Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Thunderbolts (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Thunderbolts (les)

Membres actuels :
- Thunderbolts de Ross : Deadpool (Wade Wilson), Elektra, le Huk rouge, le Leader, le Punisher, Venom (Flash Thompson)
- Thunderbolts fédéraux : Aucun

Anciens membres : l’Amazone, Ant-Man (Eric O’Grady), Atlas (Erik Josten), Baron (Helmut) Zemo, Black Widow (Natacha Romanoff, sous l’apparence de Yelena Belova), Blackheath, Blizzard (Donald Gill), Boomerang, Bullseye, Luke Cage, Centurius, Charcoal, Cobalt Man (Tony Stark), Crossbones, Cyclone (Pierre Fresson), le Fantôme, Fixer (aussi sous l’identité du premier Techno), le Fléau (Cain Marko), le Grizzly (Maxwell Markham), Harrier, Hawkeye (Clint Barton), Headsman, l’Homme-Chose, l’Homme-Radioactif, Hypérion, Jack O’Lantern (Steve Levins), Jolt, Joystick, Lady Deathstrike, MACH-5 (aussi sous les identités de MACH-1, MACH-2 et MACH-3, MACH-5), le Maître de corvées, Mr Hyde, Mr X, Nighthawk (Kyle Richmond), l’Ogre, Opale (Karla Sofen, également sous l’identité de Météorite), Norman Osborn, le Paladin, Penance (Robie Baldwin), Photon (Genis-Vell), le Pitre (Jody Putt), Satana, Scourge (Nuke Wilson), le Shocker (Herman Schultz), Skein, le Smuggler, Songbird, Speed-Demon, le Swordsman (Andréas von Strucker), le second Techno, Troll (Gunna), Vantage, Venom (McDonald Gargan)

l’Armée des Thunderbolts : Ajaxis, la troisième Anguille, Aqueduc, Asylum (Henrique Gallante), Batroc, Blacklash, Bloodstrike, Boomerang, Bushmaster, le Clochard, le Cobra royal, Coron, le Crotale, le second Death-Adder, le Dr Octopus, l’Enjôleuse, l’Epouvantail (Ebenezer Laughton), Ironclad, la Licorne, Machette, la Mangouste, Mathémanic, l’Overmind, le second Ox, le second Porc-épic, Primus, le Pygargue, Red-Ronin, Sable mouvant, les trois Scarabées, Slyde, Smiling-Tiger, Snake-Marston, Soie brûlante, Texas-Twister, le Tourbillon, Vapor, Vector, la Vermine, Whiplash, X-Ray, Zaran


Base d’opérations : le Cube (emplacement non identifié), autrefois, le Mont Charteris (Burton Canyon, Colorado), le Château Plissé du Baron Zemo, le Centre équestre Richmond (Long Island, New York), le hangar des Thunderbolts (les docks de Brooklyn, New York), la Citadelle de Stormfront-1 (Mer du Nord), la Villa Faustus (Iles Canaries), Attilan (la Contre-Terre), le chalet de Songbird (les Montagnes Rocheuses, Colorado), le satellite de l’AIM (orbite terrestre), le Four Freedoms Plaza (New York), la Pizzeria Cellini (New York), le repaire du Fixer

Autres noms : The Thunderbolts (VO), The T-Bolts (VO)
Première apparition : VO : Incredible Hulk (vol.1) #449 (janvier 1997, par Peter David & Mike Deodato Jr ; néanmoins, les véritables concepteurs des Thunderbolts sont Kurt Busiek et Mark Bagley) – France : Marvel Select n°2 (avril 1998 ; Incredible Hulk # 449 a été publié dans Hulk (Semic/Panini) n° 37 de mai 1998)

Histoire : Se présentant comme une équipe de super-héros composée principalement d’anciens super-vilains, les Thunderbolts commencèrent comme une vaste supercherie pour finir dans une entreprise de rédemption Quand les Avengeus et les Quatre Fantastiques moururent apparemment pendant le désastre d’Onslaught, Helmut Zemo et ses Maîtres du Mal tirèrent avantage de la situation en se déguisant eux-mêmes en une nouvelle équipe de super-héros, les Thunderbolts, gagnant rapidement les faveurs du public mais également des autorités pour accéder aux fichiers les plus secrets de celles-ci. Zemo adopta le déguisement de Citizen V (un héros de la Seconde Guerre Mondiale qui avait été tué par son père, le Baron Heinrich Zemo), alors que ses partenaires, le Scarabée, le Fixer, Goliath (Erik Josten), Opale (Karla Sofen) et la Dame blanche adoptèrent respectivement les nouvelles identités de MACH-1, Techno, Atlas, Météorite et Songbird, changeant pour l’occasion leurs uniformes, leurs équipement et jusqu’à leur apparence physique. Après s’être fait connaître en triomphant des Rats, des Démolisseurs, en protégeant une ville contre l’incroyable Hulk, les Thunderbolts connurent une immédiate popularité auprès du public ; après avoir combattu le Penseur fou et de nouveaux Maîtres du Mal, au service du mystérieux Crimson Cowl, l’équipe s’agrandit de Jolt, alias Hallie Takahama, qu’ils avaient sauvé des griffes du généticien fou Arnim Zola, une initiative appuyé par Sofen sous prétexte d’une amélioration de leur image publique. La présence de la jeune fille obligea les Thunderbolts à dissimuler encore plus leurs véritables projets, alors même que Karla Sofen voyait là l’occasion de ravir la direction du groupe à Zemo, plus intéressée par ses intérêts personnels que par les ambitions mondiales du Baron. Peu après leurs débuts, la mairie de New York, par l’intermédiaire de Dallas Riordan, responsable des relations publiques, proposa l’ancien quartier général des Fantastiques, le Four Freedoms Plaza aux Thunderbolts. Le plan de Zemo se concrétisait.

Lors du combat des Thunderbolts contre les Eléments du Destin, le corps physique de Techno fut apparemment tué, la nuque brisée, mais celui-ci put transférer sa conscience dans un corps robotique, développant ainsi ses capacités physiques. Alors que certains membres du groupe commençaient à apprécier cette popularité et leur rôle de héros, le prenant de plus en plus au sérieux, ils rencontrèrent successivement Spider-Man – en réalité Ben Reilly, le clone du véritable Spider-Man – puis Black Widow ; si le premier n’eut guère de doutes envers les héros, la seconde devina la véritable identité des « héros », les encourageant à se réformer, tout en les menaçant de son intervention s’ils échouaient à changer de vie. Peu après, les héros disparus réapparurent ; profitant du fait qu’ils n’étaient pas encore regroupés, Zemo, qui avait pris possession des informations convoitées, révéla de manière anonyme aux autorités la véritable identité des Thunderbolts, contraignant ses alliés, de plus en plus réticents envers ses ambitions, à le suivre sur un satellite en orbite après avoir abandonné le Four Freedoms Plaza. Là, les Thunderbolts durent combattre les Quatre Fantastiques et les anciens Avengers, non encore reformés pendant que le Baron tentait d’asservir la Terre. Au cours du combat, Jolt, dont la présence avait renforcé le désir de s’amender de certains Thunderbolts, réussit à convaincre MACH-1 et Songbird d’abandonner Zemo, alors qu’Opale profitait de l’occasion pour trahir également leur chef ; Atlas, hésitant, aida ce dernier à s’enfuir en compagnie de Techno – le seul Thunderbolt à rester fidèle à Zemo – avant de rejoindre ses autres coéquipiers qui se retrouvèrent brutalement sur la planète extradimensionnelle de Kosmos, dont les habitants cherchaient à éliminer tous les utilisateurs de particules Pym, auxquels appartenait Josten. Revenus sur Terre, les Thunderbolts décidèrent, sous la forte impulsion de Jolt, de montrer au monde qu’ils s’étaient amendés, même s’ils étaient désormais des hors-la-loi traqués par la justice.

Hawkeye, l’un des vétérans du monde des super-héros, et sensible aux désirs des Thunderbolts de devenir des héros à cause de son propre passé de hors-la-loi avant son incorporation aux Avengers, rejoignit les Thunderbolts comme leur nouveau chef, améliorant leur réputation, leur moral et leurs talents de combattants. Il persuada MACH-1, le seul membre de l’équipe recherché pour meurtre sous son identité du Scarabée, de se livrer aux autorités et de faire sa peine de prison pour la crédibilité du groupe, même si cette séparation s’avéra douloureuse aussi bien pour Jenkins lui-même que pour Songbird, devenue son amie. Hawkeye accepta aussi un ancien ennemi du groupe, le jeune Charcoal, dans son équipe, avant de conduire les Thunderbolts à la victoire sur les Maîtres du Mal du Crimson Cowl, prenant possession de leur base, le Mont Charteris. Le résident secret de la base, le technicien et mutant appelé l’Ogre, depuis des années inactif, commença à aider le groupe sur un plan technique. De son côté, Hawkeye et Météorite – qui avait repris son nom d’Opale une fois la supercherie éventée – se rapprochèrent, Barton l’inspirant pour s’amender. Jenkins réintégra bientôt l’équipe, sous l’identité de MACH-2, ayant obtenu une libération anticipée après avoir accepté une mission secrète pour le gouvernement. Techno, abandonnant finalement Zemo, emprisonna et prit l’apparence de l’Ogre, infiltrant les Thunderbolts avant de sacrifier sa vie artificielle pour ramener à la vie Jolt, qui avait été abattue peu avant par Scourge (alias Jack Monroe, ou le Nomade), un assassin contrôlé par nanotechnologie par Peter Gyrich, un membre de la Commission aux Activités Surhumaines (CAS). Au cours des manœuvres de Gyrich et de Scourge, Atlas, ainsi que le Baron Zemo, furent apparemment tués alors que les Thunderbolts se disputèrent avec Hawkeye quand ils découvrirent que sa promesse initiale de leur obtenir une amnistie des autorités était un mensonge, le gouvernement ayant refusé sa demande initiale. Au cours de ces semaines, l’Ogre, libéré de son emprisonnement avec la « mort » de Techno, rompit tout lien avec les Thunderbolts. Hawkeye se rattrapa néanmoins quand il conduisit les Thunderbolts contre Gyrich, qui fut révélé comme étant lui-même sous le contrôle du Baron Wolfgang von Strucker, chef de l’organisation terroriste Hydra, et réussit à obtenir de la Commission l’amnistie de ses coéquipiers en échange de sa propre incarcération pour ses activités illégales au sein des Thunderbolts.

L’amnistie accordée interdisait cependant aux Thunderbolts de reprendre leurs carrières héroïques et leurs uniformes. Mineurs, Jolt et Charcoal devinrent des pupilles de l’Etat et furent intégrés à l’équipe des Rédempteurs, une équipe de surhumains au service de la Commission, inspirée par les Thunderbolts eux-mêmes. Ils y retrouvèrent un Fixer ressuscité, à nouveau dans son corps humain ; les autres membres incluaient Scream – l’âme sonique de l’ancien partenaire et amant de Songbird, Angar le Cri – un nouveau Scarabée (Leila Davis, une ancienne ennemie de Jenkins), une nouvelle Météorite (Valerie Barnhardt, une pilote chassée de l’armée) et le Smuggler (Conrad Josten, le frère d’Atlas) et, enfin, un nouveau Citizen-V (alias John Watkins mais dont le corps était occupé par l’esprit désincarné d’Helmut Zemo). Au début, le groupe fut dirigé par Captain América mais, bientôt, Citizen-V en prit la tête. Après qu’un Graviton assoiffé de pouvoir eut massacré la plupart des Rédempteurs, lui et ses alliés extra-terrestres, les P’Tah, furent vaincus par les efforts combinés de Citizen-V, du Fixer, de Jolt, Opale, Songbird, un Atlas revenu à la vie (et partageant désormais le corps de son ancienne amie Dallas Riordan) et Abe Jenkins avec une nouvelle armure et le nouveau nom de MACH-3. La plupart d’entre eux semblèrent périr pendant le combat mais ils furent en fait précipités sur la Contre-Terre créée par Franklin Richards et la Céleste Ashéma. Retrouvant et s’alliant à contrecœur à un Helmut Zemo nouvellement revenu à la vie, ces Thunderbolts œuvrèrent pour restaurer la paix et la prospérité sur cette planète ravagée par les désastres. Rapidement, les Thunderbolts de Zemo devinrent les principaux héros de ce monde.

Pendant ce temps, sur la Terre, Hawkeye s’évadait de prison et, retrouvant Songbird, la seule Thunderbolt à avoir échappé au transfert vers la Contre-Terre, entreprit une mission secrète pour le compte du SHIELD, cherchant une arme ultime développée autrefois par le milliardaire Justin Hammer, le père de leur ancienne ennemie, le Crimson Cowl. Au cours de l’opération, ils s’associèrent aux criminels appelés l’Amazone, Cyclone, l’Homme-Plante, Cardinal et Phalène – les trois derniers adoptant les identités, respectivement, de Blackheath, Harrier et Skein – que l’ancien Avenger entraîna pour en faire une nouvelle version des Thunderbolts. Ensembles, malgré la rapide défection de Cyclone, ils affrontèrent de nouveau les Maîtres du Mal du Crimson Cowl, en triomphant, avant de sauver la planète et d’obtenir une amnistie pour Hawkeye et Songbird. Peu après, les deux équipes de Thunderbolts se retrouvèrent côte à côte pour affronter un vide cosmique menaçant d’engloutir les deux planètes. La menace neutralisée, tous les Thunderbolts se retrouvèrent sur Terre, Jolt seule choisissant de rester sur la Contre-Terre pour prendre la tête des Jeunes Alliés pour aider la planète. Cyclone fut livré aux autorités suite à sa trahison mais il fut remplacé dans le groupe par Vantage (alias Dallas Riordan elle-même, dont la fusion physique avec Atlas lui laissa une partie des pouvoirs de celui-ci. L’Amazone et Skein, doutant de leurs capacités à rester dans le droit chemin de manière durable, reprirent leurs vies en dehors de la légalité ; MACH-3 et Harrier décidèrent de se livrer à la justice pour terminer leurs peines de prison respectives. Enfin, Opale convainquit Hawkeye de quitter le groupe, afin de leur laisser la possibilité de prouver qu’ils pouvaient continuer à être des héros sans être sous sa surveillance permanente. Bien que méfiant envers le désir de s’amender du Baron Zemo, Barton reconnut que les Thunderbolts méritaient cette chance et retourna chez les Avengers ; néanmoins, Songbird accepta de lui servir secrètement d’agent infiltré dans le groupe, étant elle-même restée dans les Thunderbolts pour en surveiller les membres les moins fiables.

Les nouveaux Thunderbolts de Zemo connurent d’abord le succès, neutralisant diverses menaces et retrouvant leur popularité initiale. Mais les membres de l’équipe restaient extrêmement méfiants envers Zemo et quand il conçut le projet Libérator pour absorber les énergies du monde entier afin d’assurer la paix planétaire, Opale y installa une sécurité afin qu’elle puisse accaparer cette puissance si le besoin s’en faisait sentir. Les Avengers, recevant des informations de Songbird et ayant même infiltré Iron-Man, sous l’identité de Cobalt-Man, dans le groupe, découvrirent cette sécurité et supposèrent qu’elle était l’œuvre de Zemo, renforçant les doutes des héros envers les Thunderbolts. Les Avengers finirent par interférer lors du test initial du Libérator et déclenchèrent accidentellement la sécurité, plongeant une Opale aux pouvoirs décuplés dans une crise de folie et de dévastation incontrôlée, qui ne put être arrêtée que par les efforts conjoints des deux équipes, et aussi par l’aide d’Abe Jenkins et de Jolt. A la fin, Opale se retrouva dans un coma profond ; un Zemo extrêmement amer prit la fuite avec les deux gemmes de celle-ci ; Blackheath se livra à la justice, reprenant son identité de l’Homme-Plante ; Vantage, privée de pouvoirs, intégra la Commission ; Atlas obtint l’aide de Hank Pym pour perdre ses pouvoirs ; Songbird déclina l’offre des Avengers de les rejoindre et choisit de reprendre ses études. Les Thunderbolts étaient dissous.

Libéré sur parole de prison pour son aide apportée aux Avengers, Abe Jenkins se confectionna une nouvelle armure, devenant MACH-4 et commença à reformer les Thunderbolts, recrutant Songbird, Erik Josten, et les criminels Blizzard (alias Donald Gill), Speed-Demon, Joystick et l’Homme-Radioactif. Cependant, Jenkins se sentait peu sûr de lui dans son rôle de chef, Josten se révéla instable dès qu’il eut récupéré ses pouvoirs d’Atlas en récupérant l’énergie qu’il avait transférée à Dallas Riordan – la laissant paraplégique – et les nouvelles recrues n’embrassaient pas aussi vite que l’équipe originelle la philosophie de Rédemption des Thunderbolts. Songbird, qui avait définitivement rompu avec Jenkins, commença elle-même à perdre la foi en l’équipe en général et MACH-4 en particulier, particulièrement lorsqu’elle découvrit que Jenkins avait été financé par le Baron Strucker, qui escomptait utiliser les Thunderbolts comme chair à canon lors d’une attaqua apocalyptique sur Manhattan. En dépit de ces tensions internes, les Thunderbolts redevinrent des célébrités après avoir sauvé Manhattan d’une attaque nucléaire conduite par Hydra, recevant l’aide au dernier instant de l’anti-héros cosmique Captain Marvel (alias Genis-Vell), qui adopta l’identité de Photon et qui été revenu à la vie, plus instable que jamais, après avoir été battu à mort par Atlas, qui redoutait que sa présence ne ravive les tensions entre MACH-4 et Songbird.

De son côté, utilisant les deux pierres de lune en sa possession, le Baron Zemo découvrit que, dans tous les futurs possibles, Photon était une menace pour l’existence de l’univers. Il déplaça Songbird dans le temps en l’emmenant dans un espace extradimensionnel afin de la persuader de rejoindre sa cause et sauver l’univers avec lui. Parallèlement, il commença à travailler en collaboration avec la Commission après leur avoir montré les différents futurs et put les convaincre de son désir de sauver le monde. Une fois revenue dans le présent, Songbird prit le contrôle des Thunderbolts, en expulsant Jenkins pour son association avec Strucker. Elle renvoya également Blizzard, pensant qu’il n’avait pas la volonté de mener la vie des Thunderbolts. Speed-Demon commença secrètement à voler de l’argent pour aider à financer l’équipe ; il décida de voler son ancien coéquipier du Sinistre Escadron, Nighthawk (alias Kyle Richmond). Cela conduisit à une confrontation entre les deux anciens alliés au quartier général des Thunderbolts. Le groupe fut alors attaqué par un nouveau Sinistre Escadron qui souhaitait recruter leurs deux anciens membres. Ils réussirent à enlever Nighthawk et Speed-Demon les rejoignit à son tour pour les infiltrer. Les Thunderbolts s’associèrent à Nighthawk pour mettre un terme aux plans de l’Escadron mais échouèrent et les criminels purent prendre la fuite. La bataille terminée, Nighthawk rejoignit à son tour les Thunderbolts alors que Songbird renvoyait Speed-Demon à cause de ses larcins et il retourna une nouvelle fois auprès de l’Escadron.

Pendant ces événements, le Baron Zemo recrutait sa propre équipe de Thunderbolts appelés à combattre ceux de Songbird. Il recruta ainsi le Fixer, MACH-4, Blizzard, l’Amazone et Blackout (alias Marcus Daniels) et une Opale toujours dans le coma mais contrôlée par le biais des pierres de lune. Le nouveau Spadassin, en vérité Andréas von Strucker et ancien ennemi de Zemo qui avait assassiné autrefois sa jumelle, découvrit les plans de Zemo et tenta de prévenir Songbird, mais il ne put arriver que quelques instants avant le groupe de Zemo. Au cours du combat, le Smuggler, considéré mort depuis sa bataille avec Graviton, utilisa le corps de Blackout pour s’extraire de la dimension d’énergie noire où il s’était réfugié pendant ces longs mois, et Zemo réussit à utiliser les pierres pour disperser le corps de Photon en plusieurs morceaux dans autant de poches dimensionnelles et temporelles, avant de disperser ces mêmes poches à travers la dimension de l’énergie noire afin d’empêcher définitivement Photon de détruire le monde. Les deux groupes fusionnèrent, le Smuggler et le Spadassin intégrant ses rangs alors que l’Amazone abandonnait l’équipe et que Nighthawk la quittait également après avoir découvert que Songbird ne l’avait accepté que pour obtenir un financement pour son équipe. Il rejoignit alors le Sinistre Escadron.

Quand le Superhuman Registration Act (SRA) fut adopté par le Congrès américain, la Commission contacta les Thunderbolts afin qu’ils capturent les criminels surhumains et les convainquent de rejoindre le camp des pro-SRA. Sans que la CAS ne le sache, Zemo avait déjà commencé cette traque plus de trois semaines plus tôt afin de constituer une armée pour son futur combat avec le Grand Maître. Ceux qui acceptaient de servir les Thunderbolts les aidaient alors à capturer de nouveaux criminels, jusqu’à ce que Zemo ait en sa possession une véritable armée, qui fut baptisée l’Armée des Thunderbolts. Zemo put convaincre à la fois Captain América et Iron-Man, les chefs de chaque camp dans la guerre au sujet du SRA, de l’aider au moment crucial de sa bataille avec le Grand Maître. Ce conflit fut ressenti à travers toute la planète, le Grand Maître utilisant le pouvoir du Puits Universel pour octroyer des pouvoirs à des humains sur toute la planète et les manipuler par l’intermédiaire de cette nouvelle puissance. Alors que les Thunderbolts faisaient face au Grand Maître et au Sinistre Escadron, l’Armée des Thunderbolts et la plupart des héros à travers le monde affrontaient les humains ayant reçu des pouvoirs grâce au Doyen de l’Univers. Au cours du combat, certains membres de cette Armée furent à leur tour contrôlés par le Grand Maître, amenant à des conflits internes à l’Armée. Du coup, doutant de leurs capacités à faire face à la situation, l’essentiel de l’Armée des Thunderbolts se dispersa et les criminels prirent chacun leur propre voie. Certains retournèrent vers le crime alors que d’autres acceptaient de devenir des agents fédéraux en application du SRA. A la fin, Zemo fut capable de vaincre le Grand Maître et de s’emparer des énergies du Puits Universel. Persuadée que Zemo allait utiliser cette puissance pour un quelconque but malfaisant, Songbird utilisa sa voix pour briser les pierres de lune, projetant le Baron à travers le temps et l’espace dans le passé.

Pendant que les Thunderbolts de Zemo se préparaient à leur bataille contre le Grand Maître, Dallas Riordan entra en contact avec Songbird afin de discuter de l’avenir du groupe et de la possibilité de l’intégrer au programme Initiative. Riordan informa alors Songbird qu’elle pourrait conserver certains des Thunderbolts actifs quand elle prendrait la tête d’une nouvelle équipe. Le groupe, avant le combat final contre le Grand Maître, commença à soutenir les efforts d’Iron-Man, participant au combat contre les Secret Avengers de Captain América, une bataille qui conduisit à la mort de Goliath (alias Bill Foster). Cette mort poussa de nombreux héros à quitter le camp pro-SRA, ce qui incita la Commission à déclencher le plan Initiative plus vite que prévu. Après la disparition de Zemo et la défaite du Grand Maître, les Thunderbolts se retrouvaient affaiblis : Atlas était inconscient et son frère, le Smuggler, décida de rester auprès de lui. MACH-4 et Blizzard perdirent leurs équipements ; le premier, avec le Fixer, accepta un emploi auprès des autorités alors que Donald Gill abandonnait sa carrière de héros costumé. Joystick, révélée comme un agent infiltré par le Grand Maître au sein des Thunderbolts, se retrouva en prison et Speed-Demon prit la fuite pour échapper à la justice. En revanche, Opale était sortie du coma, mais le groupe était réduit à elle, Songbird, le Spadassin et l’Homme-Radioactif. Aussi, la CAS, avec l’aide de Songbird, rassembla Bullseye, Lady Deathstrike, Jack O’Lantern (Steve Levins), un nouveau Pitre (Jody Putt), le Maître de corvées et le nouveau Venom (McDonald Gargan) pour capturer les partisans de Captain América. Refusant de courir le moindre risque, Mr Fantastic utilisa une nanotechnologie pour implanter chaque nouveau membre de puces permettant de les surveiller et de les contrôler. Avant d’avoir reçu le moindre entraînement comme équipe, Jack O’Lantern et le Pitre furent envoyés à la recherche de Spider-Man, mais, alors qu’ils s’apprêtaient à le tuer, ils furent eux-mêmes abattus par le Punisher.

Pendant que s’achevait la Guerre Civile de la communauté héroïque, Norman Osborn fut placé à la tête des Thunderbolts et il fut convaincu d’obliger plusieurs criminels à servir au sein du groupe ; le groupe participa à l’affrontement finale entre les résistants de Captain América et les héros enregistrés d’Iron-Man ; à cette occasion, deux nouvelles recrues – Lady Deathstrike et le Maître de corvées – furent ensuite expulsés du groupe et enfermés dans la prison de la Zone Négative pour leur comportement lors de cette bataille. Les quatre rescapés de la précédente version des Thunderbolts – l’Homme-Radioactif, Opale, Songbird, le Swordsman – intégrèrent ces nouveaux Thunderbolts, complétant les effectifs avec Bullseye, Venom (McDonald Gargan) et Penance (Robbie Baldwin, plus connu comme Speedball des New Warriors). Le groupe affecté au Colorado comme équipe officielle de l’Etat dans le cadre de l’Initiative, même s’il fut également chargé de capturer les héros non enregistrés. Les criminels de l’équipe reçurent une injection de nanites afin de s’assurer qu’ils demeuraient sous contrôle. Opale devint la dirigeante du groupe sur le terrain, acceptant de servir pour cinq ans ; cette situation entraîna des tensions entre elle et Songbird, précédente chef de l’équipe qui prit mal l’intégration d’autant de criminels non repentis parmi les Thunderbolts. Pour leur première mission, le groupe captura le justicier Jack Flag ; l’opération fut effectuée avec une incroyable violence, Opale n’hésitant pas à ordonner à l’Homme-Radioactif de faire exploser plusieurs véhicules afin d’accuser le héros. Puis, Bullseye surprit de ce dernier et le poignarda dans la colonne vertébrale, le laissant paralysé. Puis, sous la supervision d’Iron-Man, ils s’attaquèrent à Hurricane, qui fut sévèrement battu avant d’être arrêté.

L’attitude d’Opale pendant l’affaire Jack Flag provoqua la colère d’Osborn, tout en augmentant les tensions entre Opale et Songbird. Le groupe se chargea néanmoins de la capture de Frère Nature, et tenta d’arrêter Nova (Richard Rider), récemment revenu sur Terre. Cette fois, cependant, leurs opérations furent arrêtées par Iron-Man qui laissa le jeune héros un délai de vingt-quatre pour s’enregistrer. Après avoir retrouvé Baldwin et découvert son évolution comme Penance, Rider devait décider de repartir pour l’espace, sans s’enregistrer. Puis, les Thunderbolts furent envoyés arrêter Steel-Spider. Mais, cette fois, le héros non autorisé fut aidé par deux autres justiciers : l’Aigle américain et Shadowoman. Dès le début, l’arrestation faillit être un fiasco quand l’Aigle blessa sérieusement Opale, lui brisant le poignet et perforant celui-ci avec une flèche. Songbird profita de l’occasion pour prendre la direction des opérations et laissa volontairement Bullseye seul face à l’Aigle américain, qui le corrigea sévèrement, le laissant à son tour paralysé, suite à un court-circuit de ses nanites. Pendant ce temps, les autres Thunderbolts affrontaient Steel-Spider, alors que Shadowoman réussissait à disparaître discrètement ; Venom arracha le bras du jeune héros ; l’Homme-Radioactif cautérisa immédiatement la blessure et Steel-Spider fut emmené par des médecins. Récemment, le groupe a appréhendé quatre nouveaux héros non enregistrés, qui furent enfermés dans des cellules individuelles ; parallèlement, plusieurs membres du groupe commencèrent à souffrir de problèmes mentaux, Osborn frôlant la dépression alors que le Swordsman tentait de s’emparer de la base au nom des Strucker et que Venom ravageait la base, apparemment influencé par son symbiote, avant de combattre le Swordsman et d’être électrocuté par celui-ci. Bullseye, remis sur pied après une opération de nanotechnologie, découvrit que le chaos était provoqué par les quatre héros incarcérés au Mont Charteris et qui, tous télépathes, manipulaient les Thunderbolts. Bullseye les tua les uns après les autres, leur plantant un scalpel en pleine tête. Osborn envoya aussi son équipe s’attaquer à Spider-Man mais celui-ci réussit à leur échapper, entre autre grâce à Eddie Brock, l’ancien détenteur du symbiote de Venom et qui devint Anti-Venom durant la confrontation.

Les Thunderbolts se retrouvèrent peu après mêlés à la tentative d’invasion de la Terre par les Skrulls, attaqués dans leur base par le Skrull se faisant passer pour Captain Mar-Vell ; Osborn réussit à convaincre ce dernier de demeurer fidèle à la mémoire du héros défunt puis conduisit son équipe à Washington DC pour affronter les Skrulls. Les Thunderbolts réussirent à vaincre la flotte et se rendirent alors à New York pour y combattre le gros de l’armée, se retrouvant côté à côte avec la communauté héroïque ainsi que Hood et son syndicat du crime ; tandis que Bullseye mettait hors de combat le Skrull se faisant passer pour Pourpoint jaune, Osborn eut le chance d’abattre Véranke, la reine des Skrulls, gagnant ainsi une formidable popularité aux yeux des autorités et du public, surtout après la fuite momentanée d’Iron-Man du champ de bataille. Osborn se présenta alors comme le sauveur de la Terre et fut bientôt nommé à la tête de l’Initiative après la destitution de Stark. En position de force, Osborn chercha immédiatement à assurer son pouvoir, en se débarrassant des éléments trop indépendants ; il fit rapatrier l’Homme-Radioactif en Chine, avant d’ordonner à Bullseye de tuer Songbird. Celle-ci put réchapper de la mort grâce à Strucker mais ce dernier fut lui-même tué par Osborn quelques heures plus tard. Puis, Osborn organisa ses propres Avengers, réunissant se derniers Thunderbolts – Bullseye, Opale et Venom – avec d’anciens membres de l’équipe ( Arès et Sentry – et des nouveaux venus, Captain Marvel et Daken. En même temps, il reforma secrètement les Thunderbolts, désormais installés dans l’ancienne prison du Cube, pour mener des opérations secrètes pour son propre compte. Il rassembla ainsi, sous l’apparente direction de Black Widow (Yelena Belova) : le troisième Ant-Man (Eric O’Grady), le Fantôme, Headsman et le Paladin ; l’une des premières missions du groupe fut d’éliminer le mercenaire Deadpool, quand celui-ci tenta de faire chanter Osborn. Mais, aidé du Maître de corvées, Deadpool put échapper aux tueurs, abandonnant néanmoins son projet contre Osborn. Puis le groupe se rendit à Madripoor pour y recruter Mr X tandis que Norman Osborn recrutait lui-même Scourge (qui devait se révéler être le super soldat dément connu comme Nuke Wilson). Mais l’emprise d’Osborn sur son équipe était moins assurée qu’il ne le pensait lui-même, Ant-Man et le Paladin commençant déjà à évoquer la chute inévitable de leur chef, alors que Black Widow, en réalité un agent double au service de Fury, négociait un accord avec le Fantôme.

Quand Songbird refit surface, les Thunderbolts furent envoyés à sa recherche, avec l’ordre de la tuer. Mais Black Widow déserta l’équipe pour protéger Songbird, tandis que Scourge prenait le commandement des Thunderbolts. Révélant sa véritable identité à Songbird, Black Widow l’informa travailler avec Nick Fury et les deux femmes prirent ensembles la fuite mais tombèrent dans un piège d’Osborn destiné à capturer Fury. Cependant, Fury se révéla être un Life Model Decoy (Simulacre de vie modélisé, ou LMD), un fait qui permet aux deux femmes de s’échapper, avec l’aide de certains Thunderbolts, qui refusaient de devenir de simples assassins. Le Grizzly vint à son tour compléter les rangs des Thunderbolts, peu de temps avant que le groupe ne s’oppose aux Agents d’Atlas ; ceux-ci leur infligèrent une sévère défaite, manipulant mentalement Scourge, qui tua alors involontairement Headsman. Peu de temps après, Osborn dépêcha ses Thunderbolts sur Asgard, durant le siège de la cité divine, dans le but de mettre la main sur l’armurerie asgardienne et, ainsi, faire peser le sort de la bataille en faveur d’Osborn. Les Thunderbolts réussirent à s’emparer de Gungnir, la lance d’Odin, mais furent alors attaqués par les Avengers de Pym ; durant la bataille, Scourge utilisa la lance pour trancher les membres gauches de l’USAgent mais les trahisons du Fantôme, du Paladin et d’Ant-Man renversèrent le cours de la bataille et les Thunderbolts demeurés loyaux à Osborn furent vaincus et capturés, comme l’ensemble des forces d’Osborn.

Le programme « Thunderbolt » ne tarda pas à être relancé, cette fois à l’initiative de Luke Cage, qui souhaitait renouer avec la politique de Hawkeye et aider des criminels à s’amender et devenir de vrais héros, et avec l’accord de Steve Rogers, successeur d’Osborn à la tête de l’Initiative et du SHIELD. Secondé par Songbird, MACH-5 et le Fixer, Cage recruta Crossbones, le Fantôme, le Fléau (Cain Marko) et Opale, leur proposant une réduction de peine en échange de leur service au sein du groupe ; à cela, vint s’ajouter l’Homme-Chose, utilisé comme moyen de transport grâce à ses liens avec les nexus dimensionnels. Ironiquement, l’USAgent, qui refusa des prothèses cybernétiques pour ses membres amputés, fut nommé directeur du Raft, travaillant en étroite collaboration avec Cage. Ce dernier testa rapidement le groupe au moyen d’un faux Baron Helmut Zemo, brusquement apparu à proximité du Raft, et promettant aux Thunderbolts de les libérer en échange de leur obéissance. Seul Crossbones envisagea sérieusement de s’enfuir. Les Thunderbolts furent ensuite déployés pour combattre un groupe de Trolls asgardiens, capturant l’une d’elles, nommée Gunna, qui se révéla être une humaine élevée par les Trolls. Gunna fut ainsi recrutée au sein des Thunderbolts, n’ayant plus d’autre famille. Le groupe dut alors partir à la recherche d’agents du SHIELD, qui se révélèrent être transformés par une exposition aux brumes terrigènes des Inhumains. Après avoir tué les agents mutés du SHIELD, le groupe retourna au Raft, qui reçut peu après la visite des étudiants de l’Académie des Avengers, au moment même où eut lieu une tentative d’évasion. Thunderbolts, l’ex USAgent et les jeunes élèves unirent leurs efforts pour contenir les prisonniers. Le groupe dut, par la suite, intervenir à New York, pour sauver plusieurs habitants menacés par les ninjas de la Main, désormais installés à Shadowland et dirigés par Daredevil (Matt Murdock). Le Fixer et Songbird furent blessés durant l’assaut, conduisant les Thunderbolts à battre en retraite.

Crossbones fut alors renvoyé du groupe, après que sa responsabilité dans la mort de plusieurs personnes au cours des mission des Thunderbolts ait été établi ; il fut remplacé par un Hypérion venu d’une autre réalité alternative, juste avant que le groupe n’affronte des monstres géants. Cependant, Hypérion se révéla aussi peu fiable que Crossbones, détruisant la partie inférieure du corps de l’Homme-Chose, avant d’abandonner Opale et Songbird dans l’océan pour s’emparer du système de contrôle des nanites implantés dans chaque Thunderbolt. Hypérion testa le système sur le Fléau, qui venait de se précipiter pour sauver ses deux coéquipières ; le groupe dut unir tous ses efforts pour abattre Hypérion, qui, ayant à présent peur des Thunderbolts et de leur résistance, fut brûlé par l’Homme-Chose. Hypérion fut à son tour remplacé par Satana, afin que le groupe dispose aussi d’un membre compétent dans le domaine magique. C’est peu après que le comité fédéral de surveillance des Thunderbolts décida de la constitution d’une équipe bêta de Thunderbolts. Alors que le reste de l’équipe de Cage se rendait en Europe, Songbird, MACH-5 et le Fixer recrutaient les nouveaux Thunderbolts, arrêtant leur choix sur Troll, le Shocker (Herman Schultz), Centurius, Boomerang et Mr Hyde. Alors que le Fléau demeurait au Raft, les deux équipes de Thunderbolts furent déployées en Irak, pour y combattre des zombies brusquement apparus dans la région. Pendant ce temps, aux Etats-Unis, le Fléau héritait de l’un des marteaux des Dignes, les serviteurs du Serpent, alias Cul, le dieu de la peur d’Asgard, récemment éveillé par Sin, la fille de Crâne rouge ; tandis que cette dernière devenait Skadi, Marko fut transformé en Kuurth, Briseur de Pierres, entreprenant immédiatement un périple pour traverser les Etats-Unis et éliminer les X-Men. L’évasion de Marko facilita l’évasion de nombreux autres détenus du Raft, alors que les Thunderbolts regagnaient leur base pour contenir les évadés et dégager les décombres. Ce faisant, Centurius découvrit le système contrôlant les nanites de l’équipe bêta, qui décida malgré tout d’attendre un moment plus propice pour s’échapper, craignant que plusieurs héros ne soient déjà en train de traquer des fugitifs.

La situation au Raft de nouveau sous contrôle, l’équipe alpha des Thunderbolts fut envoyée sur les traces du Fléau/Kuurth afin de l’arrêter alors que l’équipe bêta restait en réserve ; mais, à la grande surprise des Thunderbolts, l’Homme-Chose devint brusquement incontrôlable – en réalité submergé par la vague de terreur qui frappait la Terre – et se téléporta au loin durant le combat contre le Fléau, qui leur échappa cependant. Les deux équipes unirent leurs efforts pour contenir des créatures apparues suite au retour du Serpent, avant d’être projetés dans le passé quand l’Homme-Chose réapparut à leurs côtés, avant de les emmener avec lui dans un tourbillon dimensionnel. Ainsi, les Thunderbolts traversèrent la Seconde Guerre Mondiale, y venant en aide aux Envahisseurs, puis l’époque arthurienne, avant de rencontrer la toute première incarnation des Thunderbolts, quelques mois après leurs débuts publics sous la direction de Zemo. Pendant ce temps, si l’on peut dire, Cage, MACH-5, Songbird et le Fantôme, les seuls restés dans le présent, mettaient tout en œuvre pour retrouver les Thunderbolts et les ramener dans le présent. Ce fut finalement avec la crise du Sharzhad que les Thunderbolts revinrent à leur époque, tandis que le conseil fédéral recrutait de son côté plusieurs des anciens Dark Avengers d’Osborn : Toxie Doxie, Ai Apaec, Ragnarok, le nouveau Trickshot et Skaar. Ironiquement, ce fut ce groupe, avec Opale, qui poursuivit les pérégrinations temporelles des Thunderbolts en se rendant dans un futur alternatif artificiel, avant de retrouver le chemin du présent. De leur côté, les autres Thunderbolts obtinrent une libération anticipée pour les services rendus comme Thunderbolts.

A peu près à la même époque où les Thunderbolts fédéraux étaient dissous, une nouvelle équipe homonyme fit son apparition, sous la houlette du Hulk rouge (le général Thaddeus Ross), dans le but de mener des opérations quasi militaires, non approuvées par les autorités américaines. Ainsi, autour de lui, le Hulk rouge réunit Deadpool (Wade Wilson), la ninja Elektra, le vigilant appelé le Punisher et Flash Thompson, devenu depuis quelques temps le nouveau Venom. En même temps, Ross mit la main sur le cadavre de Samuel Sterns, alias le Leader, et l’exposa à des radiations gammas rouges, qui ranimèrent le corps, sans pour autant restaurer la volonté et les pouvoirs de Sterns. Le Hulk rouge emmena sa petite troupe sur la nation insulaire de Kata Jawa, aidant les rebelles à renverser la dictature locale du général Awa et récupérant sa technologie gamma obtenue auprès de Madman, le frère monstrueux du Leader. Au cours des combats, Madman fut lui-même tué, tandis que le groupe repartait bientôt pour traquer un groupe de terroristes en Asie centrale.

Iron Sim 31528

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 20
    Membre : 0