriens soient venus s’installer sur place pour fuir la tyrannie des Déviants quand ceux-ci commencèrent à étendre leur empire à la surface de la Terre depuis la Lémurie. Les Lémuréens ont développé une société monarchique, dont le niveau technologique est assez similaire à celui de l’Europe médiévale. D’apparence humaine, les Lémuréens manifestent un fort attachement à leur souverain. Pendant des décennies, Lémuréens et Aéries furent alliés contre les Ptérons. Après avoir séduit Ka-Zar et eut une aventure avec lui, la reine Leanne devint une ennemi de celui-ci quand il décida finalement de rester aux côtés de Shanna, qui devint son épouse peu après.

Les N’Galans
Représentants connus :
Aucun
Base d’opérations : le Pays sauvage
Première apparition : VO : Ka-Zar (vol.2) # 1 (mai 1997, par Mark Waid & Andy Kubert) – VF : Marvel Select n°3 (mai 1998)
Traits & histoire : Dinosaures humanoïdes, les N’Galans ont peut-être des liens avec les Hommes-Lézards de Vala-Kuri. Formant une société tribale primitive, les N’Galans sont extrêmement superstitieux. L’ancien entraîneur de Kraven le Chasseur, Grégor, manipula les N’Galans afin qu’ils travaillent pour lui afin de traquer Ka-Zar. Avec la défaite de Grégor, les N’Galans ont probablement repris leur vie simple.

Les Nhu’gari
Représentants connus :
Avia, Nhu’Abdar
Base d’opérations : le Pays sauvage
Première apparition : VO : X-Men : The Hidden Years # 2 (janvier 2000, par John Byrne) – VF : X-Men Extra n°19 (mars 2000)
Traits & histoire : Autre peuple d’hommes-oiseaux, les Nhu’gari ont été modifiés par les propriétés radioactives de la Vallée Cachée ; outre leurs ailes, ils ont aussi développé des capacités de télépathie. Se faisant passer pour des dieux ou des prophètes aux yeux des tribus plus primitives, les Nhu’gari se faisaient offrir les plus âgés de ces tribus. Après les avoir rajeunis grâce à leur technologie, ils en faisaient leurs esclaves. Les Nhu’gari furent brièvement les alliés de Magnéto, mais leur cité fut finalement détruite lors d’une éruption volcanique.

Les Palandoriens
Représentants connus :
Jurrlor, Omel, Sann
Autres noms : The Palandorians (VO)
Base d’opérations : Palandor (le Pays sauvage)
Première apparition : VO : Savage Tales # 9 (mars 1975, par Gerry Conway & Steve Gan) – Une Aventure de Ka-Zar n°2 (3ème trimestre 1976)
Traits & histoire : Peuple humain, les Palandoriens vivent dans la cité de Palandor, érigée sur l’île centrale d’un lac du Pays sauvage. Ils chevauchent des lézards géants, chassant dans les terres autour du lac entourant Palandor. Leur culture dérive de la première Atlantis, d’une manière similaire aux Lémuréens. Les Palandoriens sont parfois traqués par les Klantorr, qui sont leurs ennemis héréditaires. Sous le règne de la reine Omel, Palandor se lança dans des sacrifices humains en livrant des êtres vivants à un apatosaure muté, qui vivait dans un bassin interne de Palandor. Quand celui-ci perdit la raison, après avoir été attaqué par Ka-Zar, il ravagea la cité et tua Omel.

Le Peuple des Chutes
Représentants connus :
Barok, Emuël, Fahe, Gronk, Kapah, Keeto, Khonsha, Klara, Kronak, Lodah, Mathala, Mela, Nereel, Norak, Peter, Sarak, Seesha, Selma, Shakani, Sher-La, Tatia, Tinta, Tongah, Torgah, Tuval, W’Kandro, Yada
Autres noms : The Fall People (VO)
Base d’opérations : un village au cœur du Pays sauvage
Première apparition : VO : Astonishing Tales (vol.1) # 3 (décembre 1970, par Gerry Conway & Barry Windsor-Smith) – VF : Etranges Aventures n°47 (3ème trimestre 1975)
Traits & histoire : Société tribale, dirigée par un chef, le Peuple des Chutes est le principal allié de Ka-Zar au sein du Pays sauvage. Disposant d’un niveau technologique assez primitif, le Peuple des Chutes, contrairement aux Hommes-Singes, ont cependant commencé à développer des outils et des armes à base de fer. Après la mort de son père, durant son adolescence, Ka-Zar développa des liens avec le Peuple des Chutes, se liant avec un autre adolescent du nom de Tongah, qui devait devenir le chef du Peuple des Chutes par la suite. Ka-Zar et Tongah devinrent de solides amis. A chaque fois, Ka-Zar vint en aide au Peuple des Chutes, que ce soit contre le Peuple du Soleil de Zaladane ou, plus tard, des envahisseurs extradimensionnels appelés les Quarliens. Le Peuple des Chutes accueillit aussi les X-Men, lorsque ceux-ci se retrouvèrent au Pays sauvage après avoir affronté Magnéto, et Colossus eut une liaison avec Nereel. Depuis lors, le Peuple des Chutes a intégré la fédération des Tribus Unies du Pays sauvage.

Le Peuple des Collines
Représentants connus :
Aucun
Autres noms : The Hill-Forest People (VO)
Base d’opérations : le Pays sauvage
Première apparition : VO : Savage Tales # 8 (janvier 1975, par Gerry Conway & John Buscema) – VF : Une Aventure de Ka-Zar n°1 (1er trimestre 1976)
Traits & histoire : Le Peuple des Collines est un groupe d’humains primitifs, vivant dans des tribus ayant développé une agriculture primitive. C’est en terrassant de nouveaux champs qu’ils découvrirent par hasard la capsule de Grond du Gondwanaland, qui avait été placé en animation suspendu par ses créateurs. Le Peuple des Collines se mit à vénérer la capsule jusqu’à l’éveil de Grond, qui fut finalement vaincu par Ka-Zar.

Le Peuple doré
Représentants connus :
Nuba, Sagyr
Autres noms : The Golden People (VO)
Base d’opérations : le Pays sauvage
Première apparition : VO : Marvel Super-Heroes # 19 (mars 1969, par Stan Lee & Arnold Drake) – VF : Aucune apparition en France
Traits & histoire : Tribu d’individus à la peau jaune résidant au Pays sauvage, le Peuple doré sont des descendants des Gortokiens de Subterrania, arrivé à une époque indéterminée au Pays sauvage et qui y sont demeurés. Ils sont les alliés de Ka-Zar et possèdent des éléments de la technologie des anciens Atlantes qu’ils furent à même d’utiliser et préserver ayant été formé directement par les Déviants ou par leurs ancêtres au maniement de technologie avancée.

Le Peuple du Soleil
Représentants connus :
Zaladane
Autres noms : The Sun People (VO)
Base d’opérations : l’empire du soleil (Pays sauvage)
Première apparition : VO : Astonishing Tales (vol.1) # 3 (décembre 1970, par Gerry Conway & Barry Windsor-Smith) – VF : Etranges Aventures n°47 (3ème trimestre 1975)
Traits & histoire : Le Peuple du Soleil est l’un des peuples du Pays sauvage. Bien que revendiquant un empire théocratique, l’autorité de leur dirigeant traditionnelle – la grande prêtresse de Garokk – ne s’étend guère au-delà de leur propre cité même s’ils ont fait plusieurs récentes tentatives pour conquérir le reste du Pays sauvage, en général au nom de leur dieu. Leurs conquêtes, ordonnées par leur prêtresse Zaladane, les amenèrent à s’opposer au Peuple des Chutes, conduisant à l’intervention de Ka-Zar et, parfois, d’autres héros, comme les X-Men. La prêtresse réussit même à incarner Garokk en un être humain, le convainquant alors de la justesse de sa cause. Mais, pour le moment, les ambitions de Zaladane et du Peuple du Soleil n’ont jamais été satisfaite durablement.

Le Peuple-Zèbre
Représentants connus :
Charn, Karanda, Maza, Sharka, Zauraï
Autres noms : The Zebra People (VO) ; la Tribu du Marais
Base d’opérations : VO : Ka-Zar, Lord of the Jungle # 12 (novembre 1975, par Doug Moench & Russ Heath) – VF : Etranges Aventures n°66 (2ème trimestre 1980)
Première apparition : une région marécageuse du Pays sauvage
Traits & histoire : Doté d’un niveau technologique assez primitifs, les tribus du Peuple-Zèbre manient des armes encore primitives. Surnommé parfois la Tribu du Marais, le Peuple-Zèbre est un groupe bien distinct des Hommes des Marais proprement dit. Constitué de blancs et de noirs, le Peuple-Zèbre forme une société dépourvue de tout préjugé envers ses communautés, ayant résolu cette différence par l’habitude culturelle de se peindre le corps de bandes de couleurs destinées à imiter la couleur de la peau de l’autre communauté (ainsi, les blancs portent des bandes noires et les noirs se peignent de bandes blanches). Un groupe fit récemment sécession, pour devenir le Peuple-Lézard, au service de Zauraï et de la Sorcière Sheesa. Avec la mort de Sheesa, le Peuple Lézard retourna vers le Peuple-Zèbre.

Les Ptérons
Représentants connus :
Khalf, Phangor
Autres noms : The Pterons (VO)
Base d’opérations : les cavernes d’Athmeth (dans le sous-sol de Pangéa)
Première apparition : VO : Ka-Zar the Savage # 2 (mai 1981, par Bruce Jones & Brent Anderson) – VF : Ka-Zar n°1 (juin 1982)
Traits & histoire : Les Ptérons ressemblent à des ptérodactyles, disposant d’ailes de cuir, attachées à leurs bras et qui leur permettent de voler. Ils disposent aussi d’un long bec et leurs doigts et orteils sont crochus, leur permettant de saisir leurs proies. Dirigé par un souverain, les Ptérons n’ont pas développé de technologie propre, vivant principalement de pillages et de rapines, exercées à l’encontre des autres peuples de Pangéa. Si leurs origines exactes sont inconnues, il est plus que probable que les Ptérons sont le résultat des expérimentations génétiques menées par les anciens Atlantes. Toutefois, il ne peut pas être totalement exclu la possibilité d’une origine semblable à celle permettant à Karl Lykos de se transformer en Sauron, dont l’apparence rappelle fortement celle des Ptérons. A l’époque moderne, les Ptérons lancèrent une large offensive contre les Aéries, qui étaient depuis longtemps, leurs ennemis ancestraux. La guerre connut plusieurs escarmouches et s’acheva lorsqu’un très grand nombre de Ptérons furent tués par l’effondrement de la grotte d’Athmeth.

Les Sylandiens
Représentants connus :
Clétus, Ghort
Autres noms : The Sylandans (VO)
Base d’opérations : les Montagnes des Ténèbres (le Pays sauvage)
Première apparition : VO : Savage Tales # 7 (novembre 1974, par Gerry Conway & John Buscema) – VF : Une Aventure de Ka-Zar n°1 (1er trimestre 1976)
Traits & histoire : Peuple humain, les Sylandiens descendent des anciens Atlantes, dont ils ont réussi à conserver une partie de la technologie. Ils habitent Sylanda, une cité de verre érigée dans les Montagnes des Ténèbres du Pays sauvage. Les Sylandiens disposent d’une source leur fournissant « l’Eau de la Vie », qui est capable de soigner toutes les maladies et fut utilisée pendant des siècles par l’ensemble des peuples du Pays sauvage pour contrecarrer les épidémies. Récemment, leur cité fut abîmée par un large dinosaure.

Les Tandar-Kaans
Représentants connus :
Aucun.
Base d’opérations : les rives de la rivière Tabar (le Pays sauvage)
Première apparition : VO : Ka-Zar Lord of the Jungle # 6 (novembre 1974, par Gerry Conway & John Buscema) – VF : Etranges Aventures n°59 (4ème trimestre 1978)
Traits & histoire : Les Tandar-Kaans forment une tribu d’humains vivant dans le Pays sauvage. Ils sont des experts dans la construction de bateaux et vivent principalement de la pêche. Ainsi, ils forment des petites communautés le long de la rivière Tabar, se déplaçant de rive en rive selon leurs besoins.

Les Tordon-Naliens
Représentants connus :
Sylitha
Autres noms : The Tordon-Naans
Base d’opérations : Tordon-Naa (le Pays sauvage)
Première apparition : VO : Ka-Zar Lord of the Jungle # 10 (août 1975, par Gerry Conway, Doug Moench & John Buscema) – VF : Etranges Aventures n°65 (1er trimestre 1980)
Traits & histoire : Les Tordon-Naliens sont les habitants de la cité de Tordon-Naa, une ville nichée dans une vallée isolée du Pays sauvage. Ils vénèrent le dieu Ilaka-Aron et leurs croyances furent manipulées par Sylitha qui cherchait à s’emparer du pouvoir dans la cité. Leur civilisation présente d’étranges similarités avec les civilisations indiennes mais l’existence de liens directs entre les deux civilisations reste à confirmer, et à expliquer.

Les Tubanti
Représentants connus :
Aucun
Base d’opérations : Gorahn Wed, la Mer de Gorahn (Pangéa)
Première apparition : VO : Ka-Zar the Savage # 29 (décembre 1983, par Michael Carlin & Ron Frenz) – VF : Aucune apparition en France
Traits & histoire : Les Tubanti sont des hommes-poissons amphibies, qui furent créés génétiquement par les anciens Atlantes. Ils demeurent dans la Mer intérieure de Gorahn, à Pangéa. Ils se mirent brièvement au service du démon Bélasco quand il tenta de conquérir le Pays sauvage et Pangéa. Depuis, ils sont devenus les alliés des Lémuréens et des autres peuples de Pangéa.

Les Uruburiens
Représentants connus :
Aucun
Autres noms : The Uruburians
Base d’opérations : le Pays sauvage
Première apparition : VO : Ka-Zar (vol.2) # 1 (mai 1997, par Mark Waid & Andy Kubert) – VF : Marvel Select n°3 (mai 1998)
Traits & histoire : Tribu d’humanoïdes bestiaux du Pays sauvage, les Uruburiens étaient des ennemis ancestraux des Gorankiens, se livrant régulièrement batailles. Finalement, Ka-Zar proposa aux deux peuples de régler leurs différents au travers de jeux sportifs, évitant ainsi de fréquents bains de sang entre les deux tribus.

Les Vala-Kuri
Représentants connus :
Aucun
Base d’opérations : Vala-Kuri (le Pays sauvage)
Première apparition : VO : Astonishing Tales (vol.1) # 4 (février 1971, par Gerry Conway & Barry Windsor-Smith) – VF : Etranges Aventures n°47 (3ème trimestre 1975)
Traits & histoire : Peuple d’humanoïdes reptiliens du Pays sauvage, les Vala-Kuri habitent la cité éponyme, au cœur du Pays sauvage. Quand le Peuple du Soleil, sous la conduite de Zaladane, tenta de conquérir la région, les Vala-Kuri furent défendus par Ka-Zar et Garokk. Les Vala-Kuri sont les ancêtres de plusieurs autres races reptiliennes du Pays sauvage, comme les Hommes-Reptiles ou les Waidiens.

Les Waidiens
Représentants connus :
Benazu
Autres noms : The Waidians (VO)
Base d’opérations : le Pays sauvage
Première apparition : VO : Ka-Zar (vol.2) # 1 (mai 1997, par Mark Waid & Andy Kubert) – VF : Marvel Select n°3 (mai 1998)
Traits & histoire : Tribu de sauriens à la peau verte, les Waidiens vivent dans les régions boisées du Pays sauvage. De nature pacifique, ils pratiquent chasse et cueillette ; durant son adolescence, Ka-Zar fut formé par le sage homme-médecine des Waidiens, Benazu.

ThierryM 7739

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 28
    Membre : 0