Partagez nous


Encyclopédie - AIM (l') - Marvel-World.com

Encylopédie - AIM (l')

News » Marvel » Encyclopédie (7936 lectures)


Membres actifs connus : Black Widow (également comme l’Ultra-Adaptoïde, Yelena Belova), Njeri Damphouse, Andrew Forson, Graviton, Jude l’Homme-entropique, le Maître de corvées, Mentallo (Marvin Flumm), MODOK (George Tarleton), MODOK Supérior, Evelyn Necker, Peggy Park, Hyun Rahman, Monica Rappaccini, Betty Sumitro, Supéria
Anciens membres connus : Agent R-2, Paul Allen, l’Amazone, Agent Anesthésie, Theron Atlanta, Harold Bainbridge, le Baron Rolando Samedi, Batch-13, Clete Billups, Julia Black, Timothy Black, Sous-commandant Blake, Bob l’agent d’Hydra, Brace, Lars Branco, Ellen Brandt, Solemne Brannex, Bruiser, B’Tumba, Cache, Joanna Cargill, Chaîne (Thomas Bannion), Delia Childress, George Clinton, Alexandre Copernicus, Brice Courtland, Crâne rouge (Johann Schmidt), le Cyborg, Robert Cypher, Harry Daze, le Destructeur (Kerwin Korman), Kearson DeWitt, le Dr Némésis (Michael Craig Stockton), Clytemnestra Erwin, Etau (Herb Bannion), le Fantôme, le Fixer (Paul Ebersol), Colin Forty-Four, Helen Gable, Janet Galloway, la Gargouille grise, David Garrett, Stephanie Gerard, Lyle Getz, Jack Gowan, Sir Marcus Grantby-Fox, Grasp, Grizzly, Gynt, Harness (Erika Benson), le Haut Technicien, Headcase (Sean Madigan), James Hendrickson, Highwayman (David Pennant), Terrance Hoffman, l’Homme-quintronique, le Hulk rouge, Robert Jema, Otis « Danger » Johnson II, Garrison Kane, Lance Kepler, Klaw, Lifeform (George Prufrock), Carl Alexis Lombardi, Chet Madden, Méchanic, Serene Miami, Mindstorm, MODAM (Olinka Barankova), Maxwell Mordius, Mr Jinx (Ian Fitzpatrick), le Narrateur, Brendon Newton, Marc Planck, Drake Previn, Protocide (Clinton McIntyre), Jethro Prufrock, Huang Qiaolian, Dr Ralph Rider, Jason Rilker, Andrew Ritter, le Robot de l’Apocalypse, Abu-Jamal Rodriguez, le Comte Bornag Royale, Dr Cristiano Ryder, Eric Schist, Scorpion (Carmilla Black), Arthur Shaman, C. Anderson Sixty, Skeleton-Ki, Sonic (Daniel Bannion), Ramona Starr, Karl Steiner, Strikeback (l’Anneau, Anthony Davis), Stryke, le Super-Adaptoïde/Alessandro Brannex, Betty Swanson, Colin Thirty-Three, Timekeeper, Eugene Toussaint, Valdemar Tykkio, Yorgon Tykkio, Victorius (Victor Conrad), Paul Vincent, Kseniya Vladitch, Wolfgang von Strucker, Warbot, Aaron Whyte, Gilbert Wiles, Bernard Worrell, Stanley Zane
Base d’opérations : Bagalia (l’île de l’AIM) ainsi que de nombreuses bases à travers le monde, dont l’Asie, Boca Caliente (l’Ile de l’AIM, les Caraïbes), le Canada, les Etats-Unis, l’Europe, Haïti, l’Inde, le Soudan, d’autres encore
Première apparition : VO : Strange Tales (vol.1) # 146 (juillet 1966, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Vengeur (Pocket) n°13 (2ème trimestre 1975)

Histoire : L’AIM (Advanced Idea Mechanics / Idée Avancée en Mécanique) est une organisation dirigée par de brillants scientifiques et dédiée à l’acquisition du pouvoir et au renversement de tous les gouvernements, en utilisant des moyens technologiques. L’AIM fut à l’origine une branche de scientifiques réunis sous l’égide du Baron Wolfgang von Strucker, le fondateur de l’organisation subversive Hydra, au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Ces chercheurs furent essentiels pour le développement des ressources de haute technologie d’Hydra, équipant et armant leurs hommes en préparation du jour où Strucker enverrait ses hommes au combat ; lorsque, durant le conflit, l’Ile d’Hydra fut envahie par des soldats américains et japonais, les scientifiques de l’AIM étaient sur le point de découvrir la technologie de confection d’armes nucléaires. En sous mains, Strucker dirigea ainsi les activités d’Hydra, de l’AIM et de l’Empire Secret, au sein d’un conglomérat appelé THEM, se dissimulant derrière l’identité du Grand Impérator. Le propre chef du conseil dirigeant de l’AIM, le Conseil des Directeurs – également appelé le Conseil Impérial et composé de sept membres – fut baptisé le Scientifique Suprême, une tradition qui se maintient jusqu’à l’époque contemporaine. Placés sous le commandement des directeurs se trouvent plusieurs superviseurs de divisions, qui comprennent des techniciens et des vendeurs/trafiquants. L’essentiel du personnel de l’AIM porte des uniformes jaunes, semblable à des costumes isolant des radiations avec des casques cylindriques, du moins lorsqu’ils ne sont pas en mission de couverture.

L’organisation fournit des armes et de la haute technologie à diverses organisations terroristes et/ou subversives à la fois pour fomenter une violente révolution technologique et aussi pour accroître ses profits. Les agents de l’AIM sont, en général, affectés à divers secteurs de recherches, de développement, de fabrications ou de ventes de leur haute technologie. Les membres de l’AIM doivent avoir au minimum une maîtrise, voire un doctorat, dans un domaine scientifique, mathématique ou économique. Les opérations de l’AIM sont mondiales et l’organisation utilise diverses couvertures, comme la Targo Corporation, International Data Integration and Control et Cadenza Industries ; l’AIM a également employé des fausses sociétés comme Koenig & Strey, Pacific Vista Laboratories et Omnitech. L’AIM a entretenu aussi plusieurs bases d’opération, mobiles ou non, dont un sous-marin nucléaire dans l’Océan Atlantique, une base dans le Bronx (à New York), une autre à Black Mesa (dans le Colorado), West Caldwell (dans le New Jersey) et également en Asie, au Canada, en Europe, à Haïti, en Inde, au Soudan et, surtout, à Boca Caliente (également appelée pendant un temps l’Ile de l’AIM), une république insulaire indépendante au cœur des îles Caraïbes.

L’un des premiers succès connus de l’AIM fut lorsqu’ils réussirent à puiser à une source d’énergie extradimensionnelle, plaçant cette énergie à l’intérieur d’un bloc de contention baptisé un Cube cosmique. L’agent muté de l’AIM, George Tarleton rebaptisé MODOC (soit Mental Organism Designed Only for Computation / Organisme Mental Conçu Exclusivement pour le Calcul), fut essentiel pour la réussite du projet, mais l’exposition à ces énergies le rendit fou et, au cours des semaines qui suivirent, il élimina de nombreux chefs de l’AIM, dont le Scientifique Suprême ayant décida sa création, revendiquant bientôt le titre de Scientifique Suprême, avant d’adopter le nom de MODOK (Mental Organism Designed Only for Killing / Organisme Mental Conçu Exclusivement pour le Meurtre). Avant que l’AIM ne puisse tirer parti du Cube cosmique, leur allié de l’époque, Crâne rouge (Johann Schmidt) s’empara de celui-ci en le volant et les diverses tentatives de retrouver ultérieurement le Cube se soldèrent systématiquement par un échec. Gardant toujours secrète son existence, l’AIM fit connaître son existence en se faisant passer pour des fabriquants d’armes respectables, le Comte Bornag Royale jouant le rôle de figure publique. Les activités criminelles de l’AIM étaient alors effectuées sous la couverture de THEM, y compris leur tentative de s’emparer du composé appelé l’Inferno-42 (un explosif suffisamment puissant pour détruire une ville de la taille de New York) au détriment du SHIELD, avant d’équiper le Fixer (Norbert Ebersol) pour organiser un raid sur le quartier général du SHIELD lui-même. Ils tentèrent également de tuer le directeur de cette agence internationale, Nick Fury, en utilisant un androïde, à base de chimie, le Synthoïde. Alors que le Comte Royale essayait de convaincre le gouvernement américain que Fury était inefficace à la tête du SHIELD et que l’AIM ne partagerait ses ressources avec les autorités que si celui-ci était renvoyé, Fury lui-même commença à avoir des soupçons sur le fait que THEM et l’AIM n’étaient qu’une seule et même organisation. Lorsqu’enfin il obtint les preuves qu’il recherchait, l’AIM détruisit son quartier général et mit un terme à ses opérations publiques, plongeant entièrement dans la clandestinité.

La destruction de la base de l’AIM conduisit à la libération prématurée du premier Adaptoïde, un androïde capable de dupliquer les pouvoirs et les capacités de ses adversaires grâce à une exposition aux énergies du Cube cosmique ; bientôt rebaptisé le Super-Adaptoïde, il se révéla être une création rebelle ce qui n’empêcha pas l’AIM de poursuivre ses recherches en ce domaine. Le statut de MODOK comme chef permanent de l’AIM – après une rotation initiale des Scientifiques Suprêmes – fut finalement découvert par Captain América et l’agent du SHIELD Sharon Carter et ils reçurent bientôt l’aide d’agents de l’AIM qui refusaient la direction de MODOK. Ce fut la première tentative, mais pas la dernière, de renverser le règne de MODOK, même s’il fut capable de récupérer sa place de dirigeant après chaque rébellion. Quand le Baron Strucker périt apparemment lors de la destruction de l’Ile d’Hydra, l’AIM rompit tout lien avec les autres organisations du conglomérat – Hydra et l’Empire Secret. Depuis lors, les relations entre l’AIM et Hydra ont alterné entre la collaboration et les hostilités ouvertes, selon les périodes et Hydra n’a jamais réussi à remplacer correctement les ressources scientifiques que lui fournissait l’AIM. La résistance au règne de MODOK permit à certains chefs de factions, comme Victorius, de s’emparer du pouvoir sur certaines divisions de l’AIM, et les hommes demeurant loyaux à MODOK finirent par troquer leurs uniformes jaunes contre des uniformes bleus. Après une brève guerre civile entre les deux groupes, la faction bleue remporta les combats mais les deux factions finirent par s’unir et se retournèrent alors contre MODOK, engageant même la Société des Serpents pour assassiner leur ancien chef, afin d’éviter à tout jamais son retour. L’AIM tourna alors son attention vers les marchés officiels, agissant à travers diverses compagnies, plus ou moins fantoches, comme l’Adarco Corporation (et ses fabricants d’uniformes de combat, ARMS), Advanced Corporation, Alden’s Department Store, Cadence Industries, IDIC (International Data Integration Control), Koenig & Strey, Omnitech, Target Technologies et la Targo Corporation. Enfin, après avoir fait la conquête de l’île des Caraïbes Boca Caliente – qu’ils rebaptisèrent rapidement l’Ile de l’AIM – ils y installèrent leur quartier général mondial. Bénéficiant à présent de la souveraineté nationale, l’AIM fut ainsi capable d’organiser des expositions d’armes et de haute technologie pour des organisations et clients criminels et terroristes. L’AIM prétend aujourd’hui avoir abandonné ses projets de conquête mondiale mais continue cependant ses opérations en secret.

Lorsque l’AIM était le principal fabricant d’armes de la planète, l’organisation était dirigée, en apparence, par Alessandro Brannex, mais celui-ci n’était autre que le Super-Adaptoïde, dissimulé sous cette forme et il s’était lancé dans un projet visant à remplacer les agents de l’Ile de l’AIM par des Adaptoïdes à ses ordres. L’AIM conçut également MODAM (Mental Organism Designed for Agressive Maneuvers / Organisme Mental Conçu pour les Manœuvres Agressives, et initialement appelée SODAM) afin de remplacer MODOK mais ils la perdirent lors d’une tentative de créer un nouveau Cube cosmique. L’AIM avait précédemment tenté la même procédure avec le Dr Katherine Waynesboro, aboutissant à sa transformation en Miss Modok, mais la mutation ne fut que provisoire. De son côté, le MODOK des origines fut restauré par l’intermédiaire du premier Cube afin de prendre la place de MODAM et, au cours des combats qui s’en suivit, le Super-Adaptoïde fut démasqué et il fut chassé de son poste de dirigeant de l’AIM. Depuis, le Super-Adaptoïde a été contraint de travailler pour l’AIM, avant de quitter, peut-être définitivement, la Terre. MODOK a continué à jouer le rôle de dirigeant occasionnel de l’AIM, le rôle du Scientifique Suprême étant ramené à un statut inférieur au sien. Pendant un temps, le chef de l’organisation, Chet Madden, manipula le prototype du super-soldat, Protocide, pour qu’il serve l’AIM mais celui-ci finit par réaliser la nature des buts poursuivis par ses employeurs et les abandonna. Par la suite, Captain América captura Madden qui fut alors jugé.

Le Scientifique Suprême actuel de l’AIM est Monica Rappaccini, autrefois la maîtresse de MODOK, avant sa transformation. Ses ambitions pour l’organisation ont inclus le développement des Bio-Havres, des environnements artificiels éparpillés à travers la surface de la planète au sein desquels de nouvelles recrues peuvent subir des lavages de cerveau afin d’en faire des recrues loyales à l’AIM. Rappaccini a également développé le programme « Eveil » conçu pour surveiller les enfants d’agents de l’AIM élevés dans un cadre eugéniste. L’un des ces Eveillés, la propre fille de Rappaccini, Carmilla Black, devint cependant un agent du SHIELD sous le nom de code du Scorpion et s’est, à plusieurs reprises, opposés aux manœuvres de l’AIM et fait échec aux tentatives du programme « Eveil » d’activer une bombe de nanobactéries à l’Institut de Recherches Médicales sur les Maladies Infectieuses de l’armée américaine. Récemment, une branche de l’AIM fit scission afin de se mettre au service de Crâne rouge, adoptant le nom de AID (Advanced Ideas in Destruction), et plus tard RAID (Radically Advanced Ideas in Destruction). A cause des actes publics de terrorisme accomplis par le RAID, l’AIM a tenter de nettoyer leurs opérations et de récupérer sa technologie. Une récente addition aux forces de l’AIM pour leur combat contre le RAID est l’Escouade MODOC (Military Operatives Designed Only for Combat / Agents Militaires Conçus Uniquement pour le Combat), un bataillon d’unités de combats cybernétiques liées entre elles par un esprit commun. Les intérêts continus de l’AIM dans la technologie des Adaptoïdes les ont amenés à s’allier à Hydra, avec laquelle ils transformèrent Black Widow (Yelena Belova) en un nouveau Super-Adaptoïde mais Hydra l’élimina quand elle fut vaincue par les Avengers. L’AIM maintient une base secrète à l’intérieur de la ville de Pilsburg, dans l’Iowa, recrutant virtuellement toute la population mais une attaque menée par le Soldat de l’Hiver, suivie d’une attaque de leurs laboratoires par Sin et Crossbones révéla au grand jour leurs opérations au SHIELD et cette base a été fermée depuis.

Pendant ce temps, Monica Rappaccini s’imposait comme l’un des plus puissants dirigeants de l’organisation, malgré l’opposition de MODOK, et de son fils, Sean Madigan (bientôt rebaptisé Headcase), ces deux derniers demeurant à la tête d’une petite fraction de l’AIM. MODOK tenta de s’emparer d’une arme secrète, recrutant plusieurs criminels pour cela, mais son opération fut infiltrée par un Adaptoïde au service de Rappaccini et les deux adversaires furent obligés de conclure une trêve au terme de l’opération. Une autre branche de l’AIM infiltra l’un de leurs agents, le Dr Evelyn Necker, au Projet : PEGASUS ; elle tenta de s’emparer de la fiole quantique à laquelle Wendell Vaughn, l’ancien détenteur des bracelets quantiques, était désormais lié mais c’est alors que Norman Osborn et le HAMMER prirent le contrôle du centre de recherches. Necker, avec Rider, se réfugia dans une base de l’AIM à l’abandon où la jeune femme tenta d’aider le héros à guérir de la dégénérescence cellulaire qui l’accablait. Pendant ce temps, MODOK, à la tête de sa branche de l’AIM, s’associa, avec le reste de l’Intelligencia, au général Thadddeus Ross « Ross-la-Foudre » et à Doc Samson, ce qui conduisit à la transformation du premier en le Hulk rouge et la corruption du second sous l’identité de Samson. Mais les projets de l’Intelligencia et de MODOK furent finalement déjoués par Hulk et le Hulk rouge et plusieurs de leurs alliés.

La déstabilisation de MODOK permit alors à Andrew Forson de prendre le contrôle de l’essentiel de l’AIM, s’imposant comme nouveau Scientifique suprême des trois factions désormais de nouveau réunies. Celui-ci mena son organisation afin de prendre le contrôle de la petite nation de Bagalia, un repaire habituel de criminels. Pour asseoir son pouvoir, Forson recruta plusieurs surhumains comme lieutenants : Black Widow (Belova), Graviton, Jude l’Homme-entropique, Mentallo, Supéria et le Maître de corvées (en réalité, un agent infiltré du SHIELD sous couverture). Cherchant à légaliser les activités de l’AIM, Forson conduisit plusieurs des siens lors d’une exposition d’armes, déclenchant une confrontation avec les Secret Avengers du SHIELD, alors dirigé par Daisy Johnson (Quake). Comme l’escomptait Forson, sa simple présence conduisit à un affrontement entre le SHIELD et l’AIM, affrontement qui se termina par la mort du sénateur Reb Ralston et le vol de l’armure d’Iron Patriot par l’AIM. Ce faisant, Forson réussit à rejeter la responsabilité de la violence sur Johnson, dont la position comme directrice du SHIELD fut alors ébranlée. Johnson commit alors l’erreur d’envoyer, sans autorisation, les Secret Avengers à Bagalia pour assassiner Forson ; mais l’opération tourna au fiasco : Forson survécut tandis que Johnson était démise de ses fonctions au profit de Maria Hill. De son côté, Forson utilisa cette agression pour obtenir une place permanente au Conseil de sécurité des Nations Unies, faisant de l’AIM, au travers de Bagalia, une nouvelle nation souveraine.

Les clients de l’AIM ont inclus des pays tels que Boca del Dios, la Slorénie, des individus comme Cable, Kearson DeWitt, Justin Hammer, le Sphinx, le conseiller militaire américain Cecil B. Slinkard, l’homme d’affaires Inoshiro Kondo, des sociétés comme Empire Chemical Enterprises, la Fondation pour la Vie, les Fils du Serpent et des groupes tels que l’Enclave, Fenris, le gang des Junior Gates, Ophrah Industries, l’Organizatsiya. L’AIM a conclu des alliances avec la Maggia, mais a été plus souvent opposée au cartel du crime. Les champs de recherches de l’AIM couvrent des domaines aussi variés que la robotique (les Rio-Bots AD-45, l’Homme-Bulldozer, les Cyber-Sentinelles, les Dreadbusters, les Dreadnoughts, les Gardes, les Mécanoïdes, Null, le « Walking Stiletto », Warbot), la confection d’armes (bazooka anti-charges, cryo-canons, projecteurs omni-ondes, rayons paralysants, projecteurs de plasma, bombe-Q, sonatron), la guerre bactériologique (le Bacille Oméga, le Virus X), la diffusion d’énergie par le biais d’ondes radios, le contrôle mental, l’espionnage et la technologie de téléportation. Les agents surhumains créés par l’AIM incluent Cache, le Cyborg, la Harpie (Betty Ross Banner, aujourd’hui la Miss Hulk rouge), Highwayman, Lenz, Madcap, l’Amazone, la Meute (Chaîne, Etau et Sonic), Strikeback, les Targoths et le Timekeeper. A un moment ou un autre, l’AIM a engagé les services de l’Alliance du Mal, Batroc, Blizzard (Donald Gill), Bullseye, Deathbird, les Eléments du Destin, le Fantôme, la Gargouille grise, Hulk, Klaw, Mr Hyde, le Rhino, le Scorpion (McGargan), Skeleton-Ki et Warrant. L’AIM s’est aussi lancé dans l’exploration des Terres alternatives et s’est allié avec le Dr Evelyn Necker, directrice de l’AIM de la Terre-8410, lui permettant d’utiliser les ressources de l’AIM de la Terre-616. Les expériences de Necker dans les laboratoires Pacific Vista de l’AIM conduisirent à la recréation du criminel cybernétique Charnel. L’AIM s’est aussi intéressé aux sources exotiques d’énergie comme la jeune adolescente Holly Ann Ember, l’Uni-Pouvoir, la technologie extra-terrestre des Nuwali et des Shi’ar, tout en maintenant un intérêt constant dans les Cubes cosmiques. Ils ont également tenté, en toute illégalité, de purifier le vibranium antarctique (ou « anti-métal ») du Pays sauvage. L’une des leurs opérations impliqua le Haut Technicien qui fit muter plusieurs dinosaures de la région en serviteurs humanoïdes, ainsi que la réanimation de l’armure de Terminus en la faisant piloter par l’un de leurs agents. Cette opération de minage fut arrêtée par l’intervention de Captain América, la Panthère noire et Ka-Zar. Au fil des années, plusieurs factions, souvent bien plus radicales, se sont séparées de l’AIM, formant de nouvelles organisations ; les principales sont l’AID (Advanced Ideas in Destruction) qui devint rapidement le RAID (Radically Advanced Ideas in Destruction), ou l’AGM (Advanced Genocide Mechanics).

Par ThierryM

Fiches Relatives