Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Atlantes (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Atlantes (les)

Représentants connus : Abira, Achak, l’Algue, Amir, Amo, Andromède Attumasen, l’Anguille, Arath, Argos, Arkus, Arno, Ashur, Askid, Attuma, Attumacht, Balaal, Banara, Beemer, Blabek, Bloodtide, Bobo, Brodar, Burka, Byrrah, Chemill, Cirin, Corak, Coral, le Courant, le Crabe, Crosta, Daka, Dakkor, Dara, Deathcharge, Dorma, Dragonrider, Elanna, Epititus, Ertve, Fara, Farax, Fen, Folma, Gelva, Gorgul, Gort, Govan, Grokko, Hana, Harla, Harran, l’Hippocampe, Husam, Husani, Ikthon, Immannu, Jadda, Jakka, Janus, Jian, Kadar, Kalen, Kamar, Kamuu, Karal, Keerg, Kor-Konn, Kormok, Korra, Krakos, Krang, Kyra, le Léopard des mers, Lerza, Lorvex, Lucas, Madoxx, Mara, Mato, Mel, Mephistios, Merrano, Minnow, Morcan, Morel, Mussels, Nara, Nautak, Nereus, Nostromas, Numara D’athahr, Opistho, Orelem, Orka, Orthus, Orrek, Ossem, Oudvrou, Peau-de-requin, Petrod, la Physalie, Politus, Porphyr, Proctidae, Protée, Raman, Ramin, Rémora, Rennar, Ronga, Ruthar, Sarna, Saru-San, la Seiche, Selach, Serestus, Seth, Shakkoth, Shalak, Shem, Stegor, Sulomor, Talan, Tanas, Tareva, Tarna, Thakorr, Thakos, Thallo, Til, Timoran, Tornaga, Tulem, Tyrak, Vashti, Vayor, Volpan, Vyrra, Wata, Worta, Wurta, Xiomara, Zantor, Zarina, Zartra, Zoga, Zoran
Métis : Llyron, Mako, Namor, Namora, Namorita, Nia Noble
Autres noms : The Atlanteans (VO); les Homo Mermani (singulier : Homo Mermanus), les Homo Sireni (singulier : Homo Sirenus)
Base d’opérations : Actuellement dispersée à travers les océans et la surface (un grand nombre d’entre eux est installé à Utopia, au large de la côte de San Francisco), autrefois Atlantis (centre de l’Océan Atlantique), la cité de Tha-Korr (Océan Antarctique)
Première apparition : VO : (historique) Motion Picture Funnies Weekly (avril 1939, par Bill Everett ; jamais publié), (univers Marvel) Marvel Comics # 1 (octobre 1939, par le même), (moderne) Fantastic Four (vol.1) # 4 (mai 1962, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Fantask n°1 (mai 1969, avec Fantastic Four # 4 ; Motion Picture Funnies Weekly est inédit en France ; Marvel Comics # 1 a été publié dans Marvel : Les origines n°1 de décembre 2002)

Traits : Les Atlantes sont une branche de l’humanité qui est entièrement adaptée à la vie sous-marine. Visuellement, peu de choses les distinguent des hommes de la surface : ils possèdent un cerveau développé, un corps symétrique bilatéralement, deux bras et deux jambes, cinq doigts à chaque main avec des pouces opposables et cinq orteils aux pieds. La première différence flagrante est la carnation de leur peau, bleue. Par ailleurs, ils sont dotés de branchies au lieu de poumons dont les ouvertures sont situées au bas de leur cou, près de la clavicule ; ces branchies leur permettent d’extraire l’oxygène de l’eau, exactement comme les poissons. Ils disposent aussi d’une vision stéréoscopique qui leur permet de voir parfaitement à travers les eaux boueuses ou peu éclairées des profondeurs ; leur vision est particulièrement sensible à la portion bleu/vert du spectre lumineux. L’ensemble de leur morphologie est adapté à leurs conditions de vie : la densité de leur corps est ainsi bien plus importante que les peuples de la surface, afin de leur permettre de supporter les immenses pressions des profondeurs océaniques mais aussi les variations de pression en nageant d’une profondeur vers une autre ; du coup, face à un homme de la surface, ils possèdent une force environ 10 fois supérieure. L’Atlante standard peut nager jusqu’à une vitesse maximale de 45 kilomètres par heure. Les Atlantes sont des mammifères à sang chaud et leur circulation sanguine est plus performante que celle des habitants de la surface, afin de pouvoir supporter les températures presque glaciale des fonds abyssaux. Les Atlantes ont besoin d’être dans l’eau pour respirer et ils suffoquent au bout de 5 minutes passées à l’air libre.

Malgré leurs nombreuses caractéristiques marines, les Atlantes demeurent des mammifères : les femmes atlantes portent leurs enfants pendant plusieurs mois dans leur ventre avant de leur donner naissance et d’élever leurs jeunes pendant plusieurs années. Bien que cela demeure rare, un (une) Atlante peut s’unir à une femme (un homme) de la surface et engendrer des enfants. Les caractéristiques d’une telle progéniture mêlent les traits des deux espèces, se montrant capable de respirer aussi bien sous l’eau qu’à la surface. L’espérance d’un Atlante est d’environ 150 ans.

Hauteur : Variable (entre 1m20 et 2m10 en moyenne)
Poids : Variable
Yeux : Variables
Peau : Bleue

Histoire : Les Atlantes sont une branche génétique issue de l’espèce plus large Homo Sapiens, et qui a reçu le nom d’Homo Mermanus. La manière dont ils ont acquis leurs traits physiques, principalement les branchies et autres adaptations leur permettant de vivre indéfiniment sous l’eau, reste à confirmer mais il semblerait qu’ils soient en fait les véritables descendants des Atlantes antédiluviens. Le nom « Atlante » dérive de l’ancienne civilisation d’Atlantis, antérieure au Grand Cataclysme, et qui fut engloutie par les océans durant cette catastrophe mondiale, avant que les Homo Mermani ne viennent coloniser les ruines environ 2000 ans plus tard, développant leur propre société à partir des reliques qu’ils purent trouver et récupérer dans les ruines ; certaines sources récentes évoquent le fait que, lors de l’engloutissement de la première Atlantis, le dieu olympien Neptune, à la recherche d’adorateurs qui lui seraient totalement dévoués, utilisa sa magie divine pour transformer les premiers Atlantes en Homo Mermani ; initialement éparpillés suite à la catastrophe, ils mirent environ deux millénaires pour se reconstituer et recréer une civilisation de nomades sous-marins. Les deux principales tribus de l’époque, qui vivaient de part et d’autre de la faille centrale de l’Océan Atlantique et étaient dirigées respectivement par les guerriers Stégor et Tanas, finirent par s’unir avec l’union du prince Kamuu et de la princesse Elanna, formant un nouveau royaume. Alors que les Homo Mermani nomades menaient principalement un culte de la nature, les nouveaux Atlantes se tournèrent rapidement vers le dieu olympien Neptune, instaurant un monothéisme en l’honneur du dieu des mers.

Cette paix nouvelle entre les tribus ne dura qu’un siècle, avant qu’au cours du règne de Harran, le propre fils de Kamuu et Zartra, les Atlantes ne soient attaqués par une mystérieuse race de créatures appelées les Sans-Visages. Ces derniers massacrèrent de nombreux Atlantes, les plongeant dans le désespoir. C’est alors que Suma-Ket, le chef d’une des tribus – les Morts sans Pardon – qui demeuraient autonomes de l’empire atlante, utilisa ses pouvoirs mystiques pour exiler les Sans-Visages, en échange d’un abri pour les siens au sein d’Atlantis. Mais les Atlantes, séduits par la puissance de Suma-Ket, se soulevèrent contre Harran, qui mourut assassiné dans une révolution, et placèrent le chef des Morts sans Pardon sur le trône d’Atlantis. Ket remplaça alors le culte de Neptune par celui des Anciens, de sombres dieux corrompus, auxquels il sacrifia des centaines d’individus lors de cérémonies effrayantes et cruelles. Le règne de terreur de Suma-Ket fut finalement remis en cause par Kalen, le fils de Harran. Kalen sollicita l’aide de Neptune lui-même pour renverser Suma-Ket, qui fut finalement exilé, avec les siens, dans une autre dimension. Kalen remonta sur le trône mais le règne de Ket rendit les Atlantes extrêmement méfiants envers tout étranger, voire isolationnistes et xénophobes, un sentiment qu’ils possèdent encore aujourd’hui. Entre quatre et cinq siècles plus tard, les Atlantes se scindèrent en deux groupes et l’un d’eux émigra dans l’Océan Pacifique où ils devinrent les Lémuriens après s’être installés dans les ruines de la civilisation antédiluvienne de la Lémurie. Là, sous le règne de Naga, ils abandonnèrent le culte de Neptune au profit de celui de l’Ancien Dieu Set. A l’exception d’une peau verte écailleuse, preuve de la fidélité à leur divinité, ils possèdent les mêmes caractéristiques physiques que les Atlantes. Par la suite, les Atlantes devaient exiler certains d’entre eux, des télépathes pacifistes qui avaient abandonné le culte de Neptune ; après avoir erré dans les fonds océaniques, ce groupe se réinstalla dans la Mer noire, devenant connu simplement sous le nom de Peuple de la Mer noire.

Aux alentours des débuts de l’ère chrétienne, les Atlantes commencèrent à être régulièrement assaillis par des tribus nomades de barbares, venus du nord de l’Océan Atlantique, depuis la ville de Skarka. Quand l’empereur Ossem se révéla incapable d’empêcher les incursions des Skarkiens, son fils, le prince Balaal, contre la volonté de son père, détourna les Atlantes du culte de Neptune au profit de celui de Set. Ils allèrent jusqu’à tenter de conjurer l’Ancien Dieu sur Terre mais Neptune, fou de rage, s’opposa à leur projet, exterminant lui-même les blasphémateurs et chassant de nouveau Set de la dimension terrestre. Ossem restaura alors la fierté des Atlantes et, à sa mort, l’Olympien demeura en Atlantis pendant quelques années ; il les conduisit ainsi à la victoire contre les barbares septentrionaux, tout en inaugurant un véritable âge d’or pour Atlantis. Lorsqu’il quitta Atlantis, restaurant la lignée royale, il leur laissa de nombreuses reliques, telles le Trident de Neptune, symbole de la royauté, ou la Corne de Protée. Avec la paix retrouvée, les Atlantes multiplièrent les relations commerciales, entrant en contact avec les Déviants, une autre branche de l’humanité. Les échanges avec les Déviants permirent aux Atlantes de développer leur propre science, jusque là assez primitive ; c’est ainsi qu’en l’espace d’un millénaire, les Atlantes se révélèrent capables de créer des clones, grâce aux travaux de Kyral. Immédiatement, ils se mirent à cloner les classes ouvrières subordonnées mais, vers le seizième siècle, les clones devinrent majoritaires numériquement. Réalisant leur puissance potentielle, les clones, sous la direction de Delta-9, ils exigèrent de devenir les égaux des Atlantes non clonés. Plutôt que de céder à leurs revendications, l’empereur Thallo ordonna alors le massacre des clones au cours de la Nuit des Longues Lances, avant d’interdire toute pratique de clonage pour empêcher la réapparition d’une telle crise. Au cours des années qui suivirent, un ordre moral strict régna sur les Atlantes, traquant les penseurs indépendants ou les adorateurs d’autres dieux que Neptune. Il est probable que l’hostilité actuelle entre les Atlantes et le Peuple-Oiseau d’Aérie apparut à cette époque. Ce renfermement sur leurs traditions antiques renforça l’isolationnisme atlante né de l’usurpation de Suma-Ket.

Ce n’est qu’au cours du vingtième siècle que les Atlantes commencèrent à ‘établir des contacts durables avec leurs cousins de la surface, ironiquement à une époque où ils avaient abandonné leur ville d’Atlantis pour fuir les attaques répétées des barbares de Skarka, une ville de l’océan arctique. Ces rencontres ont souvent été hostiles et comprennent de nombreuses tentatives de conquête de la surface par les Atlantes ou des épidémies plongeant une grande partie des Atlantes dans le coma après une exposition à des produits chimiques fabriqués à la surface. Après avoir abandonné Atlantis, ses habitants bâtirent une nouvelle ville dans l’océan antarctique, qui fut baptisée Thakorr, en honneur de leur souverain. C’est ainsi que le premier contact célèbre eut lieu au cœur de l’océan antarctique, entre la princesse Fen et l’équipage du navire « l’Oracle » commandé par le capitaine Leonard McKenzie. Séduits mutuellement, ils se marièrent et Fen attendit bientôt un fils de lui mais dut regagner la ville de Thakorr quand son père dépêcha des soldats pour la ramener auprès de lui. Peu après, elle donnait naissance au premier hybride connu Homo Mermani/Homo Sapiens, le prince Namor ; d’autres allaient bientôt voir le jour, telle Namora, cousine de Namor, ou, chez les Lémuriens, Llyra. Sous la direction de l’empereur Tha-Korr, les Atlantes tentèrent de se rapprocher des habitants de la surface, s’installant au large de la côte Pacifique américaine mais, malgré des liens privilégiés entre Namor et une jeune Américaine, la tentative fut un échec et les Atlantes regagnèrent Thakorr. Vers la fin des années 1930, Namor, à présent presque adulte, rencontra de nouveau des hommes de la surface, une expérience qui l’amena à attaquer à plusieurs reprises les Etats-Unis, y affrontant la première Torche humaine (Jim Hammond) avant de s’y lier d’amitié avec l’Américaine Betty Dean. Malgré l’hostilité mutuelle entre les Atlantes et les Etats-Unis, l’agression nazie contre Thakorr poussa à un rapprochement et les Atlantes ne tardèrent pas à entrer en guerre aux côtés des Alliés, Namor intégrant le groupe de héros surhumains appelés les Invaders, nouant alors des amitiés indéfectibles avec la plupart de ses coéquipiers. Namor représenta les siens à la Conférence de Potsdam de 1945 et demeura en contact avec la surface jusqu’en 1949.

Les Atlantes se refermèrent de nouveau sur eux-mêmes, poussés en cela par l’empereur Tha-Korr, même s’ils tentèrent, en 1955, d’intégrer les Nations Unies ; mais l’hostilité de nombreux habitants de la surface et un incident diplomatique à l’arrivée de Namor mit un terme à ce projet et les Atlantes coupèrent alors tout lien avec la surface. En 1958, la cité de Thakorr fut ravagée par le dément Destin (Paul Destine), qui exila un Namor amnésique à New York, tandis que l’empereur Tha-Korr et la princesse Fen trouvaient la mort dans la destruction de la ville. Plusieurs centaines d’Atlantes moururent également et les survivants reprirent leur mode de vie nomade au cœur de l’Océan Atlantique. En 1961, ce fut la colonie de Maritanis, vers le centre de l’Océan Atlantique, qui fut ravagée par un essai nucléaire effectué par les habitants de la surface, conduisant certains Atlantes à se réfugier chez les Lémuriens du Pacifique.

Des décennies après sa disparition, Namor retrouva la mémoire grâce à la nouvelle Torche humaine (Johnny Strom), des Quatre Fantastiques. Ses souvenirs encore flous, le Prince des mers attribua initialement la destruction de Thakorr aux habitants de la surface dans leur ensemble, inaugurant une nouvelle période de relations hostiles entre les deux mondes, qui conduisit à plusieurs tentatives des Atlantes, de nouveau réunis sous l’autorité de Namor et réinstallés à Atlantis, de conquérir la surface en général et les Etats-Unis en particulier. Malgré tous ses efforts, le règne de Namor s’est avéré, à ce jour, une nouvelle période mouvementée pour les Atlantes. Après diverses tentatives de renversement, dont la première fut conduite par le seigneur de la guerre Krang, suivie d’attaques régulières d’Attuma, le nouveau chef des barbares de Skarka, le mariage de Namor avec Lady Dorma s’acheva rapidement par l’assassinat de celle-ci par l’hybride lémurienne Llyra. Ce drame poussa Namor à abdiquer brièvement avant de remonter sur le trône, quelques semaines avant que son peuple ne soit plongé dans un coma induit par des produits chimiques répandus par la surface. Namor fut contraint alors de s’allier au Dr Fatalis pour trouver un remède pour les siens. Atlantis restaurée, le Prince des mers tenta une seconde fois d’introduire Atlantis dans la communauté internationale mais les conséquences de son échec de 1955 créèrent une nouvelle crise diplomatique ; en même, lassés de l’intérêt de leur souverain pour la surface, le Conseil des Anciens demanda à Namor d’abdiquer. Le vide du pouvoir conduisit à un début de guerre civile ; en désespoir de cause, les Anciens se tournèrent vers Attuma, lui offrant le trône de Namor. Certains Atlantes quittèrent leur ville pour retrouver Namor, qui fonda alors le nouveau royaume de Déluvia ; mais, quand les Atlantes furent victimes de la trahison de Ghaur et Llyra, les deux alliés d’Attuma, celui-ci fut chassé et Namor put de nouveau réunir les siens, juste à temps avant que la cité d’Atlantis ne soit brièvement émergée grâce à la magie de la Fée Morgane.

Au lendemain de la Guerre civile puis de la Guerre de Hulk, les relations se tendirent de nouveau entre Atlantis et les Etats-Unis, suite à la découverte de cellules d’agents cachés atlantes parmi la population américaine puis aux actions terroristes de Kamar, le fils militariste illégitime de Namor ; en même temps, des Atlantes hostiles aux habitants de la surface formèrent le groupe terroriste At’la’tique contre les Etats-Unis. Quand Atlantis fut assiégée par la flotte américaine, Namor préféra détruire sa capitale et ordonner la diaspora des siens à travers la planète plutôt que de céder à l’ultimatum américain. Tandis que l’armée atlante s’installait en Latvérie, où le Dr Fatalis avait noué une alliance avec Namor, le reste de la population se dissimula parmi les habitants de la surface, utilisant le gaz leur permettant de dissimuler leur nature aquatique. Après avoir participé à la Cabale de Norman Osborn, Namor trahit celle-ci au profit des X-Men de Cyclope et Emma Frost, les aidant à instaurer Utopia, un refuge mondial pour la communauté mutante, dont Namor était l’un des premiers représentants de l’époque moderne. Quand l’île s’avéra instable, Namor aida à concevoir un pilier pour l’ancrer aux fonds marins et invita alors les siens à fonder la colonie de Néo-Atlantis, autour d’Utopia, renforçant l’alliance entre mutants et Atlantes. Avec la disparition d’Utopia, suite au conflit entre Avengers et X-Men et l’emprisonnement de Cyclope, les Atlantes ont renoué avec leurs habitudes nomades, tandis que Namor optait pour une certaine discrétion.

Société : La plupart des Atlantes vivent dans des cavernes sur les fonds océaniques ou les portions submergées des récifs coralliens. Les habitants de la capitale d’Atlantis vivent parmi les ruines de l’ancienne cité de la surface. Comme il ne peut y avoir aucun feu sous les flots, les Atlantes furent incapables de forger l’acier ou de brûler des carburants fossiles pour produire de l’énergie. A cause du milieu aquatique dans lequel ils vivent, les Atlantes sont aussi incapables d’isoler ou de mélanger les produits chimiques. Du coup, les Atlantes n’ont jamais développé une technologie au-delà de la fabrication d’outil en pierre. Les épées, et autres armements, utilisées pour la guerre étaient pour l’essentiel récupérées dans les ruines de l’Atlantis de la surface ou dans des navires des hommes de la surface engloutis par les flots. Ce n’est qu’au cours des deux derniers millénaires, en développant des relations avec les scientifiques de la race des Déviants, que les Atlantes commencèrent à développer une technologie avancée. L’astronomie, la chimie, la biologie et la physique demeurent pour eux des sciences virtuellement inexplorées. La médecine demeure primitive, les médicaments étant inconnus sous l’eau et la chirurgie quasiment impossible en milieu aquatique. Aucun système de communications de masse n’a été développé, de même que des méthodes de déplacements de masse. Avec la technologie des Déviants, les Atlantes construisirent leurs premiers vaisseaux de guerre, peu de temps avant le début de la Seconde Guerre Mondiale. Les Atlantes communiquent par le biais de son vocaux très aigus , doublés de gestes « signifiants ». Un langage parlé plus varié n’est pas possible à cause des limitations inhérentes au milieu aquatique pour la transmission des ondes sonores.

La forme traditionnelle de gouvernement des Atlantes est tribale, même si les habitants de la capitale d’Atlantis ont adopté une forme de monarchie constitutionnelle, inspirée de leurs prédécesseurs de la surface depuis longtemps disparus. A côté d’un monarque ancestral héréditaire, Atlantis est doté d’un Conseil des Anciens qui sert de branche législative et judiciaire de l’état. Atlantis dispose d’une milice permanente qui joue le rôle de force de police en temps de paix. Bien que la monarchie d’Atlantis revendique la suzeraineté sur tous les habitants de l’Océan Atlantique appartenant aux Homo Mermani, en réalité, le gouvernement d’Atlantis ne fournit ni services, ni protection et ne demande ni tribut, ni reconnaissance de ceux qui vivent au-delà d’une journée de nage de la capitale. Hors d’Atlantis, les Homo Mermani continuent à vivre de manière tribale. Le plus grand groupe d’Atlantes hors de la capitale est dirigé par le seigneur de la guerre barbare Attuma.

Les Atlantes se nourrissent de poisson cru et d’algues de mer. Leur société est largement une société de chasseurs/cueilleurs, qui ont fait des tentatives réussies pour cultiver des algues. Dans la plupart des tribus atlantes, les hommes chassent les poissons tandis que les femmes récupèrent les algues. Dans la capitale d’Atlantis, la société est beaucoup plus stratifiée et il existe une guilde spéciale de chasseurs et de cueilleurs qui nourrissent la population entière. Ainsi, le reste de la société est disponible pour effectuer d’autres tâches, comme des travaux artistiques. Comme les hommes de la surface, les Atlantes ont domestiqué plusieurs espèces animales, principalement les dauphins. La culture globale des Atlantes tribaux demeure primitive, avec des danses rituelles et la transmission orale de légendes demeurant le noyau de ces sociétés. Les Atlantes monarchistes disposent d’une culture un peu plus sophistiquée, avec des guildes d’artistes. Alors que les Atlantes tribaux demeurent des panthéistes, adorant la nature en tant que telle, les Atlantes monarchistes vénèrent le dieu Neptune, du panthéon des Olympiens, qui vécut parmi eux il y a environ deux millénaires.

Les estimations de leur population varient de 10000 à un million, un nombre qui demeure quoi qu’il en soit extrêmement faible en regard des populations des nations de la surface, qui frôlent désormais les 7 milliards. Environ 2000 d’entre eux habitaient leur capitale d’Atlantis et sa proche banlieue avant la récente destruction de celle-ci et la diaspora ordonnée par le prince Namor. Les autres demeurent dans de petites enclaves disséminées dans l’Océan Atlantique, d’un pôle à l’autre.

ThierryM 13509

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 12
    Membre : 0