Devenez un super-héros avec Cosplaysky.fr



Cosplaysky.fr, boutique en ligne spécialisée dans la conception de costume sur mesure vous propose des goodies de super-héros !

Les casques de Star-Lord et du Soldat de l'Hiver tailles réelles, un pull vous permettant de vous transformer en Deadpool, ainsi qu'un badge pour permettant de devenir un agent du SHIELD. Tentez dès maintenant de remportez l'un d'eux en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Allemagne (l') - Marvel-World.com

Encylopédie - Allemagne (l')

Nom officiel : République fédérale d’Allemagne (Bundesrepublik Deutschland)
Population : 82 400 000 habitants
Capitale : Berlin
Sites notables : la Cathédrale de Cologne, Château Frankenstein, le Château de Neuschwanstein, la Machine du Monde, la Porte de Brandebourg, l’Université de Heidelberg
Gouvernement : République fédérale démocratique
Principales langues : l’allemand
Unité monétaire : l’euro (autrefois, le Deutschmark)
Principales productions : le charbon, le minerai de fer, l’industrie lourde, la bière, les voitures, les textiles
Défense nationale : la Bundeswehr (Forces armées fédérales) : Heer (forces terrestres), la Deutsche Marine (forces navales), la Luftwaffe (forces aériennes), le Streitkraeftebasis (Commandement des services d’intendance), la Zentraler Sanitaetsdienst (services médicaux militaires) ; l’équipe officielle de surhumains de l’Allemagne est le Helden-Liga (la Ligue des Héros, également appelée la Schutz Heiliggruppe)


Relations internationales : L’Allemagne est un membre des Nations Unies, de l’UNESCO, de l’OTAN, d’Interpol, du SHIELD et de l’OMS.
Relations extra-terrestres : Assez tôt au cours de la Seconde Guerre Mondiale, quatre Axi-Tun s’écrasèrent dans les montagnes allemandes ; trois d’entre eux tombèrent sous le contrôle de Brain Drain, qui les rebaptisa tous les quatre Brungilde, Donar, Froh et Loga d’après les dieux germaniques et les envoya attaquer les Envahisseurs, les héros surhumains des forces alliées. La quatrième, Hilda (ou Brunhilde), se détruisit, elle et ses compagnons, afin d’échapper au contrôle des nazis. Vers 1944, un vaisseau des Gnobiens s’écrasa à son tour en Allemagne, près du village du Gruenstadt ; habituellement une race pacifique, les survivants furent contaminés par la folie du Baron Wolfgang von Strucker, avant d’être réanimés de leur animation suspendue à l’époque récente ; ils devinrent alors l’Escadron Tête de Mort au service de la cause de Strucker. L’un des Gnobiens, Lump, échappa néanmoins à la folie des siens, et aida à soigner son peuple suffisamment longtemps pour que la mère des Gnobiens décide de se suicider, emportant avec elle ses enfants abîmés.

Population non humaine : Les nazis créèrent plusieurs robots envoyés contre les Alliés, parmi lesquels le synthozoïde appelé le Gremlin, l’Escadron Brandon dépourvu d’intelligence et qui était formé de répliques de la Torche humaine (Jim Hammond), le Nazi-X d’Arnim Zola et de nombreux robots de type « Dormeur » enfouis sous la terre en attendant d’être activés pour répandre la dévastation dans l’hypothèse de la défaite du régime nazi. Verminus Rex était le prince des Courtes-Dents, un peuple ressemblant aux rats ; après avoir été tué durant la Première Guerre Mondiale, il devint l’un des Esprits de la Vengeance. Le célèbre Monstre de Frankenstein fut créé à Ingolstadt, en Bavière, par le savant du dix-huitième siècle Victor Frankenstein. Plusieurs générations après, le descendant de Victor, Basil Frankenstein, conçut un autre Monstre en Suisse, dans la demeure familiale, Château Frankenstein, qu’il mit au service des nazis ; mais ce second monstre fut détruit par les Envahisseurs. Les Cachés, une branche issue des Inhumains, furent pris pour cibles par le Projet Loki des nazis, mais réussirent à s’échapper et se cachèrent. Durant le règne communiste en Allemagne de l’est, des savants de ce pays créèrent les Fauves de Berlin, un groupe de gorilles dont l’intelligence avait été augmentée artificiellement.

Surhumains locaux : Au seizième siècle, l’occultiste appelé le Baron Robert von Staler affronta l’aventurier puritain Solomon Kane. Le Vicomte Heinrich Krowler, un sorcier, aida Hitler à prendre le pouvoir durant l’entre-deux-guerres. Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, les nazis produisirent de nombreux surhumains afin de combattre pour leur cause ; ces agents incluent l’Escouade Blitzkrieg du colonel Frit Klaue, le Cavalier masqué (Dirk Mehler), tué par le premier Blazing Skull, le véritable caméléon humain appelé l’Agent aux 1000 visages, le saboteur nommé l’Homme-Tigre sans bras (Gustav Hertz), l’aviateur appelé le Requin du ciel (le capitaine Schleigal), le Visage (le colonel Eusen) qui fut tué par le Golem de Varsovie, l’explosif général Grüber Brinkhaus, le psychique nommé Otto Weiss, les ennemis des Loups du ciel le général Skul et le Kommando d’acier, couvert d’armure, le cyborg baptisé le Planificateur (Hendrich von Wilhelm Innsbruck), le Mécanicien fou (Otto Briefer), ennemi des Jeunes Alliés, Karl Stryker, formé uniquement pour la guerre et dont le fils allait tenter de venger la défaite des années plus tard, l’ennemi au visage de crâne de Namor appelé le Cobra (Dietmar Stock), le clone de Namor baptisé N2, le Python (Emil Cullen) avec ses membres semblables à des serpents, l’aérien Vautour (Ottokar Meltzer) et Komtur (Franz Gerhardt), alias le Chevalier teutonique. De nombreux nazis prééminents demeurèrent actifs jusqu’à l’époque contemporaine, parmi lesquels le Führer Adolf Hitler lui-même qui, grâce aux talents du généticien suisse Arnim Zola, habite à présent clone après clone sous l’identité du Maître de la Haine ; Heinrich Himmler fut ressuscité brièvement par Satannish pour intégrer sa Légion fatale sous l’identité de Zyklon-B ; Crâne rouge (Johann Schmidt), l’ennemi récurrent de Captain América ; le savant appelé le Baron Heinrich Zemo, qui forma les premiers Maîtres du mal ; le Baron Wolfgang von Strucker, qui fonda HYDRA ; Captain Axis (Otto Kronsteig) qui se réfugia d’abord en Latvérie puis dans le microvers ; le cyborg baptisé Geist (Nikolaus Geist) ; la Guerrière (Julia Rätsel), désormais un membre de l’Axis Mundi ; l’Essaim (Fritz von Meyer), dont le corps est désormais composé d’abeilles ; Lyle Dekker, qui transféra son esprit dans l’Améridroïde ; le Cerveau (Otto von Schmittsder), qui survécut à son exécution sous la forme d’un tête sans corps ; le sorcier Thule ; l’espion collectif nommé l’Agent Axis (dont l’un des éléments le composant était l’Allemand Berthold Volker) ; le singe intelligent baptisé Docteurang-outang ; et Brain Drain (Werner Schmidt). Bien que n’étant pas un nazi, le patriote allemand Helmut Gruler (la Croix de Fer) combattit pour son pays durant la guerre, mais, après celle-ci, rejoignit plusieurs héros alliés pour former le Conseil de Pénitence du V-Battalion. L’actuel Baron Zemo, Helmut, est le fils d’Heinrich ; longtemps un ennemi de Captain América, il est progressivement devenu de plus en plus altruiste depuis sa participation aux Thunderbolts ; la Baronne (Heike Zemo) a prétendu être la réincarnation d’Heinrich Zemo. Le néo-nazi Max Lohmer suivit récemment les pas de son grand-oncle Wilhelm Lohmer en devenant le nouveau Master-Man ; pendant ce temps, Axl Nacht utilisa la formule de Master-Man pour devenir le Gotteskrieger de l’Axis Mundi. Le Doppelganger (le Dr Wolfgang Heinrich) fut conçu par ingénierie génétique par son père nazi pour imiter les pouvoirs des autres surhumains ; devenu adulte, il dirigea le programme de vivisection des mutants du Bloc de l’Est jusqu’à l’intervention d’X-Facteur. Le Watchlord (Pieter Altmann) chercha à se venger des Russes pour la mort de son père durant la guerre. Le prétendument immortel Johann Faust fut tué par l’âme renégate de Mortigan Goth ; l’épouse pareillement immortelle de Faust, Marguerite, put, elle, s’échapper. Le Néophyte (Simon Hall) fut l’un des Acolytes de Magnéto. Parmi les criminels allemands figurent le Crotale (Gustav Krueger) de la Société des Serpents, Libra (Gustav Brandt) du premier Zodiaque, l’assassin mutant nommé le Mur (Günter Gross), le serviteur d’Emplate appelé Bulwark (Oswald Boeglin), le démoniaque Stonecold (Johann Bessler), le voleur capable de changer sa taille Eric Wolton, et le Danois (Jan Rader) de la Litière. Les héros allemands contemporains comprennent le mutant Maverick (Christoph Nord), l’X-Man Diablo (Kurt Wagner), Dachs (Patrick Kurz) qui fut tué par Morlun, Saberbat (Valentina Topolev) couverte d’une armure, la Clé (Geyr Kluge) d’Euroforce, l’invulnérable Achille du Panthéon, Vormund (ou Freiheitskämpfer, alias Markus Ettlinger), chef de la Helden-Liga, son défunt allié Blitzkrieg (Franz Mittelstaedt), et le cousin de Franz, le Courier (Hans Mittelstaedt). L’Isolationniste (Josef Huber) imite, sans pouvoir se contrôler, les pouvoirs de tous les mutants de la Terre à la fois. Les vampires allemands incluent Lyza Strang, l’ennemi récurrent de Blade Deacon Frost, et les serviteurs de la Baronne Blood appelés Grausum et Wampyr.

Citoyens notables : En 1480, Harbin Zemo résista seul à des pillards slaves, son courage lui permettant d’obtenir le titre de baronet. Ses descendants, les tristement célèbres Barons Zemo, comprennent Hademar, Heller, Herbert, Helmuth, Hackett, Hartwig, Hilliard, Hoffman, Hobart, Herman, Heinrich et Helmut, l’actuel Baron Zemo. Le chevalier teutonique du quinzième siècle Frank von Frankenstein fut empalé par le voïvode valache Vald Tepes (avant sa transformation en vampire). Les ennemis de l’Aigle fantôme incluent le général Heinrich von Ronstadt, le pilote et capitaine Verner Carlson et Hermann von Reitberger, qui finira par tuer l’Aigle.

Au cours du dix-neuvième siècle, un colonel non identifié se réfugia au Château Frankenstein et forma une petite armée privée à partir d’habitants de la région à l’esprit retardé mais ses projets de conquête régionale furent arrêtés par le Monstre. Sara Krowler Mordo était la fille du vicomte homonyme ; elle l’assassina, avant d’être assassinée à son tour par son fils, Karl Amadeus, le Baron Mordo. Après la prise du pouvoir par les nazis, le Dr Abraham Erskine, un savant juif, se réfugia aux Etats-Unis plutôt que de laisser sa formule presque achevée du « super-soldat » tomber entre les mains des nazis. Il reçut le nom de code de Josef Reinstein, mais fut tué par un agent nazi appelé Heinz Kruger quelques instants à peine après avoir transformé Steve Rogers. Le collègue d’Erskine, Wilfred Nagel, déserta aussi son pays pour les Etats-Unis peu de temps après, reprenant les recherches et le nom de code de Reinstein, mais fut assassiné à son tour. Pendant ce temps, le professeur Eric Schmidt refusait de livrer sa variante réussie de la formule, l’administrant à l’Américain Keen Marlow et au Britannique Brian Falsworth. Le Dr Raymond Koch et le colonel Krieghund continuèrent à travailler chacun de leur côté pour décoder la formule au profit de l’Allemagne nazie. Le major SS Albrecht Kerfoot vola une copie de la formule d’Erskine avant qu’il ne meure, mais il fut lui-même tué avant de pouvoir la livrer ; la copie allait finalement être retrouvée des années plus tard, au cours des années 1950, et donner naissance au Captain América de cette décennie. Parmi les autres savants nazis, on trouve le Dr Jurgen Enderle, qui construisit la main bionique du général Klaue et le Dr Franz Schneider, qui conçut l’armure de la Croix de Fer. D’autres nazis d’importance incluent l’Escouade Blitzkriege (le général Klaue, Ernst Mueller, Fritz von Sydow, Ludwig Schroeder, Manfred Adler, Otto Rabe et Siegfried Farber), la réponse nazie aux Howling Commandos des Alliés ; l’agent subversif nommé le Faucheur (Gunther Strauss) ; le major Manfred Baumin du camp d’extermination de Sobibor et son mentor, le général Reinhard Heydrich ; l’ennemi de Miss América, le Tueur aux Aiguilles (Stefan Halpem) ; le maître espion nommé le Baron Boche (Ulbrecht Arzt) ; le garde du corps d’Eva Braun, le colonel Bryon Kritzberg ; le Dr Agonie (Conrad Meer), spécialiste de la torture ; le Dr Adler Klaus, concepteur d’armes bactériologiques ; le poseur de bombes surnommé le Violoneux (Ulrich Kuster) ; le Feld-maréchal Erwin Rommel, surnommé le Renard du désert ; le soldat Joseph Heinrich Gerhardt, dont l’âme put rejoindre le Paradis grâce à Hellstorm ; le docteur sadique Max Sweikart et son assistante Lola Steimle ; le major de la Gestapo Rudolph Krueger ; le commandant de l’Ile du Diable, le major Johann Strasser ; l’agent de Crâne rouge, le major Richard Uberhart ; l’espion Sando (Wolfgang von Krantz) ; le boxeur Karl Schroeder ; la sous-marine Escouade Foudre envoyée pour arrêter Namor ; l’Oberstlieutenant Erik Lonnroth, projeté dans l’avenir pour combattre les vikings d’Harald Jaekelsson ; le commandant de la base V2, le baron Johann von Braun ; le concepteur d’avions Kurt Steinem, le commandant du Camp n°13, le capitaine Alban Schnitzler ; l’ennemi des Jeunes Vengeurs, Eric von Himmel ; les ennemis de Captain Terreur appelés la Griffe noire (Fritz Sternberg) et le Dr Sangsue (Emil Hansen) ; Kuoli (Kurt Mueller), chef de la tribu Dhaka ; l’empoisonneur appelé l’Anneau (Hans Reimann) ; l’ennemi de Major Liberté, Heinrich Tode ; le Maître mortel de Manège (Fritz Tiboldt) et son Cirque infernal ; et les adversaires du Destructeur, Erwin Krause, le Dr Dragon (Leonard Schaefer), Heinrich Bungler et le capitaine Albert Schnagel. Parmi les nazis qui échappèrent aux Alliés à la fin de la guerre figurent Franz Gruber, qui vint en aide au Baron Heinrich Zemo ; l’assistant de ce dernier, Klaus « Kenneth » Sturdy, qui dota les Ani-Men et le Comte Néfaria de pouvoirs surhumains ; les fondateurs de la Matrice-8 ; les agents de Crâne rouge Wolfgang Brennet et Horts Lederer ; Ivan Trefkov d’HYDRA ; Wilhelm von Schmidt, qui s’amenda et éleva le Gnobien Lump ; le Dr Vincent Fishler, qui fit des expériences sur Ben Beckley ; le Dr Friederich Krause, un cyborg, qui entretint le premier Master-Man en hibernation pendant des décennies ; les serviteurs du Dr Fatalis, Gert et Gustav Hauptmann ; les membres des Exilés de Crâne rouge Franz Cadavus, Eric Gruning et Jurgen « Main de Fer » Hauptmann ; Klaus Mendelhaus, le Boucher de Diebenwald ; le faux psychique et détective Mycroft (Miles von Croft) le chef terroriste Emil Stein ; le savant Luther von Eisenbluth ; le serviteur de la Griffe jaune, Fritz von Voltzmann ; le Baron von Blitzchlag, désormais au service de l’Initiative des Etats-Unis ; et l’ennemi de Dominic Fortune, Wolfgang Heinrich von Lundt, qui adopta le pseudonyme de Simon Steele. Cependant, tous les Allemands ne prirent pas le parti des nazis : Oskar Kessler, Coral Liebowitz et Ilsa Koenig furent des combattants de la résistance allemande au nazisme ; aussi bien Eric Koenig que Hans Klaus rejoignirent les Howling Commandos des Alliés ; les savants Herman Berg et Hans Stiller refusèrent de livrer leurs inventions dévastatrices aux nazis ; et les orphelins Maxie Stein, Gus Weber, Hans Brauer, Warren Zumwald et Kurt Erzberger devinrent les Garçons de la Victoiree. Durant les années 1950, l’aventurier allemand Franz Heinrich accompagna Vénus dans sa quête de la Fontaine de Jouvence sur la planète Mars, tandis que le Dr Karl Mantz cherchait à prolonger sa vie en faisant exploser les « atomes cosmiques ». Les néo-nazis de l’époque contemporaine comprennent : Wilhelm Bucher, qui combattit Shang-Chi ; et l’ennemi de Howard le Canard, le Dr Reich. Ces dernières années, eLuther Mannheim développa un poison mortel pour l’Alliance de la Terreur, tandis que Hermann Schrech concevait l’arme aveuglante du mercenaire appelé le Cosaque. Après que le soldat Ute Eiskalt avait été tué par Magnéto, son frère, le mercenaire Adrian Eiskalt, chercha à se venger. D’autres Allemands contemporains d’importance comprennent : Werner von Strucker, le fils du Baron Strucker ; la sataniste Elspeth von Strucker, troisième épouse du même Baron ; les membres du cirque de Diablo, le Jahrmacht, comme l’avaleur de feu Feuer Langhagen, la pyrokinésique Jutta, le contorsionniste Gummi, le colosse prénommé Haus, les siamois Kirkegaard, la sorcière Jimaine Szardis et son frère défunt Stefan ; la criminelle appelée la Matrice Mère (Barbara Gruber) ; l’ancienne membre des Thunderbolts nommée l’Amazone (Katrina van Horn) ; Alexander van Tilberg, un ambassadeur allemand aux Etats-Unis, victime de la drogue ; l’acteur Arnold Schwarzburger, rendu célèbre par son rôle dans les films « Arkon » ; le joueur de football Hans Schulmann des Chasseurs de Têtes ; et l’anarchiste Sour Kraut (Gunther Herschein) tué par le virus Façade.

Résidents surhumains : Durant la Seconde Guerre Mondiale, plusieurs étrangers, trahissant leur propre pays, s’associèrent au régime nazi ; parmi lesquels figurent : Cedric Rawlings ; l’Atlante U-Man (Merrano) ; le vampire nommé le Baron Blood (John Falsworth) ; l’Américain et membre du Bund Master-Man (Wilhelm Lohmer) ; l’Externel mutant Kruël ; Algernon Crowe de Mys-Tech ; et le généticien surnommé Mr Sinister (Nathaniel Essex). Des combattants de la résistance allemande contre le régime nazi opérèrent en Europe occupée durant la guerre, comme Citizen V (John Watkins), les trois Destructeurs successifs (Keen Marlow, Brian Falsworth et Roger Aubrey). A l’époque moderne, le Ninja blanc de la Baronne, l’assassin appelé le Cygne noir et le tueur de héros Zeitgeist (Larry Elker) ont tous habité l’Allemagne à une époque ou une autre.

Criminalité locale : L’Allemagne a un taux de criminalité relativement faible. De nombreux voleurs à travers les décennies ont recherché la mystérieuse, et fluctuante, gemme appelée la Princesse éphémère. Le mercenaire surnommé le Sniper (Rich van Burien) tenta de voler un hélicoptère anti-char d’assaut de type Apache lors d’une démonstration militaire, mais fut arrêté par le Punisher (Frank Castle). L’ancien nazi Emil Steine dirige le groupe terroriste appelé DANTE.
Criminalité internationale : Les crimes de guerre nazis incluent les expériences visant à concevoir un super-soldat et réalisés dans le camp de concentration Schwarzbitte, et la transformation du pilote américain Michael Kramer en l’Homme de Judas, porteur de germes bactériens. Ivan Petrovitch, kidnappé, fut conduit en Allemagne de l’Ouest pour y être entraîné, en étant trompé par ses chefs soviétiques afin de croire que ses geôliers étaient des agents de l’ouest, avant d’être « sauvé » par des agents russes. L’un des plus grands fournisseurs de drogue de l’Europe fut Hans-Dieter Flurgen, jusqu’à son assassinat par le Punisher et l’Homme du Clan (Duncan Ferguson). L’assassin russe surnommé le Confesseur a parfois opéré depuis et à l’intérieur de l’Allemagne, de même que le mercenaire connu sous le nom de code de l’Agent Orange (Roger Goshaw).

Histoire : Vers le deuxième siècle avant Jésus Christ, des tribus germaniques comme les Francs, les Saxons, les Teutons, les Suèves, les Chérusques, les Souabes, les Goths, les Alamans et les Bavarois émigrèrent dans une région du nord de l’Europe jusque là occupée par les Celtes, devenant bientôt la culture dominante de la région et affrontant régulièrement leur voisin, le puissant empire romain, attaquant la Gaule et repoussant les incursions romaines en Germanie, à l’est du Rhin, ce qui n’empêcha pas la fondation de la future ville de Cologne par les Romains en 38 avant Jésus Christ. Alors que l’empire romain déclinait, ces peuples commencèrent à envahir son territoire, et, à la fin du cinquième siècle de l’ère chrétienne, ils occupaient l’essentiel de l’empire romain d’Occident. Sous Charlemagne, les Francs conquirent l’essentiel de l’Europe occidentale ; vers 840, cet empire fut partagé entre les petits-fils de Charlemagne et Louis le Germanique prit possession de la Francie orientale. Au cours des deux siècles qui suivirent, ce pays allait devenir le Royaume de Germanie. En 936, Othon le Grand fut couronné et, après étendu son domaine par diverses conquêtes, il fut couronné en 962 Saint Empereur romain-germanique par le Pape Jean XII, en remerciement de son aide contre Bérenger d’Ivrée, qui avait envahi le nord des états pontificaux. Alors que les siècles passaient, l’Empire romain germanique devint une confédération plus ou moins lâche de petits états dirigés par divers princes dont les plus puissants se réunissaient afin d’élire l’empereur, jusqu’à l’avènement d’Albert de Habsbourg en 1438 sur le trône impérial ; sa dynastie allait régner jusqu’à la dissolution de l’empire en 1806, au cours des guerres napoléoniennes. Déclenchée par des prétentions rivales sur le trône de Bohème, la Germanie fut totalement ravagée par la Guerre de Trente Ans (1618-1648) et, après celle-ci, l’empire éclata en une myriade de petites principautés. Cologne fut, en 1753, le site d’une bataille entre le vampire Dracula et des villageois ; tué par un prêtre appelé le Père Eisner, le vampire fut ressuscité par la propre fille de celui-ci, Marie, quelques années plus tard, en espérant que le vampire transmettrait son immortalité à son père agonisant. Mais Dracula tua le prêtre et promit de tuer plus tard Marie Eisner. Quand le vampire revint en 1823, alors que Marie Eisner était à présent une vieille femme et devenue une religieuse, celle-ci mourut quelques instants avant qu’il puisse la mordre, épargnant à Marie la transformation en vampire et privant Dracula de sa vengeance.

En 1862, Otto von Bismarck devint le chancelier de la Prusse, l’un des principaux états de l’Allemagne morcelée, et entreprit immédiatement d’unifier l’Allemagne ; après avoir vaincu le Danemark en 1864, puis l’Autriche en 1866, Bismarck constitua la Confédération d’Allemagne du nord ; une dernière guerre contre la France en 1870-1871 permit à Bismarck de faire du roi de Prusse Guillaume Ier le premier empereur du Second Reich (Empire) allemand le 18 janvier 1871. Cependant, après la mort de Guillaume Ier, son fils et successeur, Guillaume II, s’empressa de renvoyer Bismarck, avant de lancer l’Allemagne dans une campagne de colonisation à outrance. Les tensions entre les différentes puissances européennes entraînèrent la signature de traités de défense mutuelle et, peu à peu, l’Europe se scinda en deux camps, l’Allemagne, l’Italie et l’Autriche-Hongrie d’un côté (la Triple Alliance), la France, la Russie et la Grande-Bretagne de l’autre (la Triple Entente) ; chaque pays signait également des traités avec les plus petites nations d’Europe centrale, nées du recul de l’empire ottoman. Ainsi, quand l’Autriche-Hongrie déclara la guerre à la Serbie en 1914, les Russes mobilisèrent pour défendre la Serbie ; pensant qu’ils ne pourraient pas soutenir la guerre sur deux fronts (la France à l’ouest, la Russie à l’est), les Allemands avaient préparé le Plan Schlieffen, qui les amena à lancer une attaque d’abord contre la France ; comme la frontière franco-allemande était solidement fortifiée de part et d’autre, les Allemands passèrent à travers la Belgique, officiellement neutre, conduisant l’alliée de celle-ci, la Grande-Bretagne à entrer à son tour en guerre. Après quatre années de conflit, l’Allemagne fut vaincue et Guillaume II partit en exil ; l’Allemagne devint une république.

Epuisée par des réparations excessives après la guerre, l’économie de l’Allemagne s’effondra ; humiliée d’avoir été obligée d’accepter l’entière responsabilité du déclenchement de la guerre, le ressentiment des Allemands ne fit que croître, laissant le champ libre au démagogue autrichien Adolf Hitler qui prit le pouvoir en promettant de restaurer l’Allemagne et lui rendre sa vraie place au sein des nations, tout en attribuant les malheurs récents de l’Allemagne à des boucs émissaires, tels que les Juifs. Hitler conduisit l’Allemagne dans une politique d’expansion agressive de son territoire, envahissant la Pologne en 1939 et déclenchant ainsi la Seconde Guerre Mondiale, une guerre qui vit la première utilisation massive de combattants surhumains de part et d’autre du conflit. Initialement, l’Allemagne, par une stratégie de blitzkrieg, submergea l’Europe continentale mais les Alliés ripostèrent et, en 1945, après que la Torche humaine (Jim Hammond) américaine avait tué Hitler dans son bunker berlinois, l’Allemagne se rendit sans condition. L’Allemagne fut alors occupée par les Alliés, qui partagèrent le pays en quatre zones ; tandis que les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France fondaient la République fédérale d’Allemagne en 1949, lui restituant sa pleine indépendance en 1954, les Russes continuaient à contrôler la nouvelle République démocratique d’Allemagne comme un état satellite. Cette séparation s’accrut encore avec l’érection du Mur de Berlin en 1961, coupant en deux l’ancienne capitale allemande. Avec l’effondrement du régime soviétique communiste, le Mur de Berlin fut abattu en 1989n tandis que l’Allemagne, indépendante, était réunifiée l’année suivante.

ThierryM 6175

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 11
    Membre : 0