Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Initiative (l') - Marvel-World.com

Encylopédie - Initiative (l')

Membres actifs :
(encadrement) Baron von Blitzschlag (conseiller scientifique), Curt Connors (conseiller scientifique), Henry Peter Gyrich (représentant de la CAS), Victoria Hand (assistante du directeur), Norman Osborn (directeur), Physique (médecin), Taskmaster, Trauma (conseiller psychologique)
(instructeurs) Arès, Batroc le Sauteur, Hellcat (à confirmer), Stingray (à confirmer)
(agents) l’Aigle bleu, Airmaster, Annex, Anthème, Ant-Man (Eric O’Grady), Aquarian, Aqueduc, Aralune, Araña, Asp, Asylum, Barracuda, Battlestar, Batwing, le Bengale, Big Bertha, Black Mamba, Blackwing, Bloodstrike, Bloqueur, Blue Shield, Bullseye (comme Œil-de-Faucon également), Calamity, Captain Ultra, le Cascadeur, le Cavalier fantôme (Hamilton Slade), le Challenger, la Chose, le Constricteur, Coron, Crime-Buster, Cybermancer, Deadpool, 2-D, Diamondback (Rachel Leighton), Doorman, l’Eclair vivant, Ecureuillette, l’Enjôleuse, Espoir, l’Exorciste, le Fantôme, le Faucon, la Femme-Invisible, Fin, Firebird, Firestrike, Flatman, la Gargouille (Isaac Christians), Geiger, Glaçon, Gorilla-Girl, Gravity, Headsman, l’Homme-Tridimensionnel (également comme Triathlon), Impulse, Ironclad, Johnny Cool, Jennifer Kale, Komodo, Loup rouge (Will Talltrees), Machine-Man, Man-Eater, Mathémanic, Mélée, Miss América, Mr Immortel, Moonstone (Karla Sofen, également comme Ms Marvel), Mr X, le Mutant Zéro (également comme Typhoïd), Network, Nonstop, le Paladin, Paydirt, Penance (Robbie Baldwin), le Pistoléro, Prima-Donna, Prodigy (Richard Gilmore), Red-9, Ringer, Riot, Sable mouvant, Scorpion (Carmilla Black), Sentry, Septième Ciel, Rick Sheridan, Shooting-Star, Siège, Skein, Sleepwalker, Smiling-Tiger, Soie brûlante, Spinner, Star-Sign, Stature, Mendell Stromm, Stronghold, Sunstreak, Supermax, Supernaute, le Tatou, Télémétrie, Terreur, Texas-Twister, Think-Tank, Ultra-Girl, Vapor, Véda, Végétor, Venom (McDonald Gargan, également comme Spider-Man), Vector, Végétor, Vox, Warbow, Wolverine (Daken Akihiro), X-Ray, plusieurs autres non identifiés
(membres non confirmés) Ajaxis, Black Crow, Blade, Elsa Bloodstone, Boomerang, le Captain, la Chatte noire, le Cobra royal, le Crotale, l’Epouvantail, l’Homme au fouet, Janus, Misty Knight, la Licorne, la Mangouste, Alex Power, Puff-Adder, le Puma, Monica Rambeau, le Requin-Tigre, le Rocket-Racer, le Scarabée, Shang-Chi, Shockwave, Silhouette, la Sirène, Slyde, Solo, Tabitha Smith, Tarentula (Maria Vasquez), le Tigre blanc (Angela del Toro), Timeslip, le Tourbillon, Toxin, Whiplash, Colleen Wing, Zaran

Anciens membres :
(encadrement) Baron Helmut Zemo (ancien chef des Thunderbolts), Captain Marvel (Khn’nr/Mar-Vell, directeur de la Zone 42), le Fauve (Hank McCoy, conseiller psychologique), Iron-Man (Tony Stark, directeur du SHIELD et fondateur de l’Initiative), Justice (Vance Astrovik, conseiller d’éducation), Mr Fantastic (conseiller scientifique), Pourpoint jaune (Criti Noll, responsable scientifique, superviseur et instructeur), War-Machine (Jim Rhodes, commandant du Camp Hammond)
(instructeurs) Doc Samson, le Gantelet, Miss Hulk, Danielle Moonstar, Ms Marvel (Carol Danvers), Nighthawk (Kyle Richmond), Tigra, la Veuve noire (Natalia Romanov), Wonder-Man
(recrues) Arachné (Julia Carpenter), Arsenal, Atlas (Erik Josten), Avona, Bannerman Brun, Bannerman Vert, Bishop, Blacksmith (Skrull infiltré), Blazing Skull, Blizzard (Donald Gill), Clor/Ragnarok, Colossus, le Conquistador (Skrull infiltré), Corona, Débrii, Equinoxe (Skrull infiltré), le Fixer, Gadget, la Guêpe, Guignol, Hardball, Heavy, Hercules, l’Homme-Grenouille (Skrull infiltré), l’Homme-Radioactif (également conseiller scientifique), Jackpot, Jocaste, Joystick, MACH-4, Magnitude (Skrull infiltré), le Marcassin (Skrull infiltré), Maul, Miss Chose (Skrull infiltré), Miss Hulk, Mulholland, MVP, Parangon, Petit Bolide, Pierce, Pepper Potts, Rage, le Révolutionnaire (Skrull infiltré), les Scarlet-Spiders, Skyhawk (Skrull infiltré), le Smuggler, Songbird, Spider-Man (Peter Parker), le Swordsman (Andréas von Strucker), Thor-Girl (Skrull infiltré)
(non confirmé) Humbug

Equipes par Etat :
Alaska : non connu (pendant un temps, Hellcat)
Arizona : les Etoiles du Désert (Blacksmith, Johnny Cool, Komodo, le Pistoléro, Supermax)
Arkansas : le Bataillon (le Marcassin, Tigra)
Californie : l’Ordre (Anthème, Aralune, Avona, Calamity, Corona, Heavy, Maul, Mulholland, Pierce, Pepper Potts, Supernaute, Véda)
Caroline du nord : auparavant les U-Foes (Ironclad, Vapor, Vector, X-Ray)
Colorado : actuellement inconnu, auparavant les Thunderbolts (Bullseye, l’Homme-Radioactif, Moonstone (Karla Sofen), Norman Osborn, Penance (Robbie Baldwin), Songbird, le Swordsman (Andréas von Strucker), Venom (McDonald Gargan))
Connecticut : actuellement inconnu, auparavant le Camp Hammond
Delaware : auparavant les Guerrières (Asp, Black Mamba, Diamondback, Sable mouvant, Skein)
Floride : le Commandement (Aquarian, le Conquistador, Jennifer Kale, Siège)
Georgie : la Cavalerie (le Cascadeur, le Justicier, Red-9, Thor-Girl, Ultra-Girl)
Hawaï : les Point Men (l’Exorciste, l’Homme-Tridimensionnel, Magnitude, Paydirt, Star-Sign, Stingray)
Illinois : les Chevaliers de l’espace
Iowa : Force Works (Cybermancer)
Kentucky : l’Action Pack (l’Homme-Grenouille, Prima Donna, Vox)
Maryland : auparavant Psionex (Asylum, Coron, l’Enjôleuse, Impulse, Mathémanic)
Montana : la Freedom Force (le Challenger, Equinoxe, Grosse Tête, Septième-Ciel, Spinner)
Nebraska : nom inconnu (Captain Ultra, Gadget, Parangon)
Nevada : les Gros Calibres (Gravity, Hardball, Nonstop, Outback/Boomerang, Prodigy, Télémétrie)
New-Jersey : nom inconnu (pendant un temps, les Defenders avec le Blazing Skull, Colossus, Miss Hulk, Nighthawk)
New-York : les Vengeurs (effectifs variables)
Nouveau Mexique : les Mavericks (Annex, Geiger, Jocaste, Ms Marvel (Sharon Ventura))
Oregon : auparavant la Force de la Nature (Airmaster, Aqueduc, Sunstreak, Végétor)
Pennsylvanie : les Liberteens (l’Aigle bleu, 2-D, Espoir, Glaçon, Miss América, Petit Bolide, le Révolutionnaire)
Texas : les Rangers (le Cavalier fantôme, l’Eclair vivant, Firebird, Loup rouge, Shooting-Star, le Tatou, Texas-Twister)
Utah : les Appelés
Vermont : la Garnison (Battlestar, Fin, Man-Eater)
Washington : la Force Terre (Skyhawk)
Wisconsin : l’Initiative des Grands Lacs (Big Bertha, Doorman, Ecureuillette, Flat-Man, Gravity, Mr Immortel)
(équipes sans affectation) auparavant l’Initiative de l’ombre (Badd Axe, Barracuda, Batwing, le Bengale, Blackwing, Bloqueur, le Constricteur, Dr Sax, Firearms, Johnny Guitar, le Mutant Zéro/Typhoïd, Ringer, Riot, les Scarlet-Spiders, Slaughter-Boy, Stronghold, le Taskmaster, Trauma, Warbow), l’Opération Foudre (l’Agent Baines, l’Agent Locke, Machine-Man, Ms Marvel, Rich Sheridan, Sleepwalker, l’Agent Sum)
(héros officiels, sans affectation) Blue Shield (New-York), le Faucon (New-York), Jackpot (New York)

Autres noms : The Initiative (VO)
Base d’opérations : actuellement inconnue (plusieurs bases subsistent mais il reste à déterminer l’existence d’un quartier général), auparavant le Camp HAMMER (Nouveau Mexique, Etats-Unis), diverses autres bases à travers les Etats-Unis (au moins une par Etat), autrefois le Camp Hammond (Stamford, Connecticut, Etats-Unis), divers héliporteurs du SHIELD, la Zone 42 (Zone Négative)
Première apparition : VO : (non nommé) Civil War # 2 (août 2006, par Mark Millar & Steve McNiven), (nommé) Civil War # 7 (janvier 2007, par les mêmes) – VF : (non nommé) Civil War n°2 (avril 2007), (nommé) Civil War n°7 (septembre 2007)


Histoire : L’Initiative – aussi connu comme l’Initiative des Cinquante Etats – est un programme du gouvernement fédéral des Etats-Unis conçu pour diriger, réguler, coordonner et entraîner les super-héros américains, les intégrant au sein d’une armée ou d’une force de police à l’échelle du pays. L’Initiative est construite en se basant sur la Loi de Recensement des Surhumains (ou Superhuman Registration Act – SRA), quelquefois nommée la « Loi de Recensement des Super-Héros ». Législation adoptée extrêmement rapidement après le désastre de Stamford, réponse la plus rapide à ce jour d’un état souverain face à la croissance des effectifs des surhumains, le SRA a pour finalité de recenser par un enregistrement obligatoire tous les surhumains pour pouvoir réguler leurs activités et réagir à leurs actions. La loi concerne non seulement les individus dotés physiquement de capacités surhumaines mais aussi ceux utilisant une technologie extrêmement avancée, unique ou exotique, capable de simuler ou ressembler à des pouvoirs surhumains, ainsi que les combattants du crime masqués, sans considération de l’emploi d’une quelconque technologie ou de la possession de facultés surhumaines. Bien que la loi ne fasse référence qu’à l’enregistrement de véritables surhumaines, l’interprétation postérieure du texte législatif a permis d’inclure tout individu dont les méthodes ou les capacités sont celles traditionnellement attribuées à un « super-héros » ; le texte va au-delà du simple humain puisque les robots, les extra-terrestres sont contraints aussi à l’enregistrement, de même que les résidents aux Etats-Unis même s’ils ne sont pas de nationalité américaine (en revanche, ils ne peuvent pas être réquisitionnés par les autorités).

Le SRA a donc été adopté après le désastre de Stamford qui fut provoqué par la bataille, pour des fins télévisées, entre le groupe de jeunes héros appelés les New Warriors et un quatuor de criminels surhumains qui se cachaient dans la ville de Stamford, dans le Connecticut. L’un des criminels, Nitro, utilisa ses pouvoirs pour déclencher une explosion qui causa la mort de 612 personnes, dont une soixantaine d’écoliers. Tandis que l’opinion publique se retournait contre les super-héros en général, la communauté héroïque elle-même se scindait entre partisans et opposants à la régulation qui commençait à être débattue au Congrès. Rapidement, Captain América (Steve Rogers) qui refusait toute législation par principe de liberté, rassembla les héros partageant son opinion, formant ainsi les « Vengeurs secrets » qui refusaient de se soumettre au SRA. A l’opposé, Iron-Man (Tony Stark), Mr Fantastic (Red Richards) et Pourpoint jaune (apparemment Hank Pym mais en réalité un espion skrull infiltré appelé Criti Noll) se réunirent dans le but de soutenir le SRA et de proposer différents aménagements pour mettre en œuvre la nouvelle loi, réunissant également les héros partageant leur point de vue. Convaincus que le SRA était un mal nécessaire, permettant d’éviter une législation encore plus rigoureuse, ils décidèrent de s’organiser afin d’assurer la police au sein de la communauté héroïque ; ils passèrent une nuit entière à imaginer différentes idées et divers plans, qu’ils présentèrent dès le lendemain au gouvernement américain. Celui-ci accepta leurs propositions et nomma Stark à la tête du projet, lui donnant le contrôle sur le SHIELD et l’associant à la Commission aux Activités Surhumaines (CAS) du gouvernement fédéral. Sous l’impulsion du trio, le mouvement en faveur du SRA crut rapidement alors que le SRA était finalement adopté par le Congrès. De nombreux héros, suivants Stark, Richards et Pym, s’enregistrèrent ; Spider-Man, protégé d’Iron-Man, alla même jusqu’à révéler son identité secrète aux medias pour montrer son soutien aux positions du Vengeur en armure.

L’opposition des deux camps tourna bientôt à l’affrontement, le SHIELD développant des unités de « Tueurs de Capes », des agents équipés de technologie de pointe et entraînés pour arrêter et capturer les héros refusant de s’enregistrer. Pour renforcer leurs effectifs, les partisans du SRA, sous l’influence du SHIELD de Maria Hill et de la CAS, recrutèrent aussi de nombreux criminels surhumains arrêtés et contrôlés par le biais d’implants de nanotechnologie, parmi lesquels le groupe le plus important fut celui des Thunderbolts du Baron Helmut Zemo, qui constitua une véritable armée de criminels au service du gouvernement. L’Homme-Radioactif, des Thunderbolts, assista également le trio fondateur pour leurs recherches scientifiques, principalement la mise au point d’une prison de très haute technologie pour les surhumains capturés et bâtie au sein de la Zone Négative, une autre dimension. La prison fut baptisée la « Zone 42 » en allusion au fait qu’il s’agissait de la quarante-deuxième idée trouvée par les trois héros lors de leur nuit de réflexions ; la technologie installée conduisit aussi à la surnommer « Ile de la fantaisie », avec des systèmes de réalité virtuelle, maintenant les prisonniers enfermés. Bien que le projet de Stark était d’utiliser cette prison pour les futurs criminels arrêtés, la Zone 42 fut d’abord employée pour incarcérer les héros refusant de s’enregistrer et capturés par les forces pro-SRA, un moyen de pression pour les convaincre de rejoindre le camp légal. Peu après l’ouverture de la Zone 42, les partisans du SRA découvrirent Captain Marvel (Mar-Vell) au cœur de la Zone Négative, apparemment projeté dans le présent depuis le passé, avant son décès. Le héros rejoignit le camp d’Iron-Man et fut nommé directeur de la prison, jusqu’au terme de la Guerre civile (cependant, il devait s’avérer plus tard qu’il s’agissait également d’un Skrull nommé Khn’nr, convaincu d’être le vrai héros kree).

Alors que la Guerre civile continuait, les partisans du SRA commencèrent le programme d’entraînement des héros, dans divers lieux à travers le pays, comme le centre de Quantico en Virginie ou la Tour Stark à New York. En parallèle, Stark initiait différents projets visant à améliorer les pouvoirs de certains héros ou à créer littéralement de nouveaux surhumains, autant pour renforcer les effectifs des pro-SRA que pour alimenter son projet de création d’une équipe officielle de surhumains dans chacun des cinquante états du pays. C’est ainsi que Stark lança un projet expérimental en Californie qui aboutit à la création d’une nouvelle équipe, l’Ordre, constituée d’individus dotés artificiellement de pouvoirs surhumains ; un autre projet consista en la production d’un clone partiellement cybernétique de Thor, disparu depuis plusieurs mois. Si l’Ordre fut une réussite, le clone se révéla mentalement instable, échappant au contrôle de ses créateurs et tuant le héros résistant Goliath (Bill Foster) lors d’une bataille entre les deux groupes de héros. Le clone fut sévèrement endommagé par l’Olympien Hercule lors de l’ultime bataille entre les deux camps mais il fut réparé par la suite, avant de se rebeller complètement contre l’Initiative. La mort de Goliath fut à l’origine de nombreux revirements dans les deux camps : alors que Spider-Man changeait de camp, amenant avec lui le Punisher aux côtés de Captain América, Nighthawk (Kyle Richmond) et Stature abandonnaient ce dernier pour rejoindre le camp des pro-SRA. Les Quatre Fantastiques eux-mêmes éclatèrent au même moment. Après plusieurs semaines de conflits, la Guerre civile s’acheva lors d’une bataille entre les deux camps au cœur de Manhattan quand Captain América, qui était en train de maîtriser Stark, réalisa que le public en général soutenait ce dernier et le SRA. Refusant de poursuivre une guerre qui l’aurait opposé en réalité au peuple américain, Rogers se rendit à Stark et aux autorités, encourageant ses partisans à accepter l’enregistrement, même si plusieurs d’entre eux refusèrent de rendre les armes, formant une équipe hors-la-loi de Vengeurs, principalement dirigée par Luke Cage. Captain América devait trouver la mort peu de temps après, assassiné dans le cadre d’un complot ourdi par Crâne rouge, son éternel rival. Les anciens opposants au SRA qui acceptèrent de s’enregistrer après la Guerre civile purent bénéficier d’une amnistie en échange de ce recensement, ramenant le nombre d’opposants à quelques dizaines de héros, face à une écrasante majorité de héros désormais connus et reconnus par les autorités.

La guerre achevée, Stark et les partisans du SRA purent enfin établir l’Initiative en tant que telle, dévoilant au grand public les plans imaginés depuis plusieurs semaines, parmi lesquels une équipe pour chaque état, des héros surveillés et entraînés par les autorités ; rapidement, une douzaine d’équipes fut ainsi installée, parmi lesquels, outre l’Ordre californien, Force Works en Iowa, les Chevaliers de l’espace dans l’Illinois ou encore les Rangers au Texas ; même des héros novices, et apparemment peu appréciés, comme les anciens Vengeurs des Grands Lacs, intégrèrent le programme, devenant l’équipe du Wisconsin sous le nom d’Initiative des Grands Lacs. Stark demanda également à Ms Marvel (Carol Danvers) de former une nouvelle équipe de Vengeurs, officielle celle-là ; l’héroïne accepta, en échange de pouvoir constituer sa propre équipe au sein du SHIELD, l’Opération Foudre pour pouvoir mener à bien les opérations lui tenant à cœur. Au final, seuls quelques membres de l’Initiative servaient de manière permanente au sein de l’Initiative, la plupart conservant leur autonomie, choisissant d’être ou non actifs, et n’étant obligé de que de répondre aux demandes des dirigeants de l’organisation pour des missions spéciales nécessitant leurs capacités (c’est à ce titre que les robots Jocaste et Machine-Man furent réquisitionnés pour combattre une invasion de zombies venus d’une Terre alternative). Avec la disparition de Zemo durant la Guerre civile, la CAS prit le contrôle complet des Thunderbolts, décidant de placer Norman Osborn, l’industriel libéré de prison durant cette même Guerre civile et ancien Bouffon vert, à leur tête et de détacher le groupe du programme Initiative pour en faire une équipe strictement fédérale, installée dans le Colorado mais amenée à intervenir sur tout le territoire pour traquer les surhumains non recensés. Les Thunderbolts accueillirent de nombreux criminels, restant soumis à Osborn par la même nanotechnologie utilisée sur l’armée des Thunderbolts.

La création de l’Initiative n’alla pas sans provoquer une autre scission, cette fois au sein de la communauté internationale ; alors que le Wakanda, Atlantis ou le Costa Verde affirmèrent leur hostilité au SRA, le Canada, la Chine, le Royaume-Uni ou encore Israël approuvèrent le choix américain, collaborant à des degrés divers avec eux, à commencer par le partage d’informations et l’échange d’agents surhumains selon les besoins. C’est ainsi que le SHIELD et l’Initiative aidèrent l’agence de sécurité canadienne, le CSIS, à organiser une nouvelle équipe de surhumains, Oméga Flight, après la mort de leurs prédécesseurs d’Alpha Flight face au Collectif. L’Initiative est supervisée conjointement par le SHIELD, sous la direction de Tony Stark depuis la fin de la Guerre civile, et par le gouvernement fédéral, par le biais de son secrétaire d’Etat aux Forces surhumaines armées, Peter Gyrich, un membre depuis longtemps de la CAS, doté d’une solide expérience dans les relations avec les surhumains. Avec la disparition de l’essentiel de la population mutante lors du « Jour M », la majorité des surhumains est aujourd’hui constituée d’individus ayant acquis des pouvoirs suite à des accidents ou hasards scientifiques, via des relations avec des extra-terrestres ou des extradimensionnels, ou par le biais d’une technologie très avancée. Renforçant encore les craintes d’autres pays, les Etats-Unis se retrouvèrent aussi avec la plus grande communauté surhumaine de la planète.

Tandis que Stark s’occupait du SHIELD et des problèmes internationaux, que Richards partait avec son épouse pour se réconcilier et que l’Homme-Radioactif était affecté sur une base permanente aux Thunderbolts, le faux Pym se retrouva à collaborer avec Gyrich pour la mise en place du Camp Hammond, le centre de formation des héros de l’Initiative, bâti à Stamford comme symbole de la réponse responsable des héros au désastre subi par la ville et baptisé en l’honneur du premier héros américain, la première Torche humaine, Jim Hammond. Par nature méfiant envers les surhumains, Gyrich souhaitait mettre en place un contrôle étroit sur tous les surhumains enregistrés, ou les neutraliser si le contrôle s’avérait impossible, tout en cherchant à dupliquer et répliquer leurs capacités. Rapidement, son attitude se heurta à celle de Jim Rhodes, alias War Machine, auquel Stark avait également confié le commandement militaire du camp, autant pour son expérience militaire que pour son lien privilégié avec Stark ; « Pym » demeurant partagé sur son attitude envers Gyrich, celui-ci trouva en revanche un soutien certain dans le Baron von Blitzschlag, un ancien criminel de guerre nazi désormais employé par le gouvernement américain. Face aux projets au mieux moralement ambigus, voire clairement amoraux, « Pym » joua le rôle de modérateur auprès de Gyrich et Blitzschlag. En parallèle de la formation de jeunes héros, les cadets, par divers instructeurs, le Camp Hammond hébergeait ainsi un centre de recherches scientifiques et médicales, recrutant des scientifiques tels que le Dr Curt Connors ou Physique. Mais, pour l’essentiel, le Camp Hammond était le quartier général de l’Initiative et le centre de formation des surhumains enregistrés, fournissant évidemment un entraînement physique mais aussi une formation éthique ou de premiers secours ; aux responsables du camp s’associaient le Gantelet, un ancien marine doté d’un gant d’origine extra-terrestre aux extraordinaires propriétés, recruté par Gyrich en Irak, Justice (Vance Astrovik), jeune héros et conseiller des cadets pour leur bénéficier de sa propre expérience de héros adolescent et aussi ancien New Warrior, et donc particulièrement sensible aux comportements ayant conduit au désastre de Stamford. Le Camp Hammond, en plus des équipements militaires (champs, course d’obstacle) et scientifiques, est doté d’une « salle de guerre » d’où les opérations en cours peuvent être surveillées à distance par les responsables de l’Initiative, une salle de très haute technologie permettant la simulation de combats entre surhumains, un portail interdimensionnel (surnommée la « porte du bond ») qui conduit directement à la Zone 42 dans la Zone Négative ; théoriquement, un tel portail doit être installé dans chaque base de l’Initiative dans les cinquante états. Ces portails permettent de voyager presque instantanément du Camp Hammond vers un autre état (et vice versa) en se rendant dans la Zone 42 puis, de là, en regagnant l’univers positif vers la destination de leur choix. Cependant, cette utilisation est fortement contrôlée et limitée aux cas d’extrême urgence compte tenu de l’affaiblissement des barrières dimensionnelles entre l’univers positif et la Zone Négative qu’induit l’usage de ce portail.

Une fois passée une série de tests, les cadets reçoivent une carte reconnaissant leur enregistrement et leur habilitation à intervenir comme justicier, ayant la possibilité d’être affecté dans l’une des cinquante équipes du pays. Cette carte peut être contrôlée par les autorités par le biais d’un scannage effectuée par des appareils en possession des autorités locales. De plus, désormais connus et identifiables, les héros enregistrés se retrouvaient à même de témoigner lors de procédures légales ou juridiques sans avoir à révéler leur identité secrète, pouvant être contactés par l’intermédiaire de leur carte et identifiés grâce à celle-ci. Les véritables noms des héros enregistrés étaient inscrits, dès leur enregistrement, dans un fichier confidentiel, placé sous la protection directe de Tony Stark, et accessible uniquement sur mandat d’un juge. Le personnel de l’Initiative encourage les nouveaux héros enregistrés à conserver le secret de leur identité autant que possible ; pour cette raison, les cadets de l’Initiative portent des masques durant toutes les missions effectuées durant leur formation, sauf s’ils disposent, par leurs capacités mêmes, de moyens de dissimulation de leur identité ; les cadets sont mêmes encouragés à ne pas utiliser leurs véritables noms au sein du Camp Hammond, là aussi dans un souci de protection de leurs identités. Pour souligner leur place d’élèves, les cadets – mais aussi quelques instructeurs – portent des tenues militaires classiques, même si le haut de corps est stylisé de manière unique afin d’identifier le cadet ; les cadets ont aussi défense d’employer leurs pouvoirs hors de la base, sauf en cas d’extrême urgence ou sous la surveillance d’un instructeur ou d’un héros enregistré. Ces règles, qui peuvent paraître lourdes et contraignantes, poursuivent un double but : d’abord, rassurer les populations civiles sur l’application du SRA et la surveillance des jeunes héros, ensuite, montrer que l’Initiative n’a pas la volonté de violer le secret de leurs identités, ni les ressources pour protéger toutes les familles des héros si leurs identités venaient à être connues du public.

Le camp venait à peine d’être ouvert que les premiers cadets furent accueillis : Arsenal, une jeune fille équipée du « Tactigon », un gant miraculeux lui servant d’arme et étrangement proche de celui de Gantelet, et déterminée à devenir une héroïne ; Septième-Ciel, une autre jeune fille timide, capable de créer et manipuler un gaz artificiel lui permettant aussi bien de voler que de se dissimuler ; Hardball, un adolescent arrogant pouvant créer des sphères d’énergie… et aux motivations troubles ; l’insouciante Komodo, mi-humaine, mi-reptile, qui avait acquis ses pouvoirs en utilisant une version modifiée du sérum ayant transformé Connors en le Lézard ; MVP, athlète charismatique qui venait de perdre sa bourse universitaire après été suspecté de tricherie par la voie d’une amélioration artificielle de ses capacités physiques, et qui se révéla être l’arrière-petit-fils d’Abraham Erskine, le créateur de la formule du super-soldat ; et, enfin, Trauma, un jeune homme perturbé et renfermé, capable de modifier son apparence physique pour adopter l’apparence des plus grandes peurs des autres personnes. Alors qu’ils étaient placés sous la responsabilité du Gantelet, les six cadets effectuèrent un exercice d’entraînement ; au cours de celui-ci, Trauma, ne maîtrisant pas ses pouvoirs, terrorisa Arsenal qui perdit le contrôle de son gant, libérant une décharge d’énergie qui tua MVP. Gyrich, présent lors de l’incident, ordonna à tout le monde de taire cet accident, dissimulant le décès de MVP et ordonnant le renvoi d’Arsenal qui fut privée du Tactigon. Rapidement, les méthodes d’entraînement du Gantelet, ironisant sans cesse sur le nom des New Warriors et leur rôle dans le désastre de Stamford, créèrent des tensions entre lui et Justice, ainsi que les anciens membres du groupe comme Rage, Ultragirl ou Guignol. Pendant que les cadets tentaient de faire face au décès de MVP, « Pym » fut informé par Blitzschlag que MVP n’avait effectivement aucun caractère surhumain, étant simplement un spécimen humain parfait, un « Übermensch » selon la vision de l’ancien nazi. Alors que Gyrich et Blitzschlag imaginaient déjà les avantages à utiliser le cadavre de MVP, « Pym » sembla hésiter, poussant l’Allemand à lui rappeler son propre passé trouble, dont la création d’Ultron. Peu après, Air Force One fut attaqué lors d’une visite présidentielle aux Etats-Unis par l’organisation terroriste Hydra, et Septième-Ciel, Komodo et Hardball accompagnèrent le Gantelet, War Machine, Justice et Pourpoint jaune pour soutenir l’équipe locale des Rangers ; pendant que les héros repoussaient les terroristes, Trauma était présenté au Fauve et Danielle Moonstar par Gyrich pour que les deux mutants l’aident à contrôler ses pouvoirs, dont Trauma voulait être débarrassé.

Quelques temps après, Komodo, la recrue la plus prometteuse, partit de nouveau en mission, cette fois contre Spider-Man, accompagnée de War Machine et d’un trio de nouvelles recrues du Camp Hammond, les Scarlet Spiders, en réalité trois clones de MVP. Les héros aperçurent Spider-Man en train de combattre Boomerang, Hydro-Man et le Shocker et se précipitèrent au cœur du combat ; le Sinistre Syndicat prit la fuite tandis que le tisseur réussissait à échapper à ses poursuivants, entoilant War Machine, avant de manipuler Komodo pour détourner l’attention de la jeune femme. De son côté, Hardball, en réalité affilié à Hydra, était chargé par ses chefs de s’emparer de la technologie SPIN, capable d’annuler les pouvoirs d’un surhumain grâce à un réseau de nanotechnologie injecté dans le corps de la cible. Gyrich, en parallèle, organisait une équipe secrète, pour les opérations controversées : l’Initiative de l’ombre, rassemblant le Bengale, le Constricteur, la Mutante Zéro (qui devait se révéler être Typhoïd), les Scarlets Spiders, et Trauma, en dépit de la désapprobation de Moonstar. Peu après, l’incroyable Hulk revint sur Terre – après un long exil décidé par les Illuminati – bien décidé à se venger de ces derniers et, si nécessaire, de leurs alliés ; durant ces événements, Hardball réussit à s’emparer de la technologie SPIN, privant, sans le savoir Stark, de sa principale arme contre le titan vert. Justice, se rendant auprès du père de MVP, fut, lui, stupéfait d’y trouver également le jeune Michael Van Patrick mais il n’eut pas le temps de s’inquiéter de cette situation qu’il dut regagner le Camp afin de participer aux combats contre Hulk. Privé de la technologie SPIN, Iron-Man fut vaincu par Hulk et fait prisonnier, de même que nombre de Vengeurs et bientôt les Quatre Fantastiques. Les cadets reçurent la mission d’aider à l’évacuation des civils de New York et se tenir loin des combats mais, poussés par Rage, ancien Vengeur lui-même, ils désobéirent et se retrouvèrent rapidement face au titan et ses Liés en Guerre, face auxquels ils ne firent évidemment pas le poids. Avec les cadets prisonniers, Gyrich dépêcha sur place l’Initiative de l’ombre pour libérer discrètement les jeunes héros et les ramener. S’infiltrant jusqu’au Madison Square Garden, transformé en arène par Hulk, l’Initiative retrouva les cadets après avoir défait la garde Tête-de-Mort de Sakaar. Sur le retour, ils durent également faire face à Hulk mais, bien que vaincus, purent s’enfuir et regagner le Camp Hammond.

Peu après la Guerre de Hulk, le Gantelet fut sauvagement attaqué, abandonné dans le coma, alors que son agresseur laissait comme signature « NW » sur les lieux de l’attaque. La mise hors de combat du Gantelet conduisit les responsables de l’Initiative à recruter le Taskmaster à sa place, tandis qu’une enquête était conduite pour trouver le coupable ; Debrii, Guignol, Justice, Rage et Ultragirl, tous d’anciens New Warriors, furent brièvement détenus avant d’être interrogés mais, émergeant brièvement du coma, le Gantelet affirma avoir été attaqué par le Fantôme, le pirate industriel, décidant Gyrich à libérer tous les suspects (ironiquement, le coupable était en réalité Guignol, lassé des insultes de son instructeur à l’égard de son ancienne équipe). Avec le succès des Scarlet Spiders, Blitzschlag et Gyrich décidèrent de concevoir de nouveaux clones de MVP. Le Camp Hammond s’agrandit également avec l’arrivée de nouveaux cadets : le troisième Ant-Man (Eric O’Grady), Crusader (un Skrull vivant sur Terre), Diamondback (Rachel Leighton), Geiger, Geldoff, Mêlée, red-9 et le Seigneur Dragon ; tous furent placés sous la direction du Taskmaster. Poursuivant ses recherches, Blitzschlag équipa l’un des nouveaux clones de MVP avec le Tactigon ; le gant permit au clone d’accéder aux souvenirs de MVP et de sa mort. Perdant la raison, et adoptant le nom de KIA (Killed In Action), le clone commença à ravager le Camp Hammond, tuant le Seigneur Dragon, l’un des Scarlet Spiders et Trauma, même si ce dernier se révéla bien vivant après les combats. Le Gantelet, Thor-Girl, le Constricteur, qui perdit ses deux avant-bras, et Crusader furent sérieusement blessés avant que KIA soit finalement arrêtés par les anciens New Warriors reformés en tant que Contre-Force par Justice. Le calme revenu, les premiers diplômes furent distribués ; si Trauma demeura au Camp Hammond, comme conseiller, plusieurs autres héros furent affectés à différentes équipes : Triathlon (portant désormais le nom d’Homme-Tridimensionnel) partit à Hawaï comme chef des Point Men ; Thor-Girl et Ultra-Girl rejoignirent la Cavalerie, en Georgie ; Hardball partit au Nevada, pour les Gros Calibres alors que Komodo était affectée aux Etoiles du Désert de l’Arizona ; enfin, Septième-Ciel intégrait la Freedom-Force du Montana.

Avec le départ de plusieurs cadets, le Camp Hammond fut à même d’en accueillir des nouveaux : Annex, Batwing, Bloqueur, Gorilla-Girl, Prodigy (Ritchie Gilmore) et Sunstreak. A part Bloqueur, ravi d’arriver au Camp, la plupart de ces recrues étaient moins enthousiastes que les premières, la plupart n’ayant eu le choix qu’entre l’enregistrement et la formation au Camp Hammond d’un côté et une incarcération dans la Zone 42 de l’autre. Rapidement, le Taskmaster réalisa que les pouvoirs de Bloqueur l’empêchaient de progresser et, après une escapade non autorisée de son groupe au terme de laquelle ils furent attaqués par un groupe de criminels, il fut décidé de le renvoyer chez lui. Durant tout ce temps, le faux Pym avait infiltré un Skrull au sein de chaque équipe locale de l’Initiative, en vue de préparer la conquête de la Terre et de déstabiliser l’Initiative. Quelques temps après le renvoi de Bloqueur, les Skrulls lancèrent leur invasion, envoyant les Vengeurs au Pays sauvage et capturant ou exilant dans la Zone Négative les FF. Alors que Crusader réalisait que Pym était un Skrull, il préféra taire l’information pour éviter d’être lui-même démasqué ; ainsi, quand l’Homme-Tridimensionnel revint au Camp Hammond pour annoncer l’infiltration des Point Men par les Skrulls, Crusader utilisa ses pouvoirs pour perturber la vision du héros, pour éviter d’être pris pour un espion des Skrulls. Alors que l’Homme-Tridimensionnel fuyait le Camp Hammond pour traquer les Skrulls infiltrés dans les autres équipes de l’Initiative, le faux Pourpoint jaune envoyait les cadets et Gantelet se battre à New York contre les Skrulls ; malgré l’aide des Jeunes Vengeurs, les cadets furent défaits et ne durent leur survie qu’à l’arrivée de Nick Fury et ses Secret Warriors qui les emmenèrent en sécurité. Au Camp Hammond, Ant-Man était demeuré sur place, désireux d’éviter les combats et découvrit alors la supercherie de « Pym », qui accueillit les troupes des Skrulls au sein de la base. De son côté, l’Homme-Tridimensionnel démasquait le Skrull se faisant passer pour Miss Chose, avant de s’associer aux Kreveurs de Skrulls et de continuer à purger avec eux les différentes équipes de l’Initiative ; peu à peu, le groupe fut rejoint par d’autres membres de l’Initiative, tels Komodo, Hardball, Gravity ou encore Jocaste, se déplaçant rapidement entre les différentes bases grâce aux pouvoirs de l’Exorciste. Au Camp Hammond, Ant-Man retrouva l’Initiative de l’Ombre qui essaya d’assassiner Véranke quand elle arriva sur place ; mais le groupe fut déstabilisé par les Skrulls et vaincu, permettant aux Skrulls de mettre en place leur plan de secours : créer une immense portail vers la Zone Négative avec toutes les bases de l’Initiative pour faire disparaître les Etats-Unis. Mais l’Homme-Tridimensionnel, les Kreveurs et les autres héros de l’Initiative arrivèrent à temps pour arrêter leur plan, tandis que le gros des troupes des Skrulls était défait à Central Park par l’ensemble de la communauté héroïque, renforcée de nombreux criminels conduits par Hood. Crusader élimina Criti Noll mais c’est alors que l’Homme-Tridimensionnel découvrit que le cadet était aussi un Skrull et l’abattit à son tour.

Après la tentative d’invasion des Skrulls, Stark fut démis de ses fonctions, et bientôt obligé de se cacher, tandis que Norman Osborn lui succédait comme responsable de la communauté héroïque, s’étant distingué par chance durant la bataille de Central Park. Pendant quelques semaines, l’Initiative reprit ses activités normales, tout en recueillant les héros remplacés par des Skrulls et qui avaient été retrouvés à bord d’un de leur vaisseau à la fin de la guerre ; à cette fin, l’Initiative fit appel à Leonard Samson et Alicia Masters pour organiser un groupe de soutien psychologique. De son côté, sentant l’hostilité des cadets à son égard après la mort de Crusader, l’Homme-Tridimensionnel décida de partir, rejoignant les Kreveurs de Skrulls pour continuer à traquer les extra-terrestres encore présents sur Terre. En l’absence de chefs directs, le Gantelet fut contraint d’assumer la direction du Camp Hammond, le véritable Pym ayant refusé de reprendre le poste occupé par Criti Noll. Une nouvelle fois, des cadets furent affectés à différentes équipes, même si Prodigy et Sunstreak, à cause de leur passé criminel, durent poursuivre leur entraînement. Dans le laboratoire de Blitzschlag, le clone de Thor se réveilla grâce à un programme de sécurité installé par Criti Noll ; le clone, revendiquant désormais le nom de Ragnarok, attaqua l’Initiative et il fallut l’arrivée des New Warriors de Justice pour commencer à renverser le cours de la bataille, même si un second Scarlet Spider trouva la mort durant celle-ci. Mais ce fut finalement Blitzschlag lui-même qui mit un terme au danger, en convainquant Ragnarok qu’il n’était qu’un clone et que le véritable Thor résidait en Asgard, à présent installé au cœur de l’Oklahoma. Considérant que sa nature importait peu et que seul comptait sa nature de guerrier, Ragnarok abandonna la bataille, probablement pour affronter le vrai Thor. Alors que Justice et son équipe récupérait le corps de MVP pour l’enterrer auprès des siens, Norman Osborn arriva au Camp, annonçant la fermeture de celui-ci et la réorganisation de l’Initiative.

Après avoir recruté le Taskmaster pour faire de lui l’un des principaux responsables du camp – le Gantelet ayant refusé d’obéir à Osborn et de rendre son gant pour être étudié – Osborn tint une conférence de presse pour annoncer au grand public la fermeture du Camp Hammond et le transfert de ses activités au Camp HAMMER, au Nouveau Mexique, loin de tout public, ce qui lui permettait de faire venir sans difficultés les nombreux criminels recrutés dans l’Initiative ou par ses alliés, comme le syndicat criminel de Hood. Puis, il s’attaqua à remodeler l’Initiative pour en faire une organisation à son service ; Gravity fut transféré à l’Initiative des Grands Lacs, laissant sa place à Prodigy. Puis, il recruta de nombreux criminels surhumains, dont de nombreux membres du syndicat criminel de Hood, l’un des alliés d’Osborn au sein de la Cabale, afin de compléter les équipes de l’Initiative : la Force de la Nature fut affectée à l’Oregon, les U-Foes en Caroline du nord, Psionex au Maryland et les Guerrières au Delaware et Boomerand – sous l’identité d’Outback – fut placé au sein des Gros Calibres. Il fit subir un lavage de cerveau à Penance (Robbie Baldwin) pour en faire l’un des assistants du Taskmaster et obligea Trauma à rester comme conseiller à l’Initiative en lui promettant de soigner sa mère. Avec le Taskmaster, il accrut aussi considérablement les effectifs de l’Initiative de l’Ombre, rappelant le Bloqueur et recrutant aussi plusieurs autres criminels mineurs, tels que le groupe de Heavy Mettle ou le nouveau Ringer. Cependant, Osborn disposant déjà d’une équipe pour les opérations secrètes (ses nouveaux Thunderbolts), l’Initiative de l’ombre devint un groupe de soldats sans importance, dont il était possible de sacrifier la vie dans des attaques sans espoir de succès, un fait qui, bien entendu, fut dissimulé aux membres de l’Initiative de l’ombre. C’est ainsi que le groupe fut envoyé en avant-garde pour reconquérir la Prison 42 de la Zone négative, tombée entre les mains de Blastaar et de ses anciens détenus. Conformément à ce qu’Osborn avait prévu, plusieurs membres de sa nouvelle Initiative de l’ombre furent tués, comme Blackwing, Slaughterboy, Firearms ou Johnny Guitar. Mais, le groupe put résisetr suffisamment longtemps pour permettre un renversement de la situation, avec l’aide de Hardball et de l’Hiomme-Dragon. Tandis que les forces commençaient à s’équilibrer, Taskmaster lança la seconde vague qui permit de remporter la victoire et reprendre le centre de détention.

Mais les changements de l’Initiative ne se déroulèrent pas sans accroc. Réalisant l’évolution négative de l’Initiative, Prodigy et les Gros Calibres annoncèrent leur sécession du reste de l’organisation. Ne pouvant tolérer une contestation ouverte à sa politique, Osborn envoya contre eux plusieurs de ses équipes ; Prodigy fut capturé mais, avec l’aide des Vengeurs Résistants, Non-Stop et Télémétrie, purent s’échapper et se réfugier à l’étranger. Cependant, le combat put être retransmis sur internet par Télémétrie, empêchant Osborn de totalement cacher la vérité. Finalement, Osborn, incité par Loki, ordonna l’attaqua d’Asgard, réunissant alors la quasi totalité de troupes de l’Initiative, ainsi que de ses alliés, pour livrer l’assaut. Si le début de la bataille, malgré quelques pertes, tourna à l’avantage de l’Initiative, principalement grâce à Sentry, l’arrivée de Captain América, des Vengeurs, des Jeunes Vengeurs et des Secret Warriors permis de renverser totalement le cours du combat. Alors qu’Osborn était vaincu par Captain et Iron-Man, le Camp HAMMER faisait l’objet d’une attaque des Vengeurs Résistants qui réussirent à triompher des rares criminels demeurés sur place et capturèrent les alliés d’Osborn, comme le Baron Blitzchlag. Si les différentes équipes de l’Initiative demeurent en place, la structure générale de l’organisation depuis la chute d’Osborn reste à éclaircir. L’impact de la nomination de Steve Rogers comme responsable et de l’abrogation du SRA restent à découvrir sur les détails du fonctionnement de l’Initiative. Il est certain que le Camp Hammond ne fut pas rouvert, la formation de futurs héros ayant été confiée à Pym et d’autres Vengeurs – principalement Justice, Tigra et Vif argent – au sein du Manoir infini des Vengeurs, sous le nom de l’Académie des Vengeurs.


Iron Sim 16786

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 16
    Membre : 0