M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Cercle (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Cercle (le)

News » Marvel » Encyclopédie (4580 lectures)

Membres actifs : Aucun
Anciens membres : Frank Dean, Leslie Dean, Alice Hayes, Gene Hayes, Robert Minoru, Tina Minoru, Janet Stein, Victor Stein, Catherine Wilder, Geoffrey Wilder, Dale Yorkes, Stacey Yorkes
Autres membres (honoraires, etc.) : Hunter, Lotus, Stretch, Alex Wilder
Autres noms : The Pride (VO)
Base d’opérations : Actuellement aucune, autrefois Los Angeles (Californie, Etats-Unis)
Première apparition : VO : Runaways (vol.1) # 1 (juin 2003, par Brian Vaughan & Adrian Alphona) – VF : Mini Monster Fugitifs n°1 (2004)


Histoire : Le Cercle était à l’origine une cabale de criminels qui s’étaient associés ensembles afin de servir une ancienne race d’êtres appelés les Gibborims. Ceux-ci souhaitaient ramener la Terre à l’état qu’elle avait lorsqu’ils régnaient sur la planète et conjurèrent six couples mariés dans leur repaire. Ces couples comprenaient les Dean (Frank et Leslie, des extra-terrestres de la planète Majesdane qui étaient devenus des acteurs sur Terre), les Hayes (Alice et Gene, des mutants), les Minoru (Robert et Tina, des sorciers), les Stein (Janet et Victor, des scientifiques), les Wilder (Catherine et Geoffrey, des voleurs) et les Yorkes (Dale et Stacey, des voyageurs temporels venus du futur). Les Gibborims, ayant besoin de plus de pouvoirs pour faire régresser la Terre, proposèrent aux couples réunis une chance de régner sur Los Angeles en échange de l’accomplissement de sacrifices en leur nom. Ces anciennes créatures leur offrirent aussi la possibilité de laisser six d’entre eux survivre dans leur « nouveau paradis », quand celui-ci deviendrait réalité.

Au cours des vingt années suivantes, le Cercle en vint à virtuellement posséder la côte ouest des Etats-Unis, forgeant des liens aussi bien avec d’autres criminels qu’avec les forces de police. Même si l’existence du Cercle demeurait un secret bien gardé, l’essentiel de la pègre américaine, et au-delà, était au courant de son existence, évitant ainsi d’étendre ses activités dans le domaine du Cercle. Chaque année, les douze membres se réunissaient pour accomplir le sacrifice du Rite du Sang, tuant une jeune fille afin d’apaiser les Gibborims. Lors de la troisième année passée au service de ces derniers, les Stein découvrirent que Janet Stein était enceinte et chacun des couples accepta alors d’avoir un enfant chacun, donnant leur place potentielle dans le monde des Gibborims à leurs héritiers.

Une année, le fils des Wilder, Alex, découvrit le sanglant sacrifice annuel du Cercle. L’année suivante, le Cercle et leurs six enfants se réunirent pour ce que les enfants prenaient pour une réunion caritative mais était en réalité le rassemblement du Cercle en vue du sacrifice annuel. Alex Wilder manipula les cinq autres enfants pour qu’ils espionnent ensembles leurs parents et ils assistèrent ainsi tous au sacrifice. Cherchant à obtenir des réponses, ils apprirent bientôt non seulement la véritable nature de leurs parents mais également la leur : les pouvoirs extra-terrestres de Karolina Dean furent révélés, tandis que Gertrude Yorkes découvrait un dinosaure conçu par manipulation génétique que ses parents comptaient lui offrir. Les enfants découvrirent aussi l’Abstrait, un livre qui narrait l’histoire du Cercle. Le Cercle réalisa bientôt que les enfants menaient leur enquête et ils tentèrent de les arrêter, prenant même Molly Hayes en otage. Mais la force mutante de la jeune fille émergea durant cette confrontation et les enfants réussirent à s’enfuir. Le Cercle continua à traquer les enfants, surnommés à présent les Fugitifs, et firent appel à des officiers corrompus du LAPD, tel le lieutenant Flores, ainsi qu’aux aventuriers appelés la Cape et l’Epée, attribuant à leurs enfants la mort de leur victime annuelle afin de les convaincre de leur venir en aide. Mais, les Fugitifs réussirent à échapper à tous leurs poursuivants. Au cours de la traque, le Cercle tomba par hasard sur un groupe de vampires, serviteurs d’un vampire appelé Topher, que les douze criminels détruisirent.

Le Cercle se rendit dans la forteresse sous-marine des Gibborims pour accomplir le Rite du Tonnerre, pour leur présenter l’âme de la récente victime du sacrifice. Les Fugitifs, désormais parfaitement au courant des Gibborims et des Rites du Sang et du Tonnerre grâce à l’Abstrait, firent face à leurs parents et leur résistèrent jusqu’à ce qu’Alex Wilder ne trahisse ses coéquipiers. Sachant que les Dean et les Hayes complotaient pour tuer le reste du Cercle et les enfants de ceux-ci, Alex Wilder frappa le premier, afin que sa propre famille et celle de sa petite amie, Nico Minoru, forment les six personnes auxquelles les Gibborims donneraient la vie éternelle ; cependant, les anciennes créatures furent agacées de voir les manipulations du Cercle et de leurs enfants et tuèrent Alex Wilder, avant de tourner leur attention vers le Cercle. Les Fugitifs purent s’enfuir mais leurs douze parents furent apparemment massacrés par les Gibborims.

Plus tard, quatre amis d’Alex Wilder sur internet – Hunter, Lotus, Oscar et Stretch – apprirent son sort en piratant son ordinateur personnel. Convaincu par la version déformée des récents événements rédigée par Alex, les quatre amis se mirent en tête de le ressusciter en utilisant les informations qu’il avait laissées derrière lui. Les action du quatuor ne ramenèrent pas Alex mais un jeune Geoffrey Wilder, prélevé dans le temps un an après la formation du Cercle, au cours d’un processus qui causa la mort d’Oscar. Jouant sur leurs convictions que le Cercle et Alex étaient des héros, Geoffrey Wilder forma un nouveau Cercle avec les trois amis de son fils, et partit à la recherche de l’Abstrait ayant appartenu à son version plus âgée. Wilder utilisa un glamour caméléon (un charme de déguisement) pour se faire passer pour le mutant Chamber au sein du groupe Excelsior (les Loners) afin de retrouver les Fugitifs, et profita du combat contre Ultron pour disparaître. Le nouveau Cercle révéla alors son existence aux Fugitifs et enleva Molly Hayes, Wilder comptant la sacrifier aux Gibborims afin de ramener en échange sa femme et son fils. Les Fugitifs sauvèrent Hayes mais Geoffrey Wilder put tuer Gert Yorkes avant qu’il ne soit renvoyé vers son époque d’origine, sa mémoire entièrement effacée par Nico Minoru. Après cela, Hunter rejoignit le Corps de la Paix alors que Stretch était interné dans un institut. Chase Stein traqua Lotus, afin de l’obliger à l’aider mais leurs tentatives de ressusciter Yorkes ne purent aboutir. A présent, le Cercle semble définitivement dissous.

Frank et Leslie Dean (les Colons)
Parents de Karolina Dean, Frank et Leslie étaient des extra-terrestres (Majesdaniens) se faisant passer pour des acteurs hollywoodiens. Trafiquants d’armes intergalactiques, les Dean entretenaient des relations commerciales avec les Skrulls ; criminels recherchés sur leur monde, ils avaient du fuir leur planète, s’inspirant de l’acteur James Dean pour choisir leurs nouvelles identités. Sous leur forme réelle, ils conservaient une apparence humanoïde mais avec une peau brillante et étaient capables de manipuler et contrôler l’énergie solaire, en obtenant divers effets. Quand les Gibborims les convoquèrent pour la première fois, ceux-ci étaient en plein tournage de leur série, « General Hospital ». Les Dean inhibèrent les pouvoirs de leur fille l’essentiel de son existence auprès d’eux à l’aide d’un bracelet forgée en un alliage métallique et qu’ils lui avaient présenté comme un système d’alerte médicale, prétextant qu’elle était allergique à la pénicilline. Bien que présentant un tempérament enjoué et souriant, les Dean se révélèrent être, après la révélation des activités du Cercle, un couple violent, au caractère guerrier. Initialement, les Dean ne souhaitaient pas avoir d’enfants mais Leslie Dean réalisa qu’une telle naissance leur permettrait de faire la une des journaux, renforçant ainsi leur couverture. Au sein du Cercle, les Dean formèrent une alliance avec les Hayes afin de tuer le reste de leurs coéquipiers pour obtenir pour eux seuls – et leurs enfants – la récompense promise par les Gibborims. Lorsqu’un groupe de Skrulls dirigé par le prince De’zean tenta de conquérir la Terre, les Dean s’opposèrent à lui, lui donnant les coordonnées de Majesdane (qui était dissimulée derrière une étoile naine blanche) et l’invitant à s’attaquer à leur planète, bien plus intéressante sur le plan du butin. Pour sceller leur accord, les Dean promirent leur fille en mariage à Xavin, le fils du prince skrull (en réalité, les Dean espéraient que Xavin trouverait la mort durant le conflit et ne viendrait jamais demander la main de Karoline). L’attaque de De’zean contre Majesdane entraîna une guerre de quinze ans.

Gene et Alice Hayes (les Exilés)
Mutants télépathes se faisant passer lui pour un médecin et elle pour une thérapeute, Gene et Alice Hayes étaient les parents de Molly Hayes, la benjamine des Fugitifs. Alors que Gene Hayes donnait l’apparence d’un homme maladroit, mal à l’aise avec la puberté de sa fille, son épouse donnait l’impression d’une mère aimante et attentionnée ; en dépit de cela, une fois le conflit ouvert entre le Cercle et les Fugitifs, les Hayes n’hésitèrent pas à proposer leur fille comme rançon pour capturer les cinq autres Fugitifs. Quand les Hayes furent appelés pour la première fois par les Gibborims, le couple faisait l’objet de harcèlements de la part de ses voisins, qui avaient découvert que les Hayes étaient des mutants. Cette situation conduisit les Hayes à détester les humains, expliquant en partie leur alliance avec les Deans (des extra-terrestres) contre le reste des membres humains du Cercle pour s’assurer à eux seuls la récompense promises par les Gibborims. Ironiquement, les Hayes ne se doutaient pas que leur fille Molly était elle-même une mutante jusqu’à ce que ses pouvoirs émergent lors de la première altercation entre le Cercle et les Fugitifs. Gene et Alice Hayes étaient capables d’effacer les souvenirs d’autres individus, de les endormir mentalement ; cependant, ces modifications mentales n’étaient pas irréversibles et des chocs violents pouvaient ranimer les souvenirs « effacés ». Initialement, Molly Hayes eut du mal à croire à la malfaisance de ses parents ; d’abord, son jeune âge la rendait encore très proche d’eux et, ensuite, à cause de sa croyance presque inébranlable en l’honnêteté des Hayes. Avec le temps, Molly réalisa et admit la vérité sur ses parents, même si elle continua longtemps à regretter leur séparation et à rêver d’une réunion avec eux et d’un retour à une vie plus banale, et normale. Lorsque les Fugitifs rencontrèrent les X-Men, Emma Frost reconnut que le Club des Damnés avait eu connaissance des Hayes, leur proposant même une place parmi eux, offre que Gene et Alice refusèrent. Peu après, aux côtés de Wolverine, Molly Hayes dut faire face à la violence et la brutalité de ses parents, admettant enfin qu’ils étaient des personnes méchantes et qu’elle ne les verrait plus jamais de la même manière qu’autrefois.

Robert et Tina Minoru (les Magiciens)
Adeptes de la magie noire, Robert et Tina Minoru sont les parents de Nico Minoru, se faisant passer pour un banal de couple de la classe moyenne, fréquentant assidûment leur église. Les moins appréciés au sein du Cercle, les Minoru étaient considérés comme instables par les Stein et les Yorkes à cause de leur magie, tandis que les Dean et les Hayes les détestaient car ils étaient humains. Seuls les Wilder semblaient relativement neutres à leur égard. C’est le jour de leur mariage que les Minoru furent convoqués par les Gibborims, réagissant d’abord violemment avant d’accepter l’offre des anciennes créatures. Robert Minoru accomplissait le sort de sacrifice annuel lors du Rite du Sang. Lorsque les Fugitifs s’opposèrent initialement au Cercle, Tina Minoru employa le Bâton Unique, tandis que son époux maniait un livre de sorts. Lorsque Tina tenta de frapper sa fille avec le Bâton, la nature magique innée de Nico Minoru se révéla et son corps absorba le Bâton sans être autrement blessée, conservant l’arme pour elle-même par la suite. Lors de l’affrontement final entre le Cercle, les Fugitifs et les Gibborims, Tina Minoru ordonna à sa fille de prendre la fuite avec ses amis, pendant qu’elle et son mari retenaient suffisamment longtemps les Gibborims pour sauver la vie des Fugitifs. Magiciens doués, les Minoru étaient capables d’accomplir diverses tâches avec leurs sortilèges, comme conjurer des chauve-souris, manier le Bâton unique, créer des sources d’eau, tuer des créatures préhistoriques, renvoyer par téléportation des extra-terrestres sur leur planète, enfermer des personnes dans des blocs de glace et projeter des décharges d’énergie suffisamment puissantes pour repousser un Ancien Dieu momentanément. Ils entretenaient des relations avec diverses entités mystiques, comme Dormammu ou Agamotto, ainsi que d’autres sorciers, tels Marie Laveau (même si, selon celle-ci, uniquement dans le but de lui voler le Miroir noir). Cependant, peut-être à cause de la nature magique de leur fille, ils se révélèrent incapables de repérer les Fugitifs durant leur fuite. Après leur mort, plusieurs de leurs objets magiques et rituels furent employés par le second Cercle afin de ressusciter Alex Wilder, même si le groupe ne fut capable que d’amener un Geoffrey Wilder du passé vers le présent.

Victor et Janet Stein (les Sages)
Inventeurs à la renommée mondiale, ayant fait fortune en créant des objets jugés indispensables par le grand public, Victor et Janet étaient les parents de Chase Stein. Les Stein conçurent aussi des gants dotés d’armements et appelés les « Fistigons », des lunettes multi-spectrales et « la Grenouille », un vaisseau de transport. Quand les Gibborims firent appel à eux, ils se trouvaient dans leur laboratoire, en pleines recherches. Celui-ci était dissimulé dans une petite cabane, derrière leur maison, révélant un espace intérieur équivalent à celui d’une large caverne, alors que l’extérieur donnait l’idée d’une surface bien plus restreinte. Outre de la fausse monnaie utilisée pour financer les activités du Cercle, les Stein mirent au point des montres projetant de l’électricité, d’autres capables de détecter les radars et émissions radio de la police, ainsi qu’un container capable d’emprisonner l’âme de leur victime sacrificielle annuelle. Les Stein furent les premiers à avoir un enfant parmi les membres du Cercle, décidant ainsi les cinq autres couples à engendrer leur propre descendance. Victor Stein était un père violent, n’hésitant à corriger régulièrement son fils, avec l’approbation tacite de son épouse.

Geoffrey et Catherine Wilder (les Voleurs)
Parents d’Alex Wilder, Geoffrey et Catherine menaient leurs activités criminelles sous le couvert d’hommes d’affaires. Dirigeants trafics de drogues, jeux illégaux et vols à Los Angeles, ils étaient les membres du Cercle ayant le plus de liens dans la région, ce qui leur permit de faire accuser les Fugitifs de meurtre. Geoffrey Wilder était le chef du Cercle, dissimulant son caractère impitoyable derrière une apparence affable ; de même, Catherine faisait preuve de la même dureté, n’hésitant pas blesser le lieutenant Flores en lui tirant dans le genou pour être responsable de la venue de la Cape et l’Epée à LA, avant que Geoffrey le tue pour ses échecs à capturer les Fugitifs. C’est alors que lui et son épouse fuyaient la police après un récent cambriolage qu’ils furent contactés pour la première fois par les Gibborims. Au cours de cette confrontation, il apparut que Catherine Wilder avait fui sa famille, défiant ainsi les souhaits de sa mère, qui désapprouvait son union avec Geoffrey.

Dale et Stacey Yorkes (les Voyageurs)
Voyageurs temporels (peut-être originaires du quatre-vingt-septième siècle) se faisant passer pour des marchands d’antiquités, les Yorkes étaient les parents de Gertrude Yorkes. Ayant visité d’innombrables époques, ils ramenèrent de leurs voyages un dinosaure conçu par manipulation génétique afin qu’il dispose d’un lien mental avec leur fille. C’est en arrivant par hasard à l’époque contemporaine qu’ils furent contactés par les Gibborims ; convaincus que ces derniers seraient capables de créer un monde sans héros – des héros qui avaient fait échouer leurs plans à plusieurs reprises – ils acceptèrent l’offre de ces créatures. Les Yorkes donnaient l’impression de connaître les événements à venir même si leur défaite finale jette un doute sur leur réelle connaissance du futur, au moins concernant les activités du Cercle. Habillés d’une manière rappelant les aviateurs du début du vingtième siècle, ils portaient en réalité d’innombrables technologies avancées, comme des gants pouvant déclencher des incendies ou des boucliers susceptibles d’immobiliser leurs adversaires. Les Yorkes apparaissent imbus d’eux-mêmes, odieux, et tout particulièrement aux yeux de leur fille ; celle-ci leur reprochait ainsi d’être responsable de la disparition de son animal domestique, un petit cochon. Lorsque, après la disparition du second Cercle, les Fugitifs se retrouvèrent en 1907, ils découvrirent que les Yorkes, en visite à cette époque, dirigeaient un gang de voyous de rue appelé les Pécheurs. Au cours de leur confrontation, Chase Stein révéla à Dale Yorkes le décès de leur fille, celui-ci entra en fureur,attaquant le jeune homme. Il révéla alors que lui et son épouse avaient déjà régné sur plusieurs royaumes à travers le temps, et comptait détruire New York pour sauver leur fille. Ce fut Nico Minoru qui contrecarra leurs plans avec ses sortilèges ; outre leur défaite, ce sort obligea les Yorkes à se souvenir, depuis leur passage en 1907, de la mort de leur fille, tout en les empêchant d’agir pour empêcher ce sort funeste.

Le second Cercle
Formé initialement de quatre anciens amis d’Alex Wilder, anciens partenaires de jeux de rôle en ligne avec lui, ce Cercle comprenait : Stretch – un garçon obèse vivant avec sa grand-mère et qui s’amusait en ligne en jouant le rôle de différentes héroïnes, comme Emma Frost, Ms Marvel ou la Femme-invisible – Hunter – un jeune homme au contraire maigre, au tempérament de flemmard et qui jouait en général le rôle de Hulk – Lotus – une jeune fille à l’esprit fantasque, passionnée par les festivals médiévaux et qui, sur le net, tenait le rôle de Daredevil – et, enfin, Oscar – un homme qui avait perdu d’innombrables emplois à cause de son emploi d’ordinateurs professionnels pour assumer sa passion des jeux en ligne, et prenait plaisir à jouer le rôle de Spider-Man. Récupérant d’innombrables objets magiques des Minoru après avoir découvert le journal d’Alex Wilder, tenu sur son propre ordinateur, ils tentèrent de le ressusciter ; au lieu de cela, ils amenèrent dans le présent un Geoffrey Wilder prélevé environ vingt ans plus tôt dans le passé, un an après la naissance du premier Cercle. Cependant, l’apparition de Wilder se fit au prix de la vie d’Oscar, qui trouva la mort au cours du rituel. Alors que les amis d’Alex Wilder cherchaient initialement à agir en adultes et punir les Fugitifs – les considérant responsables de la mort de leur ami – ils furent manipulés par Geoffrey Wilder ; au cours de la confrontation entre les deux groupes, Gertrude Yorkes trouva la mort tandis que Nico Minoru renvoyait Wilder à son époque, après lui avoir effacé la mémoire de ces derniers événements. Les trois autres membres du nouveau Cercle se séparèrent peu après, ayant compris qu’ils avaient été trompés successivement par leur ami puis par le père de celui-ci.

Par ThierryM

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 9
    Membre : 0