M'enregistrer  |  Connexion
Encyclopédie - Maggia (la) - Marvel-World.com

Encylopédie - Maggia (la)

News » Marvel » Encyclopédie (5614 lectures)

Membres connus :
- la famille Costa :Luis Allegre, Bruno Costa, Frank Costa, Byron Hannigan, Jigsaw, Leon Kolsky, Matt Skinner
- la famille « Hammerhead » : l’Anguille (Lavell), Big Rock, le Boss, Gimlet, Hammerhead
- la famille Karnelli : Ando, Danny, Bobby Karnelli, Bruno Karnelli, Carmine Karnelli, Kate Carnelli
- la famille Nefaria : l’Anguille (Stryke), le Comte Nefaria, Cyclone (Gérard), les Dreadnought, l’Epouvantail (Laughton), le Gladiateur, l’Homme au fouet, l’Homme-plante, la Licorne, Daniel Lindy, Mme Masque, le Maraudeur masqué, le Porc-épic (Gentry)
- la famille Nobili : Gordon « Gordo » Nobili, Carmen Nobili, Joseph Nobili
- la famille Silvermane : Blackie, Blackwing (Joseph Manfredi), Cesar « Big C » Cicero, Marko l’Homme-Montagne, la Rapière, Silvio Manfredi (Silvermane)
- autres membres : Mr Astin, Phil Bradshaw, John Bushmaster, Guido Carboni, « Fat » Carlo, Cyclone (Fresson), Dan le Suédois, Jack Dio, « Big Ben » Donovan, Harry Dumont, Angelo Fortunato, Don Fortunato, Goldbug, Shigeru Ichihara, Jimmy-6, Gideon Mace, Vincent Mangano, Simon Marshall, Mind-Master, le Moissonneur, Mr Moran, Sal Morone, Mystério (Beck), Nautilus, Mr Pain (Vince Dio), Ralph Parlini, Bobby Peculo, Photon (Jason Dean), le Piégeur, Razorwind, Mr Roak, Eli Rumsford, le Smuggler (Erik Josten, aujourd’hui Atlas), Jimmy Sweets, T.B. Smithson, Tommy la Canne, le Tri-Man, Vic Slaughter, Carmine Villanova, Nico Villanova
Base d’opérations : divers lieux à travers le globe
Première apparition : VO : Avengers (vol.1) # 13 (février 1965, par Stan Lee & Don Heck) – VF : Vengeurs (Pocket) n°9 (mai 1974)

Histoire : La Maggia est un syndicat international du crime qui est l’une des plus puissantes organisations au monde consacrées aux activités criminelles conventionnelles (par opposition aux activités subversives ou terroristes). Originaire de l’Europe méridionale, la Maggia peut faire remonter ses racines jusqu’à l’Italie médiévale du treizième siècle, puis étendit ses activités à travers tout le continent américain et la partie non communiste du continent européen. C’est dès la fin du dix-neuvième siècle, vers 1890, que la présence de la Maggia aux Etats-Unis devint connue mais c’est durant la Prohibition que la Maggia développa ses activités grâce au trafic d’alcool. Aujourd’hui, la Maggia contrôle l’essentiel des jeux illégaux, des activités d’usure et du trafic de narcotiques des Etats-Unis ; elle possède aussi de nombreux casinos de jeux légaux à Atlantic City, dans le New Jersey et à Las Vegas. La Maggia possède aussi une vaste influence sur divers syndicats professionnels et influence plusieurs politiciens, y compris au sein des autorités fédérales, par le biais de la corruption ou du chantage. En même temps, la Maggia applique un strict code du secret entre ses membres et n’hésite jamais à punir les trahisons ou les échecs par la mort. Souvent la Maggia indique que l’un des siens a été condamné à mort en envoyant l’un des siens saisir le menton de la future victime, une pratique surnommée « le toucher de la Maggia ».

La Maggia n’est cependant pas un bloc monolithique mais plutôt une coalition de plusieurs groupes virtuellement indépendants les uns des autres et communément appelés « familles ». C’est à la fois sa force puisqu’une famille peut disparaître sans que la Maggia n’en subisse de vrai revers, mais aussi sa faiblesse car sa véritable puissance est ainsi dispersée et permet à ses ennemis d’affronter successivement les différentes familles au lieu d’une seule organisation solide. Néanmoins, ces différentes familles sont souvent unies les unes aux autres par des liens maritaux entre ses membres. La Maggia a également noué des alliances avec d’autres groupes criminels comme le syndicat du crime de Morgan basé dans le quartier de Harlem, à New York.

Parmi les nombreuses familles de la Maggia, plusieurs d’entre elles sont basées à New York. Trois de ces familles ont acquis une certaine visibilité depuis quelques années, au moins aux yeux de la communauté héroïque américaine.

La famille Silvermane est dirigée depuis des années par Silvio « Silvermane » Manfredi, l’un des derniers légendaires gangsters qui commencèrent à devenir célèbre au cours des années 1930. Ce groupe conduit ses activités selon les lignes traditionnelles de la Maggia et est fortement impliqué dans le trafic de drogues. Silvermane a longtemps refusé, à la différence de nombreuses autres familles de la Maggia, d’utiliser une technologie de pointe, une situation qu’appréciait l’un de ses principaux hommes de main, Jack Dio. Cependant, quand Silvermane eut le sentiment de sa mort prochaine, il n’hésita pas à recourir à des moyens scientifiques inhabituels, mais uniquement pour sa propre survie et non pour moderniser les activités de sa famille. Bien que réticent, Dio devait lui aussi céder à la tentation en devenant le Mafioso, un tueur équipé de technologies de pointe. Bien que Silvermane ait un fils, Joseph (également connu sous le nom du criminel costumé Blackwing), son successeur le plus probable à ce jour est son vieux rival, le principal avocat de la Maggia, Cesar « Big C » Ciceron. Quand il fut transformé en un cyborg, Silvermane conserva le contrôle de son organisation mais, récemment, avec sa santé déclinante, autant dans son corps biologique que cyborg, il devient peu à peu un simple chef symbolique dans le meilleur des cas, laissant la possibilité à ses rivaux de s’emparer du véritable pouvoir dans la famille.

Dominée par des traditionalistes de la Maggia d’un âge moyen, la famille « Hammerhead » commença à devenir célèbre dans des circonstances inhabituelles. Peut-être pour imiter la famille Nefaria, le chef de la famille, simplement connu sous le nom du Boss, équipa ses hommes avec des uniformes et un armement de pointe. Puis il réussit à devenir le propriétaire du Baxter Building par des moyens douteux, pensant qu’un tel titre légitimerait sa prise de possession de la technologie développée par les occupants les plus célèbres de l’immeuble : les Quatre Fantastiques contre lesquels il avait lancé une campagne de diffamation pour s’emparer de leurs biens. Cependant, l’un de ses hommes, Gimlet, convoitait sa place et attaque directement le quatuor, en dépit des ordres du Boss. Alors que les FF, pris par surprise, étaient vaincus et capturés, Gimlet prit d’assaut leur quartier général ; mais les héros purent s’échapper et regagnèrent leur base, faisant face à la Maggia. C’est alors que le Boss, déguisé comme simple portier du Baxter Building, abattit lui-même Gimlet pour protéger sa couverture. Ses hommes furent cependant vaincus par les FF et lui-même démasqué ; peu après, ses droits de possession du Baxter Building furent rejetés par les tribunaux et il finit par être assassiné sur l’ordre de sa propre famille. La famille, désormais privée de chef, chercha un autre homme pour prendre la tête des opérations selon une vision plus traditionnelle et le choix s’arrêta finalement sur un nouveau venu connu seulement sous le nom de Hammerhead, une victime d’amnésie dont le caractère brutal avait été forgé par sa passion pour les films de gangsters (il est cependant désormais établi que Hammerhead avait déjà parti lié au crime avant sa perte de souvenirs et que les films ne firent qu’entretenir sa passion pour la vie criminelle). Hammerhead utilise des méthodes dignes de l’époque de la Prohibition, parmi lesquelles les guerres de gangs, même s’il n’est pas opposé à l’idée d’utiliser une technologie avancée afin d’atteindre ses objectifs, comme le port d’un exosquelette qui augmente sa force physique. Cependant, durant la Guerre Civile, Hammerhead fut apparemment éliminé par le Maffiosi, après avoir tenté de prendre la place du Caïd. Il est apparu qu’il fut sauvé par le nouveau gangster appelé Mr Negative, acceptant d’entrer à son service. Son statut au sein de la famille Hammerhead et le sort de celle-ci demeurent, à ce jour, inconnus.

La famille Nefaria n’a que peu de ressemblances avec le reste des familles de la Maggia. L’aristocrate italien, le Comte Luchino Nefaria, génie scientifique, fut, il y a quelques années, le plus puissant chef de la Maggia, jusqu’à ce qu’il connaisse sa première défaite en affrontant les Avengers. Après cela, son prestige affaibli, il déplaça le centre de ses opérations à New York, avant de s’attaquer à Washington D.C., emprisonnant la capitale américaine derrière un champ de force impénétrable, et exigeant une rançon pour libérer la ville. Une nouvelle fois vaincu, cette fois par les premiers X-Men, Luchino Nefaria fut succédé à la tête de sa famille par sa propre fille, Giulietta Nefaria, plus connue sous le nom de Whitney Frost. Celle-ci tenta, en vain, de s’emparer de l’armement de pointe inventé par Tony Stark. Obligée de prendre la fuite et disparaissant quelques temps, elle fut remplacée par le Maraudeur masqué à la tête de la famille ; celui-ci exigea rapidement le contrôle complet sur la ville de New York, menaçant d’y activer une bombe nucléaire dans la négative. Daredevil et Spider-Man s’opposèrent à lui et son robot, le Tri-Man, et le Maraudeur fut capturé, la bombe désamorcée. La famille retomba sous le contrôle de Frost, désormais connue sous le nom de Mme Masque. Contrairement aux autres familles, la famille Nefaria, principalement composée d’individus de moins de quarante ans, utilise régulièrement et de manière systématique un armement de très haute technologie, extrêmement avancé, y compris des robots (comme le Tri-Man mais aussi les Dreadnoughts) et n’hésite pas à faire appel à des criminels costumés comme agents spéciaux ou à s’attaquer directement à la société. Le chef de la famille est toujours connu sous le nom générique du « Grand M ». Profitant de la disparition de Mme Masque, Luchino Nefaria reprit la tête de sa famille, organisant une réunion de différentes familles afin de retrouver son hégémonie. Mais, de nouveau vaincu par les Avengers et les Thunderbolts, son projet fut rapidement avorté. L’identité du chef actuel, s’il y en a un, de cette famille n’est pas connue. Cette famille a employé les personnes suivantes : la première Anguille, le premier Cyclone, l’Epouvantail, le Gladiateur, l’Homme au fouet, l’Homme-Plante, la Licorne, le premier Porc-épic mais aussi un simple homme de main comme Daniel Lindy.

Il existe plusieurs autres familles aux Etats-Unis et en Europe, et même depuis quelques années sur le continent asiatique. La plupart de celles-ci n’emploient pas de surhumains. Parmi les membres de ces autres familles figurent Don Fortunato (chef de sa propre famille), les hommes de main Eli Rumsford et Harry Dumont ; Erik Josten (aujourd’hui Atlas) fit également parti de la Maggia, sous l’identité du Smuggler. La Maggia a également participé au financement de criminels indépendants (probablement en échange d’un pourcentage sur les gains) comme l’ennemi des Défenseurs appelé Tommy la Canne ou Mr Fish, qu’affronta Luke Cage. Don Fortunato est l’un des plus vieux chefs de la Maggia et connu sous heure de gloire peu de temps avant l’avènement du Grand Patron. Sa famille semble se refermer sur elle-même et s’implique peu dans les luttes de pouvoir, en dépit d’une tentative de combler le vide laissé par la disparition provisoire du Caïd il y a quelques années, une action entreprise avec l’appui de l’organisation terroriste Hydra. Les liens de la Maggia avec d’autres gangsters, comme Slug (basé à Miami) ou le Hibou (Leland Owlsley) demeurent inconnus. En revanche, le Cercle, le syndicat criminel qui régnait jusqu’à récemment à Los Angeles, était clairement indépendant de la Maggia, entretenant plutôt des liens avec l’organisation du Caïd.

Naturellement, la Maggia est en compétition avec bien d’autres organisations criminelles, principalement sur la Côte Est des Etats-Unis ; cette rivalité amena les groupes criminels jusque là indépendants à chercher à s’unir afin de rivaliser avec les familles de la Maggia alors que d’autres organisations, moins importantes, acceptèrent de coopérer et de travailler pour le compte de la Maggia, reversant des « taxes » pour avoir le droit d’agir dans tel ou tel autre quartier ou ville. L’unification des autres gangs eut lieu pour la première fois avec Frederick Foswell, sous son identité du Grand Patron. Ses efforts furent cependant vite contrecarrés par les actions du justicier Spider-Man et plusieurs autres criminels – parmi lesquels le Dr Octopus et le Maître du crime – tentèrent de réitérer, en vain, cet exploit. Ce fut finalement Wilson Fisk, le Caïd, qui unifia les gangsters n’appartenant pas à la Maggia, bâtissant un empire du crime qui devint dominant à New York, s’imposant face aux familles de la Maggia. En dépit des absences du Caïd à divers moments, cette organisation demeure solide et reste le principal syndicat du crime de New York. La situation a toutefois récemment été bouleversé avec l’incarcération du Caïd, la disparition d’Hammerhead et l’absence apparente de leader de la famille Nefaria ; le vide ainsi apparu a permis la montée de nouveaux chefs de gangs dont les deux principaux sont Mr Negative mais surtout Hood, qui revendique le contrôle de New York avec l’aide de nombreux agents surhumains fédérés sous ses ordres. De son côté, Mr Negative n’a pas caché son désir d’éliminer la Maggia, afin de s’emparer de leurs territoires, probablement pour rivaliser avec l’organisation du Caïd. A cette fin, il s’est attaqué à la famille Silvermane (ou Manfredi) et celle des Karnelli, une famille mineure de la Maggia de New York, éliminant la plupart des représentants adultes mâles de ces deux groupes, tandis qu’Hammerhead est désormais devenu l’un de ses lieutenants, après avoir subi une lourde opération pour renforcer son squeletgte financée par Mr Negative. Face à toutes ces difficultés, la Maggia plongea dans le chaos, offrant ainsi l’occasion à Mystério (Quentin Beck) d’utiliser un robot à l’image d’anciens membres de la Maggia, afin de la diriger en secret. Cependant, Spider-Man dévoila rapidement le complot, faisant échouer les projets de Mystério mais maintenant la Maggia dans la confusion.

Cette situation n’empêcha pas la Maggia d’intervenir occasionnellement dans les affaires de la pègre de New York, notamment en participant à une tentative d’exécution des deux Hawkeyes (Clint Barton et Kate Bishop) quand ceux-ci commencèrent à prendre la défense d’habitants victimes de chantages de protection. Durant l’attaque de la Terre par les forces de Thanos qui provoqua la destruction d’Attilan et l’exposition de la population terrestre aux brumes terrigènes, il fut découvert que l’une des familles mineures de la Maggia, les Nobili, étaient des descendants des tribus perdues des Inhumains. Développant rapidement des pouvoirs, ils furent cependant rapidement décimés par les Thunderbolts du Hulk rouge, ne laissant comme survivant que Gordon Nobili, patriarche de la famille.

Commentaires : En dépit de la similitude entre la Maggia de l’univers Marvel et la Maffia (ou Cosa Nostra) du monde réel, l’univers Marvel comprend également des familles criminelles ressemblant encore plus à la véritable Maffia. Les liens entre la Maggia et la Maffia de l’univers Marvel sont inconnus ; parmi les familles de la Maffia, il est possible d’évoquer la famille Pazzo, la famille Roman, la famille Gnucci (avec sa tristement célèbre chef, Ma Gnucci), la famille Angelone, la famille Gerraci, et bien d’autres encore.

Par ThierryM

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 15
    Membre : 0