M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Tuatha de Danaan (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Tuatha de Danaan (les)

News » Marvel » Encyclopédie (9035 lectures)

Représentants connus : Angus, Anpao, Arawn, Arianhrod, Badb (Andraste), Boann, Bodb Derg (le Seigneur rouge, dieu de la guerre), Brigit, Caber (dieu de la célérité et des bardes), Cernunnos (dieu des animaux et de la chasse), Conor, Cuthbadth, le Dagda (dieu de la magie), Danu (Gaea), Gwynn (dieu du printemps et du renouveau), Leir (dieu des tempêtes et des mers), Macha, Midir, Morrigan (déesse des batailles), Nemain, Niamh (déesse des lacs), Nuada (dieu des guerriers), Oghma, Rhiannon, Scathach, Taranis (dieu du tonnerre et des éléments)
Métis : Cúchulain
Autres noms : les Danaéens, les Enfants de Dana (ou Danu), les Sidhe, les dieux celtiques, les dieux gaulois, les dieux britanniques, les dieux irlandais, d’autres encore
Base d’opérations : Tir Na Og (Hors-le-Monde)
Première apparition : VO : Thor (vol.1) # 386 (décembre 1987, par Tom DeFalco & Ron Frenz) – VF : Thor (Semic) n°7 (octobre 1989)
Traits : Les Tuatha de Danaan possèdent tous des caractéristiques physiques surhumaines. Ils sont de véritables immortels qui cessent de vieillir une fois atteint l’âge adulte et ils ne peuvent pas mourir par de manière conventionnelle. Les Tuatha sont immunisés à toutes les maladies terrestres et sont résistants aux blessures conventionnelles. Si un Tuatha est blessé, sa force vitale lui permettra de récupérer à une vitesse surhumaine. Il faudrait une blessure d’une telle magnitude qu’elle incinère un Tuatha ou pulvérise les molécules d’une portion majeure de son corps pour qu’il puisse mourir. Et même dans ce cas, il est possible pour un dieu d’une puissance supérieure ou équivalente, ou plusieurs dieux agissant ensembles, de ressusciter le dieu décédé avant que son énergie vitale ne soit définitivement hors d’atteinte. La chair et les os des Tuatha de Danaan sont environ trois fois plus denses que les tissus humains similaires, contribuant à donner une force et une résistance surhumaines aux dieux celtiques, et expliquant leur poids élevé. Un dieu typique peut soulever environ 35 tonnes tandis qu’une déesse peut lever environ 25 tonnes. Bien qu’en général plus imposant que les dieux d’Asgard et de l’Olympe, les dieux celtiques ont des réflexes légèrement moins rapides (avec des exceptions notables, comme Leir, Caber ou Cúchulain). Le métabolisme des dieux leur donne aussi une endurance surhumaine dans l’exercice de toutes leurs activités physiques. De nombreux Tuatha possèdent aussi des pouvoirs surhumains supplémentaires et sont souvent extrêmement doués dans l’exercice de la magie. Ainsi, le dieu animal Cernunnos possède la faculté de modifier son apparence physique pour adopter celle de n’importe quel animal et peut communiquer avec toutes les espèces animales, sauvages ou domestiquées.

Les dieux celtiques s’affaiblissent après un séjour prolongé dans la dimension terrestre et ne sont capables de se manifester qu’à travers un hôte humain, avec lequel le dieu forme un partenariat symbiotique. Un tatouage mystique sert à symboliser ce lien et bien que le dieu continue à exister séparément de son hôte pendant un temps, il doit inévitablement regagner le corps de son hôte pour retrouver sa puissance. Ce lien exerce un stress important sur l’hôte mortel qui meurt habituellement de manière prématurée ; cependant, si l’hôte mortel décède d’une mort violente alors qu’il est encore lié au Tuatha de Danaan, le dieu sera envoyé dans le Néant.

Hauteur : 1m80 en moyenne
Poids : 205 kg en moyenne
Yeux : Variables
Peau : Blanche

Histoire : Les Tuatha de Danaan (également appelés les dieux celtiques, ou les Enfants de Danu) forment une race d’êtres surhumains extrêmement puissants qui furent vénérés autrefois par les peuples celtiques qui vivaient à l’occident du continent européen, sur un territoire couvrant l’Irlande, l’ensemble des Iles britanniques, et les régions qui allaient devenir la France, la Suisse, la Belgique et les Pays-Bas, entre environ 2000 avant Jésus-Christ jusqu’à 500 de l’ère chrétienne. Cependant, un certain nombre de Tuatha ont probablement été vénérés dès l’ère hyborienne soit plusieurs milliers d’années auparavant. Les Tuatha sont originaires du pays de Tir Na Og, un domaine existant dans la dimension de Hors-le-Monde, une « poche dimensionnelle » adjacente à la Terre. Des nexus interdimensionnels existent entre Hors-le-Monde et la Terre existent près de Glastonbury Tor (une colline dans la région contemporaine de Glastonbury, dans le Somerset, en Angleterre) et au Siège Périlleux (dans les Collines de Cheviot, à la frontière entre l’Angleterre et l’Ecosse), ainsi que dans divers sidhe (des buttes féériques) cachés situés à travers l’ensemble des Iles britanniques. Le culte des Tuatha de Danaan dans la dimension terrestre fut largement supplanté par le christianisme répandu par Saint Patrick au cours du cinquième siècle de l’ère chrétienne, même si de nombreux druides et druidesses (comme Lady Evaine de Scandie) continuèrent prier les Tuatha en secret. Même aujourd’hui, ils sont encore vénérés par certains pratiquants du néo-druidisme et d’autres adhérents des religions naturelles, comme le Druide (Sebastian Druid) et Mairi la Noire de la Côte.

Les origines précises des Tuatha de Danaan, comme celles des autres panthéons terrestres, sont entourées de légendes. Selon les mythes les plus anciens, le grand chef Iarbonel s’accoupla avec la déesse Terre primordiale Gaea (connue sous le nom de « Danu » chez les Tuatha) et engendra la première génération de dieux celtiques. Après la mort d’Iarbonel, sa progéniture – sous la conduite de Nuada – quitta leurs cités bâties dans le domaine de Tir Na Og, sur Hors-le-Monde, pour se rendre, par des passages interdimensionnels, dans la dimension terrestres aux alentours de 1896 avant Jésus-Christ, exactement comme leurs ennemis jurés, les Fomoriens, avaient fait quelques siècles plus tôt. Arrivant sur l’île d’Irlande, les Tuatha furent défiés par la fière race des Fir Bolg, qui en était venue à faire des maléfiques Fomoriens leurs propres dieux. Bien que Nuada fut très sévèrement blessé durant la guerre, perdant sa main droite, les Tuatha triomphèrent des Fir Bolg à la Première Bataille de Mag Tuired et établirent une forteresse sur la Colline de Tara. Nuada, incapable de gouverner à cause de ses blessures, fut succédé par son neveu Brès (secrètement un enfant des Fomoriens), qui se révéla être un souverain tyrannique et fut déposé après un règne de sept ans. Outragé, Brès convainquit ses parents fomoriens d’attaquer ses anciens sujets – mais les Tuatha émergèrent de nouveau victorieux à la Seconde Bataille de Mag Tuired au cours de laquelle le géant fomorien Balor fut grièvement blessé par le guerrier des Tuatha Lugh. Le frère de Nuada, le Dagda, devint alors le nouveau souverain des Tuatha et les dieux celtiques demeurèrent en Irlande jusqu’aux environs de l’an 1000 avant notre ère, quand les Milésiens, les ancêtres des Celtes arrivèrent sur l’île. Les Tuatha abandonnèrent leurs domaines sur Terre et regagnèrent Hors-le-Monde. Mais, grâce à un accord avec Amergin, un druide appartenant aux Milésiens, les Tuatha continuèrent à être vénérés par les nouveaux habitants mortels de l’Irlande et des terres occidentales de l’Europe en tant que dieux, en échange de la protection de la région.

A partir du premier siècle avant Jésus-Christ, les Romains commencèrent à conquérir les terres des Celtes, amenant les Tuatha de Danaan à se méfier des Olympiens, les dieux vénérés par les Romains. Plus tard, à partir du huitième siècle de notre ère, une guerre larvée éclata entre les Tuatha de Danaan et les Asgardiens quand les peuples scandinaves appelés les Vikings – qui vénéraient les dieux d’Asgard – commencèrent à piller les villes et villages des Iles britanniques et de l’Irlande. Cette inimitié perdura pendant des siècles – même si le Dagda accepta d’aider Thor à ressusciter Odin, tué en affrontant les Célestes – jusqu’à ce que, à l’époque moderne, Thor, prince d’Asgard, vienne en aide au Tuatha Leir (probablement le nouveau nom porté par Lugh) contre une créature envoyée à Tir Na Og par le dieu égyptien du mal et de la mort, Seth. Peu après, pour honorer l’assistance de Thor, les Tuatha de Danaan vinrent en aide aux Asgardiens quand ceux-ci faillirent être envahis par les armées de Seth. Peu de temps après, les dieux Cernunnos et Taranis et la déesse Morrigan dotèrent l’apprenti sorcier Kyllian Kell Boddicker en liant une portion de leurs pouvoirs respectifs à sa psyché en échange de la récitation d’un serment pour combattre le mal. Recevant le Bâton de Chêne des Druides, Boddicker étudia auprès du Dr Strange, le Sorcier suprême, avant de l’abandonner et d’adopter l’identité de Wilpride. Comme tel, il s’associa, avec réticences, au sorcier de l’ère arthurienne appelé Modred le Mystique et se retourna contre le Dr Strange.

Par ThierryM

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 17
    Membre : 0