Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - ULTIMATUM - Marvel-World.com

Encylopédie - ULTIMATUM

ultimatum_0.jpg

  • Membres actifs : Anarchie, Nicholas Choepke, Lynette Cole, Sanjini Hatari, William Luft, Dmitri Novotny, Ivan Rice, Mikel Rivvak, Michael Straka, Ultimator
  • Anciens membres : le Flag-Smasher (Carl), le Flag-Smasher (Karl Morgenthau), le Flag-Smasher (Guy Thierrault), Vladimir Korda, Vladimir Krantz, Toler Weil
  • Autres membres (honoraires, etc.) : Crâne rouge (Johann Schmidt, financier)
  • Autres noms : Underground Liberated Totally Integrated Mobile Army To Unite Mankind (Unité Légère Totalement Intégrée Militairement, Autonome et Terroriste pour Unir le Monde)
  • Base d’opérations : Le Rumékistan, autrefois un entrepôt à Paris (France), un entrepôt à Manhattan (New York, Etat-Unis), un chalet de montagne sur la frontière latvéro-symkarienne, une base à proximité du Cercle arctique, une base abandonnée d’Hydra dans les Alpes suisses
  • Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 321 (septembre 1986, par Mark Gruenwald & Paul Neary) – VF : Strange n°248 (août 1990, avec Amazing Spider-Man # 320 ; Captain America # 321 est inédit en France)

Sommaire

Histoire

ultimatum_1.jpgULTIMATUM (Underground Liberated Totally Integrated Mobile Army To Unite Mankind / Unité Légère Totalement Intégrée Militairement, Autonome et Terroriste pour Unir le Monde)est une organisation terroriste dont l’objectif est la disparition de toutes les nations, afin de permettre l’émergence d’un gouvernement mondial, qui mettrait ainsi un terme aux guerres et conflits entre les pays. L’organisation est née du cerveau du premier Flag-Smasher (Karl Morgenthau) qui était convaincu que seule l’action violente permettrait d’atteindre ses buts. Sans que le Flag-Smasher ne s’en doute, la principale source de financement de son organisation vint de Crâne rouge (Johann Schmidt) qui passait pour mort à l’époque. A l’époque de la fondation d’ULTIMATUM, différents groupes tels qu’Hydra connaissaient un certain degré d’affaiblissement, permettant au Flag-Smasher de recruter auprès de ses organisations terroristes ; ULTIMATUM réunit des hommes originaires d’Afrique du sud, de l’Allemagne, du Canada, de la Chine, des Etats-Unis, d’Israël et de la Pologne. L’arme standard d’ULTIMATUM est un fusil d’assaut de type Uzi, et ils sont dotés de skis à propulseurs équipés de grappins électromagnétiques, ainsi que de nombreux types d’explosifs. Ils ont aussi acquis illégalement de nombreux véhicules militaires sur le marché noir, comme des tanks, des sous-marins ou des hélicoptères d’attaque.

Néanmoins, pour sa première apparition, le Flag-Smasher décida d’agir seul, escomptant éliminer le héros Captain América (Steve Rogers), symbole à ses yeux de ce nationalisme qu’il abhorrait. Cependant, il fut vaincu et arrêté, même si ses hommes d’ULTIMATUM réussirent à le faire évader quelques semaines plus tard. Prenant la tête de ses hommes, le Flag-Smasher les mena pour pirater un avion à proximité de Londres, en Angleterre, prenant tous les passagers en otages. Ceux-ci furent conduits dans un monastère des Alpes suisses où le Flag-Smasher envoya un message à Captain América pour qu’il vienne se rendre, en échange de la liberté des otages. Captain América trouva le monastère et se déguisa en agent d’ULTIMATUM mais quand Captain tenta de sauver les prisonniers, Vladimir Korda, un autre agent de l’organisation, ouvrit le feu, tuant au moins quatre otages. Captain América dut se résoudre à tuer Korda pour faire cesser le massacre et rejoignit les forces du SHIELD conduites par Jerry Hunt pour mener un raid sur la base d’ULTIMATUM dans les Alpes suisses, un centre qui avait autrefois appartenu au comte Otto Vermis d’Hydra ; plusieurs douzaines d’agents d’ULTIMATUM furent capturés, y compris le Flag-Smasher.

ultimatum_2.jpgPuis, ULTIMATUM complota pour utiliser un générateur de pulsations électromagnétiques près du pôle Nord pour couper toutes les machines électriques de la Terre, ramenant la civilisation à un état pré-industriel, permettant alors au groupe d’unir l’humanité pour faire face à la situation. Toutefois, le Flag-Smasher apprit alors que Crâne rouge était son principal soutien financier et se retourna contre l’opération. Le Flag-Smasher se retrouva lui-même opposé à ses propres forces d’ULTIMATUM qui demeuraient loyales au Crâne et il se résolut à faire appel à Captain América, sachant qu’il pouvait compter sur son vieil adversaire pour l’aider. Cependant, le Captain América qui répondit à son appel était John Walker, le remplaçant de Rogers nommé par le gouvernement américain et le Flag-Smasher réussit à le vaincre en duel et exigea que son coéquipier Battlestar (Lemar Hoskins) ramène le « vrai » Captain América. Battlestar revint avec le Captain, la nouvelle identité costumée de Rogers, et Démolition-Man (Dennis Dunphy). Le Captain aida le Flag-Smasher à combattre ULTIMATUM et détruire le générateur de pulsations électromagnétiques, même si Démolition-Man fut porté disparu au cours de l’opération après que son quinjet s’était écrasé sur le bâtiment contenant la machine. Par la suite, le Crâne envoya un agent d’ULTIMATUM contre Walker à Washington D.C. mais cet agent fut sévèrement battu.

ultimatum_4.jpgPlus tard, Crâne rouge imagina un complot visant à déstabiliser les relations entre les Etats-Unis et la Symkarie, dans le but de déclencher une guerre. Les forces d’ULTIMATUM menées par la major Toler Weil et soutenues par la Fondation pour la Vie pactisèrent avec le Premier Ministre symkarien Klaus Limka pour assassiner le roi Stéfan de Symkarie. ULTIMATUM engagea également le tueur mutant Dents-de-Sabre (Victor Creed) pour tuer Limka et laisser des indices orientant les recherches vers la CIA. La tentative d‘assassinat d’ULTIMATUM contre le roi Stéfan échoua, même si la reine Vivian fut tuée durant l’attaque. L’agent indépendant anti-terroriste Solo (Jason Bourne) contrecarra une tentative d’ULTIMATUM pour détruire l’Arc de Triomphe à Paris, en France, et utilisa les informations obtenus pour traquer le major Weil jusqu’à un chalet de montagne sur la frontière entre la Symkarie et la Latvérie où Silver Sable (Silver Sablinovia) de Symkarie avait retrouvé Captain América (de nouveau Rogers) et Spider-Man (Peter Parker) pour poursuivre les terroristes. Weil échappa aux quatre héros mais d’autres agents d’ULTIMATUM furent capturés. Puis, ULTIMATUM tenta de détruire Ellis Island, à New York, mais Solo et Spider-Man firent échouer l’opération, le tisseur réussissant à capturer finalement le major Weil. Pour retrouver celui qui dirigeait Weil, Spider-Man, se faisant passer pour un agent d’ULTIMATUM, libéra Weil de prison, le suivant jusqu’aux Archives nationales à Washington D.C. où il découvrit Crâne rouge et empêcha ULTIMATUM de détruire le bâtiment fédéral, avant d’enregistrer des preuves établissant la culpabilité du Crâne dans la tentative d’assassinat contre le souverain symkarien.

ultimatum_3.jpgLe Flag-Smasher reprit le contrôle d’ULTIMATUM et purgea l’organisation de tous les agents loyaux à Crâne rouge. Tandis que Manhattan était la proie d’affrontements entre surhumains à cause des « Actes de vengeance » orchestrés par plusieurs cerveaux criminels, le Flag-Smasher et son lieutenant Anarchie préparèrent un vol massif de munitions pour redonner de l’équipement à ULTIMATUM et renverser ensuite le gouvernement américain. Cependant, le Punisher (Frank Castle) et Moon Knight (Marc Spector) intervinrent et détruisirent l’armement. Peu après, ULTIMATUM distribua des armes à des adolescents de New York afin qu’ils puissent détruire toutes les banques de Manhattan, déstabilisant ainsi l’économie mondiale. Cette fois, le Punisher reçut l’aide du Ghost Rider (Dan Ketch) pour mettre un terme aux projets du Flag-Smasher. ULTIMATUM tenta d’enlever le Conseil de l’unité mondiale en transportant les délégués à bord d’un navire de croisière à destination de l’Italie, utilisant l’actrice de cinéma Lynette Cole comme agent infiltré à bord du paquebot mais Nick Fury du SHIELD et l’Arme Oméga (Kyle Gibney) d’Alpha Flight empêchèrent le kidnapping et arrêtèrent Cole. Le Flag-Smasher récupéra les restes de la base arctique de l’organisation et quand ses hommes retrouvèrent que Démolition-Man était toujours vivant, il l’utilisa comme otage pour tenter une nouvelle fois de capturer Captain América, mais cette fois, ce furent le Faucon (Sam Wilson) et l’USAgent (John Walker) qui vinrent aider Démolition-Man. ULTIMATUM tenta d’assassiner le représentant japonais Takao Kuroto quand il se rendit aux Etats-Unis mais ils furent mis en échec par Solo et Spider-Man. Une base d’ULTIMATUM à Paris fut forcée par Deathlok (Michael Collins), Silver Sable et le Wild Pack tandis qu’ils recherchaient des indices sur le programme de Cyber-guerriers de Harlan Ryker, qui avait proposé ses services à ULTIMATUM.

ultimatum_5.jpgULTIMATUM mena une attaque importante sur Washington D.C. mais ils furent tenus en échec par Captain América et ses nouveaux alliés, Free Spirit (Cathy Webster), Jack Flag (Jack Harrison) et Zachary Moonhunter. Alors que l’Union européenne se développait, le Flag-Smasher se retrouva une nouvelle fois opposé à ses propres agents quand ULTIMATUM chercha à détruire le Tunnel sous la Manche reliant la France au Royaume-Uni, tandis que le Flag-Smasher voyait dans les liens de plus en plus resserrés entre les pays européens comme une validation de ses idéaux anti-nationalistes. Le Flag-Smasher se retrouva du coup à venir en aide à Spider-Man et l’Homme-Sable (William Baker) contre ses propres hommes, même s’il fit une tentative pour détruire le palais de Buckingham. Un agent d’ULTIMATUM surnommé Ultimator menaça la vie du Premier Ministre carnélien Maurus Vasilyev quand sa nation conclut un traité avec le Trébékistan, mais les Avengers sauvèrent Vasilyev et arrêtèrent Ultimator. Puis, ULTIMATUM posa une fausse bombe dans les tunnels du métro de New York pour créer une diversion pendant que le Flag-Smasher installait une vraie bombe à Wall Street, leur véritable cible. Cette fois, ce furent les X-Men qui intervinrent et Marrow comprit la ruse, désamorçant la véritable bombe à temps.

ultimatum_6.jpgAvec le soutien de Mardouk, un dieu des Annunaki (les dieux mésopotamiens) se faisant passer pour Zoltan Nestor, PDG d’Oracle Inc., ULTIMATUM mena un assaut sur plusieurs pays pour en renverser les gouvernements, ce qui accrut la puissance divine de Mardouk quand les âmes des victimes des combats furent collectées par son « Puits de la Genèse ». Pendant que le Flag-Smasher menait ULTIMATUM au Rumékistan, d’autres forces affrontèrent Alpha Flight au Groenland, les Avengers à Cuba et la Winter Guard à Novosibirsk, en Russie. Cependant, Citizen-V (John Watkins III) du V-Battalion conclut un accord avec le Flag-Smasher et utilisa la technologie dont s’était emparée le V-Battalion au cours des décennies pour contrôler l’Homme-Collectif, un héros chinois, et utiliser ses pouvoirs pour plonger tous les habitants du Rumékistan dans le sommeil. Le Flag-Smasher fut alors capable de conquérir le pays sans combats supplémentaires et Citizen-V lui promit de le laisser en paix s’il acceptait de rappeler les autres forces d’ULTIMATUM. Sous la direction du Flag-Smasher, le Rumékistan devint un état policier sous la surveillance d’ULTIMATUM et la plupart des anciennes lois furent abolies au nom de la liberté individuelle. Toutefois, le pays souffrit aussi d’une crise économique et devint bientôt un régime totalitaire. Le messie mutant Cable (Nathan Daypsring Summers) s’intéressa à la situation dramatique du Rumékistan et envoya Deadpool (Wade Wilson) blesser le Flag-Smasher lors d’un discours publique mais Domino (Neena Thurman) abattit le Flag-Smasher la première, le tuant sur le coup. Cable intervint et revendiqua le contrôle du Rumékistan et laissa ULTIMATUM au pouvoir afin de garantir une transition pacifique du pouvoir. Cable entreprit rapidement de réparer les dégâts que la négligence et la faiblesse des ressources avaient causés au Rumékistan, recevant le soutien du capitaine Michael Straka d’ULTIMATUM. Même si Cable disparut quelques temps après, passant pour mort, le Rumékistan se releva de ses épreuves grâce aux actions qu’il avait entamées.

ultimatum_7.jpgAvec la mort de Karl Morgenthau, l’agent canadien d’ULTIMATUM Guy Thierrault reprit l’identité du Flag-Smasher et devint le nouveau dirigeant de l’organisation, affrontant le SHIELD et les Fugitifs à Santa Monica, en Californie. Plus tard, il mena ULTIMATUM dans une tentative de détruire la Cloche de la liberté, à Philadelphie, mais lui et son équipe furent battus par les Liberteens de l’Initiative. Echappant à la détention, le nouveau Flag-Smasher dirigea ULTIMATUM pour une nouvelle attaque contre de recrutement militaire de New York. Il y fit face à Nomad (Rikki Barnes), lui reprochant son patriotisme aveugle, indigne d’une jeune femme de son âge. Faisant face à la défaite, il projeta sa masse d’armes sur un proche bâtiment, mettant en danger des civils et utilisant la diversion ainsi créée pour s’échapper. Mais, à peine venait-il de fuir qu’il tomba sur le Faucon, qui l’étourdit d’un seul coup. De nouveau libre, il kidnappa un banquier du Moyen Orient, Yusef Kassim, mais le groupe fit face à l’Agent Venom (Flash Thompson) ; durant les combats, ce dernier succomba aux tendances meurtrières de son symbiote et tua de nombreux agents d’ULTIMATUM avant d’arracher le bras droit du Flag-Smasher d’un coup de dents.

ULTIMATUM infiltra ensuite un héliporteur du SHIELD, tuant plusieurs de ses agents pour s’emparer du véhicule. Le SHIELD fit appel à Deadpool pour récupérer l’héliporteur et le mercenaire se livra à un véritable massacre des agents d’ULTIMATUM avant de faire face au Flag-Smasher. Ce dernier chercha alors à se venger de Wilson, menaçant sa famille mais ULTIMATUM connut une nouvelle défaite humiliante. Quand Thierrault décida de renoncer à se venger de Deadpool, un agent d’ULTIMATUM prénommé Carl refusa et tua Thierrault, avant d’assumer l’identité du Flag-Smasher et de mener une nouvelle attaque contre Deadpool. Une confrontation eut lieu au Kansas, où les agents d’ULTIMATUM présents furent éliminés par Deadpool, mettant un terme à la brève carrière du troisième Flag-Smasher.

Malgré la sévère défaite face à Deadpool, une nouvelle incarnation d’ULTIMATUM et d’un nouveau Flag-Smasher se fit connaître quelques temps après en attaquant un gala organisé en l’honneur de Tom Herald, un sénateur conservateur du Texas. Plaçant des bombes sur lui et six autres personnes, le Flag-Smasher tenta de contraindre les deux Captain América, Sam Wilson et Steve Rogers, à les rejoindre avant de les doter à leur tour d’explosifs et de « bombes à métadonnées » susceptibles de dévoiler au grand jour les données de surveillance de la NSA, décrypter les codes nucléaires américains et effacer les données électroniques bancaires américaines et les listes de personnes indésirables sur le territoire. Les bombes numériques et trois physiques furent désamorcées par Rick Jones mais le Flag-Smasher et ses hommes purent s’échapper après que Wilson avait échoué à empêcher les agents d’ULTIMATUM de tirer sur Herald. Cependant, cette attaque était une supercherie orchestrée par Rogers lui-même, convaincu qu’il était alors d’être un agent de l’Hydra depuis la Seconde Guerre mondiale après que Kobik, un jeune Cube cosmique, avait réécrit son histoire sur l’injonction de Crâne rouge. Le nouveau Flag-Smasher n’était qu’un LMD (Life Model Decoy / Simulacre de Vie Modélisé), des androïdes très évolués du SHIELD, construit par Erik Selvig pour assassiner le sénateur Herald et mobiliser ainsi l’opinion public en faveur de Rogers.


ThierryM 7351

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 27
    Membre : 0